• Les mystères de Larispem (1/?) Le sang jamais n’oublie - Lucie Pierrat-Pajot

     

    Caractéristiques :

    Genre : Jeunesse / Fantastique

    Grand Format : 352 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    En 1899, suite à des révolutions, Larispem est devenu une cité-état, indépendante de la France. Les bouchers y constituent la caste forte d’un régime populiste… Liberté est une jeune mécanicienne hors-pair, et elle côtoie l’apprentie louchébem, Carmine. Nathanaël, lui, est un orphelin au passé inconnu. Bientôt, on leur révèle des pouvoirs étranges se passant de génération en génération par les liens du sang. Des êtes, qui seraient capables d’imposer leur volonté avec un simple contact de leur sang… Alors que de grandes festivités se préparent, la société secrète des Frères de Sang, entre légende passé et fantôme actuel, tente d’exécuter sa terrible vengeance…

     

    Avis par Jake :

    Un « monde rétrofuturiste », c’est ainsi qu’est décrit Larispem, et c’est tout à fait juste. J’ai eu beaucoup de mal à me faire à la trame et à l’ambiance, qui m’ont rappelé la trilogie des Outrepasseurs… De la même façon, le récit est assez lourd, assez dramatique. Les personnages sont bien sympathiques, surtout Liberté, mais il y a quelque chose qui m’a empêché de me lier véritablement… L’alternance des trois protagonistes m’est passée au dessus, jusqu’à la toute fin où un lien vient enfin les réunir dans l’histoire. Etrangement, c’est l’histoire de Nathanaël qui était la plus palpitante, certainement car c’était celle qui trempait le plus franchement dans le fantastique… Il s’agit là de jeunesse, pourtant il faudra que certains ados s’accrochent, car même s’il y a des éléments intéressants (la société secrète, le côté orphelin, l’étrange politique qui régit Larispem…), certaines parties sont assez indigestes…

    Lien direct : Editions Gallimard


    votre commentaire
  • Btooom! - Tome 18 - Junya Inoue

     

    Résumé :

    Oda tourne le dos à son ancien ami comme il l'a fait à l'époque, lorsque sa mère s'est mise à avoir véritablement besoin de lui. Okita a du mal à réaliser que son ami devient son ennemi, mais ce dernier se jette sur lui et ses anciens alliés pour les tuer et récupérer leurs puces. C'est alors l'heure de se battre pour survivre... En parallèle, les forces qui gouvernent l'île envoient un drone plein de médicaments afin d'aider les participants... ou c'est ce qu'ils croient jusqu'à ce que le drone se mette à chasser l'un des survivants ! En ville, le père de Ryota fait son possible pour rendre l'histoire de son fils connue par tous, alors même que des gens tentent de l'éliminer pour le faire taire. Ryota, quant à lui, oscille toujours entre jeu et réalité...

     

    Avis par Jake :

    Ce volume n'a pas beaucoup avancé, bien que plusieurs protagonistes aient trouvé la mort. Ne sachant pas quand doit se terminer ce shonen, on se dit tout de même qu'on se rapproche de la conclusion à grand pas étant donné le nombre de survivants restants ! Le reste du monde apprend désormais la situation sur l'île. On se demande tout de même comment Ryota va se reconnecter avec la réalité. Les participants restants ne vont pas tarder à devoir s'entretuer pour fuir, et on s'interroge donc : le mangaka va-t-il aller jusqu'à les tuer presque tous pour les laisser quitter l'île, ou prendra-t-il la solution de facilité en créant un stratagème pour en sauver davantage (j'espère que non ^^). Les graphismes sont toujours très bons et modernes en véhiculant cette image qui colle parfaitement au thème : celle d'un jeu vidéo...

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Chroniques de Lapicyan - Tome 01 - Linco

     

    Résumé :

    Dans le royaume de Tagareste, les esprits de la nature et les humains vivaient en paix. Jusqu’à ce que ces derniers déclenchent un simulacre de guerre en massacrant les esprits, jouissant ainsi de splendides gemmes issues des esprits. Des siècles plus tard, la jeune Sui est sauvée par un puissant esprit de l’eau. Ce dernier a beau la rejeter, Sui sait qu’il y a du bon en lui… Une aventure démarre alors que les deux nouveaux compères partent à la recherche du père disparu de Sui… Mais les forces désireuses de capturer les esprits n’ont toujours pas abandonné la chasse, et l’esprit de l’eau possède une grande valeur…

     

    Avis par Jake :

    Si la trame donne plutôt envie lorsque l’on en lit le résumé, j’ai vite déchanté… L’histoire fait penser à de la fantasy, et l’on s’imagine quelque chose d’assez intense, alors qu’il s’agit surtout d’un shojo reposant sur la relation étrange et évolutive entre un esprit puissant et une jeune femme pleine de vie… A partir de là, le rythme est très lent. A l’exception de leur rencontre qui s’étend un peu – et à juste titre – les petites histoires se multiplient sans vraiment passionner, posant certainement à son rythme les bases du manga. Les graphismes sont particulièrement vides : la majorité des scènes ayant lieu sans fond ! Alors que les visages manquent de précision (un peu comme les Sailor moon, pour ceux qui s’en souviendront…). Les bulles de texte apparaissent un peu n’importe où faisant perdre au lecteur le sens de la narration. Bref, pour moi, c’est un bide !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Champs d'honneur - Valmy - Septembre 1792 - Gloris & Zarcone & Fogolin

     

    Résumé :

    1789, la révolution a lieu en France et risque de façonner la politique dans le reste du monde… Mais la monarchie n’a pas dit son dernier mot. Alors que les Français sont plus décidés que jamais à ne plus laisser des pouvoirs « divins » tels que l’église ou la monarchie les gouverner, les privilégiés font tout pour revenir à leur statut passé. La canonnade du 20 Septembre 1792 de Valmy fera peu de victimes de chaque côté, alors qu’elle oppose l’armée professionnelle des rois coalisés d’Europe aux jeunes conscrits français, et sera pourtant un événement majeur dans la nouvelle ère qui se profile…

     

    Avis par Jake :

    Je ne suis vraiment pas un féru d’histoire, quel que soit le média utilisé (c’était d’ailleurs ma moins bonne note au bac, mais passons ^^), mais je dois dire que cette BD est vraiment bien faite… Evidemment, il est difficile de modeler les faits, pourtant, en nous faisant suivre un garçon depuis son enfance jusqu’à son émancipation finale (à travers son rôle dans la fameuse bataille de Valmy), les auteurs à nous rendre l’Histoire plus personnelle… Côté graphisme, sans surprise (et cela se voit immédiatement avec la couverture), cela se veut un peu vieillot pour coller avec l’époque. Pareil pour les couleurs qui sont plutôt termes… Donc ce n’est pas le style que je préfère, même s’il est complètement adapté au thème. En revanche, gros point positif sur les détails. Bref : un travail de qualité !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Le coma des mortels - Maxime Chattam

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 380 pages / 21,90 €

     

    Résumé :

    Pierre décide de changer de vie pour repartir à zéro. Il prend donc le premier boulot qui s’offre à lui, à savoir ramasseur de déjections des animaux au zoo de Vincennes. Il se fait de nouveaux amis, mais bizarrement ils ont tendance à mourir les uns après les autres. Qui est réellement Pierre ? Un doux rêveur, un obsédé sexuel, ou un assassin ?  

     

    Avis par Lolo :

    Carrément décevant que ce dernier Chattam. On se rend tout de suite compte que le roman n’a rien d’un thriller, mais qu’est-ce donc ? Je n’ai pas trouvé qu’il s’agissait d’un polar, n’en déplaise à l’auteur. D’ailleurs j’ai trouvé que ça ne ressemblait à rien d’intéressant. C’est une sorte de monologue à la première personne, ça parle de sexe, de sodomie, de baise, bref  j’ai trouvé le tout très « bas de gamme ».  C’est cynique à souhait et je n’ai pas compris ce que l’auteur voulait faire passer comme message. Je pense qu’au lieu de se prendre pour un pseudo psy, monsieur Chattam devrait se contenter d’écrire des thrillers domaine dans lequel il excelle.

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Trolls de Troy - Tome 21 L’or des trolls - Arleston & Mourier

     

    Résumé :

    Des chercheurs d’or se rendent compte qu’il y a un superbe filon près du camp de Waha et sa famille… Grâce à un malentendu, Waha fait la promesse que le village de Trolls n’attaquera pas les trois chercheurs… Mais le secret n’en est pas un pour longtemps, et bientôt l’information remonte jusqu’à Eckmül… C’est la ruée vers l’or et cela perturbe le vénérable Fuquatou. De leur côté, les Trolls cherchent une solution pour se débarrasser du nombre croissant d’humains qui traînent dans leur forêt et les forcent bientôt à quitter leur village ! Bientôt, il faut combattre l’or par l’or !

     

    Avis par Jake :

    Encore un volume de Trolls de Troy hilarant ! La trame reprend un thème très vieux : la ruée vers l’or, mais le change à la sauce Trolls, et cela rend la chose tordante ! Les blagues parsèment la BD de manière naturelle, et cela rend la chose toujours plus agréable. Les bastons sont au rendez-vous, mais les pouvoirs également et les références à notre génération ne sont jamais bien loin ! Les graphismes sont superbes, ils parviennent à ajouter du réalisme à l’humour, et les détails sont légions : on n’a qu’une envie, intégrer ce monde… à condition d’être un troll ! Pour tous ceux qui sont déjà fans d’Arleston, ce numéro confirme le succès de la série… Quant aux autres, ils se régaleront en découvrant cette nouvelle pépite qui s’inscrit parfaitement dans l’univers mortel de Troy !

    Lien direct : Editions Soleil 


    votre commentaire
  • Le serment du passeur - Frédéric Clementz

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand format : 206 pages / 13,90 €

    Résumé :

    Antoine Drévaille n'est pas prêt d'oublier la monstrueuse agression dont il a été victime à l'âge de quinze ans. Presque vingt ans plus tard, il va ainsi  adresser une longue lettre à celui qui fut son tortionnaire. Il va également décider de prendre son destin à bras le corps...


     
    Avis par Lolo :

    Bousculant, dérangeant, pas banal ! J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, car elle m'avait mise trop mal à l'aise. Mais, c'est Tellement  bien écrit, et puissant que l'on a beaucoup de compassion pour Antoine. Il a vécu l'enfer, mais sa nouvelle vie est tout aussi hallucinante et terrifiante. C'est une véritable confession qui nous entraîne dans quelque chose que l'on n’a pas vu venir. J'ai été complètement bluffée par ce roman qui joue avec nos nerfs, et nous torture l'esprit par son ingéniosité ! Les émotions sont très fortes, les personnages impressionnants et le tout plein de rebondissements. Un thriller à nul autre pareil qui ne pourra pas vous laisser indifférent. Mention spéciale à la première de couverture qui est splendide !

    Lien direct


    votre commentaire
  • Noragami - histoires errantes - Adachitoka


    Résumé :

    Vous vouliez savoir ce qu’il se passe entre les chapitres de Noragami ? Tout découvrir du quotidien des divinités et de leurs shinki ? Retrouvez Yato et tous vos personnages préférés dans sept aventures inédites toutes plus loufoques les unes que les autres !


    Avis par Jake :

    Il s’agit ici en fait d’un one shot, mais intrinsèquement lié au shonen Noragami… Or je n’avais jamais même entendu parler de cette œuvre ! Forcément, j’ai été complètement largué, autant par les différents protagonistes, qui sont tout de même assez nombreux, que par la trame en elle-même, qui n’est pas simple à saisir lorsque l’on n’a aucune explication ! On trouve quelques personnages sympathiques et certains passages assez cocasses, grâce au comique de situations… Il n’empêche que ce manga n’est absolument pas dédié aux lecteurs qui ne connaissent pas le shonen originel à la base ! Niveau graphisme, on sent que l’humour est à la base de l’histoire. Les dessins sont entre le shojo et le shonen : les personnages sont très souvent mis en avant au détriment des fonds, mais le trait est clair et précis. Reste à savoir si les fans de Noragami ont été conquis…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Les secrets de l’île - Viveca Sten

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 432 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Quand l’étudiant Marcus Nielsen est retrouvé mort dans son appartement il semble que cela soit un suicide. Sauf que sa mère n’y croit pas une seconde, et va demander à la police de ne pas classer l’affaire. Thomas Andreasson chargé de l’enquête découvre que Marcus préparait une thèse sur la formation des chasseurs côtiers sur la base militaire de l’île de Korsö. Il décide alors d’interroger les anciens soldats contactés par Marcus. Mais comme par hasard, les témoins se font éliminer les uns après les autres…Quel est donc cet étrange secret, que l’armée semble taire ? Thomas va demander à son amie Nora Linde d’essayer d’en savoir plus, car elle passe beaucoup de temps sur l’île, et peut facilement interroger les gens.

     

    Avis par Lolo :

    Encore une fois un excellent polar que j’ai même préféré aux précédents. Comme à son habitude l’auteur pose tranquillement l’intrigue, et comme toujours, on ne peut pas s’en détacher, tellement c’est prenant. On alterne entre le présent, et des faits qui se sont déroulés dans les années 1970. Bien évidemment on imagine un lien entre les deux époques, mais lequel ? On croit deviner qui est le coupable, mais les fausses pistes sont nombreuses et nous laissent bien souvent perplexes. On retrouve toujours avec plaisir les personnages principaux. L’inspecteur Thomas, plus professionnel que jamais et aussi sa fidèle amie Nora, bien que son rôle soit moindre dans cette enquête. Cependant on avance doucement dans leurs vies privées respectives et on s’en réjouit également. Le journal du jeune aspirant militaire est puissant, et montre hélas, les dérives sadiques de l’époque. Un polar noir, qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière page.

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 61 pages / 0,99 €

     

    Résumé :

    La série de meurtres continue et rien ne semble pouvoir l’arrêter. Karen Spergo cherche toujours le lien qui pourrait unir le tueur à ses victimes, sans succès. Cependant, elle commence à se dire que le passé et l’enfance du tueur auraient peut-être un lien avec sa propre histoire. Comment cela est-il possible ? Se pourrait-il qu’elle le connaisse ?

     

    Avis par Lolo :

    Avant-dernier épisode riche en révélations. On en apprend beaucoup sur l’enfance du tueur et aussi sur celle de Karen. A travers ces éclaircissements, et en constatant l’enfer qu’a vécu le tueur enfant, c’est normal qu’il soit devenu psychopathe. Au fur et à mesure du récit, on tremble de plus en plus, et on redoute ce qu’il va arriver. La tension est à son comble à la fin et malgré l’évidence, on se dit que c’est voulu par l’auteur. On tremble pour Karen qui semble enfin ouvrir les yeux sur l’impensable…My God ! Le suspense est insoutenable, dans quel horrible bain de sang cela va-t-il finir ? Viiiiiiiiiiiiite la suite. Please !!!

    Lien direct


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique