• Les chagrins ont la vie dure - Catherine Laborde

    Les chagrins ont la vie dure - Catherine Laborde

    Caractéristiques :

    Genre : Roman 

    Grand Format : 235 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    Catherine en partance pour Bordeaux en train, se retrouve à voyager avec un garçon d’une dizaine d’années en face d’elle. Après s’être rendu compte qu’il était seul, elle décide de s’occuper de lui. Mais finalement, n’est-ce pas le petit Paul qui va l’aider à affronter son passé ? Que va-t-il faire seul à Bordeaux ? Une fugue ? Retrouver quelqu’un ? Et elle, que cherche-t-elle ? Les 2 personnages vont apprendre à se connaître au fil de cet incroyable périple peu ordinaire.

     

    Avis par Lolo :

    Très touchant et particulièrement bien écrit. J’ai été séduite par le sujet original, d’une rencontre entre une femme à la recherche de son passé et d’un jeune garçon courageux résolument tourné vers l’avenir. L’écriture est fluide, ça a l’air très doux et pourtant, on sent bien que les personnages ont souffert chacun à leur manière. Paul ne parle presque pas dans le roman, mais ce sont ses pensées qui sont transcrites. Ce qui est à la fois pathétique et drôle. Le lecteur est porté lui aussi par ce voyage en train tout d’abord, puis dans les rues de Bordeaux ensuite. J’ai trouvé l’histoire magnifique et émouvante. Catherine est résolument à la recherche de son passé et de son premier amour ce qui l’empêche d’avancer. Le jeune Paul est très mature pour son âge et va agir comme un détonateur dans la vie de Catherine. C’est une belle rencontre marquante, et pleine de tendresse cachée. Un grand bravo Madame Météo !

    Lien direct : Editions Flammarion


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    jen
    Mercredi 16 Mars 2016 à 12:58

    Et oui comme quoi on peut avoir de multiples talents: un métier atypique et l'amour de la plume... n'est-ce pas? ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :