• I dream of love - Tome 02 - Arina Tanemura

    Résumé :

    Chikagé a la possibilité de devenir Akari, sa version d’elle-même à 15 ans. Célibataire et toujours vierge à 31 ans, elle n’hésite pas à devenir une nouvelle idol, avec pour seul compagtnon dans la confidence, un ancien camarade de classe Tokita. Mais pour obtenir véritablement son titre, et la production de son album, Akari doit affronter Yuko, la jolie idol qui avait fait faux bond et permis à Akari de se faire connaître. Les deux jeunes filles devront concourir dans des spectacles afin de déterminer laquelle est la plus populaire… Akari décide bien de laisser tomber dès le départ, prétextant qu’elle n’a aucune expérience, néanmoins, ses amis la pousseront à se dépasser. Cela lui permettra également de les découvrir sous un nouveau jour…

     

    Avis par Jake :

    Un shojo franchement agréable ! Il y a une touche de magie bien agréable et cela donne un postulat chouette : Chikagé qui possède une chance de recommencer et faire différemment, mieux. C’est un personnage attachant, mais principalement parce que le lecteur la prend un peu en pitié : on regrette qu’elle n’ait pas davantage profité de sa vie, qu’elle soit aussi effacée. Les personnages secondaires sont nombreux, et contrairement à la majorité des mangas de ce genre, ils sont importants. Ce qui donne un nombre plus élevé de possibilités, et garde donc le lecteur dans l’incertitude… Hibiki et Tokita sont des garçons très gentils, même s’ils le cachent un peu, et leur affection pour Chikagé / Akari est claire. Les dessins quant à eux sont vraiment magnifiques, et pour une fois, je ne veux pas dire « pour un shojo » ! C’est simplement très beau, très complet… Je pense qu’à la base, le public visé est plutôt jeune, pourtant le thème du renouveau est quelque chose qui parlera à beaucoup, et qui plaira de façon beaucoup plus universelle… C’est vraiment une œuvre chouette qui n’est qu’à ses débuts au Japon, puisqu’ils n’ont pas dépassé le second volume…

    Lien direct : Editions Tonkam


    votre commentaire
  • Pourquoi Seiya Todoïn, 16 ans, n'arrive pas à pécho - Tome 01 - Shuya Uchino & Kanta Mogi

    Résumé :

    Seiya Todoïn est un élève brillant : il est issu d’une famille riche et n’a absolument aucun problème pour se classer dans les meilleures écoles. Pourtant, bien qu’il soit beau garçon, Seiya est parfaitement incapable de sortir avec une fille. Il ne l’a d’ailleurs jamais fait en 16 ans, et se prend constamment des râteaux en interprétant mal les intentions des filles qu’il peut fréquenter. Cependant, il se relance dans la course inlassablement, et tente de découvrir de nouveaux « terrains de chasse » que son école, tel que le milieu du travail, afin de trouver une fille qui puisse s’intéresser à lui. Car bien qu’il réussisse tout ce qu’il entreprend d’autre, Seiya souhaite aimer et être aimé en retour…

     

    Avis par Jake :

    Si le thème fait plutôt penser à un shojo, c’est en fait un shonen qui joue avec les deux genres et plaira autant aux garçons qu’aux filles, pour la simple et bonne raison qu’il est à la portée de tout le monde ! On se prend d’affection pour Seiya, car plus jeune, la majorité des gens a été dans cette situation où le discernement manquait afin de comprendre réellement ce que le sexe opposé ressentait. On se met à sa place, et on désespère avec lui, alors qu’il tente d’interpréter (de travers !) les filles qu’il côtoie. Le rythme est plutôt sympa, et bien que les premiers chapitres se ressemblent, on prend beaucoup de plaisir à cerner de mieux en mieux le personnage et ceux qui l’entourent. J’ai un petit faible pour sa gouvernante, et je vois bien la trame évoluer vers une histoire entre les deux persos… Niveau dessin, c’est un gros succès : la couverture donne le ton ! C’est précis, net, très fidèle à la réalité. La proportion texte / image est idéale, les visages sont très beaux et les décors ne sont pas en reste. Franchement, le premier tome dans son intégralité est une réussite, et donne envie de découvrir la suite de ce manga en 8 volumes.

    Lien direct : Editions Tonkam

    votre commentaire
  • Insoumise - Ally Condie

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 388 pages / 7,75 €

     

    Résumé :

    Ky a été saisi par la Société et envoyé dans les Provinces Lointaines où il est sensé servir de chair à canon dans la guerre qui oppose la Société aux forces étrangères. Sachant cela, Cassia a décidé de le rechercher, et c’est avec l’aval de ses parents qu’elle rejoint un camp qui vise à recadrer les jeunes adultes qui s’éloignent du droit chemin. Elle y rencontrera d’ailleurs de possibles alliés. Car elle n’est pas la seule à tenter de raller le Soulèvement, la force qui commence à se dresser face à la Société et ses manigances. Pourtant, leur recherche commune du Pilote pourrait bien les orienter dans une quête susceptible de les éloigner encore davantage… Alors que Xander tente de s’accrocher à elle, Cassia devra choisir ce qui est le plus important pour elle : des deux garçons, ou du Soulèvement…

     

    Avis par Jake :

    Je dois admettre que j’avais été prévenu que les deux tomes suivants le premier étaient très différents… Et effectivement, je ne peux m’empêcher d’être assez déçu. Ce n’est pas que l’écriture ait changé, croyez-moi : la qualité est toujours bien présente. C’est très fluide et agréable à lire. Mais les thèmes ne sont plus les mêmes. Ce volume est plus philosophique, les personnages sont séparés, et donc la dynamique présente dans le premier opus n’est plus là. De même, cette Société bourrée de défaut apparaît comme une entité propre, alors que précédemment les personnages évoluaient à l’intérieur. Ce tome deux entier est consacré à un voyage à travers les Provinces lointaines dans le seul but que Ky et Cassia se retrouvent. Il prépare la conclusion de cette trilogie ! D’ailleurs, la direction prise en fin de livre me plait beaucoup, et je ne peux qu’espérer qu’on retournera à Cassia dans la Société, en train de tenter de changer les choses de l’intérieur. De même, il semblerait que Xander (un personnage en or !) revienne sur le devant de la scène, car malgré une ou deux apparences, il manque véritablement à ce volume… La réponse bientôt dès ma lecture de Conquise

    Lien direct : Editions Gallimard jeunesse


    votre commentaire
  • Come to me - Tome 03 - Nachi Yûki

    Résumé :

    Mirei, qui vit désormais avec Suzuma et Mano se voit confrontée à une nouvelle situation compliquée ! En effet, Suzuma lui fait une déclaration d’amour. Mal à l’aise, elle cherche à éviter la confrontation. Quant à Suzuma, c’est uniquement sur les conseils de Mano qu’il parvient véritablement à interroger la jeune fille sur ses propres sentiments. Pourtant, Mano est rongé par son propre attachement pour Mirei. D’ailleurs, il devient rapidement clair pour tout le monde qu’elle compte également beaucoup à son cœur, et qu’elle va devoir faire un choix… Suite à tout cela, l’un des garçons déménage, laissant les deux derniers colocataires afin de réaliser la portée de leurs sentiments, et les laissant libre d’agir ou non… Qui Mirei choisira-t-elle ?

     

    Avis par Jake :

    Bon, ça commence à faire beaucoup dans ma phase shojo… Il va me falloir de la baston très prochainement pour trancher ce style ! ^^ Plus sérieusement, ce manga est très doux. Les personnages sont ultra calmes et assez caricaturaux : Suzuma est désespérément amoureux de Mirei, pourtant il parvient à passer à autre chose très rapidement. Mano a un attachement maladif pour elle, c’est limite pathologique, comme s’il ne pouvait pas vivre sans elle, enfin Mirei plaira certainement aux lectrices parce qu’elle est la fille candide par excellence. Il lui faut beaucoup de temps pour comprendre les choses (un petit test de QI serait de rigueur ^^). Il n’est pas question de triangle amoureux (comme dans Kimagure orange road, alias Max et compagnie) : on sait très bien où sont les sentiments les plus forts et quel est le couple que la mangaka souhaite mettre en avant… Franchement, chez ce même éditeur j’ai largement préféré Mariage, mode d’emploi que je viens de finir ; mais je dois admettre que les dessins de Come to me sont vraiment très réussis. Bien que cela suive les codes du shojo, les traits sont francs, les silhouettes très bien proportionnées. Du beau boulot… mais un thème réservé aux shojo-addicted pour cette saga au 7ème tome au Japon !

    Lien direct : Editions Soleil manga


    votre commentaire
  • Meurtres low cost - Saison 2 Solder le passé - Isabelle Bouvier

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 120 pages / 12,99 €

     

    Résumé :

    La suite des aventures d’Anna et des siens en Bretagne, alors que sa mère Béatrice qui vivait loin d’eux décide de venir s’installer à leurs côtés. Anna qui cache malgré tout quelques secrets, va voir son passé essayer de la rattraper. Etant donné la proximité de sa mère, elle va devoir redoubler de prudence dans son travail…

     

    Avis par Lolo :

    Cette suite est à la hauteur de mes espérances. On suit avec joie, les nouvelles aventures d’Anna. Il y a des rebondissements et de l’action en pagaille ! Encore une fois, le style est fluide, direct. C’est bourré d’imagination et de talent. Anna est géniale et diabolique à la fois, et on se plaît à penser qu’elle est dans le vrai… Sa mère devient un des personnages principaux dans ce roman, et on en sait un peu plus sur le jeune Mike. Voilà, tous nos héros sont à nouveau en piste, plus opérationnels que jamais. On dévore le livre en un rien de temps. C’est divertissant. De l’humour, de l’amour, de l’audace et du culot à revendre nous rendent accros à cette littérature « à la fois populaire et grand luxe » qu’est le « pulp ». Vivement la suite !!!

    Lien direct : Editions La Bourdonnaye


    votre commentaire
  • Mariage, mode d'emploi - Tome 02 - Mitsuri Fujii

    Résumé :

    Haruka est mannequin, Kanuma est entrepreneur et Miho, assistante dentaire. Pourtant, ces trois femmes ont plusieurs points communs : tout d’abord, elles sont toutes sans mari et sans projet de mariage, et pourtant, elles ont plus de 30 ans ! Haruka se fait accoster par un homme sur son lieu de travail, et elle est surprise par son caractère mature et son intérêt pour elle malgré son âge. Quant à Miho, elle cherche simplement un bon coup, alors qu’un garçon impotent qu’elle a rencontré sur un site de rencontre continue de squatter chez elle ! Les trois sont amies et se racontent les tracas de la vie du quotidien, alors que leurs familles ont plutôt tendance à les pousser vers le mariage !

     

    Avis par Jake :

    Voilà un shojo que j’ai pris plaisir à découvrir ! Evidemment, on est sur un thème très féminin, mais à la manière de Sex and the city, c’est traité avec beaucoup d’humour et de second degré. Les personnages féminins sont très différents, et offrent donc un panel large afin d’accrocher le lectorat. On aime aussi beaucoup la relation qu’elle partage, et là encore, on rejoint la célèbre série de HBO qui voyait ces amies trentenaires déblatérer sur leurs déboires amoureux et sexuels ! Les dessins quant à eux sont bien réussis, les traits ne sont pas très fins, plutôt assurés pour du shojo. Les filles n’ont pas les yeux constamment bouffis, les garçons sont certes fins, mais pas anorexiques ou trop androgynes. Ce n’est pas trop girly et donc très agréable à lire ! On a franchement envie de découvrir ce qui va arriver à ces trois femmes. On passe un bon moment sans se prendre la tête, et pour moi c’est à ça que doit ressembler le shojo ! A voir ce que cela donne avec la conclusion de ce manga en trois volumes…

    Lien direct : Editions Soleil manga


    votre commentaire
  • Bad boyfriend - Tome 01 - Saki Aikawa

    Résumé :

    Lorsqu’Ayano, présidente du comité des élèves, se retrouve à boire de l’alcool pour une petite fête, c’est sans imaginer une seconde qu’elle se réveillerait dans le lit d’un garçon du lycée nommé Kagura, qui est le successeur du clan yakuza du même nom ! Ayano pense immédiatement qu’elle a fait une erreur, pourtant la sincérité des sentiments de Kagura et les petites attentions qu’il a pour elle suffiront à la faire flancher, et les deux adolescents vont développer un réel amour. Mais leur idylle est-elle possible alors que le destin semble vouloir les séparer ? Kagura peut-il avoir une relation amoureuse alors que sa vie même est dangereuse ? Et peut-il accepter qu’Ayano se prenne au milieu de sa vie de yakuza ?

     

    Avis par Jake :

    Un peu de mal à accrocher avec ce manga qui est du shojo à 100 % ! Cela inclut donc : fille très régulièrement en pleurs, personnages hyper androgynes aux traits allongés, cheveux longs qui volent au vent, jalousie, amour possessif et inconditionnel, coup de foudre amoureux rapide et infondé. Bref, c’est une histoire complètement girly qui ne plaira qu’aux inconditionnelles du genre, qui souhaitent rêver d’amours difficiles mais réalisables. C’est plus compliqué de s’identifier quand on sait que dans la vraie vie, les choses ne se passent pas exactement de la même manière. Ayano et Kagura se remarquent sur un malentendu et tombent irrémédiablement amoureux. On fait complètement l’impasse sur le fait que Kagura soit en réalité un méchant (les yakuzas, ça ne fait pas vraiment dans la dentelle normalement…). Côté dessin, c’est du shojo classique également. C’est réussi si on aime le genre ! La couverture annonce la couleur, et si c’est du girly pur et dur que vous cherchez, vous serez comblée par ce premier volet (sur une saga en deux tomes) ! Sinon, passez votre chemin !

    Lien direct : Editions Soleil manga


    votre commentaire
  • Grey - Erika James

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand format : 556 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    Christian Grey, riche et renommé Businessman est un modèle de réussite. Il doit en grande partie son succès à sa manière de gérer ses affaires et sa vie en général : tout est ordonné et toujours sous contrôle absolu, aucune place pour la fantaisie et l’imprévu. Jusqu’au jour où une jeune femme tombe tête la première à l’entrée de son bureau. C’est Anastasia Steele, jeune étudiante, naïve et innocente qui va lui faire voir au-delà des propres barrières et limites qu’il s’était fixées. S’ensuit alors une réelle passion où ils vivront ensemble de nombreuses « premières fois »… mais Anastasia ne sera-t-elle pas effrayée par la façon dont Christian envisage leur relation ?

     

    Avis par Audrey :

    Comment vous dire ? Ce livre est en réalité la copie conforme de Cinquante nuances de Grey, à la seule différence que la parole est ici donnée à Christian et non à Anastasia. Adieu donc le côté fleur bleue et naïf qui nous exaspérait certes parfois, et bonjour les pensées brutes et souvent obscènes du séduisant Monsieur Grey. Je dois dire que même si j’ai adoré me replonger dans cette idylle, je suis un peu déçue de découvrir TOUTES les facettes de Monsieur Grey qui est beaucoup moins gentleman que ce que j’imaginais. Avec la saga des Cinquante nuances, on avait beau nous écrire que Christian était un satané control freak, avec de gros problèmes liés à l’enfance, on se l’imaginait cependant avoir toutes les autres qualités essentielles : prévenant, sensible, riche, beau… Mais ici, plus de place pour l’imagination (nous avons même droit à des « j’aime regarder ton cul bébé ») alors autant vous dire que le côté gentleman est passé aux oubliettes. Mais bon, ce n’est pas grave, on l’aime quand même notre Christian Grey. Enfin, tout ça pour dire que oui, j’ai aimé l’histoire (forcément, c’est la même que Cinquante nuances !) par contre, j’ai beaucoup moins apprécié le concept (même histoire mais narrateur différent) qui apparaît à mon sens comme un pur produit marketing… mais après tout, pourquoi pas ? Certains seront peut-être ravis…

    Lien direct : Editions JC Lattès


    votre commentaire
  • Promise - Ally Condie

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 437 pages / 8,15 €

     

    Résumé :

    Cassia vit dans une société où la grande majorité des actes sont régentés par les Officiels, qui fixent l’heure des repas, des activités, le nombre d’enfants, les espèces d’arbres autorisées, et qui vont jusqu’à former les couples afin de favoriser le meilleur brassage génétique possible. C’est ainsi que Cassia se retrouve promise à son meilleur ami, Xander. Tout va pour le mieux, pour cette jeune femme qui aime l’ordre, jusqu’à ce qu’une erreur informatique lui montre pendant un bref instant, un autre promis qui aurait pu lui être destiné : Ky, un garçon qui semble parfaitement dans la norme, et qu’elle connaît vaguement depuis toujours. Après une brève angoisse, sa curiosité est piquée, et Cassia se rapproche de Ky pour découvrir qu’il n’a en fait rien du garçon ordinaire… Car Ky ne pourra jamais être son promis : il fait en réalité partie d’une caste que l’on empêche de se joindre à un promis, il est puni pour un acte que son père a accompli…

     

    Avis par Jake :

    Evidemment, j’avais été interpellé lorsque cette trilogie dystopique YA a fait parler d’elle, à sa sortie. Il faut dire qu’elle est particulièrement reconnaissable, avec ses trois couvertures, à la fois très sobres et intrigantes… Pourtant, ce qui m’a convaincu de me lancer dans cette saga, c’est sans l’ombre d’un doute le coup de cœur que j’ai eu pour Atlantia, ouvrage du même auteur sorti plus récemment ! Et bien l’écriture, ou devrais-je dire le talent d’Ally Condie fait mouche une nouvelle fois ! On se passionne pour ses romans, car ils recèlent un mélange parfait : on retrouve des personnages avec des valeurs et des caractères assez forts. Il y a également ces univers dystopiques qui prennent le meilleur et le pire de notre civilisation pour en faire un mélange détonnant, où on retrouvera souvent des vérités poussées aux extrêmes pour donner des absolus qui abolissent les libertés individuelles. Et le tout est conté avec une écriture fluide qui parle véritablement au lecteur : on ne voit pas défiler les pages tant on se régale ! Personnellement, j’ai beaucoup aimé Cassia évidemment, mais sa famille, qui est très touchante par son unité qui défie les règles. Xander est également un personnage touchant, on ne peut s’empêcher de le prendre un peu en pitié malgré tout… Un premier tome qui n’est qu’une invitation à découvrir le reste de cette trilogie best-seller !

    Lien direct : Editions Gallimard jeunesse


    votre commentaire