• La révolte des neuf - Pittacus Lore

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 360 pages / 15,00 €

     

    Résumé :

    John (N°4) est parvenu à libérer N°9 de sa prison, mais c’est au prix de Sam, qui a été capturé à son tour. John se rendra vite compte que malgré les pouvoirs extraordinaire de son nouveau compagnon, le comportement impulsif de 9 peut se révéler dangereux. De plus, Setrakus Râ, le leader des Mogadoriens apparaît de plus en plus dans les songes du héros. De leurs côtés, Marina (N°7) et N°6 se sont alliées à Ella (N°10) et son Cêpan, arrivés sur Terre sur un deuxième vaisseau depuis Lorien. Les quatre quitteront l’Espagne pour l’Inde dans le but de retrouver N°8, capable de se téléporter. Nos jeunes aliens vont tenter par tous les moyens de se retrouver, dans le but de réunir la Garde et de se débarrasser de leur pire ennemi : Setrakus Râ…

     

    Avis :

    « The rise of nine », est (mal) traduit par « la révolte des neuf » au lieu « la montée/révolte de N°9 » (de la même façon que « The power of six » aurait dû être traduit par « le pouvoir de N°6 » au lieu de « le pouvoir des six », mais passons…). Ce troisième tome de la saga de N°4 est passionnant ! Comme le précédent, la narration est multiple, ici c'est John, N°6 et Marina qui partagent leurs points de vue. Marina que l’on a appris à connaître dans le tome précédente est une jeune femme très affectueuse dont le lecteur se sent immédiatement proche : elle n’aura de cesse de tenter de devenir meilleure et de protéger ses amis. 6 est toujours la fière combattante que l’on adore voir écraser ses ennemis et trouvera très certainement en 9 un équivalent masculin. Ce nouveau personnage est un bon ajout, car très différent des autres Loriens. Il incarne plus l’ado rebelle qui n’hésite pas à se servir de ses pouvoirs quand bon lui semble. On lui trouvera au fil du roman de grandes qualités qui le rendent néanmoins attachant. Son amitié avec 4 est pour le moins dynamique, et l’on gardera en tête un certain combat sur le toit d’un gratte-ciel… Ella, la petite dernière est une bouffée d’air frais et l’on affectionne beaucoup sa relation parent/enfant avec son Cêpan. N°8 a un pouvoir génial (que l’on retrouvait dans le film « Jumper ») et qui saura être très utile dans la suite des événements. Les retrouvailles avec Sarah sont formidables et seront certainement d’avantages exploitées dans le prochain tome, mais l’on regrette l’absence de Sam (ce personnage si humain) dans tout le roman. Les retrouvailles de la Garde (moins N°5 que l’on attend toujours) sont explosives ! Les combats sont bien menés et l’étalement des pouvoirs ravira les fans de SF ! Ce dernier tome est sans conteste le meilleur de la saga et nous fait trépigner d’impatience dans l’attente de la suite…


    votre commentaire
  • Terre vampire 3- La légende du tonnerre - E. Knight

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 436 pages / 8,20 €

     

    Résumé :

    Depuis plus d’un an, David Valentine, Félin membre de la résistance, est obligé de se faire passer pour un collab dans le but d’infiltrer l’équipage d’un bateau : le Tonnerre. Il parviendra, avec l’aide de son ami et allié Ahn Kha, a convaincre l’équipage du bien fondé de sa manœuvre, et dirigera le vaisseau vers les Caraïbes. Son objectif est une arme de nature inconnue qui pourrait bien faire tourner à leur avantage le conflit qui oppose l’Humanité aux Kurians, ces dévoreurs d’auras. Une fois sur place, Valentine en apprendra plus sur l’arbre intermondes et sur l’Histoire et la conquête des Kurians, grâce à l’un d’entre eux qui a trouvé un échappatoire à leur vie de Vampires. Mais quérir l’arme ultime n’est pas tout, encore faut-il réussir à la ramener en territoire libre…

     

    Avis :

    Ce troisième tome (qui conclut les traductions françaises de la saga) se démarque complètement des deux premiers. Bien que l’objectif soit clairement défini, il n’y a pas un seul « final », mais plutôt une succession d’étapes qui rendent le roman un peu moins prenant. En revanche, les révélations du Kurian qui parvient à se nourrir par osmose (sans avoir à prendre des vies Humaines) sont particulièrement intéressantes et donne une nouvelle dimension à l’histoire ! On en vient à désirer un roman entier qui reviendrait sur l’évolution des Kurians et les raisons qui les ont poussés à débarquer sur Terre. La complicité entre Valentine et son ami Ahn Kha est toujours très présente, ce que l’on apprécie d’autant plus que l’auteur semble désireux de changer les personnages de tome en tome (exit Duvalier, la Féline du deuxième tome). Des différences majeures ornent tout de même ce roman, puisque l’on découvre que les Kurians ont eu recours à la modification génétique pour créer de nouvelles espèces au Texas, ce qui prend un peu le lecteur au dépourvu. Malheureusement, la fin se conclut en queue de poisson : on y apprend que Valentine va devenir père, et que sa précieuse arme pourrait être perdue. Et puisque la suite n’a jamais été traduite, c’est assez frustré que nous laisse cette lecture…


    votre commentaire
  • Terre vampire 2- Le choix du félin - E. Knight

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 461 pages / 7,10 €

     

    Résumé :

    David Valentine est un Loup. Mais, séparé de sa compagne Molly (à qui il sauve la vie dans le premier tome) et après une bataille qui tourne mal, il se voit forcé de quitter sa troupe de mercenaire. Confronté au choix de renoncer à l’armée ou de changer de caste, Valentine va décider de suivre Duvalier : une femme forte au caractère bien trempée qui va transformer l’ancien Loup en Félin. Après la cérémonie qui le transforme une nouvelle fois – ce coup-ci en un espion aux capacités surdéveloppées – les deux Félins vont tenter de retrouver la Croix Torse : des collabos qui reprennent le symbole nazi. Sur leur route, ils seront séparés et confrontés à une nouvelle espèce de Faucheurs, plus intelligents et organisés. David Valentine s’alliera avec le plus étrange des individus afin d’arriver à bout de la bande de collabos.

     

    Avis :

    Ce deuxième tome est moins prenant que le premier. Le personnage, étant coupé de Molly et de ses compagnons Loups, est forcément plus solitaire. Ainsi, bien que l’intrigue soit potable, les événements ne sont pas particulièrement passionnants et traitent plus d’infiltration et de course-poursuite plutôt que de voyages ou de transformation. On notera que la fin n’est qu’une succession de combats. De même, l’absence de Molly enlève à l’histoire toute forme de romance (que l’on affectionnait beaucoup dans le premier opus). La relation de camaraderie entre Valentine Ahn-Ka – un alien – est un point positif, mais n’arrive malheureusement qu’en fin de roman. Et le lien qui se développe entre Duvalier et David lorsque que la Féline forme son apprenti n’est pas suffisamment approfondi… Des points positifs qui ne suffisent pas à contrebalancer les manques. La sauce ne prend donc pas comme dans « La voie du loup » : il manque clairement une dimension à ce livre. Espérons que le troisième tome relève ce défi.


    votre commentaire
  • L'aube de la nuit 7-7 Le Dieu nu 2-2 Révélation - Peter Hamilton

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 946 pages / 12,80 €

     

    Résumé :

    Quinn Dexter a élu domicile à Londres, et fait croître le nombre des possédés afin d’invoquer l’aube de la nuit et la venue du frère de Dieu. Sa conviction et le pouvoir des possédés permettent une nouvelle rupture dans le réel, et la collision des univers. Sur son chemin, se dressent Louise et Fletcher armés d’un dispositif conduisant à l’éradication complète de l’âme : la seule façon de se débarrasser complètement des possédés. Joshua traverse l’univers pour retrouver le Dieu nu, un concentré de connaissances aux pouvoirs défiant l’imagination, laissé par une espèce ayant transcendé l’existence physique. L’empire d’Al Capone s’effondre alors que la Terre semble sombrer. L’aube de la nuit est sur le point de commencer…

     

    Avis :

    Ce chapitre en près de mille pages clôt la saga extraordinaire d’Hamilton. Plus que les autres tomes, celui-ci est véritablement la continuité du précédent. Chaque personnage bénéficie d’une véritable conclusion, assez satisfaisante, d’ailleurs. Des réponses sont apportées à chaque question, évitant donc toute frustration pour le lecteur. L’auteur parvient comme à son habitude à joindre tous les fils du récit en un seul aboutissement, ce qui est particulièrement réussi. On regrette simplement que 100 pages suffisent à l’explication finale alors que l’on en a passé près de 5000 à suivre les aventures des protagonistes ! Reste que les idées sont très bonnes et la science-fiction proposée est de grande qualité. Une épopée réussie malgré quelques passages en longueur. C’est probablement l’œuvre d’une vie, cela restera en tous cas mémorable.


    votre commentaire
  • L'aube de la nuit 6-7 Le Dieu nu 1-2 Résistance - Peter Hamilton

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 921 pages / 12,80 €

     

    Résumé :

    Quinn Dexter est finalement parvenu à arriver sur Terre. Son objectif est désormais de passer d’arche en arche – les villes Terriennes – et d’infiltrer les églises de la secte du frère de Dieu, afin de monter des armées de possédés qui pourront, à terme, faire venir La Nuit. De leur côté, Louise est sa sœur ont également atterri sur notre planète afin de prévenir la population de la venue de l’infâme possédé. Les deux jeunes femmes en profitent pour découvrir les merveilles de technologies qui leur étaient interdites sur Norfolk, leur planète natale. Al Capone tente de maintenir son règne au sein de l’Organisation, mais cette dernière menace de s’effondrer tel un château de cartes, s’il ne se méfie pas des alliés qu’il choisit… Enfin, Joshua Carver part cette fois ci pour les confins de l’univers dans le but de débusquer le Dieu des Thyratcas – une espèce xéno –  qui pourrait bien être la solution contre la possession…

     

    Avis :

    Cet avant-dernier tome de la longue saga était excellent ! Louise débarquant sur Terre est une véritable « Pretty woman » en puissance qui découvre (et nous avec) les merveilleuses technologies et modes de vie Terriens imaginés par Hamilton. Le tout conférant une légèreté très appréciable au roman. L’humour est donc bien plus présent, et les personnages se font plus appréciables, notamment une bande de possédés au grand cœur qui tente de s’en sortir entre l’armée et leurs confrères aux sombres desseins. La quête de Joshua sera certainement la clé de l’énigme, mais le lecteur commence à vraiment se questionner sur l’aboutissement, qu’il soit scientifique (que va-t-il arriver aux possédés), ou sentimental (Joshua commence à avoir couché avec pas mal de monde, et on apprécierait qu’il se décide…). Dès lors, la longueur de ce pavé devient un plaisir et nous amène au dernier tome qui, espérons le, saura tenir ses promesses !


    votre commentaire
  • L'aube de la nuit 5-7 L'alchimiste du neutronium 2-2 Conflit - Peter Hamilton

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 761 pages / 10,50 €

     

    Résumé :

    Louise et sa sœur, toujours à la recherche de Joshua, qu’elles croient sur Tranquilité, décident de faire un détour par la Terre. Fletcher, leur ami possédé gentleman tient en effet à prévenir le Gouvcentral de l’arrivée imminente de Quinn Dexter sur la planète bleue. De son côté, la flotte d’Al Capone se rapproche de la Confédération et prend pour cible l’habitat que l’on croyait le plus en sécurité : Tranquilité. Les Kiints, xéno à la technologie supérieure, refusent toujours de révéler à Ione – gouvernante de Tranquilité – comment ils ont réussi à régler le problème des possédés qui leur est également arrivé par le passé. Joshua, rencontre son frère qui intègre son équipage et part récupérer l’Alchimiste, avec l’aide du docteur Alkad, sa créatrice ; mais les troupes d’Al Capone sont également sur la piste de l’arme aux pouvoirs terrifiants…

     

    Avis :

    Ce tome, comme son précédent se lit facilement. L’écriture est fluide et l’histoire prenante. Le seul reproche que l’on puisse vraiment lui faire est son absence de personnage vraiment attachant. Joshua est un peu un « anti-héro » et Louise est quasi absente de ces 700 et quelques pages. La trame continue mais s’appesantit parfois. Le scénario gagnerait à s’accélérer et comme dans la plupart des romans de cette saga, ce n’est que dans les 200 dernières pages que le suspense est omniprésent et où le lecteur sait que quelque chose de capital et de passionnant va se produire.


    votre commentaire
  • Les guerres Wess'har 6-6 Judge (Juge) - Karen Traviss

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 391 pages / 7,99 $

     

    Résumé :

    Shan, Ade et Aras arrive avec le vaisseau Eqbas d’Esganikan sur Terre. 25 ans ont passé pour le reste des vivants, y compris pour les amis des héros : Eddie, Giyadas et Nevyan restés sur Wess’ej. Le gouvernement Australien qui accueille les Eqbas sont en conflit avec certains états de la planète et particulièrement avec le FEU, l’organisation qui tente depuis toutes ces années de récupérer la C’naatat pour l’utiliser à des fins militaires. De son côté, Esganikan a choisi de s’administrer volontairement la C’naatat afin de ne pas gaspiller sa vie avant de rentrer sur sa planète, une pente glissante, qui l’est d’autant plus lorsqu’elle propose le parasite au reste de l’équipage et que les Skavus et Shan l’apprennent…

     

    Avis :

    Ce dernier tome est tout bonnement extraordinaire. La frustration est de rigueur lors de la première partie car au final, ce n’est que quelques semaines que nos héros passent sur Terre avant de repartir sur Wess’ej lorsque la C’naatat est considérée comme trop dangereuse pour que sa présence soit autorisée sur notre planète. Mais les deux voyages de 25 années chacun permettent d’arriver à une conclusion digne de ce nom : l’histoire des Bezeris qui ont pu se repeupler avec la C’naatat qui leur est ensuite retirée pour reprendre un cycle naturel. Lindsay est alors également guérie du parasite et peut repartir sur Terre. Et le plus touchant de toute cette belle saga : la mort d’Eddie, qui a passé toute le reste de son existence sur Wess’ej avec Giyadas – une jeune Wess’har – qui a été comme une fille pour lui. Leur relation est décrite avec une telle réussite que les émotions sont présentes du début à la fin. Aras, trouve enfin la fin qui lui convient et qui lui permet d’être parfaitement heureux. Et Shan, désormais mariée à Ade, apprend à se relâcher afin d’être à son tour heureuse… Une saga exceptionnelle, marquante, drôle, cynique, écologique… Fantastique.


    votre commentaire
  • Les guerres Wess'har (5-6) Ally (Allié) - Karen Traviss

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 388 pages / 7.99 $

     

    Résumé :

    La guerre civile a éclaté ches les Isenjs. Esganikan, la matriarche des Eqbas menace d’annihiler toute la population pour empêcher le déséquilibre écologique qui menace tout le système de Cavanagh. De son côté, Lindsay exilée chez les Bezeri choisit de donner la C’naatat aux 44 survivants malgré leur passé houleux (ils ont exterminé des espèces entières avant l’arrivée des Wess’har dans le système). L’espèce, précédemment vouée à l’extinction émerge des océans et se remet à pondre des œufs et à chasser les espèces locales. Lorsque Shan et Aras apprennent ça, ils décident de prendre les choses en mains. Mais une autre menace pèse : Esganikan a fait appel à des alliés extrémistes : les Skavus qui ne voient pas d’un bon œil les effets de la C’naatat et qui ne semblent pas vouloir quitter le système de Cavanagh… Quant au départ vers la Terre, il est imminent, mais se fera-t-il avec ou sans Shan Frankland ?

     

    Avis :

    Ce 5ème et avant dernier tome de la saga des guerres Wess’har reste parfaitement agréable, bien que le rythme soit moins soutenu que les précédents. La venue d’une nouvelle espèce ne fait que perturber l’équilibre précaire entre les races du système et on se demande comment l’auteure va être capable de boucler toutes les trames avec un seul tome. L’installation des Bezeri hors du milieu aquatique est passionnante et le dilemme d’Aras et de Lindsay bien transmis au lecteur. L’approche du départ rapproche tous les personnages et les adieux sont très difficiles pour certains. La narration est tellement bonne que le lecteur à l’impression de quitter lui-même Wess’ej, et pour ma part… Je ne veux pas !!!


    votre commentaire
  • The X files 5 Anticorps - Kevin Anderson

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 284 pages

     

    Résumé :

    Lors d’une manifestation qui dégénère, un laboratoire à la pointe de la technologie part en fumée, avec ses deux responsables. Mais quand un cadavre plein de tumeurs est découvert sur les lieux quelques temps après, l’enquête est confiée aux agents Mulder et Scully. Pour couronner le tout : la femme et l’enfant du directeur du centre de recherche sont portés disparus… Alors que Scully a été diagnostiquée avec un cancer généralisé, après avoir été elle-même kidnappée par les hommes de l’ombre, cette affaire devient personnelle et l’agent se jure de retrouver le petit garçon. Mais la manifestation était-elle réelle, ou n’était-ce qu’une illusion des hommes de l’ombre pour mettre la main sur une nouvelle technologie dévastatrice ?

     

    Avis :

    Des années après l’arrêt de la série, quel plaisir de se replonger dans les aventures de nos deux agents préférés du FBI. Le scénario est bien trouvé et ressemble effectivement à un épisode des X-Files. L’écriture est un peu simpliste et moins sombre que la série ne l’était ce qui n’empêche pas au lecteur de passer un bon moment et d’apprécier l’humour de Mulder et son désir de mettre à nu la moindre conspiration. A réserver aux fans de la série.


    votre commentaire
  • Les guerres Wess'har 4-6 Matriarch (Matriarche) - Karen Traviss

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 387 pages / 7,99 $

     

    Résumé :

    Lindsay et Rayat sont condamnés pour le cataclysme qu'ils ont engendré, et sont remis aux Bezeris - le peuple aquatique mourant - afin d'expier leur faute. Mais en choisissant de les laisser vivre, Aras et Ade doivent leur délivrer une dose de C'naatat, allant contre l'initiative de Shan. De son côté, l'ancienne flic essaie de tempérer les mesures des Eqbas qui font éclater la guerre chez les Isenj et réservent un sort similaire au peuple Terrien. Sur notre planète, les verts s'opposent au régime pour accueillir les aliens en Australien. D'un point de vue personnel, Shan est confrontée à un dilemne plus difficile encore que sa propre survie, un choix qui mettra sa famille - sa relation avec Aras et Ade - en danger...

     

    Avis :

    Ce 4ème tome des guerres Wess'har, inédit en France est une merveille ! Toujours extrêmement riche en humour et rebondissements, il ne cesse de nous surprendre avec ses personnages attachants, ses aventures extraordinaires et ses retournements de situation alarmants. C'est bien dommage qu'il n'ait jamais été traduit car le dénouement est proche ! La relation triangulaire entre Shan, Aras et Ade est étrangement agréable et les passages sous la mer avec les Bezeri sont très bien écrits. Alors que l'on croit l'histoire terminée pour Rayat et Lindsay, un fantastique retournement de situation se produit une nouvelle fois ! Cette saga géniale en six tomes vaut le détour !


    votre commentaire
  • Le pouvoir des six - Pittacus Lore

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction
    Grand format : 416 pages / 13,90 €

     

    Résumé :

    John Smith (alias N°4) est en fuite avec Sam et N°6, qui l’a rejoint lors du terrible affrontement qui a coûté la vie d’Henri, le Cêpan – guide – de John. Les trois amis sont obligés de rester en mouvement permanent pour échapper à la course de Mogadoriens, toujours à leur recherche. Ils profitent du voyage pour s’entraîner, mais des tensions naissent : la belle N°6 ne laisse pas indifférents les deux garçons, et le sentiment paraît réciproque. Reste que Sarah ne quitte jamais l’esprit de John, pourtant forcé de la laisser à Paradise pour sa protection. De son côté, N°7 est une jeune femme quasiment adulte vivant dans un orphelinat catholique en Espagne, et tentant de s’entraîner d’elle-même, puisque sa propre Cêpane a laissé tomber la cause pour prêcher la parole de Dieu dans le même établissement…

     

    Avis :

    Ce deuxième tome – Suite de « Numéro quatre » est bien meilleur que le précédent (qui m’avait semblé bien vide) ! Le fait que les Numéros commencent à se retrouver assure des péripéties toujours prenantes. Les combats et démonstrations de pouvoirs aliens sont toujours au rendez-vous et les personnages (notamment John et Sam) semblent avoir mûris et sont moins chichi-panpan (à l’exception de John parfois dont le cœur balance entre Sarah et N°6). Le nouveau personnage : Marina (N°7) est très sympathique et sa détermination dans un environnement difficile, remarquable ! Le lecteur ne quittera donc pas le roman jusqu’à la dernière page, espérant qu’enfin, tous les Numéros soient réunis afin d’écraser les Mogadoriens et de donner une chance à l’espèce Humaine de survivre au conflit imminent. Le troisième tome « The rise of nine » (La levée des neuf) sortira bientôt en VO, et il me tarde de poursuivre la lecture de cette saga passionnante !


    votre commentaire
  • L'aube de la nuit 4-7 L'alchimiste du neutronium 1-2 Consolidation - Peter Hamilton

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 849 pages / 12,80 €

     

    Résumé :

    Louise, enceinte de Joshua, parvient à fuir Norfolk avec sa soeur et un possédé gentleman : Fletcher. Elle réussit à échapper aux griffes de Quinn Dexter qui conquérit progressivement toute la planète. De son côté, le docteur Mzu, créatrice de l'alchimiste s'enfuit de Tranquilité et met en place son plan afin d'obtenir sa vengeance, trente ans après l'annihilation de son monde. Sur la Nouvelle-Californie, Al Capone réssucite et fait renaître la pègre qui l'a rendu si célèbre à Chicago. La Confédération met en place des mesures drastiques quand Kiera - qui a pris possession de Marie, une jeune femme enfuie de Lalonde - lance une propagande vantant les mérites de la vie avec les possédés.

     

    Avis :

    Le premier tome de la deuxième partie de la saga est particulièrement réussi ! Exit le rythme alterné - mou puis accéléré - présent dans la première trilogie de la saga. Les actions et rebondissements se suivent. La conquète de la planète par Al Capone et sa fiancée chanteuse est très prenante - même s'il s'avère être un méchant ! - et à contrario le personnage de Louise est très sympathique et sa relation avec un possédé allié, passionnante ! Joshua devient plus responsable et plus humain. Enfin, l'énigme de l'alchimiste, cette arme surpuissante est aussi géniale ! Le découpage en deux tomes de cette partie de "L'aube de la nuit" y est peut-être pour beaucoup dans la réussite de ce roman ! 


    votre commentaire
  • L'aube de la nuit 3-7 Rupture dans le réel 3-3 Expansion - Peter Hamilton

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 534 pages / 9,80 €

     

    Résumé :

    L’équipage de Joshua a été recruté en tant que mercenaires afin de contrer la montée de possédés qui semble fleurir un peu partout dans l’univers. Les forces armées sont donc concentrées autour de Lalonde, la planète où le calvaire a commencé. Mais les âmes des morts sont vicieuses et puissantes et parviennent à gagner les vaisseaux en orbite, semant une zizanie sans nom. De son côté, Louise apprend qu’elle attend un bébé de Joshua, qui avait fait escale sur la planète Norfolk pour une cargaison d’alcool. Sur Lalonde, le prêtre parvient à protéger les enfants et à leur offrir un toit. Il découvrira également qu’il a la capacité d’exorciser les possédés pour les renvoyer dans le néant d’où ils proviennent…

     

    Avis :

    Ce troisième tome (concluant la première partie de la saga) est bien plus prenant que ses prédécesseurs ! L’action est quasi-omniprésente et c’est l’action en orbite de Lalonde qui prime. On en apprend bien plus sur les possédés : d’où ils viennent, ce qu’ils recherchent (et éventuellement comme s’en débarrasser). Le personnage de Joshua, bien que charismatique, n’était pas spécialement attachant jusque là, mais l’augmentation de sa prise de responsabilité dans le cours du conflit le rend plus héroïque. L’émergence de possédés « gentils » qui regrettent les morts est une touche agréable de contraste et vaut à être approfondie. Bref, la saga de « L’aube de la nuit » commence à valoir tous les éloges que j’avais entendus. A très bientôt pour la suite donc…


    votre commentaire
  • Les guerres Wess'har 3-6 Le monde d'avant - Karen Traviss

     

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 384 pages / 20,00 €

    Format poche : 480 pages / 7,10 €

     

    Résumé :

    Pour éviter que la C'naatat ne soit récupérée par les Humains, Shan s'est éjectée dans le vide de l'espace, laissant un Aras des plus malheureux. Mais Aras n'est pas seul, car Shan a involontèrement contaminé Ade, un militaire, qui habite désormais avec les Wess'har. Les Eqbas arrivent enfin depuis le monde d'avant, mais c'est un génie qu'on ne peut remettre dans sa lampe : à peine débarqués, ils décident d'envahir les Isenj pour changer leur façon de vivre. Les Eqbas prévoient même un voyage... Ils arriveront dans moins de 30 ans sur Terre, pour mettre fin aux désastreuses conséquences écologiques des Humains. Le conflit peut-il être évité ? Et si la C'naatat n'avait pas encore démontré l'étendue de ses pouvoirs ?

     

    Avis :

    Ce troisième tome est très ciblé "politique inter-espèces", les enjeux écologiques sont agréablement débattus et l'on ne sait si les Eqbas sont à condamner ou aduler pour leurs méthodes extrémistes. Le personnage d'Eddie, le journaliste, prend de l'importance et sa relation avec une jeune Wess'har est particulièrement touchante ! Les liens fraternels qui s'installent entre Aras et Ade sont également très intéressants et leur tandem amoureux avec Shan assez intriguant ! L'écriture est toujours aussi agréable même si on déplore lors des 100 premières pages l'absence de Shan et de son humour cynique. Mais plus que tout le reste, on regrette que l'éditeur n'ait pas traduit les trois derniers tomes ! Le cycle n'est pas terminé et il reste tellement de questions sans réponses, c'est incroyablement frustrant ! Heureusement, je me suis procuré les versions originales afin de connaître la suite de cette épopée extra-ordinaire ! 


    votre commentaire
  • Terre vampire 1- La voie du loup - E. Knight

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 482 pages / 7,10 €

     

    Résumé :

    David Valentine n’a jamais connu le monde dans lequel nous vivons. Il est né sur une Terre que les Kurians ont envahie grâce à un système de portails inter planétaires. Ces aliens, renommés Vampires, se nourrissent de l’aura vitale des Humains à travers leur élite : les Faucheurs. Ces guerriers féroces n’ont sur leur chemin qu’un groupe de rebelles. Grâce aux Tisseurs de vie, une autre espèce extra-terrestre, certains humains se voient attribuer des capacités leur permettant de lutter contre les Faucheurs. David Valentine est l’un d’entre eux, il est un Loup, et son combat ne fait que commencer…

     

    Avis :

    « La voie du loup » est le premier roman de la saga « Terre vampire », comptant actuellement 9 volets en VO. Seuls les trois premiers sont parus en français, et c’est bien dommage ! Ce roman, d’E. Knight, à qui nous devons également la saga « L’âge du feu » et ses héros dragonesques, est une réussite ! Alors que je m’attendais au départ à une succession de batailles, il n’en est rien. L’auteur explore ainsi autant la jeunesse du héros que sa succession d’aventures et que son ressenti vis-à-vis de sa situation qu’elle soit militaire ou sentimentale. Les mystères qui entourent David et son père sont assez haletants et l’ébauche de relation amoureuse que ce tome nous offre assez satisfaisante. L’écriture est digne de ce à quoi nous a habitué Knight et le tout forme un savant mélange entre la résistance (comme dans la série « Falling skies ») et la découverte d’un nouvel environnement (principalement pour le lecteur). Il me tarde donc de lire la suite, et nous ne pouvons qu’espérer que les trois premiers tomes forment une trilogie à part entière…


    votre commentaire
  • 9782266111195

     

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 503 pages / 9,10 €

     

    Résumé :

    Joshua Calvert est devenu très riche grâce à ses découvertes et avec l'aide d'Ione, son amante et seigneur de Ruine. Il va utiliser son vaisseau : le Lady Macbeth pour transporter du bois depuis la planète Lalonde jusqu'à Norfolk où il échangera sa cargaison contre un alcool très prisé. Mais sur Lalonde, Quinn Dexter, désormais doté d'une puissance défiant l'imagination, en profite pour quitter la planète avec l'équipage de Joshua. Mais malgré son départ, les choses empirent sur Lalonde : le nombre de possédés aux capacités de régénération augmente tant que la Confédération doit envoyer les marines pour arranger la situation. Une guerrilla commence sur la planète des colons... 

     

    Avis :

    Ce deuxième tome de la saga de "L'aube de la nuit" est sans conteste le pire roman de Peter Hamilton qui m'ait été donné de lire. La narration est complètement inégale par rapport aux personnages et la grande majorité du livre est passée à décrire la guerre que se vouent les possédés et les marines sur Lalonde. Le nombre de personnages est trop élevé pour que le lecteur puisse suivre avec entrain leurs aventures et le manque d'événements importants marque le roman jusqu'à sa fin (ou presque) rendant la lecture ennuyante. J'ai donc été particulièrement déçu par ce tome qui, l'espérons, n'est pas représentatif de toute la saga (étant donné qu'il reste près de 5000 pages avant la fin). 


    votre commentaire
  • La trilogie du vide 2-3 Vide temporel - Peter Hamilton

     

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 576 pages / 25,00 €

    Format poche : 864 pages / 10,70 €

     

    Résumé :

    Après ses exploits, Edeard devient Celui-qui-marche-sur-l'eau et entre au centre des débats. Il commence à menacer les façons de vivre ancestrales des politiciens. Ses pouvoirs télékinétiques ne cessent d'augmenter et il se met même à développer de puissants liens avec la ville elle-même. Dans le même temps, lui et ses amis gendarmes commencent à rendre la ville plus sûre. Araminta, le second rêveur doit se cacher et permet à Justine de pénétrer dans le Vide avec son vaisseau. Mais une fois sur place, le Vide crée à partir des fantasmes de Justine une toute nouvelle réalité où elle retrouve son amour perdu : Kazimir. Et c'est Gore, le père de Justine qui devient le troisième rêveur et suit les aventures de sa fille dans le Vide où le temps n'évolue pas comme de notre côté de la barrière...

     

    Avis :

    Ce tome met plus en avant Edeard et ses aventures dans le Vide. Et pour la première fois, grâce aux règles physiques qui diffèrent dans cet univers, Hamilton donne véritablement naissance à une aventure dans un monde fantastique. Et c'est réussi ! Les aventures de Celui-qui-marche-sur-l'eau sont passionnantes et ses amis très sympathiques. Son écriture "fantastique" est excellent et le lecteur n'attend qu'une chose : qu'Hamilton écrive une oeuvre exclusivement dans ce style ! L'alternation des deux unviers est donc moins bien réussi que dans le premier tome puisque légèrement déséquilibré (autant en terme de qualité que de pages), mais cela me convenait parfaitement, puisque le passage mis en avant était mon préféré !
     


    votre commentaire
  •  Les guerres Wess'har 2-6 Transgression - Karen Traviss

     

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 352 pages / 20,00 €

    Format poche : 480 pages / 7,10 €

     

    Résumé :

    Pour sauver Shan d'une mort imminente, Aras l'a contaminée avec la C'naatat, le parasite qui le rend virtuellement immortel. Dès lors, Shan n'est plus vraiment humaine. Le parasite pousse son corps à évoluer, à se transformer en fonction de ses besoins, lui permettant de guérir plus rapidement ou de respirer sous l'eau. Lindsay était sous les ordres de Shan, jusqu'à ce que cette dernière refuse de sauver le bébé de la première, en le contaminant à son tour avec la C'naatat. Lindsay jure alors de se venger et de tuer Shan. Elle utilisera pour cela les militaires Terriens, partis à la recherche du parasite valant potentiellement des milliards auprès des firmes pharmaceutiques. De son côté, Shan intègre la cité de perle avec les Wess'har, où elle devient une matriarche. Des choix doivent être faits quant à la situation d'opposition qui implique les Humains, les Isenjs et les Wess'har. Pour l'aider, Shan pourra compter sur Eddie, un journaliste intègre et sur Aras qui devient un compagnon intime...

     

    Avis :

    Ce deuxième opus des guerres Wess'har est tout aussi passionnant que le premier, sinon plus ! Le conflit latent entre les différentes races tient le lecteur sur le bord de son siège ! Voir Shan s'intégrer à la civilisation des Wess'har et se l'approprier est délectable, surtout qu'elle s'impose comme une matriarche importante de part son caractère. Sa relation avec Aras est poussée sans limite ni censure (on parle quand même de relations sexuelles inter-espèces !) et le lecteur se prend à croiser les doigts pour que l'union fonctionne entre les deux héros. Mais ce qui apporte la touche en plus à ce roman, est le sens de l'humour inimmitable ! La cynisme des personnages est tout à fait authentique et c'est un plaisir de lire de telles réparties ! 


    votre commentaire
  • L'aube de la nuit 1-7 Rupture dans le réel 1-3 Genèse - Peter Hamilton

     

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 510 pages / 9,10 €

     

    Résumé :

    Les Humains à travers la galaxie se sont divisés en Adamistes et en Edenistes. Alors que les premiers sont toujours guidés par des principes religieux, les seconds ont accédé à une forme d'immortalité grâce au gène d'affinité, qui leur permet d'être en connexion avec des vaisseaux vivants ou leurs habitations, et de fusion avec un genre de conscience commune. Sur la planète Tranquilité, les humains cherchent des traces de la civilisation des Laymils : une espèce extraterrestre dont l'entière population a disparu du jour au lendemain. Etait-ce dû à un suicide collectif ou à une menace extérieure ? Quinn Dexter, quant à lui, est un criminel venu de la Terre, condamné à vivre sur la planète Lalonde avec les Déps : d'autres hors la loi qui font office d'esclaves pour les colons de la planète. Mais bientôt, Quinn utilise les bases fondamentales de sa secte pour renverser le pouvoir et tuer les colons...

     

    Avis :

    Genèse est le premier roman s'inscrivant dans la grande saga "L'aube de la nuit", comptant 7 volumes et plusieurs milliers de pages. Une fois encore, l'épopée d'Hamilton présente des technologies high tech, des formes de vies pittoresques et des idéologies politiques et religieuses proches de la réalité... L'originalité est donc une nouvelle fois au rendez-vous. Le seul reproche que l'on pourrait faire à la littérature de l'auteur est sa densité, qui, avec des phrases longues et chargées peuvent rendre plus difficile l'évasion. Mais ce manque de légèreté est compensé par un style exemplaire et une trame passionnante !
     


    votre commentaire
  • La-nuit-des-temps

     

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 381 pages / 6,70 €

     

    Résumé :

    Lors d'une expédition en Antarctique, une équipe de Français découvre une anomalie dans la glace. Lorsque la nouvelle a fait le tour du monde, des scientifiques sont dépéchés aux quatre coins de la planètes pour fouiller les profondeurs. Bientôt, c'est une sphère d'or datant de 900 000 ans qui est découverte. Mais la surprise est encore plus grande lorsque les scientifiques parviennent à pénétrer l'étrange habitat : deux êtres d'apparences humaines reposent, endormis depuis autant d'années. Lorsqu'Eléa, la femme, est réveillée, c'est la découverte d'une civilisation jamais imaginée qui refait surface avec la beauté éternelle de notre ancêtre...

     

    Avis :

    La nuit des temps est un classique de Science-fiction française. Clairement en avance sur son temps, l'oeuvre traverse avec brio les générations, explorant les problèmes de société qui malheureusement sont toujours d'actualité. L'histoire est bien contée et le paralèlle entre les deux temps donne un rythme intéressant à la lecture. Le lecteur n'a aucun mal à s'identifier au personnage principal et à se prendre d'affection pour cette étrangère en mal d'amour. La critique de société est claire et coincident avec les événements de 68, attestant de la "clairvoyance" de l'auteur. L'amour n'est pas en reste avec l'exploration d'une relation idyllique, bien que vouée à une fin abrupte... En définitive : un roman très riche et agréable que l'on aimerait voir d'avantage  enseigné lors de nos années d'étude...  


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique