• Tinta run - Tome 01 - Christophe Cointault

    Tinta run - Tome 01 - Christophe Cointault

     

    Résumé :

    Premiers jours de pâtisserie pour Arty. La loi de Phinéa exige d’apprendre un vrai métier pour devenir un bon citoyen. Seulement, à 16 ans, le garçon rêve à quelque chose de plus grand. Face à son maître tyrannique, d’étranges et puissantes capacités se font jour. Arty serait-il l’héritier de la Tinta, cette énergie magique qui régit toute loi sur Phinéa ? Pour percer le secret de ses pouvoirs, le jeune homme devra s’embarquer dans une course éperdue pour sa liberté, affronter de courageux habitants qui n’attaquent qu’en groupe, cavaler sans aucun slip de rechange, s’acoquiner avec une fontaine et réussir à esquiver sa mère. Deviendra-t-il l’un de ces mythiques Tinters qui font la loi ?

     

    Avis par Jake :

    Les Français sont rarement prêts à sortir des mangas, et lorsque c’est le cas, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous… Ici, c’est pourtant le cas, et tous les codes du shonen aventurier sont bien présents ! Que ce soit les personnages au caractère bien trempé ou le côté magique, l’aventure aux quatre coins du monde ou les méchants à combattre… tout est là ! On s’attache et surtout, on a envie d’en découvrir plus, de connaître le cheminement et l’apprentissage du héros. On veut connaître cette mythologie et comprendre les réactions de son père, et les liens avec la Tinta… Bref, on devient très vite accro ! Côté graphique, c’est également un succès ! Evidemment, il y a une touche occidentale plus présente, il n’empêche que les dessins n’ont franchement rien à envier à un Toriko ou un One piece ! Bref, vous l’aurez compris : il s’agit là d’un shonen à suivre absolument si vous êtes fan de ce genre de mangas !

    Lien direct : Editions Glénat


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :