• La surprise de Noël - Debbie Macomber

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 254 pages / 15,90 €

     

    Résumé :

    Noël, la neige, les illuminations, les chocolats chauds au coin du feu... une invitation à l'amour ? Pas pour Merry. En ce moment, c'est même le cadet de ses soucis. Entre une famille très (trop ?) présente, les préparations de cette fête qu'elle adore et un patron exigeant (autoritaire ?), elle n'a pas le temps de chercher l'âme soeur. Alors, quand sa mère et son frère lui créent un profil sur un site de rencontre, c'en est trop : elle entre dans une colère folle ! Mais bientôt, malgré elle, Merry se laisse prendre au jeu. Surtout quand elle fait la connaissance d'un charmant inconnu, un homme qui partage ses goûts et centres d'intérêt… Et si c'était lui, enfin, l'homme idéal ? Hélas, celui qui se présente au café où ils se sont donné rendez-vous est bien le dernier qu'elle aurait imaginé pour le rôle…

     

    Avis par Jake :

    J’avais déjà lu un roman de Debbie Macombe qui tournait déjà avec la période de Noël, et ma femme est fan de cette auteure à la plume résolument positive ! Quoi de mieux effectivement en cette période de fêtes que de se plonger dans une petite romance très Humaine où l’on sait que tout va bien se terminer ? Et bien rien ! Je me suis régalé ! Le roman est court, fait énormément penser au film Vous avez un message (il y fait d’ailleurs volontairement référence). Merry est évidemment très humaine, un peu plus et ce serait un ange pur et dur. C’est l’Amérique pieuse comme on l’aime en cette période ! ^^ Les personnages sont mignons, la romance est jolie. L’atmosphère est très pittoresque. L’écriture est fluide, tellement agréable : on se laisse complètement porter par les protagonistes de Debbie Macomber ! Idéal en cette saison !

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • La vie est belle et drôle à la fois - Clarisse Sabard

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 294 pages / 19,00 €

     

    Résumé :

    « Il me reste quelques rêves à réaliser et le moment est venu de m'y atteler. Je vous aime très fort. À très bientôt ! Maman. » Léna n'en revient pas. Comment sa mère, qui l'a convoquée pour passer Noël dans la maison de son enfance, a-t-elle pu disparaître en ne lui laissant que ce message sibyllin ? La voilà donc coincée dans le petit village de Vallenot au coeur des Alpes de Haute-Provence et condamnée à passer la fête qu'elle hait plus que tout, entourée de sa famille pour le moins… haute en couleur ! Mais les fêtes de famille ont le don de faire rejaillir les secrets enfouis. Les douloureux, ceux qu'on voudrait oublier, mais aussi ceux qui permettent d'avancer…

     

    Avis par Jake :

    Femme et mère m’avaient déjà conseillé cette auteure grâce à son écriture touchante… Forcément, l’approche des fêtes, une des périodes que je préfère dans l’année, était donc l’occasion idéale de la découvrir via son nouveau roman de circonstances ! Et je dois dire que j’ai effectivement passé un très bon moment ! L’ambiance y est très chaleureuse et familiale. Ce n’est pas vraiment l’histoire de flashbacks de Léna qui m’a plu, mais plutôt ses rapports à sa famille, et évidemment sa quête d’un petit ami potable ! La narration est bonne : pleine d’humour et très intimiste. Les protagonistes qui entourent Léna sont pittoresques. On accroche avec tantôt le frère, l’oncle ou la nièce. La grand-mère ne manque pas de piquants non plus ! C’est effectivement un cadeau que l’on glissera bien volontiers sous le sapin et qui permet de passer de délicieuses heures de lecture près de la cheminée !

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • iRachel - Cass Hunter

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 363 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    Rachel est une  ingénieure  surdouée et Aidan un mari aimant et compréhensif. Hélas, à la mort prématurée de Rachel, Aidan doit faire front pour continuer à élever seul leur fille unique. Mais Rachel a laissé derrière elle le projet de sa vie, un cadeau d’amour pour leur permettre de continuer à se voir même après sa mort. Un cadeau nommé iRachel.

     

    Avis par Jake :

    OMG, sortez les mouchoirs. Superbe. Une pépite. En tout premier, l’idée. Elle est géniale, c’est un thème super. Cela frise la SF mais reste très crédible pour être imaginable de nos jours. Ensuite, la narration. Parfaite ! Très intimiste, elle permet de se prendre d’affection pour tous les protagonistes à mesure que nous les suivons personnellement, sans jamais subir de redondance. Ils sont vrais. Leurs sentiments sont à vif. Il y a une telle complexité à la trame. D’abord iRachel associée à Rachel. Puis sa propre personnalité qui émerge et qui se met à être appréciée pour ses propres caractéristiques… C’est vraiment beau. Et c’est tellement bien écrit que chaque sentiment transparaît avec brio. On est ému aux larmes, quand les paroles de Rachel rejaillissent après sa mort via iRachel. On est touché quand Aidan se remémore sa femme. Quand iRachel risque sa vie pour sa nouvelle famille. C’est un ouvrage magique. Une plume superbe. Un vrai coup de cœur !

    Lien direct : Editions JC Lattès


    votre commentaire
  • Les quatre filles du docteur Moreau - Janine Boissard

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 220 pages / 19,00 €

     

    Résumé : 

    Elles sont quatre sœurs, entre douze et vingt-deux ans. Claire la princesse, qui rêve d’être top model, Bernadette l’indomptable, passionnée par la défense des arbres, Pauline qui se rêve écrivain et Cécile, la petite dernière surnommée la poison. Leur père est médecin, et leur mère a une boutique en ville. Tout ce joli monde vit en banlieue parisienne à la Marette, une maison avec jardin ou malgré les rires, les larmes, les querelles et autres joyeusetés familiales, un seul mot d’ordre règne, l’amour.

     

    Avis par Lolo :

    Cela m’a fait bizarre de retrouver « l’esprit de famille » des années plus tard. En effet, l’auteur a remis ici sa célèbre saga au goût du jour, avec portables, internet …mais avec des réactions d’aujourd’hui. Le résultat est agréable et comme d’habitude avec Janine Boissard, on se régale à faire partie le temps d’une histoire, de cette famille presque trop parfaite pour être vraie. On les retrouve tous, avec joie, avec une préférence pour Pauline qui est la narratrice, et la grand-mère qui à quatre-vingt ans bien sonnés a toujours bon pied, bon œil. Le roman est assez court et se lit d’un trait. C’est léger, facile à lire et on passe un bon moment, même si ce n’est pas mon préféré. 

    Lien direct : Editions Fayard


    votre commentaire
  • Le corps est une chimère - Wendy Delorme

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 270 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Marion a trois enfants avec Elise. Philippe n’est pas à l’aise dans son corps d’homme. Camille veut changer le monde, alors qu’Ashanta sait qu’on ne peut pas. Isabelle aime à en mourir. Maya vit de son corps ce qui ne plaît pas à Jo qui est flic. Bref, tous ces personnages dont les vies sont liées un moment ou un autre, vont découvrir tout ce qu’on peut s’apporter dans la  différence.

     

    Avis par Lolo :

    Magnifique, poignant, lu d’une traite ! Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman aussi beau. C’est à la fois triste mais aussi porteur d’espoir, Les personnages sont tous exceptionnels. Ils représentent tous un modèle unique et différent de notre société actuelle. C’est un roman qui nous montre à quel point nous avons besoin les uns les autres et qu’une société a besoin de gens différents pour être finalement en harmonie. Le roman se divise en chapitres qui alternent les protagonistes. C’est bourré de sentiments, de passions, de stéréotypes, de sexualités, de parentalité, que l’on vit à travers les personnages. L’écriture est fluide, les histoires s’enchaînent et l’on arrive à la fin trop vite, tellement on en voudrait encore ! Un petit bijou de lecture, un roman comme il en existe trop peu. Un conseil, lisez le, conseillez le, il est remarquable !

    Lien direct : Editions Au diable vauvert


    votre commentaire
  • Objet trouvé - Matthias Jambon-Puillet

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 190 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    Le soir de son enterrement de vie de garçon, Marc disparait, laissant seule sa fiancée, Nadège, enceinte de leur premier enfant. Trois ans plus tard, alors que Nadège a refait sa vie, on retrouve Marc : nu, dans une salle de bain, bras menottés dans le dos. Dans la pièce voisine, quelqu’un est mort – une femme gainée de cuir. Qui était-elle ? Que s’est-il passé durant ces années ? Et, surtout, quel futur pour Marc et Nadège ?

    Avis par Lolo :

    Atypique, très bien écrit, mais pas fan du sujet. En effet, la relation domination-soumission n’est pas ma tasse de thé, cependant je dois dire que le roman est drôlement bien construit. Cela tourne autour de trois personnages principaux, deux femmes, Nadège et Sabrina, et Marc, et du coup chacun s’exprime dans les trois grands chapitres qui constituent le roman. L’auteur soulève beaucoup de questions, morales ou non concernant la sexualité et l’amour. Est-ce la recherche du plaisir quel qu’en soient les formes ? Peut-il y avoir un équilibre dans  ce type de relation ? Chacun se fera sa propre opinion sur le sujet. Quoi qu’il en soit l’auteur s’est très bien documenté car le fait d’éprouver une certaine gêne à sa lecture prouve que c’est un premier roman qui ne laissera pas indifférent.

    Lien direct : Editions Anne Carrière


    votre commentaire
  • Nous danserons encore sous la pluie - Valérie Bel

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 219 pages / 14,90 €

     

    Résumé :

    Marie et Damien viennent de fêter leurs 30 ans, ils s'aiment, ils ont des projets de mariage et de bébé. Leur amour est solide. Leur avenir, plein de promesses. Survient un accident et Damien est frappé d'amnésie. À son réveil, il ne se rappelle plus qui est Marie pour lui. Dès lors, que reste-t-il des promesses ? De leur amour ? Ce lien, en apparence si fort, n'est-il qu'un fétu de paille balayé par le premier vent contraire ?

     

    Avis par Jake :

    La notion d’amnésie dans une famille m’a toujours interpelé et terrifié ! C’était une occasion en or pour exorciser cette notion, que de découvrir cet ouvrage. Néanmoins, si le couple prend vraiment un coup avec cette amnésie, le protagoniste principal ne le vit pas du tout comme je l’aurais fait… L’histoire est assez classique finalement : on aurait pu la vivre sans l’amnésie, puisque c’est l’histoire d’un homme qui ne se préoccupe plus suffisamment de son épouse. Dès lors, l’amnésie devient anecdotique. La narration ne m’a pas vraiment plu, mais elle est pourtant intéressante : c’est une vieille dame qui raconte sa jeunesse et les épreuves de son couple. Ses commentaires intermittents sont un peu perturbants, mais j’ai aimé la façon dont elle explique que la vie n’est pas un long fleuve tranquille et que le bonheur n’est malheureusement jamais figé. Qu’un couple n’est pas que des moments faciles… Le roman se lit vite et laisse une impression mitigée…

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Poursuite au bout du monde - Janet Evanovich & Lee Goldberg

     


    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 298 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    Quand la très brillante agent du FBI Kate O'Hare a appris qu'elle allait faire équipe avec Nicolas Fox, voleur de renommée internationale et arnaqueur professionnel, elle a failli s'étouffer d'indignation. Mais elle doit bien se rendre à l'évidence : l'ingéniosité de cet escroc hors du commun ne sera pas de trop pour traquer les plus grands criminels de la planète… Leur prochaine cible ? Carter Grove. L'ancien bras droit du Président a volé un rare artefact chinois du Smithsonian, un crime susceptible d'anéantir les relations diplomatiques entre Chine et États-Unis. Avec le soutien d'une équipe haute en couleur, Nick et Kate vont oeuvrer dans l'ombre...

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ! Mais je n’en doutais pas une seconde car j’avais eu le même ressenti lors de la sortie du premier volume de cette saga géniale ! Seule petit bémol vis-à-vis de l’éditeur (qui nous a habitués à beaucoup mieux !) : le changement de format par rapport à ce premier tome… Pour une maniaque fan de bibliothèques bien rangées, c’est dur ! ^^ Néanmoins, le livre en lui-même est excellent : les protagonistes sont hyper attachants. La dynamique de Kate et Nick est parfaite. La narration est simple, fluide. Le texte est bourré d’humour, d’action, de rebondissements… On ne s’ennuie pas une seule seconde et on n’a franchement pas envie de quitter ces personnages ! L’intrigue est plutôt simple, mais on a aussi l’impression d’être dans un James Bond par moments : des objets de grande valeur à voler, des pièces secrètes, des déguisements… C’est complètement pittoresque et on se délecte de chaque page ! Une lecture tellement agréable…

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • La fille des Templiers (1/?) - Mireille Calmel

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 384 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    1314. Alors que le grand maître des Templiers est condamné à mort par le roi Philippe l Bel, ce dernier reçoit, au même instant, le message d’une colombe qui le condamne, lui et sa dynastie à une terrible malédiction censée les décimer tous et les défaire de leur titre de souverain de France. 8 ans plus tard, c’est Charles IV qui gouverne désormais sur le royaume de son défunt père. Son obsession : déjouer la malédiction qui pourrait l’éloigner du trône et pour cela, retrouver une certaine Flore Dupine, une jeune paysanne, qui constitue une menace évidente. Mais qui est-elle vraiment ? Quels secrets cache-t-elle ? Et que rôle joue-t-elle dans cette malédiction qui menace la couronne de France ?

     

    Avis par Jake :

    Mireille Calmel est depuis des années mon auteur Français préféré. C’est donc avec engouement que je découvre chaque année ses nouveaux romans. Et encore une fois, je dois dire que je n’ai pas été déçue. Tous les ingrédients qui font de ses romans historiques une réussite sont encore ici : bien documenté, des personnages forts et attachants (notamment ses protagonistes féminins toujours au cœur de l’action), des aventures fascinantes qui nous transportent aux quatre coins de France avec de nombreux rebondissements mais surtout de grands mystères. Car avec Mireille Calmel, il y a toujours un brin d’ésotérisme qui confie un peu de magie au récit. Bref, vous l’aurez compris : j’ai une fois de plus été conquise !

    Lien direct : Editions XO


    votre commentaire
  • Cinq ami(e)s au soleil - Emma Sternberg

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 394 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Quand Linn surprend son fiancé dans les bras de sa meilleure amie, elle est désespérée. Au même moment, elle apprend que sa lointaine tante Dorothy lui lègue une maison dans l’État de New York. Linn traverse aussitôt l’Atlantique pour découvrir, dans les Hamptons, la grande demeure au bord de la mer, pleine de charme et un rien délabrée, qui désormais lui appartient. Surprise ! Elle est encore habitée par les colocataires de tante Dorothy, cinq seniors complices qui aiment la vie et savourent chaque moment. Adoptée par cette communauté atypique, Linn se laisse charmer par leur philosophie et leur humour. Et reprend doucement goût à l’existence. Elle qui était décidée à vendre la maison pour empocher l’héritage se prend à douter. D’autant que Ted, le fils d’une de ses nouvelles amies, ne la laisse pas indifférente…

     

    Avis par Jake :

    Je ne suis pas vraiment d’accord avec le résumé qui laisse penser que Linn devient très proche des seniors quitte à devenir une véritable bande… Ce qui n’est pas vrai : bien qu’un lien se crée, ce n’est pas au centre de l’histoire. C’est bel et bien la jeune femme qui fait toute la trame. Ses problèmes d’argent et relationnels. Elle a un sens moral très prononcé, mais garde malgré tout les pieds sur terre. J’ai beaucoup aimé quand l’histoire s’est intéressée au passé de sa grande tante… Cela pimente le tout ! Le tout est bien conçu et on regrette même que le roman ne soit pas plus long pour découvrir plus en détails tous les locataires de la communauté de la manière dont c’est fait pour Ornella. L’écriture est très agréable, extrêmement fluide, elle nous amène partout avec Linn. On passe un très bon moment et le livre se lit très vite ! Parfait pour un bon petit boost au niveau du moral !

    Lien direct : Editions L’archipel


    votre commentaire
  • Si on dansait... - Rachel Joyce

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 357 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    À Londres, au bout d’une impasse délabrée, Frank n’est pas un disquaire comme les autres. Chez ce marchand de vinyles, une belle équipe de joyeux marginaux se serre les coudes, tous un peu abîmés par la vie. Surtout, Frank a un don. Il lui suffit d’un regard pour savoir quelle musique apaisera les tourments de son client. Quitte à préconiser du Aretha Franklin à un obsessionnel de Chopin… C’est ainsi que Frank fait la rencontre de Lisa, une mystérieuse femme au manteau vert. Après s’être évanouie devant sa boutique, elle le supplie de l’aider à comprendre la musique. Lors de leurs rendez-vous, Frank replonge dans sa propre enfance, revoyant sa mère, l’excentrique Peg, lui passer des vinyles sur sa vieille platine. Lui qui ne croit plus en l’amour depuis longtemps sent son cœur vibrer à nouveau. Et puis, un jour, Frank découvre le secret de Lisa. Le monde s’écroule, il disparaît. C’est sans compter, pourtant, sur l’extraordinaire solidarité qui règne sur Unity Street. Car après le chaos, il n’est jamais trop tard pour faire renaître l’espoir et réapprendre à danser…

     

    Avis par Jake :

    Depuis que j’ai lu l’incroyable Lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry arriva le mardi, j’ai évidemment gravé le nom de Rachel Joyce dans mon esprit pour guetter chacune de ses nouveautés ! Et une nouvelle fois, elle a réussi à m’ébaïr et me toucher avec son sens inné de la sensibilité. C’est magnifique. C’est une chose fragile que l’on effleure, et que l’on sent prêt à basculer dans un sens comme dans l’autre à la moindre perturbation. C’est le cas des protagonistes, qui sont à la fois très forts et terriblement fragiles. Mais également de leurs liens, de leurs relations qui parfois ne tiennent qu’à un fil, et qui à d’autres semblent incassables. C’est très beau, et on parvient complètement à intégrer l’époque et le lieu, à écouter et vibrer aux notes des musiques que Franck décide de faire écouter à ceux qui en ont besoin. Ce petit côté extraordinaire est un subtil ajout. Et j’ai adoré découvrir au fil des chapitres des éléments du passé de l’homme, qui l’ont fait devenir précisément ce qu’il est… Il y a évidemment du tragique, avec Maud, qui est pourtant un personnage qui m’a particulièrement touché… Mais la fin est à la mesure de l’œuvre… Un superbe roman !

    Lien direct : Editions XO


    votre commentaire
  • Le bloc note de Louise 6- Anniversaire-surprise à New York - Charlotte Marin & Marion Michau

    Caractéristiques :

    Genre : Jeunesse / Roman

    Grand Format : 248 pages / 12,90 €

     

    Résumé :

    Louise n’a plus goût à rien : sa relation à distance avec Thomas, ce sublime garçon aux yeux dorés rencontré à un stage de canyoning vient de prendre l’eau. Candice, sa BFF, lui fait donc la surprise de l’emmener à New-York pour fêter ses 18 ans et, accessoirement, essayer de récupérer l’amour de sa vie. Une nouvelle aventure pour nos deux meilleures amies qui vont croquer la grosse pomme à pleines dents en essayant d éviter les pépins !

     

    Avis par Jake :

    Un réel plaisir de retrouver Louise à l’international, et cette fois-ci, non comptant d’emmener sa BFF avec elle, elle part à New York (ville autrement plus glamour que Londres !). Ca fait très bizarre de voir Louise grandir avec les années… Elle est toujours aussi fun, mais beaucoup plus réfléchie. Ses aventures sont encore plus grandioses. J’adore la complicité qui lie toujours les deux filles, c’est touchant, et cela donne lieu à des événements prenants. L’écriture est toujours hyper fluide, même dans les moments difficiles, et c’est véritablement un roman qui met du baume au cœur, comme toute cette saga d’ailleurs ! On découvre avec plaisir la Big Apple à travers chacune des aventures (souvent culinaires : Louise est une grosse dans l’âme) des deux filles. Bref, c’est trop génial et je me fous que ce soit un roman destiné à la jeunesse : je prends !

    Lien direct : Editions Albin Michel Jeunesse


    votre commentaire
  • Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées - Latie Gétigney

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 240 pages / 14,90 €

     

    Résumé :

    À la fin du XVIIIe siècle, Amy Rosebury, fille d'un gentleman anglais peu fortuné, tombe amoureuse du riche M. Henry Clenneth, aperçu un jour chez un libraire de Londres. Persuadée de ne jamais le revoir, elle lui ouvre son cœur sous la forme de lettres qu’elle ne lui enverra jamais. Mais l’impossible arrive et elle le revoit très vite…

     

    Avis par Lolo :

    Un peu mitigée. L’idée de départ m’avait pourtant beaucoup plu, pleine d’originalité et de romantisme, mais à certains moments je suis restée sur ma faim. Cependant, les personnages notamment Amy et Henry sont géniaux et vont bien ensemble. Leurs idées avant-gardistes pour l’époque les rendent extrêmement sympathiques et courageux. Il y a bien sûr des protagonistes odieux et désagréables qui vont tout faire pour leur mettre des bâtons dans les roues. J’avoue aussi que le roman est plein de rebondissements et ce jusqu’au bout. Ce que j’ai moins aimé finalement, c’est l’époque du roman et le fait qu’il se situe en Angleterre. Du coup ce qui m’a horripilé est le «vouvoiement» constant qui rend le style écrit très ampoulé, ainsi que les convenances de l’époque. J’ai également trouvé quelques longueurs au récit, sauvé malgré tout par les héros, le romantisme, et le « happy end ».

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • iLove - Marion Michau

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 214 pages / 15,00 €

     

    Résumé :

    Si on m’avait dit un jour qu’en perdant mon portable, je trouverais l’amour… iLove, c’est une love story à l’ère de l’iCloud. C’est une fille qui cherche un homme pour lui faire un enfant, alors qu’elle peine à en trouver un pour lui faire un petit déjeuner. C’est sa meilleure amie qui s’est enfermée dans une routine métro-boulot-doudou. C’est un départ improvisé à Barcelone, où chacune va trouver ce qu’elle ne pensait plus chercher : elle-même.

     

    Avis par Jake :

    Cela fait maintenant un moment que je suis tombé sous le charme de (l’écriture de ^^) Marion Michau ! Cette auteure est exceptionnelle ! J’aimerais tellement sortir en soirée avec elle. Rires assurés (probablement à ses dépends, d’ailleurs…). L’histoire est hilarante, et c’est toujours le cas avec ses écrits, car elle parvient à capturer avec brio ce que la vie nous offre de plus authentique et marrant. Mais là où je trouve qu’elle a excellé avec cet ouvrage, c’est sans conteste avec les « à côtés ». Je m’explique : elle gère l’humour, l’amour, le second degré (et tous les autres). Mais avec iLove, elle débat clairement également de la vie avec ou sans enfants, de ce que cela change dans une vie… Du risque de se perdre au profit de ses enfants. De voir la passion s’affaiblir (chill : c’est normal) avec les années d’amour. Des amitiés qui évoluent. Bref, c’est très complet. Les personnages sont terriblement attachants, trop drôle (je l’ai déjà dit, ptêtre ?). L’écriture est parfaite et la narration des plus fluides. Vite : le prochain !

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Ça se casse la figure une libellule ? - Martine Gengoux

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 225 pages / 17,90 €

     

    Résumé 

    Ils sont âgés de 25 à 87 ans, aiment le voyage, le Picon-­vin blanc, leur chat malingre et parfois leur voisine. Leur quotidien est ordinaire, car ils vivent dans la partie basse d’une ancienne cité ouvrière nommée : la Courette. Mais ils vont peut-être devoir bientôt partir car leur lieu de vie est menacé d’implantation d’un centre commercial. La mystérieuse disparition d’une enfant, va ébranler tout ce petit monde aux personnages ni tout à fait marginaux, ni tout à fait traditionnels…

     

    Avis par Lolo :

    Agréable à lire. L’auteur dresse un portrait vraiment juste de ces différents personnages pas si atypiques que cela finalement. Lucile est attachante, parce que même si elle ne sait pas trop où elle en est, elle va essayer de se reprendre en mains. La petite Molly exprime elle aussi un mal être à son niveau, et finalement chacun essaie de lutter à sa manière pour faire changer les choses. C’est très humain, plein de compassion et à la fin du roman on se dit que finalement on ne connaît pas forcément les personnes qui nous entourent. L’écriture est soignée, et les courts chapitres nous font partager la vie de ces personnages cabossés. Intéressant, donc. 

    Lien direct : Editions de L’aube


    votre commentaire
  • La fantastique famille Telemachus - Daryl Gregory

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 538 pages / 22,90 €

     

    Résumé :

    Teddy Telemachus est un escroc charismatique aux mains habiles. Fauché, il participe à une étude sur les perceptions extra-sensorielles secrètement dirigée par la CIA. C’est là qu’il rencontre Maureen McKinnon. Il succombe non seulement à ses beaux yeux bleus, mais aussi à la force de son esprit – car Maureen est une authentique médium. Après une idylle mouvementée, Teddy et Maureen se marient et ont trois enfants surdoués, avec lesquels ils forment la Fantastique Famille Telemachus, qui sillonne le pays pour présenter les pouvoirs de chacun au public. Irene est le détecteur de mensonges humain, Frankie peut déplacer des objets par la force de sa pensée et Buddy, le benjamin, sait prédire l’avenir. Hélas, un soir, la tragédie va les diviser. Des décennies plus tard, les Télémachus ne sont plus si fantastiques. Irene est mère célibataire et sa capacité à déceler les mensonges l’empêche tout autant de conserver un emploi qu’une relation amoureuse. Frankie, lui, doit une somme importante aux anciens associés mafieux de son père. Quant à Buddy, complètement replie sur lui-même, creuse un trou mystérieux dans la cour. Pour compliquer les choses, la CIA réapparaît, au cas où il resterait un peu de magie au sein du clan Telemachus. Et le fils d’Irene, Matty, vient de vivre sa première sortie de corps. Il n’en a parlé à personne, mais ce pouvoir sera peut-être nécessaire au salut des siens – à moins qu’il n’achève de déchirer sa famille…

     

    Avis par Jake :

    Assez incroyable… J’ai mis un moment avant de savoir si j’adorais ou si je n’aimais pas… ^^ La vérité se trouve certainement un peu entre les deux. Ce qui est étonnant, c’est le savant mélange de genres qui est effectué ici, et de manière plutôt réussie. On arrive à rigoler, à prendre peur, et à être incroyablement touchés par moments. On ne sait pas si on est sur un roman classique, sur de l’aventure, un livre d’espionnage ou sur de la science-fiction. Certains personnages sont incroyablement émouvants, comme Irène et son histoire d’amour, entravée par son pouvoir de « détecteur de mensonges ». J’ai trouvé le personnage de Maureen tellement beau et fort. On se demande à plusieurs reprises ce qu’elle fait avec Teddy qui semble beaucoup plus filou qu’elle. Maureen est belle et bonne, elle pense aux autres et avant tout à sa famille. Buddy fait énormément de peine. Son don est une malédiction avec laquelle il a été forcé de vivre. Le nombre de personnages complique un peu la donne au départ (enfin, ça et les retours temporels), mais lorsque l’on prend le coup, on passe un moment très intense. L’écriture est très bonne et la narration sans accros. Bref, c’est extrêmement original, et ça marche !

    Lien direct : Editions JC Lattès


    votre commentaire
  • (Toujours) jeune, (toujours) jolie, maman (mais pas seulement) - Stéphanie Pélerin

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand format : 221 pages / 14,90 €

     

    Résumé :

    Ivana est toujours professeur, mais elle est désormais belle-mère d’une adolescente qu’elle adore, mère de jumeaux, et toujours aussi amoureuse de Bruno… même si cette dernière partie paraît moins évidente avec les années qui passent et la monotonie qui s’installe. Les choses se compliquent encore lorsque Bruno est obligé de travailler la semaine loin d’Ivana et des enfants, et que cette dernière commence à imaginer qu’il entretient une relation avec sa patronne… Elle-même, bien décidée à reprendre le sport, se tâte à tenter une aventure avec un animateur radio qui l’invite sur son plateau…

     

    Avis par Jake :

    Bof. On retrouve énormément du premier volume dans celui-ci, en tous cas au niveau de la narration. Ivana est un peu irritante avec sa fâcheuse tendance à tout ramener à elle-même. Cela fait un peu égocentrique… Le quotidien et l’usure du couple est en revanche plutôt bien raconté, et les embuches qui s’immiscent entre Ivana et Bruno sont criantes de vérité (même si la fin est un peu fleur bleue compte tenu de ce que l’on voit dans la réalité L). Le personnage de la belle fille d’Ivana est génial : cela donne un joli contraste avec l’héroïne… Finalement, elle fait un peu side-kick ! J’ai beaucoup aimé les émissions de radio sur l’amour, qui donnent la parole à plusieurs témoins. La relation entre Ivana et Bruno est un peu frustrante, elle manque beaucoup de communication… Bref, un roman un peu trop classique…

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Une histoire de l’humanité : Tome 1 et fin - Philippe Carrese

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand format : 216 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    Il aura fallu plus de trois milliards d’années à l’humanité pour que les descendants d’Homo sapiens songent enfin à mettre une machine à café écoresponsable dans l’open space des entreprises. Mais à quoi ­pensaient-ils jusque-là ? Ce roman évoque la complexité de ces phases essentielles de l’évolution, des origines de l’humanité à nos jours, alternant chapitres retraçant l’évolution depuis le Big Bang et dialogues de personnages contemporains. Et c’est au sein d’une société d’édition cotée en Bourse mais qui n’a plus aucune idée de ce que peuvent être un auteur ou un manuscrit original, que notre narrateur s’est insallé pour décliner son analyse… à la fois savante et vulgarisatrice, bien évidemment. Un roman à l’humour caustique et aux personnages hilarants, hélas bien malgré eux, qui ne nous épargne rien du ridicule et de la caricature que notre société peut engendrer.

     

    Avis par Kiki :

    Inconditionnel de Philippe Carrese, je me suis jeté sur Une histoire de l’humanité. Après la trilogie La légende Belonore (fresque historique et dramatique), Philippe Carrese  revient à son écriture humoristique et provocatrice… Quel plaisir de le voir présenter alternativement la genèse de l’humanité et la vie d’une machine à café dans une maison d’édition… Une genèse qui surprendra bien des scientifiques et laissera sans voix les intégristes religieux… Une machine à café qui questionne sur l’autonomie et l’intégrité des hommes (ici l’écrivain) face à la finalité de l’entreprise et de notre société… Mais au-delà de cette lecture d’ « intello »…  Une histoire de l’humanité vous fera vous tordre de rire, de la première à la dernière page, avec des personnages (mention spéciale pour Marie Lo) et des dialogues hilarants… On en redemande !

    Lien direct : Editions de l’Aube


    votre commentaire
  • 68 année zéro - Paule du Bouchet

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 196 pages / 9,90 €

     

    Résumé :

    En ce début de 1968, Maud a seize ans, et elle est loin de se douter que sa nouvelle vie a commencé. À la fin de l'année scolaire, le bac l'attend. Si tout va bien. Mais dans les rues, la soif de changement est là. La colère des étudiants explose. Alors que le Quartier latin est à feu et à sang, que les barricades se montent sous les fenêtres, la jeune fille écoute les Beatles, voudrait se coiffer comme la chanteuse Sylvie Vartan, fantasme sur la photo d'un certain Dany le Rouge et rêve de descendre dans la rue...

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ce roman ! J’appréhendais un peu, comme c’est toujours le cas avec un contexte historique… Mais je dois admettre que le thème m’attirait beaucoup, je me souviens avoir demandé à mon papa, voilà quelques années, comment il avait vécu Mai 68, alors qu’il n’était qu’un enfant. Et c’est une période que l’on n’étudie malheureusement pas en cours d’histoire, alors qu’elle semble revêtir une importance majeure dans le féminisme, ou même la façon dont les enfants et adolescents sont considérés. L’écriture était parfaite, intimiste façon journal intime. Elle nous prend aux tripes et nous invite dans les rues avec elle. Maud est un regard innocent et jeune, et cela donne la même vision à l’œuvre. J’en ai appris beaucoup, et me suis régalé. Cela m’a clairement donné envie d’en apprendre encore davantage sur le sujet….

    Lien direct : Editions Gallimard jeunesse


    votre commentaire
  • Le café du bout du monde - John Strelecky

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman 

    Grand Format : 175 pages / 15,00 €

     

    Résumé :

    Pour fuir le stress du quotidien, John prend la route pour recharger ses  batteries. Mais, il se perd et atterrit dans un café au milieu de nulle part. La rencontre de trois personnes et la découverte de questions existentielles à l'intérieur du menu l'amènent à réfléchir sur sa vie.

     

    Avis par Lolo :

    Un roman qui nous interpelle et qui nous pousse à nous recentrer sur l’essentiel dans la vie.Finalement, John pourrait être n’importe lequel d’entre nous. Quel est le sens de la vie finalement ? Travailler toujours plus pour gagner toujours plus et consommer, et aussi préparer sa retraite, ou alors vivre pleinement sa vie avant qu’il ne soit trop tard ? L’argent fait-il vraiment le bonheur ? D’ailleurs qu’est-ce que le bonheur ? Toutes ces questions sont abordées avec le plus grand des bons sens dans ce roman. J’ai bien aimé comment s’opère la transformation de John. Comment Casey et Mike l’amènent à réfléchir sur  ce qui compte vraiment dans la vie. L’histoire du pêcheur m’a fait penser à la façon dont j’ai mené ma vie toutes ces années durant (et c’est une chance bien sûr !). Quoi qu’il en soit il faut malheureusement souvent un élément déclenchant important dans la vie pour que l’on réalise ce qui vaut la peine d’être vécu et le reste… Ce café du bout du monde est comme un stop obligatoire où chacun devrait s’arrêter pour voir la vie autrement. Magnifique !

    Lien direct : Editions Leduc


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique