• Pochi & Kuro - Tome 02 - Naoya Matsumoto

    Résumé :

    Pochi est devenue la cible de nombreux monstres, et en particulier du prince du royaume des démons qui aimerait la manger pour pouvoir battre son père et prendre le pouvoir ! Néanmoins, Kuro a réussi à la retrouver et la sauver de ses griffes, et tous se sont dirigé vers le vieil Ashley, seul démon à avoir vécu avec une humaine, et ce dernier leur dévoile un sortilège qui permettra à Kuro de communiquer avec Pochi. Cette dernière rêvant de retourner dans le monde des Humains, Kuro obtempère et fait son possible pour trouver un moyen de la ramener… Une nouvelle fois, le vieil Ashley offre une solution. Malheureusement, Pochi et ses nouveaux amis sont rapidement pris pour cibles !

     

    Avis par Jake :

    Génial ! Plus on s’immerge dans ce shonen fantastique, et plus on prend de plaisir ! Ce n’est pas que la trame soit foncièrement palpitante, puisque cela reste du classique (on pense un peu à Blood lad), mais les protagonistes sont vraiment attachants ! On se fiche qu’ils trouvent une solution, on a simplement envie de les voir évoluer ensemble, de se prendre les pieds dans le tapis, car ils sont vraiment maladroits ! Pourtant, le côté combat est assez bon également ! Les duels en jettent beaucoup avec des attaques classes et des monstres très marrants ! Les graphismes sont très plaisants, et collent parfaitement avec le ton du manga ! C’est empreint de légèreté, d’humour et d’affection ! Aucune chance que ce shonen ne passe inaperçu, il est bien trop agréable à suivre ! C’en est à regretter de n’avoir que 4 volumes à se mettre sous la dent !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Toriko et ses amis sont sur les traces du menu idéal d’Acacia, qu’ils doivent regrouper avant la prochaine éclipse Gourmet pour éviter la destruction de la Terre ! Pour se faire, tous se sont séparés et sont partis à travers le monde pour trouver les ingrédients nécessaires… Komatsu, lui, tente de mettre la main sur Another, le poisson idéal d’Acacia, il fait donc route vers Blue Grill avec ses collègues cuisiniers. Mais l’accès n’est pas si facile, et afin d’accéder au réseau de l’Envers, il leur faudra affronter les chefs des cinq meilleurs restaurants de la région !

     

    Avis par Jake :

    Impossible de ne pas faire le parallèle avec One piece, et c’est à se demander comme ce shonen n’est pas devenu aussi célèbre ! La mythologie est absolument incroyable ! Les monstres sont légions, comme le sont les préparations culinaires (tout pour me plaire, donc ! ^^). Les combats sont nombreux et ne nous laissent pas sur notre faim (c’est le cas de le dire, puisque cela revêt parfois des airs de Food wars !). L’histoire avance bien, et il n’y a jamais de temps morts dans la trame… Quant aux dessins, ils sont incroyablement précis ! Il y a un petit aspect souvent tranché dans les graphismes, notamment au niveau des visages des protagonistes (qui ne sont pas sans rappeler certains shonen musclés des années 80-90 !). Mais c’est bourré de détail et le travail sur les contrastes est magistral ! Très classe !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Yo-kai watch - Tome 06 - Noriyuki Konishi

     

    Résumé :

    Pour conclure l’été, Nathan tombe sur un Yo-kai qui ressemble étrangement à Jibanyan… sauf qu’il a une tête de pastèque et insiste pour jouer à ce jeu qui tombe en désuétude… Puis c’est le grand retour de Crocho, le Yo-kai qui hantait les bains publics en les rendant trop chauds ! Un Yo-kai fait de sable s’en prend à Nathan, puis c’est le tour des Yokaïs pluvieux et du soleil de faire leur apparition ! L’odeur devient terrible lorsqu’un Yo-kai avec des fesses à la place du visage se présente devant Jibanyan ! Nos amis ne sont pas au bout de leurs surprises !

     

    Avis par Jake :

    L’ambiance est toujours à la légèreté avec Nathan et ses amis ! La grande majorité des Yo-kais se rallie à lui, car on ne peut pas ne pas tomber sous le charme de son équipe de choc ! Entre Whisper et Jibanyan, le QI n’est certes pas bien élevé, mais cela ne nous empêche pas de passer un bon moment, au contraire ! Chaque volume est évidemment indépendant, pas de fil rouge concret, à part l’augmentation du nombre d’amis Yo-kai de Nathan. On apprécie cependant de revoir certains protagonistes revenir dans des suites de leurs premières péripéties. Les graphismes sont très réussis et mettent la plupart du temps en avant le côté humoristique, avec des scènes et des expressions plutôt hilarantes ! Bref, un shonen léger et drôle pour se changer les idées…

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Le chant des souliers rouges - Tome 02 - Mizu Sahara

     

    Résumé :

    Kimie Morino a une vieille blessure au genou et pensait ne jamais redansé le flamenco, pour lequel elle était connu dans sa jeunesse. Mais lorsqu’elle voit Kimitaka insister en se tenant devant son vieux studio, elle décide de se relancer, et mandate son petit fils pour enseigner les bases au jeune homme. Les débuts sont difficiles, mais le tuteur comprend rapidement toute la motivation de son élève, malgré ses ridicules souliers rouges ! Bientôt, Kimitaka a l’occasion de recroiser Takara, celle avec qui il a échangé les chaussures, celle qui fait son possible pour réussir en basket ball… Mais se sentira-t-il à la hauteur pour la rencontrer de nouveau alors qu’il n’a pas réalisé sa partie de leur objectif ?

     

    Avis par Jake :

    J’avais été très intrigué par le premier volume, et j’ai trouvé que le second touchait encore plus ! On commence à véritablement s’intéresser aux personnages et à ce qu’il advient d’eux, à leurs rêves et à leur concrétisation. Kimitaka est très maladroit, et parfois, on se demande véritablement s’il est motivé, pourtant il ne lâche pas et continue d’insister. Le passage sur la vieille danseuse est particulière touchant, et triste évidemment. J’ai bien aimé son petit fils, qui a un caractère tranché, ce qui à mon sens manquait un peu dans le premier tome. Et j’étais particulièrement ravi de revoir Takara : j’avais peur que le mangaka ne s’intéresse qu’au jeune homme, et il prouve que ce n’est pas le cas en faisant en sorte que la route des deux protagonistes se croise de nouveau. Les graphismes ont un style très singulier, on ne croise pas beaucoup ce genre de coup de crayon ! C’est fluide et assez profond… à l’exception de kimitaka qui a une tête de paumé ! A suivre avec plaisir les 6 numéros de seinen orginal…

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Pochi & Kuro - Tome 01 - Naoya Matsumoto

     

    Résumé :

    Dans le monde des démons, il existe une légende : tous les 150 ans, un humain doit apparaître, et celui qui parvient à le manger devient alors capable d’écraser tous les autres démons et de devenir le maître du monde. Lorsqu’une jeune femme apparaît devant Kuro, un jeune démon et son ami Léo, les deux pensent immédiatement à la manger… Mais bientôt, la jeune humaine leur prépare à manger, et malgré la barrière du langage qui les empêche de se comprendre, Kuro se prend d’affection pour elle. Malheureusement, le monde dans lequel ils vivent est sauvage, et d’autres ne tarderont pas à découvrir l’existence de l’Humaine…

     

    Avis par Jake :

    Génial ! On nous présente ce shonen fantastique en une œuvre à 4 volumes… Et c’est top : on s’attache très rapidement aux protagonistes, aussi une saga courte est souvent plus agréable à lire. Pochi, l’humaine donc, est mignonette, mais ce n’est pas franchement pour elle que l’on suit l’intrigue. Non, on suit pour Kuro, qui tombe rapidement amoureux d’elle, pour sa relation amicale avec Leo qui est bien marrante, pour le ton résolument positif et rigolo qui es présent à travers tout le tome, et pour les mégas combats qui se préparent entre Kuro et tous ceux qui menaceront « son » humaine… Côté graphisme, j’adore vraiment l’univers qu’a créé le mangaka avec un monde des démons qui fait très envie, riche en détails. Les monstres marrants sont très bien conçus, et c’est un réel plaisir de tourner les pages, car le ratio texte / dessin est optimal ! Bref, vous l’aurez compris : c’est une superbe nouveauté à découvrir au plus tôt !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Yamada kun & the 7 witches - Tome 13 - Miki Yoshikawa

     

    Résumé :

    Yamada a réussi à venir en aide à la première des sept nouvelles sorcières, qui possédait un genre de pouvoir amélioré de la version précédente… Le jeune homme est rapidement interpelé par Nancy et Sid, deux punks qui s’intéressent de près aux sorcières et aux capacités de Yamada. Ce dernier tente d’intégrer leur groupe, même si cela demande qu’il s’éloigne du conseil des élèves… Mais cela lui permet de découvrir deux nouvelles sorcières… Des précisions sur les nouveaux pouvoirs des sorcières sont mises en évidence…

     

    Avis par Jake :

    Avec la nouvelle vague de sorcières 2nde génération, le manga a changé de rythme, mais il a également pu s’offrir une seconde jeunesse. En effet, cela donne lieu à la découvert de nouveaux protagonistes, très hauts en couleurs (comme Sid et Nancy par exemple) ou foncièrement attachants (comme Kotori). Malheureusement, cela signifie que l’on voit également beaucoup moins des personnages auxquels on s’est réellement attaché, comme Urara… Pourtant, cela rend encore plus appréciable chacune de leur apparition (car heureusement, ils ne disparaissent pas complètement !). Le ton reste très agréable, dynamique est bourré d’humour ! Mais cela pose la question suivante, alors que l’on arrive presque à la moitié de l’œuvre complète (qui à priori s’est arrêtée au bout de 28 volumes au Japon L) : aura-t-on souvent un roulement de 7 sorcières ? Espérons que la mangaka nous réserve encore de belles surprises, en tous cas je serai au rendez-vous pour les découvrir !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Les Légendaires - Le mag n°1

     

    Résumé :

    Ce premier numéro contient un énorme cadeau pour les Légenfans : en avant-première et en exclusivité, les 8 premières planches du Tome 20 des Légendaires à paraître fin 2017 ! 6 pages de jeux-défis, 2 pages de tests, le quiz de Maître Pamplemousse (l’auteur des Légendaires en personne). 8 pages de BD des Légendaires et 1 planche de gags de la série humoristique Parodia déclinée des Légendaires La gazette d’Alysia traitant de l’actualité des Légendaires. La leçon de Patrick dans laquelle l’auteur apprend à dessiner ses personnages, des activités nature, un concours d’écriture ou graphique au choix. Et EN BONUS : 16 cartes à collectionner (formant un jeu de cartes des Légendaires inédit qui va s’étoffer de numéro en numéro), mettant en avant les différents personnages des Légendaires, leurs armes, leurs moyens de défense et leurs créatures.

     

    Avis par Jake :

    Après le succès des BD, voilà le magazine qui débarque, pour le plus grand bonheur des fans ! Et il y a pas mal de diversité ici pour plaire… Des jeux de cartes, des informations sur le monde, des pages de BD, des petits DIY (Do It Yourself) pour les jeunes, des recettes de cuisine, des tutos pour dessiner. Bref, il y en a pour tous les goûts ! Evidemment, tout cela baigne dans l’univers des Légendaires, donc ce n’est pas à mettre entre toutes les mains comme un Journal de Mickey (mais là aussi, encore faut-il aimer Mickey ^^). Quoi qu’il en soit, tous les enfants et ados fans des Légendaires seront ravis de pouvoir prolonger l’aventure, et dans ce numéro, ils pourront même bénéficier d’une avant-première sur la prochaine BD à venir !

    Lien direct


    votre commentaire
  • Your name. - Makoto Shinkai

     

    Caractéristiques :

    Genre : Jeunesse / Fantastique

    Grand Format : 267 pages / 14,95 €

     

    Résumé :

    Taki est un lycéen de Tokto qui a parfois envie de s’évader. Mitsuha, elle, est une prêtresse de la campagne qui rêve de découvrir la grande ville et de sortir de son patelin perdu. Et parfois, lorsqu’ils s’endorment, l’un et l’autre échange leur corps. Les premières impressions seront très intenses, bien qu’elles leur fassent penser à des rêves. Ils apprendront à connaître les meurs et les coutumes de l’autre, pour éviter de choquer l’entourage, et prendront plaisir à des activités qui leur étaient jusque là inconnues… Mais plus que tout, ils apprendront, sans jamais se croiser ou se parler, à se découvrir mutuellement, en se laissant des messages… Jusqu’au jour où tout s’arrête sans raison apparente…

     

    Avis par Jake :

    Il s’agit à la base d’une animation. Adapté en trois volumes de mangas, et en roman. Et ayant dévore le premier tome du shonen, je me suis jeté sur le roman lorsque j’ai aperçu sa sortie ! C’était plutôt risqué, car je n’avais découvert jusque là qu’un ouvrage de chez Pika en « roman », et bien que je me sois régalé, les adaptations des mangas en livres font toujours un peu peur. Et bien, pas de regret ! C’était génial ! On redécouvre exactement la même ambiance, avec des protagonistes touchants et attachants. La romance est jolie, et les liens qui se créent font réels. J’ai adoré le petit côté fantastique qui pimente le tout, et voir à quel point chacun aime découvrir la vie de l’autre. L’écriture est plutôt bonne, et il ne faut qu’un temps pour noter quand on passe d’un héros narrateur à l’autre. Le roman se lit très vite et la fin m’a vraiment beaucoup plu ! Très agréable !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Gantz - Tome 01 - Hiroya Oku

     

    Résumé :

    Kei et Masaru sont deux anciens amis de primaire, mais lorsqu’ils se retrouvent pas hasard dans le métro, c’est à peine s’ils se reconnaissent ! Alors qu’un SDF tombe sur les rails, Masaru est le premier à tenter de l’aider, et il tire Kei dans son plan. Ce dernier y va à reculons, seulement pour se voir tuer par le métro en même temps que son ancien ami. Mais tout ne s’arrête pas là, car leur corps se recompose aussitôt dans un appartement dont il semble impossible de s’échapper. Là, on leur donne un objectif, une mission. Ils sont envoyés dans un périmètre bien délimité du vrai monde, avec un équipement spécial et une cible à détruire… Dans l’attente de réponses à leurs questions, le groupe nouvellement formé tente la mission…

     

    Avis par Jake :

    Wahou ! Je n’avais jamais entendu parler de ce seinen, et je me demande comme c’est possible ! La parution d’une perfect edition est l’occasion rêvé d’y remédier ! Au début, tout commence doucement, on voit qu’on est dans de la SF, mais ce n’est pas transcendant… Et au fur et à mesure que les questions (plus que les réponses d’ailleurs) s’amoncellent, on est littéralement accro ! On tourne chaque page en espérant avoir des ébauches de réponses (qui viennent, je vous rassure !). De plus, quand on voit la longévité de la série, on ne peut que s’émerveiller, en particulier si le managa a su garder cette qualité du début à la fin ! Car c’est tout en contraste : les protagonistes sont complexes, avec des caractères différents. Il y en a pour tous les goûts et de tout horizon ! Les graphismes sont très bons et accompagnent avec brio le thème de SF qui est résolument adopté ! Bref, c’est une tuerie à découvrir si, comme moi, vous êtes à la traîne !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Gambling school - Tome 02 - Toru Naomura & Homura Kawamoto

     

    Résumé :

    A cause de la triche des membres du conseil, Yumeko, une nouvelle membre de l’école si spéciale de paris, a écopé d’une dette de 310 millions de yens ! Là bas, les destins sont décidés, et le statut de « bête » est donné aux moins chanceux, les condamnant à un futur médiocre. Pourtant, cela ne semble pas inquiéter Yumeko qui va s’allier à sa première victime : Saotome. Les deux filles formeront un duo redoutable dans le jeu suivant proposé par le conseil, une chance pour tous de virer leurs dettes…

     

    Avis par Jake :

    Tome deux assez sympa qui voit Yumeko se sortir de l’embarras, mais qui permet surtout de commencer à construire un groupe autour de cette dernière. Elle n’est plus seule, et aussi étrange que cela puisse paraître, son duo avec Saotome est génial ! Elles ont une super alchimie, chose qu’elles découvrent également ensemble ! Il faut apprécier le thème des jeux, des paris, et de la triche, mais une fois que c’est fait, on passe vraiment un bon moment… J’avais peur que le seinen s’essouffle rapidement, et ce second volet remet tout cela en doute, car franchement : je me suis pris au jeu ! Les graphismes sont spéciaux, très sombres évidemment, avec des décors très simplifiés pour mettre en avant les réactions souvent excentriques des protagonistes… Pas mal !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires