• Ice pig - Tome 01 - Yukai Asada

     

    Résumé :

    La société Farm, au coeur de nombreuses légendes urbaines (vente d’esclaves, trafic d’organes, système de caste), fait sa loi dans la société japonaise. Une lycéenne, pirate informatique surnommé Ice Pig, et Vespa, un jeune homme sans revenu fixe, en ont été les victimes. Unis par une relation de maîtresse et serviteur, ils cherchent à se venger et déclarent la guerre à Farm.

     

    Avis par Jake :

    Dès que j’ai vu ces graphismes si singuliers, il n’y a pas eu l’ombre d’un doute : j’avais sous les yeux un manga écrit par le mangaka à qui l’on doit le génial Woodstock que j’ai suivi du début à la fin ! Alors oui, il y a à redire sur la patte graphique très irrégulière (notamment au niveau des visages…), mais c’est un plaisir de retrouver Yukai Asada. L’esclavagisme des personnages est un sujet plutôt à la mode. L’histoire va un peu vite à mon goût, mais comme le seinen ne fait que 5 volumes, il faut évidemment camper rapidement les bases. On ne s’attache pas immédiatement aux personnages, c’est un peu dommage. L’avantage est que la trame va vite et qu’il y a donc beaucoup d’action. On sent le manga bien plus rapide que son précédent. La qualité s’en ressent donc également… A voir avec la suite…

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam

    https://www.editions-delcourt.fr/serie/ice-pig-01.html

     


    votre commentaire
  • Akira - Tome 05 - Otomo Katsuhiro

     

    Résumé :

    À la suite du cataclysme causé par Tetsuo à la fin du tome précédent, une équipe internationale de scientifiques est mise sur pied afin de trouver une solution au problème posé. Au temple de Miyako, en grande partie détruit, ont lieu les retrouvailles entre Kaneda, Kei et le colonel qui a sauvé Kiyoko. Une équipe est alors formée pour venir en aide à Choko, inconsciente et blessée quelque part en ville. Pris dans un tourbillon de folie, enivré par sa propre puissance, Tetsuo investit l’espace et forme un cratère sur la Lune en en détruisant un morceau. Ce qui n’est pas sans conséquence sur la Terre… Afin de contrer celui qui prend petit à petit l’apparence d’un monstre, le choix de Miyako est clair : il faut utiliser Kei pour canaliser l’énergie permettant d’affronter Tetsuo.

     

    Avis par Jake :

    Wahou ! On sent que cette saga incroyable s’apprête à prendre fin ! Tout semble se rejoindre pour préparer un final explosif. C’est assez hallucinant. Si le manga éponyme porte bien le nom d’Akira, c’est Tetsuo qui est clairement à l’affiche, et on se demande si le petit Akira va prendre davantage d’importance à travers le dernier opus. On ne sait vraiment quel affrontement attendre : Tetsuo contre le reste des numéros canalisés par Kei ? Tetsuo contre Kaneda ? (Encore qu’on se demande comment ce dernier pourrait rivaliser d’une quelconque manière contre lui…). Les sentiments entre Kaneda et Kei sont bien mis en avant, et on appréhende la fin. Car il faut le dire : le suspense est magnifiquement cultivé ! Le passage sur la lune est hallucinant ! Les graphismes sont incroyables. La taille de cette version rend vraiment hommage à l’œuvre culte qu’est Akira ! Vivement le final !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Akû le chasseur maudit - Tome 02 - Muneyuki Kaneshiro & Akeji Fujimura

     

    Résumé :

    Le village d'Akû est décimé par l'attaque du « Grash », un gigantesque animal. Seuls survivants avec son ami Îpin, et confrontés à une nature hostile, les deux garçons entament un périple parsemé de dangers. Lorsque Akû est victime d'une chute, les voilà séparés. Heureusement, il fait la connaissance de Shuri et Shurava, un frère et une sœur qui deviendront ses nouveaux compagnons de route...

     

    Avis par Jake :

    C’est très étrange car avec ce second volume, on a un radical changement de rythme par rapport au premier tome, ce qui est assez rare, surtout dans une saga courte (prévue en 5 numéros pour Akû) car le ton est censé être donné dès le départ afin que le lecteur se familiarise vite avec celui-ci… Néanmoins, le personnage principal reste fidèle à lui-même, et c’est ce qui l’emporte car on continue de suivre avec plaisir les péripéties d’Akû, et au final, ce changement de circonstances lui permet d’évoluer rapidement et donc de le voir grandir et mûrir. Cela permet d’accélérer l’intrigue et on ne s’en plaint pas car l’histoire est palpitante. Les graphismes sont très bons. C’est bourré de détails. Les contrastes sont bons et rajoutent un côté très humain à chaque expression. On se régale à chaque page !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Dead tube - Tome 10 - Mikoto Yamaguchi & Touta Kitakawa

     

    Résumé :

    Dead Tube. Les jeunes gens n’ont plus que le nom de ce site de partage de vidéos à la bouche. En fonction du nombre de vues, il peut rendre n’importe qui incroyablement riche. Mais seules les vidéos les plus trash, les plus humiliantes ou dangereuses intéressent les gens. Accepter d’y participer, c’est prendre le risque de finir dernier et d’endosser tous les crimes réalisés par les autres prétendants. C’est à ce jeu morbide que vont jouer Mai et Tomohiro…

     

    Avis par Jake :

    Dixième volume atteint par ce seinen qui joue sur le gore et le sexe. C’est complètement assumé, et il n’y a plus l’effet de surprise. On a du mal à trouver à surenchérir, et finalement le manga reste dans sa zone de confort, même si celle-ci est pleine de sang ! ^^ Les lecteurs toujours présents savent à quoi s’attendre, et je dois dire que l’on est sacrément intéressé par la continuité de l’œuvre. Car finalement, Mai et Tomohiro n’ont plus rien à perdre. Ils jouent le jeu complètement et sans l’ombre d’un regret. Lui est devenu moins mièvre. C’est beaucoup plus agréable à suivre. On veut les voir triompher, sans faire preuve de pitié. On veut qu’ils dépassent le mal par le mal, façon Dexter. Bref : c’est mal, mais on aime ça !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Une drôle de famille - Tome 01 - Yumi Unita

     

    Résumé :

    Suivez le quotidien heureux mais pas toujours paisible de la famille Honda. Tarou et Chiharu, un jeune couple qui, avec leurs deux enfants Yuki et le petit frère Kotaro, forment une famille banale, avec ses joies mais aussi ses problèmes… De petites histoires courtes et souvent cocasses à travers lesquelles on observe Yuki et Kotaro grandir sous le regard inquiet et bienveillant de leur maman.

     

    Avis par Jake :

    Typiquement le genre de manga feel good. Soyons clairs : il n’y a absolument aucun objectif en soi, aucune forme de suspense. Pas de ligne conductrice autre que le sujet qui est toujours le même : cette famille. C’est mignonnet. Ce n’est jamais franchement profond, mais cela rappelle forcément des scènes du quotidien. Ce n’est pas ennuyeux, on lit plutôt cela pour se détendre et se rappeler certaines choses importantes de la vie, pour se ressourcer… Ce que je reproche en revanche à l’œuvre, c’est que les graphismes sont assez grossiers… On le voit à la couverture, c’est pour le moins simpliste. Et cela se confirme avec les décors qui sont majoritairement inexistants… Dommage.

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Jusqu'à ce que nos os pourrissent - Tome 07 - Yae Utsumi

     

    Résumé :

    Leur promesse à Muguet tenue, Shintarô et ses amis respirent enfin. Mais c’était sans compter sur la police, qui les soupçonne de l’assassinat de Kitahama ! Au pied du mur, les quatre amis se réunissent. Tous tombent cependant des nues lorsque Shintarô se désigne comme coupable pour tenter de protéger le véritable meurtrier… l’un de ses trois complices. Le rideau tombe enfin sur le dernier acte macabre de cette sordide affaire.

     

    Avis par Jake :

    On l’a attendu un moment mais comme on nous l’a promis : nous obtenons enfin toutes les réponses à nos questions. Et il n’y a pour ainsi dire pas d’action dans ce volume : ce n’est que de l’explication en flashbacks, majoritairement… Et c’est complètement réussi ! On comprend tout. C’est assez perturbant par moments, toujours extrêmement dramatique. Les personnages sont devenus terriblement attachants. Leurs émotions sont mises à nues. Et ils semblent tous vraiment victimes d’un concours horrible de circonstances. Le risque était dans la conclusion, et elle a été gérée de manière magistrale à mon sens. J’ai adoré. Petit pincement au cœur. Très beau. Franchement, on ne pouvait pas imaginer que les choses finissent de manière aussi justes / belles, même pour les coupables ! Un bon manga.

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Battle royale ultimate edition - Tome 05 - Koushun Takami & Masayuki Taguchi

     

    Résumé :

    La république d’Extrême Orient, nation totalitaire d’Asie, expérimente un jeu de massacre appelé « le programme ». Des classes de 3e sont choisies arbitrairement pour y participer. Les élèves d’une même classe doivent s’entretuer jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un seul survivant. Telle en est la cruelle règle. Les 42 élèves de la classe de 3eB du collège Shiroiwa se retrouvent engagés dans ce véritable « jeu de la mort », sans même savoir pourquoi…

     

    Avis par Jake :

    Quand on pense que les « gentils » pourront souffler un instant en se retrouvant à un nombre intéressant pour renverser l’oppression… ils s’entretuent ! La terrible pression que ce jeu fait peser sur les survivants les poussent à la psychose, et c’est ainsi qu’un nombre considérable de victimes vient s’ajouter aux autres. De fait, il ne reste plus grand monde de vivant, et on commence à tous les connaître et pour la majorité à beaucoup les apprécier… Niveau suspense, on s’attend forcément à ce qu’il y ait des survivants à la fin du jeu, mais honnêtement, je dois bien avouer que j’ai aucune idée du nombre et de l’identité de ceux qui parviendront à échapper à la mort. Le dessin nous replonge complètement dans le passé, mais c’est un style qui réussit plutôt bien à cette œuvre, et j’adore le côté « ultimate edition » que Soleil a fait… Je suis fan !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Psycho bank - Tome 01 - Naoki Serizawa

     

    Résumé :

    Suite au suicide de son père, Mirai, lycéen intelligent et téméraire, reçoit en héritage une carte “Psycho Bank”. Celle-ci lui permet, en échange de 300 millions de yens, de recevoir une “capacité” telle que la téléportation, la télépathie, la pyrokinésie… Chaque utilisation de ce pouvoir coûte une somme, et lorsque le compte est débiteur, l’emprunteur met sa propre vie en garantie. Mais d’autres propriétaires de comptes Psycho Bank sont en ville et en veulent à la vie de Mirai…

     

    Avis par Jake :

    Un thème assez intéressant. Le mystère est bien gardé tout du long de l’ouvrage. Evidemment on en apprend un peu plus à chaque page. Malgré tout, l’origine de cette psycho bank reste extrêmement mystérieuse ! C’est plutôt bien géré. On sent que tout le seinen sera majoritairement centré sur Mirai, et il semble peu probable que de nombreux protagonistes secondaires évoluent autour… ce qui peut être un peu dommage. Beaucoup de potentiel et de promesses donc, mais il ne faudra pas que le manga ne tourne en rond (mais en 4 volumes c’est assez peu probable quand même ^^). On ne s’intéresse pas franchement aux personnages, c’est vraiment l’intrigue en elle-même qui nous captive et qui nous tient. Au niveau graphique, c’est assez classique. C’est très précis, et il y a des jeux sur les tons de gris et de noir. Le rendu est assez bon… J’attends la suite !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Made in abyss - Tome 05 - Akihito Tsukushi

     

    Résumé :

    Rico, Légu et Nanachi poursuivent leur exploration de l’abysse bien décidés à atteindre le sixième niveau. Après avoir été témoins des horribles expériences de Bondold, les trois explorateurs se voient dans l’obligation de retourner affronter le seigneur de l’aurore s’ils veulent pouvoir poursuivre leur périple. De plus, Rico a désormais dans l’idée de proposer à Prushka, la fille de Bondold, de les accompagner. Seulement, la puissance de leur adversaire se révèle incommensurable et ils vont devoir recourir à tous les stratagèmes possibles pour le vaincre. Un affrontement qui risque de leur réserver quelques surprises peu agréables…

     

    Avis par Jake :

    J’adore Made in abyss depuis le tout début, et heureusement, j’ai encore passé un très bon moment avec ce volume. Cela étant dit, ce tome est justement assez spécial. Si le côté dramatique a toujours accompagné l’aspect merveilleux de ce seinen… Il est ici un peu trop présent à mon goût. On est dans quelque chose de vraiment très sombre, et cela s’en ressent même dans les dessins. Effectivement, si le mangaka a su jouer jusque là avec les différents tons de gris pour donner beaucoup de profondeur à son dessin, il y a ici un trop plein de noirs. C’est dark au possible, et assez triste… On s’interroge sur la suite du manga, car il semblerait que la trame soit de plus en plus dure à mesure que l’équipe se plonge dans les profondeurs de l’abysse… Le côté éthique se pose davantage à chaque volume. Il me tarde de découvrir la suite !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Bungô stray dogs - Tome 11 - Kafka Asagiri & Harukawa 35

     

    Résumé :

    Alors que Kyôka, fraichement embauchée parmi les Détectives armés, se lance dans sa première mission spécialement destinée à son intention, Alcott, une ancienne membre de la Guilde, décide de retrouver Fitzgerald qu’elle pense toujours en vie et de le ramener sur le devant de la scène. Mais c’est sans compter sur Dostoïevski qui se décide enfin à sortir de l’ombre et à affronter la Mafia portuaire et l’Agence… Quelles sont donc les intentions cachées de celui que tout le monde considère comme un véritable démon réincarné ?

     

    Avis par Jake :

    J’adore ce manga, et j’ai franchement été raide dingue du passage où Alcott retrouve Fitzgerald. Ce dernier est tellement hautain et pédant que l’on ne peut qu’être fan de ce personnage complètement extrême ! Sa mythique réplique « C’est le pouvoir de l’argent, pauvres gueux » restera dans ma mémoire pendant un long moment ! ^^ Kyôka est un protagoniste assez attachant. Elle essaie de faire au mieux et garde beaucoup d’humour (malgré elle ? ^^) et le flashback la rend très humaine. La fin du volume est une mise en bouche pour la nouvelle bataille qui se prépare. Les graphismes sont magnifiques : précis et toujours dynamiques. On est complètement happé ! Avec plus de 10 tomes au compteur, je suis toujours complètement accro à ce seinen délirant !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Elin la charmeuse de bêtes - Tome 02 - Nahoko Uehashi

     

    Résumé :

    Après l’exécution de sa mère, dévorée par les tôda, Elin est sauvée de justesse par Johun, un apiculteur bienveillant. Elle mène désormais une vie paisible à ses côtés, tout en se questionnant sur l’étrange don que possédait sa mère… Pendant ce temps, Ialu, membre de la garde rapprochée de la famille royale, craint un attentat…

     

    Avis par Jake :

    Bon, c’est confirmé : j’adore ce seinen ! Les thématiques me plaisent beaucoup… et les personnages encore plus. Elin est particulièrement touchante, elle essaie toujours d’être parfaite, et on sent la relation géniale qui se crée avec Johun. Ce dernier est tellement gentil. On sent qu’il a énormément d’amour « paternel » à donner, et il traite Elin comme sa propre fille. C’est particulièrement beau et doux à voir. Ce qui est génial, c’est qu’en plus de la dimension affective que j’affectionne particulièrement, il y a un suspense qui est plutôt bien géré… L’étrange pouvoir de la mère d’Elin est l’élément principal de la trame, et on voit que la jeune fille s’y intéresse. Et en même temps, on découvre une faune toujours plus riche dans cet univers. Les graphismes sont magnifiques. La couverture me plait énormément, car il y a beaucoup de justesse et de simplicité qui en émanent… Vite, la suite !

    Lien direct : Editions Pika  


    votre commentaire
  • Fate/Apocrypha - Tome 04 - Akira Ishida & Yuichiro Higashida

     

    Résumé :

    Alors que la faction des Rouges bat en retraite, Astolfo, le Rider des Noirs, profite de la confusion pour aider l’homoncule s’étant libéré de sa cuve à quitter la forteresse des Yggdmillenia.

     

    Avis par Jake :

    J’ai beaucoup apprécié ce volume. Evidemment, j’étais tout de même surpris que les événements se passent aussi rapidement. On ne s’attend pas à ce que certains Servants ne meurent aussi vite, en particulier lorsqu’ils font partie des plus puissants… Néanmoins, c’est assez intéressant car en parallèle de la bataille principale se joue une intrigue secondaire qui prend de l’importance : celle de l’homoncule et de la relation qui commence à se créer avec Astolfo… Je trouve ces deux personnages très bons : le premier est assez complexe, comme un nouveau né qui découvrirait progressivement le monde avec une forte base de magie… Et le second qui semble toujours positif (y a qu’à voir la couverture…) et qui a un sens de la morale assez fort. Les graphismes sont très précis au niveau des protagonistes (et manquent en revanche un peu au niveau des décors). Vite : la suite ! J

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • 4life - Tome 02 - Antoine Dole & Vinhnyu

     

    Résumé :

    Alors que le monde entier semble avoir basculé dans le chaos, et que les humains ont été remplacés par une armée de créatures cauchemardesques, Sara et Mina cherchent par tous les moyens à survivre. Ensemble, elles décident de se mettre à la recherche de Cali et utilisent leurs pouvoirs pour se frayer un chemin à travers les ombres qui recouvrent la ville.  Tandis que leurs pouvoirs se déchainent contre des créatures toujours plus fortes, leur amitié pourrait bien devenir le dernier rempart contre la fin du monde. À moins que celle-ci n’ait déjà eu lieu... Sara trouvera-t-elle, au fond de son coeur, une raison de revenir du bon côté ?

     

    Avis par Jake :

    Deuxième et dernière partie de ce diptyque très original… On ne s’attend pas à découvrir une œuvre aussi sombre avec des protagonistes aussi jeunes. Cela part sur une simple histoire de copines plutôt adeptes de cosplay. Et puis finalement, cela devient bien plus grave, plus sombre. On alterne entre rêve (ou plutôt cauchemar) et réalité. C’en est touchant, car on sent que Sara perd pieds. Elle donne l’impression de perdre tour à tour chacune des personnes qu’elle aime. Cali revient sur le devant de la scène, et on trouve une autre facette de sa personnalité. Les derniers instants sont particulièrement touchants, et le dernier chapitre est vraiment triste… Même s’il en reste beau par certains aspects. Les dessins sont sympas. Assez modernes, on regrette que les décors soient parfois un peu pauvres… Un chouette diptyque…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Elin la charmeuse de bêtes - Tome 01 - Nahoko Uehashi

     

    Résumé :

    Elin vit dans un village du royaume divin de Ryoza avec sa mère soigneuse de Tôda, des dragons-serpents dressés pour la guerre. Toutes deux sont liées au “peuple de la brume”, craint pour son savoir secret sur les Bêtes Sacrées. Un jour, sa mère, jugée responsable de la mort d’un troupeau de Tôda,  est sauvagement exécutée. Elin, dépositaire d’un grand pouvoir, connaît alors un destin tumultueux, qui la conduira au cœur d’un terrible conflit…

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ce premier volume. C’est extrêmement touchant. La petite Elin est vraiment attachante, et la relation qui la lie à sa mère est vraiment superbe ! C’en est très émouvant. J’aime que l’on découvre petit à petit l’univers dans lequel elles évoluent, et en particulier ces étranges créatures que sont les Tôda. Le rythme est assez lent, on ne précipite rien. Les dessins sont assez minimalistes au niveau des décors, et ils en disent pourtant énormément à travers les visages des protagonistes. J’aime beaucoup ce style. Il y a une certaine simplicité, et un jeu sur les gris et noirs… Ca dégage quelque chose de très solennel. J’aime également que la seinen soit bouclé en 11 tomes, cela donne la possibilité de faire une œuvre vraiment aboutie, surtout si la qualité reste aussi bonne…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Gate - au delà de la porte - Tome 10 - Yakumi Yanai & Satoru Sao

     

    Résumé :

    Itami et ses compagnons de route se dirigent vers le temple de Bernago à la rencontre de Hardy, la déesse du monde de l’au-delà. Après s’être incarnée d’une manière qui ne fait certainement pas l’unanimité, celle-ci leur fait une révélation des plus surprenantes… une information qui ne concerne pas seulement le territoire spécial, mais le futur même du Japon !

     

    Avis par Jake :

    La première partie du tome est assez pompeuse et traite de la partie politique propre à Zorzal (que personne ne doit pouvoir saquer…) qui semble récurrente dans Gate. La seconde bouge beaucoup plus avec un personnage très charismatique qui passe immédiatement pour un protagoniste important et à la nature assez versatile. Lorsque Hardy prend possession d’un des camarades d’Itami, elle devient directement une ennemie et une menace. Mais plus important, ce qu’elle dévoile sur la porte qui relie ses royaumes à notre monde revêt énormément d’importance et dévoile des enjeux et des questions que l’on se pose depuis le début du seinen. En ce sens, le volume est très intéressant pour la suite de la trame ! Les graphismes ne varient pas et s’imposent avec un style moderne très science-fiction (même s’il s’agit autant de SF que de fantasy ^^).

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • It's my life - Tome 02 - Imomushi Narita

     

    Résumé :

    Une belle maison construite il y a 500 ans abrite Astra, un ancien capitaine des paladins et Noah, une petite sorcière. Depuis leur rencontre, les problèmes ne font que s’accumuler et cette fois-ci, la sœur de Noah débarque. Face à un Astra hésitant, Elise ne cache pas son hostilité. Qu’arrivera-t-il à Astra, à Noah et surtout à leur foyer bien aimé ?

     

    Avis par Jake :

    Petite parenthèse sur la sublime couverture que nous offre ce second volume. Et c’est là que l’on regrette que l’ouvrage ne soit pas intégralement en couleur, car les touches très foncées de ce manga seraient absolument superbes si elles n’étaient pas juste grises ! ^^ Mais le dessin donne l’impression de vraiment s’améliorer, malgré ce que semble dire le mangaka en début de numéro… Côté scénario, on commence à avoir une trame qui s’ouvre sur de nouveaux personnages, notamment la sœur adoptive d’Elise. Mais ce qui est réellement intéressant, c’est que l’on commence à trouver notre Histoire principale, notre fil rouge… et celui-ci devrait bel et bien concerner Noah, son origine et ses pouvoirs… De quoi donner envie de lire la suite !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Genocidal organ - Tome 01 - Project Itoh & Gatô Asô

     

    Résumé :

    Les États-Unis parachutent le capitaine Clavis Shepherd et ses hommes dans les Balkans. Appartenant au Détachement I, un groupe d’intervention placé sous la direction des forces de renseignement, ils ont pour mission de retrouver et d’éliminer un de leurs compatriotes qui se serait rendu coupable de crimes de guerre...

     

    Avis par Jake :

    Project Itoh semble spécialisé dans l’adaptation de ses œuvres en trilogie chez Pika, puisque celle-ci fait la suite de The empire of corpses. Et effectivement, on retrouve des éléments communs. Le tout est très sombre, c’est assez dramatique. On est embarqué dans un monde bourré de victimes, où même les bourreaux ne se reconnaissent plus. C’est difficile de s’attacher à qui que ce soit, et on a plus l’impression de suivre un reportage. On lit pour comprendre, pour vivre une immersion, sans forcément la comprendre… On nous rapporte un témoignage. Personne n’est franchement sympathique. Dès lors, c’est parfois complexe, car on ignore où veut en venir le mangaka. Pareil pour les dessins, si les visages sont extrêmement réussis, les fonds sont souvent un peu vides et manquent… Le fait est que, malgré tout, la curiosité est piquée et on suite découvrir ce qui va se produire…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • It's my life - Tome 01 - Imomushi Narita

     

    Résumé :

    Astra, 35 ans, ancien capitaine des paladins de l’Empire, a pris sa retraite anticipée pour profiter de sa nouvelle maison. Mais Noah, une sorcière de 8 ans débarque chez lui le jour même de son emménagement. C’est le début de leur vie à deux à la fois burlesque et chaleureuse dans un monde médiéval fantastique.

     

    Avis par Jake :

    Effectivement, l’ouvrage est tout mignon ! Ce n’est pas du tout l’image que je me faisais de ce seinen avant de me plonger dedans. L’ambiance est calme et lente. L’intrigue se focalise complètement sur la relation entre Noah et Astra. C’est un peu étrange, on se demande malgré tout comme le manga va pouvoir tenir sur plusieurs volumes sans tourner en rond. A l’exception du thème qui est très adulte, on pourrait tout aussi bien se trouver dans un shojo ! Les protagonistes sont calmes, foncièrement bons l’un et l’autre. On s’attend d’une seconde à l’autre à les voir jouer à la dinette ! Les dessins sont un peu chargés. Parfois on souhaiterait plus de simplicité et de détails. Mais le résultat est plutôt bon. Je me plonge direct dans le deuxième volume pour affiner mon impression ;-) !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • L'attaque des titans - Tome 27 - Hajime Isayama

     

    Résumé :

    Le but d’Eren en infiltrant Revelio était de ramener Sieg, descendant de la lignée royale, sur l’île du Paradis. Les insulaires sont maintenant en mesure de déclencher le “Grand Terrassement”, mais en contrepartie, ils ont enclenché le compte à rebours vers une guerre totale...

     

    Avis par Jake :

    La pression retombe immédiatement après quelques volumes où l’action était omniprésente. On tombe vers des enjeux beaucoup plus politiques, ou tout le monde subit les conséquences de l’attaque d’Eren. Beaucoup de flashbacks viennent parsemer le tome, et on passe d’un côté à l’autre de ce conflit. Il semblerait pourtant que la situation soit sur le point d’imploser sur l’île du Paradis, alors que les avis sont très partagés… Certains passages m’ont un peu ennuyé, même s’ils sont globalement nécessaires à la trame j’imagine. Mais le côté affectif est trop peu présent et ne pousse pas vraiment le lecteur à s’accrocher, dans ce numéro tout du moins. La petite Kaya est pour le moins touchante cependant… Les graphismes restent constants, très oppressants et souvent sombres, s’alignant sur l’ambiance générale de ce seinen…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • La fille du temple aux chats - Tome 03 - Makoto Ojiro

     

    Résumé :

    Gen décide de quitter son cocon familial et d’intégrer un lycée à la campagne où il a vécu étant tout petit. Il retrouve sa grand-mère et s’installe dans le vieux temple où vit déjà Chion, une jeune femme d’une vingtaine d’année. Cette cousine éloignée a pris la succession de la grand-mère et garde un excellent souvenir de Gen, enfant. Leur complicité enfantine aurait-elle survécu à toutes ces années ?

     

    Avis par Jake :

    La douce vie suit son cours au temple des chats ! ^^ Le rythme est particulièrement lent. C’est assez agréable parce que cela tranche par rapport à la grande majorité des mangas. Reste que je ne pourrais probablement pas lire que des titres comme celui-ci. Dès lors, c’est très dur de décrire exactement ce qui se passe dans chaque volume, car ce sont des passages du quotidien. Il n’y a rien de franchement marquant à l’exception de la relation entre Gen et Chion, qui se construit (tout) doucement à mesure que leur vie ensemble se poursuit… Les textes sont très souvent mis de côté au profit d’images. De sorte que cela donne une tonalité extrêmement « zen » à l’œuvre. Les graphismes ne manquent pas d’originalité. C’est très arrondi. Simplifié au maximum, et il y a un côté presque enfantin façon Ghibli. J’aime bien le jeu qui est fait sur les gris… Un manga reposant.

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique