• Dream team - Tome 29-30 - Takeshi Hinata

     

    Résumé :

    La nouvelle année scolaire commence, et la réputation grandissante de Kuzuryu attire plein de nouveaux joueurs de basket dans l'équipe... Mais rares sont ceux qui parviennent à endurer le rythme de l'entraînement de l'équipe. Kota Igarashi tient bon, il fait partie des équipes affrontées lors du Monster Bash. Partagé entre une violente envie de vengeance, et une admiration pour son nouveau coéquipier Sora, il pourrait devenir un atout pour Kuzuryu, en particulier puisque le tournoi du Kanto commence ! L'équipe des filles semble plutôt se débrouiller, alors que le rythme des garçons est faussé dès le premier match... Un état dépressif étrange prend les joueurs et les joueuses de l'équipe... De quoi les décourager ?

    Avis par Jake :

    Le rythme de ce double tome est bien différent du dernier. Dans un premier temps, il s'agit surtout de renouveau. On découvre les nouveaux inscrits en ce début d'année, et on voit l'équipe se restructurer, changer de dynamique. Le tout est très lent, et la multiplicité des personnages fait que ce n'est pas très simple à suivre, même si le rythme se trouve apaisant... En revanche, lorsque le tournoi du Kanto commence, on reprend une dynamique rapide qui voit alterner les matchs. On est surpris de voir les garçons perdre aussi vite : cela va à l'encontre des excellents résultats qu'ils avaient obtenus jusque là et donne lieu à une remise en question... Dur de dire exactement ce qui va suivre, le mangaka reprendra-t-il immédiatement avec une phase de matchs, ou va-t-on retomber dans cette période où les héros sont un peu apathiques à cause de leur défaite ?

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Paradise (1/?) - Simone Elkeles

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 391 pages / 1,90 €

     

    Résumé :

    Un an après l'accident qui a failli lui coûter la vie, et qui a fait voler en éclat son entourage, Maggie peut finalement retourner au lycée. Pourtant, elle n'a qu'un objectif : trouver suffisamment d'argent pour quitter Paradise et rentrer dans un programme étranger. Les choses se corsent davantage quand Caleb, le garçon qui vient de passer un an dans un centre pour jeunes détenus, le garçon même qui a causé l'accident, rentre à son tour à Paradise. Ce nouveau départ est dur pour les deux, surtout lorsque les secrets de leurs anciennes vies se mêlent à ce qu'ils essaient de construire...

    Avis par Jake :

    Un roman YA très agréable. Les personnages principaux sont sincères et ne jouent pas de jeux. Ils ont justement eu un an pour apprécier les véritables valeurs, et bien qu'ils aient choisi deux chemins très différents, on aime suivre les deux. La relation amoureuse en elle-même est bien traitée, on se dit au départ qu'il est impossible que la victime nourrisse des sentiments pour son bourreau, mais c'est bien mené et on tombe à notre tour dans le panneau ! Bien sûr, certains clichés sont exploités, mais de manière logique et assez intelligente... Il ne s'agit là que d'un premier volume, donc l'histoire ne s'achève pas... Cela reste donc un poil frustrant, mais pousse également à découvrir la suite !

    Lien direct : Editions Hachette


    votre commentaire
  •  

    Caractéristiques :

    Genre : Autre

    Grand Format : 210 pages / 16,50 €

     

    Résumé :

    Dans ce dictionnaire fascinant, on découvre une multitude d’anecdotes sur l’automobile. Par exemple, que la Bentley de Keith Richards avait un compartiment secret pour cacher la drogue. Qu’Eric Clapton avait déclaré que la Ferrari 365 GTC de son ami George Harrison était : « La plus belle chose qu’il ait jamais vue ». Egalement que François Mitterrand avait « obligé » Jacques Séguéla à vendre sa Rolls-Royce. Avec une préface de Luc Ferry dont le père était à la fois technicien, pilote de course et constructeur réputé chez Bugatti, ce livre n’aura pas fini de vous étonner.

     

    Avis par Lolo :

    Excellent, je me suis régalée à sa lecture ! Déjà, la présentation est très accrocheuse. C’est agencé comme un dictionnaire et du coup, chaque page propose un nom ou un sujet différent. C’est très aéré et coloré, avec une foule d’images explicites de voitures et de personnalités. Que l’on soit passionné, ou simple amateur, on apprend des tas de choses sur le monde automobile, ainsi que de nombreuses anecdotes plus intéressantes les unes que les autres. Par exemple, d’où vient l’expression : « En voiture, Simone ! », et à combien de kilomètres/heure se sont faites flashées certaines célébrités. Un livre terriblement passionnant sur ce fantastique phénomène de société qu’est l’automobile, de ses origines à nos jours. Une mine de renseignements sur cette invention magique et révolutionnaire, qu’est la voiture. A offrir et à s’offrir pour le plaisir !

    Lien direct : Editions Hugo


    votre commentaire
  • Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format poche : 320 pages / 7,90 €

     

    Résumé :

    Lisa est une psychiatre de renom appelée à l'institut de Saint-Vincent. Du côté personnelle, elle est la compagne d'un homme aimant, mais ne parvient pas à être complètement épanouie car dans l'impossibilité d'avoir un enfant par elle-même... C'est une des raisons qui la pousse à la perplexité face à son nouveau as : Judy. Mais ce n'est que le haut de l'iceberg, car quand elle commence à découvrir l'histoire de cette jeune femme, qui fait preuve de tant de discernement lorsqu'elle conte sa folle histoire, Lisa s'embourbe dans les questions. C'est dans les racines familiales de Judy, en Angleterre, que la psychiatre trouvera des ébauches de réponses... Judy est-elle folle ? Ou victime d'une incroyable histoire surnaturelle ?

    Avis par Jake :

    J'accroche très rarement avec la littérature française, et cela a été un véritable plaisir de découvrir cette nouvelle auteure ! J'ai accroché immédiatement et ai dévoré le roman dans la journée ! Il faut dire que l'écriture est abordable, et le thème très vite passionnant ! On se prend d'affection pour Judy et Lisa très vite, bien que la psychiatre puisse être parfois frustrante par son aspect psychorigide (en particulier dans sa vie de famille). On oscille entre réalité et fiction, et en cela, le livre m'a fait pensé à l'excellent (mais peu connu) Le garçon qui voyait des démons ! Le tout est rondement mené et l'on passe un super moment ! Je n'ai qu'un bémol à donner : le roman s'achève un chapitre trop tôt ! La frustration étant immense de ne pas savoir ce qu'il advient des personnages après...

    Lien direct : Editions Hachette


    votre commentaire
  • On dirait nous - Didier Van Cauwelaert

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 360 pages / 20,90 €

     

    Résumé :

    Soline est violoncelliste et va rencontrer Ilan qui s’occupe vaguement d’immobilier, dans le train. Ils ne vont plus se quitter. Un jour qu’ils se promènent dans le parc près de chez eux, ils aperçoivent deux petits vieux qui se tiennent la main. George, professeur à la retraite, et Yoa son épouse tlingit ont l’air fou d’amour. Soline s’exclame alors : « On dirait nous, à leur âge » et cette phrase va changer leur vie. George et Yoa, vont ainsi s’immiscer dans la vie du jeune couple en leur faisant une étrange proposition…

     

    Avis par Lolo :

    Avis mitigé pour ce nouveau roman de Didier Van Cauwelaert. D’abord les points positifs. La couverture qui m’a fortement séduite et l’histoire d’amour en elle-même qui est très forte et vraiment belle entre George et Yoa. Ensuite concernant les personnages, j’ai beaucoup apprécié Ilan qui est quelqu’un d’authentique. J’ai trouvé Soline un peu fofolle, mais c’est sûrement parce qu’il s’agit d’une artiste (j’ai quelquefois un peu de mal à les comprendre…). Quant à George et Yoa je les ai trouvés un peu envahissant. Le thème principal du roman est la réincarnation et à certains moments, cela m’a semblé  « trop gros ». Il y a aussi énormément de sexe dans ce roman et de manière assez crue, avec un côté un peu voyeur qui ne m’a pas emballé. Sinon, heureusement, il y a beaucoup de tendresse et d’humour. C’est extrêmement bien écrit, aéré avec des chapitres courts et l’histoire se lit en un rien de temps. Un roman agréable, mais pas mon préféré de cet auteur. 

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Tout s’arrange avec des mots - Marie Andersen

     

    Caractéristiques :

    Genre : Guide Pratique 

    Grand Format : 253 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    C’est un fait,  alors que nous avons tous les outils de communication possibles aujourd’hui, on communique de plus en plus mal. Connectés H 24, nous manquons souvent de recul et, soit nous parlons  trop vite, soit nous nous taisons, mais dans les deux cas la solution n’est pas la bonne. L’auteur, nous aide à rétablir une communication saine et productive, basée en priorité sur l’écoute de l’autre. Le pouvoir des mots est immense et c’est le lien primordial d’une bonne communication. Mais, il faut en connaitre les techniques pour en tirer tout le bénéfice possible.  

     

    Avis par Lolo :

    Voilà un livre que chacun devrait lire ! L’auteur maîtrise son sujet à la perfection et nous met face à nos maladresses. Il y a quatre grands chapitres tous très importants, qui résument de manière parfaite le problème. A savoir, reconnaître, écouter, s’exprimer et communiquer. A travers des exemples concrets, elle nous met face à nos façons de dialoguer. On se rend compte qu’on ne sait plus écouter, alors que c’est l’élément essentiel  d’une bonne communication. Pareil pour l’expression,  le but étant de parler en pesant ses mots de façon à ce que le dialogue soit productif. Par exemple, les reproches ne le sont jamais, et ne font qu’attiser les conflits, alors qu’il suffirait de les transformer en souhait.  Chaque jour dans la vie privée ou sociale, on constate l’immense pouvoir des mots, qui changent notre quotidien. Ce guide est une belle manière de nous aider à arranger les choses avec les personnes qui nous tiennent à cœur, et apporter du bonheur grâce au pouvoir quasi magique de certaines paroles.

    Lien direct : Editions Hugo


    votre commentaire
  • Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format poche : 448 pages / 7,90 €

     

    Résumé :

    Mélissa tient la rubrique people d’un petit journal à New York. Le jour où sa voisine d’en face est agressée et tombe dans le coma, Mélissa prend volontiers la place de la vieille dame pour s’occuper de ses deux chats et de son grand Danois. La jeune femme parvient finalement à joindre la seule famille de sa voisine : un photographe de renom, connu pour être un Don Juan. Mais Max, le photographe égocentrique et imbu de sa personne ne souhaite pas faire le déplacement, et utilise la faveur qu’une de ses anciennes connaissances lui doit… En effet, c’est John, journaliste dans un quotidien concurrent, qui va prétendre être Max et emménager dans l’appartement de la vieille dame. Un plan qui ne pouvait que mal tourner… Surtout que l’attraction entre Mélissa et John est immédiate. Est-ce que ce mensonge sera fatal à leur relation ?

     

    Avis :

    « Le garçon d’en face » est un roman très original. En effet, sa narration est exclusivement composée d’e-mails ! Au départ, cela m’a un peu perturbé, m’empêchant de me rapprocher des personnages. Mais finalement, l’écriture de Meg Cabot est telle que l’histoire est légère, toujours drôle et vraiment agréable à lire. C’est un parfait roman de voyage. John et Mélissa sont très sympathiques et pleins de compassion, mais les personnages secondaires (nombreux) ne sont pas en reste ! En effet, l’humour vient souvent d’eux : on pense aux mails des ressources humaines, aux potins d’une collègue délurée, de la meilleure amie fidèle qui stresse pour son mariage à venir. L’histoire d’amour est très bien écrite, quant à la petite enquête, elle ajoute du piquant à la trame… Au final, ce roman m’aura donné envie de lire d’autres livres de la très célèbre Meg Cabot, tout simplement pour son écriture légère, drôle et prenante !

    Lien direct : Editions Hachette


    votre commentaire
  • Philosopher à la plage - Jean-Louis Cianni

     

    Caractéristiques :

    Genre : Philosophie 

    Grand Format : 230 pages / 15,00 €

     

    Résumé :

    A l’approche des beaux jours et avec eux ceux des vacances synonyme de plage et soleil, l’auteur nous invite à profiter de ces instants magiques pour…philosopher. Il nous appelle à une réflexion sur notre quotidien pas toujours simple ni agréable, afin d’y glisser des pensées positives. Apprendre à lâcher prise au soleil, qu’elle excellente idée !

     

    Avis par Lolo :

    Enfin un manuel de philosophie vraiment à la portée de tous ! C’est facile à lire, agréable, truffé de bons conseils pour se faciliter la vie et pour voir le verre à moitié plein. Pourtant, les thèmes abordés sont nombreux, mais c’est fait de manière simple pour nous recentrer sur ce qui est vraiment essentiel dans la vie. J’ai adoré ! Tout est tellement différent sous le soleil, et quel meilleur endroit que la plage pour réfléchir tranquillement sans stress à ce qui nous entoure. Chaque chapitre nous entraîne un peu plus vers une méditation et une réflexion nouvelle. Avec à chaque fois des références puisées chez les plus grands philosophes comme Platon, Sénèque,  Epicure, Nietzsche et bien d’autres encore. C’est à la fois ludique, jamais rébarbatif, mais au contraire plein de bon sens et d’optimisme. Ce guide nous apprend que l’oisiveté au moins un mois sur douze, est une vertu nécessaire à notre bien-être autant physique  que psychique. Alors, pas d’hésitation : Vive la plage, vive les vacances, vive la philosophie !

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Une ville en mai - Patrick Raynal

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 272 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Nous sommes à Nice en mai 1968. Après dix ans d’Afrique, Frédéric Corniglion revient sur la demande de son ex-femme. En effet, cette dernière est inquiète n’ayant aucune nouvelle de leur fille Sophie depuis plusieurs mois. Elle fréquentait un certain Thomas, étudiant  militant activiste, très impliqué dans les mouvements de grève de la fac de lettres. Parallèlement, le cadavre d’un professeur fréquentant les cercles néo-nazis est retrouvé sur la plage. Ces actes sont-ils liés ? Dans quoi trempait donc Sophie ?  Frédéric va alors faire jouer ses relations au sein de la police locale afin d’essayer de retrouver sa fille au plus vite.

     

    Avis par Lolo :

    Bof !, est le premier mot qui me vient à l’esprit après la lecture de ce roman. Tout d’abord, l’écriture n’est pas assez littéraire à mon goût et je fais déjà un blocage à  ce niveau-là. Ensuite j’ai trouvé la fin « bâclée », et assez bizarre du coup pour la compréhension de l’intrigue. On ne peut pas dire non plus que les personnages m’aient plu. Je n’en ai trouvé aucun sympathique à part peut-être le flic Casanova. J’ai détesté la relation entre Corniglion et son ex-femme que j’ai trouvée vraiment antipathique au passage, d’ailleurs ! Je n’ai pas non plus apprécié l’ambiance générale et j’ai été très étonnée des conclusions finales. Sinon, les nombreux courts chapitres font que le roman se lit très vite… et s’oublie de même !

    Lien direct : Editions L’archipel


    votre commentaire
  • Dis-moi pourquoi cela m’arrive maintenant - Michel Odoul

     

    Caractéristiques :

    Genre : Guide Pratique 

    Grand Format : 150 pages / 15,90 €

     

    Résumé :

    L’auteur établit dans cet ouvrage un lien entre l’âge des gens et les difficultés rencontrées de façon répétitive tout au long de leurs vies. Il s’aide des 12 travaux d’Hercule en expliquant que ses épreuves sont proches de celles de notre quotidien de manière métaphorique. Nous allons ainsi comprendre pourquoi certaines maladies ou accidents nous arrivent à des moments très précis de notre vie, et sur quel thème travailler afin de les surmonter au mieux.

     

    Avis par Lolo :

    Intéressant, mais très difficile d’approche. Il faut à mon sens quelques connaissances en mythologie, philosophie et psychologie pour s’y retrouver. La conception du livre en lui-même est agréable, claire et bien segmentée. Outre une introduction et une conclusion précises, viennent ensuite les douze travaux d’Hercule. Chacun est relaté, puis expliqué de manière à faire la relation avec ce qui nous préoccupe, et les symptômes physiques qui nous empêchent de résoudre l’épreuve. J’ai trouvé cette partie assez percutante. Ce sur quoi j’ai littéralement bloqué, concerne le tableau qui relie les âges avec les épreuves rencontrées. En ce qui me concerne, il n’y avait absolument aucune correspondance. Mais étant donné que je suis quelqu’un d’atypique…c’est peut-être pour cela finalement ! Quoi qu’il en soit, la relation entre le corps et l’esprit est mince et il est toujours bon d’avoir différentes approches afin de pouvoir les comparer, pour d’arriver serein face aux épreuves du quotidien.

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires