• (Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire - Stéphanie Pélerin

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman 

    Format poche : 185 pages / 7,99€

     

    Résumé :

    Lorsqu’Ivana se fait larguer par Baptiste, après une relation de 8 ans, elle réalise qu’elle ne l’aimait plus vraiment non plus. Et c’est le coup de pied aux fesses dont elle avait vraiment besoin. Ainsi, elle tente de commencer à se mettre au sport et à se remettre sur le marché… Mais la vie de célibataire n’est pas simple, et les déconvenues sont nombreuses ! Heureusement, Ivana peut compter sur de bonnes amies et de meilleures résolutions pour donner une nouvelle jeunesse à sa vie sentimentale !

     

    Avis par Jake :

    Un roman de chick lit plutôt sympa qui se veut dans la lignée des Bridget Jones. On reste tout de même loin de l’humour décapant de la Britannique, et l’ouvrage manque parfois de piquant. Pourtant, certaines situations sont marrantes, et on ne peut s’empêcher de s’attacher à Ivana, surtout lorsque l’on lit les déboires qu’elle traverse… Cela ne donne pas envie de redevenir célibataire ! Pourtant, l’auteure parle là d’une réalité qui concerne malheureusement de plus en plus de personnes, et elle dépeint d’une manière assez légère et agréable une des manières de survivre toute seule ^^… ou de retrouver l’amour ! L’écriture est très bonne et fluide. On regrette simplement l’absence de personnages secondaires plus présents et importants…

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Fille de bohème - Vania Prates

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 392 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    L'avenir de Mélissandre semble déjà tout tracé. Un excellent job, le fiancé idéal, l’appartement de ses rêves...mais, lors de l'enterrement de vie de jeune fille de sa meilleure amie, une femme va la mettre au défi de réussir à l'hypnotiser. Cette expérience va transformer sa vie, car elle va se mettre à rêver d'une bohémienne de la cour des Miracles, nommée Eveline, qui lui fait revivre d'étranges souvenirs d'une vie lointaine d'une autre époque. Pourquoi cette Eveline hante t elle désormais tous ses rêves ? Et pourquoi Ric qu'elle rencontre à Montmartre ressemble t-il tant au mystérieux Cam de ses rêves ?

     

    Avis par Lolo :

    Magnifique, une sublime histoire d'amour, un livre qui fait du bien. En fait, il y a plusieurs histoires en une, et l'alternance entre Mélissandre et Eveline nous pousse à ne jamais refermer le livre. C'est bien écrit, romantique sans être "cucul la praline", crédible, original avec des personnages forts et attachants. De vrais sentiments, des rebondissements, mais aussi des drames, tout ce qui fait l'essence même de la vie. Je ne sais vers qui va ma préférence entre Mélissandre et Eveline, mais les deux sont fortes et indépendantes et font des choix vraiment difficiles. La fin que j'ai adorée m'a surprise car malgré tout, on tremble jusqu'au bout. Un roman à la fois original et envoûtant qui va sans nul doute réussir à vous hypnotiser comme ce fut mon cas. 

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • La vespasienne - Sébastien Rutés

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman 

    Grand format : 220 pages / 17,00€

     

    Résumé :

    Nous sommes en novembre 1941 et Paul Jean Laforge qui est directeur de la revue des lettres n’a pas vraiment d’opinion au sujet de l’occupation de Paris par les Allemands. Depuis sa fenêtre, il observe la vespasienne de sa rue où se rendent les habitués comme les inconnus. Tout bascule le jour où, surprenant là un étrange manège, il s’y rend et se retrouve avec un pistolet et deux chargeurs dont il ne sait que faire. Mais leurs propriétaires ne vont pas tarder à se manifester et Laforge va se retrouver au milieu des problèmes.

     

    Avis par Lolo :

    Etrange et dérangeant. Un roman qui se déroule pendant la deuxième guerre mondiale, où l’auteur campe le portrait d’un monsieur tout le monde qui va se révéler moins anodin que ça, finalement. C’est très bien mené car tout commence de manière banale et puis au fur et à mesure des pages, l’angoisse monte et les personnages évoluent de manière surprenante. Laforge a un comportement assez « pervers refoulé » quant à son voyeurisme sur la pissotière. Bien sûr, tous les personnages sont intrinsèquement liés et on se demande comment ils auraient évolué si l’histoire n’avait pas eu lieu durant la seconde guerre mondiale. L’écriture est fluide, et les chapitres très courts. Finalement la vision du monde de Laforge à travers ce va et vient dans « sa » vespasienne est bien révélateur de l’époque. C’est un peu la chronique d’une débâcle annoncée… A méditer !

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Lolito - Ben Brooks

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 464 pages / 19,00 €

     

    Résumé :

    Etgar apprend que sa petite amie avec qui il entretient une relation passionnelle et décalée depuis 3 ans, l’a trompé lors d’une soirée alcoolisée. C’est durant l’absence de ses parents qu’il fera son possible pour tourner la page, errant sur internet et rencontrant une femme plus âgée, sortant (ou non) son chien, discutant avec une vieille dame au parc, buvant l’alcool de son père… Mais ce n’est pas si simple d’oublier ses sentiments, et on ne tourne pas la page si facilement…

     

    Avis par Jake :

    J’avais beaucoup apprécié le premier roman de Ben Brooks paru chez La belle colère, en particulier pour son écriture délirante et à prendre impérativement au second degré… Il est de retour avec la même narration incroyable et un protagoniste complètement attachant, qui fait son possible pour noyer ses sentiments… Etgar est parfois pathétique, mais on comprend toujours le cheminement de sa pensée, probablement d’ailleurs car on peut le suivre à travers cette narration intimiste et époustouflante ! Les personnages secondaires sont superbement conçus : on adore ses parents, on comprend que la vie est dure, et en particulier l’adolescence. Qu’il n’est pas lésé, qu’il a bel et bien des parents qui l’aiment, des amis fidèles… Tout est génial, on aimerait que le roman ne finisse jamais ! L’authenticité est palpable, et l’auteur est vraiment brillant ! Ce livre est la raison pour laquelle je serai toujours fidèle à cette collection hors du commun !

    Lien direct : Editions La belle colère


    votre commentaire
  • Certains souvenirs - Judith Hermann

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 200 pages / 19,00 €

     

    Résumé :

    Ce roman est un fait un recueil de dix-sept nouvelles. Quelle proximité avons-nous avec les gens que nous aimons ? Que se passe-t-il lors d'une rencontre ? Qu'en reste-t-il ? C’est tout cela que l’auteur essaie de capter. Tous ces petits moments décisifs qui peuvent faire changer notre vie ou pas.

     

    Avis par Lolo :

    Poétique et troublant. En effet, ces nouvelles brèves avec une fin qui laisse souvent supposer qu’elle n’en est pas une, ont de quoi interpeller. L’auteur arrive à nous faire passer des messages sur la vie, la mort, le temps qui passe, bref des choses qui ont l’air d’aller de soi mais avec délicatesse et subtilité. C’est en fait très bizarre, car il y a juste une sorte d’instant T dans la vie des différents personnages et c’est là que l’auteur nous surprend avec sa façon de les décrire. Mes deux nouvelles préférées sont celles intitulées « certains souvenirs », et « rêves ». L’écriture est vraiment subtile et l’auteur arrive à parler de choses banales et anodines comme le charbon dans la première nouvelle et s’en servir de support pour nous conduire vers des choses beaucoup plus graves…En tous cas, ce roman qui se lit facilement et rapidement vous laissera tout sauf indifférent. Une petite touche de douceur…dans un monde de brutes.  

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Les lionnes de Venise (2/2) - Mireille Calmel

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 471 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    Lucia, jeune Vénitienne, courageuse et téméraire a enfin réussi à se reconstruire une vie à Paris où elle élève sa fille Marie, entourée de son époux et de son père. Alors qu’elle semble avoir acquis une certaine sérénité, les fantômes de son passé viennent hanter les rêves de sa fille et vont même jusqu’à se présenter devant elle, au détour d’une ruelle. C’est Isabella, la redoutable espionne, qui ressurgit pour mieux précipiter sa famille dans de nouveaux tourments. Mêlée à un complot contre le cardinal de Richelieu, Lucia sait que le combat sera sans merci, mais elle pourra alors compter sur l’amitié du grand Coësre, le prince de la cour des miracles, le mousquetaire du roi Aramitz et bien entendu sa chère famille…

     

    Avis par Audrey :

    Dans ce deuxième tome, Mireille Calmel appose un point final aux aventures de Lucia la Vénitienne. On retrouve ici avec plaisir ce personnage charismatique pour de nouvelles épopées au cœur de Paris. Alors qu’il est encore et toujours question de quête de pouvoir entourées de nombreux mystères, Lucia et ses compagnons nous font vivre des moments haut en couleurs : quelques fois palpitants avec les nombreux combats à l’épée et des courses poursuite qui nous font voyager dans les ruelles de Paris ; quelques fois touchants avec des histoires d’amour et d’amitié fortes, notamment celle de Lucia pour sa fille Marie ; quelques fois passionnés comme ce qui unit Isabella et D’Artagnan… C’est donc avec un engouement certain que j’ai lu ce deuxième opus qui clôture la saga, nous laissant toutefois avec certaines questions à la lecture de sa dernière ligne…

    Lien direct : Editions XO


    votre commentaire
  • La renverse - Olivier Adam

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman 

    Grand Format : 266 pages / 19,00 €

     

    Résumé :

    Antoine a 25 ans lorsqu’il apprend par la télé la mort de Jean-François Laborde, personnage politique célèbre, ancien ministre et maire de la commune dont il était issu. Ce Laborde, avait vu sa carrière entachée par un scandale politico-sexuel, auquel la mère d’Antoine en tant que conseillère municipale, avait soi-disant été impliquée. Cet événement va obliger Antoine à se replonger dans ce passé glauque qu’il a essayé de laisser derrière lui depuis dix ans.

     

    Avis par Lolo :

    Encore un grand roman de l’auteur. C’est comme à son habitude, sombre et déprimant mais c’est ce qui fait son charme. Il traite de sujets de société, très graves. Notamment l’impunité des hommes politiques et de ceux qui détiennent le pouvoir en général. Il est également question des problèmes qui en découlent, comme les banlieues avec leur mixité. Antoine est attachant même s’il semble ne pas se rendre vraiment compte de la gravité de la situation au moment des faits. Il voit ce scandale avec ses yeux d’adolescent. Son frère ne verra d’ailleurs pas les choses de la même façon, n’ayant pas le même âge. Que dire de ses parents. Le père est pathétique et la mère…je vous laisse le soin de vous faire votre propre opinion à son sujet, pour ne pas dévoiler l’intrigue. Le pouvoir des médias, l’avis public tellement versatile et dévastateur, l’hypocrisie ambiante, bref tout y passe. Les sentiments sont intenses, on ressent une terrible empathie de la part de l’auteur. J’ai beaucoup aimé les descriptions concernant la Bretagne, la mer et la librairie dans laquelle Antoine travaille. Un beau roman écrit encore une fois, avec le cœur qui nous touche et ne laisse pas indifférent.


    votre commentaire
  • L’horizon à l’envers  Marc Lévy

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman 

    Grand Format : 398 pages / 21,50 €

     

    Résumé :

    Luke, Hope et Josh sont étudiants en neurosciences et passionnés par leurs travaux. Ils sont brillants, inséparables, et sur le point de faire une découverte incroyable sur la conscience et le vécu de chacun. En effet, ils essaient de mettre en place une sorte de carte informatique sur les données contenues dans la mémoire même de l’être humain. Ils sont à fond sur cet incroyable projet, à tel point que Hope commence à en avoir des migraines, et que Luke devient de plus en plus taciturne…

     

    Avis par Lolo :

    Magnifique, émouvant, à ce jour, un de mes préférés de l’auteur. Je l’ai dévoré dans la journée, tellement c’est prenant. Comme toujours, ça se lit tout seul, même si le sujet est extrêmement scientifique. Mais l’auteur se met à notre portée, tout en nous faisant réfléchir sur une «presque science-fiction» qui ne le sera plus dans quelques années. Les trois héros sont vraiment attachants et l’histoire d’amour entre Hope et Josh tellement belle ! C’est à la fois bourré d’émotions et plein d’humour. On passe du rire aux larmes, de l’amour à l’amitié, avec des descriptions superbes, sur les petits moments de bonheur de l’existence. Je n’en dirai pas plus pour ne pas risquer de gâcher l’intrigue, c’est juste un de ces livres qui font du bien et qui sont porteur d’espoir, comme Hope !!


    votre commentaire
  • Kafka sur le rivage Haruki Murakami

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 618 pages / 23,00 €

     

    Résumé :

    Le jeune Kafka Tamura décide un beau jour de quitter sa maison de Tokyo et surtout son père, afin d’échapper à la terrible prophétie prononcée par ce dernier. Il est âgé de quinze ans et finit par atterrir dans une bibliothèque sur l’île de Shikoku. Parallèlement à cela, un vieil homme simple d’esprit du nom de Nakata décide lui aussi de prendre la route, attiré par une force mystérieuse qui le dépasse. Chacun de leur côté, ils vont rencontrer des personnages divers et variés, ainsi que des chats pour le moins bavards…Leur destin semble pourtant lié même si aucun des deux ne le sait encore… 

     

    Avis par Lolo :

    Etrange, surprenant, déroutant, bref, un grand Murakami ! Encore une fois chez cet auteur exceptionnel, on oscille entre le monde réel et le monde onirique. Il y a un savant mélange de genres très différents. C’est à la fois un roman policier, une belle histoire d’amour, une tragédie grecque, un conte pour adultes…J’en passe et non des moindres…Bref, on est quelque peu désarçonné à la lecture de ce roman qui ne laisse pas indifférent. Les personnages, atypiques pour la plupart nous entraînent tour à tour entre le rêve et la réalité, le passé et le présent et il est souvent difficile de s’y retrouver. Le jeune Kafka se cherche et se bat contre la terrible menace Œdipienne proférée par son père. Nakata quant à lui est attachant au plus haut point et a une magnifique philosophie de la vie. Les personnages secondaires ont tous une importance capitale dans le déroulement de l’histoire. Les descriptions de la nature sont très belles, et l’auteur en est très proche. D’ailleurs il nous fait prendre conscience des petites choses simples de la vie. Bien sûr, il y a des situations bizarres, voire ubuesques mais le contexte est tel, que cela ne choque même plus. Mais attention, certaines questions que vous allez vous poser resteront sans réponse…En effet, il faut faire un travail sur soi pour arriver à démêler le « vrai » du « faux », et se demander où commence le symbolique. Les nombreuses métaphores, agrémentent joliment le récit et nous emportent l’air de rien sur le rivage.


    votre commentaire
  • La petite boulangerie du bout du monde - Jenny Colgan

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 463 pages / 19,95 €

     

    Résumé :

    Après la faillite de son entreprise et sa séparation d’avec Chris, Polly souhaite repartir à zéro. Pour cela, elle quitte Plymouth et se retrouve dans un port tranquille d’une toute petite île de Cornouailles. C’est d’autant plus difficile, qu’elle n’a plus d’argent et qu’elle se retrouve seule. Pour se remonter le moral, elle va faire ce qu’elle aime le plus, à savoir fabriquer son propre pain. Alors que le village compte une boulangerie minuscule et surtout une vieille boulangère aigrie dont le pain n’a aucun goût, les odeurs et effluves qui sortent de chez Polly attirent les habitants. Petit à petit, elle va se lier d’amitié avec les pêcheurs, puis une grande partie des insulaires. Cela ne va pas plaire à la boulangère, qui va tout faire pour lui rendre la vie insupportable…de plus, il se trouve que cette dernière n’est autre que la propriétaire du petit appartement que loue Polly…

     

    Avis par Lolo :

    Voici un livre qui fait vraiment du bien, à la hauteur des Constantine et Legardinier. C’est agréable dès le début. L’écriture est fluide, et on se prend d’emblée d’affection pour Polly. Les personnages qui gravitent autour d’elle ont du caractère eux aussi. Qu’il s’agisse des marins, de l’apiculteur, de sa meilleure amie ou de la vieille boulangère tous ont leur importance. J’ai adoré sa rencontre avec le bébé macareux, c’est vraiment trop mignon ! Les descriptions concernant les paysages et la mer sont superbes et donnent envie de découvrir ce coin pourtant si loin de tout. C’est à la fois dépaysant et attirant. Grâce à ce livre, on redécouvre que les choses simples sont souvent les meilleures et constituent par conséquent une vraie richesse. De plus, étant une grande fan du pain sous toutes ses formes, je dois dire que ça m’a donné envie d’en manger tout au long du roman. L’auteur nous fait passer des messages comme l’importance de la solidarité (vitale dans le monde des pêcheurs), mais aussi du troc et du courage quel qu’il soit. On découvre aussi qu’il est souvent préférable de vivre loin des grandes villes, du stress et combien tout ça modifie le comportement des gens. Enfin les dialogues sont souvent très drôles même si certaines situations sont difficiles à vivre. Et si comme moi, vous avez salivé tout au long de cette magnifique histoire, sachez que l’auteur nous donne ses recettes à la fin.


    votre commentaire
  • Un safari arctique et autres racontars - Jorn Riel

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format Poche : 157 pages / 6,10 €

     

    Résumé :

    Plusieurs trappeurs se retrouvent au Groenland pour différentes raisons. Etant donné que la nuit dure 6 mois et le jour aussi…La vie n’y est pas facile tous les jours (c’est le cas de le dire !!!). Ils vivent donc de chasse et de pêche mais surtout d’histoires un peu délirantes en attendant le passage annuel du bateau qui les ravitaille. Qu’elle n’est donc pas leur surprise lorsque celui-ci fait un deuxième passage, afin d’y laisser une vieille anglaise venue là pour chasser le bœuf musqué…

     

    Avis par Lolo :

    Voici un auteur que je viens de découvrir et je suis d’emblée conquise ! Il s’agit en fait ici du tome 2 de la série des « racontars », mais on comprend quand même ce qui se passe. Les héros sont les mêmes et il leur arrive des histoires pas croyables ! C’est en fait un recueil de plusieurs petites nouvelles où ils connaissent tour à tour leur instant de gloire. On perd volontiers la notion de temps (vu la durée de la nuit !!!), et on se rend compte que le plus important est bien de survivre, dans une nature si belle, mais si hostile. Les personnages sont tous différents mais tous attachants. De plus, c’est dépaysant au possible, et les descriptions des paysages sont superbes. Il y a énormément d’humour et je me suis vraiment bidonnée à certains moments. Surtout concernant l’histoire de celui qui se fait poursuivre par un ours…Je n’en dirai pas plus !!! En tous cas, une chose est sûre, je vais me procurer vite fait les autres tomes de cette étonnante série !


    votre commentaire
  • Trois baisers - Katherine Pancol

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 850 pages / 24,90 €

     

    Résumé :

    Tous les personnages des deux premières trilogies sont de retour dans ce nouveau roman de Katherine Pancol. Les histoires se croisent, car finalement tous ces personnages sont intrinsèquement liés. On retrouve surtout les filles de Joséphine, à savoir Hortense et Zoé, mais aussi sa demi-sœur Stella et tous ceux qui gravitent autour d’elle.

     

    Avis par Lolo :

    Je dirais en préambule que j’avais vraiment adoré la première trilogie de l’auteur qui était à la fois originale, émouvante et j’en passe. Quand est arrivée celle des Muchachas j’ai vraiment moins aimé. Mais alors avec ce roman-là, je dis carrément : « trop, c’est trop ! ». On a l’impression que l’auteur est en manque de sujet, pour revenir encore et encore sur les mêmes personnages depuis des lustres. Surtout que certains sont tellement horribles que cela m’a tapé sur les nerfs. De plus, que dire de Junior, cet enfant de sept ans qui serait un mélange d’Einstein et de Dieu… Complètement ridicule, insupportable et peu crédible ! En outre, il y a des faits dont on ne connaît pas le fin mot, et qui n’apporte rien à l’histoire de toute façon (qu’à fait Zoé de son argent ???). Le roman est trop long avec des détails inutiles, mais comme par hasard la fin arrive à toute vitesse. Pitié dites-moi qu’il n’y aura pas encore une énième suite  et que l’auteur va se ressaisir et passer à autre chose, il est tellement vrai que « le mieux est l’ennemi du bien ».

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • L’écossais - Anna Briac

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 318 pages / 14,90 €

     

    Résumé :

    Alicia, 26 ans, élève seule son fils Samuel dont le père est aux abonnés absents depuis la naissance. Entre les petits tracas du quotidien et un boulot de traductrice plutôt prenant, on ne peut pas dire qu’Alicia mène une vie vraiment exaltante. Alors lorsque sa meilleure amie la met au défi de tout quitter pendant quelques temps pour mettre un peu de piment dans sa vie, Alicia prend le premier avion pour l’Ecosse, avec pour seul bagage son fils Samuel. Ce court séjour risque bien de lui réserver quelques surprises… des mauvaises comme des bonnes !

     

    Avis par Audrey :

    Une histoire divertissante et une belle love story, certes un peu clichée mais néanmoins touchante. Ce roman présente sur un ton léger les aléas d’une vie de parent isolé où solitude et contraintes sont souvent les principaux compagnons. Il offre aussi un bel espoir : celui de pouvoir retrouver encore l’amour et d’être à nouveau heureux. L’écriture fluide et bien maîtrisée permet une lecture aidée. On file à travers les pages en s’attachant toujours un peu plus aux personnages, quelques fois singuliers et originaux, mais terriblement émouvants. J’ai été transportée par cette romance fraiche et dépaysante qui a su apporter un peu de légèreté à mon quotidien.

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Trois filles en colère - Isabelle Pandazopoulos

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 330 pages / 13,50 €

     

    Résumé :

    1966, un vent de révolte commence à souffler sur le monde. À Paris, Suzanne l'insoumise étouffe dans une famille bourgeoise qui n'attend que de la voir bien mariée. À Berlin-Ouest, la timide Magda espère éperdument retrouver sa famille qui vit de l'autre côté du mur, à l'Est. Au même moment, dans une Grèce écrasée par la dictature, la farouche Cléomèna tente de gagner sa vie en faisant la servante alors qu'elle rêve d'université et de lecture sans fin. Dans cette Europe meurtrie, elles ont un rêve commun : tracer leur chemin, découvrir l'amour et devenir des femmes libres.

     

    Avis par Jake :

    J’avais beaucoup aimé le précédent roman de l’auteure, à savoir La décision, qui traitait déjà d’un thème assez compliqué. Ici également, on se tourne vers une période qui a fait couler beaucoup d’encre. Habituellement, je ne suis pas du tout attiré par les romans se plongeant dans le passé, mais autant le thème du féminisme que la qualité d’écriture de l’auteure m’ont convaincu de tenter le coup ! Mais si Isabelle Pandazopoulos n’a rien perdu de son talent, les choix de ce roman m’ont quelque peu perturbé. En premier lieu, on a le nombre de protagonistes, assez important, qui s’envoient tous des lettres et nous perdent très facilement. En outre, le style exclusivement épistolaire de l’ouvrage a conclu ma déception. J’ai trouvé l’immersion dans la trame trop difficile à cause de ces deux points, et malgré une époque très intéressante et des personnages féminins très forts, je n’ai pas pris beaucoup de plaisir à la lecture… Dommage, mais cela ne m’empêchera pas de me tourner vers le prochain livre de l’auteure !

    Lien direct : Editions Gallimard jeunesse


    votre commentaire
  • Préjugés et orgueil - Lynn Messina

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 346 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    New York, de nos jours. Au cours d’une soirée événementielle où la riche héritière Charlotte Bingston dit « Bingley », sa meilleure amie, la très réputée et non moins riche Darcy fait la connaissance du séduisant Bennet, employé du musée Longbourn. Même si ces deux derniers n’ont à priori rien en commun et ont même l’air de se mépriser ouvertement, ils sont pourtant loin d’être indifférents l’un à l’autre. L’organisation d’un bal à l’hôtel Netherfield sera alors l’occasion pour eux de creuser un peu plus derrière ces faux semblants…

     

     

    Avis par Jake :

    Vous l’aurez sans doute compris, il s’agit ici d’une réinterprétation moderne de la célèbre œuvre de Jane Austen Orgueil et préjugés. Le titre est assez équivoque d’ailleurs… Ce dernier me laisser présager le meilleur puisque je suis une fan inconditionnelle des classiques d’Austen. Pourtant, autant vous l’avouer immédiatement : ma lecture s’est arrêtée à la page 157. Malheureusement, je n’ai pas été séduite par cette version de l’histoire. A mon sens, les personnages ne sont pas touchants ou attachants. L’auteur se perd en descriptions et détails insignifiants. Contexte et prétexte (l’organisation du bal et les discussions qui en découlent) sont sans intérêts. Là où je voyais les intentions, la pensée derrière les mots et regards des personnages originaux d’Austen, ici je n’ai ressenti que du vide. Bien sûr, notre tête fait sans cesse des comparaisons entre l’histoire originale et la réinterprétation, ce qui dessert peut-être l’auteur vu l’envergure et la notoriété du classique. Cependant cette explication me semble insuffisante quand je sais que j’ai pu adorer par le passé Austenland, un livre paru il y a quelques années chez Charleston également et qui m’avait littéralement conquise. Je pense que vous aurez donc saisi mon point de vue. Désolé grand monde Austenien, chéri à mon cœur, mais là je passe mon tour…

    Lien direct : Editions Charleston 


    votre commentaire
  • L’ange de Marchmont Hall - Lucinda Riley

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 539 pages / 22,50 €

     

    Résumé :

    Greta était une danseuse dans un club pendant la guerre. Elle s’éprend d’un soldat américain qui la demande en mariage… Mais lorsqu’il apprend ce qu’elle fait dans la vie, il l’abandonne avec un cadeau inattendu. Forcée de cacher sa grossesse, Greta est aidé par son ami David, éperdument amoureux d’elle, qui lui permet de s’installer à Marchmont Hall, le domaine familial à la campagne. C’est l’oncle de David, qui rêve d’avoir un héritier, qui épouse Greta faisant des jumeaux de la jeune femme, les siens… Mais lorsque les choses tournent mal pour l’un des deux enfants, Greta se voit contrainte de retourner à Londres et d’élever seule sa progéniture…

     

    Avis par Jake :

    Difficile de vous faire un résumé complet sans vous donner les détails ! Sachez en tous cas que l’histoire subit plusieurs retours dans le temps et s’étend en tout sur 4 générations ! Sachez également que je n’aime normalement pas les ouvrages « historiques », mais que je suis simplement tombé amoureux de l’écriture inégalable de Lucinda Riley et de sa capacité incroyable à nous faire tomber amoureux de ses personnages pittoresques ! Le drame est au rendez-vous et c’est terrible tout du long, bien que passionnant ! La narration est incroyable, on a l’impression de suivre un (très très long) film entraînant tellement c’est bien écrit ! Greta est attachante, et sa petite fille également. David est simplement le garçon parfait et la propriété de Marchmont Hall fait rêver ! Les funestes destins se succèdent, mais avec Lucinda Riley, vous pouvez être assurés qu’il y a de la lumière au fond du tunnel. Bref, encore un succès tonitruant pour l’auteure irlandaise qui fait sûrement la joie des éditeurs Charleston avec des livres toujours aussi spectaculaires !

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • La fin des mystères - Scarlett Thomas

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 500 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Ariel fait sa thèse sur un sombre scientifique victorien peu connu du nom de Thomas Lumas. Alors que son directeur de recherche disparaît de façon bizarre, elle met la main sur un ouvrage du fameux Lumas intitulé : « La fin des mystères ». Cet ouvrage introuvable et réputé maudit va une fois en sa possession, la propulser dans une aventure incroyable, dont elle ne sortira pas indemne.

     

    Avis par Lolo :

    Je suis désolée de dire que je n’ai pas compris grand-chose à l’histoire, ni où l’auteur voulait en venir. Et pour cause, on y parle de physique quantique, de big bang, de foi, bref, des concepts qui ne m’intéressent pas vraiment, et c’est sûrement pour cela que j’ai rapidement décroché. Tout est trop bizarre et à la limite du réel dans cette histoire, sans parler du personnage principal Ariel. Je ne l’ai trouvé ni sympathique, ni intéressante. Pourtant le concept de s’introduire dans la pensée des gens semblait original, mais au final c’est trop abstrait et métaphysique pour moi. Je pense que les vrais adeptes apprécieront ce qui ressemblât à du chinois dans mon cas.   

    Lien direct : Editions Anne Carriere


    votre commentaire
  • 9, rue Drouot - Isabelle Yafil

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 200 pages / 15,00 €

     

    Résumé :

    Bernstein, expert et marchand d'art de génie, vit seul, parmi ses nombreux chefs-d’œuvre lorsqu'il engage la timide Silvia comme assistante. En effet, lassé de son milieu, il a choisi de se tenir en retrait et de l’envoyer suivre à sa place les enchères au 9, rue Drouot, la célèbre salle des ventes. Silvia, novice dans ce domaine, va essayer de s’intégrer dans ce cercle très fermé et très particulier des collectionneurs d’œuvres d’art…

     

    Avis par Lolo :

    Une très belle histoire autour de la relation entre deux êtres complètement différents. Il y a une petite vingtaine de chapitres et c’est Sylvia qui raconte sa vie en grande partie. Malgré tout il y a quelques chapitres où c’est Bernstein qui prend le relais et nous donne sa vision des choses et des gens qui l’entourent. Quoi qu’il en soit, les deux protagonistes sont attachants et touchants, car même si tout les oppose, une grande complicité va finalement les réunir. On découvre également le monde des œuvres d’art, avec leur univers très normé et codifié. On y apprend une foule de choses…et notamment comment certains tableaux se retrouvent trimballé d’un coin à l’autre de Paris comme ça l’air de rien. C’est tendre et émouvant du début à la fin, un roman qui se lit tout seul !

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Le choix d’une vie - Alia Cardyn

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 382 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    L'épouse d'Archibald a disparu. Mary s'interroge sur son désir d'enfant. L'assurance du beau Jack est sur le point de vaciller. Et la très discrète Adélaïde aura bientôt plus d'un secret. Ils ont tous un point commun, mais lequel ? Oseront-ils faire le choix qui changera leur vie et leur destin à tout jamais ?

     

     Avis par Lolo :

    Magnifique, émouvant et tellement captivant que je l’ai lu d’une traite ! C’est bien écrit, les personnages sont d’une sensibilité incroyable et terriblement attachants. En fait, il y a quatre personnages principaux qui alternent au fil des chapitres. Du coup, on ne peut jamais s’arrêter de lire et on passe de l’un à l’autre en comprenant qu’ils sont liés mais sans forcément deviner leur véritable lien. A partir d’un sujet délicat, à savoir faire un enfant seule, l’auteur décrit des sentiments très forts entre une mère et son enfant. Mais il y a aussi beaucoup de tristesse dans la vie de certains, heureusement souvent compensée par l’amour de l’entourage et aussi beaucoup d’humour malgré tout. C’est superbe, criant de vérité, écrit de manière originale, et plein de douceur. C’est un hymne admirable à l’Amour et à la vie, un roman intense qui fait du bien.

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • La fille qui aimait les abeilles - Santa Montefiore

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 350 pages / 22,50 €

     

    Résumé :

    Nous sommes en 1973, sur une petite île du Massachusetts et Trixie Valentine est amoureuse du leader d’un groupe de rock anglais qui passe l’été là. Elle veut partir à la conquête du monde avec sa rock star, et ne veut pas finir comme sa mère, Grace qui s’occupe de l’aménagement et de la conception des jardins des grands propriétaires terriens depuis qu’elle a quitté l’Angleterre avec son mari Freddie. Elle est également apicultrice et adore les abeilles depuis toujours. Parallèlement à cela, nous reculons dans le temps, et nous retrouvons en 1937, en Angleterre, époque ou la jeune Grace Hamblin est sur le point d’épouser Freddie Valentine. Cependant, elle est tiraillée entre Freddie, et le beau Rufus, l’aristocrate qui fut son amour de jeunesse. Quel destin sera donc celui de cette mère et de sa fille, toutes deux aux prises avec un amour débordant ? 


    Avis par Lolo :

    Une magnifique et passionnante histoire d’amour. Ce roman alterne entre le passé et le présent, et l’histoire de Grace et de sa fille Trixie à des époques différentes. Même si leurs histoires sont un peu similaires, on n’a jamais l’impression ni de s’ennuyer, ni que l’auteur se répète. Ce que j’ai aimé par-dessus tout, c’est la place que prend la nature tout au long du roman et les extraordinaires descriptions qu’en fait l’auteur. Que ce soit au sujet des abeilles, ou des jardins resplendissants, tous les détails rendent l’histoire si vivante que l’on s’imagine être aux côtés des protagonistes. De nombreux sentiments sont présents et les différents personnages nous les font ressentir à merveille. Il y a aussi beaucoup de secrets et de non-dits qui sont déterminants dans le destin des héroïnes. C’est très bien écrit et l’auteur sait nous captiver dès les premières pages. L’alternance des chapitres, des époques et des lieux, nous pousse à ne pas arrêter la lecture et le tout est parfaitement rythmé. Un beau roman, une belle saga, de la passion le tout sur fond d’Histoire, bref, de quoi s’évader pendant quelques heures bien agréables.

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique