• Maudit mercredi - Nicci French

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand format : 552 pages / 20,90 €

     

    Résumé :

    En rentrant chez elle ce mercredi là, la petite Dora Lennox va voir sa mère assassinée dans une mare de sang. Qui a pu commettre un crime aussi odieux sur cette mère de famille « parfaite » ? Tout le monde est sous le choc. C’est pourquoi l’inspecteur Karlsson va encore une fois demander de l’aide, à son amie psychothérapeute Frieda. Cette dernière, traumatisée par sa récente agression (voir « Sombre mardi »), hésite. Elle va finir par accepter, bien qu’elle enquête en parallèle sur la disparition de plusieurs jeunes filles. Elle va se retrouver rapidement entourée de personnes plus perturbées les unes que les autres.

     

    Avis par Lolo :

    Suite de la série sur « les jours de la semaine », avec ce maudit mercredi. On retrouve bien sûr nos héros à savoir : Frieda, son ami Josef, et l’inspecteur Karlsson, pour ne citer que les principaux. L’intrigue, que dis-je ! Les intrigues, car elles sont multiples ici sont très complexes. D’une part, il y a vraiment beaucoup de protagonistes, et d’autre part trop d’incidents (à mon goût). Du coup, j’ai trouvé le roman un peu long, surtout que la psychologie de tout ce petit monde est souvent embrouillée. Frieda m’a semblée, fatiguée et poussive, moins performante que dans les précédents romans. Cela donne une impression « dépressive » au ton du roman, mais c’est sûrement l’effet voulu ! Si c’est ça, c’est réussi ! Ca ne donne toujours pas envie d’aller se balader à Londres en tous cas, car on a l’impression qu’une grosse partie des psychopathes de tous bords, s’y donne régulièrement rendez-vous. C’est malgré tout bien écrit et bien ficelé, mais trop détaillé quant aux états d’âmes de Frieda.


    votre commentaire
  • Baby-sitters - Tome 05 - Hari Tokeino

    Résumé :

    Kotaro et Ryuchi se rendent avec Taka et son grand frère au festival, mais alors que tout se passe bien, le petit garnement perd son épée et fond en sanglots ! Heureusement, Ryuchi est le premier à se précipiter pour tenter de la retrouver, alors que Hayato trouve cela ridicule et embête son petit frère pour sa bêtise… Puis la crèche ouvre exceptionnellement un « caf’légumes », où les petits déguisés jouent les serveurs et tentent d’amener les boissons aux parents. C’est l’occasion pour les papas de découvrir la crèche, mais lorsque le père de Kirin se rend compte que la crèche est gérée par des hommes, il s’énerve rapidement… Puis Hayato jette une bombe en avouant l’identité de son père, que Taka ne connaît pas… Ryuichi prend Yoshihito en filature pour en apprendre plus sur l’autre baby-sitter… Enfin, Noël approche et c’est une saison difficile pour Kotaro et Ryuchi qui ont perdu leurs parents…

     

    Avis par Jake :

    Comme la majorité des histoires de Baby-sitters, celles de ce tome sont particulièrement touchantes. La trame sur le Père-Noêl est magnifique et ne manquera pas de vous émouvoir. C’est également le cas concernant celle sur le père de Taka et Hayato, qui malheureusement touche plus de monde que cela ne devrait… On a presque l’impression de se retrouver dans un de ces beaux romans qui font du bien à l’âme ! C’est très impressionnant (et rare) pour un manga ! Les idées sont originales, et on adore voir les dessins réussis des petits de la crèche déguisés en légumes ! On est déjà au 5ème opus, et on ne se lasse pas… On effleure la surface des personnages, et on commence à tisser de beaux liens entre eux… Grâce à la preview du prochain tome, on devine même le début d’une romance pour Ryuchui, ce qui pourrait être juste ce qui manque au manga… Il semblerait que ce magnifique shojo ait encore de belles années devant lui !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • La saga des sept soleils 1- L'empire caché - Kevin Anderson

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 623 pages / 10,70 €

     

    Résumé :

    Graces aux Ildirans, un peuple extraterrestre, les Humains parviennent à voyager plus rapidement que la lumière après purification d’un gaz prélevé dans les planètes gazeuses. Mais lors d’une expérience consistant à transformer une de ces planètes en soleil, les Humains assistent à un spectacle étrange : trois sphères de diamant fusent du cœur de la planète avant qu’elle n’explose. Bientôt, des sphères semblables attaquent les deux peuples… Peut-être la disparition des Klikiss, une espèce extraterrestre n’ayant laissé derrière elles que des robots sans souvenirs, est-elle en rapport avec la nouvelle menace qui ébranle ce bras de notre galaxie…


    Avis par Jake :

    Une superbe découverte ! J’allais à reculons dans cette saga longue (et chaque tome fait plus de 600 pages !) mais c’est finalement un délice de trouver un nouvel auteur de SF, qui écrit avec une telle fluidité et fait preuve d’une superbe imagination ! Si les personnages sont relativement nombreux (ça aussi, ça me flanquait la trouille au départ : « saurais-je me rappeler de tout le monde ? »), on parvient à se remettre dans la bonne situation, grâce à quelques lignes bien senties que l’auteur introduit au début des chapitres. La trame en elle-même est géniale : elle fait rêver et met en scène plusieurs peuples extraterrestres avec leurs mystères. Les personnages sont très différents les uns des autres et nous permet donc de trouver notre préféré, et on suit le récit avec encore plus d’intérêt ! Bref, je ne dis pas que je vais dévorer les six autres opus dans la seconde, mais il est clair qu’ils sont sur ma liste !


    votre commentaire
  • Tokyo ghoul - Tome 07 - Sui Ishida

    Résumé :

    Ken est toujours retenu contre sa volonté par les goules du 11ème arrondissement qui lui font subir mille tortues, le replongeant dans des souvenirs enfouis comme ceux le liant à Liz, ou à sa propre mère, longtemps avant de devenir une goule… Une expérience qui changera pour toujours le jeune homme. Pendant ce temps, les membres de l’Antique font leur possible pour retrouver leur ami, et préparent une attaque qui coïncide avec l’assaut des inspecteurs du CCG qui s’en prennent également aux goules du 11ème arrondissement. Juzo, est déjà prêt à faire un carnage chez les goules…

     

    Avis par Jake :

    Un tome qui m’a un peu moins emballé que les précédents dans sa première partie. En effet, les souvenirs de Ken ne sont pas réellement passionnants, et toutes les tortues qu’il subit sont un peu sombres (oui, c’est un euphémisme…). De même, la préparation de l’attaque par les Goules de l’Antique tourne un peu en rond… Heureusement, tout se délie lorsque l’assaut est finalement mené. Que ce soit entre les goules et les membres des Colombes, ou (et même surtout !) entre Ken et son tortionnaires, la tension explose avec de nombreux combats qui valent le coup, autant sur le plan du scénario que d’un point de vue graphisme. Le duel Ken / Yamori est particulièrement hard et témoigne de la transformation de Ken. La réunion de ce dernier avec ses amis devrait voir une dynamique différente (si toutefois ils parviennent à rentrer chez eux, évidemment ^^) et pour cause : le garçon vient de passer par l’enfer. A suivre dans ce shonen / seinen passionnant !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Mémoires d’un appuie-tête - Marc Jolivet

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand format : 192 pages / 15,00 €

     

    Résumé :

    Pierre Blistrac est violoniste et espère être reçu au concours qui a lieu à Marseille. Pour s’y rendre, alors qu’il réside dans la capitale, c’est tout naturellement qu’il embarque dans le TGV Paris-Marseille, et il compte bien dormir à bord afin d’arriver en forme à l’audition. C’est (hélas !) sans compter sur la ponctualité légendaire des trains d’une part, et l’absence d’appuie-tête latéral en seconde classe de l’autre… Il va alors s’insurger contre cette terrible injustice responsable selon lui de tous les maux, et livrer une bataille sans merci…au grand Capital.

     

    Avis par Lolo:

    Un livre très drôle au début, puis complètement délirant au fil des pages. C’est vraiment  « grand guignolesque », et c’est de cette façon que l’auteur (humoriste bien connu !) nous fait passer un certain nombre de messages. Ce Pierre Blistrac qui a l’air tout à fait normal au début, nous semble prêt pour l’asile à la fin du roman. C’est bien écrit, aéré et ça se lit d’une traite. En conclusion je dirais qu’il s’agit d’une histoire un brin loufoque, amusante qui vous fera passer un bon moment, même si, bien des problèmes soulevés « l’air de rien », sont terriblement réels.

    Lien direct : Editions de l’Aube


    votre commentaire
  • Cagaster - Tome 02 - Kachou Hashimoto

     

    Résumé :

    Kidow, l'exterminateur, retrouve enfin la trace du tueur en série qui sévit depuis un petit moment, malheureusement, une grosse surprise l'attend et le déstabilise, donnant l'avantage au tueur. Ilie lui vient en aide dans une action inconsidérée. La jeune fille tente d'en savoir plus sur Kidow, pour lequel elle développe des sentiments... C'est ainsi que l'on apprend comment Kidow est devenu exterminateur et que l'on apprend sa vie lorsqu'il était plus jeune. Une vie pas si simple qui expliquera son attitude... En parallèle, Kidow se rapproche d'un soldat qui vit difficilement sa condition, faisant son possible pour sauver la population sans se l'aliéner. Mais c'est sans compter les Cagaster...

     

    Avis par Jake :

    Ce deuxième tome m'a un peu déçu : l'histoire avance assez lentement, et malgré une direction sympa de complot gouvernemental, on patauge un peu dans les mini trames suivant les Cagaster. J'aurais souhaité un peu plus de combats, moins de silences gênés, même s'ils s'expliquent bien. De même, le flashback sur le personnage principal n'est pas vraiment palpitant : le lecteur s'attend à ce genre de trame... Il est temps de surprendre ! C'est dommage parce que le dessin est absolument incroyable ! C'est propre, précis... Ca me rappelle Fullmetal Alchemist : c'est épuré et très bien dessiné. Les personnages sont magnifiques et traduisent facilement les émotions. Ce shonen vaut le coup, rien que pour son graphisme, il n'y a plus qu'à espérer que l'histoire décolle à son tour...

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Spiridons 1- - Camille Von Rosenschild

     

    Caractéristiques :

    Genre : Fantastique

    Grand format : 382 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    Victor part à Moscou pour rendre service à un vieil homme dont il s’occupait en France. Mais à peine arrivé, se rend-il compte qu’on lui a menti, et que la vie en Russie est bien plus dure qu’il n’y parait… Coincé et sans argent, le jeune homme se liera d’amitié avec Horace, avant que ce soit Olga, une vieille Tzigane singulière qui vienne lui sauver la mise en lui proposant un travail incompréhensible de recopiage informatique… Mais sa vie bascule réellement lorsque Olga décède, et qu’elle laisse derrière elle un message hallucinant, et surtout cinq Spiridons… Des créatures qui sont le secret de l’inconnu après la mort…

     

    Avis par Jake :

    Difficile à classer, ce roman a l’avantage de présenter une forme de fantastique que l’on croise très rarement. C’est la toute première fois que je découvre cette théorie pour « la vie après la mort », et on ne peut pas dire qu’elle ne manque pas d’originalité, même si elle aurait tendance à rendre paranoïaque ! Pas vraiment le temps de s’attacher particulièrement au personnage principal, même s’il n’est pas pour autant antipathique, mais c’est sa relation fraternelle avec Horace qui m’a beaucoup plu. Certaines Spiridons sont touchants, surtout les femmes, alors que j’ai plutôt trouvé leurs compagnons masculins ennuyeux, voire même énervant pour Anatoli… L’écriture est très bonne, soutenue mais également soutenue et assez pauvre en dialogues. Le tout donne un rendu assez lourd, surtout qu’il dépeint une Russie sombre et glauque (qui est, ou non, le reflet de la réalité, je n’en sais rien, mais en tous cas ça ne donne pas envie ! ^^). Il est difficile de s’immerger complètement car la lecture est de fait plutôt ardue, et il manque pour moi une véritable quête dans le scénario… Son originalité est ce qui me poussera tout de même à découvrir sa suite.

    Lien direct : Editions Don Quichotte 


    votre commentaire
  • Bleach - Tome 60 - Tite Kubo

     

    Résumé :

    Un flashback nous ramène avant la naissance d’Ichigo, à l’époque où son père était Shinigami et s’était retrouvé face à la première vraie créature hybride d’Aizen. Alors que son combat tourne mal, une jeune Quincy vient s’interposer : celle qui deviendra plus tard la mère d’Ichigo. Mais à cette époque, elle est très proche de Ryûken Ishida, et le Quincy ainsi que sa famille exècrent les shinigamis… Alors que Masaki est en mauvaise posture, Isshin prend une décision qui changera non seulement le reste de sa vie, mais également celle de son épouse, et de son fils… Les révélations sur la nature exacte d’Ichigo arrivent enfin, et lui permettre de tenter de retrouver son Zanpakuto…

     

    Avis par Jake :

    J’en ai profité pour relire une grande partie de la fantastique saga Bleach, et je suis stupéfait par la capacité de son auteur à créer une histoire de plus en plus complexe, sans que celle-ci ne perde en logique et en crédibilité. Au contraire : il semblerait que plus l’on avance, et plus on comprenne clairement la situation ! C’est quand même impressionnant alors que l’on arrive au 60ème tome ! Je me suis régalé avec cet opus qui plonge dans le passé des parents d’Ichigo, et qui nous donne également l’occasion de retrouver le père d’Ishida. Bien que l’ambiance soit un peu plus grave, on retrouve le même type de relation qu’ont nos personnages favoris. Cet opus, fort en révélations, nous replonge également dans l’histoire d’Aizen, et revient dans la trame actuelle en nous laissant un petit peu nostalgiques… Avant de nous faire exploser une bombe au visage, dont on espère des explications bientôt ! Un numéro plein de réminiscences qui nous raconte l’histoire de la mère d’Ichigo…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Je ne dors pas et pourtant j'ai tout essayé - Marie-Noelle Maston

     

    Caractéristiques :

    Genre : Guide

    Grand format : 240 pages / 15,90 €

     

    Résumé :

    Après plus de 25 ans de pratique, l’auteur nous explique comment et surtout pourquoi certaines personnes n’arrivent pas à trouver le sommeil. En effet, sa méthode est plutôt basée sur l’inconscient et toutes ces choses profondément ancrées en nous. Tout ce que nous refoulons et qui chez certains, se transmettent de générations en générations.

     

    Avis par Lolo :

    Enfin un livre qui explique le pourquoi de la plupart des formes d’insomnies, de l’enfance à la vieillesse. L’auteur se sert ici de cas concrets, qui nous font vraiment prendre conscience des causes profondes et cachées de nos insomnies. Le livre est extrêmement bien fait, et se compose de grands chapitres découpés en sous parties claires et précises. Tout d’abord, elle nous explique ce que sont le sommeil et ses différentes phases. Puis, elle liste les différents troubles, avant de nous expliquer comment la psychanalyse et plus précisément la psychologie transgénérationnelle nous aident à les combattre. Le tout de manière simple et toujours avec des exemples à l’appui. C’est selon moi, une véritable bible pour toutes les personnes touchées par ce fléau qu’est l’insomnie. A lire absolument si vous voulez trouver ou retrouver une vie sereine qui va de pair avec un vrai bon sommeil réparateur.

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Kerberos in the silver rain - Tome 03 - Lira Aikawa & Berry Star

     

    Résumé :

    Sakuya et ses camarades de lycée visitent la seule centrale électrique fonctionnant à l’énergie Psy, un supraconducteur fonctionnant à température ambiante qui pourrait bien révolutionner les problèmes de ressources que nous connaissons… Bien sûr, cela en fait également la cible des industries pétrolières qui se verraient mettre au rebus si une telle énergie se démocratisait… Alors qu’un groupe de terroriste attaque la centrale, Sakuya se voit obligée de défendre ses camarades, en faisant son maximum pour ne pas être identifiée. Des renforts arrivent pour l’aider, mais son professeur se transforme alors en un monstre redoutable…

     

    Avis par Jake :

    Parfois on tombe sur un manga que l’on peut commencer à partir de n’importe quel tome, pour celui-ci, il vaut mieux s’y coller dès le début afin de comprendre, car il ne comporte malheureusement pas de résumé suffisant ! Heureusement, en fouillant un peu sur internet on apprend que Sakuya fait partie des Kerberos, groupe visant à protéger l’énergie Psy. J’ai bien aimé le monde de SF dans lequel les personnages évoluent. Et on s’attache immédiatement à Sakuya, ainsi qu’à Gotô, personnage masculin faisant partie de Kerberos. Sakuya est un savant mélange de force surhumaine et de fragilité enfantine. Elle en paraît d’autant plus humaine… Le scénario paraît assez simple pour l’instant et donne la part belle aux nombreux combats ! Graphiquement, je ne suis pas trop fan des décors assez aseptisés qui vont de pair avec le monde SF le plus souvent, en revanche j’ai trouvé que les personnages étaient très bien dessinés. J’aime beaucoup le style que le dessinateur a donné ! Les combats sont assez clairs, même si cela bouge beaucoup ! Enfin, le monstre de ce tome « Muscular », donnait un aspect très Resident evil à l’œuvre… Avis aux fans…

    Lien direct : Editions Tonkam


    votre commentaire