• Infection - Tome 01 - Toru Oikawa

     

    Résumé :

    Les amis d’Haruki décident de l’enfermer dans la réserve de son lycée en compagnie d’une autre élève : Kiraya. Les premiers temps, leur relation est pour le moins électrique… Mais à mesure que les heures puis que les jours passent, les deux adolescents s’inquiètent d’avoir été oubliés. De plus, aucun bruit ne leur parvient alors qu’ils sont au sein même du lycée… Lorsqu’enfin ils parviennent à sortir, ils sont pratiquement seuls dans l’établissement, jusqu’à ce qu’ils tombent sur des élèves qui n’ont plus rien d’humains et qu’ils se retrouvent confrontés à une infection d’un genre nouveau… Une infection mortelle…

     

    Avis par Jake :

    Avec un thème pour le moins en vogue, ce seinen plutôt adulte à de quoi séduire ! L’idée est très bonne et le fait de coincer les deux protagonistes principaux pour lancer l’infection est bonne (façon The walking dead avec le coma du personnage principal…). La façon dont les survivants se sont organisés m’a bien plu, et cela laisse beaucoup de liberté pour la suite. Le seul véritable reproche que l’on pourrait faire à cette œuvre, c’est la façon dont elle exploite de manière outrageuse le sexe. L’histoire n’a absolument pas besoin de ça pour être pimentée ! Elle est suffisamment intéressante en soi, et je trouve cela navrant que les auteurs et mangakas aient besoin de le rajouter pour pousser plus loin l’envie du lecteur… Cela décrédibilise un peu le manga. Néanmoins les relations entre les héros sont chouettes. Les graphismes sont très modernes et réussi, avec un coup de crayon précis et des plans très clairs… Bref, on veut la suite !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Kafka sur le rivage Haruki Murakami

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 618 pages / 23,00 €

     

    Résumé :

    Le jeune Kafka Tamura décide un beau jour de quitter sa maison de Tokyo et surtout son père, afin d’échapper à la terrible prophétie prononcée par ce dernier. Il est âgé de quinze ans et finit par atterrir dans une bibliothèque sur l’île de Shikoku. Parallèlement à cela, un vieil homme simple d’esprit du nom de Nakata décide lui aussi de prendre la route, attiré par une force mystérieuse qui le dépasse. Chacun de leur côté, ils vont rencontrer des personnages divers et variés, ainsi que des chats pour le moins bavards…Leur destin semble pourtant lié même si aucun des deux ne le sait encore… 

     

    Avis par Lolo :

    Etrange, surprenant, déroutant, bref, un grand Murakami ! Encore une fois chez cet auteur exceptionnel, on oscille entre le monde réel et le monde onirique. Il y a un savant mélange de genres très différents. C’est à la fois un roman policier, une belle histoire d’amour, une tragédie grecque, un conte pour adultes…J’en passe et non des moindres…Bref, on est quelque peu désarçonné à la lecture de ce roman qui ne laisse pas indifférent. Les personnages, atypiques pour la plupart nous entraînent tour à tour entre le rêve et la réalité, le passé et le présent et il est souvent difficile de s’y retrouver. Le jeune Kafka se cherche et se bat contre la terrible menace Œdipienne proférée par son père. Nakata quant à lui est attachant au plus haut point et a une magnifique philosophie de la vie. Les personnages secondaires ont tous une importance capitale dans le déroulement de l’histoire. Les descriptions de la nature sont très belles, et l’auteur en est très proche. D’ailleurs il nous fait prendre conscience des petites choses simples de la vie. Bien sûr, il y a des situations bizarres, voire ubuesques mais le contexte est tel, que cela ne choque même plus. Mais attention, certaines questions que vous allez vous poser resteront sans réponse…En effet, il faut faire un travail sur soi pour arriver à démêler le « vrai » du « faux », et se demander où commence le symbolique. Les nombreuses métaphores, agrémentent joliment le récit et nous emportent l’air de rien sur le rivage.


    votre commentaire
  • A une seconde près - Marc Levy

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 48 pages / 19,80 €

     

    Résumé :

    Jeff et Susan forment un couple uni et solide avec un mariage qui dure depuis 25 ans. Hélas, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas forcément. Une nuit, un cambrioleur s’introduit dans leur maison de banlieue New Yorkaise et là tout va basculer…

     

    Avis par Lolo :

    Voici une excellente nouvelle inédite de l’auteur. C’est très court, mais génial. Une intrigue policière qui démarre sur les chapeaux de roues. Même si on se doute un peu de ce qui va arriver, c’est terriblement bien mené. Jeff et Susan sont parfaits dans leurs rôles respectifs. L’auteur pose ici un problème de fond sur les couples en général. Connaît-on véritablement son conjoint ? N’avons-nous pas des zones d’ombres dans nos vies ? En tous cas, Marc Lévy nous régale avec ce rapide polar. Un bon moment de lecture assuré !


    votre commentaire
  • La petite boulangerie du bout du monde - Jenny Colgan

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 463 pages / 19,95 €

     

    Résumé :

    Après la faillite de son entreprise et sa séparation d’avec Chris, Polly souhaite repartir à zéro. Pour cela, elle quitte Plymouth et se retrouve dans un port tranquille d’une toute petite île de Cornouailles. C’est d’autant plus difficile, qu’elle n’a plus d’argent et qu’elle se retrouve seule. Pour se remonter le moral, elle va faire ce qu’elle aime le plus, à savoir fabriquer son propre pain. Alors que le village compte une boulangerie minuscule et surtout une vieille boulangère aigrie dont le pain n’a aucun goût, les odeurs et effluves qui sortent de chez Polly attirent les habitants. Petit à petit, elle va se lier d’amitié avec les pêcheurs, puis une grande partie des insulaires. Cela ne va pas plaire à la boulangère, qui va tout faire pour lui rendre la vie insupportable…de plus, il se trouve que cette dernière n’est autre que la propriétaire du petit appartement que loue Polly…

     

    Avis par Lolo :

    Voici un livre qui fait vraiment du bien, à la hauteur des Constantine et Legardinier. C’est agréable dès le début. L’écriture est fluide, et on se prend d’emblée d’affection pour Polly. Les personnages qui gravitent autour d’elle ont du caractère eux aussi. Qu’il s’agisse des marins, de l’apiculteur, de sa meilleure amie ou de la vieille boulangère tous ont leur importance. J’ai adoré sa rencontre avec le bébé macareux, c’est vraiment trop mignon ! Les descriptions concernant les paysages et la mer sont superbes et donnent envie de découvrir ce coin pourtant si loin de tout. C’est à la fois dépaysant et attirant. Grâce à ce livre, on redécouvre que les choses simples sont souvent les meilleures et constituent par conséquent une vraie richesse. De plus, étant une grande fan du pain sous toutes ses formes, je dois dire que ça m’a donné envie d’en manger tout au long du roman. L’auteur nous fait passer des messages comme l’importance de la solidarité (vitale dans le monde des pêcheurs), mais aussi du troc et du courage quel qu’il soit. On découvre aussi qu’il est souvent préférable de vivre loin des grandes villes, du stress et combien tout ça modifie le comportement des gens. Enfin les dialogues sont souvent très drôles même si certaines situations sont difficiles à vivre. Et si comme moi, vous avez salivé tout au long de cette magnifique histoire, sachez que l’auteur nous donne ses recettes à la fin.


    votre commentaire
  • L’évangile des ténèbres - Jean-Luc Bizien

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 556 pages / 20,00 €

     

    Résumé :

    Quand Seth Ballahan rédacteur en chef d’un quotidien américain, apprend que Michaël Wang, un de ses collaborateurs a été envoyé en Corée du Nord dans le seul but de le piéger, il se porte volontaire pour lui venir en aide. Il va tenter l’impossible, à savoir se rendre à Pyongyang en se faisant passer pour un canadien venu faire un reportage. Pour cela, il sera aidé par Suzan correspondante d’une ONG, en place depuis plusieurs années. En même temps, l’inconcevable se produit dans ce pays ultra surveillé, un tueur en série qui sème les cadavres horriblement mutilés sévirait dans la capitale. Afin d’essayer d’étouffer au plus vite cette monstrueuse affaire, le lieutenant Paik Dong-Soo jeune et brillant militaire coréen est chargé par les hauts commandements de l’enquête.

     

    Avis par Lolo :

    Grandiose, exceptionnel ! Remarquable thriller d’un auteur que je viens juste de découvrir mais qui mérite tout de suite sa place parmi les plus grands. C’est bien écrit, les chapitres courts s’enchaînent et font monter la tension au fur et à mesure. De plus il y a alternance de protagonistes à chaque fois, si bien que le livre est impossible à lâcher. L’auteur est parfaitement documenté sur la Corée du Nord. C’est terrible ce que la population doit subir, c’est une véritable prison, un enfer dictatorial. Du coup ce n’était pas évident d’y situer l’action. Cela nous donne d’ailleurs à réfléchir et à relativiser nos problèmes. Quant aux personnages, ils sont criants de vérité. Ils ont tous des caractères et des personnalités très différentes, mais ils vont devoir se faire une raison pour réussir dans leur quête. Ma préférence va au lieutenant Dong-Soo. Quel homme hors du commun, plein de courage, qui va tout faire pour traquer le « chasseur ». L’ambiance est angoissante, pesante et la pression monte de plus en plus. Bref, c’est magistral et il est impossible de deviner comment tout cela va se terminer. Notons que ce roman est le premier d’une trilogie, alors… vivement la suite !! 


    votre commentaire
  • Un safari arctique et autres racontars - Jorn Riel

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format Poche : 157 pages / 6,10 €

     

    Résumé :

    Plusieurs trappeurs se retrouvent au Groenland pour différentes raisons. Etant donné que la nuit dure 6 mois et le jour aussi…La vie n’y est pas facile tous les jours (c’est le cas de le dire !!!). Ils vivent donc de chasse et de pêche mais surtout d’histoires un peu délirantes en attendant le passage annuel du bateau qui les ravitaille. Qu’elle n’est donc pas leur surprise lorsque celui-ci fait un deuxième passage, afin d’y laisser une vieille anglaise venue là pour chasser le bœuf musqué…

     

    Avis par Lolo :

    Voici un auteur que je viens de découvrir et je suis d’emblée conquise ! Il s’agit en fait ici du tome 2 de la série des « racontars », mais on comprend quand même ce qui se passe. Les héros sont les mêmes et il leur arrive des histoires pas croyables ! C’est en fait un recueil de plusieurs petites nouvelles où ils connaissent tour à tour leur instant de gloire. On perd volontiers la notion de temps (vu la durée de la nuit !!!), et on se rend compte que le plus important est bien de survivre, dans une nature si belle, mais si hostile. Les personnages sont tous différents mais tous attachants. De plus, c’est dépaysant au possible, et les descriptions des paysages sont superbes. Il y a énormément d’humour et je me suis vraiment bidonnée à certains moments. Surtout concernant l’histoire de celui qui se fait poursuivre par un ours…Je n’en dirai pas plus !!! En tous cas, une chose est sûre, je vais me procurer vite fait les autres tomes de cette étonnante série !


    votre commentaire
  • Close to heaven - Tome 02 - Rin Mikimoto

     

    Résumé :

    Il ne reste qu’une seule année à Kira à vivre… C’est ce qu’a découvert Nino, une fille très peu sociable qui a pour meilleur ami un oiseau fort intelligent nommé Prof ! Lorsqu’elle apprend cela, sa vision du jeune homme change complètement, et elle se fait la promesse d’être là pour lui jusqu’au bout, afin de rendre sa vie la meilleure possible. Et quand ce dernier se fixe pour objectif de tenir un stand lors de la fête du lycée avec ses camarades de classe, Nino fait tout pour réaliser son rêve…

     

    Avis par Jake :

    Le deuxième volume de ce shojo poursuit sa route dans son style assez spécial. Pour le coup, on est vraiment dans un ouvrage girly, pas de doute là-dessus, avec des sentiments étalés, qu’ils soient issus de garçons ou de filles. Mais c’est fait avec une vulnérabilité qui est assez singulière, et que je n’avais encore jamais observée dans un manga. Donc un bon point pour l’originalité… En revanche, ce n’est pas trop mon style car ça reste très fleur bleue… Les personnages sont vraiment sensibles, et le tout est très (trop ?) triste. On dirait que la mangaka fait surtout son possible pour faire pleurer son lecteur, et c’est un peu too much… Les graphismes sont parfaits pour illustrer le style du shojo, avec une couverture représentative de tout l’ouvrage… Un genre à part…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Tokkô zero - Tome 03 - Tôru Fujisawa & Yukai Asada

     

    Résumé :

    Hayato, le fils du professeur peut désormais compter sur l’aide de la jeune policière Ryôkô, mais également sur celle de son ancien ennemi Dog Hound. La confiance s’établit rapidement lorsque ce dernier combat à ses côtés… Amon, de son côté parvient à manipuler son conseil pour tenter d’ouvrir le portail… Il en profite pour envoyer de nouveaux hommes de mains contre Hayato… De nouvelles menaces se profilent…

     

    Avis par Jake :

    Je craignais que ce petit seinen en 4 tomes soit redondant ou trop linéaire, mais ce n’est pas du tout le cas ! Les relations entre les protagonistes évoluent certes rapidement, mais c’est une nécessité étant donné la taille totale de l’œuvre. On a un début de conclusion qui se profile avec ce fameux portail qui semble être la clé de tout, après la fin du pacte… J’ai beaucoup aimé que Dog Hound rejoigne l’équipe, cela fait un caractère vraiment différent et cela apporte quelque chose de nouveau ! La dynamique du manga est très bonne, les combats sont très présents et les monstres et pouvoirs très élaborés. Côté graphique, c’est un style très singulier qui peut déplaire, mais pour ma part, cela me rappelle le génial Woodstock, et c’est un vrai plaisir de retrouver le coup de crayon de Yukai Asada ! Vivement la conclusion avec le quatrième volume !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Trois baisers - Katherine Pancol

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 850 pages / 24,90 €

     

    Résumé :

    Tous les personnages des deux premières trilogies sont de retour dans ce nouveau roman de Katherine Pancol. Les histoires se croisent, car finalement tous ces personnages sont intrinsèquement liés. On retrouve surtout les filles de Joséphine, à savoir Hortense et Zoé, mais aussi sa demi-sœur Stella et tous ceux qui gravitent autour d’elle.

     

    Avis par Lolo :

    Je dirais en préambule que j’avais vraiment adoré la première trilogie de l’auteur qui était à la fois originale, émouvante et j’en passe. Quand est arrivée celle des Muchachas j’ai vraiment moins aimé. Mais alors avec ce roman-là, je dis carrément : « trop, c’est trop ! ». On a l’impression que l’auteur est en manque de sujet, pour revenir encore et encore sur les mêmes personnages depuis des lustres. Surtout que certains sont tellement horribles que cela m’a tapé sur les nerfs. De plus, que dire de Junior, cet enfant de sept ans qui serait un mélange d’Einstein et de Dieu… Complètement ridicule, insupportable et peu crédible ! En outre, il y a des faits dont on ne connaît pas le fin mot, et qui n’apporte rien à l’histoire de toute façon (qu’à fait Zoé de son argent ???). Le roman est trop long avec des détails inutiles, mais comme par hasard la fin arrive à toute vitesse. Pitié dites-moi qu’il n’y aura pas encore une énième suite  et que l’auteur va se ressaisir et passer à autre chose, il est tellement vrai que « le mieux est l’ennemi du bien ».

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Rinne - Tome 22 - Rumiko Takahashi

     

    Résumé :

    Mlle Anematsuri découvre que quelqu’un va dérober sa boule de vision, et que par la même que Renge s’apprête à subir une lourde déconvenue avec Kain… Puis Refuto et Raito embauche Rinne pour utiliser une faux argentée qui pourrait leur rapporter beaucoup, à condition que le shinigami l’utilise suffisamment… S’ensuit un judoka hanté par des marques sur son front et ses jambes qu’il ne parvient pas à expliquer… Enfin, Rinne est suspecté de vol à cause de la boule de vision de Mlle Anematsuri… Et Rinne semble puni car chacune des boulettes de riz à la viande qu’il tente de manger sont vides ! Puis nos amis sont tous plongés dans un monde de rêves qui ne fait pas l’unaninmité…

     

    Avis par Jake :

    J’adore vraiment Rinne, la dernière œuvre de la grande Rumiko Takahasi ! Ce qui fait indéniablement son succès, c’est la richesse de l’univers qu’elle a su créer au même titre qu’Inu-Yasha ou Ranma ½… On ne cesse de découvrir de nouveaux protagonistes de plein de natures différentes. Ce sont les relations entre tous ces personnages qui sont si agréables à suivre ! En outre, le ton est toujours léger : on suit une ligne conductrice, mais chaque chapitre nous raconte une nouvelle petite trame originale et captivante ! C’est incroyable de réaliser l’imagination débordante de la mangaka ! Pour ma part, j’adore également les graphismes de l’ouvrage : il y a une certaine simplicité mêlée de grâce à chacun des personnages ; et je trouve que l’humour omniprésent dans le manga ressort à travers chaque dessin ! Bref, c’est top !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires