• Nains - Tome 12 Kardum du Talion - Jarry & Crety

     

    Résumé :

    Kardum est le fils d’un souffleur de verre. Il refuse cette vie médiocre de tâcheron. Au terme d’une longue et sanglante ascension, il devient l’un des plus puissants marchands de son peuple. Son commerce : les armes. De la dague aux engins de sièges, Kardum fonde un empire. Il fournit quiconque est en mesure de payer le prix fort, quel que soit sa race ou ses intentions...

     

    Avis par Jake :

    Une fois n’est pas coutume : si les Nains me comblent habituellement avec des histoires bien construites, très souvent touchantes et tristes, mais toujours captivantes… celui-ci m’a profondément ennuyé, au point d’en sauter des pages entières. Tout d’abord, et c’est essentiel à mon goût : le ratio texte / image est bien trop surchargé. Ainsi, on n’a plus l’impression d’avoir affaire à une BD, et on passe notre temps à lire sans véritablement pouvoir profiter des images. Ensuite, le personnage principal (et franchement ça se voit en couverture !) n’est pas foncièrement sympathique ! Il est plutôt hautain et ne respecte que sa propre loi… Les graphismes quant à eux me semblent moins profonds que d’habitude. Le coup de crayon est plus épais, les couleurs font un peu moins réalistes. On perd de la qualité habituelle. Bref, j’ai été déçu…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • iRachel - Cass Hunter

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 363 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    Rachel est une  ingénieure  surdouée et Aidan un mari aimant et compréhensif. Hélas, à la mort prématurée de Rachel, Aidan doit faire front pour continuer à élever seul leur fille unique. Mais Rachel a laissé derrière elle le projet de sa vie, un cadeau d’amour pour leur permettre de continuer à se voir même après sa mort. Un cadeau nommé iRachel.

     

    Avis par Jake :

    OMG, sortez les mouchoirs. Superbe. Une pépite. En tout premier, l’idée. Elle est géniale, c’est un thème super. Cela frise la SF mais reste très crédible pour être imaginable de nos jours. Ensuite, la narration. Parfaite ! Très intimiste, elle permet de se prendre d’affection pour tous les protagonistes à mesure que nous les suivons personnellement, sans jamais subir de redondance. Ils sont vrais. Leurs sentiments sont à vif. Il y a une telle complexité à la trame. D’abord iRachel associée à Rachel. Puis sa propre personnalité qui émerge et qui se met à être appréciée pour ses propres caractéristiques… C’est vraiment beau. Et c’est tellement bien écrit que chaque sentiment transparaît avec brio. On est ému aux larmes, quand les paroles de Rachel rejaillissent après sa mort via iRachel. On est touché quand Aidan se remémore sa femme. Quand iRachel risque sa vie pour sa nouvelle famille. C’est un ouvrage magique. Une plume superbe. Un vrai coup de cœur !

    Lien direct : Editions JC Lattès


    votre commentaire
  • Kill or be killed - Tome 03 - Brubaker & Phillips & Breitweiser

     

    Résumé :

    Brubaker et Phillips tapent de plus en plus fort avec ce 3e tome de leur tétralogie ! Notre justicier s’enfonce toujours un peu plus dans les ténèbres, tandis que les forces de police de New York commencent à réaliser qu’un type masqué s’en prend aux salopards de la ville. Ce thriller qui déconstruit le genre du polar vous happera sans jamais vous lâcher.

     

    Avis par Jake :

    Grosse montée en puissance dans ce volume ! Dans un premier temps, on se demande vraiment si Dylan a raccroché… et même s’il n’a pas imaginé toute cette histoire de démons… Tout en continuant à s’interroger sur les raisons qui ont poussé son propre père a également dessiner le démon des années plus tard… On aime évidemment le rapprochement qui se crée entre Dylan et Kira ! Et BOUM ! Tout s’escalade rapidement pour confronter Dylan au groupe qui le recherche activement. L’action ne dément pas. Les révélations vont bon train, et Dylan change. Il prend les devants, gagne en assurance ! C’est passionnant, on est captivé par l’intrigue et l’évolution des personnes et de leurs relations… Les dessins sont absolument parfaits : précis mais suffisamment sombres pour s’accorder avec l’ambiance. C’est un coup de cœur et il me tarde tellement de découvrir la conclusion dans le prochain opus !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Ça va comme un samedi… Même le lundi ! - Jean-Luc Hudry

     

    Caractéristiques :

    Genre : Guide Pratique

    Grand Format : 282 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Vous ressentez dans certaines situations que vous n'êtes pas à la hauteur ou qu'on a une dent contre vous ? Vous sapez malgré vous le moral de vos proches ? Vous pensez que tout est joué d'avance ? Grâce à ce livre, découvrez comment changer de vie… sans changer de vie !
    À travers 25 situations de la vie quotidienne, le « solutionneur » Jean-Luc Hudry vous aide à remplacer vos réflexes pessimistes par une attitude optimiste.

     

    Avis par Lolo :

    Génial, et tellement facile à suivre ! Ayant tendance à voir le verre souvent à moitié vide plutôt qu’à moitié plein, ce livre était donc fait pour moi. Et à juste titre ! On a vraiment l’impression d’avoir tous au moins une fois vécu ces réflexes pessimistes qui avouons-le, nous gâchent la vie. Genre, « J’imagine toujours le pire », « nos enfants vivront moins bien que nous », ou encore ce qui m’a le plus marqué, « on t’appelle quand on est bien arrivés ». Que de situations anxiogènes pour nous et nos proches, que l’auteur nous explique et qui de fait semblent tellement logiques et réalistes. Enfin un guide concret qui nous aide à mieux vivre, qui nous rend optimiste, et qui nous aide à balayer tous ces choses négatives qui nous pourrissent la vie. De plus sa conception est parfaite. C’est clair, à la portée de tous et aéré générant une lecture « plaisir », pleine de recul et de bon sens. Une bouffée d’oxygène, plein d’astuces pour un mieux vivre au quotidien, du bonheur quoi !

    Lien direct : Editions Leduc


    votre commentaire
  • Cyberwar - Tome 01 Day one - Pecqueur & Denys

     

    Résumé :

    Lors d’un match de baseball auquel le président assiste, un blackout plonge la ville dans les ténèbres. C’est la panique. Le chef du gouvernement est évacué par hélicoptère pour éviter les troubles qui s’emparent de la rue. Jack rentre chez lui en moto et croise sur sa route un homme mourant qui lui intime d’emmener une clef usb à la Maison blanche pour éviter une troisième guerre mondiale…

     

    Avis par Jake :

    Le thème ne peut que plaire, façon Revolution, la série TV. J’aurais préféré que le suspense s’installe davantage avant d’avoir beaucoup de réponses. Mais ce qui manque le plus, c’est un héros. Un personnage auquel on puisse tenter de s’identifier, et surtout auquel on tienne. Ici, il est question de types à la morale douteuse. Et lorsqu’une femme forte tente de faire la chose morale… elle se fait violer et tuer… C’est un peu frustrant. A partir de ce moment là, on ne suit l’ouvrage que pour découvrir ce qu’il va advenir. C’est la trame en elle-même qui nous tient. Mais cela ne fonctionne pas aussi bien que lorsque le lecteur se sent proche des personnages de l’œuvre… Les graphismes sont sympas, mais pas vraiment comme la couverture. A l’intérieur, c’est un peu plus simpliste. Le coup de crayon est très large et s’en est perturbant. Les visages manquent parfois de détails pour être davantage vivants… Dommage.

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Ma bible des points qui guérissent - Laurent Turlin & Alix Lefief-Delcourt

     

    Caractéristiques :

    Genre : Guide Pratique

    Grand Format : 545 pages / 27,00 €

     

    Résumé :

    Le corps dispose de fabuleuses capacités d'auto guérison. Ainsi, en stimulant des points précis avec votre doigt ou un stylet, vous pouvez prévenir ou soulager la plupart des maux du quotidien, et c’est le but de ce guide.

     

    Avis par Lolo :

    Très intéressant quoique un peu trop technique pour moi. Le guide se décompose en deux grandes parties. La première consiste à nous expliquer les quatre différentes techniques concernées et les points méridiens qui correspondent. La deuxième nous propose de manière concrète des points à utiliser pour se soigner. Il y a à chaque fois de nombreux schémas anatomiques ultra-précis afin de nous guider pour bien localiser les points à solliciter. Encore une fois, on constate que les médecines orientales sont souvent moins invasives que celles pratiquées sous nos climats. Ces techniques sont à essayer, mais il faut de la rigueur et peut-être un avis médical et ou une aide afin de le faire correctement. Quoi qu’il en soit le guide est extrêmement complet, et c’est une véritable bible pour ceux qui veulent tout connaître des points qui guérissent.

    Lien direct : Editions Leduc 


    votre commentaire
  • Battle royale ultimate edition - Tome 02 - Koushun Takami & Masayuki Taguchi

     

    Résumé :

    La république d’Extrême Orient, nation totalitaire d’Asie, expérimente un jeu de massacre appelé « le programme ». Des classes de 3e sont choisies arbitrairement pour y participer. Les élèves d’une même classe doivent s’entretuer jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un seul survivant. Telle en est la cruelle règle. Les 42 élèves de la classe de 3eb du collège Shiroiwa se retrouvent engagés dans ce véritable « jeu de la mort », sans même savoir pourquoi…

     

    Avis par Jake :

    Deuxième volume est je suis complètement accro ! On continue à évoluer sur cette île où chaque personnage doit se voir comme un ennemi. Evidemment, il y a parfois un peu trop de zèle au niveau des sentiments. Beaucoup de pleurs, ou de cruauté… parfois gratuite ? Qui peut vraiment le dire. Mais c’est incroyable de suivre cette histoire ! On se demande comment les choses vont évoluer, et si vraiment il peut y avoir plusieurs survivantes… C’était véritablement un Hunger games avant l’heure ! Kawada est un protagoniste hallucinant, et ce que l’on apprend dans ce volume sur lui le rend encore plus charismatique, même si en terme de probabilités cela ne laisse rien présager de bon pour la suite… C’est fort car il y a des morts que l’on accueille avec plaisir et d’autres qui nous font terriblement rager ! Les graphismes sont plutôt originaux, très ‘90s avec leur coup de crayon appuyé et leurs expressions exagérées. Mais le détail et les contrastes sont bien maîtrisés… Vite, la suite !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Les quatre filles du docteur Moreau - Janine Boissard

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 220 pages / 19,00 €

     

    Résumé : 

    Elles sont quatre sœurs, entre douze et vingt-deux ans. Claire la princesse, qui rêve d’être top model, Bernadette l’indomptable, passionnée par la défense des arbres, Pauline qui se rêve écrivain et Cécile, la petite dernière surnommée la poison. Leur père est médecin, et leur mère a une boutique en ville. Tout ce joli monde vit en banlieue parisienne à la Marette, une maison avec jardin ou malgré les rires, les larmes, les querelles et autres joyeusetés familiales, un seul mot d’ordre règne, l’amour.

     

    Avis par Lolo :

    Cela m’a fait bizarre de retrouver « l’esprit de famille » des années plus tard. En effet, l’auteur a remis ici sa célèbre saga au goût du jour, avec portables, internet …mais avec des réactions d’aujourd’hui. Le résultat est agréable et comme d’habitude avec Janine Boissard, on se régale à faire partie le temps d’une histoire, de cette famille presque trop parfaite pour être vraie. On les retrouve tous, avec joie, avec une préférence pour Pauline qui est la narratrice, et la grand-mère qui à quatre-vingt ans bien sonnés a toujours bon pied, bon œil. Le roman est assez court et se lit d’un trait. C’est léger, facile à lire et on passe un bon moment, même si ce n’est pas mon préféré. 

    Lien direct : Editions Fayard


    votre commentaire
  • Orcs & gobelins - Tome 05 La Poisse - Peru & Martino & Dellac

     

    Résumé :

    La Poisse est un Orkelin, une créature bâtarde mi-Orc, mi-Gobelin. Assassin et voleur hors pair, il est l’un des meilleurs mercenaires de la compagnie Grise. Hélas pour lui, il souffre d’une encombrante malédiction : la déveine.

     

    Avis par Jake :

    Trop génial ! Voilà un côté bien plus léger par rapport au volume précédent. Pourtant, on reste dans le monde de la mort puisqu’il est question d’immortalité, de fantômes qui hantent cet endroit. Mais la façon dont c’est traité est brillante ! La narration par La Poisse est géniale ! On adore également Pépère, le grand-père du personnage principal. Cela donne une dynamique extra ! C’est traité avec plus de légèreté et d’humour (même si ce n’est pas du second degré ^^). La trame de fond est un peu dure à cerner au départ, donc on préfère se focaliser sur celle qui tourne autour de La Poisse, et on se rend vite compte que les deux histoires se rejoignent et sont liées. J’ai adoré l’idée qui fait germer cette histoire. L’aventure est omniprésente. Les protagonistes (oui, même les méchants ^^) sont très bien conçus et intéressants. Les graphismes, sont géniaux. Là encore, bien que très sombres, il y a une lumière presque radioactive qui permet de tout éclairer ! Un volume en or !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Grimoire of Zero - Tome 05 - Takashi Iwasaki & Kakeru Kobashiri

     

    Résumé :

    Dans ce monde, il existe des sorcières ainsi qu’une science de la sorcellerie. Toutefois l’art de la magie est encore inconnu… Le mercenaire mi-homme mi-bête et l’étrange sorcière Zero parviennent à vaincre Treize qui tramait le génocide des sorcières, et concluent un arrangement avec lui. De son côté, Albus qui préparait le rituel ayant pour but de sceller la magie, se retrouve face à un groupe de sorcières vagabondes qui cherchent à l’arrêter. Le mercenaire, Zéro et Treize se joignent leur force et se rendent auprès d’Albus pour la protéger…

     

    Avis par Jake :

    J’avoue avoir été moins captivé par ce volume… Il faut dire qu’il y a beaucoup moins d’action que dans les précédents. Néanmoins, il y a de nombreux bons points dans ce tome. D’abord, Treize est très présent, et on ne peut nier qu’il a beaucoup de charisme ! Mais ce qui est particulièrement marquant dans ce numéro, c’est la relation entre Zéro et celui que l’on appelle toujours (et ça semble incroyable à ce niveau mais bon…) le mercenaire. Ca devient très touchant. Leurs liens sont forts, même si majoritairement ils les taisent, ou préfèrent jouer les gros durs. On se demande ce qu’il peut advenir de vraiment captivant dans le tome de la saga. Car avec le « démantèlement » du stratagème de Treize, on a quand même nettement moins de pression au niveau de la trame. Reste que les graphismes me plaisent toujours énormément, avec un gros bonus sur les créatures façon mercenaires qui sont ultra classes !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires