•  

    Résumé :

    Une femme finit par laisser tomber l’homme marié avec lequel elle sort depuis trois ans lorsqu’il lui avoue que sa propre épouse attend un nouvel enfant ; et rencontre Kumi dans les montagnes… Sanpo part au secours de deux hommes, mais seulement l’un des deux a survécu. Celui qui reste ne peut accepter d’avoir perdu son ami… Kumi fait une blague à Sanpo après avoir bu un peu trop, et elle monte se faire pardonner pendant son jour de repos… Zack et Kumi sortent, et il lui raconte un coup de chance alors que lui et Sanpo passait un mois à tenter de vaincre les montagnes…

     

    Avis par Jake :

    Défi réussi pour Vertical. On connaît désormais bien les personnages principaux, on les apprécie et on se sent proche d’eux. On a beau stagner dans un magnifique statut quo de relations et d’aventures, les nouvelles trames de la vie quotidienne de ces montagnards parviennent à divertir sans mal. Pour moi, c’est clairement à Kumi, Zack, Naoto et les autres, qu’on le doit. Sanpo est un peu trop linéaire à mon goût, et ce sont ses amis qui apportent un petit quelque chose de crédible, et qui permettent aux lecteurs de s’attacher. J’adore vraiment les chapitres dans lesquels ils sont présents, et je ne pense pas être le seul puisqu’ils sont désormais pratiquement toujours là à épauler Sanpo ! Côté dessin, il n’y a aucune variation d’un volume à l’autre : c’est un style que l’on aime ou non. En fait, c’est à se demander si le sheinen va s’éteindre sur un gros bang, ou s’il va simplement se clore sur Sanpo en train de boire une tasse de café en montagne… On prend les paris ?

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Al Simmons était un agent spécial des Etats-Unis. Après sa mort, et un passage en enfer, il revient sur Terre sous la forme d’un justicier étrange aux pouvoirs mystérieux : Spawn. Mais lorsqu’il apprend que l’ancien amour de sa vie, Wanda, est morte assassinée, il remuera ciel et terre (en l’occurrence, plutôt terre et enfer…) afin de s’assurer que son âme puisse connaître le repos. Luttant contre les forces obscures, Spawn affronte ses ennemis et se découvre un allié improbable, après une brève – mais instructive – rencontre avec Dieu…

     

    Avis par Jake :

    Spawn est un des super héros les plus méconnus du public français (malgré un film en 1997). Evidemment, rien qu’à l’idée d’un nouveau héros badass (et à la vue de la couverture), j’étais directement emballé ! Alors, on ne découvre pas ici les véritables origines du symbiote, ou du costume, mais on rencontre un personnage tout en contrastes, finalement très humain, qui oscille entre ses propres désirs de vengeances et de justice. Laissons donc de côté l’histoire, qui si on la prend de façon isolée, consiste en Spawn recherchant le grand méchant responsable du sort de l’âme de Wanda, pour nous intéresser aux dessins… qui sont à tomber ! Des graphismes sombres et paradoxalement très clairs, plein de couleurs. J’ai adoré le style de ce comics, pas surchargé mais plein de détails. Les transformations de Al en Spawn sont excellentes et cela rend très bien sur papier… Bref, j’ai un nouveau super héros à suivre ! (et un film à rattraper ;-P)

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Btooom! - Tome 17 - Junya Inoue

     

    Résumé :

    La mort accidentelle de Hikaru a complètement perturbé Ryota, qui ne distingue plus le jeu de la réalité ! Himiko ne le reconnaît pas sous ce nouveau pragmatisme, qui le rend pourtant très puissant dans le jeu, comme le prouve son altercation contre deux autres adversaires… De son côté, Kaguya utilise ses pouvoirs pour soulager un ancien policier qui l’a prise sous son aile depuis qu’elle a été séparée de Ryota. On suit enfin le passé et l’arrivée sur l’île de Nobutaka, qui arrive notamment lui-même avec quelqu’un qu’il connaissait dans son enfance…

     

    Avis par Jake :

    Btooom ! est excellent ! Je ne comprenais pas la couverture, me demandant si les personnages sur l’île auraient droit à de nouvelles armures… Il n’en est rien : Ryota pète complètement les plombs, ne pouvant se résoudre à être responsable de la mort malencontreuse de son compagnon. Il est comme transformé, et le lecteur ne le reconnaît pas plus que Himiko ! J’ai beaucoup aimé le retour en arrière imputé par la présentation de Nobutaka et de son « groupe », principalement parce que cela m’a permis de découvrir les bases de ce shonen (l’ayant pris en cours de route), mais également car cela nous permet de recommencer de zéro avec un autre groupe (donnant une longévité bien plus importante au manga). Il est en revanche assez difficile de cerner Nobutaka et Sosuke, même si leurs alliées semblent bien égoïstes… Le fait de partir dans des flashbacks qui nous présentent les situations des joueurs nous les rend bien plus humains, et donne de la profondeur à l’histoire… Bref, on reste très accroché à Btooom !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Badlands - Tome 02 Le danseur au grizzli - Corbeyran & Kowalski

     

    Résumé :

    Perla et ses compagnons poursuivent leur route dans l’Ouest américain, et alors qu’elle prend tranquillement un bain dans une rivière, la femme se fait attaquer. Rapidement sauvée par ses alliés, elle se rend compte qu’elle doit la vie à quelqu’un d’autre. Tous arrivent bientôt dans un village où le sauveur de Perla souhaite reprendre sa place. Pour se faire cependant, l’indien aura besoin d’un juste retour des choses de la part de la femme et son équipe… Et non comptant de rétablir la place de son sauveur, les artefacts de l’aïeul de la jeune femme permettront également de partir en chasse d’un grizzli qui s’évertue à tuer tous les enfants de cette fameuse tribu…

     

    Avis par Jake :

    J’ai beaucoup aimé ! Il est rare de trouver des œuvres parlant aussi bien de cette époque toute particulière, sans que cela ne tombe bêtement entre le cowboy face aux indiens. Ici, Perla est une aventurière courageuse et non dénuée de réparties ! L’intrigue est assez bien conçue et se ramifie lorsque les personnages arrivent au village. Les personnages qui épaulent Perla ont une bonne dynamique : ils s’entraident mais ne peuvent s’empêcher de se lancer des piques à longueur de journée, ce qui est très agréable… pour le lecteur ! ^^ Le fait de ne pas avoir lu le premier volume ne m’a dérangé en rien pour la lecture de celui-ci (en revanche, cela m’a donné très envie de découvrir le dernier :-P). Les dessins sont très clairs, invitant à se mêler à cet univers où la technologie était encore très en retrait. Ca fait rêver… Les personnages autant que les décors sont réussis et le ratio bulles / graphisme est idéal ! En gros, c’est une réussite !

    Lien direct : Editions Soleil 


    votre commentaire
  • Dream team - Tome 26-27 - Ahiru No Sora

     

    Résumé :

    Le match opposant Kuzuryu à Kitasumi est sur le point de se conclure, et Sora et son équipe parviennent remonter difficilement l’écart qui les sépare de leurs adversaires. Mais malgré l’entraînement intensif qu’ils ont subi, le niveau reste considérablement différent entre les deux équipes… En multipliant les fautes, Kuzuryu parvient à contrer l’attaque de ses opposants, mais la contrepartie est sévère car ils risquent de perdre des joueurs… Cette tactique suffira-t-elle à leur faire emporter la victoire ? Puis un des joueurs, désireux de garder sa place dans l’équipe, est tellement terrifié à l’idée de se faire remplacer à la rentrée suivante, qu’il quitte l’équipe !

     

    Avis par Jake :

    J’ai été beaucoup plus emballé par ce volume que par le précédent ! En fait, je ne pensais pas que le match pourrait me transporter, pourtant un écart aussi bas entre les deux équipes, et un management aussi bon du suspense a réussi à me faire avaler les pages ! On se demande vraiment qui va l’emporter ! On sent que Kuzuryu est au-dessous de l’autre équipe, pourtant on croise les doigts pour qu’en se démenant (et avec des erreurs adverses), ils parviennent à vaincre ! Le reste du tome m’a moins passionné, avec le départ d’un des personnages présents depuis le départ. J’ai trouvé dommage que les filles soient très en retrait, alors qu’elles étaient très présentes dans le numéro précédent. Quoi qu’il en soit, et si j’étais très tranché sur ma dernière lecture de Dream team, je dois dire qu’en ayant persévéré ici, j’ai vraiment passé un bon moment… pour un shonen sur du basket ! Je trancherai définitivement avec le prochain…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Résumé :

    Homère, l'oracle, continue son voyage. Et sa rencontre avec un jeune garçon lui permettra d'entendre une histoire liée aux Dieux... C'est l'histoire de deux frères qui n'auraient probablement pas pu naître sans un coup de main d'Héra et Zeus, en perte de pouvoirs au milieu des Hommes. En grandissant, l'un deviendra plutôt simple, et impuissant face à l'adversité. Alors que le second voudra découvrir plus, connaître davantage et apprendre les forces et faiblesses des Dieux. Devenu un outil de ces derniers, il devra respecter le pacte qui lui a permis de naître... Mais traiter avec les Dieux est un jeu dangereux, qui se retourne souvent contre l'humain. Et les Hommes sont toujours les seuls à en payer les conséquences...

    Avis par Jake :

    La saga Oracle fait forcément penser à Nains ou Elfes, qui sont deux BD que j'ai rapidement adoré dès la lecture des premières pages ! Ici, c'est la mythologie grecque qui est à l'honneur. Débutant avec ce volume 7, c'est un peu dur de comprendre la trame de fond et le début m'a un peu perdu... En revanche, on rentre de suite dans l'histoire des deux frères. C'est bien écrit et on est transporté dans cet univers. Les personnages ne sont pas attachants, c'est la trame qui nous transporte et c'est pour connaître la fin que l'on continue à lire, comme dans un bon roman policier... Cela dit, c'est particulièrement tragique et comme c'est souvent le cas avec les tragédies grecques... c'est tragique ! ^^ En effet, pas de happy ending ici, donc n'en cherchez pas dans cette saga ! Les dessins sont magnifiques, autant dans le travail des détails que dans celui des détails et des personnages. Du beau boulot !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Hinomaru sumo - Tome 01 - Kawada

     

    Résumé :

    Le jeune Hinomaru rentre au lycée Ôdashi... et il tente immédiatement de gagner le club de sumo. Pourtant, il n'a ni la taille, ni le poids nécessaire pour pratiquer un tel sport ! Là, il rencontre le seul membre du club : un adepte des défaites, mais parfaitement passionné par son club. Dès son arrivée, Hinomaru fait son maximum pour faire grandir le club, et cela commence par récupérer le dojo, investi par un groupe de petite racaille avec à sa tête un spécialiste d'arts martiaux. Hinomaru en affrontera le chef, afin de le pousser à rejoindre le club de sumo, pour mettre à son équipe de participer à un tournoi... Malgré sa taille et son poids, Hinomaru prend très au sérieux sa passion, et compensera en entraînement ce qu'il manque en carrure !

     

    Avis par Jake :

    Ce nouveau shonen à une touche de Prisonnier Riku en lui ! En tous cas, on ne s'ennuie pas une seconde ! Les personnages sont attachants, et le côté "petit mais costaud" a tout pour plaire ! Surtout que malgré sa taille, Hinomaru est sacrément bâti ! Il est très attachant et on le sent dévoué à la cause et à ses compagnons. Les combats ne sont pas ennuyeux, et l'évolution des personnages est rapide et agréable. On sent qu'une équipe de base se met en place, et les personnages secondaires devraient suivre. La trame avance vite, il n'y a pas de véritable temps mort. Les dessins sont superbes : précis et classes. Les personnages sont charismatiques et cela transparaît grâce au coup de crayon du mangaka. Le thème est intéressant car c'est un sport très inconnu dans nos pays occidentaux. Tout cela donne très envie de découvrir la suite !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Les savants -Tome 01 Ferrare, 1512 du plomb en or - Blengino & Carloni & Isambert

     

    Résumé :

    Le savant Copernic est invité à donner plusieurs conférences en Italie, mais lorsqu'il arrive sur place, la faculté est bouleversée car deux morts étranges viennent de se produire. La première ressemble à un suicide, alors que la seconde semble faire intervenir une flèche apparaissant du néant ! Le jeune et arrogant Paracelse remet en question ces scènes, prouvant rapidement que la première est un suicide, alors que l'autre a fait l'objet d'un sombre stratagème... Mais qui est alors le tueur ? Et dans quel but se débarrasse-t-il de personnes du campus ? Malgré leur sentiment de supériorité réciproque, Copernic et Paracelse devront s'associer pour démasquer le coupable...

     

    Avis par Jake :

    Cette BD nous emmène dans le XVIème siècle afin de déjouer une enquête policière. Et la trame en elle-même est assez sympa : on ne se doute pas une seconde du coupable, et les deux esprits brillants sont bien plus doués que moi pour remonter sa piste. Les personnages ne sont pas vraiment appréciables, ils sont assez imbus de leur personne, en particulier Paracelse. Bien sûr, ils ont des raisons de l'être, puisqu'ils sont très en avance sur leur époque, mais cela ne donne pas très envie de les voir réussir ! ^^ Les dessins en revanche ne m'ont pas trop emballé... Bien que les détails sont clairs, et le travail méticuleux, l'oeuvre est assez sombre : les visages font parfois mauvais (comme les deux "héros" sur la couverture). Cela souligne parfaitement l'époque qui semble reculer devant le progrès et les découvertes scientifiques qui s'opposent à la religion, mais cela donne un rendu assez peu lumineux... Ce ne sera donc pas ma BD préférée, même si elle n'est pas dépourvue de qualités !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Countrouble - Tome 01 - Akinari Nao

     

    Résumé :

    Sasara dit être un ange, pourtant elle ressemble davantage à une sorcière, en particulier avec sa magie décimale. En effet, depuis qu'elle est apparue dans la vie du jeune Kôta, elle lui lance des sorts pour le forcer à avouer son amour à Akina, une belle fille froide et distante de sa classe. L'augmentation de son pouls dix fois le forcera à dire ce qu'il ressent ; si on le remercie dix fois, la dernière personne tombera éperdument amoureuse de lui. Le caractère fort de Sasara n'est pas vraiment pour l'aider, pourtant cela le poussera tout de même à se rapprocher d'Akina. Il peut également compter sur sa meilleure amie d'enfance pour lui donner un coup de main... Mais Kôta devra supporter bien plus de révélations qu'il ne l'espérait... Finalement, ce n'est pas de tout repos d'avoir un "ange" de son côté !



    Avis par Jake :

    Un shonen vachement agréable ! J'ai beaucoup aimé l'ambiance. Les personnages sont bien trouvés : Kôta est sympa, sa meilleure amie d'enfance est pleine d'énergie, Akina est très secrète et renfermée, quant à Sasara, elle se fiche de tout et agit en dépit de toutes les convenances ! Son duo avec le garçon est le principal atout de ce manga. Mais il faut dire que le fond de magie est génial : on ne sait jamais quel va être le nouveau sort que Sasara va imposer à son acolyte. Finalement, on ne sait pas avec quelle fille Kôta va finir, les trois protagonistes ont leur chance ! Les mangas "lycéens" sont souvent chouettes car ils ont une touche de jeunesse et de légèreté, et Countrouble n'échappe pas à ce schéma ! Côté graphisme, c'est moderne, et un peu trop à mon goût d'ailleurs... Mais c'est quand même très supportable ! Les visages sont un peu spéciaux (plutôt larges) et les décors assez inexistants, mais la qualité est tout de même présente. C'est un shonen très agréable qui donne envie de découvrir sa suite !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Haïda - Tome 02 Frères ours - Gauthier & Dégruel

     

    Résumé :

    Une histoire d’ours racontée par grand père Ts’ang va pousser les jeunes Taan et Nizhoni à mentir à leurs parents pour aller observer les ours dans une forêt. Mais ils sont rapidement attaqués par les étranges créatures, et rentrent dans l’histoire même que leur avait contée le vieux sage ! Ainsi, ils feront la liaison entre deux frères séparés dès l’enfance : l’un a vécu avec les ours, ses frères, l’autre est devenu un homme. Une mère séparée de ses enfants, un fils aux origines oubliées, et deux clans montés l’un contre l’autre… Des expériences qui apprendront à Taan et Nizhoni la force d’une famille…

     

    Avis par Jake :

    Le départ prête à confusion : on se demande si on a vraiment affaire à une BD jeunesse. En effet, autant par son style que par le contenu de sa trame, l’ouvrage fait très adulte. L’histoire est complexe, elle est composé de nombreux personnages et on se perd un peu entre les générations et les créatures (ours ? hommes-ours déguisés ? hommes ?). Il faut un moment pour rentrer réellement dans l’histoire. Lorsque c’est le cas, on est évidemment touché, notamment à la toute fin, quand les personnages prennent connaissance de ce qu’il s’est passé « chez les autres ». Les dessins ont un trait assez flou, usant de pastels, ce qui donne un côté « indien » (le but est donc atteint) à tout l’ouvrage… Mais cela ne fait que confirmer son côté adulte. Ce n’est donc pas une BD désagréable, mais je pense que le thème n’est pas adapté à la jeunesse. Pour le style, c’est évidemment une affaire de goût, mais il ne s’agit pas de ce que je préfère…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire