• Yo-kai watch - Tome 05 - Noriyuki Konishi

     

    Résumé :

    Un yo-kai qui congèle le pauvre Whisper et condamne Nathan a essayer par tous les moyens (même les plus dégoutants) à réchauffer son majordome, un autre qui tente de les terrifier, une Yo-kai qui absorbe la vie des autres pour rester jeune, un yo-kai parapluie très étrange, un yo-kai qui américanise tout le monde… La vie de Nathan est bien mouvementée depuis qu’il a récupéré la yo-kai watch qui lui permet de voir ces étranges créatures !

     

    Avis par Jake :

    Une nouvelle flopée d’aventures incroyables ! On ne sait pas quand le mangaka va finir par s’essouffler, mais pour l’instant c’est assez drôle, et l’imagination est toujours au rendez-vous ! Evidemment, on commence à en attendre un peu plus : on aimerait assister à davantage de combat, ou à voir Nathan puiser dans ses anciens Yo-kai plutôt que tout le temps Jibanyan… Mais c’est assez marrant, et cela comblera les plus jeunes ! Avec des monstres qui sont tous plus extravagants les uns que les autres, et un personnage principal très attachant et hyper amical, le succès est au rendez-vous ! Les dessins sont bien sympas, et si les scènes se ressemblent beaucoup (la rue, pour la majorité), les créatures elles donnent la possibilité au mangaka de s’exprimer pleinement !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Vertical - Tome 18 - Shinichi Ishizuka

     

    Résumé :

    Sanpo s’est précipité à la recherche du groupe qui s’était fait coincé dans l’Himalaya par une terrible tempête de neige. Progressivement, il se met à ramener tout le monde vers le camp, mais il commence à fatiguer, et les conditions météorologiques ne s’améliorent pas ! En plus, le manque d’oxygène se fait cruellement sentir, mais il se refuse pourtant à abandonner tant que des grimpeurs sont toujours en vie. Car il sait bien que s’il ne remonte pas, cela condamnera les survivants… Mais jusqu’où risquera-t-il sa vie pour celles des autres ?

     

    Avis par Jake :

    Voilà, Vertical, c’est fini… Si le seinen aura connu des hauts et des bas (normal pour un manga sur la montagne lol), la dernière ligne droite aura été purement exceptionnelle avec une trame parfaitement captivante sur l’ascension de l’Himalaya. Ce dernier volume est très intense, on le lit d’une traite, en se demandant cette fois pour de bon si Sanpo va parvenir à sauver les grimpeurs, et s’il ne risque pas d’y laisser sa vie… Le dernier chapitre, est à l’image de ce dernier numéro : vraiment très fort émotionnellement parlant. On retrouve tous les personnages importants que l’on a pu croiser à travers l’œuvre, et on découvre ce qu’il sont tous devenus des années après, y compris Sanpo, bien évidemment… Les graphismes auront été exactement les mêmes de la première page à la dernière. En presque 5 ans de publication française, Vertical aura su captiver et faire découvrir un univers à part… Un dernier tome très fort et superbe…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Les couleurs de la vie - Lorraine Fouchet

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 400 pages / 21,00 €

     

    Résumé :

    Alors qu’elle se remet à peine de la mort de la grand-mère qui l’a élevé, Kim décide de prendre un peu de recul et quitte son île pour Antibes, pour être pendant un mois, dame de compagnie. Elle est très touchée par le dévouement de Côme, le fils de celle dont elle va s'occuper. D’autant plus que cette dernière nommée Gilonne est franchement invivable. La surprise de Kim sera à son comble, quad elle va découvrir au hasard d’un appel téléphonique, que le fameux Côme est mort depuis plusieurs années. Kim va mener son enquête pour savoir si l’usurpateur est un escroc, et si Gilonne et elle-même sont en danger.

     

    Avis par Lolo :

    Dévoré en quelques heures ! C’est passionnant, touchant, et plein d’espoir. Les personnages principaux notamment Kim et Côme sont attachants. D’ailleurs on se demande comment ils font pour supporter Gilonne. Cette vieille femme horrible, acariâtre, narcissique…et j’en passe car la liste est longue. C’est là tout le talent de l’auteur qui grâce à sa plume superbe, fait que les deux autres la voit autrement. Ces trois êtres sont cabossés par la vie et vont essayer de se reconstruire. C’est bien écrit, aéré et les quelques chapitres « flash-back », nous aident à  y voir plus clair. L’ambiance est parfaitement rendue, et on la quitte avec regret, ainsi que certains personnages d’ailleurs. Il y a de magnifiques sentiments et l’auteur aborde les difficultés de vieillir aujourd’hui, la solitude et plus encore. Une belle palette d’émotions avec des rires et des larmes, tout en restant positif et plein d’espoir. Une belle réussite !

    Lien direct : Editions Héloïse d’Ormesson


    votre commentaire
  • Sword art online - Mother's Rosario - Tome 02 - Tsubasa Haduki & Reki Kawahara & Abec

     

    Résumé :

    Alors qu’Asuna était sur le point de perdre son duel contre Yuuki, une guerrière surnommée Epée absolue, cette dernière lui propose de se joindre à sa guilde, les Sleeping knights, afin de terrasser un boss de fin de niveau… Pourquoi ? Simplement pour avoir un beau souvenir ensemble avant que chacun retrouve sa vie réelle… Mais il leur fat pour cela gagner seuls, sans l’aide d’une autre guilde… Or celles-ci sont nombreuses à espionner les techniques des boss afin de prendre de court leurs concurrents ! Avec les conseils stratégiques d’Asuna, la guilde fera-t-elle preuve de suffisamment de puissance pour terrasser le boss suivant, ou leur faudra-t-il attendre le niveau suivant ?

     

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ce tome ! Hyper dynamique, on ne s’ennuie pas une seconde ! Mais j’ai trouvé ça tellement génial de suivre Asuna ! C’est agréable de la voir elle au centre de l’histoire ! Elle est positive, mais n’est pas tout le temps en mode combat. La stratégie est sa botte personnelle, et ça change ! La guilde qu’elle accompagne est très soudée, et on ne focalise pas sur le boss en lui-même, plutôt sur la tâche à accomplir, et sur la guilde qui pourrait leur mettre des bâtons dans les roues. Evidemment, j’ai adoré également le passage éclair de Kirito, ça nous ramène à la saga originale… Ce volume pourrait presque agir en one shot, et du coup on se demande ce qu’il reste à raconter dans le dernier numéro de la trilogie… Les graphismes quant à eux sont superbes, très modernes et précis, mais soyons honnêtes : c’est toujours le cas avec SAO !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Guide du burn-out - Anne Everard

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 224 pages / 15,00 €

     

    Résumé :

    L’auteur, victime d’un burn-out nous propose ici le guide de survie qu’elle aurait voulu avoir quand elle s’est rendue compte qu’elle perdait pied. Une véritable bible, rassurante surtout, qui nous explique comment en sortir sans brûler les étapes. Elle s’appuie sur 230 témoignages en plus du sien qui font que chaque personne concernée s’y retrouvera forcément. Ce manuel s’adresse aussi bien sûr, aux proches, aux amis et aux collègues qui vont subir les contrecoups indirects de ce véritable fléau, nouvelle maladie des temps modernes.

     

    Avis par Lolo :

    Passionnant, mais terrifiant car on ne peut pas s’en sortir tout seul ! C’est vraiment le livre à avoir et à lire, si on est atteint de burn-out, ou si la personne est un proche. C’est clair, précis, concis, et l’auteur va à l’essentiel. On est réellement pris en mains et on se sent tout de suite épaulé, même si on sait qu’il va falloir du temps pour s’en sortir. Les thèmes des chapitres sont pertinents et en plus, on peut aller de l’un à l’autre dans l’ordre de nos priorités du moment. A chaque fois, il y a en caractères gras les infos les plus importantes, et en dessous, ce qu’il faut retenir. Les témoignages sont poignants et on se rend compte que nul n’est à l’abri face à ce mal du siècle. Je le répète, c’est le guide que chaque famille devrait posséder, et lire…juste au cas où !

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • La plage de la mariée - Clarisse Sabard

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 445 pages / 19,00 €

     

    Résumé :

    Zoé la trentaine, se démène pour trouver un emploi à Nice lorsque sa vie bascule. Ses parents viennent d’avoir un terrible accident de moto. Elle se rend à l’hôpital, où sa mère à juste le temps de lui faire une terrible révélation. L’homme qui l’a élevé, n’est pas son père biologique. Elle demande sur son lit de mort, à Zoé de le retrouver, et lui donne un indice : « la plage de la mariée ». Après quelques mois de déni, Zoé se décide à partir à la recherche de la vérité et se retrouve dans un petit port breton. Elle trouve immédiatement du travail dans une « cupcakerie », et va essayer de faire parler les gens afin de découvrir pourquoi sa mère lui a menti toutes ces années.

     

    Avis par Lolo :

    Encore une belle réussite que ce roman ! On entre avec bonheur dans la vie de Zoé et de ceux qui gravitent autour. Elle est vraiment bien entourée, car jeunes et moins jeunes tombent vite sous son charme. Avec son franc-parler et sa gentillesse elle se fait rapidement de vrais amis. Le début du roman se passe à Nice, mais ensuite on se retrouve en Bretagne. Ah, les descriptions des paysages, de la mer et de cette côte magnifique et sauvage m’ont donné envie d’y retourner en quatrième vitesse ! On est envouté par cette façon qu’à l’auteur d’écrire et de réussir à nous transporter dans ses romans. Il y a beaucoup d’humour, notamment sur ce que pense Zoé et c’est écrit en italique à chaque fois. On passe du rire aux larmes, de l’amitié à l’amour, de la joie à la colère…bref tous ces sentiments qui nous font vibrer. C’est chaleureux, plein de mystère, de romance et d’espoir. Encore un livre qui agit de façon magique, sur notre humeur, notre façon de voir les choses et les gens. Un livre qui fait du bien, et que l’on ne voudrait jamais refermer.

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Empress of flame - Shin Araki & Takashi Minakuchi

     

    Résumé :

    Blade est un ancien héro qui ne demande qu’à se faire oublier après avoir terrassé le roi du mal. Il intègre donc une prestigieuse école, où Arnest, dite l’impératrice, remet en cause son intégration à l’académie d’élite ! La jeune femme cache son propre secret… En effet, son épée, transmise de génération en génération renferme un mal terrible, qui lui confère une certaine force, mais qui risque également de prendre le pas sur sa personnalité…

     

    Avis par Jake :

    Ce shonen est une adaptation d’un roman d’heroic fantasy très en vogue au Japon… Mais adapter un livre entier en un one-shot, ce n’est pas chose aisée… Et ici, cela ne fonctionne pas très bien. La trame est plutôt classique, avec un ancien héro oublié qui tente de se reconvertir (on pense à Seven deadly sins), et une autre qui partage la force d’une entité démoniaque qui menace à chaque instant d’engloutir sa volonté pour répandre la terreur dans le monde. Mais cela aurait pu marcher, comme c’est souvent le cas avec ces grandes œuvres héroïques… Seulement, le fait d’en faire un one-shot ne laisse pas assez de temps au lecteur de se familiariser avec les protagonistes au point de les trouver attachants ! Du coup, on suit les scènes, mais sans véritablement trouver d’intérêt à la relation des deux êtres qui se rapprochent. Les graphismes, quant à eux, sont très modernes et donnent une sensation de jeu vidéo transposé… Peut-être faut-il avoir lu le roman pour apprécier pleinement le manga…

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Chaos - Patricia Cornwell

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 430 pages / 21,90 €

     

    Résumé :

    Alors qu’elle dîne tranquillement avec Benton son mari, le Dr Kay Scarpetta est appelée sur une scène de crime. Il s’agit d’une jeune cycliste dont les circonstances de la mort semblent vraiment étranges. A côté de cela, Marino le détective qui la suit partout et Benton agent du FBI reçoivent des appels anonymes suspects dont la cible n’est autre que le Dr Scarpetta. Lucy, sa nièce surdouée, soupçonne illico l’œuvre d’un cyber maniaque. C’est quand à des centaines de kilomètres de là, un ami proche de Kay décède dans des conditions similaires à la cycliste, qu’elle va réaliser que c’est beaucoup plus qu’une simple coïncidence…

     

    Avis par Lolo :

    L’histoire met beaucoup de temps avant de démarrer réellement. En effet, elle nous noie avec ses pensées et réflexions psychologiques (dont on se contrefiche), sur tous les gens qui l’entourent et surtout les membres de sa famille. Du coup il est facile de décrocher…Mais, étant donné que je suis fan et que j’ai vraiment adoré les premiers romans de l’auteur je me suis accrochée. Heureusement car une fois que cela commence, on retrouve la Patricia Cornwell des débuts avec une bonne intrigue, des psychopathes (même si je trouve qu’elle ne les renouvelle pas des masses !!!) et bien sûr sa famille proche qui remplit d’ailleurs à elle seule le bouquin. J’ai bien aimé les explications sur les nanotechnologies et le fait que cette enquête soit moins « sanguinolente » et horrible au niveau des détails par rapport à d’habitude. La fin est incroyable avec un ENORME rebondissement, qui laisse « of course », espérer une suite !

    Lien direct : Editions JC Lattès


    votre commentaire
  • A fleur de peau - Tome 17 - George Asakura

     

    Résumé :

    À douze ans, Natsume, jeune fille populaire et un brin superficielle, quitte Tokyo ainsi que son travail de jeune mannequin pour suivre ses parents à la campagne. D’abord déprimée, elle finit par faire la connaissance de Kôichiro, un garçon envoûtant qu’entoure une aura de mystères. À son contact, elle commence à prendre conscience de sa propre singularité. Débute alors une étrange parade, mêlant séduction et domination, entre ces deux êtres à fleur de peau…

     

    Avis par Jake :

    Parfois, on découvre par hasard le dernier volume d’une série, et on sait simplement qu’il faut reprendre du tout début pour ne pas passer à côté de quelque chose de magique ! Et bien ici, c’est à peu près l’inverse ! Il s’agit du dernier tome d’un shojo que j’ai trouvé très complexe, assez évasif, avec des personnages aux caractères très spéciaux, assez peu sûrs d’eux et parfois trop irréalistes. Les protagonistes en eux-mêmes ne m’ont pas marqué. Les relations semblent très compliquées, et pour la plupart conflictuelles… Quant aux dessins, on est dans le genre shojo complet avec des esquisses, des visages larmoyants, des gros plans… Bref, autant par le fond que par la forme, ce n’est pas une œuvre pour moi !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Zoo Station - David Downing

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 343 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Nous sommes à Berlin à la veille de la Seconde Guerre Mondiale. John Russell, ancien communiste est journaliste pour la presse anglo-saxonne. Malgré cela, un agent Russe va lui demander d’écrire pour la Pravda, des articles élogieux sur l’Allemagne nazie. Russell finit par accepter. Mais les différents services secrets commencent à le repérer. Il est ami avec une famille juive et donne des cours d’anglais aux deux filles. Mais quand il va prendre conscience du sort qui leur est réservé, il lui sera de plus en plus difficile de rester dans la neutralité.

     

    Avis par Lolo :

    Plus un roman d’espionnage qu’un thriller. Très bien écrit, même si les chapitres sont trop longs à mon goût. Le plus terrible, c’est comme le dit l’auteur en préambule, que même s’il s’agit d’une œuvre de fiction, le contexte historique et les sujets d’actualités évoqués sont réels. Malgré tout, il y a beaucoup de non-dits et de sous-entendus et c’est surtout l’histoire du héros John Russell que nous suivons ici. Ce qui est intéressant, est d’observer la transformation de sa façon de penser et de ses actes du début à la fin. En fait, à la lecture du roman se posent des questions cruciales. Qu’aurions-nous fait à sa place, et à la place des Allemands à l’époque ? Ce roman est le premier volet des aventures de John Russell embarqué malgré lui dans un contexte peu banal. La montée du nazisme et l’endoctrinement des enfants est bien rendue. Le tout est crédible, mais fait froid dans le dos ! Beau travail de l’auteur !

    Lien direct : Editions Cherche midi


    votre commentaire