• La pluie du siècle - Alastair Reynolds

    Image hébergée par servimg.com

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 864 pages / 12,80 €

     

    Résumé :

    En 2300, Verity Auger est une archéologue qui fait des fouilles sur Terre, une planète désormais désolée dans le conflit entre les Threshers et les Slashers. Lorsqu’à cause d’un faux pas, elle se retrouve dans le mauvais camp d’un procès qui pourrait lui coûter bien plus que sa carrière, on lui fait une proposition alternative… Aux quatre coins de l’univers ont été disposées par des créatures inconnues, des bulles qui auraient la capacité de contenir des systèmes planétaires entiers… On sait d’ailleurs de source sûre que l’une d’entre elle renferme une version de la planète Terre en 1959, dans laquelle la seconde guerre mondiale n’a jamais eu lieu ! Mais les Slashers ont pénétré cette bulle et se sont immiscés dans la population de 1959… La seule solution pour déjouer leur plan, est d’envoyer Verity Auger rechercher de précieux documents. Dans ce monde là, un jeune détective du nom de Floyd enquête sur un meurtre lié à cet univers dont il ignore tout…

     

    Avis par Jake :

    Qu’est-ce que je peux adorer découvrir de nouvelles perles de science-fiction ! Et cet auteur a tout d’un grand ! (Ok, je n’ai pas beaucoup de mérité, c’est déjà établi alors que j’ai découvert ce roman ^^). Pourquoi ? C’est simple : on a affaire à de la bonne SF, avec l’imagination superbe de Reynolds. Il invente donc le principe de la « photographie quantique » d’un monde, intégrant tout son univers à une date précise. Mais il présente également (et c’est la toute la beauté de l’œuvre !) une écriture fluide et incroyablement abordable pour de la SF ! C’est, dès lors, un plaisir de s’attaquer à ces presque 900 pages d’aventures à travers les étoiles… Un autre point positif (et pour le moins original !) est que cette trame se passe également en 1959 dans un Paris pittoresque aux allures de Jazz et de ripoux… C’est un peu comme avoir un livre dans un livre ! Quant aux personnages, ils m’ont particulièrement plu, autant Floyd qui est vraiment le bon détective au grand cœur, qu’Auger qui est sarcastique et a tendance à avoir un peu trop confiance en elle. Mais les deux se complètent bien, malgré leurs différences ! Bref, une grande découverte pour moi qui me pousse à lire toutes les autres œuvres d’Alastair Reynolds, que j’espère aussi bonnes !

    Lien direct : Editions Pocket


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :