• Happiness - Tome 02 - Shuzo Oshimi

     

    Résumé :

    Depuis qu'il a été agressé par une mystérieuse fille, un soir, dans la rue, Makoto n'est plus le même. Il semble disposer d'une force physique impressionnante et d’une envie irrépressible de boire du sang dès qu’il en voit où en sent. Par ailleurs, les récents événements l'ont amené à se rapprocher d'une fille de la classe voisine, Yukiko, mais aussi de Yûki et Nao qui le harcelaient jusqu'à présent. Grâce à ça, il mène une vie scolaire bien plus agréable qu'avant. Mais visiblement, Makoto n’en est encore qu'aux prémices de son éveil !

     

    Avis par Jake :

    Si vous me demandez exactement ce qui vaut le détour dans ce seinen, je ne saurai pas exactement mettre le doigt dessus… En un mot ? Originalité ! Car l’intrigue des vampires et des monstres en cours de transformation (façon Tokyo ghoul), c’est du déjà vu. Mais le rythme de ce manga est très singulier. C’est le cas également des personnages qui semblent parfaitement indéchiffrables ! Les graphismes ne sont pas en reste ! Il n’y a qu’à regarder le visage blasé de couverture, avec ce coup de crayon si spécial… Ca sort véritablement de l’ordinaire ! Toutes ces choses font que l’on est plongé dans des ténèbres sans nom, avec forcément une grande dose de suspense : on ne sait absolument pas dans quelle direction on va nous balader ! Cela rend la lecture complètement attrayante ! Il y a un point d’interrogation perpétuel sur le futur… Un habile moyen d’accrocher son lecteur !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Jusqu'à ce que nos os pourrissent - Tome 02 - Yae Utsumi

     

    Résumé :

    Cinq ans se sont écoulés depuis que les cinq amis d'enfance ont tué le père de Shin. Peu de temps après leur réunion annuelle, le squelette est volé par un mystérieux maître chanteur qui les menace de révéler leur secret s'ils n'exécutent pas ses ordres... Après avoir démembré un cadavre et caché les morceaux, quelle va être la prochaine tâche qu'ils vont devoir effectuer ? Le pire reste encore à venir...

     

    Avis par Jake :

    Le suspense continue avec ce second volume ! Il monte même crescendo et on est définitivement dans l’aventure et au cœur de l’intrigue avec le second cadavre dont la bande d’amis doit s’occuper. Les choses prennent même un tournant pour le moins inattendu et grave. Il y a un côté très pervers qui est complètement exploité ici, et cela rend l’intrigue encore plus captivante… Que ce soit dans la relation entre les principaux protagonistes, ou même vis-à-vis des cadavres… Les flashbacks sont parfaitement exploités, et ils s’insèrent bien dans l’histoire. Au niveau des dessins. En y repensant, on ne voit pas beaucoup de décors, mais pour être parfaitement honnête : je ne m’en suis même pas aperçu à la lecture ! Les protagonistes sont bien faits et les émotions passent parfaitement. J’adore !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Mortician - Tome 01 - Vanrah

     

    Résumé :

    Ishtar. Dans cette cité où règne plus que n’importe où ailleurs une ségrégation violente, l’Humanité a complètement asservi les Karats, des démons pouvant prendre forme humaine, faisant d’eux des êtres soumis et sans avenir. Mais l’ordre des choses est brusquement bouleversé lorsqu’un mystérieux démon aux ailes d’ange fait son apparition. Ce dernier, en déchaînant une série d’attentats meurtriers sur la ville, remet en question la suprématie de la race humaine sur les Karats. Et si le seul espoir de réchapper de cette menace sans précédent résidait dans une alliance entre deux races que tout oppose ?

     

    Avis par Jake :

    J’avais découvert les premiers ouvrages de Stray dogs, et bien que j’ai laissé tomer ce seinen, ses points intéressants m’ont poussé à tenter de découvrir le nouvel ouvrage de l’auteur. Malheureusement, il présente les mêmes qualités (ça c’est bien) et les mêmes défauts (ça c’est pas bien) que l’œuvre originale. Ainsi, les dessins sont absolument magnifiques et nous entraînent immédiatement dans la fantasy avec des monstres bourrés de charismes et des planches parfois aussi drôles que dramatiques. Rien à redire niveau graphique où les contrastes sont légions et apportent un véritable plus au manga. Malheureusement, il faut du temps pour rentrer véritablement dans la trame, et la proportion de texte par rapport aux images n’est pas à mon goût. C’est trop chargé, c’est plutôt lourd et indigeste. En plus, le côté fantasy est trop prononcé pour moi et ne correspond pas au modèle manga habituel… Dommage.

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Diver - Tome 01 - Shuntaro Ohsawa

     

    Résumé :

    Pour lutter contre la criminalité liée aux gangs, la police a créé les « Divers » : des enquêteurs infiltrés dans les plus hautes sphères mafieuses. Hyogo Kurosawa, considéré comme le meilleur « Diver » car il est le pire des pourris de la police, infiltre la Team A, un gang d’escrocs extrêmement intelligents et issus de grandes écoles. Ils ruinent des personnes âgées par le biais d’arnaques par virement bancaire !

     

    Avis par Jake :

    Sans être le seinen du siècle, j’ai beaucoup aimé le côté original et adulte de ce manga… Premier volet d’une série en deux tomes, on découvre ici un monde assez horrible, où même les « héros » commencent à devenir des monstres en intégrant des personnes manipulatrices. Pour comprendre et tenter de les contrer, Hyogo a été obligé de devenir comme eux, pire même, d’une certaine manière. Si le côté « carnassier » du protagoniste est peut être un poil exagéré, il n’en reste pas moins que l’on est curieux de le voir intégrer cet univers et le plier à ses besoins afin de faire tomber les sales types. Au niveau graphique, j’aime bien le style plutôt classique et précis de l’ouvrage. Quelques scènes sont un poil exagérées, notamment lorsque l’on voit justement Hyogo… Néanmoins c’est franchement bon !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • 4life - Tome 01 - Antoine Dole & Vinhnyu

     

    Résumé :

    Alors qu’elles étaient tranquillement installées dans le bus en direction d’un concours de cosplays, quatre amies sont victimes d’un accident de la route. À leur réveil à l’hôpital, plus rien n’est pareil ; elles développent des pouvoirs liés aux tenues qu’elles portaient au moment de l’accident. Quand les jeunes filles commencent à découvrir l’étendue de leurs nouvelles capacités, de mystérieuses créatures envahissent la ville et semblent attirées par les adolescentes et leurs costumes. Ces dernières doivent alors s’organiser pour faire face à deux grandes menaces : les ombres qui les traquent et avalent la ville, mais aussi leurs costumes qui semblent prendre peu à peu possession d'elles. Désormais, les quatre amies doivent lutter ensemble pour comprendre l'origine de cette transformation, et pour ne pas disparaître…

     

    Avis par Jake :

    Voici un manga français qui fait très Japonais ! Et c’est un sacré compliment… Quand on découvre habituellement des mangas de chez nous, on sent immédiatement qu’il y a quelque chose de très différent, que ce soit dans la structure, dans le thème ou dans les protagonistes. Ici, peut-être est-ce le thème du cosplay qui se rapporte immédiatement au monde du manga, mais on sent très peu toutes ces petites différences culturelles, et l’immersion est donc complète ! L’œuvre n’en reste pas moins assez spéciale… On ne sait à la fin de ce premier tome (pour une série qui ne doit en compter que deux…) pas grand-chose. On ne comprend pas s’il s’agit d’un drame ou d’une comédie, d’un mélange des deux genres, et des origines de toute cette cohue ! Quant aux héroïnes, ces fameuses magical girls, elles sont très mystérieuses et on ne sait pas s’il s’agit de quatre héroïnes, ou pas… Les graphismes sont très bons, et font là encore très très japonais. Bref, ça donne bien envie de découvrir la conclusion !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Blue giant - Tome 02 - Shinichi Ishizuka

     

    Résumé :

    Dai joue du jazz tout seul sur les bords de la rivière. Il y a quelque temps, il a rencontré un homme qui lui a dit : “Je vais t’apprendre le saxophone.Ta musique a le pouvoir de bouleverser.” Dai, qui a commencé à s’imprégner de la théorie musicale, se rend au festival de jazz qui se déroule dans les rues de la ville, sort son saxo, et se lance dans une représentation improvisée…

     

    Avis par Jake :

    Je confirme le plaisir que j’ai eu avec le premier volume ! Le mangaka à qui l’on doit Vertical sort une nouvelle série qui est passionnante ! Je crois que c’est tout autant la puissance du personnage principal (et de ceux qui l’entourent), que la façon dont la trame est racontée, qui fait de ce seinen quelque chose que l’on dévore ! La passion transparaît dans chaque page, et on se plait à découvrir chaque étape franchie par le héros. J’ai toujours peur que ce genre de manga tourne en rond, mais on est loin du compte. Au contraire, le mangaka n’hésite pas à bondir d’un objectif à l’autre en offrant à son personnage une espèce de concert en plein air dès ce deuxième numéro !  On ne s’ennuie pas une seconde, même si le thème ne parle pas à la base. Les dessins me plaisent énormément, et on parvient à s’accrocher même aux trames secondaires. Le tout bouleverse et touche son lecteur. J’adore !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Gunnm Mars chronicle - Tome 05 - Yukito Kishiro

     

    Résumé :

    Cette histoire remonte à avant la naissance de Yoko. Elle est celle de la maturation de l’inquiétante figure masquée, de l’homme qui repousse les limites de la malveillance sur Mars : Muster ! Pour avoir donné sa confiance, il subit les pires affronts. Il fut torturé, humilié, trahi. Revenu deux fois d’entre les morts, il y trouva une autre chose, par-delà le désespoir…

     

    Avis par Jake :

    Une histoire assez horrible et perturbante. C’est un peu étrange de suivre des personnages que l’on n’apprécie pas. Dès lors, on suit pour la trame, on s’intéresse à l’histoire en elle-même et à son côté plutôt cruel… Il est difficile de trouver une ligne conductrice, alors qu’on se trouve dans un temps antérieur à la naissance de Yoko. J’adore forcément l’aspect de l’intrigue qui est fort en science-fiction. La technologie, les maladies incroyables… Pour cela c’est très chouette, mais j’apprécierais un fil conducteur plus important. Au niveau graphique, c’est très réussi. C’est un genre à part, mais pour moi, il n’y a rien à redire : c’est assez sombre et dur. Ca colle avec le seinen…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • No control! - Tome 02 - Lynn Okamoto & Mengo Yokoyari

     

    Résumé :

    En échange d’une perte de self-control, Subaru vit désomrais avec Akira dans des chambres communicantes. Le Dieu de la contrepartie, qui trouve qu’ils n’en font pas assez, leur annonce qu’ils ont maintenant interdiction de coucher ensemble. De plus, Subaru perdra maintenant le contrôle, même en public ! C’est le moment que choisit sa sœur pour venir passer quelques jours chez elle… Quel sera le destin de cet amour imprédictible, indécent et pur à la fois ?

     

    Avis par Jake :

    Fin de ce seinen en deux tomes. On est dans le même genre que pour le premier, même si les choses se compliquent et paraissent un peu plus grave qu’avec le précédent volume qui était beaucoup plus léger. On reste dans le sexe complètement assumé, avec deux adolescents délurés qui y pensent à chaque seconde de la journée. Ce qui paraît paradoxal, et qui est à la fois très mignon, c’est que leur amour est incroyablement fort également, bien qu’ils soient très maladroits l’un et l’autre pour l’exprimer ! La fin m’a beaucoup plu et elle est très satisfaisante. Le genre est vraiment spécial, carrément érotique et plaira sûrement aux ados et jeunes adultes. Les graphismes sont bons, très suggestifs mais font davantage la part belle aux corps en général qu’aux décors ! ^^

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Un pigeon à Paris - Tome 02 - Rina Fujita

     

    Résumé :

    Lina Foujita, trentenaire, célibataire et sans emploi, récidive et décide de revenir en France ! Cette fois-ci, elle est même bien décidée à apprendre le français pour mieux s'intégrer... Dans la droite ligne du tome précédent, Un pigeon à Paris 2 décrit avec réalisme et humour le séjour de la mangaka dans notre capitale. Loin du cliché de la japonaise kawaï, elle découvre les vraies joies de la vie française : l'administration, les transports en commun, la banlieue et même un autre bout de la France.

     

    Avis par Jake :

    Il est vrai que les aventures du Pigeon sont assez marrantes. Néanmoins, de par les découvertures culturelles qu’elle fait, cela provoque certainement plus l’hilarité nippone que la française… Le personnage est assez attachant car plutôt aventurier pour un étranger. Il y a un clash de cultures, et pourtant le Pigeon l’appréhende bien et l’embrasse en prenant le meilleur dans chacune d’entre elles… Les deux reproches que je ferais à l’ouvrage, seraient les suivants : les textes un peu excessifs qui transforment presque le manga en roman, et qui le dénature à mon sens. Et les graphismes qui, bien qu’en couleurs, sont trop simplistes à mon goût et une nouvelle fois ne reflète pas trop le genre d’ouvrage… Le côté couleurs est en revanche un plus, évidemment…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Our dining table - Ori Mita

     

    Résumé :

    Yutaka est un jeune salarié qui a du mal à se rapprocher de ses collègues. Il est en effet souvent laissé pour compte, car il ne parait pas très convivial lorsqu’il mange, réflexe qu’il s’est mis à adopter à cause d’une vie de famille difficile alors qu’il était enfant. En revanche, il fait plutôt bien la cuisine, et alors qu’il est en train de prendre son déjeuner dans un parc, le jeune Tane vient gratter un morceau de son repas ! Il est bientôt suivi par son grand frère, qui après avoir présenté ses excuses, se retrouve à lui proposer de venir cuisiner chez eux…

     

    Avis par Jake :

    J’ai trouvé cette histoire superbe et particulièrement touchante ! Ce titre a beau être un yaoi, il n’y est pas question de sexe une seule seconde. Les personnages sont authentiques, et leurs relations se construisent petit à petit, ce qui renforce encore leur crédibilité. C’est très émouvant, de découvrir leurs faiblesses, et les causes de cela qui prennent naissance dans leur passé respectif. L’amitié de Tane pour Yutaka, et la proximité des deux frères, est tout aussi agréable que la relation amoureuse naissante entre les deux jeunes hommes… Le rapport à la nourriture m’a également beaucoup plus, ce qui n’a rien de choquant lorsque l’on me connait ! ^^ Les graphismes quant à eux, sont réussis. Il y a quelque chose de très shojo dans les coups de crayon, avec des traits assez peu « précis », peu marqués. Cela rend très bien, et il y a clairement une touche très adulte qui ponctue le tout. Bref, c’est une réussite sur toute la ligne !

    Lien direct : Editions Taifu


    votre commentaire
  • No control! - Tome 01 - Lynn Okamoto & Mengo Yokoyari

     

    Résumé :

    Enfant, malgré leurs différences sociales, Subaru et Saito étaient inséparables. Après le départ de Subaru en internat huppé, Saito, a dû travailler pour obtenir une bourse. Six ans plus tard, elle le snobe. À la fin de son premier jour, Saito, déprimé, fait un voeu au dieu de la contrepartie. Dès lors, son placard va donner directement dans la chambre de Subaru, mais le prix à payer sera très élevé… Une heure par jour, Subaru perdra toute trace de self control, laissant apparaitre sa véritable personnalité…

     

    Avis par Jake :

    Clairement déconseillé aux mineurs, sans quoi vous les verrez s’exciter très rapidement ! Les scènes de sexe sont très crues et très claires : autant par les actes que par les paroles. Ce n’est même plus de l’érotique, mais bien du porno ! Pour ma part (adulte consentant ^^), cela ne me gêne pas du tout, et sous tout ce sexe, l’histoire est plutôt très mignonne avec un couple qui s’aime énormément… Les deux protagonistes sont deux adolescents plutôt lambda (à l’exception de la libido incroyable de Subaru peut-être ^^), qui tentent de s’aimer sans briser les codes que leur dicte la norme… Les graphismes sont assez simples. Pas mauvais, mais assez légers au niveau des décors notamment. Je ne manquerai pas le second tome qui viendra clore ce diptyque.

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam 


    votre commentaire
  • Blue giant - Tome 01 - Shinichi Ishizuka

     

    Résumé :

    Dai Miyamoto est en terminale. Il fait partie de l'équipe de basket, travaille à mi-temps dans une station service, et vit seul avec son père et sa petite sœur. Surtout, il s'est pris de passion pour le jazz depuis le collège. À tel point qu'il joue tous les jours sur les berges de la rivière, peu importe les conditions météo. Qu'il pleuve, qu'il vente ou que la canicule soit au rendez-vous, il joue. Il veut être un géant du jazz et reste persuadé qu'il peut y arriver. Seulement, pour cela, il va devoir se confronter à la réalité : entre les explications aux amis, les premières représentations chaotiques et les rencontres diverses, la détermination de Dai va être mise à rude épreuve...

     

    Avis par Jake :

    Quel plaisir de retrouver le mangaka à qui l’on doit Vertical aussi rapidement après la fin de ce seinen qui nous avait apporté autant de plaisir ! Et on doit reconnaître le talent de l’auteur car il change complètement de registre en taclant la musique, et plus particulièrement le jazz (alors que soyons honnête, cela n’a rien à voir avec la montagne ^^). On croise les doigts pour avoir davantage de protagonistes secondaires récurrents, mais cela commence plutôt bien. Une chose est certaine : ce nouveau manga s’annonce très riche en émotions ! La couverture est très plaisante, je trouve qu’elle fait très ’90s et cela me plait beaucoup ! Les graphismes sont évidemment les mêmes que dans Vertical, mais avec nettement moins de neige, cela en jette beaucoup plus ! ^^ Avec déjà 10 volumes (et un spin off) au compteur au Japon, nul doute que Blue giant va me captiver, c’est déjà le cas avec un épilogue plein de suspense qui nous pousse dans pas mal d’interrogations… A suivre !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Jusqu'à ce que nos os pourrissent - Tome 01 - Yae Utsumi

     

    Résumé :

    L’été de leurs 11 ans, cinq amis d’enfance commettent un meurtre et enterrent le corps au fond d’une grotte. Depuis, ils se réunissent chaque année pour se remémorer leur crime et renouveler leur serment d’amitié. Cependant, l’année de leurs 16 ans, tout ne se passe pas comme prévu : le corps a disparu et un maître-chanteur menace de révéler leur secret ! Peur et suspicion s’immiscent dans le groupe d’amis… 

     

    Avis par Jake :

    Premier tome de ce seinen en 7 numéros. Je dois dire que j’étais assez rebuté par la couverture qui fait particulièrement vieillotte, alors qu’il n’en est rien ! Au contraire, l’histoire est très moderne, et se veut légèrement outrancière en repoussant le politiquement correct et en frisant parfois avec le gore. De nombreux personnages à découvrir, qui vont sans aucun doute s’affronter à un moment ou un autre, probablement quand leur cohésion s’effritera devant la peur de la suite… J’ai adoré le style graphique, qui est moderne et clair. Il alterne les zones d’ombres et de lumière avec beaucoup de classe (rien à voir avec la couverture !). Bref, vous l’avez compris : je trouve cela génial et j’ai bien l’intention de suivre jusqu’au bout alors que je finis à peine le premier volume !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Le couvent des damnées - Tome 06 - Minoru Takeyoshi

     

    Résumé :

    XVIe siècle, Saint-Empire romain germanique. Tandis que l’ordre du Claustrum poursuit ses expériences cruelles et ses projets de manipulation des foules, Ella attend patiemment le jour où elle fera face à dame Edelgard. L’heure d’accomplir sa vengeance approche !

    Avis par Jake :

    Voici enfin la conclusion du couvent des damnées ! Et malgré deux tomes au milieu de la saga, que je n’ai pas pu me procurer (encore ?), je dois dire que j’ai accroché dès le départ avec ce seinen sensationnel dont la qualité n’a jamais faibli ! Cela est principalement du à une intrigue captivante, et à une alternance judicieuse d’actions et d’émotions… Mais le premier critère de réussite de ce manga est sans conteste la force des ses personnages principaux, qui sont à eux seuls incroyables ! Ella est d’une résolution sans faille, et après des années, elle a enfin la chance de porter un coup fatal à celle qui a tué sa mère. Mais ce qui est le plus émouvant, c’est finalement ce qu’elle a construit avec ses alliées du couvent. Après des années, leur unité est superbe, et pour ma part, j’ai vraiment adoré cette conclusion. Les superbes dessins qui, eux non plus, n’ont jamais changé d’un iota par rapport à la qualité excellent des débuts, sont en parfaite adéquation avec le scénario. Bref, un succès de A à Z !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Origin - Tome 01 - Boichi

     

    Résumé :

    Tokyo, 2048. La mégalopole est désormais le nid du terrorisme et du crime. Lorsque la nuit tombe, de mystérieux meurtres y sont perpétrés. C’est l’œuvre d’une poignée d’androïdes aux sombres desseins pour le genre humain. Mais l’un d’entre eux s’oppose au macabre projet. Son nom : Origin. Il est celui qui a servi de modèle pour tous les suivants, mais il refuse de laisser son héritage détruire l’Humanité. Ainsi, il se dresse contre eux et les chasse pour les détruire, tout en se faisant passer pour un Humain…

     

    Avis par Jake :

    Génial ! Très futuriste et très classe ! Pour ma part, les graphismes m’ont beaucoup rappelé ceux de Jojo’s bizarre adventures. Cela alterne entre des combats très sérieux et des scènes beaucoup plus légères et drôles, et cela se ressent dans le dessin ! Le tout est très futuriste, et le rendu magnifique ! C’est également le cas de l’histoire, qui est de la SF pure et dure, un genre que j’affectionne tout particulièrement. Le personnage principal est le héros qui doit se cacher mais qui se force à faire la bonne chose. Pas encore de protagonistes secondaires marquants, mais des flashbacks très intéressants qui permet de raconter l’Histoire de manière plus agréable et moins linéaire. Les ennemis sont d’ores et déjà déterminés et laisse penser que ce sera une saga relativement courte. Les objectifs sont fixés, et le tout donne très envie car c’est dynamique et attrayant ! Bref, j’adore !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Made in abyss - Tome 01 - Akihito Tsukushi

     

    Résumé :

    Au pied de la ville d’Orse s’étend l’Abysse, une faille gigantesque à la profondeur inconnue habitée par d’étranges créatures et emplie d’antiques reliques. Depuis des années, ce gouffre attire de nombreux aventuriers, séduits par l’aura de mystère qui l’entoure et qui se font appeler les « caverniers ». C’est ici que vit Rico, une jeune orpheline obsédée par l’Abysse, désirant marcher dans les traces de sa défunte mère. Un jour, lors de ses prospections, elle découvre le corps inanimé d’un jeune garçon. Elle n’imagine alors pas à quel point cette découverte va changer sa vie et accélérer son destin…

     

    Avis par Jake :

    Un coup de cœur ! Comment ne pas succomber immédiatement ? Tous les points sont réunis pour passer un moment divin ! On a l’impression de suivre un film ! Commençons par les dessins, qui sont superbes ! Le format géant est évidemment un très bon point également qui fait sortir le manga du lot… Les traits sont très précis et les protagonistes immédiatement adorables. Mais le monde fantastique que l’on découvre vaut celui d’Avatar ! C’est hallucinant ! La trame est carrément palpitante avec des artefacts, un univers incroyable et mystérieux, et des personnages qui le sont tout autant ! Ce qui fait également le point fort du récit, c’est la connexion qui s’établit entre les enfants. C’est touchant, et ils forment un petit groupe unis que l’on veut voir triompher… L’aventure commence à peine et je suis déjà accro ! Vite, la suite !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Alderamin on the sky - Tome 05 - Taiki Kawakami & Bokuto Uno

     

    Résumé :

    Ikta Solork, cadet de l’académie militaire de Ktjvarna est envoyé en poste dans la garnison Nord réputée tranquille. Mais la tribu des Shinaaks, persécutée par le commandant en chef de la garnison, décide de se révolter et de déclarer la guerre à l’empire. Ikta est forcé de participer à cette guerre civile dont l’issue apparait incertaine. Cependant, au milieu des combats, Ikta se retrouve à la tête de son groupe !

     

    Avis par Jake :

    C’est assez étrange parce que les différentes trames de ce seinen pourraient presque être indépendantes les unes des autres. A l’exception d’Ikta, on a très peu de protagonistes importants qui sont présents dans l’Histoire (ou alors, ils font de courtes apparitions assez peu importantes). Donc on suit pour l’intérêt politique, avec ses batailles. Et évidemment pour son personnage principal : Ikta. Ce dernier est assez impressionnant : alors que l’on a l’impression qu’il brille par sa paresse, lorsqu’il prend les commandes, il devient un expert hors pairs capable de réfléchir comme pas deux ! Dès lors, c’est très agréable à suivre, car très fluide : on se laisse guider par le personnage et ses capacités d’analyse. Les graphismes sont très réussis. C’est un genre assez à part, et cela va plutôt bien du coup avec le côté atypique de la trame… Doucement mais sûrement je me laisse conquérir ! ^^

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Bungô stray dog - Tome 08 - Kafka Asagiri & Harukawa 35

     

    Résumé :

    Suite à une proposition d’Atsushi, Fukuzawa et Mori, les patrons respectifs de l’Agence des détectives armés et de la Mafia portuaire, se rencontrent dans le but de former une alliance potentielle afin de venir à bout de la guilde, mais en vain. Dazai décide alors d’aller capturer Q, mais trouve sur son chemin Lovecraft et Steinbeck. C’est à ce moment qu’apparait à ses côtés un protagoniste des plus inattendus !

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ce volume ! Il y a de plus en plus d’action, et en parallèle on en apprend toujours plus sur les protagonistes. Il n’y a pas une seule vedette mais plusieurs personnages très charismatiques qui se développent en parallèle… Le duo que forment Dazai et son ancien partenaire est absolument génial ! Ils ont une harmonie tellement minable que c’en est hilarant ! Ils se complètement parfaitement en terme de capacités, mais se volent dans les plumes en permanence… A poursuivre, vraiment ! Atsushi AKA le tigre-garou est plein de courage, et très positif… Il est notre œil nouveau, l’équivalent du lecteur : celui qui intègre ce groupe et cet univers exceptionnel… Les graphismes sont très travaillés. Il y a un charme ancien avec une précision parfaite. Bref, un seinen que j’affectionne tout particulièrement et qui semble se bonifier à chaque numéro !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Le 3e Gédéon - Tome 05 - Taro Nogizaka

     

    Résumé :

    France, dans les derniers jours de l’Ancien Régime. Grâce aux machinations de Georges, Robespierre a décidé de s’attaquer à Louis XVI, le père du royaume. Échauffée par la faction révolutionnaire, la foule prend les armes et s’attaque à l’imprenable Bastille ! Tandis que Gédéon se démène pour tenter d’établir le dialogue entre le peuple et la monarchie, Georges prend la tête de l’assaut contre la forteresse. Leurs destins se mêlent aux fils de l’histoire, en ce jour fatidique qui marque le début de la Révolution…

     

    Avis par Jake :

    Le 3e Gédéon poursuit dans sa lignée assez perturbante… Les notions de bien et de mal sont assez floues. Les idéologies sont extrêmement importantes dans ce seinen. Le tout fait très « vrai », de façon que l’on ignore même la part de romance dans l’Histoire… On est spectateur impuissant face à ce jeu étrange, et on va même jusqu’à déplorer la chute de l monarchie qui semble très positive sous ce jeu de lumière… Et pourtant, quelles que soient les machinations qui se trament, on assiste également aux bases de la démocratie telle qu’on la connait… Les graphismes sont très forts, ils jouent sur le réalisme et sur un côté un peu gothique et gore très bien dosé. Bref, c’est assez étrange mais ça fonctionne en interpelant…

    Lien direct : Editions Glénat 


    votre commentaire
  • Monster musume - Tome 04 - Okayado

     

    Résumé :

    Kimihito et ses colocataires Monster girls ont échappé au réalisateur pervers qui les persécutait… Mais ils ne sont pas pour autant au bout de leurs surprises, car la semi-humaine que le pervers hébergeait s’est échappée. Et elle ne tarde pas à kidnapper le jeune homme ! Mais les qualités de Kimihito lui feront bientôt changer d’avis… Cela signifie-t-il la venue d’une nouvelle colocataire sexy ? Puis les Monster Girls tentent de nouveaux sous-vêtements plus adaptés à leur morphologie, et rendent même visite à une semi-humaine qui a ouvert une salle de sport spécialisée ! De quoi lancer un petit tournoi sympathique…

     

    Avis par Jake :

    Ce seinen est trop fun ! Il n’y a aucune prise de tête et tout résulte toujours par du positif, même si le cheminement blesse souvent ce pauvre Kimihito… mais ça passe pour tous ses côtés un peu pervers ! Les protagonistes féminins se ressemblent beaucoup par leur possessivité envers le garçon, mais c’est là la base de ce manga ! Clairement, il est beaucoup question de sexualité, car les Monster girls sont pour le moins aguicheuse et sacrément bien faîtes physiquement (enfin souvent que la partie supérieure puisque la zone inférieure est « monstrueuse » ^^). Les graphismes sont très chouettes : modernes et précis, ils permettent de mettre en avant les originalités de chaque espèce de monstre. Il n’y a pas de vrai fil rouge, on suite juste (comme le dit le sous-titre) le quotidien de cette sacrée ménagerie. Et pour ma part, je trouve cela très réussi !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique