• Gunnm - Tome 01 - Yukito Kishiro

     

    Résumé :

    Au cœur d’une décharge dans laquelle il vit, un cybernéticien du nom de Ito découvre un jour les restes d’une jeune androïde. Bien décidée à la remettre en état, il lui offre un corps qu’il ne cesse d’améliorer. Cette dernière, baptisée Gally fait bientôt preuve d’un talent inné pour le combat… Et c’est d’ailleurs ce qu’elle aime faire, puisqu’elle ne tarde pas à demander à exercer la même profession que son créateur : une hunter warrior qui protègera les faibles et punira les monstres de ce monde… Mais d’où vient la combativité de Gally et ses capacités au combat ? Qui était-elle par le passé ?

     

    Avis par Jake :

    Gunnm est une œuvre culte dont j’entends parler depuis des années, et pourtant, je n’avais jamais eu l’occasion de la découvrir. Avec cette édition originale enfin publiée par Glénat, c’est l’occasion de réparer un tort en découvrant ce seinen qui a plutôt bien vieilli pour une œuvre attaquée en 1991, et qui commence en même temps sa troisième saison avec Gunnm Mars chronicle… Et dès le départ… j’adore ! J’adore le côté vintage qui nous replonge dans les années ’90 ! Ce style qui met en avant le cyberpunk, un genre trop peu développé ! Les personnages sont d’emblée très attachants, et on a envie de découvrir où cette relation va les conduire. On garde toujours en tête le plus grand mystère qui démarre : quelles sont les origines de Gally ? Quel est son passé ? Du côté graphique, j’aime beaucoup également. Ce n’est pas parfait, mais le style m’a complètement conquis. Pareil : on se replonge dans la fin des années ’80 et le début des ’90… Nostalgie quand tu nous tiens ! Bref, à découvrir si ce n’est pas déjà fait !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Une année d’anglais aux toilettes - Enzo Matthews

    Caractéristiques :

    Genre : Guide Pratique

    Grand Format : 400 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Une méthode simple et efficace pour réviser son anglais en 365 jours chrono. On y trouve les 2000 mots les plus utilisés, classés par situation. Des phrases toutes faites à glisser dans vos conversations, in English of course ! Une trentaine de points grammaticaux incontournables, de nouveaux mots rigolos ainsi que des expressions idiomatiques jalonnent les leçons. Et pour vérifier vos progrès, des dizaines de quiz vous accompagnent tout au long du guide. 

     

    Avis par Lolo :

    Remis au goût du jour, chaque année, ce guide est vraiment un must ! C’est ludique, fonctionnel, agréable, et en plus vous allez pouvoir faire d’une pierre deux coups, si je puis dire car vous ne perdrez plus votre temps aux toilettes ! Le guide optimise les leçons. Cela commence par de simples rappels et révisions et ensuite on est dans le vif du sujet, avec des idioms et des phrases toutes faites dont beaucoup sont tirées de séries cultes comme : « The big bang theory », ou encore « friends », ou même « Dr House ». Du coup, c’est beaucoup plus facile à retenir. On trouve aussi des tas d’expressions courantes (avec leurs traductions) et leurs emplois, ce qui est idéal pour les retenir. Un guide pareil donne vraiment envie de se remettre à l’anglais, d’ailleurs il devrait selon moi se décliner dans d’autres langues, car il donne vraiment envie d’apprendre. Un guide à avoir chez soi, à laisser dans les toilettes…ou pas, mais en tous cas à lire et à relire sans hésiter ! Have fun !

    Lien direct : Editions Leduc


    votre commentaire
  • Satanie - Vehlmann & Kerascoët

     

    Résumé :

    Constantin est un jeune chercheur darwiniste disparu lors d'une mission spéléologique qui visait à prouver que l'enfer existait réellement sous terre, et qu'il était peuplé par une espèce ayant évolué parallèlement à l'Homme. Sa soeur, un homme du clergé, un éditeur font partie de l'équipe de secours qui part plus profondément que l'on est jamais allé afin de retrouver le jeune chercheur... C'est sans savoir qu'ils vont tomber sur un monde d'horreur qui pourrait bien faire passer l'enfer pour un terrain de jeu...

     

    Avis par Jake :

    Très très bizarre... Le thème pourrait servir de base à un film d'horreur, d'ailleurs je crois bien avoir vu La crypte, et c'était assez ressemblant... Mais on part dans des extrapolations assez étranges qui perdent un peu le lecteur. On s'accroche parce que c'est tellement incroyable et assez horrible que cela sort du lot, et l'appât de l'originalité fonctionne... Mais on ne s'attache à aucun personnage, à part peut-être l'homme du clergé, et l'évolution des protagonistes est assez malsaine... Du côté des dessins, ce n'est pas du tout mon genre. On dirait un peu de l'art, c'est parfois très précis et à d'autres moments complètement flous, parfois très sombres puis une explosions de couleurs... Bref, c'est un ovni en matière de BD, et je ne suis même pas sûr d'avoir aimé ou détesté... A vous de vous faire une idée...

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • L’art du minimalisme - Elodie-Joy Jaubert

     

    Caractéristiques :

    Genre : Guide Pratique

    Grand Format : 160 pages / 13,00 €

     

    Résumé :

    Qui n’a jamais rêvé d’un minimum de ménage à faire ? Qui n’a jamais eu envie de plus de temps pour soi et de se simplifier la vie au maximum ? Eh bien, ce livre est la clé d’une forme nouvelle du bonheur. Il va vous aider à devenir libre et à éviter de surconsommer et donc d’arrêter de s’encombrer et de se polluer la vie, avec des tas de choses inutiles. Cela s’appelle l’art du minimalisme tout simplement !

     

    Avis par Lolo :

    Génial, je l’ai dévoré ! Sept grands chapitres nous amènent doucement à une salutaire transformation de notre mode de vie. L’auteur, nous explique les grands principes du minimalisme, puis viennent alors les conseils pratiques pour y arriver et ensuite tout un tas d’astuces faciles pour évacuer le superflu. Franchement, ce guide est truffé de bon sens et pour pratiquer cet art je peux vous garantir que c’est diablement efficace ! On y gagne tellement en liberté, en espace et en bien-être, que l’on se demande juste pourquoi on ne l’a pas fait plus tôt. Bien sûr, on n’est pas obligé de tout prendre au pied de la lettre, mais en y réfléchissant bien, on se rend compte que nous sommes pour la plupart victime de la surconsommation, et ce dans tous les domaines. Ce livre est un guide dans tous les sens du terme pour qui souhaite vraiment : « se libérer du superflu pour revenir à l’essentiel. »

    Lien direct : Editions Leduc


    votre commentaire
  • Sangre - Tome 01 Sangre la survivante - Arleston & Floch

    Résumé :

    Sangre était une jeune fille innocente vivant avec sa famille sur les routes d'un des sept mondes, quand elle voit son univers réduit à néant par des Sombres écumeurs, capables de traverser les mondes et qui se mettent à tuer tout le monde. Recueillie par une membre du Magistère, où la jeune Sangre va se découvrir un pouvoir d'influence sur le temps... Pouvoir qui n'est pas sans contrepartie. Rapidement évincé de l'institution par des petites filles riches et mauvaises, c'est dans la rue que Sangre devra poursuivre son apprentissage de l'arrêt du temps, avec l'aide de son chien Lou. Mais la petite Sangre verra la marque dans son dos grandir à mesure que ses désirs de vengeance sur les Sombres écumeurs grandiront au point qu'elle passera à l'acte...

     

    Avis par Jake :

    Voici la nouvelle saga de fantasy de Charleston ! Evidemment, on ne peut que bondir de joie lorsque l'on connaît le talent de l'auteur pour son genre de prédilection. Mais contrairement à la majorité de ses oeuvres, l'humour n'est pas au rendez-vous, et il s'agit d'une trame beaucoup plus dure et sérieuse. Sombre aussi, lorsque l'on voit le personnage principal sombrer peu à peu dans les ténèbres à mesure qu'elle se laisse dévorer par la vengeance. Mais on aime la voir suivre ce chemin et on veut tous les voir punis ! La trame est une nouvelle fois impeccable, et m'a presque autant plu que l'univers génial de Sangre, où les êtres peuvent passer (selon certains procédés) à travers les sept mondes existants. Les dessins sont de Floch, qui a déjà travaillé avec Arleston sur Cixi de Troy et Les naufragés d'Ythaq. Bref, c'est trop génial et je veux vite découvrir la suite ! ^^

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Hipster animals - Dyna Moe

     

    Caractéristiques :

    Genre : Guide Pratique

    Grand Format : 106 pages / 14,50 €

     

    Résumé :

    Ce bestiaire est une étude des « hipsters », ces gens « tendance », qui vivent en général dans les quartiers « in » des grandes métropoles branchées. Cette galerie de portraits va nous aider à reconnaître facilement cette faune urbaine dans son habitat naturel, avec toutes leurs petites manies.

     

    Avis par Lolo :

    Superbe, drôle et branché ! Le parfait cadeau à offrir, ou à s’offrir. Les illustrations sont magnifiques, et la couverture « trop belle » ! Ce guide répertorie un maximum de hipsters de manière parodique  pour notre plus grande joie. En effet, nous avons tous autour de nous au moins un spécimen de ces adorateurs de la mode. C’est amusant, ludique et révélateur de notre société actuelle. Leur caractéristique, langage, comportement, habitat, alimentation et bien d’autres choses encore, tout y passe avec beaucoup d’humour de la part de l’auteur. Si vous voulez être « branché », et comprendre un peu mieux certaines personnes du genre « décalé » qui nous entoure, ce guide est parfait ! L’auteur dresse ici de manière corrosive, mais au combien réaliste,  le portrait d’une génération sans cesse en mouvement.

    Lien direct : Editions Hugo


    votre commentaire
  • Sept cannibales - Runberg & Tirso

     

    Résumé :

    Sept hommes influant, jeunes et assoiffés de sensations fortes se réunissent tous les ans. Ils jouent avec leur proie, ne se souciant pas des conséquences et des vies brisées. Chaque année, ils choisissent une fille, pour lui faire subir les pires sévices, avant de finalement la manger tel une pièce de viande rare... Mais cette année, la fille qu'ils ont choisi se révèle être à leur hauteur... Et lorsque la chasse commence, la proie se révèlera être le prédateur...

     

    Avis par Jake :

    Dommage que le titre de Sept psychopathes ait été déjà donné au premier volume de cette saga, car il aurait parfaitement convenu à ce numéro ! C'est horrible et glauque, et pourtant on ne peut pas se détacher de cette BD à la manière d'un bon polar ! C'est atroce : les personnages sont de sales types qui jouent une double vie, qui profitent de leur pouvoir dans la société pour assouvir ensemble leurs plus bas instincts. On ne voit pas du tout le retournement de situation arriver, probablement car la narration est hallucinante, avec un brillant retour dans le temps, effectué de manière régulière pour présenter les nombreuses atrocités commises par les sept, mais également sur le passé de leur dernière victime... J'avais vraiment adoré le dernier tome de la saga avec Sept héros, mais celui-ci est simplement à couper le souffle !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Ne laissez pas les chiens garder la viande - Mariska Mourik

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 512 pages / 22,90 €

     

    Résumé :

    Nous sommes en France en 2007, et tous les médias sont braqués sur le collectif « Urgence Darfour ». Un journaliste hollandais, nommé Dantzig, enquête sur le déroulement de cette campagne qui brasse des millions sans qu’un seul centime ne parvienne aux victimes. Ses investigations le mènent au Soudan, où il rencontre Claire, jeune humanitaire désabusée. Ils sympathisent, et Claire lui raconte un peu ce qui se passe réellement dans les organisations humanitaires. Ensuite, Claire semble s’être évaporée dans la nature, puis envoie un appel au secours à Dantzig. Elle semble en danger. Mais est-ce vrai ? Qui est-elle vraiment, et qui est donc ce fameux Pierre avec lequel elle a créé une association d’adoption d’orphelins au Darfour ?

     

    Avis par Lolo :

    Simple, complexe et passionnant à la fois ! L’auteur part d’un fait réel et y campe son histoire bien sûre romancée. Mais, le problème, hélas c’est qu’il y a beaucoup plus de réalité que de fiction dans le livre. On apprend beaucoup de choses sur les dessous des organisations humanitaires et cela fait froid dans le dos. Mais le pire dans tout cela c’est la corruption des états impliqués, et on voit vite que les grandes puissances n’ont rien à envier aux états Africains. On se rend compte aussi combien il est difficile de faire de l’humanitaire dans un monde qui ne l’est pas. Claire est parfaite dans son rôle. Elle est comme tous ceux qui rêvent de faire le bien et qui sont rattrapés par le monde réel et cruel de la politique, de l’argent, du profit. Dantzig lui est un vrai journaliste, mais celui qui surpasse tout ce qu’on peut imaginer est sans doute Pierre. C’est vraiment « un personnage » ! Les descriptions du Soudan, du Darfour et du génocide sont poignantes, mais le pire est la condition du peuple et surtout celle des enfants qui est insoutenable. Les faits sont là et l’auteur nous ouvre les yeux simplement, en nous laissant juger par nous-mêmes. Extrêmement bien écrit, avec en prime un suspense angoissant.

    Lien direct : Editions Le passeur


    1 commentaire
  • Birthright - Tome 03 Alliés et ennemis - Williamson & Bressan & Lucas

     

    Résumé :

    Mikey est toujours à la recherche des mages afin de les tuer, sur les ordres du Sans-esprit. Il est accompagné de son frère Brennan, mais ce dernier commence à y voir plus clair dans le jeu de son frère, et bien qu'il l'aide dans sa quête, Brennan a pour but de libérer Mikey, qui ne se doute pas de l'esprit qui accompagne son frère... En parallèle, le père de Mikey recherche ses enfants avec les autorités, et la mère de Mikey également... mais avec la compagne ailée et enceinte de son fils, qui a traversé les mondes pour retrouver Mikey...

     

    Avis par Jake :

    Alors bien sûr, si on vous balance ce résumé et que vous n'avez pas lu les premiers volumes, vous êtes complètement largués ! Mais si vous avez eu la chance de découvrir cet univers d'heroic fantasy, vous avez très envie de découvrir la suite ! L'histoire est tout en contrastes, et il n'est pas simple de savoir qui est gentil ou non. Les forces en oeuvre sont nombreuses et avec des esprits qui accompagnent les personnages, c'est encore moins facile à suivre ! ^^ Mais on est pris dans le feu de l'histoire, et on adore passer d'un univers à l'autre, du présent à l'histoire de Mikey enfant dans le monde de Terrenos... Les graphismes quant à eux sont magnifiques et offrent ce qu'il y a de mieux dans le comic book américains avec des personnages très charismatiques, des traits propres et soignés, et des couleurs magnifiques... Bref, vivement le tome 4 de Birthright qui doit sortir en début 2017...

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • La mort a ses raisons - Agatha Christie via Sophie Hannah

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 365pages / 20,90 €

     

    Résumé :

    Lady Playford organise une réception dans sa vaste demeure avec les membres de sa famille, entre autres, mais également Hercule Poirot le célèbre détective ainsi que l’inspecteur Catchpool. Aucun des invités ne sait de quoi il s’agit. C’est alors la stupeur générale, quant au dîner, Lady Playford révèle qu’elle a changé son testament et qu’elle déshérite ses enfants au profit de son secrétaire mourant. Craignant qu’un meurtre n’arrive suite à sa déclaration, elle prie les 2 détectives d’être aux aguets. Hélas, malgré les efforts des policiers, le meurtre a bien lieu. Mais qui parmi les invités qui sont tous finalement des meurtriers potentiels, est le bon ?

     

    Avis par Lolo :

    Assez mitigée. En effet, ayant adoré les romans d’Agatha Cristie, j’étais heureuse que l’auteur ressuscite en quelque sorte le légendaire Hercule Poirot. J’ai eu beaucoup de mal à accrocher, trouvant le début assez confus avec des tas de détails inutiles. Puis une fois rentrée dans l’histoire je l’ai finalement appréciée. L’intrigue est assez tirée par les cheveux, mais quoi qu’il en soit il est impossible de démêler le vrai du faux et bien malin qui devinera la fin. J’ai trouvé dommage que le narrateur soit Catchpool, ce qui rend Hercule Poirot très peu présent. Quant aux autres personnages ils sont tous plus antipathiques les uns que les autres, ce qui est une autre raison de mon manque d’entrain à cette lecture. Je n’ai donc été qu’à moitié convaincue par cette pâle copie du mythique détective belge.

    Lien direct : Editions Le masque


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires