• Riku-Do, la rage aux poings - Tome 06 - Toshimitsu Matsubara

     

    Résumé :

    Le terrible duel entre Riku et Hyôdô fait toujours rage ! Mais alors que le premier a réussi à placer quelques bons coups, il commence à être à bout de forces. De son côté, la situation inhabituelle dans laquelle il se trouve le replonge dans des souvenirs très douloureux d’entraînement avec son père. La fin du combat peut-être déterminante, non seulement pour le classement des deux boxeurs, mais également pour leur moral dans la suite de la compétition… Des choix difficiles se posent d’ailleurs à Riku après le combat…

     

    Avis par Jake :

    Le seul manga de sport qui sache me captiver ! La quasi-totalité de ce volume reprend la suite du combat entre Riku et Hyôdô, et pourtant on ne s’ennuie pas une seconde. Il faut dire que les flashbacks sont brillamment incorporés aux rounds, et Hyôdô nous apparait sous un jour complètement nouveau. Il passe presque au statut de victime, avec la façon dont il a été « élevé » et entraîné. La suite (après le duel) est un peu frustrante, on voudrait évidemment voir les choses avancer plus rapidement, même si l’attente fait partie du plaisir… La décision de Yuki est assez touchante, on sent une véritable dévotion pour Riku. Les graphismes sont assez durs sur la fin du combat, car le niveau des boxeurs est assez similaire et haut, mais cela donne beaucoup de crédibilité à l’ouvrage, de même que l’ellipse temporelle utilisée pour que les protagonistes se remettent de leurs blessures. Bref, encore un volume réussi pour Riku-Do !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • L'attaque des titans - Tome 23 - Hajime Isayama

     

    Résumé :

    De l'autre côté de la mer, Eren pensait trouver la liberté. Mais par-delà les flots se dévoile en réalité le champ de bataille qui oppose les armées de Mahr et d'Eldia. Les guerrier Eldiens ralliés à leurs oppresseurs doivent y faire leurs preuves pour se montrer dignes d'hériter des pouvoirs des titans primordiaux...

     

    Avis par Jake :

    Comme je ne suis pas ce seinen depuis le début, j’ai vraiment adoré ce tome ! En nous faisant découvrir l’autre côté de la mer, il nous présente un aspect exclusif, et bien novateur de la même trame. J’ai pu découvrir une histoire à son commencement. De nouveaux protagonistes, et des enjeux très différents. Et là, oui, je suis complètement happé ! Quant au fait de me dire qu’ils affronteront peut-être bientôt Eren et ses amis… cela me laisse hagard ! Que va-t-il se produire ? C’est un manga qui n’est pas tranché, qui est très dur d’un point de vue moral et qui parvient parfois à perdre son lecteur de ce côté… Le bien et le mal ne sont pas aussi clairs ici. Au niveau des graphismes, c’est assez dur. Les visages sont émaciés, le rendu est très adulte. Finalement, il colle parfaitement au thème et à l’ambiance très sombre de l’ouvrage… Bravo, maintenant j’ai très envie de continuer l’aventure ! ^^

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Alderamin on the sky - Tome 03 - Taiki Kawakami & Bokuto Uno

     

    Résumé :

    Ikta, ayant réussi à sauver la princesse des griffes de l’ennemi, et s’est vu inclus dans l’académie contre son gré ! Devenu chevalier, il se voit confier des hommes, qui ne sont pas tous prêts à le suivre aveuglément, en particulier une femme car Ikta a eu une aventure avec la mère de cette dernière… Un entraînement s’apprête à opposer les différentes équipes, et Ikta a la charge de l’une d’entre elles… Ainsi, il passe un deal avec la jeune femme : s’il parvient à l’emporter avec son escadron, elle ne doutera plus de ses capacités… Et c’est avec une technique très originale qu’il se lance dans l’aventure…

     

    Avis par Jake :

    J’avais adoré le premier volume, beaucoup moins le second… Et j’ai beaucoup aimé celui-ci ! Ce tome pourrait être complètement indépendant, en fait. On se trouve plongé dans l’entraînement, et même s’il ne s’agit que de cela, on adore le côté tactique qui est développé et qui permet à Ikta de faire ses preuves. Il parait incroyable qu’il soit capable d’autant de réflexion en étant autant flemmard… Néanmoins, cela fait ses preuves. On a beaucoup d’action, et des situations assez marrantes. On se prend véritablement au jeu ! Côté des graphismes, il n’y a rien à dire : les couvertures reflètent bien la qualité de l’ouvrage, avec un côté militaire très soutenu, et des visages très singuliers (un peu façon Altaïr, qui a d’ailleurs pas mal de choses en commun avec ce seinen). A suivre donc !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Sous le ciel de Tokyo… - Tome 01 - Seiho Takizawa

     

    Résumé :

    Shirakawa est un pilote de chasse Japonais qui a combattu dans diverses régions du monde. Mais à la fin de 1943, alors que les tensions de la seconde guerre mondiale sont énormes, il se retrouve enfin muté près de chez lui, dans un centre d’essai aérien qui lui permet de faire les allers-retours. Mais le retour au foyer n’est pas évident et la vie est compliquée pour tous dans une période où la mort côtoie le quotidien de manière dramatique… Heureusement, Shirakawa pourra compter sur l’amour de sa femme pour tenir bon.

     

    Avis par Jake :

    Hyper original ! Et de tous les aspects… Les graphismes m’ont énormément plu ! Ils sont bourrés de réalisme. On dirait un bel anime ! Les décors sont sobres et réussis, mais ce sont les personnages qui sont plus vrais que nature. Habituellement, je ne suis pas branché œuvres historiques, quel que soit le format, mais j’ai adoré me plonger dans cette époque compliquée… Et je pense que la raison est que ce seinen se focalise sur la façon dont les protagonistes appréhendent la vie de tous les jours, et pas spécialement le côté guerre… Ils sont touchants dans ce couple, autant l’un que l’autre. Ils réapprennent à vivre ensemble et à faire des efforts l’un pour l’autre, même si l’amour est clairement présent. Prévue en deux volumes, on se demande tout de même où va nous conduire l’histoire, mais je suis pour ma part très intéressé par la suite et fin ! Ca sort vraiment de l’ordinaire !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • L'attaque des titans - Answers - Hajime Isayama

     

    Résumé :

    Ce nouveau guide de L'Attaque des Titans  riche en révélations lève le voile sur les questions  que les fans se sont toujours posées à propos de la série. Hajime Isayama lui-même répond aux interrogations de ses lecteurs à travers une interview, une  analyse  des personnages et plusieurs F.A.Q. Un guide indispensable à tout fan de la série qui souhaite percer tous les mystères de la série phénomène !

     

    Avis par Jake :

    L’attaque des titans est un seinen dont j’ai beaucoup entendu parler. J’ai également lu le spin off Lost girls en deux volumes, et quelques uns des derniers tomes parus. Le problème est qu’ayant pris le train en marche, j’ai trouvé l’histoire extrêmement complexe et dure à suivre. Je me suis donc dit que découvrir le guide était une excellente idée pour palier mes lacunes… Je n’ai été qu’en partie satisfait. Oui, j’ai appris pas mal de choses sur les titans et leurs caractéristiques. Mais nombreux des éléments expliqués m’étaient inconnus, ayant un trou énorme dans la trame principale de l’œuvre. En revanche, j’ai beaucoup apprécié la façon dont ce guide était construit : l’œuvre est très riche et comblera sans doute les fans. Beaucoup de renseignements sont répertoriés, mais il y a également de nombreuses interview du mangaka lui-même et plein d’infos sur les différents protagonistes ! Pour ma part, il va bien falloir que j’attaque par le tome 1 ! ^^

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Les liaisons dangereuses - Choderlos de Laclos & Chiho Saito

     

    Résumé :

    Au XVIIIème siècle, à Paris, le vicomte de Valmont est un grand libertin. Il entretient avec madame de Merteuil une relation des plus étranges… Dans leur jeu malsain, leur dernière cible est la jeune et pure Cécile, qu’ils vont tenter de mettre sur la voie des plaisirs de la chair. Mais c’est un jeu dangereux qui débute à Paris et qui pourrait bien compter de nombreuses victimes…

     

    Avis par Jake :

    J’adore découvrir les classiques de littérature adaptés sous forme de manga, pour la simple raison que malgré un intérêt notable pour ces œuvres, je ne prendrai jamais le temps de me perdre dans une forme d’écriture désuète et longue qui risquerait de m’ennuyer. Ici, le problème ne se pose pas, car le manga a beau être costaud (plus de 300 pages) cela reste beaucoup plus léger. Au départ, j’ai été ennuyé, ayant du mal à saisir les liens entre les protagonistes. Et rapidement, je me suis fait happer ! J’ai adoré le style épistolaire, qui est également très présent dans le livre (ma femme l’a lu, elle ^^). Et si les personnages ne sont pas sympathiques, la spirale infernale dans laquelle ils s’embarquent est assez passionnante ! C’est malsain, mais on souhaite vraiment découvrir ce qui va se produire. Le format est très généreux, grand et long, et met en avant des dessins de qualité à faire pâlir n’importe quel shojo ! Bref, c’est un succès à mon goût !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Re:monster - Tome 03 - Kogitsune Kanekiru & Haruyoshi Kobayakawa

     

    Résumé :

    Ogu-Rô continue d’utiliser sa capacité d’absorption des pouvoirs en mangeant ses opposants, et parvient ainsi à faire grandir son armée commencée par sa petite tribu de gobelins. Il essaie également de faire évoluer ses hommes et se retrouve d’ « hommes et de femmes » de confiance de toutes les races. Alors qu’il intervient dans un conflit, il parvient à sauver une princesse elfe et réalise que sa race est sur le point d’entrer en guerre avec les Humains. Cela lui permet de créer une alliance avec le père de la princesse, et d’évoluer encore grâce aux capacités des elfes… Où s’arrêtera donc la nouvelle vie trépidante d’Ogu-Rô ?

     

    Avis par Jake :

    J’adore ce seinen ! C’est chose rare, mais j’apprécie le fait qu’il y ait énormément de texte dans ce manga ! On a presque l’impression d’être dans un roman, de ce côté-là, même si c’est le côté jeu-vidéo qui me plait le plus ! Je n’ai aucune idée de la direction que va prendre l’intrigue, ou tout simplement comment va évoluer le personnage principal. Mais j’adore me laisser porter (chose rare ^^). Cette capacité d’absorption des pouvoirs est géniale, et c’est encore mieux de voir des personnages secondaires l’utiliser : il y a véritablement un petit groupe qui est mis en avant, et cela permet d’éviter de tomber dans une boucle avec seulement Ogu-Rô à la tête du manga. Les graphismes sont superbes, et très riches grâce à la grande quantité de créatures de fantasy qui peuple les alentours de la tribu des gobelins (même s’il n’y en a plus beaucoup qui n’ont pas évolué ^^). Bref, j’adore !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Tanya the evil - Tome 01 - Carlo Zen & Chika Tojo

     

    Résumé :

    Un homme d’affaire assez arrogant se fait tuer par un homme qu’il a viré de la société pour laquelle il travaillé. Arrivé devant le créateur, il le prend de haut et se le met à dos ! Pour contrer toutes ses pensées et modes de fonctionnement, Dieu renvoie l’homme dans un monde gouverné par la magie plutôt que la logique, où la guerre fait rage. Et pour enfoncer le clou, l’homme d’affaire se réincarne en une jeune fille dans l’armée. Forte de l’expérience de sa vie passée et de sa manière de penser, Tanya gravit facilement les échelons. Néanmoins, Tanya en a assez de se retrouver en première ligne, près de tous les dangers… Malheureusement, il semblerait qu’elle doive expier toutes ses fautes !

     

    Avis par Jake :

    Clairement, ce seinen est très original… néanmoins, il ne m’a pas vraiment plu. Tout d’abord, le personnage principal n’est pas du tout attachant et plutôt antipathique. Alors, évidemment, dans les premiers temps on est content de le voir se vautrer et lui arriver tout un tas de désagréments. Mais rapidement, on se demande s’il le mérite vraiment. Mais pour ma part, ce qui m’a le plus ennuyé, c’est la quantité de texte par rapport aux images. Le rapport était trop important et cela enlève de la légèreté du format manga, qui est un des avantages principaux de ce modèle littéraire. Les graphismes en eux-mêmes sont également singuliers. C’est très précis, mais le style est particulier et ne me plait pas trop… C’est assez subjectif mais je n’accroche pas…

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Le chant des souliers rouges - Tome 04 - Mizu Sahara

     

    Résumé :

    La propriétaire du vieux tableo s’apprête à sortir de l’hôpital et confie à son médecin que Kimitaka lui a redonné l’envie de vivre lorsqu’il s’est présenté pour lui demander d’apprendre à danser. De leur côté, les garçons préparent justement un petit spectacle pour célébrer le retour de la vieille danseuse. Yuzu vit de plus en plus mal sa relation avec un garçon qui ne l’aime pas et profite d’elle. Seul Tsubura, lui-même très amoureux de la jeune fille, comprend ses raisons et tente de l’aider de son possible. C’est ainsi qu’il l’accompagne pour acheter une guitare au garçon pour son anniversaire…

     

    Avis par Jake :

    Superbe… C’est tellement original. Ca sort tellement du lot par la sensibilité de l’histoire et de ses protagonistes. J’adore, c’est tellement beau de trouver quelque chose qui est loin de mangas purement commerciaux ou qui suivent la tendance. Cet esprit de danse, de garçons blessés qui tentent de se dépasser en se soutenant réciproquement… J’adore, vraiment. Il y a  quelque chose de très spécial dans cette histoire, qui semble capable de se ramifier à l’infini. Il ne reste que deux volumes avant la fin, et tous les paris sont permis quant à la conclusion de ce seinen très singulier. Même les dessins sont originaux. Les couvertures font rêver, on dirait de la poésie adaptée en graphismes. J’aime vraiment beaucoup et je tiens à suivre cette saga jusqu’au bout, en espérant que sa fin me touche autant que le chemin parcouru par chacun des protagonistes… Une bien belle histoire !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Frau Faust - Tome 01 - Kore Yamazaki

     

    Résumé :

    Un jour, alors que le jeune Marion est poursuivi pour avoir volé des livres, Johanna Faust se manifeste pour le sauver. Rapidement, le jeune garçon se rend compte qu’elle est comme la femme du conte allemand : elle s’est associée à Mephistophélès afin d’obtenir des pouvoirs. Mais le démon a été capturé et découpé en morceaux. Johanna Faust fait son possible pour en récupérer chaque pièce et le reconstituer, soit disant pour s’en débarrasser elle-même. Du moment de sa rencontre, Marion ne veut plus laisser Johanna. Il décide de se placer sous ses ordres afin d’obtenir en contrepartie toutes les informations qu’elle peut partager avec lui.

     

    Avis par Jake :

    Assez original ! C’est la première idée qui ressort, et on peut même le décréter rien qu’avec la couverture qui sort du lot. Pour ma part, cette dernière me fait énormément penser au style quasi inimitable… ce qui est un sacré compliment ! L’ambiance rappelle effectivement les vieux contes que l’on pouvait nous raconter enfants. C’est assez sympa à suivre, et évidemment on accroche avec le caractère chouette de Marion et le côté très excentrique de Johanna Faust. La suite nous en dira évidemment plus sur ce seinen. Côté graphisme, c’est très réussi ! Si les décors sont parfois trop en retraits, les personnages sont parfaitement dessinés ! C’est très beau et plein de détails. On ne se lasse pas de tourner les pages, y compris lorsque la magie vient se mêler de l’histoire ! On a très envie de savoir ce qui va suivre…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Je voudrais être tué par une lycéenne - Tome 02 - Usamaru Furuya

     

    Résumé :

    Le professeur Igashiyama commence à mettre en place les dernières pièces du puzzle afin d’être tué par une lycéenne. Sa cible a été choisie depuis longtemps, et il se remémore tout ce qui lui a permis de découvrir la candidate idéale. Puis ce n’est qu’une question de temps : ayant fixé la date de sa mort, il commence à se débarrasser de tout ce qui pourrait conduire la police à son identité, afin que sa meurtrière ne soit jamais découverte… Mais tout se passera-t-il comme il l’entend ?

     

    Avis par Jake :

    Wahou ! Voici la conclusion de ce diptyque des plus originaux ! Certains personnages sont plus attachants que d’autres, mais même si ce n’était pas le cas, cela ne poserait pas de problème car c’est pour la trame en elle-même que nous suivons avec délectation ce petit bijou ! Même le protagoniste principal, qui a pourtant clairement de gros problèmes psy, n’est pas détestable. Après tout, il ne conçoit qu’un crime dont il est la seule victime… La conclusion reste un mystère tout du long de l’ouvrage, et garantit des surprises. J’ai pour ma part beaucoup aimé cette fin qui met en avant de très belles choses. Les graphismes également sont singuliers. Ils font très adultes, avec un coup de crayon qui fait presque fusain plutôt que manga par moments. Bref, une vraie réussite sur le fond et la forme !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Monster musume - Tome 02 - Okayado

     

    Résumé :

    Madame Smith vient d’annoncer à Kimihito et aux trois « monster girls » qu’il a été retenu pour tester le mariage avec une créature mythologique femelle ! Si l’idée est loin d’enchanter le jeune homme, ses trois colocataires commencent en revanche à se battre pour savoir laquelle sera l’élue de son cœur ! Mais c’est sans compter la pleine lune qui voit décupler les instincts des monster girls ! Et lorsque l’affaire est enfin résolue, un slime vient s’en prendre à eux !

     

    Avis par Jake :

    Voilà le second volume de ce nouveau seinen humoristique, et on peut considérer qu’il continue dans la voie empruntée par le premier tome ! Ce qui est une très bonne chose ! Aussi, au rendez-vous : de nombreux quiproquos, des gamelles monstrueuses pour ce pauvre Kimihito, et des seins énormes qui l’étouffent un maximum ! Un nouveau personnage est mis en avant, sans que l’on sache vraiment s’il va faire partie du quotidien des quatre protagonistes principaux. Maintenant que la phase d’attaque a été lancée, on se demande quel va être le rythme de croisière de la saga. Va-t-on tourner en rond avec les mêmes éléments humoristiques, ou est-ce qu’une plus grande trame va se mettre en place ? Autant de questions qui ne trouveront réponses que dans la suite… Les graphismes sont toujours aussi sympathiques et plein d’humour. J’adore la façon dont les créatures sont dessinées… Bref, jusque là c’est un succès !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Adam & Eve - Tome 02 - Hideo Yamamoto & Ryoichi Ikegami

     

    Résumé :

    L’extermination des sept yakuzas par les deux entités invisibles touche à sa fin. Seul l’un d’entre eux parviendra à sortir vivant de cette pièce, alors que l’aventure de Smell prendra une tournure toute autre… Mais lorsque la police tente de comprendre ce qu’il est advenu dans cette salle, avec l’aide de deux scientifiques pour venir expliquer les témoignages étranges de personnes invisibles, le terrible couple refait son apparition… Ou c’est ce qu’il semble…

     

    Avis par Jake :

    Voici la conclusion de ce très original diptyque ! Je n’ai pas été du tout déçu, il était compliqué de trouver une explication satisfaisante pour tout ce qui avait été avancé jusque-là, pourtant c’est bien trouvé ! Il faut reconnaître que la tension baisse un peu lorsque tout le monde est officiellement mort et que le début de l’enquête commence, néanmoins on entame la partie plus psychologique… On cherche à comprendre. La conclusion en elle-même m’a beaucoup plu, et cela colle avec le genre si original de ce seinen ! Les graphismes n’ont pas varié depuis le début et garde ce côté très noir et réaliste qui se marie parfaitement avec l’ambiance sombre du manga. Parfait !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Adam & Eve - Tome 01 - Hideo Yamamoto & Ryoichi Ikegami

     

    Résumé :

    Sept yakuzas se sont retrouvés en secret dans un hôtel privé, avec pour seule compagnie des escorts aux yeux bandées. Chacun d’entre eux possède un don particulier : un sens exacerbé qui lui permet de détecter quelque chose invisible pour le commun des mortels. Mais bientôt, deux personnes s’invitent à la fête… Un couple invisible surgit et se met à tuer les yakuzas avec énormément d’excitation…

     

    Avis par Jake :

    Alors là… On peut dire que j’ai été pour le moins surpris ! Voici un genre probablement unique ! Dans ce diptyque, on découvre un huit clos d’un autre genre… On est carrément dans le fantastique, avec un côté surnaturel prononcé et rapidement acquis par les personnages. Aucun n’est attachant (heureusement, ce sont 7 cruels yakuzas, alors faut pas déconner…) ce qui nous permet de nous intéresser directement à la trame. Le mystère est total, et le suspense l’est tout autant… C’est palpitant, car le couple invisible semble jouer au chat et à la souris, poussant les yakuzas à montrer l’étendue de leurs capacités avant de les achever un à un… Les graphismes sont très singuliers, particulièrement réalistes et sombres, avec des scènes cruelles pas le moins abstraites ! On dévore vraiment ce premier volume car on est happé par l’originalité de son histoire, et on a qu’une envie : obtenir les réponses à nos questions en se précipitant sur la conclusion !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Monster musume - Tome 01 - Okayado

     

    Résumé :

    Les créatures mythiques tentent de cohabiter avec les Humains. Mais à cause des préjugés, ce n’est pas chose facile… Aussi, toute une branche du gouvernement prend en charge ces rapports, et imposent donc à chaque créature mythique d’avoir un gardien humain. Evidemment, des règles existent pour préserver « l’innocence » et la santé des créatures mythiques… C’est ainsi que Kimihito Kurusu s’est vu attribué une Liama, créature mi humaine mi serpent ! Mais s’il parvient doucement à un équilibre, ce n’est sans compter la harpie et la centauresse qui débarquent également dans sa vie !

     

    Avis par Jake :

    Ce qu’il faut signaler immédiatement, c’est le caractère très érotique de ce seinen ! La moindre excuse est bonne pour voir les seins de chaque personnage féminin se coller à Kimihito ! Mais ce n’est qu’un aspect de ce manga… Car il y règne également une incroyable bonne humour et une légèreté très appréciables ! La couverture donne le ton, dès le départ : le tout sera fait de quiproquos, et l’arrivée des créatures mythologiques garantiront à leur gardien une vie impossible où il prendra régulièrement des coups de queue, sabots, griffes… Les caractères sont bien trempés, et carrément stéréotypés ! C’est volontaire, on est dans l’absurde, et on en rigole ! Les graphismes sont superbes et les créatures mythologiques sont magnifiques ! J’ai pour ma part, un gros faible pour Miia, la Liama justement ! C’est drôle, et vraiment sympa, on accroche immédiatement !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Tokkô zero - Tome 02 - Tôru Fujisawa & Yukai Asada

     

    Résumé :

    Un des supérieurs de Ryôko reconnait en Hayato le fugitif qui quarante ans auparavant a été accusé du meurtre de son père, mais il est bientôt forcé de s’allier au duo lorsqu’il réalise ce qui se trame dans l’ombre. Cela donne le loisir à Hayato de raconter les origines de son histoire, la mort de son père et la façon dont il a commencé à rassembler le puzzle, tout en présentant la menace qui pèse sur eux tous… Alors que l’amie de Ryôko est capturée, Hayato promet de la récupérer et les deux policiers l’accompagnent au musée où ils ont rendez-vous avec les gangsters…

     

    Avis par Jake :

    Un seinen bien dynamique ! J’adore ce type de saga un peu courte (4 tomes au total). On est rapidement plongé dans une mythologie sympa qui ressemble à une quête (ici, rassembler les pièces du puzzle). Avec des personnages attachants et qui ont une bonne dynamique de duo. L’histoire avance vite et nous garantit de beaux combats. Ici, on se paie même le loisir d’un flashback qui nous explique toutes les origines de la trame. C’est parfait : sans prétention, ça bouge et cela garantit un bon moment ! Côté graphismes, on fait confiance au mangaka de Woodstock pour assurer avec des créatures monstrueuses très bien conçues, des attaques chouettes, et des protagonistes charismatiques (il n’y a qu’à voir la couverture !) même si certains traits sont parfois irréguliers. Une valeur sûre dans le seinen fantastique !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Un pigeon à Paris - Tome 01 - Rina Fujita

     

    Résumé :

    Rina Fujita, trentenaire, célibataire et sans emploi, décide de partir s'installer à Paris sur un coup de tête. Mais juste avant le départ, elle décroche un contrat d'édition de manga ! Qu'à cela ne tienne, à l'heure d'internet, elle peut très bien allier les deux projets !

    Avis par Jake :

    Je n’ai pas du tout accroché. La couverture, très sympathique et plutôt marrante m’avait attiré, mais déjà le format m’a un peu rebuté… C’est que l’on n’est plus habitué aux ouvrages un peu longs et fins, tout en couleurs, qui rappelleraient plutôt les adaptations (captures d’écran) des animés de manga. L’histoire ne m’a pas franchement subjugué, même si au départ j’étais très curieux de voir une Japonaise débarquer sur le sol français. Mais bientôt, on s’ennuie et on voit que ce sont surtout les déboires de l’étrangères qui sont décrits. Les dessins en couleurs sont assez grossiers, et on n’a pas vraiment l’impression de suivre un manga classique, ce qui m’a dérangé. Le côté mangaka est trop laissé de côté à mon goût au début du seinen, et le rythme ne m’a pas plu. Un peu trop ennuyeux à mon sens…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Fire punch - Tome 03 - Tatsuki Fujimoto

     

    Résumé :

    Fidèle aux instructions de Togata, Agni se dirige vers Behemdolg où il espère enfin retrouver et abattre Doma. En fait, la réalisatrice l’a entraîné dans un piège savamment orchestré : un groupe de puissants élus de la pire espèce se tient prêt à l’affronter. Mais dans les sous-sols de la ville, ce dernier bouleverse le scénario de la réalisatrice désaxée !

     

    Avis par Jake :

    Arrivé au troisième volume, on est déjà perturbé par la direction que prend l’intrigue ! En fait, on ne sait pas du tout où on se dirige… Mais cela fonctionne ! Si l’on pensait avoir trouvé l’objectif final d’Agni, il est remis en question et relancé (en particulier en toute fin de ce tome). Cela laisse présager de très belles choses : tout d’abord, les protagonistes (à l’exception d’Agni) semblent parfaitement remplaçables, ce qui peut être complexe pour accrocher l’affection du lecteur, mais apparemment le mangaka table sur autre chose… A savoir son arc narratif et son suspense. Car sans imaginer exactement ce qui va se produire, on reste forcément complètement accroché… Les combats sont assez grandioses, même si le coup de crayon est très singulier, parfois abstraits. Bref, on reste assez subjugué par l’originalité de ce seinen…

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Pact - Tome 05 - Shinosuke Kuji

     

    Résumé :

    La multitude de bombes à tête chercheuse finit par neutraliser Neko et son équipe en blessant gravement Misaki. Haru décide de se rendre en haut de la tour au plus vite sans se soucier d’elle, mais Neko, qui tient à Misaki plus que tout, s’oppose fermement à cette idée. Son opiniâtreté finira par sauver Misaki... mais l’heure n’est pas encore aux réjouissances car il leur reste à désamorcer la dernière bombe à azote…

     

    Avis par Jake :

    Je n’ai (malheureusement) pas encore eu l’occasion de lire le quatrième volume, ce qui me fait un léger trou au niveau de l’intrigue… mais j’ai enfin pu découvrir la conclusion de cette saga très sombre à l’ambiance glauque ! Et la fin est très satisfaisante, fidèle à la saga en elle-même. On garde les mêmes personnages (après en avoir éliminé encore un paquet ^^) et on poursuit la quête ultime. Les dernières pages m’ont beaucoup plu, gardant vraiment à l’esprit la complicité et la force de certains protagonistes. En bonus dans ce numéro, on a également Lost man, le manga vainqueur du prix Chiba Tetsuya ! Les graphismes eux, ne bougent pas, et continuent à appuyer l’excentricité de l’histoire, son côté assez macabres, avec des personnages aux grands yeux, très effrayants par moments et des décors sombres et chargés… Un très bon seinen !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Museum - Tome 03 - Ryôsuke Tomoe

     

    Résumé :

    Le serial killer est parvenu à emprisonner le lieutenant qui avait débusqué l’homme-grenouille. Le tueur s’amuse d’ailleurs à jouer cruellement avec son captif en lui faisant imaginer qu’il lui a servi à manger sa propre famille ! Cette dernière est tenue à part pour la dernière partie du jeu… Heureusement, la police est sur les traces du serial killer… Mais sera-t-elle là à temps pour empêcher le pire de se produire ?

     

    Avis par Jake :

    Voilà la fin de cette trilogie très spéciale… C’était probablement la première fois que je suivais un thriller sous forme de manga (il y avait bien Psychometrer Eiji, mais l’ambiance était bien différente). Ici, l’atmosphère est glauque, très lourde et chargée ! Le suspense est présent jusqu’au bout, et le mangaka fait d’ailleurs planer un doute insoutenable dans les dernières pages. L’action est très présente sur la fin, car il s’engage une véritable course poursuite entre les derniers protagonistes. Le côté psychologique est très intense, et lorsque l’on se met à la place du lieutenant, on en vient à prendre peur. Les graphismes sont relativement simples mais bons, autant du côté des décors que des personnages. Une vraie bonne trilogie dans un genre trop peu présent en mangas !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique