• Princesse Sara - Tome 11 Je te retrouverai - Alwett & Moretti & Duclos

     

    Résumé :

    Sara est contrainte de travailler à la conception d’automates dans le sous-marin de Larcan, le machiavélique membre du Club des automates. Elle ne peut voir son fiancé, James, que lors d’une partie d’échecs vespérale où Larcan le ridiculise systématiquement. Confinés dans un huis clos insupportable, les deux amoureux n’ont que peu de temps pour s’échapper, car la blessure de James semble empirer chaque jour…

     

    Avis par Jake :

    Je n’en reviens pas moi-même… mais j’adore ! Cet univers steampunk me plait énormément ! Tout comme Sara, un personnage résolument féministe. C’est une femme forte, fidèle et réactive. On adore la suivre. James est également très attachant, et les deux protagonistes une belle relation touchante. Ils sont accompagnés par une légion d’amis de tout horizon. Bref, c’est une belle histoire pleine d’éléments hétéroclites qui forment pourtant un tout vraiment réussi ! Prise sur le tard, cette saga me donne envie de la commencer dès le premier volume afin de rattraper mon retard ! La trame est assez captivante, et les dessins font la part belle à cet univers incroyable que je chéris tant ! Bref, je suis accro…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • My teen romantic comedy is wrong as I expected - Tome 01 - Naomichi Io & Wataru Watari

     

    Résumé :

    « L'insouciance de la jeunesse est une imposture ! » Le jeune Hachiman a une vision des plus pessimistes de la vie. De toute façon, sa situation actuelle ne le pousse guère à déborder d’optimisme : pas d’amis, pas de petite amie et sa capacité à envisager l’avenir est totalement nulle. Néanmoins, ses ennuis ne font que commencer : déjà forcé à se remettre en question, Hachiman apprend qu'il doit coopérer avec Yukino, une élève, aussi brillante que sarcastique et antipathique, qui ne lui laissera aucun répit. La rencontre de ces deux lycéens aux caractères si différents risque de créer des étincelles.

     

    Avis par Jake :

    Voilà une sortie extrêmement atypique pour une maison d’édition comme Ototo qui se lance là dans un genre beaucoup plus classique. En effet, on retrouve des personnages en collège, et des relations conflictuelles… et c’est une réussite ! Les protagonistes sont marrants, et Hchiman et Yukino ont une dynamique qui est assez saugrenue mais également prenante ! On a envie de voir comment cela évolue, car malgré tout, les deux ont des caractères assez bien trempés. On aurait pu craindre qu’ils soient seuls au cœur de l’intrigue, mais rapidement viennent se greffer d’autres personnages intéressants et très différents. Le tout fonctionne très bien et on sent un grand potentiel dans le panel d’aventures que peuvent expérimenter cette nouvelle clique. Au niveau graphique, les décors sont souvent en reste comme dans un shojo, mais ce qui fait la force de cette œuvre par rapport à ses dessins, c’est le côté humoristique qui semble omniprésent (façon Ranma ½). Il me tarde donc de découvrir le tome 2 sorti en même temps…

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Les naufragés d'Ythaq - Tome 15 Imperator express - Arleston & Floch

     

    Résumé :

    Granite, Narvarth et Danaëlle sont coincés sur la planète Glèbe. Heureusement, des vaisseaux de la Fédération y ont établi une base. Il faut impérativement les rejoindre. Narvarth cataleptique et Danaëlle hors service, c’est seule, avec ses deux amis inconscients, que Granite doit prendre un train suspendu, l’Imperator Express, où elle se fait engagée comme hôtesse. Mais elle ignore qu’elle est surveillée par un individu intéressé par les armes technologiques qu’elle cache...

     

    Avis par Jake :

    Toute proportions gardées (parce que c’est du Arleston, et Arleston c’est un peu God ^^), j’ai été assez déçu par ce volume. Si la fin nous réserve un combat explosif et que le thème du train est absolument génial (quelque chose que l’on aime et qui nous intrigue probablement depuis l’enfance) ; l’absence de Narvarth se fait drôlement sentir… puis celle de Danaëlle peu après. Comme quoi, on s’est sacrément attaché au cyborg qui fait une bien meilleure acolyte que Calista ne l’a jamais été ! La débandade sur le train est géniale, on a l’impression d’être sur un champ de bataille qui fuserait au milieu de l’apocalypse (on n’est pas très loin du compte, remarque). La trame n’a malheureusement pas beaucoup avancé. RAS sur des dessins simplement parfaits, et ce depuis le début de l’aventure…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Blue giant - Tome 03 - Shinichi Ishizuka

     

    Résumé :

    Grâce aux leçons spartiates de son mentor Yui, Dai apprend la technique et le solfège. Il décide alors de monter sur scène à l’occasion de son dernier festival culturel au lycée. Au milieu des groupes de rock et de pop, il se présente seul devant le public, avec son saxophone ténor. Il est certain que le jazz touchera les spectateurs… a-t-il raison d’avoir confiance ?

     

    Avis par Jake :

    J’appréciais beaucoup Vertical, mais avec Blue giant, le mangaka parvient à se hisser à un nouveau stade ! On a des personnages très touchants, et les personnages secondaires sont bien développés. On les suit très régulièrement et on se met à beaucoup les apprécier, comme le père de Dai qui fait son possible pour ses enfants. C’en est très touchant. On aime aussi le passage qui suit le mentor de Dai : Yui. Sa vie est singulière. Il transpose tous ses rêves sur son apprenti, et tient pourtant à lui montrer à quel point la voie qu’il a choisie peut être complexe. Les moments comme le concert que Dai partage avec son professeur de musique sont vraiment beaux. Et la façon dont les années passent est vraiment fluide. Cela permet de construire l’histoire et de suivre le héros à travers ses années d’apprentissage sans jamais s’ennuyer. Les graphismes sont superbes, avec leur côté rétro ; et bourrés de détails ! La couverture à elle seule en jette ! Une réussite !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Olympus mons - Tome 04 Millénaires - Bec & Raffaele

     

    Résumé :

    Alors que les plongeurs du Oceans Pathfinder pénètrent dans l’anomalie engloutie pour y découvrir d’étranges caissons ouverts, Elena Chevtchenko part explorer l’épave spatiale crashée sur Mars. Son but : stopper le mécanisme qui entraîne le compte à rebours mortel. Parviendra-t-elle à éviter la fin du monde ?

     

    Avis par Jake :

    Une flopée de réponses que nous attentions depuis un moment ! Voilà ce qui se trouve dans ce volume… Tout se rejoint et se résout en même temps. C’est vraiment bien conçu ! L’auteur parvient à nous rendre très attachants des protagonistes qui ne sont de petites pièces au milieu de cette histoire grandiose. J’adore particulièrement Elena, la spationaute, qui est vraiment forte et courageuse. Elle reste pleine d’humour dans une situation catastrophe. Les scènes s’enchainent et on passe de Mars, au fond de la mère, et du passé au présent. Bref, c’est très réussi et ça parvient sans mal à capter notre attention ! Maintenant que la majorité des questions sur le passé est résolue, il nous tarde de découvrir ce qu’il va advenir du futur de l’Humanité ! Les graphismes sont magnifiques. Vraiment rien à redire : de superbes couleurs, une grande qualité… Ca fait très authentique, on n’a l’impression d’être dans l’histoire !

    Lien direct : Editions Soleil 


    votre commentaire
  • The isolator - Tome 02 - Reki Kawahara & Naoki KoshimizuThe isolator - Tome 02 - Reki Kawahara & Naoki Koshimizu

     

    Résumé :

    Des pulsions violentes hantent ceux qui ont reçu un Ruby eye, et les changent en meurtriers. Grâce à son Third eye, le Biter obtient ainsi le pouvoir de transpercer n’importe quoi avec ses dents… Une seule matière y résiste : l’armure de Minoru Utsugi, un Jet eye. Mais alors que ce dernier pense en avoir fini avec son ennemi, le Biter détruit la paix à laquelle le garçon aspire en enlevant sa sœur adoptive. C’est le début d’une lutte à mort qui n’impliquera pas l’organisation secrète qui l’avait aidé dans son premier combat…

     

    Avis par Jake :

    J’adore ce shonen ! Sa grande force est clairement son dynamisme ! L’action est omniprésente et on ne s’ennuie pas une seconde. Dans ce volume, il y a très peu de texte et de nombreuses scènes de combat. Le côté mythologique est assez simple et prenant. Le côté psychologique du « méchant », le Biter, est assez développé pour rendre toute la trame crédible et prenante. La réflexion de Minoru est intéressante et rend déterminant son choix dans sa jouxte. Les autres protagonistes sont complètement mis en retrait… Mais cela ne choque absolument pas car on est toujours dans l’installation de la trame. Côté graphique, c’est du Ototo clair et net. Dans le sens où les traits font penser à de la SF avec beaucoup de précision et de clarté. Bref, c’est réussi !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Les mythics - Tome 03 Amir - Sobral & Lyfoung & Ogaki

    Résumé :

    Il y a longtemps, alors que le Mal répandait sa toute puissance de destruction, six héros dotés de pouvoirs extraordinaires se dressèrent contre lui. Il fut vaincu et scellé dans un endroit secret du désert rouge de la planète Mars… Aujourd’hui, les six héritiers et dignes successeurs de ces héros antiques vont devoir faire face à la plus grande menace que le monde contemporain ait jamais connue. Amir est un petit garçon, riche héritier d’Egypte qui voit s’ouvrir une myriade de possibilités lorsqu’il reçoit son héritage magique…

     

    Avis par Jake :

    Je me suis un peu méfié au départ, car je ne suis pas un grand fan des Légendaires avec lesquels je n’ai jamais trop accroché… Mais ici, la cible est bien plus jeune que pour celle des héros de Sobral. L’histoire est mignonette : le cadre mythologique est très sympa et accrocheur. Le personnage d’Amir reste malgré tout très crédule. Pour autant, c’est un garçon vraiment gentil, et on aime suivre sa découverte de pouvoirs. Le tout est énormément simplifier, puisque personne ne semble choqué ou perturbé de le voir développer des pouvoirs (contrairement aux Légendaires, on est dans un monde très cartésien puisqu’il s’agit du notre…). En revanche, les graphismes ne déçoivent pas du tout. Ils sont extrêmement modernes et clairs. Forcément : c’est ce qui attirera le plus la jeunesse…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Nous danserons encore sous la pluie - Valérie Bel

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 219 pages / 14,90 €

     

    Résumé :

    Marie et Damien viennent de fêter leurs 30 ans, ils s'aiment, ils ont des projets de mariage et de bébé. Leur amour est solide. Leur avenir, plein de promesses. Survient un accident et Damien est frappé d'amnésie. À son réveil, il ne se rappelle plus qui est Marie pour lui. Dès lors, que reste-t-il des promesses ? De leur amour ? Ce lien, en apparence si fort, n'est-il qu'un fétu de paille balayé par le premier vent contraire ?

     

    Avis par Jake :

    La notion d’amnésie dans une famille m’a toujours interpelé et terrifié ! C’était une occasion en or pour exorciser cette notion, que de découvrir cet ouvrage. Néanmoins, si le couple prend vraiment un coup avec cette amnésie, le protagoniste principal ne le vit pas du tout comme je l’aurais fait… L’histoire est assez classique finalement : on aurait pu la vivre sans l’amnésie, puisque c’est l’histoire d’un homme qui ne se préoccupe plus suffisamment de son épouse. Dès lors, l’amnésie devient anecdotique. La narration ne m’a pas vraiment plu, mais elle est pourtant intéressante : c’est une vieille dame qui raconte sa jeunesse et les épreuves de son couple. Ses commentaires intermittents sont un peu perturbants, mais j’ai aimé la façon dont elle explique que la vie n’est pas un long fleuve tranquille et que le bonheur n’est malheureusement jamais figé. Qu’un couple n’est pas que des moments faciles… Le roman se lit vite et laisse une impression mitigée…

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Conquêtes - Tome 01 Islandia - Istin & Radivojevic & Evangelista

     

     

    Résumé :

     L’Humanité est désormais composée de 5 colonies disposant d’une armada de vaisseaux qui sillonne l’espace vers 5 exoplanètes. Ces mondes, peuplés par des formes de vies intelligentes, impliquent un seul choix dicté par la survie : conquérir. L’objectif est atteint : Islandia, planète de glace où une seule race d’autochtones est répertoriée. Sur ordre de l’amiral Ragnvald Hakarsson, l’oberleutnant Kirsten Konig est chargée d’établir le contact avec les « Islandiens ». Mais depuis son réveil, Konig a des maux de crâne incessants, des vertiges et des hallucinations qui semblent reliés à la planète. Au sol, on lui apprend que Colony 2 a été attaquée ne laissant aucun survivant ni témoin. Konig enquête, et alors que tout accuse les Islandiens, elle creuse une toute autre piste qui va la mener au coeur d’un complot qu’elle n’aurait jamais cru possible.

     

     Avis par Jake :

     Les ouvrages BD de fantasy pullulent, mais il est nettement moins courant de tomber sur une saga de SF pure et dure ! Et c’est le cas ici, il n’y a qu’à le constater avec la couverture… Et personnellement, je me suis régalé ! Surtout que l’on a ce qui se rapproche d’un space opera, avec exil depuis la Terre afin de découvrir et rendre habitables d’autres mondes… Le thème est donc génial à mon goût, et ce volume en particulier ouvre bien le bal avec une fin qui me satisfait pleinement. Avec un côté génétique, un côté presque fantastique… Bref, c’est une réussite sur tous les plans ! Les protagonistes sont prenants, et en particulier (évidemment) l’héroïne qui est une femme (et mère) très forte… Elle n’est d’ailleurs pas sans rappeler une certaine Ripley ! ^^ Les graphismes sont parfaits : des couleurs magnifiques, un coup de crayon précis, beaucoup de clarté et de détails, que ce soit au niveau des protagonistes ou au niveau des décors… Vivement la suite !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Hinomaru sumo - Tome 12 - Kawada

     

    Résumé :

    Forcé de se retirer en raison de la blessure qu’il s’est faite en affrontant Tennôji, Hinomaru accepte de rendre visite à un mystérieux médecin dans l’espoir de pouvoir réintégrer la compétition une fois les qualifications terminées. Pendant ce temps, ses compagnons apprennent que leurs adversaires du premier tour du tournoi par équipes ne sont autres que les lutteurs du lycée Kanazawakita, parmi lesquels figure le trésor national Ôdenta ! Oseki et Yuma parviendront-ils à remporter les deux premiers combats de cette rencontre au sommet ?

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ce volume. Il m’a semblé bien plus long que d’habitude : on est vraiment happé par l’histoire. Pour le coup, Hinomaru est vraiment mis de côté (bien qu’on le voie beaucoup, ne vous en faîtes pas ^^). Il laisse la place à ses compagnons, ce qui permet de noter leurs développements personnels depuis le début de l’aventure. Chacun de leur combat est l’occasion de comprendre l’aspect émotionnel du protagoniste. Côté combat, on est également ravi. Mais ce qui m’impressionne le plus, c’est la capacité du mangaka à conserver son suspense durant tout le duel ! On est sûr du vainqueur… et on change d’avis plusieurs fois ! ^^ Les graphismes sont très bons. Il y a beaucoup de précision et les combats en deviennent très fluides. On a un peu l’impression que ce shonen pourrait durer pour toujours en suivant l’ascension de ces héros vers le titre auquel ils aspirent ! Tant que cette qualité est présente, je ferai partie de l’aventure !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires