• Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 61 pages / 0,99 €

     

    Résumé :

    La série de meurtres continue et rien ne semble pouvoir l’arrêter. Karen Spergo cherche toujours le lien qui pourrait unir le tueur à ses victimes, sans succès. Cependant, elle commence à se dire que le passé et l’enfance du tueur auraient peut-être un lien avec sa propre histoire. Comment cela est-il possible ? Se pourrait-il qu’elle le connaisse ?

     

    Avis par Lolo :

    Avant-dernier épisode riche en révélations. On en apprend beaucoup sur l’enfance du tueur et aussi sur celle de Karen. A travers ces éclaircissements, et en constatant l’enfer qu’a vécu le tueur enfant, c’est normal qu’il soit devenu psychopathe. Au fur et à mesure du récit, on tremble de plus en plus, et on redoute ce qu’il va arriver. La tension est à son comble à la fin et malgré l’évidence, on se dit que c’est voulu par l’auteur. On tremble pour Karen qui semble enfin ouvrir les yeux sur l’impensable…My God ! Le suspense est insoutenable, dans quel horrible bain de sang cela va-t-il finir ? Viiiiiiiiiiiiite la suite. Please !!!

    Lien direct


    votre commentaire
  • La petite couturière du Titanic - Kate Alcott

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman 

    Grand Format : 418 pages / 23,00 €

     

    Résumé :

    Nous sommes en avril 1912, à Cherbourg et Tess Collins est domestique chez des gens affreux,  alors qu’elle ne vit que pour la couture. Lorsqu’elle apprend qu’un magnifique paquebot nommé Titanic s’apprête à partir pour New York, elle tente le tout pour le tout et va essayer d’embarquer. A quai, elle fait la connaissance de Lucy Duff Gordon célébrité dans la haute couture anglaise. Cette dernière décide alors de la prendre à son service, car sa femme de chambre vient juste de  lui faire faux bond. Admise avec les premières classes du navire, Tess découvre un monde de faste et de luxe. Elle rencontre alors deux hommes charmants, Jim un marin, et Jack un self-made man américain. Tandis qu’elle flirte gentiment avec l’un et l’autre, le paquebot s’en que personne ne s’y attende fonce vers un iceberg…Survivante de ce cauchemar, Tess constate que Lady Gordon et son mari figurent aussi parmi les rescapés. Une nouvelle vie prometteuse commence donc pour elle dans l’atelier de Lady Lucy. Toutefois, la rumeur se propage que la survie des Duff Gordon se serait faite au détriment d’autres passagers ? Qu’elle sera la réaction de Lucy ? Une foi inébranlable en sa « patronne », qui lui donne sa version, ou celle de Jim présent sur le canot ? Commence alors une terrible prise de conscience pour la jeune femme.

     

    Avis par Lolo :

    Excellent, passionnant, captivant, impossible à lâcher ! Je me suis régalée à la lecture de ce roman qui mêle la réalité à la fiction. C’est écrit de façon fluide, agréable, et on est tout de suite embarqué avec Tess dans cette incroyable aventure. Son personnage est attachant, volontaire, fidèle et passionné. J’ai adoré l’ambiance. Tout d’abord celle à bord du paquebot, même si hélas on connaissait son funeste destin. Tout y est tellement bien décrit qu’on s’imagine pour un court instant, sur ce qui fut à l’époque, le plus gros paquebot du monde. Ensuite on plonge dans le New York du début du XXème siècle, avec toutes les promesses que ce nouveau monde représentait pour les immigrés du continent européen. Du travail pour tous, moins de misère, la chance d’y arriver en travaillant beaucoup…Bref, l’espoir d’un monde meilleur que celui qu’ils quittaient. Et surtout le monde magique de la haute couture et des nantis, vu à travers les yeux de Tess. Le roman regorge de sentiments très forts, comme l’amitié, la loyauté, la confiance, l’ambition et bien sûr l’amour ! Un roman d’aventures, d’amour et de passion qui ne vous laissera sûrement pas indifférent.

    Lien direct : Editions L’archipel


    votre commentaire
  • Meurtre à Oxford - Tessa Harris

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 352 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Nous sommes en Angleterre en 1780. Lady Lydia qui voit son frère mourir dans d’étranges douleurs, demande alors au Dr Thomas Silkstone passionné d’autopsie d’enquêter sur sa mort. Ce dernier accède à sa demande, mais ses méthodes novatrices mais terriblement efficaces, ne vont pas plaire à tout le monde. A tel point que le jeune docteur sera laissé pour mort. Qui veut donc l’empêcher de découvrir la vérité ?  

     

    Avis par Lolo :

    Un roman policier « british » classique. Bien écrit, bien mené, du suspense, des coupables, un mobile impossible à deviner, bref, tous les ingrédients sont réunis. On apprécie d’emblée Silkstone qui est très professionnel mais qui est aussi jeune et sensible et plein de compassion. Les autopsies n’en sont qu’à leurs débuts mais c’est détaillé et documenté avec soin. Il y a des personnages détestables dans le sillage de Lady Lydia, qui est elle-même assez mystérieuse. Les descriptions nous plongent sans problème dans cette époque d’une Angleterre troublée avec d’un côté les nobles, et de l’autre les gueux. La fin est pleine de rebondissements et on imagine aisément d’autres aventures pour le Dr Thomas Silkstone. A suivre donc !

    Lien direct : Editions L’archipel


    votre commentaire
  • Concours avec La Musardine ! – A cœur pervers

     

    On vous fait gagner « A coeur pervers - Octavie Delvaux » !

     

    Pour cela, il faudra :
    - Aimer la page de La bibliothèque de Jake
    - Partager le post


    Bonne chance à tous !
    http://www.lamusardine.com/P30477-a-coeur-pervers-delvaux-octavie.html
    Fin du concours le 23/05/16 à minuit


    votre commentaire
  •  

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 400 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    La première fois qu’elle voit cette jeune sans abri avec un bébé dans les bras, dans le froid et la pluie, Heidi hésite à l’aborder. Quelques jours plus tard, elle la voit de nouveau, lui offre à manger, puis la ramène chez elle. Mais son mari Chris et leur fille Zoé ne l’entendent pas de cette façon. En effet, il s’agit d’une adolescente, même si elle clame avoir dix-huit ans mais surtout d’une parfaite inconnue. Quel est son terrible secret ? Est-elle dangereuse ? Pourquoi Heidi tient-elle absolument à la retenir chez elle ? Est-elle naïve à ce point ? Comment est-ce possible que Willow (la SDF) si jeune n’aie nulle part où aller ?

     

    Avis par Lolo :

    Réveillée à trois heures du matin, j’ai commencé la lecture du roman…Que j’ai finalement reposé 4 heures plus tard sans avoir pu le lâcher une seule seconde ! Littéralement dévoré ! C’est captivant, passionnant et le suspense va crescendo. L’alternance de courts chapitres avec à chaque fois, Heidi, Chris et Willow qui racontent ( à la première personne) leurs émotions, leurs peurs et autres, nous rendent accros à tourner les pages encore et encore. L’intrigue est excellente. Au début, on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre. La réaction d’Heidi est tout à fait normale, car elle travaille dans le social et aide les personnes en difficulté. Chris, son mari est débordé au boulot et part souvent en déplacement. Zoé, leur fille pré-ado est désagréable avec tout le monde, mais vu l’âge c’est normal. Quant à Willow, son personnage est complexe. Elle est méfiante, et on sent qu’elle a un déjà un lourd passé. L’auteur distille les informations au compte-goutte, et on ne sait plus qui ou quoi redouter. Mystères, secrets, non-dits, peurs, tout y est pour notre plus grand plaisir ! Un thriller à la psychologie fascinante !

    Lien direct : Editions Mosaïc


    votre commentaire
  • Akatsuki - Tome 03 - Motoki Koide

     

    Résumé :

    Kirisa et Hibiki font partie des kiriishis en épreuve de passage de grade. Ainsi, ils sont coincés avec leurs confrères sur une île perdue au milieu de l’océan, où la mer les isole complètement d’une quelconque forme de secours. Leur première tache est de récupérer une fiole d’Akatsuki, mais tout le monde ne joue pas le jeu… En effet, certains des kiriishis n’ont pas peur de trahir les leurs en leur subtilisant des Akatsukis déjà capturés ! Sauf qu’une taupe s’est immiscée chez eux, quelqu’un qui a fait rentrer des démons bien plus puissants que ceux qui peuplent l’île. Y aura-t-il des survivants à l’épreuve de passage de grade ?

     

    Avis par Jake :

    Ce tome était encore meilleur que les deux premiers ! Avec le passage de grade sur l’île, le mangaka nous offre pratiquement un huit clos, puisque les personnages sont bloqués. On ne peut s’empêcher de faire un parallèle avec Fairy tail, ce qui est un compliment ! La trame est donc très captivante, avec ses monstres de différents niveaux, ses combattants courageux, ses traîtres. Kirisa et Hibiki sont très attachants, on adore immédiatement la relation singulière qui les relie. Quant aux dessins, ils sont superbes. Pas de défauts de ce côté-là : les Akatsukis sont magnifiques, les traits des personnages sont excellents, et le mangaka se paie en plus le privilège d’ajouter des passages comiques où les héros font des têtes mémorables ! Bref, c’est un succès sur toute la ligne, qui donne envie de découvrir la suite de ce shonen en 9 volumes, en lui souhaitant une pareille qualité jusqu’à la fin…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Après qu’une des enfants de la crèche a raconté une histoire d’horreur sur un monstre venant attaquer lorsque l’on est aux toilettes, Taka refuse d’y aller seul ! Si Kamitani est d’abord intolérant face à cette « faiblesse », son père lui rappelle vite qu’il n’était pas aussi courageux à l’âge de Tako ! Puis, alors que le Printemps démarre, toute l’équipe de la crèche prépare un hanami : un pique-nique sous les cerisiers en fleurs… Mais à part Ryuichi et Kotaro, tous les enfants sont malades ! Pourtant, Kotaro se faisait une telle joie que les deux frères sortent ensemble…Enfin, la directrice et Saikawa doivent partir pour une semaine, laissant les deux garçons seuls…

     

    Avis par Jake :

    Ca y est ! Baby-sitters, le meilleur shojo à mon sens est arrivé à son dixième tome ! Ce manga sait cultiver les éléments qui font son succès ! Il y a évidemment le côté mignon, avec les bouilles des enfants qui sont toujours impeccablement réussies. Puis l’humour évidemment, et c’est pour cela que j’adore quand Saikawa est présent : non seulement il aime Ryuichi et Kotaro comme s’ils étaient ses enfants, mais son professionnalisme poussé à l’extrême en est hilarant ! La beauté des sentiments… Si certains personnages comme Kamitani se la jouent gros durs, on voit rapidement à travers cette surface et l’amour qu’il porte à son frère devient évident. C’est également le cas de la directrice. L’affection que se portent les enfants de la crèche entre eux, et encore davantage celle de Ryuichi et Kotaro l’un pour l’autre, sont vraiment magnifiques. Les histoires parviennent à se renouveler pour nous garder toujours intéressés. J’adore…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Résumé :

    Homère, l'oracle, continue son voyage. Et sa rencontre avec un jeune garçon lui permettra d'entendre une histoire liée aux Dieux... C'est l'histoire de deux frères qui n'auraient probablement pas pu naître sans un coup de main d'Héra et Zeus, en perte de pouvoirs au milieu des Hommes. En grandissant, l'un deviendra plutôt simple, et impuissant face à l'adversité. Alors que le second voudra découvrir plus, connaître davantage et apprendre les forces et faiblesses des Dieux. Devenu un outil de ces derniers, il devra respecter le pacte qui lui a permis de naître... Mais traiter avec les Dieux est un jeu dangereux, qui se retourne souvent contre l'humain. Et les Hommes sont toujours les seuls à en payer les conséquences...

    Avis par Jake :

    La saga Oracle fait forcément penser à Nains ou Elfes, qui sont deux BD que j'ai rapidement adoré dès la lecture des premières pages ! Ici, c'est la mythologie grecque qui est à l'honneur. Débutant avec ce volume 7, c'est un peu dur de comprendre la trame de fond et le début m'a un peu perdu... En revanche, on rentre de suite dans l'histoire des deux frères. C'est bien écrit et on est transporté dans cet univers. Les personnages ne sont pas attachants, c'est la trame qui nous transporte et c'est pour connaître la fin que l'on continue à lire, comme dans un bon roman policier... Cela dit, c'est particulièrement tragique et comme c'est souvent le cas avec les tragédies grecques... c'est tragique ! ^^ En effet, pas de happy ending ici, donc n'en cherchez pas dans cette saga ! Les dessins sont magnifiques, autant dans le travail des détails que dans celui des détails et des personnages. Du beau boulot !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Haïda - Tome 02 Frères ours - Gauthier & Dégruel

     

    Résumé :

    Une histoire d’ours racontée par grand père Ts’ang va pousser les jeunes Taan et Nizhoni à mentir à leurs parents pour aller observer les ours dans une forêt. Mais ils sont rapidement attaqués par les étranges créatures, et rentrent dans l’histoire même que leur avait contée le vieux sage ! Ainsi, ils feront la liaison entre deux frères séparés dès l’enfance : l’un a vécu avec les ours, ses frères, l’autre est devenu un homme. Une mère séparée de ses enfants, un fils aux origines oubliées, et deux clans montés l’un contre l’autre… Des expériences qui apprendront à Taan et Nizhoni la force d’une famille…

     

    Avis par Jake :

    Le départ prête à confusion : on se demande si on a vraiment affaire à une BD jeunesse. En effet, autant par son style que par le contenu de sa trame, l’ouvrage fait très adulte. L’histoire est complexe, elle est composé de nombreux personnages et on se perd un peu entre les générations et les créatures (ours ? hommes-ours déguisés ? hommes ?). Il faut un moment pour rentrer réellement dans l’histoire. Lorsque c’est le cas, on est évidemment touché, notamment à la toute fin, quand les personnages prennent connaissance de ce qu’il s’est passé « chez les autres ». Les dessins ont un trait assez flou, usant de pastels, ce qui donne un côté « indien » (le but est donc atteint) à tout l’ouvrage… Mais cela ne fait que confirmer son côté adulte. Ce n’est donc pas une BD désagréable, mais je pense que le thème n’est pas adapté à la jeunesse. Pour le style, c’est évidemment une affaire de goût, mais il ne s’agit pas de ce que je préfère…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Une équipe de reconnaissance a posé le pied sur la planète de la constellation du Centaure. Les Terriens se rendent vite compte qu’elle a été habitée par une espèce intelligente qui semble désormais introuvable, mais qui continue d’abriter des créatures sauvages… D’étranges rêves viennent prendre les explorateurs. Dans le même temps, à bord du vaisseau, l’enquête continue pour comprendre qui a réussi à intégrer le vaisseau alors même qu’il se déplaçait, voilà des années. Le coupable semble avoir un lien avec les naissances de jumeaux qui ont augmenté depuis son arrivée dans le vaisseau… De quoi inquiéter tout le monde quant à son objectif final…

     

    Avis par Jake :

    Le premier tome était très prometteur et c’est également le cas de celui-ci. On ne peut s’empêcher tout de même de penser que la trame avance lentement (d’autant que l’on a droit qu’à un tome par an environ !) bien qu’elle soit très intéressante. En effet, elle progresse autant sur le point personnel des personnages qu’au niveau de l’Histoire plus générale (comme l’intrus du vaisseau ou le nouveau monde habitable). On regrette l’absence d’un seul personnage principal, car si certains nous sont sympathiques (clairement les jumelles et Bram), on n’en apprend que peu sur chacun d’entre eux… Les deux thèmes : la planète et le vaisseau, sont-ils reliés ? Quel est le but des jumeaux ? Tant de questions et si peu de réponses pour l’instant que c’en est frustrant ! Les dessins restent réussis, mais davantage pour les magnifiques décors que pour les visages, qui me donnent toujours cette impression de vieillissement… A dans un an pour le troisième volume probablement !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique