• Le vertige des falaises - Gilles Paris

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 250 pages / 16,90 €

     

    Résumé :

    C’est l’histoire d’une famille et notamment de ses femmes sur trois générations, sur une île sauvage et peu peuplée. Marnie est une adolescente effrontée mais fragile, Rose sa mère a un cancer en phase terminale, et Olivia la grand-mère de Marnie règne sur la famille et sur l’île tout entière. Elles vivent dans une maison de verre et d’acier, au bord d’une falaise. Petit à petit elles vont se confier et ce que l’on va découvrir sera à la fois surprenant et terrifiant.

     

    Avis par Lolo :

    A mi-chemin entre le polar et la saga romanesque, l’auteur nous a concocté une histoire émouvante et horrifiante. D’un chapitre à l’autre un personnage différent parle et se confie. La plus grande partie concerne bien sûr Marnie, Rose et surtout Olivia. Ces trois femmes sont exceptionnelles chacune à leur manière. Au fil des pages les voiles se lèvent et les confessions commencent à poindre. On se rend compte alors, qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Les hommes dans ce roman sont des monstres à quelques exceptions près. L’intervention de certains personnages secondaires va nous aider à comprendre ce qui s’est réellement passé. L’écriture est fluide, touchante malgré des sujets très durs abordés ici, comme la violence, la maladie, le jeu, la luxure et bien d’autres. Enfin la sortie de l’enfance et la mort sont des thèmes récurrents chers à l’auteur magnifiquement abordés par la jeune Marnie. La façon d’écrire et de présenter les choses est originale et on se laisse entraîner nous aussi vers ce vertige des falaises.

    Lien direct : Editions Plon


    votre commentaire
  • Intervention Flash -  G.M. Dumoulin

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format Poche : 236 pages / 9,50 €

     

    Résumé :

    La suite de la Génération Clash, composée de jeunes ados surdoués élevés par des machines. Les adultes ont pris le pouvoir, et les jeunes sont obligés de fuir les grandes villes et de se débrouiller en s’affrontant les uns contre les autres en bandes rivales. Comment vont-ils faire pour survivre, et qui sera capable de s’ériger contre le pouvoir en place en évitant une terrible guerre civile ? Chris Boyd, semble le candidat idéal…

     

    Avis par Lolo :

    Dans la lignée du premier tome, rapide, nerveux, comme le héros de l’histoire. Le jeune Chris le Prez a pris en maturité et commence vraiment à avoir l’envergure d’un leader. Ce sont des jeunes qui parlent et qui agissent d’ailleurs, et l’auteur le traduit bien au niveau de l’écriture. Le thème du roman est toujours basé sur de l’anticipation, mais il reste malgré tout proche de notre monde actuel. On réalise finalement que les enfants peuvent être aussi cruels que leurs aînés mais qu’avec l’exemple et le recul, ils peuvent choisir d’agir différemment ou non. Il y a des conflits, des luttes à mort, mais également de l’humanité et une certaine moralité. Malgré cela, on se demande comment cela va se terminer… la fin donc au prochain numéro !

    Lien direct : Editions French pulp


    votre commentaire
  • Je ne sais pas dire je t'aime - Nicolas Robin

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 250 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Francine n’a jamais connu son père, mais ce n’est que très récemment qu’elle a appris que sa mère avait mis un mois avant de la reconnaître. Alors que sa naissance a eu lieu en pleine seconde guerre mondiale, Francine ne peut s’empêcher de se questionner sur ses origines… Ben est avec son petit-ami depuis des années, mais il sent bien que la passion est morte, et que l’amour ne pourra plus se réveiller, pourtant, il ne parvient pas à faire le nécessaire. De son côté, Joachim, jeune homme sportif au monosourcil tenace et fan de documentaires animaliers, vient de se faire larguer par sa copine en plein live de talk show, une expérience qui le pousse à trouver du réconfort chez une personne qu’il connait fort peu : son jeune demi-frère… Juliette, elle, tente de trouver l’amour au rayon des chaussures allemandes où elle est condamnée à (tenter de) faire carrière. Leur point commun à tous ? Des épreuves cruciales dans leur vie, qui pourrait basculer dans un sens, ou dans l’autre…

     

    Avis par Jake :

    J’avais eu un avis très mitigé sur le premier ouvrage de l’auteur : Roland est mort. L’auto apitoiement et le cynisme m’avait fatigué… Et bien ce n’est pas du tout le même sentiment à la fin de ce roman ! J’ai passé un très bon moment ! J’aime beaucoup le style incisif et concis de l’auteur, qui lance des phrases sèches, donnant un certain dynamisme à sa narration. J’ai beaucoup apprécié le fait de découvrir plusieurs personnages, tous très différents, mais attachants à leur propre manière. Les interactions entre eux tous sont limitées, mais plutôt sympas. Dans ce genre, cela m’a rappelé un peu Love actualy, avec ses histoires en parallèle. Le style reste très tranché, et c’est souvent bourré d’humour noir, mais je l’ai trouvé bien mieux dosé, et cela donne donc une œuvre légère et très agréable à lire ! Bref, c’était un plaisir de suivre tous ces handicapés des sentiments !

    Lien direct : Editions Anne Carrière


    votre commentaire
  • Cueilleuse de thé - Jeanne-Marie Sauvage-Avit

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 316 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Au Sri Lanka, anciennement Ceylan, Shemlaheila est cueilleuse de thé dans une plantation. Depuis dix ans déjà, elle ploie sous les lourds sacs de feuilles de thé et sous le joug des kanganis, les contremaîtres, mais, à l'approche de ses vingt ans, et comme elle vient de perdre sa mère, elle décide de s’échapper afin de réaliser son rêve. Etre vendeuse dans une boutique de thé. Le long voyage qu’elle s’apprête à faire ne sera pas de tout repos.

     

    Avis par Lolo :

    Magnifique et poignant ! L’auteur nous raconte le destin de trois femmes cueilleuses de thé au Sri Lanka. Dès le début, on est emporté sur cette île et on partage avec horreur certes, le quotidien de ces femmes à peine sorties de l’enfance.  Il s’agit donc de deux femmes et d’une enfant âgée d’une douzaine d’années seulement. L’héroïne principale étant Shemla. Elle est d’un courage exemplaire car elle va se jeter à corps perdu dans l’inconnu et devenir une émigrée à Londres. Statut très compliqué, car elle parle à peine l’anglais et est naïve. Malgré cela, ces trois femmes vont refuser un moment ou un autre de subir la domination des hommes et vont oser se rebeller d’une manière ou d’une autre. Leur condition de femme cueilleuse de thé est monstrueuse. Mais le pire, est que je pensais que cette histoire se passait grosso modo dans les années 1950…Hélas non, cela se passe aujourd’hui et maintenant. En Inde et au Sri Lanka, des violences domestiques, des viols et pire encore sont le lot de la plupart des femmes. C’est écrit avec justesse, et même si c’est pathétique, ce sont des battantes et Shemla va faire de nombreuses belles rencontres, heureusement ! C’est malgré tout un roman porteur d’espoir, mais  qui nous invite à réfléchir au terrible sort de certaines femmes dans d’autres parties du monde. De quoi apprécier un peu plus notre quotidien !

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  •  

    Des vampires dans la citronneraie - Karen Russell

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 310 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Ce livre est en fait un recueil de huit « short stories », qui oscillent entre mythe et réalité.

    Des fillettes japonaises prisonnières dans une manufacture se transforment lentement en vers à soie, deux vampires essaient désespérément d’étancher leur soif de sang dans une citronneraie, une masseuse se découvre d’étranges pouvoirs sur les tatouages d’un vétéran revenu d’Irak…Voilà un aperçu de quelques-unes de ces nouvelles qui forment l’intégralité de ce recueil.

     

    Avis par Lolo :

    J’avais été séduite par le titre et la splendide couverture… Mais, il y a un mais… Tout d’abord, parlons du positif. La première nouvelle celle concernant les vampires est sympa, et mêle de manière agréable le réel et le fantastique. Ensuite il y a ma préférée celle sur « les nouveaux vétérans » qui est aussi la plus longue qui est à la fois originale, intéressante et vraiment bien écrite. Quant aux six autres, j’avoue que je n’ai pas bien compris où voulait en venir l’auteur. En effet, même lorsque l’on rédige de simples nouvelles, il faut un début, un corps du sujet, et une conclusion. Même en cherchant bien je n’ai pas trouvé de fin ou de morale ou même parfois de fil conducteur dans ses courtes histoires. Pourtant, les sujets sont assez inédits, mais la plupart du temps je les ai trouvés vide de sens. On reste sur notre faim (c’est le cas de le dire !!!), à la fin. Sûrement trop onirique pour moi qui suis « terre à terre ». Je pense donc que les amateurs sauront apprécier le livre à sa juste valeur, laissons leur une chance de juger par eux-mêmes.

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Les brumes de Grandville (2/?) Les folies de Paris - Gwendoline Finaz de Villaine

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 350 pages / 18,99 €

     

    Résumé :

    On retrouve avec joie Appollonie et Hector de retour au domaine de Grandville. Hélas, on dirait bien qu’Hector est amnésique ! Appollonie va tout faire pour qu’il retrouve la mémoire et son amour. Mais une malédiction pèse sur les Montfaucon et les obstacles sont nombreux. Remarquée, lors d’un récital, Appollonie est engagée aux Folies dans le Paris des années 1920.

     

    Avis par Lolo :

    Je n’ai pas lu le tome un, mais heureusement il y a un synopsis au début du roman. Du coup, il est facile de « prendre le train en marche ». Cette saga visant un public de jeunes adultes l’est tout autant pour les autres. La touche de fiction ajoute du piment et du mystère à cette incroyable histoire d’amour. C’est Appollonie qui se raconte, du coup, on vit sa passion pour le spectacle et pour Hector tout au long du roman. Les personnages sont à la fois attachants et détestables pour certains, mais ils sont entiers. L’écriture est fluide, on passe d’un rebondissement à l’autre, on retient son souffle. La malédiction et les forces obscures rajoutent un suspense et une ambiance pesante, pour notre plus grand plaisir. La fin est une véritable invitation à se précipiter sur le tome suivant !

    Lien direct : Editions French Pulp


    votre commentaire
  • La dame de Kyoto - Eric le Nabour

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format Poche : 391 pages / 8,50 €

     

    Résumé :

    Nous sommes à Kyoto en 1904 et depuis la mort de leurs parents, Myako Matsuka est sous la tutelle de son frère Naoki. Cependant, lorsque ce dernier part à la guerre contre les Russes, elle doit gérer la manufacture familiale. Myako découvre alors les déplorables conditions de travail des ouvrières et va essayer de les améliorer. En parallèle, elle est amoureuse d’Allan Pearson, diplomate anglais, marié et imbu de sa personne. Quand le jeune français Martin Fallières débarque, cela va chambouler leurs vies à tous.

     

    Avis par Lolo :

    Roman passionnant sur fond d’Histoire, d’amour et de vengeance. Les personnages sont entiers et parmi eux, la jeune Myako vit ses passions à fond et d’ailleurs sans réfléchir. On constate que le choc des cultures entre l’Orient et l’Occident n’est pas un mythe, mais régit par des codes et des principes aux antipodes d’une culture à l’autre. Les descriptions du Japon au fil des saisons sont superbes, notamment au printemps quand les cerisiers sont en fleurs. L’histoire de Myako nous prouve combien il était difficile de se rebeller et d’être autre chose que d’une soumission totale face aux hommes dans ce Japon du début du XX° siècle. L’écriture est impeccable, les émotions bien exprimées, parsemées de non-dits, de secrets et de vengeances, dans cette société, où l’honneur devait être sauf. De belles heures de lecture !

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Junk - Melvin Burgess

     

    Caractéristiques :

    Genre : Jeunesse / Roman

    Format poche : 394 pages / 7,75 €

     

    Résumé :

    Nico est un adolescent pris dans une situation horrible : son père le bat, et sa mère alcoolique se protège derrière lui pour éviter d’affronter ou de fuir son propre mari. C’est ainsi qu’il décide de fuguer, pour tenter sa chance dans la rue. Gemma, sa petite amie, n’est pas vraiment amoureuse de lui, pourtant elle ne supporte plus d’être coincée chez elle entre deux parents qui ne la comprennent plus. Elle utilise comme excuse la fuite de son petit copain pour faire de même. Ils seront bientôt tout deux recueillis par deux jeunes qui squattent en couple depuis plusieurs années. Dans les rues, ils découvriront comment vivre sans argent, comment voler, comment faire la fête, et comment on peut se droguer sans devenir un junky… ou c’est ce qu’ils croient…

     

    Avis par Jake :

    Ce n’est pas du tout le type d’ouvrage que j’affectionne habituellement, et si je lui reconnais une montagne de qualités, cela reste un genre qui ne m’apporte pas la complaisance de mes lectures classiques. Forcément, l’œuvre est dramatique, de par son thème, et de par le sort des protagonistes (bien que j’imaginais plus de morts…). La narration est excellente, avec un changement de narrateur à chaque chapitre et peut-être un total de 10 ou 15 narrateurs différents ! Dès lors, on suit ce qui se passe plutôt que d’avoir un ou deux protagonistes principaux. Le thème est la drogue, l’addiction. Clairement, ce genre d’œuvre devrait être utilisé dans les lycées en guide de prévention, pour prouver que l’on n’imagine pas la force addictive des drogues et de leur usage. Sexe, prostitution, overdose, proxénétisme, grossesses, avortements… Tout y passe ! Bref, des sujets très durs traités avec brio. Mais il vous faudra être bien accrochés pour garder le moral à travers les mésaventures de Gemma, Nico et tous les autres…

    Lien direct : Editions Gallimard jeunesse


    votre commentaire
  • Les couleurs de la vie - Lorraine Fouchet

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 400 pages / 21,00 €

     

    Résumé :

    Alors qu’elle se remet à peine de la mort de la grand-mère qui l’a élevé, Kim décide de prendre un peu de recul et quitte son île pour Antibes, pour être pendant un mois, dame de compagnie. Elle est très touchée par le dévouement de Côme, le fils de celle dont elle va s'occuper. D’autant plus que cette dernière nommée Gilonne est franchement invivable. La surprise de Kim sera à son comble, quad elle va découvrir au hasard d’un appel téléphonique, que le fameux Côme est mort depuis plusieurs années. Kim va mener son enquête pour savoir si l’usurpateur est un escroc, et si Gilonne et elle-même sont en danger.

     

    Avis par Lolo :

    Dévoré en quelques heures ! C’est passionnant, touchant, et plein d’espoir. Les personnages principaux notamment Kim et Côme sont attachants. D’ailleurs on se demande comment ils font pour supporter Gilonne. Cette vieille femme horrible, acariâtre, narcissique…et j’en passe car la liste est longue. C’est là tout le talent de l’auteur qui grâce à sa plume superbe, fait que les deux autres la voit autrement. Ces trois êtres sont cabossés par la vie et vont essayer de se reconstruire. C’est bien écrit, aéré et les quelques chapitres « flash-back », nous aident à  y voir plus clair. L’ambiance est parfaitement rendue, et on la quitte avec regret, ainsi que certains personnages d’ailleurs. Il y a de magnifiques sentiments et l’auteur aborde les difficultés de vieillir aujourd’hui, la solitude et plus encore. Une belle palette d’émotions avec des rires et des larmes, tout en restant positif et plein d’espoir. Une belle réussite !

    Lien direct : Editions Héloïse d’Ormesson


    votre commentaire
  • La plage de la mariée - Clarisse Sabard

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 445 pages / 19,00 €

     

    Résumé :

    Zoé la trentaine, se démène pour trouver un emploi à Nice lorsque sa vie bascule. Ses parents viennent d’avoir un terrible accident de moto. Elle se rend à l’hôpital, où sa mère à juste le temps de lui faire une terrible révélation. L’homme qui l’a élevé, n’est pas son père biologique. Elle demande sur son lit de mort, à Zoé de le retrouver, et lui donne un indice : « la plage de la mariée ». Après quelques mois de déni, Zoé se décide à partir à la recherche de la vérité et se retrouve dans un petit port breton. Elle trouve immédiatement du travail dans une « cupcakerie », et va essayer de faire parler les gens afin de découvrir pourquoi sa mère lui a menti toutes ces années.

     

    Avis par Lolo :

    Encore une belle réussite que ce roman ! On entre avec bonheur dans la vie de Zoé et de ceux qui gravitent autour. Elle est vraiment bien entourée, car jeunes et moins jeunes tombent vite sous son charme. Avec son franc-parler et sa gentillesse elle se fait rapidement de vrais amis. Le début du roman se passe à Nice, mais ensuite on se retrouve en Bretagne. Ah, les descriptions des paysages, de la mer et de cette côte magnifique et sauvage m’ont donné envie d’y retourner en quatrième vitesse ! On est envouté par cette façon qu’à l’auteur d’écrire et de réussir à nous transporter dans ses romans. Il y a beaucoup d’humour, notamment sur ce que pense Zoé et c’est écrit en italique à chaque fois. On passe du rire aux larmes, de l’amitié à l’amour, de la joie à la colère…bref tous ces sentiments qui nous font vibrer. C’est chaleureux, plein de mystère, de romance et d’espoir. Encore un livre qui agit de façon magique, sur notre humeur, notre façon de voir les choses et les gens. Un livre qui fait du bien, et que l’on ne voudrait jamais refermer.

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Les larmes de la liberté - Kathleen Grissom

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 443 pages / 22,50 €

     

    Résumé :

    Alors que l’opinion des Etats divergent encore concernant la question de l’esclavage, le jeune James Pyke, fils d’un planteur et d’une esclave noire, débarque à Philadelphie vers 1810 pour fuir sa condition. Ayant eu la chance de naître la peau claire, il fera tout pour cacher sa véritable identité afin de vivre en homme libre. C’est donc ainsi que 20 ans plus tard, étant désormais membre de l’aristocratie, il fera le projet de partir en expédition afin d’observer et peindre les oiseaux, son métier et sa passion. Mais alors que toutes ses ambitions sont sur le point d’aboutir, Pan, son serviteur et petit protégé, est capturé afin d’être vendu comme esclave en Caroline. James décide alors de partir à sa recherche, prenant ainsi le risque d’être lui-même reconnu et traqué par les chasseurs d’esclaves, toujours à sa poursuite. Afin de ne pas mettre en péril sa propre vie, tout en sauvant son jeune serviteur, James devra faire preuve de discrétion et de discernement.

     

    Avis par Audrey :

    A l’image du premier roman La colline aux esclaves, celui-ci m’a totalement captivée. C’est une histoire prenante où on apprend vraiment à découvrir la vie surprenante de James Pyke, qui se construit un avenir à force de caractère et de volonté. On le voit ainsi évoluer à travers plusieurs années, où il apprendra à devenir un homme respecté en laissant loin derrière lui le jeune garçon apeuré qu’il était. Malheureusement, ces vieux démons vont vite le rattrapper. A cet instant, l’histoire prend alors un nouveau tournant tout à fait haletant et bouleversant. Les narrateurs changent tour à tour afin de nous livrer leurs émotions. Ce choix stylistique confère au récit une grande authenticité : chaque personnage nous livre sa vérité et son vécu. J’ai donc véritablement adoré ce roman, qui a su retenir mon attention jusqu’à la dernière ligne et m’émouvoir en toute simplicité.

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • De tes nouvelles - Agnès Ledig

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 343 pages / 19,80 €

     

    Résumé :

    Anna-Nina et son père Eric, qui avait fait un arrêt de quelques mois auprès de Valentine sont enfin de retour, et ce coup-ci, ils devraient passer toute l’année scolaire avec cette dernière, plutôt que d’arpenter la France comme le fait Eric depuis qu’il est veuf. Mais il est plus compliqué d’établir une stabilité qu’une passade, et c’est à demi-mots que les deux adultes partageront leurs peurs, leurs envies et leurs sentiments… En parallèle, Gaël, le meilleur ami de Valentine voit sa femme le quitter, et prend la décision difficile de quitter également ce corps qu’il ne supporte plus, et de perdre 26 kilos… Heureusement, Gustave, le grand-père de Valentine veille sur toute cette communauté d’un œil aiguisé et bienveillant…

     

    Avis par Jake :

    Je ne pensais pas que On regrettera plus tard connaîtrait une suite, et pourtant je suis ravi que ce fût le cas ! Chose assez inédite, je pense même avoir passé u meilleur moment encore qu’avec le premier volume de cette saga ! Peut-etre cela vient-il du fait que les protagonistes nous sont désormais très familiers, et que l’on aime les suivre dans leurs émotions. Car c’est ce dont il est surtout question avec Agnès Ledig, ces romans ressembleraient presque à des poèmes sans fin ! C’est très souvent touchant, et à fleur de peau, dans le sens où chaque personnage est mis à nu… L’écriture est donc singulière, mais pour ma part j’apprécie le temps d’un ouvrage. Beaucoup de thèmes très intéressants sont abordés dans ses livres, et celui-ci ne fait pas exception… Et bien que la fin puisse suffire de conclusion, cela m’a donné très envie de voir une nouvelle suite…

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Génération Clash - G.M. Dumoulin

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format Poche : 262 pages / 9,50 €

     

    Résumé :

    Il n’est pas facile de donner la meilleure éducation à ses enfants. Pourtant, dans un futur pas très lointain, les professeurs ont été remplacés par des ordinateurs supers puissants, faisant de chaque enfant ou presque, un surdoué. Mais c’est bien là, le problème : puisqu’ils sont plus intelligents que leurs parents, pourquoi donc leur obéir ? Pourquoi ne pas prendre le pouvoir ? D’un autre côté, ils ne sont âgés que d’une douzaine d’années…

     

    Avis par Lolo :

    Original, et prenant, pourtant je ne suis pas fan de romans d’anticipation ! Ça se lit très vite, on est tout de suite dans l’histoire et à fond derrière Chris. On retrouve en effet l’ambiance du livre de Golding « Sa majesté des mouches » mélangé à « Hunger game ». Finalement, un monde gouverné par des enfants fait presque plus peur qu’un régit par les adultes, et c’est là la subtilité du livre : qu’en fait ils ne reproduisent pas ce qu’ils déplorent…Mais on est à peine dans l’anticipation, car de nos jours, les enfants sont bien plus intelligents que leurs parents non ? En tous cas, Chris a du souci à se faire, car il a beaucoup de monde à ses trousses et il va devoir redoubler d’ingéniosité pour faire face à la fois à ses pairs, et aux adultes. Vivement le deuxième tome !

    Lien direct : Editions french pulp


    votre commentaire
  • Constance - Rosie Thomas

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman 

    Grand Format : 425 pages / 22,50 €

     

    Résumé :

    Constance s’est construit une nouvelle vie à Bali loin de son Angleterre natale et surtout loin de sa famille. Ce n’est que lorsqu’elle reçoit un mail de sa sœur Jeannette, atteinte d’un cancer, en phase terminale, qu’elle décide de retourner à Londres. Seulement, ce n’est pas facile, car les deux sœurs sont vraiment différentes et de plus elles sont tombées amoureuses du même homme…Du coup, la haine et la jalousie vont les séparer. Parviendront-elles à dépasser ces terribles sentiments pour retrouver les liens uniques qu’elles partageaient pendant leur enfance ?  Comment vont se dérouler ces derniers mois qu’elles vont passer ensemble ?

     

    Avis par Lolo :

    Passionnant, très fort en sentiments, un roman qui nous fait réfléchir. L’histoire se passe à Bali et en Angleterre et nous avons aussi une alternance d’époques. Quand les deux sœurs sont adolescentes, et à l’heure actuelle. Le roman met quelques chapitres avant de se mettre en place, pour bien situer l’ambiance. J’ai préféré la Constance adulte à l’adolescente rebelle qu’elle était, et c’est pareil pour Jeannette, qui n’est pas à mon goût, un personnage très sympathique. Il y a comme dans le précédent roman de Rosie Thomas de magnifiques descriptions des paysages, des jardins et de la façon de vivre des personnages qui nous transportent littéralement dans cette aventure. De nombreux thèmes sont abordés, comme la relation entre les deux sœurs, la vie et la mort, mais aussi l’abandon, la famille, l’amour et l’amitié. C’est puissant et bien décrit. Comment réussir à pardonner l’impardonnable. Nous avons aussi le choc des cultures avec Roxana qui vient d’un pays de l’Est et qui voudrait tellement être Anglaise ! Finalement ce roman nous recentre sur ce qui est vraiment essentiel dans la vie et comment ne pas passer à côté. Une belle leçon de vie !

    Lien direct : Editions Charleston

     


    votre commentaire
  • Demain n’est pas un autre jour - Robyn Schneider

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 276 pages / 14,50 €

     

    Résumé :

    Lane était un garçon comme les autres, peut-être un peu plus compétitif, car poussé par ses parents, il a toujours souhaité être le meilleur et intégré une des plus prestigieuses facultés des Etats-Unis. Mais lorsqu’on lui a détecté la Tuberculose 100 %, une maladie dont les probabilités de survie ne sont pas très élevées, et qui le force à intégrer un sanatorium pour ados… Là bas, il y rencontrera Sadie et sa bande de copains rebelles, excentriques et résolus à rester eux-mêmes en dépit de la maladie. Des ados qui s’assurent que la maladie ne soit pas une fin,  pour que l’amour et l’amitié soient toujours bien vivants…

     

    Avis par Jake :

    On vend ce roman comme un ouvrage dans la veine de John Green, mais il est mieux que certains des livres de ce dernier ! J’avais apprécié Cœurs brisés, têtes coupées, paru il y a un petit moment et écrit par Robyn Schneider, mais ce roman là est bel et bien un coup de cœur ! On passe du rire aux larmes ! Il est beau et touchant, les personnages sont en or, incroyablement bien créés. On a l’impression d’une troupe d’ados envoyée à la guerre qui ferait son possible pour rester fidèle à elle-même. Je regrette évidemment qu’il faille avoir une fin si dramatique (cela semble être en vogue en ce moment et ça commence à me gonfler !), mais cela contribue évidemment à rendre l’ouvrage touchant et bouleversant… Lane et Sadie sont superbes, et leur relation m’a énormément plu. Elle fait penser à ces choses que l’on a vécues juste avant l’âge adulte et qui semble pourtant intemporelles… Comme ce livre, en fait… Une vraie pépite !

    Lien direct : Editions Gallimard jeunesse


    votre commentaire
  • L’impérial socialiste - Louis Badinguet

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 122 pages / 16,00 €

     

    Résumé :

    Ce livre est une lettre ouverte aux français, à la veille des élections présidentielles, que Louis Badinguet, alias Napoléon III aurait pu écrire. La préface est signée Alexandre Jardin, alors que le texte est anonyme. Qui donc se cache derrière cette plume ? En tous cas, l’Impérial Socialiste est étonnant et porte un regard sur la France d’aujourd’hui afin que certaines erreurs du passé ne se reproduisent pas.

     

    Avis par Lolo :

    Drôle car d’un bout à l’autre on imagine vraiment que c’est Napoléon III qui parle de notre situation actuelle en France. Tragique quand on pense à ce qui pourrait arriver si certaines personnes se retrouvaient subitement au pouvoir dans les prochains mois…J’ai appris énormément de chose sur cet empereur mal connu finalement. C’est lui qui est à l’origine de presque tous les acquis sociaux entre autre ce qui est remarquable de la part d’un monarque. C’était également un précurseur en matière d’écologie, mais je ne vais pas tout vous révéler ! Donc, nous avons une partie du livre consacrée aux grandes lignes de sa vie, ce qu’il a fait de bien et de moins bien, et enfin ce que serait son programme s’il devait être élu prochainement. J’ai adoré la façon dont le livre est écrit ainsi que les conclusions de ce Badinguet, et la couverture qui reflète vraiment le titre. C’est à lire, car très intéressant et cela nous donne à réfléchir dans cette période de trouble économique et social. A bon entendeur…

    Lien direct : Editions Nouveautés éditeurs


    votre commentaire
  • Les enfants perdus - François Hauter

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 330 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    Stanislas, chef d’entreprise provincial coincé dans ses habitudes, voit son monde remis en question quand il apprend que son fils est recherché par la police en Australie. Rose, femme d’affaires aussi puissante que redoutable, apprend que sa fille Jade est emprisonnée en Thaïlande pour détention de drogue et risque la peine capitale. Quant à Bienaimé, Haïtien pauvre et misérable même, est prêt à tout pour assurer un avenir décent à sa fille unique. Comment ces trois personnes si différentes vont être amenées à se rencontrer ? 

     

    Avis par Lolo :

    Magnifique, un beau livre porteur d’espoir en sa foi dans l’humanité. On est tout de suite happé par le destin tragique de ces deux hommes et de cette femme, et de leurs enfants respectifs. J’ai lu le livre en quelques heures sans pouvoir m’en détacher. Les chapitres alternent entre les trois grands protagonistes ce qui nous tient constamment en haleine. C’est touchant, émouvant et cela sonne vrai. Que l’on soit riche ou pauvre on est toujours prêt à tout pour ses enfants, qu’importe la manière ou les moyens, s’ils sont en danger on ira jusqu’au bout. C’est ce que nous démontre l’auteur à travers les voyages initiatiques que les parents vont entreprendre. Ils traverseront la moitié du globe et cela va les transformer. Finalement il y aura  beaucoup d’imprévus, de remises en question et de voyages le tout dépeint de façon poignante. Stanislas, Rose et Bienaimé sont différents, ainsi que leur façon d’agir, mais ils sont attachants et on ne peut que se mettre à leur place. C’est bien écrit, et tout dans ce roman incite à la réflexion. C’est humain, triste et beau à la fois, un petit bijou !

    Lien direct : Editions Calaméo


    votre commentaire
  • Sous la terre des maoris - Carl Nixon

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 336 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Mark Saxton, tout jeune adulte, s’est suicidé. Box Saxton, son père, du moins celui qui l’a élevé est sous le choc, quand sa femme Liz l’appelle pour lui révéler la terrible nouvelle. Seulement voilà, Liz a également prévenu le père biologique de Mark un maori qui ne l’a connu que bébé, et qui selon elle ne voulait pas en entendre parler. Qu’elle n’est donc pas la stupeur de Box quand tout le clan Maori débarque le jour des funérailles, pour kidnapper la dépouille de Mark, alias Maaka Pitama afin qu’elle repose sur les terres des Maoris. Evidemment, Box ne l’entend pas de cette façon…

     

    Avis par Lolo :

    Impressionnant, tragique et puissant au niveau de l’amour d’un père adoptif pour son fils. Box est sans conteste le personnage qui porte le roman à bout de bras. Je me suis vraiment demandé au début comment un tel livre allait me plaire. En effet, le sujet est spécial et pas très gai. Et bien l’auteur réussit là un tour de force exceptionnel, car on est embarqué dans l’histoire dès le début, et on est à fond derrière Box. Il y a de très nombreuses descriptions sur les terres, le bush, les paysages contrastés de cette Nouvelle-Zélande, mais ce qui prime, sont celles concernant les habitants eux-mêmes avec les Maoris d’un côté et les Blancs de l’autre. L’auteur ne rentre toutefois pas dans les détails, mais on ressent les tensions et les différences de culture, et le fait que chacun pense avoir raison. Ce qui fait la force du roman, ce sont les sentiments et les émotions ressentis par Box et magnifiquement rendues au fil des pages. Son combat semble perdu d’avance, et pourtant l’amour qu’il porte à son fils lui fera tout supporter. Beau et touchant à la fois !

    Lien direct : Editions de L’aube


    votre commentaire
  • Les filles de l’été - Mary Alice Monroe

     

    Caractéristiques :

                Genre : Roman

                Format poche : 501 pages / 8,90 €

     

    Résumé :

    Marietta Muir, dite Mamaw, habite la villa historique de Sea breeze en Caroline du Sud. A l’occasion de ses 80 ans, elle envoie une lettre à ses trois petites filles et utilise la culpabilité pour les faire venir célébrer l’anniversaire et passer les vacances d’été chez elle… Ce sont trois femmes foncièrement différentes qui vont accepter de retrouver leurs racines… Carson est la première à arriver. Sans le sou et à la rue, elle se rapproche de l’océan qu’elle n’aurait jamais voulu quitter. Dora, elle, est forcée de venir avec son fils récemment diagnostiqué comme souffrant d’autisme sévère et abandonnée par son mari…

     

    Avis par Jake :

    C’est extrêmement rare, mais je n’ai pas fini ce roman tellement il m’a ennuyé. Dans un roman, Stephen King conseille à travers l’un de ses protagonistes de lire 20 % d’un livre afin de s’en faire une idée, de lui donner sa chance… J’ai lu donc un peu plus avec 150 pages, avant d’abandonner. Ce n’est pas que l’écriture soit foncièrement mauvaise, bien que je préfère qu’il y ait davantage de dialogues afin d’alléger le texte, mais l’histoire prend tellement de temps à se mettre en place, que c’est est ennuyeux. On ne s’attache pas aux trois filles, ni même à leur grand-mère. Quant à l’expérience entre Carson et son dauphin sauveur… elle manque de crédibilité ou arrive trop tôt dans la trame pour être prise au sérieux. Bref, peut-être l’œuvre m’aurait-elle réservé de belles surprises, mais elles ne devraient pas arriver à la moitié du livre à mon sens… Manque d’intérêt pour ce roman qui paraissait pourtant prometteur…

    Lien direct : Editions Charleston 


    votre commentaire
  • Le ranch des trois collines - Leila Meacham

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 512 pages / 22,50 €

     

    Résumé :

    Dans le Texas des années 1900, deux jumeaux séparés à la naissance, Samantha et Nathan, fêtent leur 20ème anniversaire sans même soupçonner l’existence de l’autre. A l’aube de leur nouvelle vie de jeunes adultes, ils vont être amenés à faire des choix qui bouleverseront à tout jamais leur vie. De son côté, Nathan, qui a été élevé par sa mère biologique, fait un jour la rencontre d’un homme, un certain Trevor Waverling, prestigieux homme d’affaire, précurseur dans l’industrie pétrolière. Ce dernier fera au jeune homme une proposition des plus singulières… De l’autre côté, Samantha décide de reprendre les règnes du ranch dirigé par son père adoptif, l’un des plus grands de tout le Texas. Dans une époque en pleine évolution, où tout est possible, le destin réunira-t-il Nathan et Samantha ?

     

    Avis par Audrey :

    Un véritable coup de cœur ! Une grande saga historique comme je les aime avec de l’émotion, des rebondissements, des personnages poignants et hauts en couleur. Leila Meacham a encore frappé fort avec cette histoire digne de ses deux premiers romans qui m’avaient déjà comblée à l’époque. Vous l’aurez compris, tous les ingrédients sont réunis pour passer un très agréable moment. De plus, le style épistolaire de l’auteure est tellement exceptionnel qu’il nous donne l’impression que c’est un film qui se déroule sous nos yeux. Je ne peux donc que vous conseiller ce roman afin que vous puissiez découvrir les destins touchants de Samantha et Nathan que la vie a séparés… mais qu’elle va finalement réunir…

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique