• Le 3e Gédéon - Tome 06 - Taro Nogizaka

     

    Résumé :

    France, dans les derniers jours de l’Ancien Régime. Georges n’a de cesse d’attiser la colère du peuple affamé pour renverser le trône tandis que Gédéon prône encore la conciliation auprès du roi, tout en l’aidant à surmonter ses problèmes conjugaux. Mais ils doivent composer avec les plans de deux femmes à la volonté de fer. L’une est la propre sœur du roi, Élisabeth de France. Et l’autre une révolutionnaire bien décidée à marquer l’histoire. Nous sommes en octobre 1789 et la marche des femmes se prépare…

    Avis par Jake :

    L’effet boule de neige semble ne pas se calmer malgré tous les efforts du roi pour l’en empêcher. Et ce sont tous les fronts qui s’enflamment. On sent que la Révolution n’est qu’à un pas d’éclater véritablement. La montée du mouvement féministe est très intéressante à suivre car jusque là, nous n’en avions pas vraiment idée. Les batailles intestines sont légions et permettent de pimenter l’œuvre qui, sans elles, serait très majoritairement Historique… Le passé de Georges le rattrape avec l’arrivée de sa femme disparue, bientôt confrontée à la fille qu’elle a abandonnée. Pour ma part, c’est ce qui se trame à la cours qui m’intéresse le plus. La mort d’un des personnages est assez horrible et rendent les sentiments du lecteur pour Georges encore plus conflictuels… Côté graphisme, pas de changement : c’est bien exécuté et cela met toujours en avant le côté glauque ou un peu sexuel. Un genre qui colle bien avec le ton de ce seinen…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Les gouttes de Dieu - mariage - Tome 09 - Tadashi Agi & Shu Okimoto

     

    Résumé :

    C’est le début du duel qui met en jeu quatre des sept feuillets de l’article sur les Gouttes de Dieu. Shizuku et Issei dévoilent en rivalisant de créativité les mariages qu’ils ont élaborés pour la ratatouille, le saumon meunière sauce au vin blanc, puis le rôti d’agneau de prés-salés. Arrive alors le moment du dernier mariage, celui avec le gâteau au chocolat…

     

    Avis par Jake :

    Un tome assez banal dans lequel nous observons les deux frères s’affronter dans un duel pur et dur : les plats se succèdent et chacun présente à chaque fois un vin pour se marier avec le plat. Et comme toujours, s’ensuit une présentation extrêmement subjective qui me perd sans cesse. Si je comprends complètement l’intérêt que l’on peut porter, autant pour le côté « œnologie » que pour le côté « culinaire » (ce qui m’intéresse le plus évidemment ^^) ; je ne comprends en revanche pas comme on peut suivre après autant de volumes des métaphores à chaque fois que quelqu’un prend une goutte de vin… Les graphismes sont très bons et ne changent pas du tout. Je regrette simplement les tomes où les héros de ce shonen sur le vin évoluent dans des restaurants pour les aider, leur trouver des solutions et découvrir de nouveaux menus gastronomiques incroyables…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Signal 100 - Tome 01 - Arata Miyatsuki & Shigure Kondo

     

    Résumé :

    M.Shimobe, professeur principal et souffre-douleur d’une classe indisciplinée, leur diffuse un jour un film étrange. Ses élèves réalisent alors qu’ils viennent d’être hypnotisés ! Pour parfaire sa vengeance, M.Shimobe se suicide après leur avoir dévoilé une dernière information : Il existe 100 actions à ne pas réaliser sous peine de mort ! Leur vie prend un tournant macabre.

     

    Avis par Jake :

    Voici une énième oeuvre du type DeadTube qui traite de gore et de sexe chez des adolescents. C'est un genre qui plait beaucoup en ce moment et qui s'est notamment multiplié après les sorties importantes de Walking dead, notamment. On ne peut donc pas parler de manière objective d'originalité, mais cela se lit très facilement. Les personnages sont trop superficiels pour être attachants (contrairement à un Battle royale par exemple), mais on suit pour justement l'absence de moralité et le côté inattendu des morts. C'est un peu de la curiosité mal placée, il faut bien l'avouer. On suit comment des gens innocents (et des sales types aussi) se font zigouiller par des moyens plus ou moins innovants. Côté graphique, rien de transcendant non plus, mais c'est loin d'être déplaisant : on est sur un style très classique dans ce genre (genre Dead/alive). Ca passe le temps sans non plus marquer très longtemps...

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam 


    votre commentaire
  • Blue giant - Tome 03 - Shinichi Ishizuka

     

    Résumé :

    Grâce aux leçons spartiates de son mentor Yui, Dai apprend la technique et le solfège. Il décide alors de monter sur scène à l’occasion de son dernier festival culturel au lycée. Au milieu des groupes de rock et de pop, il se présente seul devant le public, avec son saxophone ténor. Il est certain que le jazz touchera les spectateurs… a-t-il raison d’avoir confiance ?

     

    Avis par Jake :

    J’appréciais beaucoup Vertical, mais avec Blue giant, le mangaka parvient à se hisser à un nouveau stade ! On a des personnages très touchants, et les personnages secondaires sont bien développés. On les suit très régulièrement et on se met à beaucoup les apprécier, comme le père de Dai qui fait son possible pour ses enfants. C’en est très touchant. On aime aussi le passage qui suit le mentor de Dai : Yui. Sa vie est singulière. Il transpose tous ses rêves sur son apprenti, et tient pourtant à lui montrer à quel point la voie qu’il a choisie peut être complexe. Les moments comme le concert que Dai partage avec son professeur de musique sont vraiment beaux. Et la façon dont les années passent est vraiment fluide. Cela permet de construire l’histoire et de suivre le héros à travers ses années d’apprentissage sans jamais s’ennuyer. Les graphismes sont superbes, avec leur côté rétro ; et bourrés de détails ! La couverture à elle seule en jette ! Une réussite !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Ne me quitte pas - Hagi

     

    Résumé :

    L’histoire d’un premier amour... Tajima ne voit jamais personne pleurer, les seuls souvenirs qu'il a d'un tel spectacle remontent à l'enfance. Alors, quelle surprise quand il aperçoit un des élèves de son lycée, Koga, sangloter dans la cour... Leur rencontre fait suite à un malheureux concours de circonstances : le chat de Tajima serait responsable de la mort du poisson rouge de Koga. En tentant de le lui avouer, il va finalement découvrir la vérité cachée derrière ses larmes. Un secret qui va les rapprocher.

     

    Avis par Jake :

    Je commence à découvrir les yaoi, et j'ai parfois de très belles surprises. Ici, le côté sexe est complètement ignoré (ce qui ne me gène pas ^^). L'ouvrage est très singulier, il se focalise sur des réactions minimes et parfois difficiles à interpréter. Les relations amoureuses ne sont pas clairement établies. Ce sont deux personnages jeunes, qui se découvrent et commencent à se tourner autour. A mon sens, cela manque d'interactions plus évidentes. Koga est quelqu'un d'extrêmement fragile, c'en est touchant. Il se lie progressivement à Tajima et se laisse aller, ayant peur de le perdre. Je regrette que ça n'ait pas été plus direct, que l'on ait parlé de sentiments véritablement. Les graphismes sont assez bons, même s'ils ressemblent plus au genre shojo qu'on shonen. C'est donc assez léger, avec un coup de crayon peu appuyé et très aéré. Ce n'est pas mon style préféré mais ça fonctionne. Ca colle avec le côté assez "rêveur" de l'oeuvre...

    Lien direct : Editions Taifu


    votre commentaire
  • L'ère des cristaux - Tome 08 - Haruko Ichikawa

     

    Résumé :

    Dans un avenir lointain se poursuit la bataille entre les cristaux, au corps immortel, et les Séléniens. Phosphophyllite, le personnage principal, a réussi à se faire enlever par l’ennemi avec l’aide de Morion, et atterrit sur le monde lunaire. Il y trouve une civilisation qu’il n’attendait absolument pas, et autant de réponses sur leur passé à tous que sur la nature des Humains et de Maître Vajra… Quelle sera son attitude et comment réagira-t-il à son retour sur Terre ?

     

    Avis par Jake :

    Le tome explosif que l’on attendait depuis le début ! Pour ceux qui s’interrogeait quant à savoir si le rythme allait rester plutôt lent comme ça a été le cas jusque là… Voici la réponse : non. Ce volume apporte une légion de réponses à des questions que nous nous posons dès le départ ! Nous apprenons enfin les origines des Cristaux, mais également celles des Séléniens, et de Maître Vajra qui a un statut pour le moins singulier. A travers Phos, on découvre donc un tout nouveau point de vue et on ne peut s’empêcher de se demander comment va évoluer la trame ! Phos tiendra-t-il tête aux Séléniens, deviendra-t-il une sorte d’agent double… ou fera-t-il tout pour découvrir la vérité… Bref, toutes ces réponses nous amène à reconsidérer complètement l’œuvre et ses enjeux. On passe un superbe moment et on est suspendu à chaque nouvelle. Les graphismes restent beaux et singuliers… Vite la suite !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Fate/stay night Heaven's feel - Tome 01 - Taskohna & Type-Moon

     

    Résumé :

    Miraculeusement sauvé des flammes lorsqu’il était enfant, Shirô Emiya est un adolescent ordinaire, ou presque... Élevé par Kiritsugu Emiya, un mage lui ayant appris les bases de la magie, le garçon poursuit une scolarité paisible. Pourtant, sa vie bascule lorsque la ville de Fuyuki est désignée pour accueillir la cinquième Guerre Sainte. Pour remporter le Saint Graal, la coupe sacrée exauçant n’importe quel souhait, sept mages accompagnés de leurs esprits héroïques s’affrontent dans une Battle Royale sans merci. Enrôlé malgré lui dans un tourbillon d’évènements qui le dépassent, Shirô doit réussir à survivre tout en protégeant la douce Sakura, dont les sombres secrets semblent profondément liés au Saint Graal. Alors que la fleur de cerisier bourgeonne, la véritable Guerre sainte commence ! Alors que la fleur de cerisier bourgeonne, la véritable Guerre sainte commence !

     

    Avis par Jake :

    Ce premier volume est directement lié à Fate/zero que j’ai dévoré pendant plusieurs années et qui vient de prendre fin. On suit l’héritage de Kiritsugu en quelques sortes, à travers le devenir de son fils adoptif… Mais on n’est loin d’être dans le vif du sujet avec ce premier tome qui ne fait que camper l’entourage de Shirô et sa vie habituelle. Jusqu’à la toute fin, il n’y a pour ainsi dire pas une seule once de magie, ce qui donne un rythme plutôt lent. Familier de ces sagas, je sais bien que cela ne durera pas, et j’accueillerais avec plaisir le début des hostilités ! ^^ Le seinen présente des personnages relativement attachant, ce qui est un bon début avant de les précipiter en pleine guerre ! Côté graphique, j’aime beaucoup ce qui est fait : c’est très clair et précis. Les personnages sont bien réalisés, mais les décors ne sont absolument pas en reste ! Bref : que la guerre sainte commence !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • L'attaque des titans - Tome 25 - Hajime Isayama

     

    Résumé :

    A l’instigation de certains individus, autant soucieux de protéger la patrie que de préserver leurs droits et leurs privilèges, les autorités Mahr on résolu de réaffirmer leur présence sur la scène internationale en lançant une déclaration de guerre à l’île du Paradis, mais une surprise de taille les attend… Tandis que Reiner, à sa grande stupéfaction, retrouve Eren dans un sous-sol, le chef du clan Teyber s'apprête à monter sur scène pour y faire certaines révélations qui laisseront l'assistance médusée.

     

    Avis par Jake :

    Clairement un volume charnière ! On se demande vraiment comment Eren va réagir… Tout va-t-il se calmer, allons-nous vers la paix ? Ou est-ce que tout va exploser ? Evidemment, on arrive à un point culminant avant la réponse à cette question. Et tout devient simplement excellent ! Bourré d’action, ce numéro va nous amener au prochain où les réponses devraient se bousculer et l’intrigue prendre un sacré tournant. Il y a pourtant quelque chose d’incroyablement dérangeant dans ce seinen. Il n’usurpe pas son genre, puisqu’il s’adresse à un public très adulte. Les réactions des hommes sont sombres, les batailles entre Titans sont parfois glauques et terribles… Même les dessins auraient tendant à mettre mal à l’aise. On trouve l’Humanité dans ce qu’elle a de pire à offrir. C’est à la fois moche et captivant… Et du coup on accroche beaucoup ! ^^

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • A beautiful sunny day - Aki Ueda

     

    Résumé :

    Le métier de Harehito et Ôjirô consiste à récupérer des objets cassés. Si les mains de Harehito peuvent retaper la plupart des choses, il en est certaines qu'il est incapable de réparer... comme le cœur brisé d’Ôjirô. Depuis le jour où Harehito a « ramassé » Ôjirô, les deux hommes ne se sont plus jamais quittés, arpentant les routes à la recherche d’objets à restaurer afin de leur accorder une nouvelle vie. Si les jours se ressemblent, les deux récupérateurs ne sont pas à l’abri de quelques surprises susceptibles de leur rappeler certains souvenirs passés...

     

    Avis par Jake :

    Une très jolie histoire ! C’est très touchant. Il y a beaucoup de réserve dans le caractère des deux protagonistes. Même à travers les années où ils se côtoient, il y a très peu d’échange de paroles fortes. Tout ce qu’ils ressentent, ils se le montrent davantage au quotidien, sans jamais mettre un mot dessus. Pourtant, les sentiments réciproques sont très clairs. A certains moment, c’est un peu « gros » au niveau de la trame, mais cela permet de confronter Ôjiro à son passé. La fin m’a particulièrement touché. J’adore la façon dont ils deviennent un couple discret, partageant une complicité secrète et touchante… Cela pousse à se poser des questions sur le nombre de couples homosexuels forcés par la société à vivre de cette manière… même si Ôjiro et Harehito semblent bien le vivre ^^. Les graphismes m’ont beaucoup plu ! Ils m’ont rappelé ceux de Gangsta, et c’est un style plutôt rare et très décontracté. Un superbe yaoi plutôt soft…  

    Lien direct : Editions Taifu


    votre commentaire
  • Battle royale ultimate edition - Tome 01 - Koushun Takami & Masayuki Taguchi

     

    Résumé :

    La république d’Extrême Orient, nation totalitaire d’Asie, expérimente un jeu de massacre appelé « le programme ». Des classes de 3e sont choisies arbitrairement pour y participer. Les élèves d’une même classe doivent s’entretuer jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un seul survivant. Telle en est la cruelle règle. Les 42 élèves de la classe de 3eb du collège Shiroiwa se retrouvent engagés dans ce véritable « jeu de la mort », sans même savoir pourquoi…

     

    Avis par Jake :

    Quand j’étais adolescent, ma cousine me parlait de Battle royale comme d’une référence… Et effectivement, à l’époque plutôt peureux, je trouvais pourtant le sujet assez incroyable. On voit des années que le thème est toujours autant d’actualité (il n’y a qu’à voir le succès de Hunger games…). La sortie d’une forme ultimate était donc l’occasion idéale de découvrir ce seinen culte ! Et je n’ai pas été déçu. Je suivais btooom!, et j’avais donc une bonne idée de ce que je trouverais… Mais c’est encore mieux ! Beaucoup plus dur et sauvage ! J’adore la façon de s’attarder sur chaque protagoniste, de partir dans le passé pour que le lecteur s’y attache ou tout simplement le comprenne ! La dureté de l’œuvre apparait dès le départ et met d’emblée les choses au clair. Le style graphique m’a énormément plu ! Il me fait penser à la fin des années 80 et au début des 90 ! C’est sombre, foncé, avec un travail minutieux sur les protagonistes comme sur les décors ! Bref, j’adore et j’attends de découvrir la suite avec impatience !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Alderamin on the sky - Tome 06 - Taiki Kawakami & Bokuto Uno

     

    Résumé :

    Ikta Solork, cadet de l’académie militaire de Katjavarna, se retrouve mêlé à la guerre civile face à la tribu des Shinaaks lors de son séjour dans la région septentrionale. Sous les ordres du Dal Nanak, les Shinaaks donnent du fil à retordre à l’armée impériale peu coutumière des combats en altitude. Le conflit s’éternise et l’Empire accumule les pertes. Mais Ikta commence à percevoir l’ombre de la république de kioka derrière cette guerre. Alors que ses soupçons se confirment, un nouveau dilemme se présente à lui…

     

    Avis par Jake :

    Nous avons affaire ici à un volume beaucoup plus sombre et dramatique. L'atmosphère est immédiatement oppressante, avec les scènes dans la montagne et la baisse de la quantité d'oxygène dans l'air. Cela se ressent étrangement. Quant à la mort d'un personnage proche d'un héros, cela choque un peu... Alderamin on the sky ne nous a pas habitués à quelque chose d'aussi tragique, même si forcément le contexte de guerre s'y prête... Ikta est moins fun que d'habitude, il se retrouve dans une situation qu'il ne peut que supporter... Il est forcé d'agir en adulte car il n'est plus en phase d'entraînement. Les rapports avec les populations locales sont terriblement tendus. Les graphismes en revanche ne changent pas d'un poil et conservent toute leur qualité claire. C'est très agréable à suivre... En espérant que le ton redevienne un poil plus léger...

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Monster musume - Tome 05 - Okayado

     

    Résumé :

    Après avoir reçu une lettre menaçant de l’exécuter s’il se mariait avec l’une des Monster girls, Kimihito se voit obligé par madame Smith et les membres du M.O.N. de sortir avec chacune d’entre elles dans le but de piéger le mystérieux corbeau. Cependant, il semblerait que notre héros ait en réalité plus d’un ennemi…

     

    Avis par Jake :

    Un nouveau volume qui nous amène exactement dans la même atmosphère que les précédents. Le ton est bel et bien donné pour ce seinen sans prétention qui allie plusieurs éléments non conventionnels pour plaire à son public… D’abord, la nudité : il sera rare de trouver une page où un sein de créature démoniaque ne se fait pas la malle d’un sous-tif bourré à craquer ! A défaut de nous faire prendre les protagonistes au sérieux, on les trouve très attachants et plutôt marrants ! L’idée du harem, est toujours présente car Kimihito est bel et bien le seul personnage masculin récurrent depuis le tout début du manga ! Chaque nouvelle trame est l’occasion de découvrir une nouvelle espèce, et de nouveaux accidents pour ce pauvre Kimihito. C’est un manga qui détend énormément, et qui bénéficie de dessins très clairs et nets. Et pourtant, chaque fin de volume parvient à maintenir un semblant de suspense !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  •  


    Résumé :

    De passage en ville pour faire réparer Nico, son homunculus, Johanna se fait assaillir par l'étrange démone Ino. Afin d'empêcher la résurrection de Méphistophélès, l'Église a poussé une jeune femme à conclure un pacte avec cette Ino dans le plus grand secret. Entrez dans le 4e volet d'un récit sombre et merveilleux, entre tabous et retrouvailles, dans le secret d'une immortelle et d'un démon !

     

    Avis par Jake :

    J’ai beaucoup aimé ce volume ! Le personnage de Sara est vraiment passionnant, et sa relation avec le démon As est pour le moins intrigante ! Mais c’est également très intéressant de suivre des morceaux du passé de Johanna. En revanche, j’ai moins apprécié sa discussion avec Anastasia. Les combats sont toujours très bons à suivre ; les démons en particulier ont beaucoup d’originalité, et leurs physiques ne se ressemblent pas du tout… En fait, on se demande malgré tout comment une saga riche comme celle-ci, qui semble n’être qu’à ses balbutiements, peut n’avoir qu’un numéro pour être conclue ! Les dessins sont particulièrement réussis. J’aime beaucoup le style utilisé, notamment au niveau des visages des protagonistes (qu’ils soient humains ou démoniaques). Il me tarde de découvrir la conclusion de ce seinen !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Kedamame - Tome 03 - Yukio Tamai

     

    Résumé :

    An 1246, époque de Kamakura. Les deux voyageurs temporels, Kokemaru et l’homme-tortue, se livrent une lutte fratricide autour de Mayu, la fille dont les gènes peuvent sauver l’avenir. L’un a juré de la protéger, l’autre veut la dévorer… Quelle sera l’issue de ce combat à mort ? Ne manquez pas la suite de ce mélange de genres unique au monde !

     

    Avis par Jake :

    Le résumé ne ment pas : c'est un ouvrage très original qui mélange tous les genres ! Avec un contexte historique, un thème de science-fiction, des combats façon shonen et des monstres fantastiques... on est vraiment dans genre nouveau ! On ne s'intéresse pas franchement aux personnages ou à leurs relations, car l'oeuvre est trop courte pour véritablement se prendre d'affection pour qui que ce soit. On marche à l'instinct, en suivant cette aventure comme une série ou un film. D'ailleurs, au milieu de ce volume, on a franchement l'impression de changer complètement de décor (ce qui est un peu le cas d'un point de vue historique d'ailleurs...) et de protagonistes. Comme si on redémarrait... Au niveau des graphismes, j'adore ce genre vintage qui vise à bien appuyer sur les coups de crayons pour les rendre foncés et accentuer l'ambiance sombre du seinen. Une réussite dont il me tarde de découvrir le dénouement !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Made in abyss - Tome 02 - Akihito Tsukushi

     

    Résumé :

    Rico, une jeune habitante de la cité d’Orse, décide de défier l’Abysse, un gouffre immense dont les profondeurs restent encore inconnues, dans le but de retrouver sa mère, une cavernière réputée nommée Lisa. L’entreprise s’avère dangereuse, voire suicidaire, mais elle peut compter sur l’aide de Légu, le robot amnésique à la puissance phénoménale. Ce dernier a choisi de suivre la jeune fille imprudente dans cette aventure afin de la protéger et de découvrir la vérité sur ses origines. Grâce à leurs amis, Rico et Légu ont déjà pu atteindre le premier niveau, mais le pus dur reste à venir…

     

    Avis par Jake :

    Suis-je tombé amoureux de cette saga car Ototo a su la mettre en avant avec un format hyper prestigieux ? Ou est ce que la qualité de l’œuvre en a fait un succès tel qu’il fallait absolument lui accorder cette taille ? Probablement la deuxième hypothèse, car tous les éléments sont réunis pour en faire un incontournable ! Tout d’abord, des protagonistes terriblement attachants comme héros, et très mystérieux en guise de personnages secondaires. Une trame bourrée de suspense qui voit ses héros descendre dans un gouffre quasi sans fin à la recherche de réponses… Un monde qui ferait penser à celui d’Avatar avec ses créatures incroyables et sa flore à couper le souffle. Un rythme qui fait penser à un jeu vidéo avec de nombreux artefacts mystérieux qui ornent le chemin de nos héros. Et enfin, des graphismes surprenants, originaux et sans défaut qui viennent agrémenter cette histoire incroyable. Vous l’aurez compris : c’est un coup de cœur à découvrir sans tarder !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Happiness - Tome 02 - Shuzo Oshimi

     

    Résumé :

    Depuis qu'il a été agressé par une mystérieuse fille, un soir, dans la rue, Makoto n'est plus le même. Il semble disposer d'une force physique impressionnante et d’une envie irrépressible de boire du sang dès qu’il en voit où en sent. Par ailleurs, les récents événements l'ont amené à se rapprocher d'une fille de la classe voisine, Yukiko, mais aussi de Yûki et Nao qui le harcelaient jusqu'à présent. Grâce à ça, il mène une vie scolaire bien plus agréable qu'avant. Mais visiblement, Makoto n’en est encore qu'aux prémices de son éveil !

     

    Avis par Jake :

    Si vous me demandez exactement ce qui vaut le détour dans ce seinen, je ne saurai pas exactement mettre le doigt dessus… En un mot ? Originalité ! Car l’intrigue des vampires et des monstres en cours de transformation (façon Tokyo ghoul), c’est du déjà vu. Mais le rythme de ce manga est très singulier. C’est le cas également des personnages qui semblent parfaitement indéchiffrables ! Les graphismes ne sont pas en reste ! Il n’y a qu’à regarder le visage blasé de couverture, avec ce coup de crayon si spécial… Ca sort véritablement de l’ordinaire ! Toutes ces choses font que l’on est plongé dans des ténèbres sans nom, avec forcément une grande dose de suspense : on ne sait absolument pas dans quelle direction on va nous balader ! Cela rend la lecture complètement attrayante ! Il y a un point d’interrogation perpétuel sur le futur… Un habile moyen d’accrocher son lecteur !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Jusqu'à ce que nos os pourrissent - Tome 02 - Yae Utsumi

     

    Résumé :

    Cinq ans se sont écoulés depuis que les cinq amis d'enfance ont tué le père de Shin. Peu de temps après leur réunion annuelle, le squelette est volé par un mystérieux maître chanteur qui les menace de révéler leur secret s'ils n'exécutent pas ses ordres... Après avoir démembré un cadavre et caché les morceaux, quelle va être la prochaine tâche qu'ils vont devoir effectuer ? Le pire reste encore à venir...

     

    Avis par Jake :

    Le suspense continue avec ce second volume ! Il monte même crescendo et on est définitivement dans l’aventure et au cœur de l’intrigue avec le second cadavre dont la bande d’amis doit s’occuper. Les choses prennent même un tournant pour le moins inattendu et grave. Il y a un côté très pervers qui est complètement exploité ici, et cela rend l’intrigue encore plus captivante… Que ce soit dans la relation entre les principaux protagonistes, ou même vis-à-vis des cadavres… Les flashbacks sont parfaitement exploités, et ils s’insèrent bien dans l’histoire. Au niveau des dessins. En y repensant, on ne voit pas beaucoup de décors, mais pour être parfaitement honnête : je ne m’en suis même pas aperçu à la lecture ! Les protagonistes sont bien faits et les émotions passent parfaitement. J’adore !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Mortician - Tome 01 - Vanrah

     

    Résumé :

    Ishtar. Dans cette cité où règne plus que n’importe où ailleurs une ségrégation violente, l’Humanité a complètement asservi les Karats, des démons pouvant prendre forme humaine, faisant d’eux des êtres soumis et sans avenir. Mais l’ordre des choses est brusquement bouleversé lorsqu’un mystérieux démon aux ailes d’ange fait son apparition. Ce dernier, en déchaînant une série d’attentats meurtriers sur la ville, remet en question la suprématie de la race humaine sur les Karats. Et si le seul espoir de réchapper de cette menace sans précédent résidait dans une alliance entre deux races que tout oppose ?

     

    Avis par Jake :

    J’avais découvert les premiers ouvrages de Stray dogs, et bien que j’ai laissé tomer ce seinen, ses points intéressants m’ont poussé à tenter de découvrir le nouvel ouvrage de l’auteur. Malheureusement, il présente les mêmes qualités (ça c’est bien) et les mêmes défauts (ça c’est pas bien) que l’œuvre originale. Ainsi, les dessins sont absolument magnifiques et nous entraînent immédiatement dans la fantasy avec des monstres bourrés de charismes et des planches parfois aussi drôles que dramatiques. Rien à redire niveau graphique où les contrastes sont légions et apportent un véritable plus au manga. Malheureusement, il faut du temps pour rentrer véritablement dans la trame, et la proportion de texte par rapport aux images n’est pas à mon goût. C’est trop chargé, c’est plutôt lourd et indigeste. En plus, le côté fantasy est trop prononcé pour moi et ne correspond pas au modèle manga habituel… Dommage.

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Diver - Tome 01 - Shuntaro Ohsawa

     

    Résumé :

    Pour lutter contre la criminalité liée aux gangs, la police a créé les « Divers » : des enquêteurs infiltrés dans les plus hautes sphères mafieuses. Hyogo Kurosawa, considéré comme le meilleur « Diver » car il est le pire des pourris de la police, infiltre la Team A, un gang d’escrocs extrêmement intelligents et issus de grandes écoles. Ils ruinent des personnes âgées par le biais d’arnaques par virement bancaire !

     

    Avis par Jake :

    Sans être le seinen du siècle, j’ai beaucoup aimé le côté original et adulte de ce manga… Premier volet d’une série en deux tomes, on découvre ici un monde assez horrible, où même les « héros » commencent à devenir des monstres en intégrant des personnes manipulatrices. Pour comprendre et tenter de les contrer, Hyogo a été obligé de devenir comme eux, pire même, d’une certaine manière. Si le côté « carnassier » du protagoniste est peut être un poil exagéré, il n’en reste pas moins que l’on est curieux de le voir intégrer cet univers et le plier à ses besoins afin de faire tomber les sales types. Au niveau graphique, j’aime bien le style plutôt classique et précis de l’ouvrage. Quelques scènes sont un poil exagérées, notamment lorsque l’on voit justement Hyogo… Néanmoins c’est franchement bon !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • 4life - Tome 01 - Antoine Dole & Vinhnyu

     

    Résumé :

    Alors qu’elles étaient tranquillement installées dans le bus en direction d’un concours de cosplays, quatre amies sont victimes d’un accident de la route. À leur réveil à l’hôpital, plus rien n’est pareil ; elles développent des pouvoirs liés aux tenues qu’elles portaient au moment de l’accident. Quand les jeunes filles commencent à découvrir l’étendue de leurs nouvelles capacités, de mystérieuses créatures envahissent la ville et semblent attirées par les adolescentes et leurs costumes. Ces dernières doivent alors s’organiser pour faire face à deux grandes menaces : les ombres qui les traquent et avalent la ville, mais aussi leurs costumes qui semblent prendre peu à peu possession d'elles. Désormais, les quatre amies doivent lutter ensemble pour comprendre l'origine de cette transformation, et pour ne pas disparaître…

     

    Avis par Jake :

    Voici un manga français qui fait très Japonais ! Et c’est un sacré compliment… Quand on découvre habituellement des mangas de chez nous, on sent immédiatement qu’il y a quelque chose de très différent, que ce soit dans la structure, dans le thème ou dans les protagonistes. Ici, peut-être est-ce le thème du cosplay qui se rapporte immédiatement au monde du manga, mais on sent très peu toutes ces petites différences culturelles, et l’immersion est donc complète ! L’œuvre n’en reste pas moins assez spéciale… On ne sait à la fin de ce premier tome (pour une série qui ne doit en compter que deux…) pas grand-chose. On ne comprend pas s’il s’agit d’un drame ou d’une comédie, d’un mélange des deux genres, et des origines de toute cette cohue ! Quant aux héroïnes, ces fameuses magical girls, elles sont très mystérieuses et on ne sait pas s’il s’agit de quatre héroïnes, ou pas… Les graphismes sont très bons, et font là encore très très japonais. Bref, ça donne bien envie de découvrir la conclusion !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique