• Fûka - Tome 13 - Kouji Seo

     

    Résumé :

    Pour permettre à Fûka Aoi de les rejoindre, Yû et ses camarades dissolvent “The Fallen Moon” et créent un nouveau groupe : les “Blue Wells”. Mais à cause de cette décision, leur maison de disques se retrouve avec une dette qui la place au bord de la faillite. Déterminés à récolter l’argent nécessaire pour sauver la société, Yû et ses compagnons choisissent d’entamer une tournée nationale avec pour objectif de vendre 5 000 disques !

     

    Avis par Jake :

    En terme purement musical, ce volume est un peu en retrait par rapport au reste de la saga. En revanche, il y a un pas de géant qui est fait du côté sentimental. Franchement, j’ai de la peine pour Tama. Cette fille semble extraordinaire, et son amour et sa dévotion pour Yu ne sont plus à prouver. Elle n’a de cesse de tenter de devenir sa partenaire, et elle se fait rejeter à chaque fois. Cette dernière expérience sera certainement la dernière, car elle permet au garçon de réaliser la nature de ses propres sentiments… Mais c’est assez dur, car que ce soit Aoi, Fûka ou Tama, Yu est entouré de filles biens, et il semble condamné à faire souffrir celles qu’il ne choisit pas (et celle qu’il choisit s’il n’est pas foutu de lui confesser ses sentiments !). La tournée poursuit son cours, mais cela n’augure rien de bon pour leur objectif. J’aime toujours autant ce génial shonen musical et sentimental !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Solo : chemins tracés - Tome 01 Fortuna - Martin & Iglesias

     

    Résumé :

    Après un tragique accident, Fortuna, jeune chatte vivant dans le monde cannibale, doit retracer le long chemin qu’elle a parcouru avec sa famille. Durant ce voyage vers ses origines, la féline va revivre les terribles incidents qui ont forgé son destin, trouver l’amour et devenir adulte. Mais à l’issue de ce douloureux périple semé d’embuches, l’héroïne saura-t-elle trouver sa véritable mission ?

     

    Avis par Jake :

    J’adore la saga originale Solo… Mais je me demande si je n’ai pas encore préféré ce spin off ! On s’attache énormément à Fortuna. Mais c’est surtout génial de pouvoir la suivre de son enfance jusqu’à un moment fatidique de son existence, et tout cela dans un seul volume. Surtout que le tout est traité de manière magistrale. Les auteurs parviennent à intégrer des protagonistes secondaires qui sont vraiment touchants. L’histoire tient la route et on est accroché au destin de Fortuna et des siens. Les dessins sont absolument fantastiques. J’adore cette manière d’humaniser les animaux (ou d’animaliser les Humains ?). Le résultat est excellent. L’ouvrage est magnifique, la collection parfaite ! Vite, la suite !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Monster musume - Tome 07 - Okayado

     

    Résumé :

    La maisonnée de nos chers protagonistes se prépare à recevoir la visite des mères de Miia, Papi et Centorea, l’occasion pour Kimihito d’en apprendre plus sur les Monster girls et leur culture. Mais il va vite comprendre, qu’à l’instar de leur fille, chacune d’entre elles à un caractère bien trempé !

     

    Avis par Jake :

    Un nouveau tome très drôle de Monster musume ! Effectivement, ce nouveau volume nous permet d’en découvrir davantage sur les coutumes et la façon de vivre des monster girls, mais c’est surtout l’occasion d’augmenter la pression sur les épaules de Kimihito. D’ailleurs, c’est également ce qui se passe lorsque l’agent Smith le pousse à choisir avec quelle fille il compte se marier… Evidemment, aucune décision n’est prise. Mais c’est mignon de le voir se remettre en question, et de voir les filles tenir tête à leur famille par amour pour le garçon. L’humour et le côté sont sexy sont toujours omniprésents et font le succès de l’œuvre. On regrette un peu qu’il n’y ait pas une forme de connivence qui se crée entre les Monster girls, ce sont surtout leurs relations vis-à-vis de Kimihito qui sont au centre de l’intrigue. Les graphismes sont toujours réussis et très drôles !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Les rescapés d'Eden - Tome 01 Au commencement... - Swysen & Siteb

     

    Résumé :

    Eden, cité florissante, il y a 300.000 ans… Yab est la risée de sa classe et n’a guère l’occasion de briller auprès de la belle Soléa, dont il est secrètement amoureux. À l’institut des sciences, le professeur Haroun tente, en vain, de mettre en garde les gouvernants sur les dangers que représente la progression de l’ordinateur central, qui contrôle tout, dans les entrailles de la Terre. Parallèlement, Soléa a trouvé un passage oublié de tous qui permet, malgré la formelle interdiction, de sortir de la ville...

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ! Principalement, on salue le ton léger qui est présent dans toute l’œuvre, y compris dans les moments les plus dramatiques (typiquement à la fin du volume…). Mais ce sont également ses personnages qui font la force de cette nouvelle BD. Yab est le garçon de base, auquel on peut facilement s’identifier, et Soléa, la fille populaire qui a un fond génial ! L’écosystème dans lequel tout ce bon monde évolue est assez original, il m’a un peu fait penser à Terra Nova. Et si on pense que tout ce tome prépare à une certaine mythologie de cette étrange civilisation… on se rend compte en fin de volume qu’il n’en est rien, et que c’est plutôt sur de nouvelles bases que nos deux héros vont recommencer. Côté graphique, je suis complètement fan ! C’est extrêmement lumineux, hyper vert. C’est très frais et précis. On se régale et il nous tarde de découvrir la suite !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • L'attaque des titans - Tome 27 - Hajime Isayama

     

    Résumé :

    Le but d’Eren en infiltrant Revelio était de ramener Sieg, descendant de la lignée royale, sur l’île du Paradis. Les insulaires sont maintenant en mesure de déclencher le “Grand Terrassement”, mais en contrepartie, ils ont enclenché le compte à rebours vers une guerre totale...

     

    Avis par Jake :

    La pression retombe immédiatement après quelques volumes où l’action était omniprésente. On tombe vers des enjeux beaucoup plus politiques, ou tout le monde subit les conséquences de l’attaque d’Eren. Beaucoup de flashbacks viennent parsemer le tome, et on passe d’un côté à l’autre de ce conflit. Il semblerait pourtant que la situation soit sur le point d’imploser sur l’île du Paradis, alors que les avis sont très partagés… Certains passages m’ont un peu ennuyé, même s’ils sont globalement nécessaires à la trame j’imagine. Mais le côté affectif est trop peu présent et ne pousse pas vraiment le lecteur à s’accrocher, dans ce numéro tout du moins. La petite Kaya est pour le moins touchante cependant… Les graphismes restent constants, très oppressants et souvent sombres, s’alignant sur l’ambiance générale de ce seinen…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Les gratitudes - Delphine De Vigan

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 192 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    Michka est une femme attachante, qui vit avec un regret lié à la gratitude : elle n'a jamais réussi à retrouver le couple qui l'avait cachée alors qu'elle était une petite fille juive en fuite sous l'Occupation, et n'avait donc jamais pu les remercier de lui avoir permis de survivre aux horreurs de l'Occupation. Mais, elle est en train de perdre peu à peu l’usage de la parole, et doit être placée en EHPAD. Autour d’elle, deux personnes se retrouvent : Marie, une jeune femme dont elle est très proche, et Jérôme, l’orthophoniste chargé de la suivre.

     

    Avis par Lolo :

    Bouleversant et terriblement touchant ! Les trois personnages principaux du roman sont exceptionnels. D’abord Michka, cette vieille femme remarquable qui se voit diminuer et régresser de jour en jour, puis Marie qu’elle considère comme sa « fille de cœur », puis Jérôme, l’orthophoniste, qui essaie de ralentir les effets de la maladie. Il fait preuve avec Michka d’une empathie et d’une tendresse incroyables. Le roman est très court, et au fil des pages on a la gorge qui se noue car la fin est inéluctable. Mais c’est écrit avec une telle douceur et justesse qu’on rit et pleure à la fois. On est tous concernés et cette phrase terrible : « vieillir, c’est apprendre à perdre », prend tout son sens à mesure qu’on approche de la fin. Un roman émouvant qui ne nous laisse pas indemne. Un bijou, une merveille !

    Lien direct : Editions JC Lattès


    votre commentaire
  • Rohan Kishibe - Tome 02 - Hirohiko Araki

     

    Résumé :

     Rohan apparaît dans Diamond is Unbrekable  comme un auteur de manga, dont Koichi et Toshikazu sont fan. Mais c’est avant tout l’alter égo de Hirohiko Araki qui devient ici un véritable personnage de papier. Le célèbre mangaka Rohan Kishibe habite la ville de Morio. Curieux et avide de réalisme dans ses créations, il parcourt les quatre coins du monde pour se documenter. Au cours de ses périples, il vit lui-même des histoires qui donnent froid dans le dos... En réalité, il utilise son Stand sur des gens pour lire dans leur esprit puis s’inspirer de leur vie pour écrire ses oeuvres.

     

    Avis par Jake :

    Complètement décalé ! J’ai beaucoup aimé ces nouvelles qui sortent clairement du lot. L’imagination est bel et bien présente à travers toute l’œuvre. On retrouve évidemment le style très caractéristique d’Hirohiko Araki, à qui nous devons tous les Jojo’s bizarre adventure. Et l’ambiance s’en ressent de la même manière. Mais en mettant en scènes des personnages tous différents, on assiste à une sacrée originalité… parfois flippante ! Il n’y a pas de fil conducteur, pourtant on se plait à découvrir chaque nouvelle histoire. Les graphismes ne laissent pas la place au doute : c’est le même mangaka qui est aux manettes ! Des visages désincarnés qui ressemblent à des poupées. Des graphismes un peu chargés… J’aime beaucoup. Un style inimitable…

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam 


    votre commentaire
  • Sword art online - Ordinal scale - Tome 01 - IsII & Reki Kawahara

     

    Résumé :

    Désormais, c’est une certitude : d’anciens boss de SAO apparaissent dans Ordinal scale, le jeu de réalité augmentée qui passionne les joueurs au point qu’ils désertent les plateformes de réalité virtuelle. Sans y prendre part, Kirito s’intéresse aux étranges événements qui semblent entourer l’apparition de ces fantômes. Au cours d’un de ces combats, Asuna rencontre le joueur numéro deux du jeu, et semble connaître en lui un ancien membre de la guilde des Knights of the blood…

     

    Avis par Jake :

    Ce nouveau spin off de SAO met un peu (trop) de temps à se mettre en place. Il n’y a qu’à la toute fin de ce volume que les véritables enjeux apparaissent, et en revanche là, les chosent deviennent très intéressantes car ce n’est pas un boss qui apparait, mais une menace bien plus concrète qui flotte au dessus de la relation de Kirito et Asuna. Le couple étant probablement ce qu’il y a de plus touchant dans toutes les sagas SAO, cela ne peut que capter l’intention du lecteur. Le reste du volume passe plutôt vite, et la partie sur l’ancien membre de la guilde des Knights of the blood est assez anecdotique. J’avais préféré le premier tome. RAS au niveau graphique. Précis, très très moderne, classe et futuriste.

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Origin - Tome 04 - Boichi

     

    Résumé :

    Accompagné de sa supérieure Laura Fermi et de sa collègue Mai Hirose, Origin est en déplacement au Centre de recherche en intelligence artificielle de Kyôto. Or, c’est le moment que Gon a choisi pour attaquer le Centre et massacrer tout ceux qu’il trouve sur son chemin. Les moyens de communication ayant tous été neutralisés, Origin est le seul à pouvoir sauver les quelques survivants. Il aura néanmoins besoin d’aide pour combattre ce Gon devenu surpuissant afin de préserver sa vraie identité…

     

    Avis par Jake :

    Un manga pour le moins dynamique ! On aime son personnage principal qui a tendance à se poser de nombreuses questions, mais qui n’est jamais en reste question combats ! Cela reste un titre très tourné vers l’action, avec un renouvellement constant des affrontements que mène Origin. Le côté intellectuel n’est pas mis de côté pour autant. Il y a un passage intéressant entre l’Intelligence Artificielle et Origin, même si on regrette un peu que le tout soit bouclé aussi vite. Mais peut-être est-ce simplement pour y revenir ultérieurement. Les graphismes sont très futuristes. J’aime beaucoup : c’est bourré de détail et très cybernétique. Il y a de la précision et les combats sont très agréables à suivre. Le seul petit bémol étant que les décors sont souvent en reste par rapport aux personnages… A suivre.

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Tout va bien - Charlie Genmore

     

    Résumé :

    Ellie vient d’avoir vingt ans et n’a jamais eu de relation amoureuse… Raison pour laquelle tout bascule lorsque son ami Archimède lui demande de sortir avec lui. C’est le début d’une histoire d’amour pas très ordinaire mais aussi et surtout d’une grande introspection qui va pousser Elie à comprendre d’où lui vient cette dépression chronique qui lui colle à la peau. Creuser le passé d’une vie de famille compliquée pour qu’un jour, enfin, pour elle aussi, tout aille bien.

     

    Avis par Jake :

    Incroyable. J’ai adoré. C’est terriblement moderne. Une vision assez unique et avérée de la société. C’est un véritable bijou parce que c’est pittoresque. On y croit, et on ne peut s’empêcher de se reconnaître dans de nombreux aspects des protagonistes. Je me suis complètement plongé dans l’œuvre, le format est parfait et il nous entraîne complètement dans son histoire. C’est particulièrement touchant. Que ce soit les parents, les adultes, les enfants… C’est vraiment émouvant : on a les liens sans filtre. Les peurs, les insécurités. Tout ressort. Et on se sent moins seul… Le travail des couleurs et la simplicité des dessins m’ont conquis. C’est exactement ce qu’il fallait pour accompagner ce scénario… C’est une vraie pépite. Un coup de cœur qui ne peut que marquer les esprits.

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire