• L'attaque des titans - Junior high school - Tome 02 - Saki Nakagawa & Hajime Isayama

     

    Résumé :

    Rejoignez le club des travaux d’embellissement du mur du collège des Titans ! Eren et Mikasa font leur entrée au collège des Titans, fréquenté à la fois par les Humains et par les Titans. Cependant, Eren hait les Titans depuis que l’un d’eux lui a volé son «précieux» sur le chemin de l’école. Depuis, il n’a qu’un souhait: éradiquer les Titans… ou au moins leur causer autant de torts qu’il en a subi selon lui… La cohabitation est mal partie ! Et les Titans semblent bien plus intelligents qu’il n’y paraît ! Eren, Mikasa, et Annie… Après les cours, un étrange pressentiment s’empare d’eux ?! Eren et ses amis vont devoir affronter l’association des élèves pour que le Bataillon d’exploration puisse continuer d’exister !

     

    Avis par Jake :

    Je n’ai fait qu’entendre des avis sur L’attaque des titans, même si j’ai bien compris qu’il serait plus que temps que je me penche sur cette œuvre assez imposante en matière de manga. Ici, c’est évidemment un moyen détourné de le faire, car bien que certains personnages coïncident, l’ambiance n’a – semble-t-il – rien à voir. Sans connaître les protagonistes, on s’aperçoit qu’il y en a pour tous les goûts. Il règne cependant une ambiance très étrange dans ce collège, on dirait que la compétition est omniprésente et il n’y a pas vraiment d’amitiés qui ressortent. Dur alors de se prendre d’affection pour un ado en particulier, même si certains ont plus de charisme que d’autres. L’humour est donc très sarcastique et ce fait principalement au détriment des personnages. Cela n’a cependant pas entamé mon désir de découvrir l’œuvre originale. Les dessins sont en revanche très réussis, tout à fait le style que j’aime : ils parviennent à exprimer beaucoup, passant du sérieux à l’humour. Les graphismes sont donc au top…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Une équipe de reconnaissance a posé le pied sur la planète de la constellation du Centaure. Les Terriens se rendent vite compte qu’elle a été habitée par une espèce intelligente qui semble désormais introuvable, mais qui continue d’abriter des créatures sauvages… D’étranges rêves viennent prendre les explorateurs. Dans le même temps, à bord du vaisseau, l’enquête continue pour comprendre qui a réussi à intégrer le vaisseau alors même qu’il se déplaçait, voilà des années. Le coupable semble avoir un lien avec les naissances de jumeaux qui ont augmenté depuis son arrivée dans le vaisseau… De quoi inquiéter tout le monde quant à son objectif final…

     

    Avis par Jake :

    Le premier tome était très prometteur et c’est également le cas de celui-ci. On ne peut s’empêcher tout de même de penser que la trame avance lentement (d’autant que l’on a droit qu’à un tome par an environ !) bien qu’elle soit très intéressante. En effet, elle progresse autant sur le point personnel des personnages qu’au niveau de l’Histoire plus générale (comme l’intrus du vaisseau ou le nouveau monde habitable). On regrette l’absence d’un seul personnage principal, car si certains nous sont sympathiques (clairement les jumelles et Bram), on n’en apprend que peu sur chacun d’entre eux… Les deux thèmes : la planète et le vaisseau, sont-ils reliés ? Quel est le but des jumeaux ? Tant de questions et si peu de réponses pour l’instant que c’en est frustrant ! Les dessins restent réussis, mais davantage pour les magnifiques décors que pour les visages, qui me donnent toujours cette impression de vieillissement… A dans un an pour le troisième volume probablement !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  •  


    votre commentaire
  • Les gouttes de Dieu - Tome 34 - Tadashi Agi & Shu Okimoto

     

    Résumé :

    Ému par l’ex-mari d’Akie, Shizuku accepte de l’accompagner au Monopole afin qu’il puisse la revoir. Mais son ancien conjoint préfère garder ses bons souvenirs et la rencontre de se fait pas… Pourtant, Shizuku observe à cette occasion sur Akie une odeur qui l’intrigue : celle de la morphine… Cela lui rappelle de mauvais souvenirs liés à son propre père… De son côté, Tomine tente toujours d’aider Kyoka, atteinte d’Alzheimer, à retrouver ses souvenirs enfuis grâce au vin. La jeune femme voudrait retrouver le seul homme qu’elle a failli épouser, un vigneron… Et leur trajet les mène jusqu’à un ancien domaine viticole… La course pour le 12ème apôtre se rapproche.

     

    Avis par Jake :

    Je voulais donner une seconde chance à ce manga, puisque j’avais découvert un volume dans la dizaine précédente. J’ai préféré celui-ci, car les trames secondaires étaient intéressantes, notamment avec la maladie d’Akie et le parallèle fait avec le père de Shizuki. Mais également avec Kyoka, atteinte d’Alzheimer : la situation est touchante par son aspect tragique. En revanche, le côté « je sens un vin et immédiatement je suis transporté dans l’univers de celui qui l’a mis en bouteille, jusqu’à savoir ce qu’il pensait au moment même »… c’est vraiment trop. Les deux personnages principaux détectent tout immédiatement et de manière parfaite, sans surprise. Il y a une absence totale de suspense (sauf peut-être sur le vainqueur entre les deux, élément sur lequel repose le manga entier, encore que l’on sache clairement qui a le soutien du lectorat !). Les dessins sont bons, très clairs et épurés et oui, ils mettent en avant les univers dans lesquels se retrouvent projetés les héros lorsqu’ils gouttent chaque nouvelle bouteille… Mais j’avoue avoir du mal à comprendre comment un tel manga a pu trouver son nombre de fans…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Le chant des Stryges - Tome 17 Réalités - Corbeyran & Guerineau & Fogolin

     

    Résumé :

    Alors que Debrah met en place son plan pour soumettre les Stryges, Nivek tente de ramener le bébé parmi ses semblables après qu’il a massacré tout le monde sur le bâteau. Une course-poursuite est engagée entre deux conceptions sur l'avenir des relations entre les deux communautés. L'ensemble des enjeux des récits de l'univers des Stryges, principaux ou dérivés, est sur le point de trouver leurs réponses. Et elles vont en surprendre plus d'un.

     

    Avis par Jake :

    Pas simple de prendre aussi tard une trame aussi complexe, donc voilà ce qui en ressort… Les deux races qui s’affrontent sont une bonne idée. Les pouvoirs spécifiques humains (type guérison pour un des personnages) et les capacités des créatures bizarres que sont les Stryges ont évidemment de quoi me plaire. Les multiples trames secondaires qui se ramifient et se recoupent font clairement de l’œuvre quelque chose de compliqué mais qui pique également l’intérêt du lecteur. Nous ne dirons rien sur le final de cette BD qui est épatant autant d’un point de vue scénaristique que graphique. Le bémol, c’est que l’on est complètement perdu si on ne connaît pas l’œuvre depuis le début. Impossible aussi de savoir quel personnage est réellement important étant donné le nombre élevé de protagonistes. (J’avais parié sur celle qui meurt… perdu.) Les dessins sont magnifique : modernes, avec des tracés précis, des colorations superbes. Bref : ce volume m’est passé au dessus naturellement, mais m’a donné très envie de découvrir les Stryges depuis leurs origines !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  •  


    votre commentaire
  • Online the comic - Tome 01 - Midori Amagaeru & Tsukasa Kyoka

     

    Résumé :

    « Nightmare » est un nouveau jeu en ligne dont on entend de plus en plus parler. Des gens reçoivent une console, et leur famille est menacée de mort s’ils refusent de jouer. Seulement, le jeu lui-même est un piège, car chaque défaite peut provoquer une paralysie croissante allant jusqu’à la mort… Lorsque Mai, une employée ordinaire de 22 ans, reçoit à son tour le jeu, elle se retrouve intégrée à une branche secrète de l’entreprise dans laquelle elle travaille, qui vise à déjouer les mystères de « Nightmare », afin d’arrêter le massacre. Toute sa vie se met alors à tourner autour de cette réalité virtuelle qui compte plus de 7 000 000 de joueurs dans le monde… et chacune de ces vies est en danger !

     

    Avis par Jake :

    Un thème inédit et parfaitement addictif ! La curiosité du lecteur est immédiatement piquée. C’est vicieux et énigmatique, on s’interroge sur les organisateurs du jeu, sur les moyens qu’il a d’interagir avec la réalité, sur les raisons de sa création… Bref, un nombre de questions se bouscule, alors que chaque ébauche de réponse apporte son lot de nouvelles interrogations… Le personnage de Mai est clairement sympathique et bourré de compassion. Son ami, qui semble fou d’elle mais incroyablement timide et maladroit a des aspects assez étranges, il est dur à cerner par moments… La trame pour tout ce shonen (qui pourrait bien faire penser à un seinen si les personnages phares se mettent à subir des défaites !). Les dessins sont de très bonne qualité, utilisant deux styles très différents pour différencier le monde réel du virtuel. Bref, c’est une réussite et cela met beaucoup de pression sur la suite des aventures de Mai (qui est à son 4ème volume au Japon)…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Mick Thorne est libéré de prison, mais il est en conditionnelle et doit rendre des comptes à son agent de probation… ce qui ne l’arrange pas beaucoup ! En effet, il a fait une promesse à un ami mourant : remettre un message à la sœur de ce dernier. Mais lorsqu’il se lance finalement à la recherche de cette dernière, il s’aperçoit qu’il n’est pas le seul à la traquer. Et Mick se fait bientôt prendre pour cible, car il est suspecté d’avoir empoché le pactole que son ami décédé avait volé ! Un gang se jettera à sa poursuite, pourtant sa résolution ne flanchera jamais…

     

    Avis par Jake :

    Trop génial ! Il ne m’avait jamais été donné de lire un one shot sous la forme de comic book, et j’ai trouvé le principe super ! La trame n’est pas extraordinaire, mais elle tient largement la route. Cela tourne à l’affaire policière et aux règlements de compte. Le personnage principal est énormément charismatique. Il fait assez « mastock ». Les flashbacks sont parfaitement incorporés à l’histoire de sorte de rendre une cohésion parfaite et un suspense idéal. Les personnages secondaires sont très travaillés, ce qui m’a énormément surpris pour un one shot ! Enfin, les dessins sont de superbe qualité ! On retrouve le travail de Zeck, qui avait bossé sur The punisher notamment. Décors, chapitres, personnages… tout est soigné ! C’est une œuvre idéale pour s’essayer au comic, et c’est un album parfait pour passer un bon moment… Franchement, il n’y a rien à redire ! C’est du très bon boulot !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Accel world - Tome 05 - Reki Kawahara & Hiroyuki Aigamo & Hima

     

    Résumé :

    En 2026, Kazuto (le célèbre Kirito dans le monde digital !) est sorti de SAO et devenu célèbre dans son domaine de compétence… C’est ainsi qu’il est utilisé comme testeur pour une nouvelle machine d’immersion complète, dans laquelle certains semblent expérimenter une rencontre avec un genre de fantôme… C’est aussi ce que ressent Haruyuki, en 2047, alors qu’il passe dans l’Accel world ! C’est ainsi que ces deux personnages emblématiques se retrouvent dans un face à face, incapables de communiquer ! L’incompréhension et les quiproquos les poussent à s’affronter dans un duel incroyable ! Puis Kurashima fait son possible pour devenir une joueuse de l’Accel world… Quelle forme et quel pouvoir son avatar revêtira-t-il ?

     

    Avis par Jake :

    La première partie de ce tome est excellente ! Réunir deux personnages phares de mangas qui se ressemblent par tant d’aspects était une idée brillante ! J’ai trouvé cela génial, d’autant plus que je sortais de la lecture du dernier SAO – progressive ! De plus, nombreux sont les fans d’Accel world a avoir adoré SAO, évidemment ! Il faut admettre que les retrouver l’un en face de l’autre met en évidence quelques choses : si Haruyuki est beaucoup plus attachant par son côté « simple », Kirito a énormément plus de charisme ! Pourtant, le duel se tient (évidemment, cela n’aurait pas été politiquement correct d’avoir un vrai gagnant… dommage !). La seconde partie nous propose l’introduction d’un nouveau personnage secondaire, et c’est une chouette idée, car c’est bien fait… On regrette juste le changement aussi sec de rythme entre ces deux parties du volume… Côté dessin, rien à signaler, toujours du grand art, même si le combat des deux icônes perd un peu de son cachet à cause du fait que les deux personnages soient du même type (plutôt élancés, techniques vives et rapides). Cela donne un effet miroir un peu dommage. Une idée géniale portée dans ce tome, j’adore !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire