• Kurogane no linebarrels - Tome 25 - Eiichi Shimizu & Tomohiro Shimocuchi

     

    Résumé :

    Amagatsu et Lost Barrel ont débarqué au pire des moments, et grâce à un incroyable overdrive, ils sont parvenus à causer des blessures terribles à Hayase alors même qu’il allait s’attaquer au nemesis de la Terre entière : Deus ex macchina. Heureusement, Hayase survit et toutes les macchinaes reconnaissent Hayse… y compris Lost Barrel, dont le pilote prend une singulière décision. Le combat final approche, et tout le monde gagne la lune pour se battre en territoire ennemi ! Deus ex macchina les attend de pied ferme et le duel s’engage entre lui et Linebarrel…

     

    Avis par Jake :

    Et voici le tout dernier volume de Kurogane no Linebarrels, qui nous aura amené dans un beau voyage de SF avec ses 25 numéros ! Et la conclusion ne gâche en rien le chemin parcouru… C’est-à-dire que les mangakas répondent à toutes les questions en suspens et s’assurent que le lecteur soit satisfait… On boucle la boucle avec Lost Barrel en premier partie, avant de nous offrir ce que l’on attend depuis un moment : le combat final entre Linebarrel et Deus ex macchina. Les duels sont très satisfaisants, et on attendait donc les mangakas sur l’aspect « humain » de cette conclusion… Et en particulier la relation Ayase / Emi. Je ne m’attendais pas à cette fin particulière, mais je trouve qu’elle reflète bien l’état d’esprit du personnage principal ! Les graphismes sont conformes à ce que l’on a toujours connu. Bref, une page se tourne en beauté !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Fin de ronde - Stephen King

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier / Science-fiction

    Grand Format : 422 pages / 22,50 €

     

    Résumé :

    Brady, alias Mr. Mercedes, était responsable d’un massacre lors d’une bourse au travail, et qui a presque réitéré lors d’un terrible concert, n’est désormais plus qu’un légume dans un hôpital… Ou c’est ce que tout le monde croit, car malgré quelques rumeurs qui prétendent qu’il est capable de télékinésie, même l’ancien flic Bill Hodges ne vient plus le voir pour vérifier ses capacités intellectuelles… Ce dernier s’est d’ailleurs associé à Holly pour fonder son entreprise de détectives « Finders keepers ». Mais lorsque une étrange salve de suicides (le pêché mignon de Brady) commence, Bill recommence à s’intéresser à Brady, et il découvre bientôt que son médecin le docteur Babineau, l’a soumis à des expérimentations étranges…

     

    Avis par Jake :

    Voici la conclusion de la trilogie commencée avec Mr Mercedes… Contrairement à ce premier volume, on passe dans la science-fiction qui est un peu la touche spéciale du King… Ici, l’intrigue n’est donc pas très inédite sur l’aspect des capacités de Brady… En revanche, on s’est incroyablement attaché aux protagonistes présentés dans Mr Mercredes… C’est la force du King, de rendre des personnages charmants malgré (presque grâce à !) leurs petits défauts. Holly est tellement attendrissante, et sa relation avec Bill est vraiment belle. On se demande comment l’ouvrage va bien se terminer avec cette épée de Damocles au-dessus de leur tête. Le côté policier est maîtrisé avec brio (j’ai envie de dire « évidemment ! », l’auteur n’étant pas un amateur ^^). L’écriture est parfaite et entraîne son lecteur au sein même de l’intrigue et de l’action ! La fin est réussie, très émouvante… et triste. C’est la beauté de Stephen King, encore un livre réussi !

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Yo-kai watch - Tome 04 - Noriyuki Konishi

     

    Résumé :

    Nathan Adams était un écolier comme les autres, jusqu’à ce qu’il rencontre Whisper, un Yo-kai (soit une créature assez étrange) qui lui donne une montre capable de mettre en évidence les petits monstres qui pullulent, invisibles aux yeux de tous ! Dès lors, Nathan se fait plusieurs amis Yo-kai, qui viennent grossir sa collection de médaillons… Nathan va rencontrer un Yo-kai qui rendra les gens amoureux, puis un autre qui crée le doute auprès des gens, un Jibanyan robotique venu du futur et un Yo-kai maître des illusions…

     

    Avis par Jake :

    Je découvre avec ce quatrième volume les aventures des fameux Yo-kai ! Et ce n’est pas trop tôt car cela fait un petit moment que mon fils de quatre ans (qui soit dit en passant ne sait pas encore lire !) m’en parle ! ^^ Et j’ai passé un super moment ! Evidemment, on pense à Pokémon avec sa collection de monstres… Mais le ton est un peu plus enfantin et simpliste. Ici, on est attendri par les personnages qui sont très attachants. Nathan est un garçon gentil qui ne rêve que de se faire des amis, et qui justement devient proche des Yo-kai qu’il rencontre. Je ne sais pas encore si on revoit justement ceux qui ont été « capturés », mais ceux que l’on nous a présentés jusque-là sont très marrants ! Les petites aventures de Nathan se lisent avec beaucoup de plaisir et avec le cœur léger ! Les graphismes quant à eux sont très réussis et précis. Les expressions sont retranscrites parfaitement et on rigole beaucoup grâce à l’humour quasiment omniprésent dans l’œuvre ! On comprend très vite le succès de l’œuvre…

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Manifest destiny - Tome 02 Amphibiens et insectes - Dingess & Roberts & Gieni

     

    Résumé :

    La traversée des Etats-Unis en 1804 par Lewis et Clark, accompagnés de leur expédition d’anciens condamnés se poursuit dans un milieu dont la faune et la flore semblent bien décidés à en finir avec eux ! Seule l’indienne qui s’est jointe à leur conduit semble savoir de quoi il retourne… Pour la seconde fois, ils découvrent une arche qui bloque leur avancée sur le fleuve… Lorsque finalement une partie des hommes descend à terre, ils se font attaquer par un batracien géant qui empêche tout renfort de débarquer ! A terre, les créatures effrayantes ne sont pas en reste, et ce sont des moustiques énormes qui les attaquent en déposant leurs œufs au sein même des corps de leurs victimes…

     

    Avis par Jake :

    Génial ! J’avais adoré le premier volume et celui-ci confirme ma passion pour ces aventures incroyables ! C’est le thème principalement qui m’a conquis ! J’adore l’idée de territoires jusqu’alors inconnus où les créatures effroyables pullulent ! Il y a un aspect très scientifique à toute cette expédition, et le suspense est omniprésent, même d’un point de vue mythologique, avec ces mystérieuses arches… Les personnages sont bien campés, et il y en a « pour tous les goûts ». On apprend à les connaître et on commence à s’attacher doucement. On a très envie de connaître la suite et on regrette que la publication ne s’accélère pas ! Les dessins sont très originaux. Ils manquent parfois de précision, mais ils ont un cachet certain, et le coup de crayon est loin d’être mauvais. Les monstres sont particulièrement réussis, on dirait des œuvres d’art ! Le coloriage est excellent ! Bref, c’est un succès !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • La maison du soleil - Tome 02 - Taamo

     

    Résumé :

    Mao vit de mieux en mieux, depuis qu’elle a emménagé avec son ami et voisin d’enfance Hiro. Cela lui permet d’oublier un peu le manque d’intérêt dont font preuve ses deux parents séparés… Mais alors qu’elle a avoué ses sentiments au garçon, elle se voit forcée de prétendre qu’il ne s’agissait que d’une mauvaise blague, après avoir reçu l’attitude gênée de Hiro… En parallèle, Mao rencontre finalement une des fans dont elle peut compter grâce à ses histoires anonymes publiées sur internet… Mais elle se rend compte rapidement que cette dernière fait déjà partie de la vie de Hiro ! Puis c’est le frère du garçon qui débarque dans son ancienne maison et constate plutôt froidement que la voisine s’est mise à y habiter…

     

    Avis par Jake :

    Je n’avais pas été passionné par le premier volume, dont j’avais trouvé le rythme bien trop lent pour être prenant… Ce n’est toujours pas une flopée de péripéties qui s’enchaînent ici, néanmoins on note plusieurs changements qui rendent le shojo un peu plus captivant… Je ne suis pas franchement passionné par les protagonistes, mais ils commencent à me devenir sympathiques ! Mao est gentille et elle cherche simplement à être heureuse avec une enfance très difficile. Finalement, le lecteur la prend un peu en pitié. Hiro est très attentionné envers elle, mais ses sentiments semblent flous… L’ajout de personnages secondaires permet d’étoffer l’intrigue. Quant aux dessins, ils jouent avec les « flouttages », tout en gardant un coup de crayon plutôt féminin. Les décors sont souvent en reste, et c’est un peu dommage…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Génération Clash - G.M. Dumoulin

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format Poche : 262 pages / 9,50 €

     

    Résumé :

    Il n’est pas facile de donner la meilleure éducation à ses enfants. Pourtant, dans un futur pas très lointain, les professeurs ont été remplacés par des ordinateurs supers puissants, faisant de chaque enfant ou presque, un surdoué. Mais c’est bien là, le problème : puisqu’ils sont plus intelligents que leurs parents, pourquoi donc leur obéir ? Pourquoi ne pas prendre le pouvoir ? D’un autre côté, ils ne sont âgés que d’une douzaine d’années…

     

    Avis par Lolo :

    Original, et prenant, pourtant je ne suis pas fan de romans d’anticipation ! Ça se lit très vite, on est tout de suite dans l’histoire et à fond derrière Chris. On retrouve en effet l’ambiance du livre de Golding « Sa majesté des mouches » mélangé à « Hunger game ». Finalement, un monde gouverné par des enfants fait presque plus peur qu’un régit par les adultes, et c’est là la subtilité du livre : qu’en fait ils ne reproduisent pas ce qu’ils déplorent…Mais on est à peine dans l’anticipation, car de nos jours, les enfants sont bien plus intelligents que leurs parents non ? En tous cas, Chris a du souci à se faire, car il a beaucoup de monde à ses trousses et il va devoir redoubler d’ingéniosité pour faire face à la fois à ses pairs, et aux adultes. Vivement le deuxième tome !

    Lien direct : Editions french pulp


    votre commentaire
  • Perfect crime - Tome 02 - Arata Miyatsuki & Yuya Kanzaki

     

    Résumé :

    Tadashi Usobuki est un assassin bien connu qui parvient toujours à tuer ses victimes sans laisser une quelconque preuve ! Certains policiers le connaissent même très bien mais ne parviennent pas à l’incriminer… Ses victimes sont diverses : que ce soit un commissaire ayant une vie cachée où il torture des femmes, ou une ancienne prostituée qui refuse que son nouveau fiancé apprenne son passé, ou un homme qui l’appelle pour que sa famille touche son assurance vie… Dégouté de la nature humaine, Usobuki n’épargne sa victime que si son commanditaire meurt en premier…

     

    Avis par Jake :

    Ce second volume confirme les sentiments que j’ai eus après la lecture du premier tome… Autrement dit, l’ouvrage n’est pas fait pour moi. On est attiré par le côté suspense de chaque petite intrigue : on a envie de savoir ce qu’il va se passer, et quelle est la réelle nature des protagonistes décrits. Mais je n’aime pas du tout le personnage principal. Il m’énerve avec ses petits airs supérieurs. Il n’y a pas de fil rouge entre les trames, et Usobuki n’est jamais mis en danger ! Rien ne finit jamais bien, alors qu’en termes de probabilité, cela parait impossible ! Quant aux pouvoirs de suggestion d’Usobuki, ils sont trop irréalistes ! Idem pour les graphismes : je n’en suis pas fan… Le tueur a un côté féminin qui est énervant et qui contraste trop avec sa personnalité. Bref : cette œuvre n’est vraiment pas faîte pour moi !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Bjorn le morphir - Tome 06 L’armée des steppes - Lavachery & Gilbert

     

    Résumé :

    Après la défaite du Fizzland, Bjorn et son frère se sont finalement fait vendre au marché de Oleh… Mais alors que ce dernier est attaqué par une hors de pillards, ils en profitent pour s’échapper ! Et c’est grâce à un fidèle dragon qu’ils pourront s’en sortir… Mais le repos est de courte durée pour le morphir…

     

    Avis par Jake :

    Cela fait du bien de retrouver le morphir, même si l’œuvre a énormément évolué depuis ses débuts, au même titre que son personnage principal. Si le commencement était innocent, avec une troupe de protagonistes soudés et toujours très positifs, on se retrouve désormais avec un combattant chevronné qui essuie de plus en plus de catastrophes. Les événements restent très souvent palpitants, malheureusement, la bonne humeur est moins au rendez-vous et le côté dramatique est davantage prononcé. On continue à suivre car on a très envie de savoir dans quelle direction va plonger cette grande épopée, mais un retour aux sources serait le bienvenue, même si Bjorn ne sera plus jamais le même, évidemment… Les graphismes restent fidèles à ce qu’ils ont toujours été, avec un style très original et singulier…

    Lien direct : Editions Rue de Sèvres 


    votre commentaire
  • The ghost in the shell - Masamune Shirow

     

    Résumé :

    Motoko est une cyborg faisant partie de la section 9 d’élite antiterroriste. Et récemment, c’est un cybercriminel connu sous le pseudonyme du « Marionnettiste » qui fait frémir la ville… Motoko fera donc son possible pour traquer le coupable dont l’origine est exceptionnelle dans un monde futuriste majoritairement robotisé…

     

    Avis par Jake :

    Depuis petit, j’entends parler de cet ouvrage culte… C’était l’occasion de le découvrir (non pas avec la sortie du film porté par Scarlett Johanssen ^^) avec la sortie de la version perfect de l’ouvrage par Glénat. Nous avons donc ici le premier volume d’une trilogie dont l’intégralité devrait sortir avec fin 2017… Je n’ai pas véritablement accroché, jugeant la majorité des discours assez complexes. Aucun doute que l’œuvre est avant-gardiste, surtout en sachant qu’elle est sortie initialement en 1991 ! Le monde développé est très intéressant, et en cela, la mythologie est très forte ! Cet univers de SF où les cyborgs sont omniprésents permet de poser énormément de questions de civilisations et d’Humanité au sens large. Ce avec quoi j’ai énormément accroché, en revanche, c’est le style graphique ! Les dessins sont hors du commun, d’une précision incroyable, avec une édition qui présente de nombreuses pages couleur… Le rendu est superbe ! Je laisserai donc sa chance à la suite, car la toute fin a piqué ma curiosité !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Constance - Rosie Thomas

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman 

    Grand Format : 425 pages / 22,50 €

     

    Résumé :

    Constance s’est construit une nouvelle vie à Bali loin de son Angleterre natale et surtout loin de sa famille. Ce n’est que lorsqu’elle reçoit un mail de sa sœur Jeannette, atteinte d’un cancer, en phase terminale, qu’elle décide de retourner à Londres. Seulement, ce n’est pas facile, car les deux sœurs sont vraiment différentes et de plus elles sont tombées amoureuses du même homme…Du coup, la haine et la jalousie vont les séparer. Parviendront-elles à dépasser ces terribles sentiments pour retrouver les liens uniques qu’elles partageaient pendant leur enfance ?  Comment vont se dérouler ces derniers mois qu’elles vont passer ensemble ?

     

    Avis par Lolo :

    Passionnant, très fort en sentiments, un roman qui nous fait réfléchir. L’histoire se passe à Bali et en Angleterre et nous avons aussi une alternance d’époques. Quand les deux sœurs sont adolescentes, et à l’heure actuelle. Le roman met quelques chapitres avant de se mettre en place, pour bien situer l’ambiance. J’ai préféré la Constance adulte à l’adolescente rebelle qu’elle était, et c’est pareil pour Jeannette, qui n’est pas à mon goût, un personnage très sympathique. Il y a comme dans le précédent roman de Rosie Thomas de magnifiques descriptions des paysages, des jardins et de la façon de vivre des personnages qui nous transportent littéralement dans cette aventure. De nombreux thèmes sont abordés, comme la relation entre les deux sœurs, la vie et la mort, mais aussi l’abandon, la famille, l’amour et l’amitié. C’est puissant et bien décrit. Comment réussir à pardonner l’impardonnable. Nous avons aussi le choc des cultures avec Roxana qui vient d’un pays de l’Est et qui voudrait tellement être Anglaise ! Finalement ce roman nous recentre sur ce qui est vraiment essentiel dans la vie et comment ne pas passer à côté. Une belle leçon de vie !

    Lien direct : Editions Charleston

     


    votre commentaire