•  


    votre commentaire

  • Résumé :

    Aral est un jeune nain étudiant à l'ordre du temple. Un jour, son maître l'emmène avec lui dans un voyage qui doit les conduire jusqu'à un parchemin à brûler, renfermant des écrits magiques et terribles... Guidés par un cube en or recouvert d'écritures ésotériques, les deux nains sont accompagnés par la nièce du maître d'Aral, bien décidée à envoyer bouler le jeune nain ! La route est longue et les amènera jusqu'au plus grand ennemi connu des nains, en passant par des villages où la rage semble avoir atteint le coeur des hommes qui s'entretuent... Ceci est l'histoire d'Aral, un drame en devenir...

     

    Avis par Jake :

    Génial ! J'avais lu quelques unes des BD de la série parallèle sur les Elfes, et je dois dire que j'avais un peu peur de m'attaquer aux nains, des créatures qui font bien moins rêver ! Cet album est parfaitement indépendant et nous conte les aventures d'un individu en particulier : Aral. C'est beau, parfaitement tragique et cela en reste touchant. Mais ne vous leurrez pas, cette BD a la force d'un roman : on se prend d'affection pour les personnages et on est désolés de leur sort... Les illustrations sont magnifiques, du début à la fin ! C'est un travail magnifique qui ne connaît aucun défaut, à l'exception d'un petit manquant à mon goût : un happy end...

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Altaïr - Tome 10 - Kotono Kato


    Résumé :

    Quand l'empire donne l'impression de barrer complètement un Delta, la Türkiye et ses alliés pensent vite qu'il s'apprête à bloquer complètement les transports maritimes qui gouvernent le commerce dans la région. Mais ce n'est qu'une attaque pour cacher leur objectif réel : Scoglio. En effet, l'empire entend bien attaquer par la voie terrestre. Mahmud a réussi à faire s'unir les plus grands, avec l'Urad et le Vénédik ; et l'étape suivante est en toute logique la région centrale du continent. Néanmoins, cette dernière est gouvernée par une femme qui refuse de répondre à qui que ce soit, et préfère fonder sa propre alliance afin de former une puissance de poids face à l'empire et à la Türkiye... Mahmud et Süleyman sauront-ils la convaincre de s'allier à eux ?

     

    Avis par Jake :

    La pression retombe un petit peu ! Même si le tome suit en toute logique la trame entamée précédemment, on n'assiste à aucune bataille réelle dans ce volume, ce qui est un peu dommage, car la stratégie militaire est à mon sens un point clé du succès d'Altaïr. Alors, j'entends bien, les personnages ne peuvent pas toujours être en train de se battre ! Aussi, ce tome n'est pas mauvais car il présente une première : Mahmud n'obtient pas exactement ce qu'il désire. Bien sûr, tout se passe plutôt bien car c'est un fin stratège, mais Catherina de Rossi est un personnage à sa hauteur ! J'ai adoré assister au retour de Süleyman, celui qui a tout appris à Mahmud, car c'est un personnage bourré de confiance en lui, qui semble réussir tout ce qu'il entreprend. Et d'ailleurs, il aurait tendance à effacer un peu Mahmud qui, une fois n'est pas coutume, agit plutôt en suiveur... Les graphismes sont d'une qualité irréprochable, surtout chez Catherina qui a des airs très italiens ! ^^

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  •  


    votre commentaire
  • Les nouvelles aventures d'Arsène Lupin : les héritiers - Benoît Abtey & Pierre Deschodt


     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 351 pages / 19,90€


    Résumé :

    Arsène Lupin est le dernier descendant d'une lignée en guerre contre les de La Motte, une terrible famille qui cherche à engranger de l'argent au détriment du bien commun. D'ailleurs, Arsène Lupin est lui-même en compétition personnellement avec son nemesis pour son amour de jeunesse, Athéna. Lorsque cette dernière meurt dans le brasier de 1897, et qu'on le rend responsable du drame, Lupin disparaît pendant 10 ans. lorsqu'il reparait, il est changé en monstre par la presse, accusé de tous les maux. Alors que la guerre contre l'Allemagne est imminente, Arsène Lupin fera son possible pour stopper un vendeur d'armes et de secrets militaires, qui ne souhaite rien d'autre que mettre le feu à la poudrière qu'est l'Europe... 

    Avis par Jake :

    Je ne connaissais Arsène Lupin que d'après sa réputation, n'aillant jamais eu le loisir de découvrir une quelconque adaptation du célèbre cambrioleur. Et comme je m'attendais à simplement lire les aventures d'un cambrioleur malin et transformiste, j'ai été quelque peu surpris... et déçu. En effet, la trame est très complexe et repose sur plusieurs décennies ! De plus, il y a un fort contexte géo-politique historique qui m'est complètement passé au-dessus ! Du coup, la lecture est devenue plus compliquée pour moi, me donnant plus de mal à reconnaître le héros sous tous ses déguisements différents. L'écriture en elle-même n'est pas mauvaise j'imagine, mais le genre est très soutenu ce qui ne correspond pas du tout à mon type de lecture... Peut-être que les fans du cambrioleur y trouveront leur compte, ce n'est pas, pour ma part, un héros que j'ai envie de découvrir...

    Lien direct : Editions XO 


    votre commentaire

  •  

    Résumé :

    Yhwach et ses hommes sont arrivés au palais royal ! La garde royale se défend bien, mais bientôt, le leader des Stern Ritter utilise un de ses pouvoirs qui permet de rediriger la puissance de ses hommes. Ainsi, tous ceux restés en arrière se voient destitués de leurs pouvoirs afin d'en faire profiter ceux arrivés dans le palais royal... Lui même se met à combattre le très fort Ichibei, qui avait pris en main Ichigo et ses amis pour les entraîner. Ichibei semble s'en sortir vraiment bien grâce à son arme, capable d'effacer et de ré-écrire les noms, symboles de puissance. Mais lorsque finalement Yhwach montre son réel pouvoir, il devient clair que le seul rempart restant entre lui et le roi spirituel n'est autre qu'Ichigo...

     

    Avis par Jake :

    On se rapproche du bout, dans le sens où tous les Shinigamis se sont effondrés ! Il ne reste plus qu'Ichigo, Rukia et leurs amis... L'équipe du début, celle que l'on a vu affronter tout ses ennemis lorsque Rukia était prisonnière. C'est un petit peu un retour aux sources qui se prépare ! Sera-ce là le final explosif du shonen Bleach ? Ce volume met donc en avant une dernière fois des personnages "externes au cercle intime" avec un personnage plutôt attachant : Ichibei. Ce dernier se bat vraiment bien, on sent qu'il est très puissant. Mais évidemment, on n'imagine pas une seule seconde qu'il soit capable de défaire Yhwach, qui est le big boss méchant de cette "saison". Rien à redire aux dessins, même si l'attaque d'Ichibei est parfois un peu hard à suivre en noir et blanc. Pour moi, la partie vraiment intéressante va véritablement commencer alors que nos amis vont se battre en personnes... Le prochain numéro devrait s'annoncer très prometteur !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  •  


    votre commentaire
  • Le bigorneau fait la roue - Hervé Pouzoullic

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 229 pages / 18,00 €

    Résumé :

    Marc est un étudiant pas vraiment brillant qui se complait à rêver et à citer les divers grands auteurs français et internationnaux. Il peut compter sur deux amis fidèles, et sur une grand-mère Bretonne qui a un certain talent pour lui donner confiance en la vie. En revanche, ce sur quoi il ne peut pas compter, c'est un certain talent avec les filles... Ayant perdu sa virginité sur le tard, et dans l'incapacité de faire durer une relation plus de trois jours, il va une énième fois quitter Paris pour retrouver sa famille en Bretagne, où il espère bien gagner de précieux conseils sur comment réussir une relation amoureuse. Entre une Italienne au père possessif qui commence par le rejeter, une Américaine surdiplomée au caractère bien trempée, et une Russe complètement barrée, le Bigorneau qu'est Marc a du boulot avant de réussir à trouver l'amour de sa vie !

     

    Avis par Jake :

    J'ai adoré ! C'est tellement génial que l'on regrette que le roman ne soit pas plus long ! Il en est même difficile de faire une chronique structurée car on a envie de balancer toutes les qualités du livre les unes après les autres ! (D'ailleurs, je crois que c'est ce que je vais faire ! ^^) D'abord, Marc est attachant. Complètement rêveur, mais pas dénué de répartis, le lecteur se prend immédiatement d'affection pour le jeune étudiant ! Ensuite, l'écriture est bourrée d'humour ! Que ce soit les sarcasmes du personnage, ou les références cinématographiques (Monsieur Pouzoullic j'étais mort de rire quand "ça dépend, ça dépasse" !) on sourit au moins, on éclate de rire au mieux ! L'écriture, au passage, est très intimiste : on a l'impression de connaître ces gens, de faire partie de leur existence. Ensuite, on est touchés par toutes ces aventures : jamais dénuées de qualités ou de défauts, on se rappelle forcément notre palmarès amoureux, les débuts où l'on se découvre en couple, les fins laborieuses et les milieux difficiles ! Le bigorneau fait la roue, c'est le journal d'une vie amoureuse. Et c'est aussi l'histoire d'un garçon qui n'a pas peur de rouler sa bosse pour se découvrir, et rencontrer celle qui partagera sa vie. Gé-Nial !

    Lien direct : Editions Anne Carrière


    2 commentaires