• L'âge du feu 3 Dragon banni - E. Knight

    Caractéristiques :

    Genre : Fantastique

    Format poche : 444 pages / 8,20 €

     

    Résumé :

    Dès son éclosion, le cuivré est devenu un dragonnet banni. Vaincu par son frère AuRon, il se voit obligé de quitter la couvée et de se débrouiller par ses propres moyens. Les nains et le Dragonneur se jouent de lui, le rendant responsable de la mort de ses parents et de sa jeune sœur – la seule ne l’ayant pas abandonné… Il sera laissé blessé, condamné à ne jamais pouvoir voler ou se servir de sa quatrième patte : il est l’estropié. Son chemin le conduira jusqu’à des chauves-souris avec lesquelles il développera une relation de co-dépendance. Ses nouvelles alliées l’amèneront jusqu’au Lavadôme : un royaume souterrain où les dragons vivent sous un régime politique compliqué. C’est là qu’il devra trouver sa place pour devenir un Dragon et recroiser la route de ses pires ennemis : les humains.

     

    Avis :

    Ce troisième tome de « L’âge du feu » suit les (més)aventures du jeune cuivré. Détesté dans les premiers romans pour sa responsabilité dans l’éradication de sa famille, il est dépeint avec brio comme une victime : un jeune malchanceux dont on se jouera. Dès lors, le lecteur le plaint et souhaite que sa route soit plus heureuse. Mais son parcours est semé d’embûches et il ne connaîtra jamais un réel bonheur. La première partie qui le voit évoluer dans la grotte en parallèle (et à distance) de sa famille est particulièrement réussie. Au centre, la politique du Lavadôme traîne parfois en longueur et rend le récit ennuyant. Finalement, le développement de sa relation de commodité avec une dragonnelle puis sa montée contre les humains qui attaquent le Lavadôme rend de nouveau le récit prenant et passionnant ! Même s’il n’est pas à la hauteur des deux précédents, ce tome vaut le détour et signe la fin des récits individuels des trois dragons qui devraient se retrouver dans la suite de « L’âge du feu ». A suivre… Vite !


    votre commentaire
  • Le diable en gris - Graham Masterton

    Caractéristiques :

    Genre : Horreur / Fantastique

    Format poche : 378 pages / 7,10 €

     

    Résumé :

    Des gens sont tués dans d’atroces conditions, comme si quelqu’un suivait un rituel vaudou. Ce qu’elles ont en commun ? A priori rien, à part leur mystérieux agresseur qui semble invisible à tous, à l’exception de Sandra, une jeune fille trisomique qui décrit un être ténébreux vêtu comme un ancien soldat. Decker est un policier ayant perdu sa femme deux années plus tôt ; et c’est lorsque cette dernière revient pour le prévenir d’un danger imminent qu’il découvre les racines mystiques de cette série de meurtre. Il découvrira qu’il est également sur la liste du tueur…

     

    Avis :

    En maître de l’épouvante, Masterton décrit avec précision des meurtres tout bonnement ignobles. Si la recherche de frissons vous a conduit à ce roman, alors vous ne vous êtes pas trompés : les passages horribles donnent la chair de poule ! L’histoire semble récente mais le style de l’auteur est intemporel. La petite Sandra est un personnage très attachant, bien plus que le « héros » Decker, qui a perdu pieds depuis la mort de sa femme. La relation avec cette dernière aurait gagnée à être approfondie car très émouvante. Le titre du roman peut induire en erreur, car s’il est bien question de religion, la divinité en question n’a rien à voir avec le christianisme. Encore une fois, les recherches culturelles établies par Masterton sont impressionnantes et dévoilent la « santeria » une religion issue de l’Afrique. Le fond de guerre de Sécession est également très enrichissant. En bref : un très bon roman pour les amateurs de sensation forte, même s’il ne vaut pas le génial « Démence » du même auteur.


    votre commentaire
  • Un sulfureux secret - Mega Hart

    Caractéristiques :

    Genre : Roman / Erotique

    Format poche : 376 pages / 8,70 €

     

    Résumé :

    Olivia est une photographe de talent au passé compliquée. Noire et adoptée au milieu d’une famille blanche en partie catholique et en partie juive, elle aura son cœur brisé par son fiancé qui lui annoncera à quelques jours du mariage qu’il est gay. Plusieurs années ont passé, et cet ex-fiancé : Patrick, est resté son meilleur ami, et c’est lors d’une de ses fêtes qu’Olivia rencontre Alex, pour lequel l’attraction est immédiate. Sauf que lors de cette fameuse soirée, elle l’apercevra en train de recevoir une gâterie… par un autre homme ! Pourtant, une relation se développera entre les deux protagonistes. Olivia est-elle vouée à reproduire la même relation destructrice ? Ou est-ce que l’honnêteté d’Alex peut rendre leur union possible ?

     

    Avis :

    Tout d’abord, un grand merci au « Boudoir écarlate » qui m’a permis de découvrir ce roman. Parti avec des a prioris sur un roman au caractère érotique appuyé (le nom VO est "Naked"), j’ai été particulièrement étonné. Le seul point négatif est la fin particulièrement abrupte du livre : il manque facilement une cinquantaine voire une centaine de pages pour conclure la relation entre Alex et Olivia et surtout, offrir une réponse à certaines questions restées en suspens tout du long (la relation entre Patrick et Teddy, entre Olivia et Patrick, pourquoi la mère du protagoniste principal déboule chez cette dernière etc…) On a presque l’impression d’avoir affaire au premier tome d’une saga ! Les scènes érotiques sont parfois un peu trop présentes, mais ce n’est pas hors contexte comme dans de nombreuses œuvres. L’écriture est fluide, légère : c’est un réel délice à lire. Les personnages sont entiers et complexes, parfaitement crédibles dans leurs rôles. L’héroïne et sa meilleure amie sont particulièrement attachantes. La narration à la première personne (qui m’incommode si souvent) est simplement parfaite conçue pour le roman. L’humour est omniprésent et l’histoire brillamment maîtrisée dans sa complexité, où des sujets aussi délicats que la sexualité, l’adoption et la religion sont abordés. Ce roman est une perle et a été un véritable coup de foudre pour moi ! A découvrir sans tarder… 


    votre commentaire
  • L'aube de la nuit 7-7 Le Dieu nu 2-2 Révélation - Peter Hamilton

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 946 pages / 12,80 €

     

    Résumé :

    Quinn Dexter a élu domicile à Londres, et fait croître le nombre des possédés afin d’invoquer l’aube de la nuit et la venue du frère de Dieu. Sa conviction et le pouvoir des possédés permettent une nouvelle rupture dans le réel, et la collision des univers. Sur son chemin, se dressent Louise et Fletcher armés d’un dispositif conduisant à l’éradication complète de l’âme : la seule façon de se débarrasser complètement des possédés. Joshua traverse l’univers pour retrouver le Dieu nu, un concentré de connaissances aux pouvoirs défiant l’imagination, laissé par une espèce ayant transcendé l’existence physique. L’empire d’Al Capone s’effondre alors que la Terre semble sombrer. L’aube de la nuit est sur le point de commencer…

     

    Avis :

    Ce chapitre en près de mille pages clôt la saga extraordinaire d’Hamilton. Plus que les autres tomes, celui-ci est véritablement la continuité du précédent. Chaque personnage bénéficie d’une véritable conclusion, assez satisfaisante, d’ailleurs. Des réponses sont apportées à chaque question, évitant donc toute frustration pour le lecteur. L’auteur parvient comme à son habitude à joindre tous les fils du récit en un seul aboutissement, ce qui est particulièrement réussi. On regrette simplement que 100 pages suffisent à l’explication finale alors que l’on en a passé près de 5000 à suivre les aventures des protagonistes ! Reste que les idées sont très bonnes et la science-fiction proposée est de grande qualité. Une épopée réussie malgré quelques passages en longueur. C’est probablement l’œuvre d’une vie, cela restera en tous cas mémorable.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires