• De la richesse des nations - Adam Smith

     

    Résumé :

    Présentée comme l’un des ouvrages majeurs de la pensée économique moderne, La richesse des nations a posé les jalons de la pensée économique libérale qui présente la concrétisation de l’intérêt personnel au travers de l’intérêt général par le biais de la libre entreprise. Ce manga vous présentera ainsi une introduction à ce classique d’économie à travers divers exemples pratiques et pédagogiques. Nous suivrons ainsi le développement d’une petite entreprise anglaise de textile sur plusieurs années, avec les points de vue prolétaires et du patronat…

     

    Avis par Jake :

    Très intéressant ! Je dois dire que j’aimais particulièrement l’option économique et sociale de ma seconde, et j’ai retrouvé ici des éléments très parlant ! C’était extrêmement ludique, à travers des situations et des exemples très concrets qui permettent de se faire une idée claire des thèmes et des notions présentés en économie. Les personnages ne sont pas foncièrement attachants, puisque c’est surtout l’idée que l’on tente de s’approprier à la lecture, néanmoins le fait de voir les deux castes évoluer de manières interdépendantes… cela ajoutait une certaine réalité. La difficulté de concilier les intérêts de tous étant complexe. Les dessins sont très clairs, ils manquent un peu de cachet, c’est très classique, néanmoins c’est tout à fait approprié pour une œuvre telle que celle-ci !

    Lien direct : Editions Soleil manga


    votre commentaire
  • Tanya the evil - Tome 02 - Carlo Zen & Chika Tojo

     

    Résumé :

    Pour avoir insulté Dieu, un homme d’affaires arrogant tué par un employé qu’il venait de licencier, est condamné à renaître dans le corps de Tanya, orpheline, dans un univers semblable à l’Europe en 1914- 1918. Vers 9 ans, il décide d’entrer dans une Division spéciale de l’Empire espérant ainsi atteindre un rang suffisamment élevé pour rester loin du champ de bataille. Mais Dieu lui réserve bien des surprises…

     

    Avis par Jake :

    Je n’avais pas du tout accroché avec le premier volume, et je dois pourtant avoué avoir passé un bon moment avec celui-ci… Peut-être parce qu’il me fallait accepter le postulat de départ ? Quoi qu’il en soit, même si je ne qualifierais pas Tanya d’attachante, j’ai apprécié de découvrir la suite de ses aventures. Elle semble plus objective, moins vue comme une personne qui doit expier ses fautes. Du coup, on se retrouve dans un univers mêlant le militarisme à la magie, et c’est assez novateur ! On regrette cependant l’absence de vrais protagonistes secondaires, car même si Tanya n’est jamais seule, pas un seul personnage n’est sorti du lot jusque-là, et il est difficile de faire tenir un manga (même un seinen) sur les épaules d’un seul héros (en particulier s’il s’agit d’un anti-héros ^^). Les graphismes sont un peu chargés, mais assez bien réalisés et précis. Quoi qu’il en soit, le manga est très original et vaut de s’y pencher !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Hunt : beast side - Tome 01 - Ryo Kawakami & Koudo

    Résumé :

    Airi Nishina, lycéenne candide et innocente, a été enlevée et forcée à participer à un jeu de loup-garou grandeur nature où elle et ses camarades de classe devaient s’entretuer. De ce jeu sanglant, qui oppose villageois et loups-garous, Airi comptant parmi les premiers, est sortie victorieuse. Malheureusement, sa récompense n’était pas la liberté, mais une nouvelle partie macabre. Et cette fois-ci, elle doit jouer du côté des loups-garous, et les règles ne sont plus les mêmes…

     

    Avis par Jake :

    J’avais pu découvrir le premier volume de la saga originale, et j’avais adoré pour plusieurs raisons évidentes : tout d’abord, je trouve le jeu du loup-garou (version classique non sanglante of course ^^) absolument génial, c’était donc une bonne surprise de retrouver une adaptation en manga ! En outre, en plus d’un concept assez novateur, j’avais beaucoup accroché avec l’intrigue en elle-même qui nous garantissait beaucoup de suspense ! Le fait de boucler la trame en trois volumes (même si je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de lire la fin) permettait d’évider au mangaka la redondance et l’ennui. Et bien, ici, on repart avec la même recette et des règles du jeu différentes ! Aussi mon ressenti est le même ! Une histoire assez captivante, des personnages très différents et nombreux pour garantir un suspense sympathique. Quant aux graphismes, c’est toujours de très bonne qualité, un peu gore quand nécessaire, et souvent très classe comme l’illustre parfaitement la couverture ! A suivre !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Alderamin on the sky - Tome 04 - Taiki kawakami & Bokuto Uno

     

    Résumé :

    Ikta et la princesse Chamille ont une discussion très importante sur le sort du pays… Et tous deux parviennent à la conclusion surprenante que seule la défaite de leur pays dans la guerre à venir lui permettra de se relever grandi…

     

    Avis par Jake :

    Voici un seinen assez peu commun ! Je le trouve parfois extrêmement complexe, notamment avec son nombre important de protagonistes, et son thème très ciblé sur la politique… Mais quelque chose me retient pourtant étrangement… Il y a sans doute là dedans le caractère oisif (pour ne pas dire franchement glandeur) mais quasi surdoué d’Ikta, qui fait un personnage assez rare et marrant ; et justement l’ambiance souvent très légère qui règne tout au long du récit ! Les rapports entre la princesse et Ikta sont particulièrement drôles et on altene savamment entre des scènes sérieuses graves, et des moments plus conviviaux. Les graphismes sont très réussis, dans un genre classique et précis, et on le voit à la couverture (qui rend encore mieux en couleurs cela dit ^^). Puis, cette fin de tome semble lancer un souffle nouveau à l’intrigue…

    Lien direct : Editions Ototo 


    votre commentaire
  • No game no life - Tome 01 - Mashira Hiiragi & Yuu Kamiya

     

    Résumé :

    Sora et Shiro sont deux frères et soeurs : le plus grand est sans emploi, la plus jeune, déscolarisée. Ils vivent ensemble confinés chez eux, en marge de la société. Sur Internet, on parle d’eux comme une véritable légende urbaine, au vu de leur talent aux jeux vidéo. Le monde réel, lui, n’est rien de plus qu’un « jeu pourri » pour la fratrie. Mais un beau jour, quelqu’un se surnommant « Dieu » les transporte soudainement dans un autre monde où tout serait déterminé par les jeux ! Ces deux rebuts de la société deviendront-ils les sauveurs de ce nouveau monde ?

     

    Avis par Jake :

    J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. Si le postulat de départ donne plutôt envie, l’ambiance du seinen est assez singulière. La relation du frère et de sa sœur prête à confusion. Leurs caractères sont difficilement définissables… Le nouveau monde dans lequel ils débarquent a l’air d’être régi par différentes lois et castes… On en apprendra certainement plus par la suite. Les graphismes ne m’ont pas attirés en revanche : ils ressemblent beaucoup à tout ce qui est œuvre érotiques récentes. C'est-à-dire que tout est un peu trop moderne à mon goût, avec des personnages aux visages très angulaires, des garçons androgynes et des filles à très fortes poitrines… Bref, si je laisserai une chance à l’œuvre avec son second tome, j’avoue ne pas avoir été très emballé de prime abord…

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Akira - Tome 03 - Otomo Katsuhiro

    Résumé :

    Une fois sortis de la base secrète militaire, Kei et Kaneda se retrouvent avec Akira sur les bras. Réfugiée chez une membre de la guérilla, ils sont vite retrouvés par une émissaire de Dame Miyako. Débute alors dans un néo-Tokyo sous couvre-feu une course-poursuite entre les membres de la guérilla, les jeunes filles envoyées par Miyako et les hommes du colonel…

     

    Avis par Jake :

    Comment n’ai-je pu ne pas entendre parler d’un manga aussi emblématique qu’Akira avant sa réédition par Glénat ? Au même titre que Gunnm dans ce même milieu de SF, ce seinen est un incontournable… Et même si son époque de création (milieu des années 80) n’est plus toute jeune, le titre reste intemporel ! On est complètement abasourdi par la qualité et la complexité du scénario. Ce n’est pas que l’on s’attache véritablement aux protagonistes (encore que la relation Kei / Kaneda devienne sympatoche), mais c’est la trame en elle-même qui nous subjugue et nous plonge complètement dans un monde futuriste plein de suspense ! Les graphismes sont également d’une qualité incroyable, et le format géant du manga est parfaitement adapté pour prendre un maximum de plaisir ! Bref : il n’y a qu’à souhaiter que les trois derniers volumes soient aussi bons que les trois premiers !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Grimoire of Zero - Tome 03 - Takashi Iwasaki & Kakeru Kobashiri

     

    Résumé :

    Treize parvient à convaincre le mercenaire de Zero que cette dernière ne fait que l’utiliser et finira forcément par trancher sa tête pour sa magie… Comprenant ce qui se trame, Zero choisit d’elle-même de révoquer son pacte avec le mercenaire, sentant qu’elle a perdu sa confiance. Mais ce dernier s’aperçoit bientôt que Treize a confondu au bucher le petit sorcier qui était devenu leur compagnon de route. Voyant cela, le mercenaire ne peut s’empêcher de réagir, et il n’est pas seul sur le coup…

     

    Avis par Jake :

    Ce troisième volume confirme mon attachement pour cette œuvre. J’adore les graphismes, et en particulier les « Bestiaux » qui sont superbement exécutés, à la parfaite proportion humains et animaux. J’adore, cela leur donne un look ultra classe et charismatique ! Mais l’histoire est également très chouette, et c’était une super opportunité pour laisser Zero de côté et se centrer sur son mercenaire, qui est un protagoniste très complexe et d’autant plus intéressant ! Il est réfléchi, et craintif car il a forcément vécu des moments très difficiles et différentes persécutions. C’est donc agréable de suivre son mode de pensée. Les révélations et les objectifs deviennent plus clairs dans ce numéro, et on commence à construire un noyau de personnages principaux… Bref, c’est super et il me tarde de découvrir la suite !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Fire punch - Tome 05 - Tatsuki Fujimoto

     

    Résumé :

    Alors que Togata a perdu toute motivation, c’est Agni qui la supplie de continuer à lui montrer la voie, quitte à être le héros de son histoire… C’est plus déterminés que jamais que les deux décident donc de retrouver Doma, celui qui a plongé Agni dans ce cauchemar. Mais une fois devant lui, Fire punch lui laisse la parole et écoute l’histoire de son bourreau. Ce dernier est devenu le pilier d’une communauté qui ne survit que grâce à lui…

     

    Avis par Jake :

    OMG ! C’est décidemment une habitude pour Fire punch de laisser son lecteur dans la plus grande expectative ! C’est le destin de Togata qui est le plus marquant à mon sens : on ne s’attend pas une seconde que sa route se sépare de celle d’Agni… Pareil pour Doma : le retournement de situation est incroyable, et cela donne un aspect très pittoresque et réalise au personnage d’Agni. La fin de ce volume est donc particulièrement marquante et en fait le numéro le plus important depuis le début de ce seinen qui sort de l’ordinaire… Les graphismes sont toujours les mêmes depuis le premier chapitre : un thème très sombre (malgré la présence de neige dans quasiment toutes les scènes ^^) qui épouse parfaitement l’ambiance du scénario… Vite, la suite !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Bungô stray dogs - Tome 07 - Kafka Asagiri & Harukawa 35

     

    Résumé :

    La mafia propose à Dazai de les rejoindre de nouveau… Et lui apprend que Q a été lâché en liberté dans la ville, ce qui laisse présager un sort terrible pour des milliers de personnes. Sous le choc des attaques psy, Atsushi se fait capturer par la guilde…Mais parviendra-t-il à sortir des griffes de ses geôliers à temps pour tenter de sauver la ville ?

     

    Avis par Jake :

    Exceptionnel ! Le meilleur tome depuis le début de ce seinen passionnant ! Tout prend énormément de proportions… On attaque à une ampleur beaucoup plus global, avec des enjeux de la même taille puisque c’est la ville qui est en danger, et cela s’est pourtant fait d’une manière qui semble naturelle… Atsushi en particulier revient sur le devant de la scène, et c’est génial car c’est pour moi le protagoniste principal… Il a une certaine innocence, mêlée à un désir de changer, de se battre… et le potentiel pour le faire ! Les personnages secondaires sont également très soignés… comme les attaques, les références et les combats. Tout ça, avec des dessins magistraux, précis et avec un je-ne-sais-quoi de « gothique ». Bref, c’est génial et je suis accro !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Riku-Do, la rage aux poings - Tome 07 - Tosimitsu Matsubara

     

    Résumé :

    Alors qu’il participe à un stage en montagne, Riku a la chance d’affronter Tsubaki, et de réaliser la différence de niveau qui les sépare encore… Néanmoins, il se prépare à son prochain combat qui doit l’opposer à Edgardo Cabella… Ce dernier fait preuve d’une force brute incroyable, et il tente de pousser Riku à bout en allant faire du rentre dedans à Naeshiro à l’orphelinat. Puis il aborde directement Riku lui expliquant qu’il n’est pas le seul à avoir tuer quelqu’un… Bientôt, le duel commence entre les deux boxeurs…

     

    Avis par Jake :

    On pourrait penser que chaque tome de ce shonen musclé se ressemble… Et pourtant ce n’est jamais le cas ! Certes, la boxe est au centre de l’histoire, mais il est également question de tellement plus ! Les personnages sont la clé de ce manga, et de son succès ! Si le duel corsé entre Edgardo et Riku est évidemment le point culminant de ce volume, c’est la rencontre et le dialogue entre Riku et Tsubaki qui m’a le plus intéressé. J’étais également intrigué par l’effet qu’aurait la rencontre d’Edgardo et de Naeshiro… mais Riku semble assez inébranlable. La fin de ce tome est très riche en suspense, et on sent qu’une relation de confiance intense lie Riku à son coach. Les dessins ne baissent jamais en qualité, avec une atmosphère lourde et sombre qui nous entraîne sans mal dans le ring des boxeurs !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Tokkô zero - Tome 04 - Tôru Fujisawa & Yukai Asada

     

    Résumé :

    Hayato passe à l'attaque, mais il est lui aussi victime des illusions diaboliques de Nezu. Heureusement, une idée géniale de Ryôko lui permet de reprendre le dessus. Amon cède alors des pièces supplémentaires à son homme de main, qui prend en otage un stade entier rempli de spectateurs,  afin d'y attirer son ennemi et le tuer ! De son côté, Amon confronte ses alliés et le secret du pacte est révélé... 

     

    Avis par Jake :

    J’ai été extrêmement surpris par ce dernier volume ! Déçu ne serait pas le mot, même si la fin m’a évidemment frustré sur certains points… D’abord, j’ai trouvé le destin de Hayato plutôt courageux. Je ne m’attendais pas à ce que son duo avec Ryôko se conclut de cette manière, plutôt dure d’ailleurs… Mais d’un point de vue du scénario, c’est couillu et on ne peut que respecter le choix du mangaka. En revanche, la toute fin de l’ouvrage est frustrante, car elle est beaucoup trop ouverte à mon goût ! On veut une vraie conclusion, alors qu’ici nous attendons clairement une suite… Le tome est généreux et les graphismes sont au rendez-vous avec des créatures plus monstrueuses que jamais… On en vient à regrette que la saga n’ait pas été plus longue (et avec une vraie fin ! ^^) parce que l’on passe un vrai bon moment, de quoi nous donner envie de nous plonger dans le manga originel : Tokkô

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Monster musume - Tome 03 - Okayado

     

    Résumé :

    Le quotidien de Kimihito avec ses trois colocataires semi humaines n’était à priori pas suffisamment compliqué, puisqu’une nouvelle créature vient se joindre à eux… Mero, la sirène ! Immédiatement, Miia voit la nouvelle venue d’un sale œil ! En effet, elle imagine qu’il s’agit la d’une nouvelle prétendante au titre de fiancée de Kimihito et jalouse chaque attention que lui porte le jeune homme ! Puis une prise d’otages par des semi-humains posent de gros problèmes à cause des lois les protégeant, heureusement, mais l’équipe de Madame Smith veille au grain !

     

    Avis par Jake :

    Un nouveau tome, et un nouveau personnage ! On passe un super moment ! C’est bourré d’humour et de touches érotiques avec les monstrueuses poitrines des semi humaines qui compliquent à mort la vie de kimihito ! Le ton est toujours léger, et on se détend avec les problèmes légers que rencontre toute la bande. C’est vraiment un seinen qui donne le sourire et qui permet de se relaxer. J’adore les graphismes qui jouent justement avec l’humour de situation en permanence. Les monstres sont superbement dessinés. Et on se paie même le luxe de découvrir le premier « ennemi », ce qui pourrait donner un fil rouge à ce manga… Car c’est le seul petit point que l’on pourrait lui reprocher. Car les personnages sont très attachants, et on accroche très vite avec ce manga !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Dead tube - Tome 07 - Mikoto Yamaguchi & Touta Kitakawa

     

    Résumé :

    Tomohiro se rend compte que son père a été assassiné, avant d’être découpé en morceaux et placé dans son réfrégirateur ! Mais ce n’est pas tout, car après s’être réveille de trois jours de sommeil, il découvre que sa sœur a disparu ! Lorsqu’il part pour le collège qu’elle fréquente, il se rend compte que l’établissement a été transformé en bain de sang suite au jeu des vidéos courtes de 15 secondes… Tomohiro parviendra-t-il à retrouver sa sœur vivante ?

     

    Avis par Jake :

    J’avais suivi les trois premiers volumes de ce manga particulièrement trash, et malgré moi, j’avais beaucoup aimé le thème, cherchant à savoir jusqu’où le glauque, le gore et le sexe iraient pour ce seinen… Et bien on va très très loin puisque le sang continue bel et bien de couler avec ce septième numéro ! Les personnages sont toujours en évolution, et ne restent pas vraiment constants (pour faire simple : ils meurent) et seul le duo de base est resté… Tomohiro semble s’être trouvé un bon ennemi, et Mai est finalement très en retrait dans ce tome. Les graphismes sont très modernes, et laissent très peu de place à l’imagination, même dans les moments les plus trashs… A réserver aux amateurs… dont je fais partie ! ^^

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Sous le ciel de Tokyo... - Tome 02 - Seiho Takizawa

     

    Résumé :

    La situation est grave. Shirakawa, bien conscient de l’écart du potentiel militaire des deux camps, continue à protéger la capitale depuis les airs. Puis le 25 Mai 1945, des milliers de bombes sont envoyées dans la région où se trouve sa femme Mariko, rentrée chez ses parents. Inquiet pour elle dans le cockpit, Shirakawa s’efforce de chasser les B-29. Quel est le destin du couple séparé entre les airs et le sol ?

     

    Avis par Jake :

    Superbe, touchant, tragique. Spoiler : ça finit mal. C’est vraiment triste, parce que même si l’on imagine que la fin puisse être difficile, on ne pense pas que cela puisse se conclure de cette manière. C’est très beau, parce que c’est dépeint avec brio. Les personnages sont attendrissants et leur amour est palpable… mais c’est terriblement dramatique et désarmant. La guerre reste en fond, on n’est pas dans l’horreur du combat, même si on comprend bien les retombées catastrophiques du côté Japonnais. C’est vraiment le couple qui est au centre de l’intrigue et de ce seinen. Les graphismes sont assez épurés, mais particulièrement bons. C’est un genre un peu à part, et il sied parfaitement à ce thème historique et original. C’est très beau, et c’est rare que l’on puisse être touché par une saga en seulement deux volumes… Magnifique.

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Spice & wolf - Tome 15 - Isuna Hasekura & Keito Koume & Jyuu Ayakura

     

    Résumé :

    Sur la route pour la ville de Svelnel, Lawrence est obligé d’abandonner sa carriole qui ralentit la troupe de mercenaires avec laquelle il évolue. Le plan de Hilde se déroule avec succès jusque là, et il tarde à Lawrence de retrouver Holo… cette dernière étant en possession du Livre interdit. Leurs retrouvailles sont sur le point de se produire, lorsqu’un corps armé quatre fois plus nombreux que la troupe de Lawrence se lance à leurs trousses…

     

    Avis par Jake :

    On attend pratiquement la moitié du volume pour voir quelle sera la nature des retrouvailles entre Holo et Lawrence. Sans vouloir vous spoiler, il va de soit que j’espérais que l’affection (à défaut d’un mot plus clair que les protagonistes ne semblent pas prêts à utiliser ^^) des deux personnages soit montée un peu plus grâce à la distance… Et je n’ai pas été déçu (malgré la petite frayeur voulu du mangaka j’imagine). Ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre est très touchant, et ils n’avaient finalement pas été séparé jusque là, depuis le début de cette belle aventure… Le reste de la trame avance plutôt bien, mais je regrette que l’on ne puisse pas explorer davantage la nature de Hilde ! Si Lawrence apparaît comme une créature exceptionnelle, on n’a pas vraiment d’explication le concernant… Les graphismes sont superbes et rendent vraiment bien avec ce fond enneigé ! Un seinen qui ne semble pas subir le poids des années…

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Je pense à toi - Komatsu

     

    Résumé :

    Takashi et Yasu habitent dans la même petite ville ennuyeuse à la campagne depuis qu’ils sont enfants et se soutiennent mutuellement. Les examens approchent et Takashi fait son possible pour intégrer une université de Tokyo… Yasu n’a toujours pas trouvé l’occasion de lui dire que ce qu’il ressent pour lui est davantage que de l’amitié…

    Suô et Sano ont une relation un peu malsaine où l’un est le souffre douleur et l’esclave de l’autre… Mais lorsque le dernier ordre est de ne faire comme s’ils n’avaient rien vécu ensemble, seront-ils capable de s’y tenir ?

    Sako est un otaku effrayé d’avoir une petite amie et de se sentir jugé, c’est ainsi qu’il se retrouve par un malheureux quiproquo dans une relation avec un garçon jugé comme un bagarreur…

    Daisuke épaule son meilleur ami Kaname alors que la famille de ce dernier s’écroule… Et il aimerait être celui sur lequel Kaname peut se reposer, pour toujours…

     

    Avis par Jake :

    C’est seulement le deuxième Yaoi qu’il m’est donné de lire, alors que ma meilleure amie en est fan depuis toujours… Alors pourquoi me laisser tenter par un genre si éloigné de ce que je lis d’habitude ? Deux raisons simples : le titre qui évoque tant pour moi, et cette superbe et si simple couverture qui colle parfaitement avec. Et je ne regrette pas. Les quatre petites histoires qui composent ce one shot sont vraiment bonnes. Gros coup de cœur pour la première, qui est tellement touchante, quoi que assez triste étant donnée la fin. La dernière trame est également belle et m’a beaucoup plu. La seconde est un peu perturbante, et la troisième plutôt mignonne. Le sexe est très secondaire dans ce recueil, et ce sont bel et bien les relations des protagonistes qui sont au cœur des histoires. Les amitiés, l’amour, tout est un peu mélangé mais d’une belle manière. D’une façon qui rappelle que le nom que l’on porte sur les liens entre les gens n’a pas tellement d’importance et que la forme d’amour qui les lie non plus… C’était superbe et touchant…

    Lien direct : Editions Taifu


    votre commentaire
  • I love you, so I kill you - Tome 01 - Majuro Kaname & Sousou Sakakibara

     

    Résumé :

    Taku est amoureux de Mika, son amie, depuis longtemps. Mais il n’ose pas lui dire et préfère se focaliser sur le jardinage et sa petite vie tranquille. Pourtant, il aspire à mieux, et c’est ce qui le pousse, un soir, à intervenir alors qu’un homme agresse une femme. Mais ce dernier semble malade, et lorsqu’il attaque Taku, ce dernier se trouve transformé… Le lendemain, et chaque fois qu’il se retrouve face à Mika, dont il est amoureux, une terrible envie de meurtre le prend. Taku fera tout pour ne pas céder à ses pulsions, mais combien de temps tiendra-t-il ?

     

    Avis par Jake :

    Les mangas sont de plus en plus extrêmes, mais celui-ci, de part son thème, aborde un sujet peut-être un peu trop extravagant. Ici, après une certaine affection, le sentiment d’amour pousse le sujet à de profonds désirs de meurtres et se joignent à un accroissement incroyable de la force de la personne infectée. Un tome est trop peu pour se faire une idée, mais on se demande malgré tout dans quelle direction le mangaka souhaite aller… Les scènes fantasmagoriques de meurtres sont donc légions, mais ne mènent souvent à rien (sinon fin de l’histoire, évidemment…). Les protagonistes sont assez bien conçus, avec une base classique : des amis de longue date et l’un des deux amoureux en secret de l’autre… Les graphismes sont très beaux, modernes et précis, comme le prouve la couverture. A voir avec la suite…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Happiness - Tome 01 - Shuzo Oshimi

     

    Résumé :

    Makoto est un lycéen banal, plutôt victime de ses camarades, qui l’utilisent comme souffre-douleur. Mais un soir, alors qu’il tente de ramener plutôt tard des DVD loués, il va se faire agresser par une fille qui saute sans mal du haut d’un immeuble. Elle se jette à son cou, littéralement, et plante ses deux canines pour le vider de son sang. Mais avant qu’il ne perdre connaissance, elle lui demande s’il veut devenir comme elle, ou mourir… Lorsque Makoto se réveille à l’hôpital, il n’est plus le même. Une soif étrange le poursuit, certaines odeurs le mettent dans un état second, et des réflexes agressifs lui font perdre sa nature de victime…

     

    Avis par Jake :

    Si le mythe du vampire n’est pas une nouveauté, c’est très intéressant de le découvrir sous cet angle. On part d’un protagoniste plutôt introverti, qui subit la pression des autres élèves. Et le changement n’est pas immédiat, car il tente de rester la même personne qu’il a toujours été… En fait, ce n’est pas vraiment l’aspect fantastique qui est le plus intéressant, mais véritablement l’aspect psychologique. D’ailleurs, les textes sont plutôt rares au profit de la réflexion. Les scènes sont bourrées de contraste, comme les protagonistes qui sont tout en nuances ! Les graphismes sont très à mon goût. C’est extrêmement original : les décors sont parfaitement vides au profit des visages des personnages et de leurs expressions. Cela accroit encore le côté « psy » de ce manga qui rentre donc clairement dans le genre du seinen. Il me tarde de découvrir la suite de cette saga !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Bungô stray dogs - Tome 06 - Kafka Asagiri & Harukawa 35

     

    Résumé :

    Ôgai Mori décide de passer à l’attaque. Il envoie tout d’abord Akutagawa tuer le père Hawthorne, puis Chûya Nakahara afin qu’il s’infiltre dans le repère caché des détectives armés. Affrontement entre le duo de Kunikida et Tanizaki et Steinbeck et Lovecraft, deux membres surpuissants de la Guilde. Les trois organisations aux pouvoirs paranormaux entrent en guerre !

     

    Avis par Jake :

    Une fois n’est pas coutume : ce volume est presque exclusivement dédié aux combats ! La guerre fait bel et bien rage entre les trois organisations surnaturelles, car les duels s’enchaînent et c’est un déferlement de pouvoirs qui est mis en avant. On retrouve un peu moins la touche d’humour (souvent noir) qui fait la magie de ce seinen, néanmoins on passe un très bon moment avec ce tome. Le tout se lit très vite, car il s’agit justement davantage d’action que de réflexion… Il est plus intéressant de lire d’affilé les quelques numéros qui marquent le début de l’intrigue sur la Guilde, car les protagonistes ennemis des détectives armés deviennent nombreux et on peut se mélanger un peu… Les graphismes sont magnifiques et font la part belle aux combats ! J’aime beaucoup l’originalité des attaques des personnages. Bref, j’aime beaucoup Bungô stray dogs ^^

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Fate/Apocrypha - Tome 02 - Akira Ishida & Yuichiro Higashida

     

    Résumé :

    Ruler, le Servant sans Master invoqué par le Saint Graal lui-même, n’est autre que Jeanne D’Arc. Et à peine arrivée, qu’elle est immédiatement prise pour cible par le Lancer des rouges. Mais le Saber des Noirs, qui tente de dissimuler son identité pour éviter que sa principale faiblesse soit dévoilée, intervient et le premier duel de la guerre sainte peut commencer ! Puis c’est au tour de la Saber des rouges de faire son apparition et de se présenter, avant qu’elle et son Master ne soit attaqués par des homoncules…

     

    Avis par Jake :

    Il me tardait de découvrir le second volume de ce spin off de Fate/zero que j’aime tant ! Les différences que l’on note par rapport à l’œuvre précédente se confirment, mais ce seinen s’est complètement détaché de l’autre à mes yeux pour que je le voie enfin comme une œuvre indépendante… Et on trouve de nombreux points positifs ! Si le thème est le même (et l’idée parfaitement géniale de faire s’affronter deux équipes de héros pour un vœu grâce au Saint-Graal), l’atmosphère est bien différente. C’est quelque chose d’extrêmement dynamique qui est proposé ! Les combats fusent, et il n’y a aucun temps mort. C’est une bonne chose étant donné le nombre important de protagonistes. Les Servants sont nombreux et on découvre rapidement leur passé et leur identité. Ils sont, pour la majorité, très charismatiques, et cela nous dévoile un sacré panel de caractère, de sorte que chaque lecteur puisse trouver chaussure à son pied ! Les graphismes quant à eux sont très modernes, et le Saber Noir est tellement classe que l’on dirait un des chevaliers du zodiaque ! ^^ Bref, pour ma part, j’aime beaucoup !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique