• Coffee & vanilla - Tome 01 - Takara Akegami

     

    Résumé :

    Risa est une étudiante qui a énormément de succès auprès des garçons et s’affiche comme inaccessible. Pourtant, lorsqu’un homme plus vieux, classe dans un costume, fait son apparition. L’aisance avec laquelle il parle, son charme et sa gentillesse l’interpelle immédiatement. Elle se laisse tenter par un premier repas et boit trop, se retrouvant à se réveiller le lendemain chez l’homme. Ce dernier, très mystérieux, lui assure qu’il souhaite qu’elle fasse partie de sa vie… Conquise en un rien de temps, Risa va apprendre à découvrir son premier amour…

     

    Avis par Jake :

    Là, on est complètement dans le shojo classique… Donc très peu pour moi, mais voici pour les fans du genre : une jeune femme qui est très courtisée mais ne s’est jamais vraiment intéressée au genre masculin va se retrouver à faire une exception lorsqu’elle rencontre un homme plus vieux qu’elle qui a une confiance en lui incroyable. Cette aura, ce charisme lui fait tout oublier et elle devient accro. Voilà l’intégralité de la trame à ce niveau. Progressivement, Risa va se poser davantage de questions et découvrir de nouvelles facettes de son nouvel amoureux qui lui est sûr de son amour pour la jeune femme… Côté graphisme, idem, on suit le genre à fond avec des traits évasés, des personnages androgynes, des gros plans et des yeux pleins de larmes… Vous êtes fixés ;-)

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • La villa rouge - James Patterson & David Ellis

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 484 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Nous sommes dans les Hamptons, ce paradis estival des Américains fortunés, avec de magnifiques villas en bord de mer. La plus imposante est sûrement celle située au 7 Ocean Drive avec ses façades gothiques et son allure de château. Mais elle est à l’abandon depuis plusieurs années, et on la dit maudite. Il paraît en effet, que l’on n’en ressorte jamais vivant...

    Aussi quand un double homicide se produit dans cette villa rouge tout le monde crie à la malédiction. Jenna Murphy doit mener l’enquête aidée de son oncle qui est également son patron. Mais cette dernière va devoir faire face à ses propres démons, à travers d’horribles cauchemars. Que lui est-il donc arrivé quand elle était jeune ? Quels sont donc les secrets que cache cette terrible Villa rouge ?

    .
    Avis par Lolo :

    Impossible à lâcher, un thriller de haut vol ! Comment fait donc cet auteur pour sortir des romans plus extraordinaires les uns que les autres ? On est tout de suite dans l’histoire, on ne peut pas décrocher et il y a tellement de coupables potentiels qu’on n’arrive pas à deviner le vrai du faux. Bref, c’est génial, Jenna est à la fois attachante et agaçante, les différents protagonistes sont excellents dans leurs rôles respectifs, et l’intrigue passionnante. Les chapitres sont courts ce qui nous conduit à aller jusqu’au bout du roman sans s’arrêter ! C’est remarquablement bien écrit, l’angoisse et les frissons sont au rendez-vous, et les rebondissements tellement nombreux qu’on ne sait plus où donner de la tête ! Il y a aussi une alternance d’époques avec des crimes non élucidés et bien sûr tout se recoupe à la fin. Quoi qu’il en soit on est tenu en haleine jusqu’au bout dans un rythme effréné. D’ailleurs bien malin qui pourra deviner l’issue finale de ce thriller génialissime ! Du grand art, un régal pour les amateurs !

    Lien direct : Editions L’archipel


    votre commentaire
  • Sept macchabées - Meunier & Le Roux

     

    Résumé :

    Londres 1909. C’est la guerre entre le premier ministre britannique et l’empereur Guillaume II et chacun cherche à asseoir sa domination en étant le premier à conquérir le pôle ! Ainsi, les britanniques décident de lancer en secret une terrible machination : par un ancien procédé de réanimation issu de V. Frankenstein, ils ramènent 7 explorateurs à la vie et les lancent en direction du pôle. Si la résistance de ces hommes est heureusement accrue par leur retour à la vie, cela ne les empêche pas de souffrir de bien d’autres maux… Et personne ne sait combien de temps durera le retour providentiel… s’il l’est bien…

     

    Avis par Jake :

    J’adore cette série géniale et originale ! Les thèmes sont toujours très innovants, tout en surfant sur des sujets qui interpellent depuis toujours l’Homme. Ici, la réanimation des corps. Cela s’inscrit parfaitement dans l’Histoire, et on utilise une conquête politique pour expliquer la mise en place du procédé. Les personnages sont nombreux (sept donc ^^) et tous très intéressants. Il y a un petit détail qui m’a interpelé et que je n’ai su m’expliquer (donc un peu frustré), sans quoi l’œuvre m’a complètement comblé et vient clore avec brio cette troisième saison de la saga 7 ! Les graphismes sont parfaits, très clairs malgré le moment historique. Les traits sont précis et les couleurs superbes. Bref, le top !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • My brother - Tome 02 - Rize Shinba

     

    Résumé :

    Kotono sort enfin avec son meilleur ami Haru, et tout est fantastique avec lui. Elle adore leur complicité qui n’a pas pâti lors de leur changement de relation… En revanche, elle craint énormément le retour de son frère. Après des années à l’étranger, celui pour qui elle nourrit un complexe d’infériorité depuis toute petite est revenu au Japon. Bisexuel assumé, il ne cache pas son intérêt pour Haru, et sa sœur vit comme une menace l’omniprésence de son frère dans sa vie !

     

    Avis par Jake :

    Deuxième volume plutôt court qui vient clore le diptyque (la seconde partie du tome est consacrée à une histoire bonus). Mais c’est très bien fait, j’ai beaucoup aimé le fait d’avoir des réponses claires sur l’évolution des protagonistes à travers les années. En effet, on peut voir ce qu’il advient des trois personnages après le lycée. Le thème est toujours le même, et l’ambiance aussi légère et agréable que dans le premier numéro. Il y a bien un passage où l’on pourrait penser que tout va basculer avec le choix de Haru, mais la mangaka n’avait pas le temps de le traiter (ou ne voulait pas emprunter ce chemin ^^). Les dessins sont classiques et modernes, en respectant le code du shojo… Quoi qu’il en soit, cette œuvre en deux volumes est chouette à lire, sans prise de tête et originale !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Jour J - Tome 29 Le prince des ténèbres (1/3) - Duval & Pécau & Kordey

     

    Résumé :

    L’histoire suit l’enquête d’un personnage ayant existé, John O’Neill, alias le « Prince des ténèbres  », un agent du FBI ayant eu l’intuition que Ben Laden préparait une attaque d’envergure contre les USA et qui trouva la mort dans la destruction des tours du World Trade Center. Que se serait-il passé s’il avait eu l’occasion de traquer Ben Laden et s’il avait pu empêcher l’attaque du 11 septembre 2001 ? 

     

    Avis par Jake :

    Je ne suis vraiment pas branché BD historique (ou Histoire en général d’ailleurs ^^), mais je trouve l’idée de Jour J tellement bonne qu’il me fallait essayer au moins un ouvrage… Quant aux attentats du 11 Septembre à New York, quel sujet plus contemporain pour quelqu’un qui l’a vécu alors qu’il était adolescent. C’était forcément quelque chose qui me parlerait plus que les Russes sur la Lune ou une alternative à la Guerre froide ^^ ! Une fois dedans, en revanche, il s’est vraiment agi de géopolitique, et je dois dire que mon niveau sur le sujet est plutôt très limité ! Le protagoniste principal est très intriguant, très intéressant, et ce que l’on apprend sur la personne m’a beaucoup plu. On se dit que l’Histoire tient parfois à pas grand-chose… Côté graphisme, c’est assez vieillot, façon Blake & Mortimer. Ce n’est pas mon style préféré, même s’il faut bien avouer que cela colle assez avec la période dépeinte dans la trame… J’enchaîne prochainement sur le deuxième volume de cette trilogie…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • My brother - Tome 01 - Rize Shinba

     

    Résumé :

    Kotono est une jeune lycéenne qui a vécu pendant des années dans l’ombre de son incroyable frère Yûga, qui est finalement parti à l’étranger pendant cinq ans. Kotono est amoureuse de Haru, son meilleur ami, et espère bien que leur relation privilégiée change pour devenir plus intime. Mais lorsque Yûga rentre, il donne un coup de main à Kotono afin de booster sa relation avec Haru… Mais très rapidement, il devient clair que Yûga s’intéresse également au jeune homme. Et quand Kotono apprend que son grand frère est bisexuel, elle commence à s’affoler !

     

    Avis par Jake :

    Je ne suis pas trop branché shojo… Mais j’ai passé un super moment avec celui-ci ! Je pense que cela vient majoritairement de son originalité. La bisexualité est complètement dédramatisé, et il y a un sacré aspect cocasse au fait de voir Kotono flipper à l’idée de perdre son petit-ami au profit de son grand-frère ! La relation qui l’unit à Haru n’est pas trop fleur bleue et plutôt touchante au contraire : des amis qui ressentent plus et tentent leur chance… C’est vraiment chouette ! L’humour et la légèreté sont au rendez-vous. Quant au fait qu’il ne s’agisse que d’un diptyque, cela nous garantit que la trame ne trainera pas trop en longueur. Au niveau des graphismes, on retrouve les grandes caractéristiques du shojo moderne. Le coup de crayon est bon et les traits sont particulièrement doux. Vraiment très agréable !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • RCT - Tome 01 Parce que Toulon ! - Boudjellal & Ferré & Castaza

     

    Résumé :

    Le RCT reprend la saison après avoir gagné une troisième fois le titre de champion d’Europe ! Mais voilà que le futur devient incertain alors que Jonny Wilkinson, idole de tout Mayol disparait mystérieusement ! C’est tout le club Toulonnais (joueurs et staff) qui va se retrouver à tenter de le débusquer, à travers les divers pays qui a pu s’opposer au RCT par le passé. Bientôt, l’équipe va découvrir la terrible menace qui pèse sur tout Toulon…

     

    Avis par Jake :

    Parfois je manque de second degré, c’est vrai, mais là, on arrive à un degré bien au dessous… Prendre une équipe de sport et la rendre exceptionnelle, cela a été fait à travers Léo Loden pendant la coupe du monde 1998, et le pari était réussi. Mais en s’attaquant au RCT, la tâche est plus ardue. Peut-être est-ce le fait d’être justement du Sud, mais j’ai trouvé tellement exagéré les dialogues entre les Toulonnais (on a des expressions comme les Chtis, mais cela ne fait pas de nous des demeurés ^^). Le tout ne se veut évidemment pas crédible, mais je n’ai pas du tout accroché avec la trame. Finalement, ce qui était vraiment marrant, c’était véritablement les passages sur le terrain, où les attitudes des joueurs étaient exagérées, mais où ça sonnait très juste ! Côté graphisme, en revanche, rien à redire : c’est très clair, avec de belles couleurs, des traits précis et des décors réussis. Bref, un beau succès moderne sur le dessin.

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Tokkô zero - Tome 01 - Tôru Fujisawa & Yukai Asada

     

    Résumé :

    Ryôko est une jeune femme qui fait partie de la police. En charge de la circulation, elle est capable depuis son enfance de voir les esprits. Ce pouvoir lui permet d’éviter d’avoir trop de problèmes, et de les éloigner également des gens qu’elle côtoie. Mais un jour, Ryôko va rencontrer Hayato, un homme mystérieux dont l’ombre recèle une terrible odeur de mort ! Elle ne tardera pas à le voir confronté à de terrifiantes créatures qui mettront sa vie en danger. Embarqué dans la fuite de Hayato, elle découvrira l’étendue des pouvoirs de cet homme, et sa quête pour les pièces d’un artefact magique…

     

    Avis par Jake :

    Prévue en 4 volumes, ce seinen est pour le moins dynamique ! Les combats ne cessent pas, et sont plutôt classes avec des pouvoirs déployés assez sympathiques. On est bien vite immiscé au cœur de l’intrigue, cette dernière plutôt simple et classique, il faut bien l’avouer. Les protagonistes ne sont pas foncièrement attachants, même si Ryôko est plutôt mignonne voire même bonne poire. Hayato lui, est très charismatique : on lui a donné un genre bad boy, et la guitare électrique accroit encore le côté badass. La mythologie de l’histoire est assez plaisante, avec les pièces de l’artefact à reconquérir, façon puzzle. Côté graphisme, le genre m’a immédiatement sauté aux yeux… pour la bonne raison que le dessinateur n’est autre que Yukai Asada, le mangaka a qui l’on doit le génial Woodstock. Les protagonistes manquent parfois un peu de rigueur dans le coup de crayon, mais le style me plait assez… A suivre !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Les cochons dingues - Dufreney & Miss Prickly

     

    Résumé :

    César est un petit cochon d’Inde gris qui vivait tranquillement dans une ferme. Du jour au lendemain, il se trouve transporté dans un grand parc au sein même du salon d’une famille, qu’il va partager avec plusieurs autres cobayes. Tous ont des caractères très spéciaux, comme Chonchon qui ne s’arrête jamais de râler, ou Takos qui ne pense qu’à manger, ainsi que Dodo qui dort tout le temps, Indy et Google. César, lui, n’a qu’une obsession : tenter de fuir son nouvel environnement pour découvrir le monde !

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ! Au départ, je pensais suivre plusieurs blagues indépendantes avec ces protagonistes, et assister au début d’une nouvelle saga… C’est bien dommage qu’il s’agit donc d’un ouvrage unique, en revanche j’ai trouvé l’idée super de parvenir à faire une histoire longue sur toute la BD ! Les personnages sont foncièrement marrants et obsessionnels ! On adore donc ces différentes personnalités et leurs défauts exacerbés. Les graphismes sont vraiment magnifiques, autant les décors qui sont très clairs, précis et colorés ; que les cochons d’Inde qui sont trop mignons et donnent envie d’en adopter une flopée immédiatement ! C’est très attendrissant, mais on se plait véritablement à suivre la trame… même si on n’est pas un enfant !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Your name. - Tome 02 - Makoto Shinkai & Ranmaru Kotone

     

    Résumé :

    Taki et Mitsuha ont échangé de corps à de nombreuses reprises. Il a pu découvrir une vie tranquille à la campagne entouré d’amis fidèles et de tâches parfois un peu vieilles liées à son rôle de prêtresse ; elle a découvert un monde beaucoup plus dynamique, au sein d’une grande ville où elle a trouvé un travail et lié plusieurs contacts. Mais tout s’est arrêté du jour au lendemain, et un grand vide vient grandir dans le cœur de Taki. Ainsi, à l’aide de souvenirs qui commencent à s’effacer, il tente de découvrir où vit Mitsuha pour la retrouver… Deux de ses amis l’accompagnent, mais ce qu’il va réaliser sur Mitsuha risque bien de l’ébranler…

     

    Avis par Jake :

    J’avais été tellement conquis par le premier volume que je n’avais pu attendre la suite, et m’étais précipité sur le roman qui racontait l’intégralité des trois mangas (et de l’adaptation animée). Donc forcément, j’ai moins du suspense puisque je sais dans quelle direction va se porter la trame… Néanmoins, j’ai encore passé un superbe moment, car ce qui est magique dans cet ouvrage, c’est véritablement l’ambiance… qui est d’ailleurs parfaitement traduite par ses couvertures. C’est doux, chaud, accueillant et terriblement attachant. Les dessins sont clairs et précis, les personnages se reconnaissent très bien, et étant donnée l’importance pour la trame, les décors sont souvent grandioses… Au niveau de l’intrigue, on regrette un passage obligé : l’absence de Mitsuha, protagoniste charmant, que Taki recherche désespérément… Le suspense reste bien conservé pour un final que l’on imagine superbe ou dévastateur… Réponse dans le dernier tome !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires