• Les reines de sang - Catherine de Medicis (1/3) - Delalande & Mogavino & Gomez & Rio

     

    Résumé :

    6 mai 1527, les Lansquenets font le siège de Rome. Non loin de là, sur la colline adjacente, Charles III de Bourbon attend le moment propice pour lancer ses forces dans l’attaque. C’est le point d’orgue d’une croisade antipapiste. Les gardes suisses font tout leur possible pour mettre le pape Clément VII à l’abri. Mais le très saint père est rattrapé par les assaillants. La petite duchessina Catherine assiste à l’horrezur. Une partie de ses proches est assassinée. Elle-même réchappe de peu à la mort et ne doit son salut qu’à une opération de secours désespérée organisée par les partisans de sa famille… Elle s’abrite directement à Rome, sous la protection du Papa, pour y recevoir la plus parfaite éducation humaniste, avant d’être envoyée dans la plus prodigieuse cour du monde… celle de France !

     

    Avis par Jake :

    Une fois n’est pas coutume : cet album traitant d’histoire m’a beaucoup plu ! Tout d’abord, les graphismes sont vraiment très réussis. Ils parviennent à mettre en avant une époque largement révolue et pourtant à conserver une touche résolument moderne avec des dessins clairs et précis. La conservation de couleurs très sobres parvient à donner vie à la période de l’Histoire dépeinte. Côté scénario, évidemment le thème du début est particulièrement dur, mais cela permet de se prendre d’affection pour la jeune Catherine ! Et une fois que le lecteur a son héroïne, il suit bien volontiers la trame à mesure qu’elle est déroulée avec la jeunesse du personnage. C’est donc bien agréable et les nombreux rebondissements de l’histoire nous encouragent à découvrir la suite de cette trilogie !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • La courtisane d'Edo - Tome 04 - Kanoko Sakurakouji

     

    Résumé :

    À l'époque d'Edo, dans le quartier des plaisirs de Yoshiwara. Akane, embauchée de son plein gré par la célèbre maison close, l'Akebonorô, mène son enquête sur l'assassinat de ses parents et la destitution de leur maison. Sôsuke, le fils d'une grande maison de prêt sur gage, est épris d'elle. La jeune fille, qui sait pourtant que leur amour est sans avenir, cède à sa fougue impétueuse et se laisse embrasser. Parallèlement, son investigation la rapproche de la vérité, mais aux prix d'un malheur aussi grave qu'imprévu...

     

    Avis par Jake :

    Chaque volume rapproche un peu plus Akane de Sôsuke, et je pense que c’est principalement pour cette douce (lol) relation que je suis ce shojo ! Alors évidemment, il y a encore et toujours des hauts et des bas car les deux protagonistes ne manquent absolument pas de caractère ! Les personnages secondaires ont beaucoup d’importance, chose qui n’est pas non plus très courante dans les shojos… J’adore tout ce qui se rapporte à cette époque, je trouve que ce manga est incroyablement pittoresque ! La trame avance doucement mais sûrement et on attend de voir dans quelle mesure Akane va partager sa couche avec Sôsuke… Les graphismes sont absolument magnifiques, tellement éloignés des coups de crayon souvent grossiers ou imprécis des shojos. Bref, j’adore !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Les trois Julia 1-3 La princesse de la poussière - Blengino & Sarchione & Georges

     

    Résumé :

    218 après J.-C. Après avoir comploté pour faire assassiner Caracalla, l’ancien préfet Macrin, devenu empereur de Rome, fait exiler en Syrie Julia Maesa, la tante du souverain déchu. De là, cette dernière commence à comploter pour reprendre la place qu’elle estime être la sienne. L’outil principal de sa vengeance : son neveu Varius Avitus Bassianus, adepte du culte de la Pierre noire, qu’elle entend bien faire sacrer Empereur de Rome...

     

    Avis par Jake :

    Premier tome d’une trilogie, ce volume nous plonge dans le passé… et m’y a complètement perdu. Impossible de me fixer sur des protagonistes, ils sont trop nombreux. Quant à la situation géopolitique de l’époque, elle est trop complexe pour moi. De ce fait, impossible de s’attacher à un personnage (pour peu qu’il y en ait un sympathique dans l’histoire ^^). Assez violent et sanglant, à cette partie là on pouvait s’attendre au vu de la période historique choisie ! Les graphismes sont bons, assez précis et bien coloriés. Les traits sont durs, mais là encore, vus les caractères désagréables des protagonistes, c’était couru d’avance ! ;-P Pas trop mon genre de BD…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Tout corps plongé - Lionel Fintoni

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 360 pages / 21,90 €

     

    Résumé :

    Le commandant Alain Dormeuil, se retrouve en charge d’une enquête visant à attraper un tueur en série obsédé par des mises en scènes aquatiques. Parallèlement à cela, un dossier informatique ultra confidentiel a été dérobé par une demi-mondaine que tout le monde recherche. Entouré d’une équipe qu’il n’a que partiellement choisie, il va se rendre compte que le principe d’Archimède a de nombreuses facettes…

     

    Avis par Lolo :

    Excellent, un polar qui n’a l’air de rien mais qui est vraiment agréable à lire ! Déjà, c’est super bien écrit, avec de courts chapitres qui se succèdent à un rythme effréné et qui nous pousse à ne pas lâcher le bouquin. De plus on est tout de suite dans le bain (si je puis dire !!!), et on alterne entre les bons et les méchants, plus tout un tas de personnages secondaires importants pour l’histoire. L’équipe des policiers est tout de suite sympathique, avec une  préférence pour Karine. Les deux enquêtes sont vraiment bien menées, crédibles et pourtant pas banales. Bien entendu s’agissant d’un auteur engagé, le second plan nous emmène sur un terrain plus sensible (je vous laisse le soin de découvrir lequel !). La fin est pleine de rebondissements, bref ce polar a tout bon et mérite largement que l’on en fasse la publicité !

    Lien direct : Editions de l’Aube


    votre commentaire
  • Et puis Colette - Henrionnet & Mathou

     

    Résumé :

    Anouk, trentenaire parisienne enfermée dans la routine, vient d’apprendre le décès de sa soeur. Pire, celle-ci l’a désignée tutrice de Colette, 7 ans, ceinture noire de maturité et de mélancolie. Alors que la jeune femme craint de se faire dévorer par cette responsabilité imprévue, la petite fille va bousculer toutes ses certitudes. Saura-t-elle être à la hauteur de cette nouvelle relation ?

     

    Avis par Jake :

    Une très jolie histoire, assez émouvante. On regrette qu’elle ne dure pas un poil plus longtemps ou que les graphismes ne soient pas un peu plus authentiques. Car au niveau de la trame, on est sur du dramatique, mais quelque chose de beau et touchant, un vrai « Lifetime movie » ^^ ! Les dessins font très légers, peut-être un poil trop par moment. Car l’histoire est plutôt réservée à des adultes alors que le style graphique parlerait (à mon sens, toujours) davantage à des enfants… Anouk est très honnête, ce qui parfois pourrait laisser penser qu’elle est égoïste. Pourtant, c’est une vie qu’elle n’a vraiment pas demandée, alors dans quelle mesure doit on se « sacrifier » pour la famille ? Colette, elle, est incroyablement mature et donc foncièrement agréable et positive. Mais on sent qu’elle veut s’accrocher, et quoi de plus normal pour une enfant de 7 ans qui vient de perdre sa maman ? Bref, une très belle histoire qui m’a mis la larme à l’œil…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Sommes-nous libres de vouloir mourir ? - Eric Fourneret

     

    Caractéristiques :

    Genre : Autre

    Grand Format : 200 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    Les débats français autour de l'euthanasie et du suicide assisté sont en général monopolisés par les partisans et les adversaires radicaux du «droit de mourir dans la dignité». Éric Fourneret, philosophe spécialisé en philosophie morale et en éthique appliquée, rompt avec cette confrontation binaire des "pour" et des "contre" en posant des questions de fond qui ne se laissent pas trancher si facilement. Ces questions s’appuient sur les exemples des cas de la Belgique, de la Suisse et des Etats-Unis, notamment l’Oregon, ainsi que la pratique française structurée par la loi Claeys-Leonetti.

     

    Avis par Lolo :

    Extrêmement détaillé sur le sujet mais parfois complexe. L’auteur, philosophe, spécialisé dans les sujets liés à la morale, l’éthique et l’euthanasie, essaie dans ce livre de répondre aux nombreuses questions que l’on se pose sur le sujet de l’euthanasie et du suicide assisté. J’ai bien aimé la façon qu’a l’auteur d’aborder ces sujets de manière objective tout en gardant toujours à l’esprit le respect, la dignité et le véritable choix des personnes confrontées à cette terrible épreuve. L’écriture est précise, les chapitres sont peu nombreux, mais assez longs tout de même, ce qui nous laisse le soin de réfléchir aux problèmes soulevés par l’auteur. Après sa lecture, chacun sera capable de se faire sa propre opinion, sur un sujet qui finalement doit se traiter au cas par cas. Le témoignage de Marc, atteint d’une maladie incurable est poignant et donne vraiment matière à réflexion. A lire, à méditer…

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Un automne à Beyrouth - Lisa Mandel

     

    Résumé :

    De la trivialité des salles de gym ou des soirées de l’upper-class libanaise aux problématiques de la condition féminine, du harcèlement sexuel ou encore des tensions religieuses, Lisa Mandel réussit l’habile tour de force de nous dessiner un Liban aux multiples facettes. Le dénominateur commun de ces notes ? L’humour, évidemment.

                                   

    Avis par Jake :

    N’ayant aucune culture générale, en particulier lorsque cela commence à traiter de géopolitique, il était absolument hors de question que je m’aventure dans un ouvrage traitant d’un des pays ayant une des histoires religio-culturo-politico-etc… les plus complexes ! Mais c’était sans compter la femme de mon oncle et son incroyable houmous ! (parce qu’elle vit là-bas, hein, si vous n’avez pas suivi…). Donc why not ? Et alors effectivement ça fait peur car tout est incroyablement complexe ! Mais honnêtement j’ai appris plein de choses, et j’ai adoré le faire avec le ton léger et complice de Lisa Mandel ! On sent qu’elle maîtrise le sujet et c’est chouette de le découvrir en sa présence. Evidemment ce n’est pas mortellement drôle (faut voir, ils n’ont pas la vie rose tous les jours quand-même…), mais c’est dit de manière à faire sourire. Les dessins sont simples, un genre qui se prête à ce genre d’ouvrage sans fioriture… A découvrir si le sujet vous intéresse !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Real girl - Tome 01 - Mao Nanami

     

    Résumé :

    Tsutsui, alias “Tsutsun”, est un otaku qui s’assume : il préfère les héroïnes virtuelles de ses jeux vidéo aux filles IRL (In Real Life). Un jour où il arrive en retard en classe, une punition va le rapprocher d’Iroha, l’archétype de la “fille en 3D” qu’il déteste : superficielle et désinvolte, elle sèche les cours et enchaîne les conquêtes. Cependant, différents concours de circonstances vont montrer à Tsutsui que cette fille qui a tout d’une dévergondée n’est peut-être pas celle qu’il croyait…

     

    Avis par Jake :

    Alors là, on est en plein dans le shojo. Un genre qui normalement me passe complètement au-dessus… Mais je me suis régalé ! Il y a quelque chose de spécial ici. Tsutsui est l’otaku de base, à l’exception qu’il s’assume complètement (ce qui est déjà pas mal en soi dans un manga !). Mais ce qui fait la différence à mon sens, c’est Iroha ! Elle a beau être très belle, elle ne manque pas de réparties et n’hésite pas à remballer les gens sans se soucier de sa popularité. En fait, tout ce qu’elle fait sort tel quel ! C’est rafraichissant et la romance commence de manière finalement très simple ! Ils sont mignons et leurs efforts l’un pour l’autre sont chouettes. Ils entrent plutôt bien dans la vie l’un de l’autre… Les graphismes sont classiques du shojo avec des personnages aux grands yeux et des portraits à gogo… Mais je le redis : ça marche !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Polaris ou la nuit de Circé - Vehlmann & De Bonneval

     

    Résumé :

    Jeanne sépare soigneusement sa vie de flic et ses activités libertines nocturnes. Mais cette frontière vole en éclats quand elle va devoir enquêter sur le meurtre d’une jeune femme impliquant Circé, un cercle mystérieux cherchant à réinventer l’art érotique grâce à d’étonnants jeux sous contraintes, comme l’Oulipo le fit jadis avec la littérature.

     

    Avis par Jake :

    Très perturbant. A la croisée entre un ouvrage érotique et une affaire policière… C’est assez intéressant, mais j’avoue que par moments on se perd un peu. Il est question d’art, de libertés sexuelles, de critique de la société. Et évidemment de meurtre. C’est très original, on ne peut pas retirer cela à cette BD ! J’avoue que ce n’est pas mon type habituel de lecture, mais une fois dedans on a très envie de savoir ce qui va se produire. Finalement le suspense est bel et bien présent. Au niveau graphique, le noir et blanc fonctionne très bien pour cette œuvre. Le coup de crayon est également original, et cela ressort notamment au niveau des visages parfois un peu durs. Mais il y a un sacré travail, autant sur les protagonistes que sur les décors…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Le corps est une chimère - Wendy Delorme

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 270 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Marion a trois enfants avec Elise. Philippe n’est pas à l’aise dans son corps d’homme. Camille veut changer le monde, alors qu’Ashanta sait qu’on ne peut pas. Isabelle aime à en mourir. Maya vit de son corps ce qui ne plaît pas à Jo qui est flic. Bref, tous ces personnages dont les vies sont liées un moment ou un autre, vont découvrir tout ce qu’on peut s’apporter dans la  différence.

     

    Avis par Lolo :

    Magnifique, poignant, lu d’une traite ! Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman aussi beau. C’est à la fois triste mais aussi porteur d’espoir, Les personnages sont tous exceptionnels. Ils représentent tous un modèle unique et différent de notre société actuelle. C’est un roman qui nous montre à quel point nous avons besoin les uns les autres et qu’une société a besoin de gens différents pour être finalement en harmonie. Le roman se divise en chapitres qui alternent les protagonistes. C’est bourré de sentiments, de passions, de stéréotypes, de sexualités, de parentalité, que l’on vit à travers les personnages. L’écriture est fluide, les histoires s’enchaînent et l’on arrive à la fin trop vite, tellement on en voudrait encore ! Un petit bijou de lecture, un roman comme il en existe trop peu. Un conseil, lisez le, conseillez le, il est remarquable !

    Lien direct : Editions Au diable vauvert


    votre commentaire