• Black clover - Tome 02 - Yûki Tabata

     

    Résumé :

    Asta et ses amis parviennent finalement à battre l’agresseur du village de Sossi, mais plutôt que se faire capturer, ce dernier préfère se suicider ! Les membres de la compagnie du Taureau noir sont pourtant récompensés… Et très vite envoyés pour une autre mission : ils partent ainsi explorer un donjon à la demande de l’Empereur-Mage… Mais ils ne sont pas les seuls sur le coup puisque Yuno et ses compagnons de la compagnie de l’Aube d’or sont également de la partie… Là bas, les deux équipes seront confrontées à des mercenaires d’un autre pays, aux pouvoirs terrifiants…

     

    Avis par Jake :

    Absolument génial ! Je découvre à peine ce shonen, et j’en suis déjà accro ! Les personnages sont super, très différents les nus des autres. Le ton est bourré d’humour, mais l’aventure ne manque absolument pas. Les combats sont superbes, et les déploiements de pouvoirs sont légions et très originaux. Le côté fantastique est bien développé et propose une mythologie qui fait envie alors qu’elle ne fait que démarrer ! Les notions d’amitié et de compagnons sont très développées et donne une bonne idée de la mentalité des protagonistes. On ne perd pas de temps et l’action est omniprésente. Le mystère est également au rendez-vous… Et pour clore le tout, on nous propose des graphismes vraiment magnifiques ! Les dessins sont riches et précis, autant au niveau des batailles que des décors ! Je vous le dis… accro !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Les lionnes de Venise (2/2) - Mireille Calmel

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 471 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    Lucia, jeune Vénitienne, courageuse et téméraire a enfin réussi à se reconstruire une vie à Paris où elle élève sa fille Marie, entourée de son époux et de son père. Alors qu’elle semble avoir acquis une certaine sérénité, les fantômes de son passé viennent hanter les rêves de sa fille et vont même jusqu’à se présenter devant elle, au détour d’une ruelle. C’est Isabella, la redoutable espionne, qui ressurgit pour mieux précipiter sa famille dans de nouveaux tourments. Mêlée à un complot contre le cardinal de Richelieu, Lucia sait que le combat sera sans merci, mais elle pourra alors compter sur l’amitié du grand Coësre, le prince de la cour des miracles, le mousquetaire du roi Aramitz et bien entendu sa chère famille…

     

    Avis par Audrey :

    Dans ce deuxième tome, Mireille Calmel appose un point final aux aventures de Lucia la Vénitienne. On retrouve ici avec plaisir ce personnage charismatique pour de nouvelles épopées au cœur de Paris. Alors qu’il est encore et toujours question de quête de pouvoir entourées de nombreux mystères, Lucia et ses compagnons nous font vivre des moments haut en couleurs : quelques fois palpitants avec les nombreux combats à l’épée et des courses poursuite qui nous font voyager dans les ruelles de Paris ; quelques fois touchants avec des histoires d’amour et d’amitié fortes, notamment celle de Lucia pour sa fille Marie ; quelques fois passionnés comme ce qui unit Isabella et D’Artagnan… C’est donc avec un engouement certain que j’ai lu ce deuxième opus qui clôture la saga, nous laissant toutefois avec certaines questions à la lecture de sa dernière ligne…

    Lien direct : Editions XO


    votre commentaire
  • Dark blood - Tome 01 Icare - Sarn & Moreno

     

    Résumé :

    Paris, 2010. Quand Icare se réveille dans la rue, il ne se rappelle que de son nom. Des bribes de souvenirs provenant d’époques trop lointaines lui reviennent en mémoire de façon imprévisible. Il sait qu’il doit tuer pour survivre et cette idée lui fait horreur. Mais il ignore qui est Lucia Néra, vampire aussi belle que cruelle, et les raisons qui la poussent à le poursuivre depuis des siècles…

     

    Avis par Jake :

    Au départ, on est un peu pris de court, car il n’y a pas vraiment de préambules et les flashbacks sont légions et sans introductions. Mais rapidement, on prend le coup et on intègre tous les éléments de la (longue) vie d’Icare. J’ai beaucoup aimé le style de cette BD. C’est un genre à part, car s’il aborde évidemment le thème du vampire, plutôt façon Blade avec des visages horrifiques et une société cachée qui utilise les Humains ; le côté noir et mêlé à un touche historique. C’est plutôt bien conçu et le nombre de personnages important s’explique vite et prend tout son sens. Les graphismes vont parfaitement avec l’ambiance. Il y a un côté assez vintage grâce aux couleurs et aux floutages. Mais certains traits sont également précis pour épouser la modernité du mythe du vampire… Il me tarde de découvrir le second volume !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Bungô stray dogs - Tome 06 - Kafka Asagiri & Harukawa 35

     

    Résumé :

    Ôgai Mori décide de passer à l’attaque. Il envoie tout d’abord Akutagawa tuer le père Hawthorne, puis Chûya Nakahara afin qu’il s’infiltre dans le repère caché des détectives armés. Affrontement entre le duo de Kunikida et Tanizaki et Steinbeck et Lovecraft, deux membres surpuissants de la Guilde. Les trois organisations aux pouvoirs paranormaux entrent en guerre !

     

    Avis par Jake :

    Une fois n’est pas coutume : ce volume est presque exclusivement dédié aux combats ! La guerre fait bel et bien rage entre les trois organisations surnaturelles, car les duels s’enchaînent et c’est un déferlement de pouvoirs qui est mis en avant. On retrouve un peu moins la touche d’humour (souvent noir) qui fait la magie de ce seinen, néanmoins on passe un très bon moment avec ce tome. Le tout se lit très vite, car il s’agit justement davantage d’action que de réflexion… Il est plus intéressant de lire d’affilé les quelques numéros qui marquent le début de l’intrigue sur la Guilde, car les protagonistes ennemis des détectives armés deviennent nombreux et on peut se mélanger un peu… Les graphismes sont magnifiques et font la part belle aux combats ! J’aime beaucoup l’originalité des attaques des personnages. Bref, j’aime beaucoup Bungô stray dogs ^^

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Grimoire of Zero - Tome 01 - Takashi Iwasaki & Kakeru Kobashiri

     

    Résumé :

    Les sorcières sont traquées et tuées. De leur côté les « Bestial », des créatures mi-homme mi bête sont pourchassés par les sorcières pour leur tête utilisée comme une offrande. Mais si la sorcellerie existe depuis longtemps, la magie, un procédé très novateur fait à peine son apparition via à un grimoire très courtisé… Zero est une sorcière qui va croiser la route d’un mercenaire Bestial qui a juré de chasser les sorcières… Pourtant, leur rencontre donnera quelque chose très nouveau !

     

    Avis par Jake :

    Voici la nouveauté de chez Ototo ! Commençons par les dessins… La couverture de ce premier volume n’est pas extraordinaire et annonce un style plutôt classique de la fantasy, avec des traits un peu angulaires et originaux pour les yeux du personnage principal. Mais au fil des pages, on découvre une application toute particulière pour les Bestial (oui, moi aussi j’ai envie de dire « Bestiaux », mais non !). Et eux sont méga classes et bourrés du charisme ! Au niveau de l’intrigue, j’ai bien aimé l’idée ! Les deux outcasts qui se retrouvent ensemble alors qu’ils sont censés se détester… Finalement, le Bestial est le plus humain des deux, néanmoins Zero a une honnêteté fraiche et presque enfantine ! L’alchimie est bonne, et le tout est teinté de magie ! A la fin de ce premier tome, où les bases sont établies avec brio, on regrette que la saga prenne fin en seulement 6 volumes. Néanmoins, c’est parfois le signe d’une qualité linéaire ! Croisons les doigts pour que ce shonen soit aussi bon du début à la fin ! A découvrir…

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Dan Machi la légende des Familias - Tome 03 - Fujino Omori & Kunieda

    Résumé :

    Bell a découvert que Hestia, sa déesse, avait un travail et lui assure qu’il peut se débrouiller seul ! Il a désormais suffisamment d’argent pour s’offrir une armure, et rencontre bientôt Lili, une porteuse qui se met à son service et lui permet d’augmenter son butin. Mais Hestia est jalouse de cette nouvelle venue, qui semble d’ailleurs cacher un gros secret qui pourrait être lié à sa propre Familia. Hestia perd ses moyens lorsque Bell l’invite finalement à un diner en tête à tête…

     

    Avis par Jake :

    Hyper agréable ! Ce sont des genres très différents qui se mêlent avec ce shonen ! Il y a un côté shojo très prononcé à travers la relation qui lie Bell et Hestia. Ils sont touchants : incapables de se dire réellement ce qu’ils ressentent, alors qu’ils prennent tellement soin l’un de l’autre. Il y a un côté seinen, avec les différentes castes, les Familias, et les divinités qui vivent au milieu des Humains, cela confère presque un caractère politique à l’intrigue. Et évidemment, il y a le côté shonen que l’on adore : les combats, les différentes créatures, et l’aspect jeu vidéo qui pousse Bell à descendre toujours plus loin dans le donjon afin de gagner sa vie. Les graphismes sont réussis, purement dans le style Ototo avec beaucoup de modernité et un jeu sur les contrastes de gris qui rappellent beaucoup les sagas SAO. Bref, un shonen qui annonce beaucoup de bonnes choses à venir !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Fate/Apocrypha - Tome 02 - Akira Ishida & Yuichiro Higashida

     

    Résumé :

    Ruler, le Servant sans Master invoqué par le Saint Graal lui-même, n’est autre que Jeanne D’Arc. Et à peine arrivée, qu’elle est immédiatement prise pour cible par le Lancer des rouges. Mais le Saber des Noirs, qui tente de dissimuler son identité pour éviter que sa principale faiblesse soit dévoilée, intervient et le premier duel de la guerre sainte peut commencer ! Puis c’est au tour de la Saber des rouges de faire son apparition et de se présenter, avant qu’elle et son Master ne soit attaqués par des homoncules…

     

    Avis par Jake :

    Il me tardait de découvrir le second volume de ce spin off de Fate/zero que j’aime tant ! Les différences que l’on note par rapport à l’œuvre précédente se confirment, mais ce seinen s’est complètement détaché de l’autre à mes yeux pour que je le voie enfin comme une œuvre indépendante… Et on trouve de nombreux points positifs ! Si le thème est le même (et l’idée parfaitement géniale de faire s’affronter deux équipes de héros pour un vœu grâce au Saint-Graal), l’atmosphère est bien différente. C’est quelque chose d’extrêmement dynamique qui est proposé ! Les combats fusent, et il n’y a aucun temps mort. C’est une bonne chose étant donné le nombre important de protagonistes. Les Servants sont nombreux et on découvre rapidement leur passé et leur identité. Ils sont, pour la majorité, très charismatiques, et cela nous dévoile un sacré panel de caractère, de sorte que chaque lecteur puisse trouver chaussure à son pied ! Les graphismes quant à eux sont très modernes, et le Saber Noir est tellement classe que l’on dirait un des chevaliers du zodiaque ! ^^ Bref, pour ma part, j’aime beaucoup !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Love hotel princess - Tome 02 - Ema Toyama

     

    Résumé :

    Owaru Sangatsu a découvert le secret de Leila Watanuki : elle vit dans un love hotel. Il va garder ce secret en échange d’une chambre dans laquelle vivre, mais va en plus se rendre compte d’un autre secret que la jeune fille cache : quand on la touche, elle transpire à grosses gouttes...Tout se complique quand le beau Rikka décide de mater Sangatsu à sa manière...

     

    Avis par Jake :

    Deuxième volume de ce shojo complètement girly, et malheureusement mes impressions se confirment : ce n’est pas fait pour moi. Les personnages sont bien trop exagérés, et je n’aime pas du tout Owaru qui est franchement détestable. Elevé au rang de dieu du sexe, il est incroyablement efféminé et pas un brin crédible dans son rôle. Rikka est un joli ajout parce qu’il est vraiment proche de Leila et l’apprécie beaucoup. Il contre un peu Owaru, même si on se doute de la conclusion de ce trio… Leila commence à s’assumer davantage, malheureusement c’est pour tenter de combler plus Owara ! Les dessins collent parfaitement au genre, même si l’aspect androgyne de chaque protagoniste est un peu énervant… On ne peut nier qu’il y a un joli souci du détail et que les graphismes sont de qualité…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Fate/zero - Tome 13 - Takashi Takeuchi & Gen Urobushi

     

    Résumé :

    Berseker se révèle être le plus fidèle des compagnons d’armes de Saber… Lancelot ! Alors que le combat fait rage entre les deux, Saber se replonge dans son passé et dans ce qui l’a réellement poussé à devenir un Servant, afin d’avoir un vœu pour réparer ses erreurs. De leur côté, Kiritsugu et Kirei s’affrontent dans un duel terrible qui les pousse jusque sous le Saint Graal… Kiritsugu se retrouve alors pris dans la boue débordant du Saint Graal et assiste à ce qui pourrait se produire en cas de victoire…

     

    Avis par Jake :

    Nous approchons très dangereusement de la fin de cette saga puisqu’il n’y a plus qu’un volume restant ! Evidemment, cela me contrarie car voilà plusieurs années que je suis avec un entrain non dissimulé cet incroyable seinen ! Mais les choses sont bien faîtes et on se rapproche du point culminant de manière intelligente. Ce numéro est très important car, il donne des éléments de réponses sur les pouvoirs du Graal et sur ce qu’en attend réellement Kiritsugu. De plus, on a l’occasion d’en apprendre davantage sur le passé de Saber, qui est présenté (à tort ?) comme le Servant le plus important depuis le début de l’histoire. Le duel entre Kiritsugu et Kirei est particulièrement violent et dynamique (plus que celui des deux Servants), et on passe un très bon moment ! On retrouve un suspense incroyable quant à la fin improbable de cette saga… A quand la conclusion ?

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • La renverse - Olivier Adam

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman 

    Grand Format : 266 pages / 19,00 €

     

    Résumé :

    Antoine a 25 ans lorsqu’il apprend par la télé la mort de Jean-François Laborde, personnage politique célèbre, ancien ministre et maire de la commune dont il était issu. Ce Laborde, avait vu sa carrière entachée par un scandale politico-sexuel, auquel la mère d’Antoine en tant que conseillère municipale, avait soi-disant été impliquée. Cet événement va obliger Antoine à se replonger dans ce passé glauque qu’il a essayé de laisser derrière lui depuis dix ans.

     

    Avis par Lolo :

    Encore un grand roman de l’auteur. C’est comme à son habitude, sombre et déprimant mais c’est ce qui fait son charme. Il traite de sujets de société, très graves. Notamment l’impunité des hommes politiques et de ceux qui détiennent le pouvoir en général. Il est également question des problèmes qui en découlent, comme les banlieues avec leur mixité. Antoine est attachant même s’il semble ne pas se rendre vraiment compte de la gravité de la situation au moment des faits. Il voit ce scandale avec ses yeux d’adolescent. Son frère ne verra d’ailleurs pas les choses de la même façon, n’ayant pas le même âge. Que dire de ses parents. Le père est pathétique et la mère…je vous laisse le soin de vous faire votre propre opinion à son sujet, pour ne pas dévoiler l’intrigue. Le pouvoir des médias, l’avis public tellement versatile et dévastateur, l’hypocrisie ambiante, bref tout y passe. Les sentiments sont intenses, on ressent une terrible empathie de la part de l’auteur. J’ai beaucoup aimé les descriptions concernant la Bretagne, la mer et la librairie dans laquelle Antoine travaille. Un beau roman écrit encore une fois, avec le cœur qui nous touche et ne laisse pas indifférent.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires