• La séparation - Dinah Jefferies

     

     Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format Poche : 545 pages / 8,90 €

     

    Résumé :

    Nous sommes en Malaisie en 1955. Lydia Cartwright rentre chez elle, après un bref séjour auprès d’une amie malade. Mais, sa surprise est grande, car la maison est vide. Son mari Alec et ses deux filles Emma et Fleur sont partis sans laisser d’adresse. Il semblerait que ce dernier ait été muté ailleurs. Mais où ? Et pourquoi n’avoir rien dit ? Lydia va mettre tout en œuvre, pour essayer de retrouver ses filles coute que coute, dans une Malaisie où l’insurrection gronde…

     

    Avis par Lolo :

    Magique, magnifique, exceptionnel ! Et dire que ce roman est le premier de Dinah Jefferies, c’est incroyable. C’est beau à couper le souffle. On est tout de suite envoûté par la Malaisie de l’époque grâce aux descriptions de l’auteur. C’est fluide, bien écrit, sans aucune longueur avec des chapitres qui alternent entre Lydia en Malaisie, et ses filles en Angleterre. De ce fait, il est impossible de lâcher le roman. Que dire des personnages. Lydia et sa fille Emma sont les âmes de l’histoire. On est à leurs côtés du début à la fin. Les autres protagonistes sont tous parfaits dans leurs rôles. Nous passons par toutes sortes de sentiments dont le plus fort, bien sûr est l’amour maternel. Mais aussi l’amitié, la trahison, la peur, bref ils sont nombreux et nous submergent. Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman de cette qualité, mêlant émotions, aventures, destinée et voyage. Un bijou, une perle, à lire de toute urgence !

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Candidate - Christine Féret-Fleury

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 317 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Laure bossait pour un candidat aux élections. Mais rapidement, elle en était venue à développer des sentiments pour lui… Jusqu’à se retrouver au petit matin dans sa chambre d’hôtel, après avoir couché avec lui. Mais lorsqu’elle se réveille, c’est pour retrouver un cadavre à côté d’elle… Immédiatement prise en charge par le directeur de campagne, l’affaire est étouffée. Pourtant, le parti est loin d’avoir dit son dernier mot… Alix, la femme du candidat, qui a toujours contrôlé le parti dans l’ombre, choisit Laure comme nouvelle candidate et décide de mettre la jeune femme dans son lit. Frappée par la réalité des gens qui l’entourent, Laure décide d’être plus fine que ceux qui tentent de la manipuler…

     

    Avis par Jake :

    J’avais complètement adoré la version Au bois dormant, de Christine Féret-Fleury, et c’est donc avec plaisir que j’ai découvert son nouveau roman. Ici, c’est un monde que je connais très peu et qui est pourtant très intriguant que l’on nous propose : la politique. Les personnages ne sont pas attachants, pas même Laure qui est loin d’être blanche. Mais on suit avec un malin les plaisirs, toutes les crasseries que les candidats (et autres membres du parti) peuvent se faire dans l’ombre… Finalement, la trame policière est un peu cachée derrière le côté drama du livre qui n’est pas sans rappeler Gossip girl par toutes ses tromperies et déviances ! J’ai aimé la modernité dont faire preuve l’auteure avec sa plume, et il est clair que la narration est très bonne : tout est fluide, et on se laisse balader avec plaisir…

    Lien direct : Editions Hachette


    votre commentaire
  • Pas de deux - Sophie Aubard

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format Poche : 210 pages / 8,95 €

     

    Résumé :

    La famille Loiseau décide de passer ses vacances de Noël 1997 à Saint Barth. Tout va pour le mieux, jusqu’à ce que les jumelles prient leurs parents de les conduire sur la plage de Saint Jean, située en bout de piste, pour voir les avions atterrir. Le drame se produit alors, qui fera deux morts dans la famille. Comment Manon et Solyne vont-elles faire pour survivre à un tel traumatisme ?

     

    Avis par Lolo :

    Excellent ! Le sujet est original, le livre se lit d’un trait car on est tout de suite pris par l’histoire. Bien sûr, une des deux jumelles est tout de suite plus sympathique que l’autre. Chacune réagit de manière différente au drame et en fait les deux ont raison. Chaque préambule de chapitre commence par quelques lignes de crashs d’avion des années 1950 à 2001. Le livre est un hymne à l’amour, il est triste et beau à la fois. Une réussite !

    Lien direct : Editions Atelier Mosésu


    2 commentaires
  • Quelqu’un à qui parler - Cyril Massarotto

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 269 pages / 18,90 €

     

    Résumé :

    Samuel a perdu ses parents lorsqu’il était plus jeune, et fête ses 35 ans seul face à un minuscule gâteau et à deux bouteilles de champagne. Ses seuls amis sont le couple de voisin du bas, bien plus âgé que lui. Un peu éméché et attristé par sa vie vide de relation amoureuse ou même amicale, coincé dans un job qu’il n’apprécié pas outre mesure, Samuel va appeler par jeu l’ancien numéro de téléphone de la maison dans laquelle il a grandi. Contre toute attente, un petit garçon répond. C’est sur lui-même qu’il tombe, alors qu’il n’avait que 10 ans ! Le petit garçon qu’il était a du mal à comprendre comment il a pu se transformer en un adulte sans rêve et sans personne… Ainsi, il fera son possible pour lui rendre le mordant qu’il avait enfant. De son côté, Samuel adulte tente de préparer son alter égo de l’épreuve horrible qui l’attend quelques semaines plus tard…

     

    Avis par Jake :

    Cela fait maintenant trois romans de Cyril Massarotto que je suis, et je dois admettre que j’apprécie l’originalité qui émane de ses ouvrages. J’ai toujours un peu de mal avec sa narration à la première personne, qui présente souvent le même protagoniste sympathique au grand cœur mais qui manque un peu de courage… Peut-être est-ce le reflet de la propre image qu’a l’auteur de lui-même ? Quoi qu’il en soit, on s’attache tout de même… En outre, c’était vraiment le plus touchant de ses romans ! J’ai adoré le côté nostalgique du Samuel jeune et de l’ambiance qui ressort de cette époque. La connivence entre les deux alter égo est très belle également et la touche de SF qui permet cela m’a bien plu. La relation amoureuse que Samuel développe est agréable à suivre également, mais elle ne vaut pas celle presque filiale que les voisins du dessous ont su instaurer avec Samuel. Bref, le drame a beau être quasi omniprésent et tirer des larmes au lecteur, le message d’espoir est également très fort. C’est un roman court qui se lit très vite, mais également un livre qui ne peut qu’émouvoir… Et c’est là toute la force de l’ouvrage…

    Lien direct : Editions XO


    votre commentaire
  • A nous deux Manhattan - Judith Krantz

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format poche : 633 pages / 8,80 €

     

    Résumé :

    Maximilienne Amberville est une des jeunes héritières de Zachary Amberville, qui fut le créateur et président de sa compagnie de publication, responsable des meilleurs (et plus lus) magazines des Etats-Unis. Elle est déjà divorcée pour la troisième fois et plutôt frivole, entourée de son luxe et baignant dans l’oisiveté. Mais lorsqu’elle sent que son oncle – et nouveau beau père – menace l’empire qu’a construit son propre père, elle va prendre la tête du magazine le moins lu de la compagnie, afin de lui donner une nouvelle vie, et de peut-être convaincre sa mère de ne pas vendre l’affaire familiale…

     

    Avis par Jake :

    Le résumé est plutôt simpliste comparé au génie de l’histoire que j’ai pu découvrir ! On nous présente dans le résumé officiel une fille pourrie gâtée qui accumule les erreurs et les caprices, mais ce roman est tellement plus ! Il s’agit d’une fresque monstrueuse contant l’histoire de près de trois générations d’Amberville, avec leurs réussites économiques, mais également avec leurs déboires sentimentaux ! C’est proprement passionnant ! On se met à connaître si bien les protagonistes et les liens qui les unissent tous ! J’ai adoré l’histoire de Zachary, son parcours professionnel… Tout est tellement prenant ! Je n’arrive jamais à prendre de plaisir dans les fresques Historiques – comme ma chère épouse ^^ – mais j’ai compris ici que c’est le cadre qui manquait ! Le fait de suivre des générations est un moyen génial de se prendre dans la trame, et le côté contemporain de cette histoire m’a complètement conquis ! Bref, j’ai adoré et dévoré ce roman !

    Lien direct : Editions L’archipel


    votre commentaire
  • Pulpeuse fiction - Sophie Noël

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 299 pages / 17,50 €

     

    Résumé :

    Victoire est prof… Elle est aussi accroc à ses deux meilleures copines, et à leurs soirées pizza-vidéo-pinard. Elle a donc un problème avec son poids, et croise les doigts pour que son programme Weight Watcher finisse enfin par payer ! Elle lui fait d’ailleurs tellement confiance qu’elle n’hésite pas à associer la salle de sport et les séances d’hypnose ! Personnellement, elle est follement éprise d’Arnaud, le professeur de musique pour lequel elle a demandé une mutation, mais se fait plutôt Axel, le beau pion qui lui donne du bon temps malgré la couperose qui affiche chacune de ses gênes sur son visage ! Les ennuis ne sont pas terminés pour la reine de la gaffe !

     

    Avis par Jake :

    Ce Bridget Jones à la française est très agréable à lire ! Le personnage principal est très humain et foncièrement attachant ! On ne peut que s’identifier à certains de ses travers (mettons, le goût de la nourriture grasse pour moi ^^, mais d’autres se retrouveront dans l’amour du pinard !). Les personnages secondaires sont nombreux et forment un beau réseau qui nous donne vraiment l’impression d’assister à la vie d’une « vraie » personne. On sent évidemment la direction que prend l’intrigue, mais on la suit avec plaisir ! La narration est simple et agréable : l’auteur met l’accent sur Victoire et c’est elle qui nous raconte sa vie, ce qui a le don d’immiscer complètement le lecteur dans l’intrigue. C’est un roman qui délasse, qui permet de s’évader et de relativiser les problèmes de la vie… Et c’est exactement ce que fait Victoire avec ses amies ! Un livre très chouette !

    Lien direct : Editions City


    votre commentaire
  • Le garçon qui rêvait de voler en Cadillac - Alice Quinn

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 217 pages / 16,50 €

     

    Résumé :

    Ranko a 13 ans et vit à la DDASS depuis que sa mère est en prison, alors que son père ne s’est jamais manifesté. Cela ne l’empêche pas de s’imaginer un père pirate à la Réunion, qu’il doit absolument retrouver ! C’est ainsi qu’il fugue et se met à voler de l’argent à la sortie des banques afin de trouver suffisamment pour se payer le biller d’avion pour la Réunion. Mais il croisera le chemin d’un dangereux criminel et se retrouvera à lui voler une somme colossale ! Ce dernier, bien décidé à récupérer son argent, se jettera sur les traces du garçon. Heureusement, Ranko rencontrera aussi deux personnes qui changeront sa vie pour toujours : Victoria, et son grand père Jo…

     

    Avis par Jake :

    Un roman très court et tout mignon. Le rythme est assez soutenu tout du long, du coup on ne s’embête pas. On a un peu l’impression de suivre un vieux film, car les protagonistes ont des caractères un peu exagérés, on dirait presque des caricatures. Mais c’est assez drôle et agréable à suivre. La narration est plutôt bonne, bien que la vocabulaire assez trash et « djeuns » de Ranko choque un peu parfois… C’est une histoire à prendre au second degré qui permet de s’évader, comme le laisse simplement présager la couverture ! C’est la relation entre Jo et Ranko qui est la plus touchante, bien que celle de Victoria et Ranko soit également toute mignonne ! Bref, c’est léger et sympa !

    Lien direct : Editions City


    votre commentaire
  • L'année du flamant rose - Anne de Kinkelin

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 197 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Louise est joaillière, et une nouvelle vie commence lorsque son mari lui demande le divorce. Les derniers temps étaient bourrés de tension, et cette nouvelle perturbation lui permettra peut-être de retrouver le bonheur, alors que sa propre fille vit à temps partielle avec elle. C’est son flamant rose empaillé qui va lui permettre de connaître un nouveau souffle et de vivre véritablement pour elle-même… Avec Ethel et Caroline, ses deux meilleures amies créatrices et artistes, Louise partagera ses peines et ses bonheurs…

     

    Avis par Jake :

    Un petit roman très court que l’on apprécie comme une douceur. Le ton est très juste tout du long. On voit de plus en plus de couples qui se séparent, surtout après plusieurs années de mariage. C’est une vie à reprendre, à faire différemment. Les trois femmes sont attachantes, elles ont des boulots très originaux. On apprécie de les suivre dans leurs nouveautés amoureuses, dans leur façon de s’épanouir de nouveau en se considérant de manière plus individuelle. J’ai beaucoup apprécié la narration, qui est très intimiste. Je regrette particulièrement la fin qui est très abrégée, alors qu’on aurait souhaité une conclusion plus construite et « définitive ». Il n’empêche que l’on passe un très bon moment avec ces femmes différentes mais attachantes !

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • La promesse d’un séducteur - Stéphanie Laurens

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format poche : 624 pages / 8,99 €

     

    Résumé :

    1918, Angleterre. Vane Cynster, fameux séducteur, dont la réputation de bourreau des cœurs n’est plus à faire, décide de jeter son dévolu sur la très distinguée et réfléchie Patience Debbington. Ces deux là ne pouvaient être plus différents, et pourtant, une alchimie, une attirence charnelle les unissent. Mais Patience est bel et bien décidée à résister aux avances arrogantes de Vane, car elle a bien conscience qu’il ne peut lui être fidèle. Pourtant, tout chez cet homme la trouble. A tel point qu’elle en viendra parfois à se demander s’il n’est pas vain de résister à ses envies… De plus, des choses étranges se produisent au manoir Bellamy, lieu où il séjourne, ce qui n’en finit pas d’ajouter du mystère à toute cette histoire.

     

    Avis par Jake :

    Un roman au titre très évocateur : la promesse d’un séducteur. Il est effectivement question de séduction dans ce roman et plus précisément du jeu de séduction tel qu’on pourrait le développer dans ses moindres détails : du premier regard au premier baiser, en passant par l’effleurement de mains, les jeux de mots, les œillades timides qui en disent pourtant long… Et LONG, c’est le terme ! Tout ce roman m’a semblée d’une extrême lenteur et mollesse. A 150 pages du début, il ne s’était encore rien passé du significatif, me laissant complètement insensible à l’égard de ces personnages sans réel intérêt. De plus, la trame de fond sous forme d’enquête pour résoudre un « mystère » (des vols dans le manoir) a encore moins suscité mon intérêt. Bref, je vais être honnête avec vous : je n’ai même pas terminé le roman car je n’ai pas été séduite que ce soit par l’histoire ou par les personnages, et encore moins par le style épistolaire de l’auteure. Heureusement, le prochain Charleston me réjouit avantage. Il s’agit du dernier roman de Leila Meacham : Le ranch des trois collines, chronique à suivre…

    Lien direct : Editions Charleston 


    votre commentaire
  • Là où se croisent quatre chemins - Tommi Kinnunen

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman 

    Grand Format : 385 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Nous sommes au nord de la Finlande, dans un petit village au fin fond de la taïga. Le destin de toute une famille va nous être raconté à travers quatre de ses principaux membres. Tout commence en  1895 avec Maria sage-femme indépendante, qui élève seule sa fille Lahja. Celle-ci veut faire l’inverse de sa mère en fondant un foyer avec mari et enfants. Mais Onni, son mari, cache un terrible secret qui va peser sur tous. C’est seulement des décennies plus tard, quand Kaarina leur belle-fille s’installe dans la maison familiale, que tous ces silences, secrets et non-dits vont finalement tomber.

     

    Avis par Lolo :

    Intéressant et révélateur de la société finlandaise du XXe siècle. Le livre se décompose en quatre grandes parties qui correspondent à un personnage clé du roman. A chaque fois, l’histoire est donc  racontée du point de vue dudit protagoniste. La partie que j’ai le moins aimé est celle concernant Lahja, mais c’est parce que je l’ai trouvé antipathique. L’originalité du livre vient aussi du fait que d’un chapitre à l’autre plusieurs années ont passé. C’est très bien écrit et l’auteur nous captive progressivement. Son livre est le reflet de toute une génération et des mentalités de l’époque. C’est touchant car il sait nous rendre proches de ces quatre destins différents. Une belle réflexion sur la vie et les choix qui s’imposent. A découvrir. 

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Nous autres simples mortels - Patrick Ness

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 331 pages / 16,00 €

     

    Résumé :

    Mikey vit en marge d’un monde où son meilleur ami est un quart Dieu, et où les Indie kids se font tuer les uns après les autres, alors que d’étranges lumières bleues apparaissent en ville. Lui, essaie simplement de s’en sortir aves ses « boucles » symbole de son anxiété, coincé entre un père alcoolique et une mère investie en politique. Pour l’aider, il peut compter sur une de ses sœurs qui combat ses propres démons, alors qu’à deux ils prennent soin de leur benjamine. Et bien sûr, il y a la fin du lycée qui se profile, et la séparation de ses amis… Est-ce pour lui l’occasion d’embrasser (ou plus) Henna, son amie qu’il convoite secrètement depuis des années ?

     

    Avis par Jake :

    L’aspect fantastique en marge de cette histoire, qui n’est jamais vraiment expliquée (comme les Indie kids par exemple !), est très perturbant. Tant que l’on se demande s’il ne s’agit pas d’une suite… Voilà le seul bémol de ce roman extraordinaire. Il est de ce qui vous font tomber littéralement amoureux de ses personnages. Il est touchant, vrai et incroyablement juste. On s’attache instantanément et on aime les protagonistes pour leurs forces et leurs faiblesses. On doit évidemment cela à des schémas complexes d’amitié, d’amour et de famille. Mais incontestablement, on le doit à une écriture irréprochable qui nous projette avec force dans nos années lycées, des années de transition qui marquent les tournants de nos vies, et qui révèlent à tous nos craintes anciennes. Autant destiné aux ados qu'aux adultes, on oublie finalement le côté fantastique pour se concentrer sur les sentiments et ressentis... C’est superbe, c’est un livre qu’on lit d’une traite et que l’on aimerait qui ne finisse jamais. Coup de cœur à découvrir au plus tôt !

    Lien direct : Editions Gallimard jeunesse


    votre commentaire
  • Une nouvelle chance - Debbie Macomber

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format poche : 223 pages / 7,99 €

     

    Résumé :

    Alors que cela devait se produire un peu plus tard, l’intervention d’un apprenti ange gardien précipite la rencontre de Lucie, future chef, et d’Aren, critique gastronomique le soir du Nouvel An. C’est le coup de foudre immédiat, mais le coup du sort fait qu’ils ne se reverront plus avant un an ! Lorsque ce jour arrive finalement, les trois anges gardiens vont faire leur possible pour réparer leur erreur, en poussant les deux héros dans la même direction. Mais leur nouvelle interruption dans le fil du destin pourrait bien séparer définitivement Aren et Lucie, alors que ce dernier se retrouve à faire une critique terrible de la cuisine de la jeune femme, sans savoir qu’elle est la chef en question…

     

    Avis par Jake :

    Ma femme est une habituée de Debbie Macomber, et les romances un peu lentes qu’elle adore ne m’attirent habituellement pas… Mais ce roman étant relativement court, j’ai décidé de tenter l’expérience et de donner sa chance à l’auteure… Grand bien m’en a fait ! Car j’ai passé un délicieux moment ! Le thème est complètement de saison, avec des fêtes de Noël et un Nouvel An qui approche à grands pas ! L’atmosphère est très agréable, presque féérique, très familiale et chaleureuse. Les personnages sont très attachants, et c’est le cas également de leurs familles. On se demande simplement pourquoi les anges s’en mêlent, car ils n’apportent pas grand-chose à l’histoire… On a l’impression de suivre un film de Lifetime, ou une romance avec Meg Ryan et Tom Hanks… et c’est un sacré compliment ! ^^ La narration est légère et très agréable à suivre, il n’y a pas de fausse note dans le récit. Bref, c’est un livre idéal pour la saison et pour passer un moment agréable !

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Bridget Jones baby - Helen Fielding

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 259 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    Bridget et Mark, c’est fini… Alors que leurs fiançailles sont rompues depuis un moment, ils se revoient pour la première fois à un baptême… et l’alcool et la fête faisant, ils retombent dans les bras l’un de l’autre… pour se séparer immédiatement. Persuadée que c’est son âge qui a fait fuir Mark, Bridget retombe dans les draps de Daniel Cleaver, némésis de son ancien fancié… Rien de bien nouveau sous le soleil… Sauf que Bridget Jones étant la reine de la catastrophe, ce n’est pas une péri-ménopause qu’elle voit arriver… mais bien une grossesse ! Dès lors, la grande question se pose : qui est le père ?

     

    Avis par Jake :

    J’avoue que je n’étais pas très chaud à l’idée de voir le nouveau film, ou même de lire cette adaptation, car je trouvais le roman très court pour être valide, comparé aux trois autres opus sensationnels de l’auteure… j’avais tort ! Ma famille n’a pas arrêté de me demander pourquoi j’étais mort de rire ! Ce nouvel ouvrage est effectivement bien trop court, car il tellement hilarant que l’on aimerait qu’il ne finisse pas ! Le ton est une nouvelle fois donné avec la reine de la catastrophe ! Les deux Hommes de sa vie sont toujours présents et diamétralement opposés. Les quiproquos sont légions, les erreurs également. Les sentiments sont toujours au rendez-vous. L’humour est omniprésent, et l’écriture est fluide et proche du lecteur, l’emmenant dans chaque débâcle ! L’ouvrage est beaucoup plus léger que Folle de lui, moins grave également. Evidemment, puisque Mark est toujours là… Et qu’est-ce que c’est agréable de retrouver ce protagoniste si chouette et psychorigide ! ^^ Bref, c’est un succès complet !

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • The November criminals - Sam Munson

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 286 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Addison Schatcht a 18 ans et vit seul avec son père. C’est nu garçon très intelligent, quoi que peu conventionnel. Il reste très réservé, et ne partage que certaines choses avec Pelle, sa pote avec qui il deal de la beu – et couche, accessoirement. Hormis cette dernière, Addison ne se confie à personne. Mais lorsque Kevin, un garçon de son lycée se fait tuer dans la rue, Addison a un déclic. Ce n’est pas qu’il connaissait le garçon en question, mais ça ne lui semble pas normal. Pas juste… Entre deux ventes de drogues douces, entre deux coups tirés avec Pelle, Addison va faire son possible pour découvrir l’assassin de Kevin…

     

    Avis par Jake :

    Coup de cœur ! Et quand j’entends en plus que le roman va être adapté au cinéma, ça me fait très plaisir ! Il est de ces romans dont on sent dès la première putain de ligne que l’on va adorer immédiatement. C’est drôle, brillant et intelligent. C’est juste et incroyablement pittoresque. C’est raconté de façon optimale pour une immersion parfaite dans la vie de ce lycéen que j’aurais rêvé d’être ou d’avoir comme meilleur ami. Sa relation avec Pelle est aussi incroyable et addictive que le roman en lui-même. Les personnages sont très attachants, l’histoire crédible. Bref, c’est exceptionnel, hilarant, touchant et c’est à lire pour les ados et les adultes !

    Lien direct : Editions Hachette


    votre commentaire
  • La repasseuse - Bénédicte Lapeyre

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 230 pages / 17,90 €

     

    Résumé :

    Mone est née en 1900 à Senlis, d’une mère repasseuse. Même si sa scolarité est brillante, elle s’arrête au certificat d’études, car elle n’a pas les moyens d’aller au-delà. Alors elle va devenir repasseuse comme sa mère. Grâce au linge qu’on lui apporte tous les jours, elle va bientôt connaître tous les secrets des habitants, ainsi que leur intimité. Mais comme elle est discrète et très agréable, les clients affluent et se confient sans gêne. Mone va traverser les deux guerres, puis mais 68 et n’aura de cesse de se passionner pour la mode et le cinéma. 

     

    Avis par Lolo :

    Une très belle histoire, que j’ai adorée ! Pourtant le sujet n’est ni simple ni courant. Il fallait le faire, un roman sur une repasseuse, eh bien c’est une réussite. Car l’histoire va bien au-delà et c’est à travers la vie de Mone que nous assistons aux grands bouleversements de presque un siècle entier. Malgré tout ce n’est pas un livre historique, mais plutôt basé sur la condition des femmes au cours du XXe siècle.  Mone est une enfant et une femme exceptionnelle, elle est en avance sur son époque et d’une intelligence remarquable. C’est tendre, émouvant, triste et drôle à la fois. Il y a trois grandes parties qui correspondent aux grands changements dans la vie de Mone. Tous les personnages jouent un rôle important dans l’histoire, et j’ai trouvé l’ensemble très réaliste. On le lit en un rien de temps et on réalise trop tôt que l’on arrive à la fin. C’est un roman très positif, un livre qui fait du bien, et par les temps qui courent, c’est extrêmement précieux ! 

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Le chien des boches - Claude Quétel

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 250 pages / 18,50 €

     

    Résumé :

    Le temps d’un roman, l’auteur, qui est historien remet ses habits d’enfant, pour nous raconter ses souvenirs de l’après-guerre sur la côte normande. Tout un monde s’ouvre alors à nos yeux, mais c’est surtout l’enfance de ces petits de l’époque qui est incroyable. Dans son petit village, Claude nous fait découvrir tout un panel de personnages hauts en couleurs. Il y a le curé qui jure en disant la messe, la tante Léa, un peu simplette, mais aussi des animaux hallucinants. Comme Coco la mouette apprivoisée, le berger allemand qui fait les courses tout seul, et bien sûr, le chien des boches ! 

     

    Avis par Lolo :

    Superbe, touchant et drôle à la fois ! L’auteur est un conteur merveilleux et un historien passionnant, qui nous entraîne à la découverte de son enfance de l’après-guerre. Ici, le but n’est pas de nous raconter l’Histoire, mais de nous dresser le quotidien d’un petit village normand, bien rural avec tout ce que cela sous-entend. Les enfants étaient vraiment livrés à eux-mêmes et en danger permanent, Claude et ses copains ont pour terrain de jeu, les vestiges de la guerre. Les relations parents-enfants étaient froides, sans aucune manifestation ni démonstration d’amour. Et pourtant, il nous le  raconte de manière sublime. Et même si les problèmes de l’époque étaient énormes : les privations, le manque de nourriture, l’éducation qui visait à punir encore et toujours…on a l’impression que quelque part, les enfants s’amusaient et faisaient la part des choses. L’auteur décrit les gens qui l’entourent et sa famille avec un humour génial et toujours à travers ses yeux d’enfant. J’ai retrouvé beaucoup de similitudes avec ce que mes parents racontaient sur cette période, ayant eux aussi, connu la guerre, et l’après. Quelque part, cela m’a rappelé des pans entiers de mon enfance, car je vivais dans un hameau rural, où même dans les années soixante, les mentalités étaient très arriérées. Le titre et la couverture du livre reflètent à merveille son contenu. Un roman magnifique fabuleusement raconté !

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Je suis une fille de l'hiver - Laurie Halse Anderson

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 311 pages / 20,00 €

     

    Résumé :

    Lia et Cassie sont restées amies pendant très longtemps. Elles étaient très proches et partageaient un terrible secret : un besoin d'être toujours plus mince... Si l'une préfère s'affamer, la seconde se contente de manger et de se faire vomir... Mais c'était avant que les deux filles ne cessent de se parler. Pourtant, Cassie a essayé d'appeler Lia 33 fois, laissant un certain nombre de message que son ancienne amie à préférer ignorer... Seulement ce matin, Cassie est retrouvée morte dans un motel. Lia fera son possible pour passer cette difficile épreuve, en tentant par la même de cacher ses pertes de poids à son père et à sa belle mère, alors que sa propre génitrice - un médecin - avec laquelle elle ne souhaite plus vivre, tente de pousser sa fille à réagir...

     

    Avis par Jake :

    Vous parler de ça, autre roman de cette auteure, avait été un véritable coup de coeur ! Un livre incroyable de sensibilité aux personnages touchants et très attachants. Il était donc évident pour moi de commencer à dévorer son nouveau roman. Pourtant, le succès n'est à mon sens pas au rendez-vous. Le thème est une nouvelle fois très dur : l'anorexie (bien que le mot ne soit, je crois, pas une seule fois prononcé dans l'ouvrage), mais le personnage principal est bien moins attachant. Le calvaire psychologique que vit Lia (et sa famille) est bien transcrit dans un méli-mélo de pensées, de mots qui n'ont pas toujours un sens évident et qui rendent la lecture plutôt ardue... La fin est cependant superbe et très bien conçue, et m'a bien plus rappelé le ton de Vous parler de ça... Mais je ne peux nier le fait d'avoir été déçu, puisque à tort ou à raison, je m'attendais à trouver un roman de la même tempe... alors que Je suis une fille de l'hiver est assez déprimant même si probablement très authentique...

    Lien direct : Editions La belle colère


    votre commentaire
  • Ne laissez pas les chiens garder la viande - Mariska Mourik

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 512 pages / 22,90 €

     

    Résumé :

    Nous sommes en France en 2007, et tous les médias sont braqués sur le collectif « Urgence Darfour ». Un journaliste hollandais, nommé Dantzig, enquête sur le déroulement de cette campagne qui brasse des millions sans qu’un seul centime ne parvienne aux victimes. Ses investigations le mènent au Soudan, où il rencontre Claire, jeune humanitaire désabusée. Ils sympathisent, et Claire lui raconte un peu ce qui se passe réellement dans les organisations humanitaires. Ensuite, Claire semble s’être évaporée dans la nature, puis envoie un appel au secours à Dantzig. Elle semble en danger. Mais est-ce vrai ? Qui est-elle vraiment, et qui est donc ce fameux Pierre avec lequel elle a créé une association d’adoption d’orphelins au Darfour ?

     

    Avis par Lolo :

    Simple, complexe et passionnant à la fois ! L’auteur part d’un fait réel et y campe son histoire bien sûre romancée. Mais, le problème, hélas c’est qu’il y a beaucoup plus de réalité que de fiction dans le livre. On apprend beaucoup de choses sur les dessous des organisations humanitaires et cela fait froid dans le dos. Mais le pire dans tout cela c’est la corruption des états impliqués, et on voit vite que les grandes puissances n’ont rien à envier aux états Africains. On se rend compte aussi combien il est difficile de faire de l’humanitaire dans un monde qui ne l’est pas. Claire est parfaite dans son rôle. Elle est comme tous ceux qui rêvent de faire le bien et qui sont rattrapés par le monde réel et cruel de la politique, de l’argent, du profit. Dantzig lui est un vrai journaliste, mais celui qui surpasse tout ce qu’on peut imaginer est sans doute Pierre. C’est vraiment « un personnage » ! Les descriptions du Soudan, du Darfour et du génocide sont poignantes, mais le pire est la condition du peuple et surtout celle des enfants qui est insoutenable. Les faits sont là et l’auteur nous ouvre les yeux simplement, en nous laissant juger par nous-mêmes. Extrêmement bien écrit, avec en prime un suspense angoissant.

    Lien direct : Editions Le passeur


    1 commentaire
  • Les filles du Nightingale - Donna Douglas

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format poche : 688 pages / 9,50 €

     

    Résumé :

    Londres, 1936. Trois jeunes femmes. Trois passés, educations et milieux sociaux differents mais une seule meme volonté : devenir infirmiere. Pour cela, elles intègrent alors la prestigieuse école du Nightingale. Tout en étant formé à leur métier à venir, elles découvriront chacune à leur manière comment se défaire de ce(ux) qui les emprisonne(nt) afin de trouver leur propre voie. Ainsi, Dora, issue d’un milieu défavorisé où elle a connu des moments difficiles, osera-t-elle montrer toute la force de caractère qu’elle détient afin d’aller toujours plus de l’avant  et d’aider les siens ? Helen, fille de la très autoritaire Mme Tremayne, réussira-t-elle à s’émanciper de cette femme toute puissante qui a la main mise sur sa vie ? Et Millie, entrée à l’hopital en signe de refus à un mariage de convention, ira-t-elle au bout de ses idées en continuant sa carrière ou retournera-t-elle à sa vie luxueuse dans laquelle elle a toujours évolué ?

     

    Avis par Jake :

    Dans un contexte historique authentique, trois jeunes femmes bien différentes évoluent ensemble au rythme du Nightingale, un hôpital d’apprentissage. Voilà un synopsis qui a tout pour me séduire : l’encrage historique et les destins de femmes fortes qui progressent malgré les contraintes de la société. Ce livre avait, sur le papier, tout pour me plaire. Et ce fut le cas, certes, mais sans passion. J’ai effectivement aimé découvrir la vie de ces jeunes filles, leur passé et l’existence qu’elles se construisent. Mais le rythme du récit est assez plat, sans vigueur (même s’il se réveille un peu dans les cent dernières pages), ce qui n’a pas suscité mon envie de lecture. J’ai donc mis pas mal de temps à lire ce livre qui n’est pas indigne d’intérêt puisque j’ai quand même apprécié l’histoire. Un récit relativement divertissant, mais dont je ne pense pas lire la suite, si suite il y a (comme le laisse suggérer la fin…).

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Cette obscure clarté - Estelle Laure

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 312 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    Lucille vit seule avec sa jeune soeur Wren, depuis que son père a été interné, et que sa mère a préféré fuir sans laisser de traces. Lucille sait que si elle prévient qui que ce soit, elle et sa soeur seront séparées... Elle fait donc son possible pour joindre les deux bouts et payer les factures, tout en tentant de maintenir le moral de sa soeur au beau fixe - et à ne pas perdre pieds elle-même... Les seules autres personnes au courant sont sa meilleure amie de toujours, Eden, et Digby, le frère de cette dernière dont Lucille est désespérément amoureuse... Combien de temps la jeune fille parviendra-t-elle à tenir le coup ?

     

    Avis par Jake :

    Fantastique ! Il y a une collection que j'adore : La belle colère, qui traite d'adolescents mais dont l'écriture dédie les romans plutôt aux adultes... Cette obscure clarté pourrait parfaitement s'inscrire dans la collection ! Les personnages sont tellement vrais ! L'histoire est touchante, elle sait être drôle et triste, tirant avec brio des émotions auprès de son lecteur. L'écriture est parfaite, impliquant le lecteur en spectateur direct du drame qui se joue... Lucille est une adolescente incroyable, forte et dévouée à sa petite soeur. Toutes les relations sont brillamment décrites, qu'elles soient entre soeurs, entre amies, ou amoureuses... C'est un coup de coeur pour ce superbe roman qui marque longtemps ! Superbe !

    Lien direct : Editions Hachette


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique