• La pyramide rouge - Rick Riordan

    Caractéristiques :

    Genre :Jeunesse  / Fantastique

    Format poche : 515 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    Carter et Sadie Kane sont frère et sœur. Pourtant, ils sont loin de mener la même vie depuis la mort de leur mère six ans plus tôt. Alors que Carter parcourt le monde avec son père, un archéologue de renom, Sadie demeure en Angleterre en compagnie de ses grands parents. Mais lorsque leur père disparaît dans un sortilège qui révèle au deux jeunes leurs ascendances royales Egyptiennes, ils ne peuvent plus se fier que l’un à l’autre. Surtout que toute leur réalité bascule : la mort de leur mère n’était pas si accidentelle que cela, et les Dieux de l’Egypte pourraient bien avoir eu un rôle important là-dedans. De plus, s’ils ne parviennent pas à empêcher Seth d’accéder au pouvoir, ce n’est pas seulement leur père qui mourra… Mais le reste du monde ! Pour les aider, ils pourront compter sur de nombreuses divinités Egyptiennes comme Horus, Isis ou Bastet et sur leurs nouveaux pouvoirs de mages. Mais avant tout : ils devront apprendre à compter sur leur lien fraternel.

     

    Avis:

    Rick Riordan parvient brillamment à nous faire oublier Percy Jackson ! Et ce n’était pas une mince affaire étant donné le génie de la saga sur le demi Dieu Grec… Pourtant, en changeant à la fois les protagonistes et surtout le type de narration, on change complètement de monde. En effet, ce sont Carter et Sadie qui tour à tour nous comptent leur histoire à travers un enregistrement retrouvé par un témoin. Le postulat de départ est très bon : qui n’a jamais été passionné par l’Egypte et tous ses secrets ? De plus, on sent que l’auteur a effectué des recherches historiques poussées qui ajoutent un cachet au récit. On adore retrouver Horus, le Dieu faucon, et Seth le Dieu du mal. L’écriture est bonne et souvent drôle et légère. Les deux personnages principaux sont sympathiques, j’ai personnellement apprécié Sadie et son humour sarcastique. Mais encore une fois : le changement de narration est une bonne façon d’ « oxygéner » l’histoire. Un des points les plus attendrissant est la façon dont ces deux protagonistes vont se rapprocher tout au long de leurs aventures, passant de quasi étrangers à deux amis intimes, de vrais frère et sœur… Pour ma part, cette nouvelle saga de l’auteur de Percy Jackson est une réussite !

    Lien direct : Wiz Albin Michel


    votre commentaire
  • Qu'est-ce dont mais qu'est-ce dont2
    Qu'est-ce donc, mais qu'est-ce donc ??? A manger ? Non...
     
     
    Fourmis - Benoît Charlat

    Résumé :

    Dix petites fourmis se cachent… Une petite fourmi cachée dans une glace. Deux petites fourmis cachées dans un goûter. Trois dans un gâteau d’anniversaire. Quatre sur un nappage chocolat. Tellement de sucreries ! Tellement de fourmis à trouver ! Arriveras-tu à toutes les débusquer ?

     

    Avis :

    Idéal pour les enfants, un régal pour les parents ! Pourquoi on aime ? C’est simple : tout d’abord, son format géant et cartonné le rend parfait pour la préhension des plus petits. Ensuite, le sens pratique évidemment : il apprend à compter jusqu’à dix d’une façon pédagogique et très agréable. On tourne chaque page en cherchant dans le dessin une fourmi de plus ! Enfin, il est délicieux ! Les dessins donnent véritablement l’eau à la bouche, et l’on ne sait que préférer entre la pièce montée ou le bocal de bonbons ! Alors un bon conseil : lisez ce livre à vous tout petits… Avant le goûter !!!

    Lien direct : L’école des loisirs

     

    On me dit de chercher, alors moi je cherche !
    On me dit de chercher, alors moi je cherche !
     
     
     
    Waa c'est dur ! Elles sont bien cachées ces fourmis !
    Waaa, c'est dur ! Elles sont bien cachées ces fourmis !

    votre commentaire
  • Nos séparations - David Foenkinos

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format poche : 224 pages / 6,50 €

     

    Résumé :

    Alice et Fritz s’aiment mais vont passer leur vie à se séparer. Plusieurs raisons à cela. Les parents et beaux-parents bien sûr ! Le travail et les collègues. La jalousie, une incroyable histoire de dents….et de cravates…Les définitions du Larousse et la biographie de Schopenhauer vont agrémenter ce roman au fil des pages.

     

    Avis par Lolo :

    La complexité de la vie de couple vue par David Foenkinos. Même si l’amour est très fort, il suffit souvent de pas grand-chose pour que le couple se sépare. Il y a malgré tout beaucoup d’humour dans ce livre bien que l’histoire en elle-même soit assez triste. Fritz, le héros ressemble un peu à un adolescent qui ne se rend pas toujours compte de ses actes et de ses paroles. C’est ce qui fait son charme. Alice nous paraît moins sympathique parce qu’elle est plutôt « psychorigide ». Paul et Virginie forment un bel exemple de couple « solide » et fait pour durer. Je trouve l’histoire vraiment proche de la réalité. Pleine d’émotions, de joies et de doutes que l’on peut ressentir dans une vie de couple. Il y a une sorte de fatalité quant à sa longévité. Quelle est la part de coïncidences dans une vie ? Nos enfants peuvent-ils réussir là où nous avons échoué ?


    1 commentaire
  • Trois définitions de l'amour - Caroline Bongrand

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand format : 355 pages / 20,00 €

     

    Résumé :

    Gilles est un chimiste de renommé travaillant pour une grande société créatrice de fragrances internationales. Son métier l’amène à trouver, pour Monsieur Karl Laggarfeld, la fleur qui lui permettra d’en tirer un parfum incomparable : une odeur qui rend amoureux. Cette quête du grand amour le pousse à remettre en cause sa relation avec Ina. A quelques jours de son mariage, il brise ses fiançailles et avec, le cœur d’Ina. Quelques jours passent, et Gilles réalise son erreur. Mais quand il va chercher Ina, elle est partie… Il voulait une preuve d’amour : elle a donc choisi de partir à la recherche de cette fleur unique et introuvable… Celle du grand amour. Gilles n’hésite pas un instant et se précipite à la poursuite de celle avec qui il souhaite passer le restant de sa vie. Son périple le guidera jusqu’en Chine et lui révèlera des secrets sur sa famille qu’il n’aurait jamais imaginés…

     

    Avis :

    La narration à la première personne de Gilles m’a posé problème de façon épisodique, mais tout au long du roman. J’ai eu la net impression que l’écriture particulière féminine (et bonne, d’ailleurs !) n’était pas exactement adaptée à un personnage principal masculin. Signalons que sa couverture est particulièrement jolie, mais encore un peu en décalage avec l’histoire que je m’attendais à découvrir… L’idée de départ est excellente, et sert d’excuse pour des tonnes d’explications très enrichissantes sur les parfums, les arômes… Cela donne prétexte à de nombreuses anecdotes sur certaines marques que l’on connaît bien. Outre ce premier point, le récit est agréable et Gilles est un personnage attachant. De même, les recherches de l’auteure sur les cultures Juives en Chine sont particulièrement poussées et très intéressantes ! Le mystère de la fleur unique, transformé pratiquement en conspiration gouvernementale est un peu exagéré… Il ne manque pourtant pas grand-chose à ce roman pour en faire un incontournable, juste un petit « je-ne-sais-quoi »… Cela reste tout de même un livre très agréable, idéal pour passer un bon moment sans trop se poser de questions…

    Lien direct : Editions Robert Laffont


    votre commentaire
  • Noces de neige - Gaëlle Josse

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand format : 176 pages / 14,00 €

     

    Résumé :

    Irina, une jeune femme russe mène une vie sans surprise, sans attrait à Moscou. Par un site de rencontre sur internet elle rencontre un homme habitant à Nice. Elle va entreprendre le voyage de trois jours avec le transsibérien pour le rejoindre et l’épouser, afin d’enfin pouvoir changer de vie. Elle n’a jamais entendu parler d’Anna Alexandrovna, une jeune aristocrate russe dont la famille passait ses hivers à Nice, près d’un siècle plus tôt. Les deux jeunes femmes n’ont rien en commun, si ce n’est un voyage en train qui a changé leur vie.

     

    Avis par Mathilde :

    Gaëlle Josse nous livre une fois encore un roman d’une sensibilité remarquable. Elle arrive parfaitement à nous faire entrer dans l’ambiance de la vie de ces deux jeunes femmes. De la place d’une jeune aristocrate vivant dans les fastes des salons de Saint Petersburg et les successions de bals au XIXe siècle à la triste vie d’une jeune femme désabusée survivant de petits boulots comme elle peux en rêvant de mieux. L’écriture délicate l’auteur nous plonge au cœur des pensées de ces jeunes femmes à qui l’on s’attache forcément. C’est un magnifique petit roman (176 pages) qui ne manque pas de nous toucher.


    votre commentaire
  • Je fais de que des bétises, alors mes parents sont obligés de lire ça :
     
    Scénario catastrophe ! Manuel de survie avec les enfants - Joshua Piven & David Bogenicht & Sarah Jo
     
    100_3435
     
    Alors, moi aussi je le lis...
     
     

    Résumé :

    Petit guide à l’usage des parents, ce livre délivre plusieurs solutions à de nombreux problèmes existentiels qui se posent lorsque vous avez un enfant. Vous pourrez ainsi découvrir « comment fabriquer des jouets de fortune », « comment retirer un morceau de papier bourré dans le nez de votre enfant », ou encore « comment survivre à la première sortie en conduite accompagnée »…

     

    Avis :

    Ce que j’ai apprécié dans ce livre c’est que, sous le couvert de l’humour, il donne de véritables conseils avec un tas d’astuces qui vous seront utiles en cas de crise. Je suis sûre que chaque parent aimerait savoir quelle ligne de conduite suivre lorsque notre chère progéniture nous en fait voir de toutes les couleurs. En plus de passer un bon moment en lisant ce manuel plein d’humour, on apprend beaucoup de choses et là est le véritable intérêt du bouquin… Bien sûr, au gré des pages, vous découvrirez tout de même des scénarios loufoques ! Un cadeau rigolo à offrir à de jeunes parents débordés !

    Lien direct : Editions 365

     

    Holala, je me bidonne trop avec !

    100_3436
     
     
     
    Tout lu ! C'était génial !
    100_3433

    1 commentaire
  • La femme qui décida de passer une année au lit - Sue Townsend

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand format : 448 pages / 21,00 €

     

    Résumé :

    Eva, mariée, cinquante ans, mère de jumeaux au QI exceptionnel décide un jour de se mettre au lit pour ne plus en sortir. La raison est simple : elle est excédée par son train de vie. Et si les jumeaux ont enfin quitté la maison, c’est le bon moment pour se relâcher. Adieu les responsabilités, bonjour la paresse ! A ce moment, elle est loin de se douter que sa décision va entraîner de nombreuses conséquences plus ou moins inattendues. Bien que clouée au lit, elle fera la rencontre de plusieurs personnes qui vont rythmer son quotidien. Alexander, son chevalier servant, l’homme à la camionnette, celui qui n’était venu faire que de menus travaux prendra finalement une place importante dans la vie et dans le cœur d’Eva. Sa maman Ruby et sa belle mère Yvonne veillent toutes deux sur elle. Son mari Brian qui a une relation extra conjugale depuis huit ans va très mal vivre la situation… surtout car il n’est pas habitué à faire les choses par lui-même ! Fort heureusement, sa maîtresse Titania ne tardera pas à emménager dans la remise avec lui pour le distraire… Alors qu’en s’allongeant, Eva pensait pouvoir se reposer, elle ira de déconvenue en déconvenue : boudée et incomprise par sa famille d’un côté, mise au rang d’ange mystique par des âmes tourmentées de l’autre, elle n’aura de cesse de chercher la paix ….

     

    Avis par Lolo :

    Je dois dire que ce livre m’a beaucoup plu et que je l’ai lu d’une traite. Toutefois, je l’ai trouvé plus pathétique que drôle, mais je pense aussi que l’humour anglais leur est vraiment spécial. Du coup, chaque lecteur ne percevra pas forcément ce livre de la même façon ! L’histoire est à la fois banale et originale. En effet, chaque femme quinquagénaire avec mari et enfants se reconnaîtra  sûrement un peu à travers Eva. Sauf que c’est la goutte d’eau qui va faire déborder le vase… En fait, une tache de soupe sur le beau fauteuil retapissé par ses soins va déclancher le signal d’alarme. Son ras le bol, qui a mon avis était en « sommeil » va atteindre là son paroxysme. Elle monte dans sa chambre se couche, toute habillée qui plus est, avec ses chaussures et ne voudra plus se lever de sitôt. Elle va devenir spectatrice de ce qu’implique son geste. Son entourage va se révéler sous son vrai jour. Son mari Brian, égoïste et infidèle. Ses jumeaux Brian Junior et Brianne surdoués mais horribles dans leur comportement complètement centrés sur eux-mêmes, aucune compassion pour leur mère, bref selon moi, des enfants détestables ! Le personnage le plus drôle à mes yeux est sans conteste la mère d’Eva : Ruby. Elle concentre les aspects les plus négatifs qui soient. Elle est raciste, égoïste bien sûr ! N’a aucun instinct maternel et se permet de faire des réflexions à tout va. Le « beau » personnage de ce roman est Alexander. Une sorte d’homme à tout faire, un peu rasta aussi mais qui va être le lien entre tous ces loufoques. Tout le monde va se reposer sur lui. J’ai eu du mal à trouver Eva attachante car à mon sens elle va trop loin, mais c’est justement le but du livre. Il y a quand même beaucoup de répliques et de situations amusantes et la scène que j’ai adorée est quand Eva explique à son mari la préparation de Noël en revivant littéralement celle de l’année précédente… Fantastique mais terrible ! L’auteur réalise ici un tour de force magistral en traitant de sujets graves sur un ton badin. Eva est une femme « au bout du rouleau »… Se pose alors la question fondamentale de savoir sur qui nous pouvons compter en pareil cas.

     

    Avis par Audrey :

    Sur la couverture du livre, nous pouvions lire, en parlant de l’auteure : « l’une des romancières les plus drôles de sa génération » (The Times). Je suis toujours assez sceptique face à ce genre de déclaration mais là je dois bien l’avouer j’ai franchement ri en lisant ces quelques 450 pages. Quelle réussite dans l’écriture !!! L’auteur distille à merveille des petites phrases à l’humour piquant qui nous font sourire tout au long du roman. Les personnages sont juste délirants : surtout les jumeaux, Brian junior et Brianne (notez déjà la loufoquerie !) qui, du haut de leur 17 ans et de leur 250 de QI, tâcheront de s’adapter au monde des « djeunz » en adoptant leur vocabulaire et en essayant de devenir plus « sociables ». Tâche qui se révèlera ardue mais qui provoquera de nombreuses situations comiques, au plus grand plaisir du lecteur. Quant à Brian (senior cette fois-ci), je l’ai trouvé tout aussi drôle dans sa gaucherie et son innocence ridicule. On comprend pourquoi Eva a décidé de se mettre au lit et d’y rester quand on imagine ce qu’à pu être son existence jusque là. A son propos, je dirais que s’il y a bien un personnage qui nous a fait un peu moins rire mais un peu plus réfléchir, c’est elle. En effet, chaque femme peut se retrouver un peu en Eva… On a toutes eu, à un moment, lassée par notre quotidien, envie de jeter l’éponge et de s’arrêter un instant pour souffler, réfléchir et se recentrer sur soi. C’est ce qu’a fait Eva, elle ne savait pas alors que ça allait prendre plus de temps que prévu et que loin de ne bouleverser que sa propre vie, c’est l’existence de tous son entourage qui va s’en trouver modifiée. Par ailleurs, j’ai aimé son introspection qui pousse le lecteur à se demander si ce personnage est en proie à la folie ou non… Question qui rythmera l’intégralité du roman et dont on aura quelques éléments de réponse, simplement suggérés par l’auteur. En bref, un roman loufoque, drôle et prenant, aux personnages à la fois communs et complètement excentriques qui vous feront vivre de vrais bons moments !!!

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Code - Kathy & Brendan Reichs

    Caractéristiques :

    Genre : Policier / Science-fiction

    Grand format : 285 pages / 14,90 €

     

    Résumé :

    Tory Brennan est la petite nièce de la grande Temperance Brennan, anthropologue judiciaire. Lors d’une exposition à un parvovirus en allant sauver son chien des griffes d’un scientifique fou, elle et trois de ses amis voient leur patrimoine génétique altéré. Ils deviennent les Viraux, une forme de meute. Des adolescents dont les « flambées » exacerbent leur force, leur ouïe, leur vue… Tous leurs sens sont démultipliés. Ce qui leur est bien utile… Surtout lorsqu’un psychopathe les confronte à un jeu de piste. Les Viraux devront trouver les bonnes réponses aux énigmes du Meneur de jeu, sans quoi une bombe pourrait frapper toute une flopée d’innocents… Tory devra mener ses amis à la victoire, tout en supportant l’intrusion de sa belle mère dans sa vie et en préparant son tout premier bal. Qui a dit que la vie était simple pour les Viraux ?

     

    Avis :

    Cette nouvelle saga de Kathy Reichs (co écrite avec son fils) est un succès ! Mêlant habilement un postulat de départ SF (les quatre adolescents ont été génétiquement modifiés par un virus) avec une trame policière, le roman est absolument génial ! L’écriture est fluide et agréable. Le personnage principal, Victoria Brennan est une adolescente gentille et sûre d’elle-même sans pour autant être imbue de sa personne, soit une meneuse (une alpha) idéale. On aime sa façon de réagir vite et de considérer les choses prudemment. La relation triangulaire avec Ben (un Viral) et Jason est assez bien menée (personnellement, je vote pour Jason qui est moins tête brûlée que son concurrent). Et sa relation fraternelle avec Hi et Shelton est touchante. On apprécie la cohésion du groupe qui fonctionne effectivement comme une meute. Leurs pouvoirs sont supers et ajoute selon moi du piquant à l’histoire. C’est effectivement une très bonne saga pour jeunes adultes, et adolescents mais les adultes ne seront pas en reste ! Ces romans sont pour tout le monde et il serait très dommage de vous en exclure à cause de votre âge !

    Lien direct (extrait disponible) : XO Editions


    votre commentaire
  • Luther l'alerte - Neil Cross

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand format : 347 pages / 20,50 €

     

    Résumé :

    Londres de nos jours, l’inspecteur John Luther est face à un serial killer des plus redoutables. Cette nouvelle enquête est horrible. En effet, un jeune couple est retrouvé sauvagement assassiné et le bébé que cette femme allait mettre au monde littéralement arraché de son ventre…La police met tout en œuvre pour le retrouver mais quand l’assassin clame sur une radio de grande audience qu’il va rendre le bébé, l’inspecteur Luther sait qu’il est déjà trop tard…Il va devoir se plonger dans les milieux pédophiles de Londres aux prises avec une « ordure » de la pire espèce et va aller jusqu’à en faire une histoire personnelle.

     

    Avis par Lolo :

    C’est un roman d’une noirceur extrême. Les thèmes abordés ici sont absolument angoissants. La pédophilie, la barbarie et la cruauté que ce soit envers les enfants ou les animaux sont terriblement traumatisantes. Même si on se doute que hélas cela peut se dérouler n’importe où au monde, ça ne donne pas envie d’aller se balader à Londres…Cependant l’inspecteur John Luther est un flic « hors pair », qui malgré ses 16 années de service n’a malheureusement pas encore tout vu de la laideur de l’âme humaine ! C’est un personnage tourmenté (comme la plupart des flics d’ailleurs) qui doit faire face à ses propres démons dans une enquête difficile et ultra sensible. Heureusement il est d’une intelligence remarquable, et d’une intuitivité qui frisent souvent l’obsession. Il côtoie tellement le mal que quelquefois il se demande s’il ne va pas franchir la ligne qui le sépare du bien. L’enquête est pleine de rebondissements qui nous « scotchent » littéralement au bouquin. Voilà, je dirais pour conclure que les amateurs qui aiment les polars ultras noir et  l’hémoglobine seront conquis par ce roman. Une série télévisée a d’ailleurs été tirée de ce roman.

    Lien direct : Editions Belfond


    votre commentaire
  • Le protectorat de l'ombrelle 1- Sans âme - Gail Carriger

    Caractéristiques :

    Genre : Fantastique

    Grand format : 324 pages / 16,75 €

     

    Résumé :

    Dans un monde ou les vampires et loups garous sont parfaitement intégrés à la bonne société londonienne d’une époque victorienne à la sauce steampunk, Mademoiselle Alexia Tarabotti est une Sans Ame. Cela, le fait qu’elle est toujours célibataire et sa toute récente agression fort discourtoise par un vampire font qu’elle ne mène pas une vie facile. Surtout lorsqu’elle tue accidentellement le vampire et que le très écossais, séduisant et loup-garou Lord Maccon, envoyé de la reine Victoria se mêle de l’affaire. Qui pourrait bien vouloir du mal à une personne pouvant par un contact physique rendre la mortalité aux créatures surnaturelles ? Tout le monde apparemment… Alexia risque de bien avoir besoin de sa fidèle ombrelle.

     

    Avis par Mathilde :

    J’ai eu un peu de mal à me tourner de nouveau vers le fantastique mais l’ambiance steampunk de ce livre et l’humour omniprésent ne m’ont pas fait regretter mon choix ! Cela faisait longtemps qu’un livre ne m’avait pas accroché comme ça ! L’intrigue est bien menée et les personnages vraiment attachants. Le fantastique avec ses détails triviaux comme la nécessité de boire du sang pour les vampires et la transformation à la pleine lune des loups-garous mélangé à une bonne société guindée typiquement londonienne à la Jane Austen donne vraiment un résultat explosif ! Le tout avec une bonne touche de l’humour corrosif d’Alexia en donne vraiment une série addictive. J’ai enchaîné tout de suite après avec les 3 autres tomes et attend le 5eme (pour le mois de mai) avec impatience…


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires