• Mortel mariage - Mary Jane Clark

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 310 pages / 21,00 €

     

    Résumé :

    Piper, ancienne actrice, reconvertie dans la fabrication de gâteaux de fête, doit réaliser la pièce montée pour le mariage de sa cousine Kathy en Floride. Mais à son arrivée dans l'hôtel de rêve où travaille la future mariée, Piper la trouve très inquiète : Shelley, l'autre demoiselle d'honneur, a disparu depuis plusieurs jours. Comme à son habitude, Piper ne peut s'empêcher de mener l'enquête. De l'entourage des mariés au personnel de l'hôtel, personne n'échappe à ses soupçons. Mais à force de fourrer son nez partout, Piper se met elle-même en danger... Sera-t-elle la prochaine victime ?

     

    Avis par Lolo :

    Moins bon que son précédent (Crime glacé), mais divertissant tout de même. Il faut dire que je suis une fan inconditionnelle des « Clark », mère, fille et belle-fille (ah ! ah !), et que leur style d’écriture se ressemble. Nous retrouvons Piper Donovan qui met toujours son nez partout au risque d’être elle aussi une victime, mais j’ai trouvé que son enquête manquait d’entrain. Il y a toujours autant de coupables potentiels et c’est vrai qu’il faut attendre la fin pour découvrir quel est le coupable. Le roman est bien écrit, avec de courts chapitres ce qui rend la lecture agréable. L’intrigue se déroule sur la semaine qui précède le mariage de Kathy la cousine de Piper. Il est également question de la communauté amish, sans que cela soit réellement exploité. On passe un bon moment mais sans plus, j’espère que l’auteur va se ressaisir car elle nous a habitués à beaucoup mieux.   

    Lien direct : Editions L’archipel


    votre commentaire
  • Peau de mille bêtes - Fert

     

    Résumé :

    Belle est vraiment très belle et tous les garçons du village la désirent. Rebutée par la perspective d’un mariage qu’elle n’aurait pas choisi, elle s’enfuit pour se réfugier au plus profond de la forêt. Là, le roi Lucane va la recueillir… puis l’aimer à la folie. Une petite fille va naître de cette union, Ronce, dont la destinée va être profondément bouleversée par la disparition de sa mère…

     

    Avis par Jake :

    Il y a trois ans je découvrais Morgane, du même auteur, qui m’avait laissé une forte impression. Et bien rebelotte aujourd’hui avec une histoire particulièrement déroutante et des dessins qui le sont tout autant. C’est très dramatique, très triste. C’est également très beau par moments, mais cela donne l’impression d’un poème. Evidemment, beaucoup d’éléments sont empruntés au conte. Le coup de crayon, comme en atteste la couverture, est particulièrement sombre. C’est une belle œuvre, quelque chose de très complet. J’aime voir les années passer et les personnages évoluer jusqu’à une conclusion digne de ce nom, même si elle parait insatisfaisante par rapport à son aspect non définitif… Mais finalement, la vie l’est également un peu…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Fate/stay night : Heaven's feel - Tome 04 - Taskohna & Type-Moon

     

    Résumé :

    Shirô découvre que le maître du servant sévissant dans son quartier n’est rien de moins que Shinji, son ami d’enfance. Il lui demande de jeter les armes, mais en vain. L’inévitable combat entre Saber et Rider commence alors…

     

    Avis par Jake :

    Un tome très énergique… Mais assez rocambolesque. Ce que j’adorais dans Fate/zero, c’était le côté très crédible des échanges et de l’évolution des protagonistes et de leurs rapports. Ici, on apprend que Shiji, ami d’enfance, est une espèce de malade mental qui en plus à tendance à imposer ses ordres à sa sœur… Et Shirô ne s’en serait jamais aperçu ? C’est un peu étrange. Quant à Rider, comment un Servant peut-il disparaître aussi rapidement ? Cela signifie-t-il que la sœur de Shinji héritera des pouvoirs de son frère ? Bon, effectivement, cela pousse à la réflexion est c’est un bon point pour un manga… ^^ Les dessins sont très sympas, moins oppressant que Fate/zero. C’est beaucoup plus léger, les traits sont fins et précis. Cela ressemble plus aux mangas futuristes genre SAO. Plus clairs, moins sombres… Très sympa !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Les cochons dingues - Tome 02 - Dufreney & Miss Prickly

     

    Résumé :

    César n’arrive toujours pas à convaincre Chonchon, Indy, Takos et Dodo de s’évader de leur parc. Mais lorsqu’il évoque son envie de sortir pour prendre des vacances, l’idée séduit immédiatement les autres cochons d’Inde. Partez à la découverte de la maison d’Enzo et Sarah avec César et ses compagnons à quatre pattes dans une folle expédition qui leur réserve bien des surprises. Ce ne sera pas de tout repos !

     

    Avis par Jake :

    J’avais adoré le principe du premier volume, au point d’en demander une suite ! Il fallait absolument qu’une saga se crée. Et j’ai passé un bon moment, mais j’avoue que j’avais davantage dans l’idée une série de blagues avec les cochons d’Inde au centre plutôt qu’une intrigue longue qui s’étale sur tout un album. Reste qu’on se surprend souvent à sourire car les personnalités des personnages sont très définies. Et ça en devient comique. Il faut dire que les cochons d’Inde sont super bien dessinés et trop mignons. Si l’on confie cet album à un enfant, nul doute qu’il poussera ses parents à adopter un cobaye dans la journée qui suit ! C’est très agréable, ça change du quotidien et les couleurs sont magnifiques. J’aime beaucoup…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • To your eternity - Tome 09 - Yoshitoki Oima

     

    Résumé :

    Imm se retrouve emprisonné par l’Ordre Benett. Il va devoir développer de nouvelles capacités pour pouvoir s’évader de la prison qui a été prévue pour lui… Il va rapidement aider Bonshen qui est, lui aussi, emprisonné. Cependant, il va leur falloir trouver une solution pour que la secte ne les poursuive plus. Voici le départ d’une nouvelle quête pour Imm : son entraînement pour affronter les knockers ne fait que commencer !

     

    Avis par Jake :

    Je n’avais plus eu l’occasion de me replonger dans ce shonen depuis le second tome ! Et on peut dire que l’histoire a énormément évolué. C’est très impressionnant de voir le chemin parcouru par Imm. De lui trouver de vrais adversaires, dangereux pour lui qui plus est. J’aime la mythologie qui s’est créée et les personnages secondaires qui se sont joints à lui. C’est intéressant de voir qu’il continue d’apprendre, de progresser. Les graphismes sont sympathiques. Parfois un peu dense au niveau des décors, mais cela témoigne également d’une belle précision et d’une richesse non négligeable. Tout est finalement très original dans ce manga, et cela donne très envie de reprendre la lecture.

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Androides - Tome 06 Les déserteurs - Bec & Campanella Avdisha

     

    Résumé :

    Afin de devancer une invasion sur Terre, une guerre se joue sur une lointaine planète. Les Mantas qui menacent l’humanité ont le pouvoir d’annihiler les capacités de combat des humains et la parade est de leur opposer une armée d’androïdes. La classe supérieure « Wander » est dotée d’une intelligence artificielle augmentée. Les robots ne connaissent pas le stress, la peur, le froid, la fatigue… Et jamais de rébellion. Pourtant, sur la zone de combats, deux unités semblent hors contrôle. Aussi impensable que ce soit… ce sont des déserteurs !

     

    Avis par Jake :

    Je suis vraiment dingue de cette série, mais je dois admettre que j’ai lu ici le volume qui me passionnait le moins depuis le début. C’est dommage parce que le fond de la trame me plait beaucoup, avec une guerre interstellaire entre les Humains et des aliens assez charismatiques. Mais justement, on s’éparpille : les androïdes ne sont plus vraiment au centre de l’intrigue, et quand on focalise sur eux en fin de tome, on ne s’est pas du tout attaché aux deux « personnages ». Les graphismes sont en revanche très sympas. Les couleurs sont bonnes et les traits toujours précis. Ce n’est pas que l’on passe un mauvais moment, plutôt que l’on ne connecte pas aussi bien que dans les précédents tomes de cette saga superbe !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Sword art online alternative - Gun gale online - Tome 01 - Tadadi Tamori & Keiichi Kawahara & Kôhaku Kuroboshi

     

    Résumé :

    Karen est une étudiante extrêmement complexée par sa grande taille, jugée étrange et peu féminine par la société qui l'entoure. À la suggestion d'une amie de fac, elle décide de se mettre aux jeux vidéos en réalité virtuelle pour oublier son stress. L'un de ces mondes virtuels lui permet de jouer comme elle désire dans le corps d'un personnage particulièrement petit : le jeu de tir aux airs post-apocalyptiques nommé Gun Gale Online. D'abord déroutée, elle va bien vite prendre goût à ses fusillades, et devenir l'une des joueuses les plus redoutées de cet univers macho, tout de rose vêtue !

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ! Si je trouvais que l’on tournait en rond avec les spin off de Sword art online, c’est parce que nous avions jusque là principalement les mêmes personnages placés dans des situations très familières… Ici, non seulement les protagonistes sont nouveaux, mais en plus leurs histoires sont franchement différentes de celles des SAO précédents. C’est donc une super idée de rendre cette nouvelle saga parfaitement indépendante des anciennes, avec pour unique point commun : des jeux de réalité virtuelle. Le personnage principal est immédiatement attachant. Et on rentre très vite dans l’histoire. Forcément, la trame nous plait et nous captive car on a envie d’en apprendre davantage sans tout deviner ! Les graphismes eux, ne perdent rien à leur qualité… Bref : vivement la suite !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Mes héros ont toujours été des junkies - Brubaker & Phillips

     

    Résumé :

    La jeune Ellie s’est toujours représentée les camés comme des romantiques. Pour elle, depuis que sa mère est morte d’une overdose il y a dix ans, âmes égarées et destins brisés sont autant de raisons qui poussent vers les seringues et les paradis artificiels, Mais rien n’est comme elle l’imaginait et quand elle atterrit en désintox, elle débute une drôle d’histoire d’amour où drogue rime avec meurtre.

     

    Avis par Jake :

    Cet album est en fait une nouvelle située dans l’univers de Criminal, mais n’ayant jamais découvert l’œuvre originale, je ne pouvais compter que sur Kill or be killed, saga que j’ai dévorée de ces deux auteurs ! Mais ne connaissant pas Criminal, je suis passé un peu à côté de la conclusion malheureusement… Le reste m’a plu, parce qu’il y a un côté très pittoresque aux protagonistes. L’histoire est évidemment dramatique. J’ai bien aimé les dessins. Ils me rappelles évidemment ceux de Kill or be killed, mais d’une manière encore plus onirique. Les coups de crayons sont moins précis, il y a un effet flouté et des couleurs non vives… Ca donne une ambiance très agréable. J’ai passé un bon moment…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Elin la charmeuse de bêtes - Tome 01 - Nahoko Uehashi

     

    Résumé :

    Elin vit dans un village du royaume divin de Ryoza avec sa mère soigneuse de Tôda, des dragons-serpents dressés pour la guerre. Toutes deux sont liées au “peuple de la brume”, craint pour son savoir secret sur les Bêtes Sacrées. Un jour, sa mère, jugée responsable de la mort d’un troupeau de Tôda,  est sauvagement exécutée. Elin, dépositaire d’un grand pouvoir, connaît alors un destin tumultueux, qui la conduira au cœur d’un terrible conflit…

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ce premier volume. C’est extrêmement touchant. La petite Elin est vraiment attachante, et la relation qui la lie à sa mère est vraiment superbe ! C’en est très émouvant. J’aime que l’on découvre petit à petit l’univers dans lequel elles évoluent, et en particulier ces étranges créatures que sont les Tôda. Le rythme est assez lent, on ne précipite rien. Les dessins sont assez minimalistes au niveau des décors, et ils en disent pourtant énormément à travers les visages des protagonistes. J’aime beaucoup ce style. Il y a une certaine simplicité, et un jeu sur les gris et noirs… Ca dégage quelque chose de très solennel. J’aime également que la seinen soit bouclé en 11 tomes, cela donne la possibilité de faire une œuvre vraiment aboutie, surtout si la qualité reste aussi bonne…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Sergio Aragonès explose Star Wars

     

    Résumé :

    Sergio Aragones, grand gaffeur devant l’éternel et le scénariste Mark Evanier se rendent chez Lucasfilm. Bien entendu, ils vont déclencher une série de catastrophes aux conséquences toutes plus irréparables les unes que les autres. En plus de présenter le travail de Sergio Aragones sur cette guerre des étoiles (revue et corrigée), cet album propose deux récits issus de la série Star Wars Tales, mettant en scène les droïdes R2-D2 et C-3PO.

     

    Avis par Jake :

    Alors, c’est assez paradoxal, car j’ai beaucoup aimé le côté narratif. En effet, le ton est très léger et pousse à se décontracter comme les personnages semblent le faire… ^^ En revanche, la trame m’est complètement passée au dessus. Ca n’a pas vraiment de sens… Il faut simplement l’accepter tel quel, mais il ne s’agit pas vraiment d’une parodie. Les graphismes sont assez marrants, à la manière de la narration. Ca me fait penser à des anciennes BD ou des petites blagues de magazines… Plutôt sympa. Mais le tout reste un peu décalé…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires