• Igai - Tome 05 - Tsukasa Saimura

     

    Résumé :

    Malgré la suspicion des deux camps, une trêve a pu être conclue entre les Humains, et ceux qui deviennent une nouvelle espèce… C’est grâce aux efforts d’Akira que cette paix perdure malgré tout, et pour prouver leur bonne foi (et assurer qu’ils ne complotent rien), les non infectés sont obligés retirer et remettre les rideaux du lycée. Mais alors que certains se demandent s’ils sont toujours humains malgré leur terrible condition ; d’autres profitent de la situation pour vivre une vie de débauche et échapper à toute forme de responsabilité.

     

    Avis par Jake :

    Le manga commence un peu à évoluer. Si les premiers volumes étaient plutôt consacrés à la mise en place de la situation, à expliquer les règles du jeu avec la pathologie qui touche les morts vivants et leur fait perdre régulièrement l’esprit ; ce numéro met en avant un aspect bien plus philosophique… L’état de l’homme, l’évolution, et la condition humaine sont des thèmes qui commencent à être abordés, et cela donne une toute nouvelle image de ce shonen parfois un peu barbare et sanglant. C’est marrant qu’un manga soit capable de capturer le meilleur et le pire de l’Humanité. On regrette malgré tout que la trame avance si peu dans le sens où toute l’histoire commence à ressembler à un huit clos, où tous les protagonistes seraient cloisonnés dans le lycée… Les graphismes sont assez modernes, mais manquent clairement de détails, notamment au niveau des décors. Le gore est assez omniprésent, peut-être pour déshumaniser un peu les horreurs…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Dead life - Tome 03 Le calice - Gaudin & Urgell

     

    Résumé :

    La ville de Galdercross est totalement isolée et assiégée par des hordes de zombies. Curtis, qui a tragiquement perdu toute sa famille, va devoir s’intégrer à cette communauté qui tente de résister au fléau.  Mais il reste peut-être un espoir : retrouver le calice des morts pour le détruire. Celui qui serait à l’origine de tout ce mal… Cela devrait enrayer l’épidémie. Curtis prépare une expédition qui lui réserve bien des rencontres terrifiantes…

     

    Avis par Jake :

    Je découvre cette trilogie « mort-vivant » avec son dernier tome, et c’est un peu dommage… On sent qu’il y a du potentiel, même si on ne peut s’empêcher de craindre qu’en seulement trois volumes, la mythologie et l’affection que l’on peut porter aux protagonistes ne soient pas au plus fort. Néanmoins, la première partie qui nous replonge dans le « passé » du calice en début de BD, on a notre quota de mythologie justement. Trop peu de temps en revanche pour me familiariser les personnages, même si un ou deux sortent du lot par leurs expressions. Pour ma part, j’ai été très frustré de la fin, qui reste trop évasive à mon sens, ce qui en est frustrant ! Au niveau des graphismes, la qualité est bonne. Les couleurs alternent pour suivre l’ambiance du moment, et cela donne un beau résultat. Les personnages et décors sont bien dessinés, et c’est suffisamment moderne pour être apprécié par tous.

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Pour le meilleur et pour le pire - M.C. Beaton

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 290 pages / 14,00 €

     

    Résumé :

    Après bien des tergiversations, Agatha Raisin va finir par épouser son séduisant voisin à savoir James Lacey. Mais comme rien ne se passe jamais comme prévu avec ces deux-là, le jour du mariage débarque l’ancien mari d’Agatha qu’elle croyait mort. Furieux, James s’enfuit. Le lendemain, Jimmy est retrouvé assassiné et bien sûr les principaux coupables sont nos deux enquêteurs en herbe.

     

    Avis par Lolo :

    Toujours très drôle et « so british », pour ne pas dire complètement déjanté parfois ! Agatha est toujours parfaite dans son rôle d’ancienne femme d’affaires transformée en Miss Marple depuis qu’elle a élu domicile dans les Costwolds. D’ailleurs dans ce cinquième tome, James et elle font le tour de tous les villages de cette charmante région, dont les descriptions font que l’on s’y croirait. Les meurtres s’enchaînent, les suspects nombreux, et l’on a quelquefois du mal à suivre. Mais le plus amusant, dans toute cette enquête, c’est la façon de vivre de James et Agatha dans leur vie quotidienne réelle ou simulée. Ils font souvent tout et n’importe quoi en essayant de se substituer à la police. Le tome se dévore, c’est léger, et poignant par certains aspects, car au fil des romans les personnages se dévoilent un peu plus et c’est ce qui les rend aussi attachants. La fin est pleine de rebondissements…Vivement la suite !

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Yamada kun & the 7 witches - Tome 14 - Miki Yoshikawa

     

    Résumé :

    Le conseil du lycée a bien compris que l’établissement grouillait de sorcières… et a décidé de ne plus les rechercher et de se focaliser sur ses tâches classiques. Cela surprend au départ, mais tout le groupe ne tarde pas à partir dans un séjour collectif montagnard pour fêter les vacances de fin d’année. Cela permet à Urara et Yamada de passer du temps ensemble, et l’ancien pouvoir de transfert de l’ex sorcière est une nouvelle fois mis à contribution… Cela étant, il permet aussi à Odagiri d’avouer à Urara les sentiments amoureux qu’elle porte à Yamada !

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ce volume car il agit comme une forme de retour aux sources ! Non seulement avec le voyage scolaire, qui donne une ambiance hyper agréable de colonie de vacances… Mais également parce que l’on retrouve les protagonistes de la première génération de sorcières, et c’est évidemment ma préférée ! Le pouvoir de switcher les corps, l’ancien pouvoir d’Urara donc, est évidemment à l’honneur et cela donne un petit côté nostalgique, car tout a commencé par cela, y compris la relation intense qui lie les deux personnages principaux. C’est d’ailleurs un vrai plaisir de les voir évoluer ensemble et poursuivre leur liaison amoureuse. Du côté des dessins, il n’y a pas de déception, et c’est le cas depuis le tout début ! Ici, le coup de crayon rend particulièrement bien avec les décors montagnards, les bains chauds… Bref, succès incontournable, Yamada-kun & the 7 witches a bien su emporter mon cœur et le garder ! ^^

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Crueler than dead - Tome 02 - Tsukasa Saimura & Kozo Takahashi

     

    Résumé :

    Après avoir échappé à la communauté de paradize, Maki et Shota ont enfin réussi à atteindre le Tokyo Dôme, le camp de réfugiés le plus grand de toute la région du Kanto et l'un des derniers endroits ayant survécu à l'épidémie de zombies qui a submergé le monde entier. Maki, qui apporte avec elle les doses restantes du vaccin développé au centre pharmaceutique de Gunma où elle s'est réveillée dans le premier tome, est prise en charge par la structure au pouvoir dans le Dôme, où une poignée de privilégiés, sous la direction du  colonel Shimamoto, vivent dans le luxe, pendant que la majorité du reste des survivants est réduite à survivre dans des conditions épouvantables. Shota et Miura sont quant à eux projetés dans le quotidien difficile des survivants qui n'ont pas la chance d'être privilégiés. Miura est assigné à une équipe de travail pendant que Shota se lie d'amitié avec la chef d'une bande d'enfants qui l'aide à retrouver son père…

     

    Avis par Jake :

    Dernière partie de ce sombre seinen en deux volumes. On a peu suivi les personnages, puisqu’il ne s’agit là que d’un diptyque, et les deux parties ont été commercialisées avec beaucoup d’intervalle, ce qui ne fait pas vraiment la force de l’ouvrage. Pourtant, lorsque l’on se replonge dedans, l’ambiance y est dure, tout comme l’image que le seinen laisse. C’est sombre, et même s’il reste une trace d’espoir, on perd des personnages principaux et le titre porte bien son nom ! Mais on n’a pas vraiment le temps de s’y attacher, ce qui laisse justement la place de s’intéresser véritablement à la trame. Les décors sont parfois trop absents, ce qui est dommage car lorsqu’ils sont là, ils sont extrêmement soignés et très classes ! Au même titre que la couverture (qui est canon), les protagonistes sont très bien réalisés… et l’horreur a beaucoup de cachet ! ^^

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Manifest destiny - Tome 03 Chiroptères et carnivores - Dingess & Roberts & Gieni

     

    Résumé :

    L’expédition de Lewis et Clarke continue de progresser, et bientôt ils tombent sur une nouvelle arche, ce qui n’augure rien de bon. Cette rencontre les met également en contact avec une nouvelle créature incroyable, qui recèle une civilisation très évoluée… Néanmoins, les premiers contacts ne se passent pas très bien. En parallèle, les hommes de l’expédition commencent à se soulever. Quant à l’indienne qu’ils ont rencontrée, sa grossesse prend une tournure difficile…

     

    Avis par Jake :

    L’aventure continue pour Lewis et Clarke, ou plutôt les mésaventures ! J’adore l’imagination des auteurs, qui donnent vie à une mythologie incroyable, à travers des créatures monstrueuses, et cette fois-ci à une civilisation géniale et très originale qui prend le pas sur la communauté exploratrice en elle-même ! On ne sait jamais ce qu’il peut se produire par la suite, et en ce sens, le suspense est top ! On sent qu’il y a quelque chose de plus gros, à travers les arches, et on brûle de découvrir le lien, qui permet à ce fil rouge de vivre… Les psychologies de certains protagonistes sont très intéressantes, et les dessins sont magnifiques. C’est toujours plein de couleurs, même lorsque l’ambiance est sombre ! Les flashbacks sont brillamment incorporés à l’intrigue. Les traits sont précis. Et l’on passe de la légèreté au drame ou à l’humour sans mal. Bref, un grand succès !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • La vie en doll - Tome 04 - Junya Inoue

     

    Résumé :

    Kasumi est à l’aéroport pour tenter de retrouver son père à Miraberg. Mais là bas, elle est attaquée par deux vierges qui la prennent en chasse. L’une est capable de créer des portails lui permettant de se téléporter, quant à la plus puissante, Elizabeta, elle est capable de projeter des ondes électromagnétiques… Heureusement, Kasumi est aidée par Rebecca et son master… Quant à Michael, il veille du mieux possible. Néanmoins, les deux vierges seront-elles de taille à affronter leurs ennemies ?

     

    Avis par Jake :

    Puisque c’est le dernier volume de la série, je pensais avoir une véritable conclusion… Mais il n’en est rien ! Il s’agit en fait du dernier numéro de la première partie… Mais nous n’avons aucune information sur la suite de l’histoire, ce qui est un peu inquiétant… Les combats dans l’aéroport auraient pourtant pu faire office de dernier duel avant la fin. En effet, ils sont plutôt classes et n’épargnent pas tous les protagonistes. Lorsque les vierges s’allient, cela donne à un joli déploiement de pouvoirs. Les dessins sont vraiment propres au mangaka (à qui l’on doit Btooom!, d’ailleurs les graphismes sont absolument similaires). On dirait que tout est fait à l’ordinateur, ce qui rend le résultat très moderne, mais parfois trop irréaliste, notamment dans la forme exagérée de certains visages. Attendons de voir si un nouvel arc peut nous donner davantage de réponses…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Au taf - De Castelbajac

     

    Résumé :

    Recrutements, réunions, fusions, fêtes de fin d’année, collègues envahissants, Vaïnui invente un quotidien absurde qui fait pourtant écho à des situations bien réelles. On s’amuse des aventures et mésaventures d’un patron impitoyable et de ses employés malmenés, et de leurs échanges francs et grinçants ! Mais la partie bonus, « Bêtes de travail », consacrée aux animaux, déborde de tendresse !

     

    Avis par Jake :

    L’ouvrage est vraiment des plus agréables ! Il ne s’agit pas vraiment de petites histoires… Chaque page est complètement indépendante des autres et ne comprend qu’une seule image. C’est donc vraiment très fort d’obtenir un résultat aussi réussi ! En effet, toutes les blagues sont en rapport avec les conditions difficiles au travail. Et si elles sont souvent exagérées, l’auteur met pourtant le doigt sur des problèmes évidents de société. Mais c’est fait avec énormément d’humour, et on ne peut s’empêcher de sourire à chaque nouvelle page. La BD est vraiment généreuse et comporte même une section qui met en avant des animaux dans l’univers du travail. J’ai moins apprécié cette partie que le chef tyrannique d’entreprise (que l’on retrouve en tutu en couverture ^^). Les graphismes sont très réussis et très drôle déjà, ils assurent la pérennité de l’esprit humoristique de l’auteur. Bref, bien que satyrique, c’est criant de vérité et vraiment drôle !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Bleach - Tome 74 - Tite Kubo

     

    Résumé :

    Le combat final a démarré avec Ichigo qui combat Yhwach avec le soutien d’Inoue. Mais le terrible Quincy dévoile enfin son attaque suprême qui lui permet d’anticiper et de modifier le futur. Pendant ce temps, Ishida combat le premier général d’Yhwach, ce qui lui permet de découvrir le seul point faible de celui qui représente la fin du monde et de celui des shinigamis. Ichigo est obligé de faire appel à une nouvelle forme et à une nouvelle arme… les deux mêlent ses deux origines…

     

    Avis par Jake :

    Tout dernier volume de Bleach ! Je dois avouer que cela fait très bizarre, même si je ne suis pas l’aventure depuis le début, cela fait un petit moment que je découvre avec beaucoup de plaisir les aventures d’Ichigo et ses amis. L’esprit de camaraderie a toujours été au rendez-vous, les combats et les déploiements d’attaques incroyables également. Ce dernier tome nous donne un gout de tout ce que l’on a pu aimer jusque-là. Tous les personnages importants sont de retour pour faire un clin d’œil, voire pour avoir véritablement leur moment de gloire. Le bond dans le temps qui fait office de conclusion est tout à fait à propos et permet de clore avec beauté ce shonen. La dernière transformation d’Ichigo est superbe et le combo avec Ishida (un de mes protagonistes préférés) est tout bonnement génial ! Une conclusion idéale…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Love x dilemma - Tome 07 - Kei Sasuga

     

    Résumé :

    Hina et Natsuo sont très heureux dans leur relation cachée, néanmoins, leur complicité met la puce à l’oreille de la mère de Hina. Cette dernière fait d’ailleurs un commentaire à sa fille en la mettant en garde… Pour vivre pleinement leur relation, Natsuo fait le choix d’emmener Hina dans un lieu étranger à leur quotidien… Mais à leur retour, une terrible photo mettant les deux dans une position compromettante apparaît aux yeux du directeur du lycée… De leur côté, Rui décroche un prix avec un de ses écrits et cela pousse Natsuo à vouloir être écrivain…

     

    Avis par Jake :

    Arrivé au 7ème volume, on continue à suivre avec beaucoup d’enthousiasme les aventures des trois protagonistes principaux ! Et ce qui est génial, c’est qu’il continue à y avoir des rebondissements… Pour ma part, j’ai un peu moins apprécié ce tome pour la simple raison que Rui est en retrait alors qu’il s’agit d’un des personnages les plus intéressants issu d’un manga ! Il n’empêche que la relation amoureuse de Natsuo et Hina grandit de manière intéressante, et que le mangaka n’a pas peur de leur faire affronter des tempêtes. Rien n’est sûr, et il paraît impossible de prédire une fin… Ca donne vraiment envie de découvrir la suite. J’adore également les graphismes qui sont d’une qualité incomparable, avec une telle précision dans les traits des protagonistes que les émotions se lisent comme si on les avait en face ! C’est parfait, vraiment !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire