• Les lionnes de Venise (1/?) - Mireille Calmel

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 339 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    1727. La visite d’Isabella Rosselli, espionne renommée de la cité des Doges Vénitiennes, dans la modeste imprimerie de Giuseppe De Seva est bien inhabituelle. Elle est venue faire reproduire une étrange gravure que beaucoup convoitent car elle recèlerait le secret du pouvoir absolu. Cette mystérieuse visite va marquer un tournant définitif dans la vie de la fille de l’imprimeur. En effet, Lucia va, du jour au lendemain, devoir faire preuve de ruse, espièglerie et courage afin de sauver son père enlevé par trois hommes armés. Elle aura pour armes son intelligence, sa beauté et son épée pour déjouer les pièges et les dangers qui se cachent derrière tous les faux semblants des bals masqués de Venise. Elle n’hésitera pas à croiser le fer avec Giorgio Cornaro, homme puissant et corrompu ; à prendre des cours de comédie pour mieux se jouer de ses ennemis ; à se battre et plonger dans des eaux glacés pour secourir son père. Au passage, elle y perdra son insouciance pour découvrir les tourments et les plaisirs d’une vie de femme.

     

    Avis par Jake :

    Comme je suis heureuse que Mireille Calmel se soit enfin lancée dans une nouvelle saga. C’est tout ce que j’espérais de mon auteure favorite, dont j’ai lu tous les romans depuis mes 15 ans ! Avec celui-ci, elle signe le premier tome d’une épopée historique qui a déjà tout pour me plaire : des personnages féminins forts et attachants, un contexte historique dépeint comme un tableau, foisonnant de détails intéressants, une intrigue captivante, et une écriture fluide. J’ai dévoré ce livre où j’ai pu retrouver tous les éléments qui font la qualité des textes de l’auteure. Ce roman est plein de rebondissements. On ne s’ennuie pas une minute ! J’ai hâte de découvrir la suite. En attendant, je ne peux que vous conseiller ce roman ! Bonne lecture !

    Lien direct : Editions XO


    votre commentaire
  • La merveille imparfaite - Andrea de Carlo

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 350 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Nous sommes en Provence et c’est l’automne qui s’annonce. Nick Cruickshank le chanteur du groupe de rock anglais les Bebonkers prépare un concert caritatif à la veille de son troisième mariage. Les préparatifs vont bon train sous l’œil d’Aileen la future mariée. Dans la petite ville à côté, Milena Migliari, jeune italienne, réalise des glaces exceptionnelles de manière artistique. Mais lorsqu’une panne de courant s’annonce catastrophique pour les glaces, Milena reçoit une incroyable commande qui semble venir de la maison des rockers. Elle va donc rencontrer Nick sans même savoir qui il est. Cette  improbable entrevue va tout changer. Chacun se posant des questions sur sa propre vie qu’ils ont l’impression de subir. Nick, qui vit entouré de parasites et Milena qui est dans une relation amoureuse avec Viviane depuis un certain temps.

     

    Avis par Lolo :

    Touchant, sensible et beau ! Voici une belle histoire d’amour émouvante qui se passe dans notre belle Provence. Ce qui est incroyable c’est que les deux héros viennent presque de deux planètes différentes. L’un est une rock star qui cumule les femmes, et l’autre une marchande de glaces, sans chichi qui vit avec une femme. Tout semble donc les séparer…et pourtant, ils ne sont pas si différents au final. Ce qui est magique, c’est ce qui se passe à chaque fois qu’ils se rencontrent. Ce sont de belles personnes, mais très mal entourées, surtout Nick. L’auteur prend un malin plaisir à dépeindre le monde des artistes notamment des rocks stars comme des dépravés, drogués, suffisants et arrogants. Ce que beaucoup d’entre eux sont d’ailleurs…Les descriptions des glaces réalisées par Milena nous mettent l’eau à la bouche, l’auteur semble vraiment maîtriser son sujet ! L’histoire se déroule sur trois jours avec à chaque fois de nombreux chapitres qui nous font avancer rapidement dans l’histoire. L’écriture est fluide, agréable et certaines situations admirablement bien décrites. Mais en toile de fond se posent des questions importantes sur la vie. Quelquefois, nous sommes embrigadés dans des problématiques qu’il est plus facile de laisser telles quelles plutôt que de tout remettre en questions. Un beau roman, à déguster sans modération…

    Lien direct : Editions HC


    votre commentaire
  • Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 170 pages / 16,50 €

     

    Résumé :

    Guide d'aveugle au chômage depuis qu'Alice a recouvré la vue, Jules s'est reconverti en chien d'assistance pour épileptiques. Il est heureux à nouveau et à même rencontrée une amoureuse canine prénommée Victoire, spécialisée dans les explosifs. Mais alors que tout allait pour le mieux, le voici qui est condamné à l’euthanasie parce qu’il se serait soudainement transformé en chien dangereux. Zibal et Alice vont alors tout faire pour sauver leur chien.

     

    Avis par Lolo :

    Cette suite de « Jules » est aussi agréable et divertissante à lire. On retrouve avec bonheur ce chien exceptionnel avec cependant un comportement que les humains ne saisissent pas toujours du premier coup. On l’adore ce Jules et cette fois-ci il a une « fiancée », qui comme lui est un chien de travail. On retrouve également Zibal, et Alice et on apprend pourquoi ils se sont séparés. Le roman est aéré et très court, il se lit en un rien de temps. Bien sûr on tremble pour Jules et sa copine Victoire, et on réalise à quel point ces chiens sont intelligents. Une multitude de sentiments nous assaille tout au long du livre. Beaucoup d’émotions, de peines mais aussi de joies et d’humour jalonnent les pages de cette belle histoire. Un livre qui fait du bien, on en redemande !

     

    Avis par Jake :

    Le retour de Jules nous rapporte auprès de personnages que nous avons adorés ! Le premier volume était clairement un roman feel good, qui redonne foi en l’Humanité. Si évidemment, on garde un peu ce thème, on commence avec un postulat bien plus sombre, puisque tout ce qui a été construit de positif dans le tome un s’est effondré. C’est toujours très bien écrit, fluide et addictif, plongeant le lecteur dans la trame avec brio, néanmoins on se demande pourquoi le livre est aussi court ! On a l’impression qu’il se passe beaucoup de choses en très peu de pages, et c’est dommage ! On a envie que ces sentiments restent, qu’ils s’installent et prennent davantage de temps… Jules reste moins présent derrière l’aventure « humaine ». On est un peu frustrés, mais cela reste un plaisir de retrouver tout le monde.

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Le tour de l’Inde en 80 trains - Monisha Rajesh

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 336 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    L’auteur, journaliste pour le Time magazine entre autre, décide de partir à la recherche de ses racines en se lançant dans un incroyable périple. Elle va faire le tour de l’Inde en 80 trains. Elle va vivre pendant plusieurs mois dans ces trains de luxe ou de misère d’un bout à l’autre du continent Indien.

     

    Avis par Lolo :

    La meilleure façon de découvrir l’Inde. Ce livre est à la fois un récit de voyage, un guide touristique loin des clichés traditionnels et un roman d’aventures passionnant. Les descriptions sont magnifiques et on embarque tout de suite dans ce périple aux côtés de l’auteur. On sort des sentiers battus et on côtoie les gens, « les vrais ». On se rend compte qu’en général la plupart va aider l’auteur tout au long de son voyage, mais également que tout n’est pas sans danger. D’ailleurs elle voyage avec un ami photographe car pour une femme seule, ce continent et encore plus les trains sont dangereux. On a vraiment l’impression de faire partie du voyage. On partage tous les moments forts, notamment quand il faut embarquer où les quais ressemblent à une foire d’empoigne. Les visites des temples, les paysages à couper le souffle donnent envie. En revanche, les trains de deuxième et de troisième classe, les repas servis à bord, la promiscuité, l’hygiène plus que douteuse et j’en passe dressent un portrait hyper réaliste de l’Inde aujourd’hui. C’est un continent où les contrastes sont trop importants. Trop de richesses face à une misère qui ne cesse d’augmenter. Une démographie galopante, de nombreuses religions, des castes, du racisme, des maladies, une insalubrité et une insécurité, tout cela n’est pas très vendeur. Et pourtant, à travers ce récit l’auteur réussit à nous faire aimer cette terre pleine de contradictions. Au bout d’une telle expérience on ne peut que sortir grandi et différent et c’est ce qui arrive à nos deux voyageurs. On apprend à relativiser et à faire un travail sur soi-même, l’esprit marqué à tout jamais.

    Lien direct : Editions aux forges de Vulcain 

     


    votre commentaire
  • Si le verre est à moitié vide ajoutez de la vodka - Marion Michau

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 233 pages / 16,00 €

     

    Résumé :

    Des problèmes de cœur, d’amitié, d’âge ? Vous ne tenez plus en soirée comme ce fut le cas ? Vous accumulez les relations désastreuses ? Des problèmes de poids vous tiraillent ? La vie en général vous fait chier ? Pas de problème, Marion est là pour vous assurer que c’est le cas pour tout le monde… ou en tous cas pour elle !

     

    Avis par Jake :

    Hilarant ! Marion Michau est une des deux auteures de la saga jeunesse qui m’arrache littéralement des éclats de rire : Le bloc-notes de Louise. Et bien, voici qu’elle s’attaque aux jeunes (lol) adultes, en partageant nombres de ces mésaventures que vous aurez forcément partagées à un moment ou un autre de vos vies. C’est trop drôle, on se fend la poire, on se rassure également parce que l’on se sent moins seul, on relativise beaucoup avec une prise de conscience sincère sur certains comportements pathologiques, et on retrouve espoir ! Bref, vous l’aurez compris, c’est l’autoroute du rire ! On passe un moment absolument divin, et on accompagnerait Marion jusqu’au bout du monde avec son humour et sa narration très agréable qui vous invite à la promiscuité (surtout quand elle a bu !). Un succès, un roman feel good idéal pour tout le monde !

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • La maison aux secrets - Catherine Robertson

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 412 pages / 22,50 €

     

    Résumé :

    Lorsqu’April Turner perd son petit garçon dans un accident, elle est bien résolue à renoncer définitivement à l’amour. Après cinq ans de deuil où elle s’est éloignée de tout et tous ceux qui constituaient son ancienne vie, elle reçoit une lettre d’un notaire lui informant qu’elle est désormais l’héritière d’une propriété abandonnée en Angleterre. Fermement décidée à se débarrasser au plus vite de cette maison qu’elle estime ne pas mériter, elle se rend en Angleterre et fera ainsi la connaissance de certaines personnes qui entourent l’histoire de la dite demeure. C’est ainsi qu’elle apprendra à connaître Sunny, qui approche des 90 ans et qui lui révèlera bien des secrets concernant ses défunts ancêtres. A travers l’histoire de ces disparus, April réapprendra-t-elle à vivre et à envisager un avenir plus lumineux ?

     

    Avis par Jake :

    Voici un roman qui me laisse un sentiment assez partagé. D’une part, il a su susciter mon intérêt, notamment grâce à ses retours dans le passé qui apportent au contenu du récit une touche de mystère et de suspense. Il me tenait en effet à cœur de découvrir le destin des protagonistes de l’Empyrée, la demeure abandonnée. En parallèle, le récit concernant la vie et les états d’âme d’April, un personnage assez fade et sans relief selon moi, m’a passablement ennuyé. Voir quelqu’un se complaire dans une souffrance constante n’est pas des plus agréables. Ceci dit, cela pourrait susciter une émotion chez le lecteur : de la peine, de la compassion, or ici, rien de tout cela, le personnage principal n’étant pas suffisamment attachant. Donc, l’ensemble m’a semblé tantôt intéressant, tantôt ennuyeux, sans pour autant d’avoir le qualificatif de plaisant. Donc, comme spécifié dès le départ, je reste mitigée sur cette œuvre !

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Celui d’après - Jessica Cymerman

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 192 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    Jean et Anna forment un couple parfait. Ils sont jeunes, beaux, terriblement amoureux depuis le premier regard, et ont la vie devant eux. Sauf qu’un mois avant le mariage, Jean meurt d’un accident tout bête. Anna s’effondre et n’arrive pas à faire son deuil. Malgré tout, au bout de plusieurs mois, elle se met en tête de retrouver l’exact sosie de Jean. Jean, l’homme de sa vie, l’homme parfait qu’elle se doit de  recréer pour se persuader de sa mort impossible.

     

    Avis par Lolo :

    Simplement magnifique, touchant et émouvant ! L’histoire est criante de vérité, et nous prouve bien qu’il est très dur de faire le deuil de l’être aimé. Ce qui est original ici, c’est qu’Anna veuille absolument retrouver le sosie de Jean son seul et unique amour, tant physiquement que mentalement. Mais n’est-ce pas notre souhait à tous ? D’ailleurs c’est ce qui nous fait passer du rire aux larmes, quand elle se met en quête du nouveau Jean. J’ai lu le roman d’un trait tellement j’étais embarquée dans la vie d’Anna. En fait, c’est écrit de telle manière qu’il est impossible d’en quitter les personnages. Ils sont tous si attachants, avec un faible pour Frédéric je l’avoue. On rit, on pleure, on passe nous aussi par toutes sortes de sentiments avec ce roman qui est le premier de l’auteur. Eclatant d’authenticité,  avec en plus beaucoup d’humour ce livre est une véritable pépite, et nous donne foi en l’avenir. Une réussite totale, bravo et merci à l’auteur.

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • La petite herboristerie de Montmartre - Donatella Rizzati

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 416 pages / 22,50 €

     

    Résumé :

    Nous sommes à Paris, en novembre 2004, et Viola Consalvi passionnée de naturopathie entre dans une herboristerie d’un autre âge. Elle sympathise alors avec sa propriétaire Gisèle, et décide de consacrer ses études à cette médecine alternative. Ses parents ne sont pas d’accord, mais ils n’ont pas le choix. Son diplôme en poche, elle retourne dans son Italie natale, et vit le parfait amour avec Michel six années durant. Hélas, il décède brutalement, et Viola, complètement anéantie décide de retourner à Paris à la recherche de la petite herboristerie de Montmartre.    

     

    Avis par Lolo :

    Une belle histoire d’amour semée d’embûches ! Mais de nombreux autres thèmes sont abordés ici et plus tragiques, comme la mort, le deuil, la maladie, l’abandon j’en passe et des meilleurs ! D’ailleurs presque tous les protagonistes du roman sont marqués par la vie, avec des blessures au cœur et à l’âme. Mon « préféré » personnage (comme dirait mon petit-fils bilingue français-anglais), est Romain. Je l’ai trouvé franc, entier, plein d’humour et attachant. Quant à Viola, l’héroïne du roman je dois dire que ses réactions m’ont énervé, ainsi que son côté  petite fille gâtée par moment. Gisèle est une personne comme on aimerait rencontrer plus souvent dans la vraie vie. Les thèmes majeurs sont quand même la naturopathie et l’iridologie. D’ailleurs au cours de certains chapitres on trouve des fiches avec de vraies recettes à faire soi-même. Quelquefois, cela prend un peu le pas sur le reste et certains passages sont trop techniques et trop détaillés à mon goût. Cela mis à part, on passe un bon moment de lecture, avec une « happy end ».

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Nous, les déviants - C.J. Skuse

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 381 pages / 19,00 €

     

    Résumé :

    Lorsqu’elle avait 16 ans, Ella passait tout son temps avec sa bande. Quatre ans plus tard, après la mort de Jessica, le groupe a implosé : Max est devenu un fils à papa avec qui Ella sort pourtant, Corey déprime et plonge dans ses mondes imaginaires, Fallon est tombée enceinte et ne voit personne d’autre que sa mère, et Zane est devenu un voyou après s’être plongé dans le sport. Ella quant à elle, se pousse physiquement afin de décrocher une médaille olympique, et en profite pour brûler l’énergie terrible qui bout en elle et qui la bloque physiquement dans sa relation avec Max. Mais afin de faire payer Zane, le groupe se reforme et s’inspire des histoires d’horreur que racontait Jessica… Les cinq intrépides sont de retour !

     

    Avis par Jake :

    Bon, si mon résumé semble décousu, il n’en reste pas moins que Nous, les déviants est un roman phénoménal ! Et comme souvent avec La belle colère, un coup de cœur ! L’écriture est parfaite, et ce groupe de copains est tellement spécial qu’il nous colle immédiatement un sentiment de nostalgie bienveillant ! Les histoires des uns et des autres sont terribles, incroyablement dramatiques, mais tout se tient, et leur union est magnifique ! Tous cachent une forte sensibilité qui les rend encore plus humains, et d’autant plus crédibles. Par moments (et notamment dans la trame principale), le livre m’a rappelé la première saison de Veronica Mars. L’intrigue est géniale, même lorsque l’on pense avoir tout compris, le suspense reste omniprésent. La fin est absolument terrible ! C’est le mot, et je peux vous garantir une baffe sans pareille à quelques chapitres de la conclusion : vous ne le verrez pas venir ! C’est beau, drôle, triste, touchant, frustrant… C’est superbe, et c’est destiné à tout le monde. Lisez-le. Merci.

    Lien direct : Editions La belle colère


    votre commentaire
  • Sextoys et bulles de savon - Milly Black

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 217 pages / 14,90 €

     

    Résumé :

    Fanny a tout lâché pour réaliser son rêve : elle vient d’ouvrir, dans un petit village, une boutique de produits cosmétiques bio… et de sextoys ! Elle ne tarde pas à se faire une ennemie en la personne de la mère du maire. Mais lorsque cette dernière lui envoie son autre fils, policier dans le village, elle n’imagine pas que les deux auront un coup de foudre terrible, qui les rapprochera de plus en plus ! Alors que Fanny fait son possible au niveau comm pour faire connaître sa boutique, le Sergent Sexy se fera de plus en plus présent, jusqu’à ce que l’un et l’autre ne puissent plus résister ! Mais cela fait maintenant des années que Fanny n’accorde plus sa confiance à qui que ce soit, à cause d’une affaire sordide liée à son enfance qu’elle ne parvient pas à mettre derrière elle…

     

    Avis par Jake :

    On doit ce roman à l’auteure de Petits dérapages et autres imprévus, paru chez le même éditeur, et on reste dans la même veine… en mieux ! Même si le livre explore un sujet grave à un moment donné, le ton reste très léger et agréable durant toute la lecture. On se régale avec cette comédie romantique tranquille, qui pourrait être adaptée sans mal à la télévision ! Les protagonistes sont assez caricaturaux mais bien campés, et le ton est plutôt à la rigolade. Bien sûr, le côté sexy est très présent et permet de donner lieu à certaines scènes légèrement érotiques qui s’inscrivent parfaitement dans l’histoire. Idéal pour l’été, à lire au coin de la piscine, ce roman vous présentera un prince charmant et sa prétendante, abimée par le passé, à l’allure sexy et au caractère plutôt loufoque ! Ca se lit très vite, et s’en est presque dommage… c’est qu’on ne cracherait pas sur une suite !

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • L’art de vieillir sans déranger les jeunes - Aurore Py

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 340 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    Adèle est en maison de retraite, mais contrairement aux autres pensionnaires, elle y est entrée volontairement… Son histoire n’est pas facile, entre un mari qui a changé du jour au lendemain, et un fils mort bien trop tôt. Heureusement, au second étage de l’établissement, en compagnie de ceux qui n’ont pas encore perdu la boule, elle peut compter sur l’Abécédaire : un groupe de quatre vieilles femmes, dont fait également partie sa meilleure amie de longue date, Beatrix, soudé et touchant. A la fille de la gérante de la maison de retraite, destinée aux études de médecine et qu’Adèle a pris sous son aile, Adèle pourra enfin mettre en lumière une partie sombre de son passé, et tenter par la même de changer la façon dont les vieux évoluent dans ce mouroir !

     

    Avis par Jake :

    Inconditionnel d’Aurore Py depuis la lecture l’an dernière du phénoménal Lavage à froid uniquement, j’ai été évidemment ravi de découvrir son nouveau roman ! Et une nouvelle fois, l’humour est au rendez-vous ! On se dit que les maisons de retraite seraient beaucoup plus folkloriques avec des gens comme Adèle et ses trois copines à l’intérieur ! Mais il y a également du drame, comme on pouvait s’y attendre avec des protagonistes de cet âge là, et c’est avec brio que l’auteure passe d’un genre à l’autre, nous tirant des éclats de rire et des larmes à quelques pages d’intervalles… L’écriture est divine, bourrée de second degré et de cynisme. C’est malin, futé, comme l’est d’ailleurs Adèle. La trame est touchante, et incroyablement triste par moment, comme l’est sûrement chaque vie à son crépuscule. Une chose est certaine, j’aimerais beaucoup pouvoir passer mes dernières années en compagnie d’Aurore Py si je dois finir dans ce genre d’établissement… M’est avis que l’on ne s’ennuierait pas beaucoup !

    Lien direct : Editions L’aube


    votre commentaire
  • La chambre d’Hannah – Stéphane Bellat

     

     Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format poche : 400 pages / 8,95 €

                    

    Résumé :

    En 1992, Pierre a onze ans et vit avec sa famille à Paris. Ses parents ne cessent de se disputer, et le jeune garçon en vient à regretter d’être en vie. Il a bien son meilleur ami Maxime, mais il souhaiterait plus que tout quelqu’un avec qui il pourrait tout partager chez lui… Un jour, dans sa chambre, il rencontre Hannah, une petite fille du même âge qui lui demande ce que lui fait dans sa chambre à elle ! Apparition ? Fantôme ? Pierre ne sait que croire… jusqu’à ce qu’il comprenne qu’Hannah est belle et bien vivante, seulement, si lui vit à Paris en 1992, Hannah Klezmer, vit à Paris en 1942… Cinquante ans les séparent, et une guerre mondiale. Les camps, les rafles… Pierre sait ce qui attend la jeune juive. Mais peut-on réellement changer le passé ?

    Avis par Lolo :

     

    Emouvant, attachant, grandiose !!! Voilà de prime abord comment qualifier ce livre. C’est vraiment une histoire magnifique et pourtant triste à la fois. Les personnages sont parfaits d’authenticité, surtout les enfants. Pierre et Hannah que tout oppose vont se rencontrer d’une manière incroyable. Et pourtant, on arrive très vite à y croire tellement c’est beau et magique. Il est question de 2 époques, celle actuelle et le milieu de la Seconde Guerre Mondiale. 2 époques radicalement différentes surtout vécues à travers des yeux d’enfants. Les contrastes sont terribles et inimaginables même avec le recul. Mais l’auteur décrit les choses avec réalité sans jamais se perdre dans des détails inutiles. Un livre magique sur des sujets qui ne le sont pas vraiment et c’est là tout le talent de l’auteur. Que du positif !

     

    Avis par Jake :

    Un roman très émouvant avec une simple touche de fantastique, rendant le tout encore plus magique ! Pierre est un petit garçon très intelligent, que l’on souhaiterait avoir été, ou que l’on souhaiterait avoir plus tard… Quand à Hannah, sa bonté et sa candeur sont vraiment touchantes, surtout étant donnés le contexte difficile dans lequel elle évolue. Pourtant, le livre parvient à garder une note toujours positive au sein de ce climat oppressant de seconde guerre mondiale, et cela n’est vraiment pas donné à tous les romans traitant de ce sujet… La relation que vont partager les deux enfants est très belle, elle dépasse manifestement le temps, à défaut de l’espace, puisque cette fameuse chambre est à eux deux… J’ai particulièrement aimé l’ambiance de la vie de Pierre, lui aussi a grandi comme moi pendant les années 90, et j’ai adoré le sentiment de nostalgie que cela m’a procuré (même si mes parents à moi ne se disputaient pas ! ^^). Ce roman est très beau, et également très pédagogique. C’est une belle manière de raconter l’Histoire…

     Lien direct : Editions Atelier Mosécu


    votre commentaire
  • Tu peux toujours courir - Valérie Chevalier

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 361 pages / 8,50 €

     

    Résumé :

    Alice est chanteuse dans un bistro. Sa vie est un peu monotone, mais une opportunité s’offre à elle lorsqu’un groupe lui propose de se joindre à elle. Ensemble, ils seront engagés pour plusieurs représentations… Mais ses liens avec ses collègues masculins ne seront pas toujours simples… De son côté, Maud, la meilleure amie d’Alice, travaille dans une salle de gym. Et récemment, elle s’est mise en compétition avec un beau mec qui la drague ouvertement. Le seul problème, c’est que malgré un caractère appuyé, Maud a tendance à faire de nombreuses erreurs avec les hommes !

     

    Avis par Jake :

    La comédie romantique typique qui se lit facilement et vous met dans une ambiance feelgood pour la journée ! En revanche, c’est un titre Canadien qui, je pense, n’a pas été revu puisqu’il s’agit théoriquement de français. Mais c’est assez choquant par moment car évidemment les expressions et les tournures de phrase sont propres à ce pays anglophone. Donc malgré une histoire assez marrante, il peut arriver que l’on soit « sorti » de la trame par une narration singulière. Il n’en reste pas moins que Maud et Alice sont attachantes, et que l’on se prend d’intérêt pour leurs (més)aventures ! Les personnages secondaires ne sont pas nombreux, et sont plutôt les hommes qui gravitent autour d’elles. C’est classiquement le roman féminin moderne qui traite de la difficulté à trouver un compagnon ! Quoi qu’il soit, j’ai passé un très bon moment avec ce livre idéal pour l’été !

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Indice de bonheur moyen - David Machado

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 470 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Daniel ne laisse rien au hasard, et anticipe chaque étape de sa vie. Pour l’instant, tout s’est passé comme prévu. Sauf, bien sûr quand la crise économique frappe de plein fouet son pays, le Portugal. A partir de ce moment-là, rien ne va plus, et la spirale infernale commence. Il perd son emploi, puis son appartement, sa femme quitte alors Lisbonne avec leurs enfants afin de trouver du travail chez son père. Que dire de ses deux meilleurs amis, si ce n’est que le premier est en prison pour avoir braqué une station-service, et l’autre est dépressif et agoraphobe. Mais Daniel ne se laisse pas abattre. Il se bat comme il peut et se démène pour remettre sa vie sur les rails. Il croit en la justice et la solidarité. Mais hélas, il ne suffit pas toujours seulement d’y croire pour que les choses se réalisent…

     

    Avis par Lolo :

    Bizarre, original et intéressant. Je ne savais pas que la crise avait aussi durement affecté le Portugal. D’ailleurs étant allée récemment à Porto, j’avais l’impression que les gens avaient un super niveau de vie (entre les énormes villas, les rues tranquilles, le nombre faramineux de voitures de luxe et les gens qui respiraient la joie de vivre, j’ai été stupéfaite par ce que raconte l’auteur). L’ambiance du roman est tout sauf sereine. Le personnage de Daniel m’a énervé, car il ne sait pas dire non. Il essaie d’aider les autres mais c’est au détriment de lui-même et sa famille proche. Mais bon, il faut dire qu’il est entouré de parasites. La façon dont c’est rédigé est particulière. Dialogue avec son ami Almodovar qui est en prison et qui ne veut voir personne. Dialogue avec Xavier qui ne sort plus de chez lui et qui ne fait rien, sauf de connaître l’indice de bonheur moyen des différents pays. Dialogue avec ses jeunes enfants qui n’espèrent plus rien de bon de la vie, bref, ce n’est pas gai gai tout ça ! Mais ce qui fait la force du roman c’est la ténacité et le courage de Daniel à toujours aller de l’avant et à penser que tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir, et que finalement le bonheur ne se trouve pas toujours là où on l’imagine… A méditer !

    Lien direct : Editions de L’aube


    votre commentaire
  • Toute la beauté du monde n’a pas disparu - Danielle Younge-Ullman

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 366 pages / 16,50 €

     

    Résumé :

    La mère d’Ingrid a toujours été spéciale, mais lorsqu’elle a perdu sa capacité de chanter dans les aigus, alors qu’elle était une cantatrice mondialement connue qui parcourait l’Europe seule avec sa fille, elle s’est enfermée dans une dépression terrible. Jusque-là, Ingrid a pris soin de sa mère, mais lorsque contre toute attente Ingrid souhaite quelque chose que sa mère désapprouve, les deux passent un deal : il faudra qu’Ingrid passe trois semaines dans un camp de nature. Simple ? Mais ce n’est pas ce qui attend la jeune femme qui se retrouve dans une épreuve où chacun sera confronté à un environnement très hostile et à ses propres problèmes, les forçant tous à une introspection difficile…

     

    Avis par Jake :

    Une petite parenthèse pour parler de Scripto, qui au même titre que La belle colère, est une des rares collections à concocter des bijoux de littératures qui s’adressent aussi bien aux adolescents qu’aux adultes et qui font souvent preuve d’une justesse sans pareille… C’est le cas ici avec ce roman incroyable qui m’a vraiment touché ! Le résumé est trop court pour décrire l’intensité et l’étendue des expériences d’Ingrid et sa mère. On en apprend tellement, et pourtant, tout est déroulé de manière logique et parfaite. C’est un livre vraiment riche, qui passe au crible la dépression, l’amitié, l’amour, le deuil, la maladie… Bref, avec un personnage incroyablement attachant, qui est foncièrement bon et qui ne manque pas de charisme, on se délecte de chaque page ! L’écriture est parfaite et nous entraîne dans un univers dont on souhaiterait ne jamais sortir. Le message est profondément positif, et le voyage d’Ingrid devient un rite de passage, une étape pour grandir et s’émanciper. Vous l’aurez compris, c’est un coup de cœur !

    Lien direct : Editions Gallimard jeunesse


    votre commentaire
  • Evolution Crash - G.M.Dumoulin

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format Poche : 210 pages / 9,50 €

     

    Résumé :

    Pour la Génération Clash, l'heure est venue d'accéder au pouvoir, du moins pour son représentant en titre, Chris Boyd surnommé, Chris le Prez. Ce dernier va conclure une sorte de pacte d’alliance avec le Prez des Prez à savoir Cornell Hughes en personne. Cependant, n’est-ce pas là une manœuvre calculée politiquement, afin de rallier les plus rebelles à un régime pas si démocratique que cela finalement. Chris sera-t-il de taille à lutter contre ces requins de la politique sûrement au moins aussi dangereux que la lutte armée elle-même. 

     

    Avis par Lolo :

    Moins sanglant que les tomes précédents mais tout aussi génial. Ce dernier opus nous montre que la politique est hélas l’arme la plus puissante qu’il soit. L’art de faire croire au peuple qui  n’a pas son mot à dire que les décisions viennent de lui. Le jeune Chris est maintenant devenu adulte, et il réalise que le combat pour une justice et un monde sans se battre est difficile à contenir. Il suffit de peu de choses et d’individus ignobles et assoiffés de pouvoir pour que tout bascule. Malgré tout au fil de la trilogie il réussit l’exploit de changer les mentalités. D’autres personnages dans son entourage sont intéressants notamment son fidèle ami Zombie. Encore une fois, on est rapidement pris par l’histoire et je dois ajouter que n’étant pas fan de fiction ni d’anticipation j’ai été complètement accro à cette trilogie, qui m’a souvent semblée très proche de la réalité ! Une mention spéciale à la collection French Pulp, pour ses romans originaux variés et plein de suspense qui se lisent avec passion. Mais aussi parce que le parrainage des nouveautés par des personnalités diverses, fait qu’une partie des bénéfices de ces ouvrages va directement à des associations de leur choix. Un grand bravo donc !

    Lien direct : Editions French pulp


    votre commentaire
  • Les sept sœurs (3/7) La sœur de l’ombre - Lucinda Riley

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 582 pages / 22,50 €

     

    Résumé :

    A la mort de Pa Salt, chacune de ses 6 filles adoptées aux quatre coins du monde a reçu un indice et des coordonnées, afin de retrouver, si elle le souhaite, ses origines biologiques. Star est toujours restée dans l’ombre de sa sœur Cece, allant même jusqu’à refuser une prestigieuse place dans une université anglaise pour suivre celle qui l’a toujours protégée et qui a toujours parlé en son nom… Mais lorsque Star suit finalement les coordonnées laissées par son père, celle qui a toujours aimé la littérature anglaise se retrouve face à une vieille librairie, dont les origines vont lui délivrer l’histoire de Flora, une jeune femme vivant au début des années 1900…

     

    Avis par Jake :

    Les sept sœurs, ou comment rendre chaque nouveau volume plus palpitant que le dernier ! Et dire qu’à la base je n’aime pas du tout les fresques historiques, et que Lucinda Riley est pourtant devenue l’une des auteures que j’admire le plus ! Son écriture est incroyable, tout comme son imagination d’ailleurs ! C’est fluide, très riche et bien écrit, de sorte que même si les ouvrages sont des pavés, on les lit avec le plus grand des plaisirs ! On est certain de ne pas être déçus, aventures et mésaventures se succèdent, délivrant une trame incroyable qui nous marque, avec des personnages en or pour le moins attachants ! L’histoire est un peu moins dramatique que les deux précédentes, mais j’ai adoré Flora, si attachée aux animaux et aux jardins… La romance de Star est pour moi secondaire, elle fait moins rêver, néanmoins l’histoire est super ! Les fans de Jane Austen adoreront, puisque même moi qui ne suis pas branché Angleterre du XXème… j’ai adoré ! Compte à rebours pour le prochain tome !

    Lien direct : Editions Charleston 


    votre commentaire
  • Des liens si touchants - Solveig Vialle

     

    Caractéristiques :

    Genre Roman

    Grand Format : 160 pages / 16,00 €

     

    Résumé :

    Cécile a vingt ans et décide de nous relater l’été de ses dix-sept ans passé avec son père et sa meilleure amie adolescente comme elle, nommée Elisabeth. Ils sont sur la Côte d’Azur et finalement Max va succomber au charme d’Elisabeth. Cela ne va pas plaire à Cécile qui va vivre cela comme de la jalousie et de la trahison de la part de son père qu’elle aime d’une façon quasi incestueuse. Elle va tout mettre en œuvre pour les séparer, mais cela ne sera pas sans conséquences…

     

    Avis par Lolo :

    Un livre qui met mal à l’aise à cause de la relation à la limite de l’inceste entre Cécile et son père. Malgré tout c’est bien écrit, et les sentiments très ambigus sont parfaitement rendus. Jusque-là, ça allait encore mais l’auteur à compliquer les choses en ajoutant une meilleure amie. Elle sera donc celle qui va en quelque sorte les séparer. Je n’ai pas du tout apprécié le personnage de Cécile de par son attitude de petite séductrice/ manipulatrice envers son propre père, et également la façon dont elle va trahir sa meilleure amie. Elle agit comme une « sale gosse gâtée » et ne se rend pas compte du tsunami qu’elle va déclencher. Un roman déroutant donc, mais pertinent !

    Lien direct : Albin Michel


    votre commentaire
  • Brèves rencontres - Michèle Halberstadt

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 215 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    L’auteur était journaliste dans les années 1980 et a rencontré à ce titre un grand nombre de personnalités. Il y a là de véritables monstre sacrés qu’ils soient acteurs, réalisateurs ou chanteurs qui ont partagé le temps d’une interview des moments qu’elle ne peut oublier. Dans ce livre, elle nous fait part de ses souvenirs et de quelques anecdotes qu’elle nous fait partager le temps d’une brève rencontre.

     

    Avis par Lolo :

    Très intéressant et vraiment bien écrit. Chaque chapitre correspond à une personnalité différente. Ce qui est génial, c’est qu’il s’agit vraiment d’impressions plutôt que d’interviews au sens propre du terme. Du coup ce n’est pas rébarbatif, mais au contraire passionnant. On imagine aisément comment l’auteur a pu arriver à de tels entretiens, car nul doute qu’elle sait y faire. En effet, ces gens hors du commun ont tendance à se prendre pour le nombril du monde. D’ailleurs pour corroborer cela, le chapitre sur les « mauvaises rencontres » nous montre une fois encore que les chanteurs sont les pires. Surtout Bono le chanteur du groupe U2 (ce qui ne m’étonne pas), et heureusement on peut aimer ses chansons, mais pas le personnage, trop mégalo à mon goût ! Mes rencontres préférées sont celles avec De Niro, Nicholson, Tina Turner, Robert Redford ou encore Audrey Hepburn, pleines de gentillesse et de confiance en l’auteur. Un livre original, une petite porte ouverte pour mieux cerner certaines stars.

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Les brumes de Grandville (3/3) Le seigneur de Venise - Gwendoline Finaz de Villaine

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 350 pages / 18,99 €

     

    Résumé :

    Cinq ans ont passé depuis les événements qui ont eus lieu dans « Les folies de Paris ». Heureusement, la mort d’Hector était une vision cauchemardesque d’Apollonie, mais la réalité l’était tout autant. En effet, le jour de son mariage Hector de Montfaucon disparaît sans laisser de traces…Désespérant de le revoir un jour, Apollonie quitte Grandville pour se rendre à Venise avec son cousin William qui vient de lui faire une incroyable révélation qui pourrait remettre bien des choses en question…

     

    Avis par Lolo :

    Passionnant, plein de mystère, de magie et d’amour ! Le troisième tome de cette trilogie est captivant dès le début et au fur et à mesure des chapitres on passe par toutes sortes de sentiments. C’est à la fois un roman mais aussi un polar avec une touche d’espionnage, de fantastique sur fond de belle histoire d’amour. J’ai vraiment accroché et ai été complétement transporté à Venise avec Apollonie. Que dire des nombreux secrets qui l’entourent ainsi que les Montfaucon, et de certaines apparitions. Il y a de nombreux personnages clés et il n’est pas toujours facile de savoir de quel côté ils se situent. L’écriture est fluide et nous entraîne rapidement dans les aventures rocambolesques d’Apollonie. Il y a de nombreux rebondissements, et ce, jusqu’au bout du roman. Une belle trilogie dans une belle collection, cela donne une belle réussite ! 

    Lien direct : Editions French pulp


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique