• Graineliers - Tome 01 - Rihito Takarai

     

    Résumé :

    Lucas vit dans un village de campagne. À la mort de sa mère qu’il n’a pratiquement jamais connu, son père se lance à corps perdu dans des expériences mystérieuses… Des années plus tard, lorsque la garde de l’Organisme de recherche des Graineliers fait irruption chez eux pour arrêter son père, ce dernier confie alors à Lucas une poignée de graines en lui disant ces mots : « Laisse-moi au moins te protéger, toi. »

     

    Avis par Jake :

    J’adore ! Comme la majorité des sorties Ototo, il s’agit là d’un seinen pour le moins original ! Le rythme l’est, mais c’est avant tout son thème qui stupéfait… Il est question de vendeurs illégaux de graines. Et d’un garçon pourchassé car il est devenu partiellement végétal… On ne sait pas encore dans quelle direction va partir le manga, évidemment. Mais on ne peut qu’être intrigué par les premiers éléments distillés dans l’histoire. Une amitié forte, un enfant au passé bercé de secrets. Un jeune homme différent qui a perdu sa famille et capable de nouvelles prouesses non imaginées… Les graphismes ressemblent à ceux d’un shojo en mieux. Le coup de crayon est très souple, les personnages un peu androgynes et les décors plutôt épurés. Mais la précision demeure. Et le tout est emprunt de modernité. Bref, j’ai déjà très envie de découvrir la suite…

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Dark king of kings - Tome 01 - Miyuki Aramaki

     

    Résumé :

    Au 13e siècle en Europe, le pays de Lublin sombre dans les ténèbres à la suite de l’invasion de son voisin, le grand Duché de Russo. Stephan, l’un des enfants du roi de Lublin, est le seul survivant. Il va être recueilli par son oncle et tomber amoureux de la fille de ce dernier. Mais en voulant l’embrasser, il va réveiller quelque chose de sombre qui sommeillait en lui depuis l’attaque de son pays.

     

    Avis par Jake :

    Une forme de vampirisime au moyen-âge… Une nouvelle fois, on touche à un sujet très original. On n’est pas encore véritablement attaché aux personnages, mais on est évidemment intrigué par une trame comme celle-ci. Cela reste très étrange et on ne sait pas vraiment dans quelle direction la trame va aller. En particulier à la fin, lorsqu’on réalise que Stephan est capable de transformer d’autres humains… J’aime beaucoup le style un peu « lourd » du graphisme qui colle parfaitement à l’image du Moyen-Age. Un trait appuyé mais très précis, des dessins un peu sombre. Tout récent au Japon, ce seinen donne très envie de s’y intéresser…

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Bungô stray dogs - Tome 09 - Kafka Asagiri & Harukawa 35

     

    Résumé :

    Atsushi n’a plus qu’un but, stopper la chute de Moby Dick sur Yokohama pour empêcher la destruction totale de la ville, mais il se retrouve pris entre Akutagawa monté sur la forteresse volante pour l’affronter, et Fitzgerald, dont le pouvoir dépasse l’entendement. Devant la puissance phénoménale de ce dernier, Atsushi et Akutagawa sont contraints de modifier leurs plans… Dénouement de la confrontation entre les trois organisations aux pouvoirs paranormaux !

     

    Avis par Jake :

    Ce dernier volume de l’arc sur les trois organisations aux pouvoirs paranormaux met principalement en avant le combat final. Loin de s’éterniser, il nous permet de suivre plusieurs protagonistes et a également l’avantage d’expliquer les raisons qui ont poussé Fitzgerald à lancer son offensive. L’issue n’est pas surprenante en elle-même, évidemment, mais le tout est bien mené. On se demande ce qui va suivre… Cet arc aura eu le mérite d’intégrer complètement Atsushi à l’équipe. Les graphismes ne varient pas d’un iota. Depuis le début, Bungô stray dogs fait profiter son lecteur d’un style inimitable avec lequel j’accroche énormément ! C’est moderne, fluide… Il me tarde de découvrir dans quel sens va aller la prochaine trame !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Made in abyss - Tome 04 - Akihito Tsukushi

     

    Résumé :

    Désormais accompagnés de Nanachi, Rico et Légu reprennent leur route vers les Tréfonds. Pour parvenir au 6ème niveau, ils doivent obligatoirement passer par l’avant-poste de la ligne de front, la base de Bondold. Ozen avait mis nos héros en garde contre ce siffleur blanc, et leur compagnon à fourrure a déjà fait la terrible expérience de sa cruauté. A leur arrivée, lorsque le seigneur de l’aurore les accueille à bras ouverts, l’inquiétude de Nanachi augmente d’un cran… Que leur réserve-t-il ?

     

    Avis par Jake :

    En seulement quatre volumes, je suis complètement tombé amoureux de ce seinen. On pourrait croire, avec ces dessins incroyablement beaux et mignons qu’il s’agit d’un shonen pour enfants… il n’en est rien. Les thèmes sont tout à fait adultes. En fait, c’est terriblement novateur de suivre de jeunes enfants à travers des aventures dures… pour un public adulte ! Et plus on s’enfonce dans les abysses, plus les alternatives qui guettent Rico et Légu semblent teintées de mort. De nouveaux protagonistes viennent accroitre le mystère, alors que d’autres renforcent l’équipe que forme le duo. Les dessins sont vraiment parfaits. Le grand format de cette sortie Ototo les met en valeur, avec un contraste de gris exemplaire et des coups de crayons précis et touchants. Une réussite pure !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • No game no life - Tome 02 - Mashira Hiiragi & Yuu Kamiya

     

    Résumé :

    Sora et Shiro sont deux frères et soeurs : le plus grand est sans emploi, la plus jeune, déscolarisée. Ils vivent ensemble confinés chez eux, en marge de la société. Sur Internet, on parle d’eux comme une véritable légende urbaine, au vu de leur talent aux jeux vidéo. Le monde réel, lui, n’est rien de plus qu’un « jeu pourri » pour la fratrie. Mais un beau jour, quelqu’un se surnommant « Dieu » les transporte soudainement dans un autre monde où tout serait déterminé par les jeux ! Ils se retrouvent à Elchea, le pays des imanitys, et font la rencontre de Stéphanie Dola, petit fille du précédent roi. Ils décident alors de participer au tournoi qui élira le prochain souverain du pays et affrontent Kurami Zell, la jeune imanity ayant vaincu Seph, pour l’ultime partie qui décidera du futur roi.

     

    Avis par Jake :

    J’ai préféré ce volume au précédent. Nous sommes désormais au cœur de l’histoire, et même si tout ce nouvel univers se construit toujours, on a une certaine dynamique qui a été établie… Sora et Shiro sont deux originaux. Parfois, ils brisent leur carapace pour se montrer un peu humain, notamment avec Stéphanie. Mais majoritairement, ils sont assez sûrs d’eux et de leurs compétences, ce qui n’en fait pas vraiment un duo foncièrement agréable à suivre. L’originalité de ce monde découvert plait bien, en revanche, on prend plaisir à le découvrir avec eux. On reste très surpris qu’ils ne s’interrogent pas davantage sur les raisons qui le sont transportés ici, ou même sur l’existence d’un tel monde… Le côté « jeux », facon Yu-Gi-Oh! est assez sympa à découvrir. Les graphismes en eux-mêmes ne me plaisent pas franchement, m’ais j’apprécie le côté très original et novateur du coup de crayon… A suivre donc…

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • La fille du temple aux chats - Tome 02 - Makoto Ojiro

     

    Résumé :

    Gen décide de quitter son cocon familial et d’intégrer un lycée à la campagne où il a vécu étant tout petit. Il retrouve sa grand-mère et s’installe dans le vieux temple où vit déjà Chion, une jeune femme d’une vingtaine d’année. Cette cousine éloignée a pris la succession de la grand-mère et garde un excellent souvenir de Gen, enfant. Leur complicité enfantine aurait-elle survécu à toutes ces années ?

     

    Avis par Jake :

    Incroyablement doux ! Ce second volume confirme les sentiments du premier… On a affaire à des personnages très attachants. On suit leurs aventures qui, certes peuvent manquer de peps, mais qui sont très reposantes. C’est un vrai seinen où l’ambiance est presque un personnage en soi ! La relation entre Gen et Chion est mignonne. On sent évidemment que le garçon a des sentiments pour la jeune femme, qu’elle ne lui est pas indifférente. En revanche, il semble impossible de déchiffrer ce que ressent Chion… J’aime beaucoup les dessins qui sont également très simples. C’est un manga qui invite au repos, au calme. C’est très original et ça fait beaucoup de bien !

    Lien direct : Editions Soleil 


    votre commentaire
  • Fate/stay night : Heaven's feel - Tome 03 - Taskohna & Type-Moon

     

    Résumé :

    Une mystérieuse petite fille du nom d’Illyasviel fait son apparition devant Shirô. Son Servant, le Berserker, semble posséder une puissance incomparable… et c’est sur les ordres de son maître qu’il se jette sur Saber ! Le père Kotomine dévoile quant à lui un à un les mystères entourant la Guerre sainte débutée dans la ville de Fuyuki…

     

    Avis par Jake :

    Bon, il faut accepter que l’ambiance et la dureté de ce manga n’ait rien à voir avec celui de la série préférée… Et à partir de ce moment, on se régale complètement ! L’histoire avance vite, les personnages sont attachants. Malgré certaines incohérences (pourquoi Illyasviel n’en profite pas pour tuer tout le monde alors qu’elle a clairement le dessus et la possibilité de faire d’une pierre deux coups ?), on se régale parce que l’action est omniprésente. J’adore pour ma part les nombreux liens avec Fate/zéro (que j’avais carrément adoré !). Si ce dernier était bien un seinen, cette nouvelle série a plus des allures de shonen. Les graphismes sont également bien plus clairs, et bien plus légers. Ca reste du très beau travail avec beaucoup de régularité. On apprécierait un poil plus de contrastes (avec des teintes de gris) et quelques détails en plus. Mais on est déjà accro !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • In one's last moment - Kentaro Fukuda

     

    Résumé :

    Mamoru Kaname, 16 ans, peut voir la mort de ceux qu’il touche, ce qui lui vaut le surnom de « dieu de la mort ». Un jour, il découvre comment Kana Shiraishi doit mourir. Il s’engage alors dans une lutte sans fin pour changer le destin de celle qu’il aime.

     

    Avis par Jake :

    J’ai remis à plus tard ce manga par rapport à sa couverture… Et je regrette de ne pas l’avoir découvert plus tôt ! C’est parfois un peu hésitant dans le genre, entre l’horreur, le fantastique, et le dramatique. On se dit également que c’est très dommage que l’on ait affaire à un one shot et pas à un manga plus long. Il y a des bases très bonnes, comme un scénario exemplaire qui peut faire penser à Death note par certains aspects (oui c’est un beau compliment). Il aurait fallu plus de temps, car on campe les personnages relativement vite et les nombreux éléments perturbateurs qui font des twists excellents s’enchainent un peu vite. Le côté dramatique est assez superbement mené, car avec un seul volume, le mangaka parvient brillamment à toucher son lecteur. Le côté cicatrice du pouvoir marche très bien, je regrette que le dessin aille jusqu’à l’os, ça enlève finalement du réalisme… Mais la qualité du graphisme est très bonne. Un très bon one shot, bourré de qualités !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Gate - au delà de la porte - Tome 09 - Yakumi Yanai & Satoru Sao

     

    Résumé :

    Après avoir réussi à étouffer l’épidémie de fièvre des sables à Crety, Itami et ses compagnes de route se rendent à Rondel, la ville des érudits. C’est là que Lelei retrouve sa demi-sœur, Arpeggio… Mais ces retrouvailles vont donner lieu à une querelle explosive entre les deux magiciennes !

     

    Avis par Jake :

    J’avais peur que le soufflet ne redescende après la trame sur la fièvre des sables… Mais non seulement celle-ci à été complètement géniale jusqu’au bout, mais en plus, à la fin de cette action… c’est encore de l’action qui m’a attendu ! Les magiciennes sont vraiment bonnes, et c’est super de créer une trame personnelle concernant la famille de Lelei. Lui trouver une adversaire vraiment spéciale et qui partage ses capacités magiques ! La partie politique qui accompagne le trame depuis le tout début de seinen a donc bien régressé pour trouver une place honorable et à mon sens idéale pour ne pas casser le rythme de ce manga ! Les dessins gardent tout de leur précision, et en particulier face au monstre typé minotaure… Je me régale !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Signal 100 - Tome 02 - Arata Miyatsuki & Shigure Kondo

     

    Résumé :

    Mr Shimobe, professeur principal et souffre-douleur d’une classe indisciplinée, diffuse à ses élèves un film étrange. Ils réalisent alors qu’ils viennent d’être hypnotisés ! Pour parfaire sa vengeance, Mr Shimobe se suicide après leur avoir dévoilé une dernière information : il existe 100 actions à ne pas réaliser sous peine de mort ! Leur vie prend alors un tournant macabre.

     

    Avis par Jake :

    Si l’on pensait qu’avec un tel postulat de départ, la trame serait linéaire… on se trompait ! De nouveaux rebondissements ne manquent pas de venir pimenter les horreurs que Mr Shimobe avaient déjà prévu pour la classe. Ca devient de plus en plus dur et gore. Des thèmes intéressants et très controversés sont mis en avant, notamment la persécution des uns par les autres, et les répercussions que cela peut avoir. Dès lors, est-ce que les bourreaux méritent des châtiments pires que ceux qu’ils ont infligés ? Et jusqu’où peut-on aller pour sauver sa propre vie et celle de ceux que l’on aime ? En ce sens, on retrouve beaucoup des anciens mangas ayant pour thème le survival game, façon Battle royale. On surf quand même beaucoup sur l’humiliant, le gore et le sexuel… mais c’est le jeu ! C’est surtout l’imagination de l’horreur qui nous captive…

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Fate/stay night : Heaven's feel - Tome 02 - Taskohna & Type-Moon

     

    Résumé :

    Deux étranges silhouettes s’affrontent dans la cours de l’école. L’une d’entre elles tente de s’en prendre à Shirô, lorsqu’apparaît une étrange guerrière aux cheveux blonds. La vie de Shirô et Sakura bascule alors brusquement dans l’inconnu…

     

    Avis par Jake :

    Si le premier volume nous a permis de découvrir Shirô et ses origines (mais manquait cruellement d’action), on peut dire qu’ici, on attaque réellement le cœur de la trame ! En effet, la guerre sainte est bel et bien ouverte et les premiers affrontements commencent. La raison pour laquelle le jeune homme est devenu un mage est toujours assez peu claire… En effet, il n’a clairement pas les mêmes capacités que ses ennemis, ce qui risque de corser la donne. Mais on ne peut pas douter du fait qu’il ait une alliée vue l’aide que lui a apporté Sakura. D’ailleurs, les desseins de cette dernière sont assez peu clairs… La Saber (le « roi » Arthur donc) de Fate/zero est de retour… Ce n’était pas mon personnage préféré et ce n’est toujours pas le cas : elle est trop sérieuse… Les graphismes sont très bons, moins sombres que la série précédente, mais tout aussi précis. Les couvertures qui semblent suivre un thème sont vraiment classes. J’ai adoré que les mangaka fassent la liaison avec la trame de Fate/zero… On a très envie de découvrir la suite !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • L'attaque des titans - Tome 26 - Hajime Isayama

     

    Résumé :

    Les Mahr ont réuni des personnalités du monde entier afin d’affirmer sur la scène internationale la dangerosité de l’île du Paradis. C’est ce moment que choisit Eren pour jaillir et commettre des ravages aussi bien dans la population que dans les rangs de la haute administration militaire. Il engage aussitôt le combat face au “Titan marteau d’armes”. Rejoint par ses alliés, la mêlée devient générale !

     

    Avis par Jake :

    Encore un volume bien gore ! La bataille prend fin. Les morts sont nombreuses, et cela touche également des personnages que l’on appréciait. Depuis que j’ai découvert ce seinen (sur le tard), il me laisse la même impression bizarre. Un sentiment doux amer. Comme s’il me faisait parfois autant de mal que de bien. En fait, la vue est très objective de la situation. Et même si on suit en majorité les protagonistes issus de l’île du Paradis, le conflit étant présenté de manière claire et sans à priori ; il n’y à pas de prises de partie. Du coup, les retombées catastrophiques ne peuvent que marquer. Les morts sont dures. Ca marque… même si on ne s’est pas à proprement parlé pris d’affection pour certains protagonistes. C’est une guerre horrible où chaque camp a vraiment l’impression de faire le nécessaire. Les graphismes sont très réalistes. Durs et souvent gores. C’est vraiment une œuvre intéressante et originale…

    Lien direct : Editions Pika


    1 commentaire
  •  

    Résumé :

    Lawrence et Holo se replient dans la ville de Svelnel après avoir essuyé une défaite face au comptoir de Devau… Ils sont sur le point de s’enfuir tous les deux lorsqu’un événement inattendu va à nouveau bouleverser la donne.

     

    Avis par Jake :

    Ce n’est pas sans émotion que j’ai lu ce dernier volume de Spice & wolf… Après 4 ans à suivre leurs aventures, on ne peut que s’être attaché à Lawrence et Holo. Evidemment, la couverture fait office de spoiler, mais on ne peut la renier tellement elle est belle et touchante. Au même titre que ce seinen, la relation des deux protagonistes a su se construire, grandir, et devenir quelque chose de très beau. L’un ne va plus sans l’autre et alors qu’ils n’étaient jusque là « que » des compagnons de route vers leurs objectifs diverses, ils se rendent compte qu’ils sont l’un pour l’autre ce qui importe le plus… devant tout le reste. Du coup, le lecteur est un peu perturbé au départ. Et on se rend finalement compte que le chemin compte plus que la destination (je sais, c’est beau ce que je dis). Les tensions qui étaient légions au départ se sont complètement apaisées. On retrouve des protagonistes que nous aimions beaucoup et qui ont croisé la route de nos amis… Et la dernière trame se conclut avant que Lawrence et Holo ne puissent profiter de leur propre fin personnelle. C’est le premier manga que j’ai découvert, qui avait un rythme aussi lent et posé, et il m’a fait découvrir et apprécier beaucoup de chose. Je ne peux donc qu’être ému à la lecture de cette fin très douce et adaptée…

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Battle royale ultimate edition - Tome 03 - Koushun Takami & Masayuki Taguchi

     

    Résumé :

    La république d’Extrême Orient, nation totalitaire d’Asie, expérimente un jeu de massacre appelé « le programme ». Des classes de 3e sont choisies arbitrairement pour y participer. Les élèves d’une même classe doivent s’entretuer jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un seul survivant. Telle en est la cruelle règle. Les 42 élèves de la classe de 3e du collège Shiroiwa se retrouvent engagés dans ce véritable « jeu de la mort », sans même savoir pourquoi…

     

    Avis par Jake :

    J’adore ! Deux petits groupes se sont véritablement formés pour défaire l’organisation qui les a envoyés sur l’île… Malheureusement, cela n’empêche pas les autres de jouer de manière individuelle et de tenter de tuer tout le monde. A mon sens, le plus intéressant reste les protagonistes intermédiaires. Ce qui sont parfois perdus, avec des idéaux moins forts (ou qui ont simplement davantage les pieds sur terre !), car cela font face à un conflit terrible : doivent-ils tenter de faire confiance, de trouver une alternative (au risque de mourir), ou doivent-ils continuer le jeu… quitte à perdre leur Humanité. C’est passionnant, et avec des flashbacks intelligents, le mangaka parvient à attacher véritablement son lecteur aux protagonistes, alors même qu’il s’apprête à s’en débarrasser. Des graphismes toujours un poil too much et terriblement ’90s… que j’adore ! Vivement la suite !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Origin - Tome 03 - Boichi

     

    Résumé :

    Le directeur d’Oku Electronics, M. Yamada, et la jeune Ai veulent voler un robot militaire de l’AEE. Or, les voyous qui ont été recrutés pour ce plan ayant eu en tête de le récupérer, la petite fille se met à tuer les traîtres à bord du robot militaire. Origin est témoin de l’horrible avidité des hommes, mais écoutant son principe de vie, il se met en tête d’affronter cette arme ultime pour sauver le plus d’humains possibles !

     

    Avis par Jake :

    J’aime beaucoup ! Loin de se prendre au sérieux, l’histoire part parfois un peu dans tous les sens ! Le personnage principal est vraiment à la recherche du sens de la vie, de la sienne en tous cas. Et si les moments purement SF sont vraiment géniaux avec des scènes de combats qui plaisent beaucoup et de la technologie à revendre… c’est également le cas des passages qui le forcent à côtoyer les Humains ! Origin devient complètement maladroit et c’est vraiment agréable car cela nous permet de découvrir un être tout en contrastes et avec de nombreuses facettes. On est toujours en train de découvrir les bases de la trame… Le graphique me plait énormément ! Il a un petit côté vintage très précis et cela contraste avec l’effet futuriste du thème ! C’est assez peu courant de trouver ce coup de crayon, et cela achève de conquérir le lecteur ! Bref, à découvrir sans attendre !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • The empire of corpses - Tome 01 - Project Itoh & Toh Enjoe's & Tomoyuki Hino

     

    Résumé :

    À la fin du 19e siècle, une technologie révolutionnaire permettant de redonner la vie à des cadavres humains se répand dans le monde entier. L’intégration d’âmes factices par le biais d’un nécrogiciel permet ainsi d’exploiter les nécromates, main d’œuvre gratuite et corvéable à merci. Pris en flagrant délit de «  résurrection  » non autorisée, John Watson, brillant étudiant en médecine, est contraint par le gouvernement britannique de rechercher les écrits légendaires du docteur Victor Frankenstein dans lesquels serait inscrit le procédé qui a permis la naissance de "la Créature", le seul cadavre doté de parole et de libre-arbitre.

     

    Avis par Jake :

    Un style très original, autant dans le scénario que dans le coup de crayon. L’histoire est pas mal. Elle part d’un bon postulat de départ qui rebondit sur l’histoire de la créature de Frankenstein et va beaucoup plus loin. Il y a une idée pas si éloignée que ça de la robotique et la notion d’âme semble très importante. Il n’y a pas vraiment d’affection qui transparait envers les protagonistes, et on se demande comment cela pourrait-être le cas à ce rythme avec une saga en seulement trois opus. C’est très lent, et le dialogue manque parfois beaucoup à mon goût. Au niveau du graphisme, ça m’a fait penser à D. Grayman. Les décors sont malheureusement trop vides. Les personnages sont bien réalisés et c’est un style général qui plait. A voir avec la suite…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • L'atelier des sorciers - Tome 03 - Kamome Shirahama

     

    Résumé :

    Pour sauver un jeune garçon, Coco a utilisé un sort pour transformer un rocher en sable. Mais catastrophe ! Son sort a eu bien plus de portée qu’elle ne le pensait, et tout le lit de la rivière s’est effondré en conséquence. Coco est accusée par la milice magique d’avoir eu recours à un sort interdit et condamnée à voir sa mémoire effacée. Elle est sur le point d’être bannie à jamais du monde des sorciers…

     

    Avis par Jake :

    Première impression confirmée avec ce troisième opus : j’adore ce manga ! L’ambiance y est pour beaucoup ! On a beau évoluer dans du fantastique, avec des sorciers, contrairement à Harry Potter, il y a une note résolument vintage dans ce seinen ! On sent la magie version vieille école, et cela se sent également au dessin. Les personnages sont très attachants, et on commence à déceler la présence ennemie, ce qui signifie des conflits intéressants à venir… Le personnage de Tarta est sacrément attachant ! Ce petit garçon incapable de faire de la magie à cause de sa maladie, et qui apprend à passer outre… J’espère qu’il s’agira d’un protagoniste récurrent ! Le coup de crayon est très précis, souvent un peu sombre avec une gamme de gris exemplaire ! C’est superbe, et on le comprend directement avec la couverture qui est… magique !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Starving anonymous - Tome 01 - Yuu Kuraishi & Kazu Inabe & Kengo Mizutani

     

    Résumé :

    En plein mois de mars, le Japon est frappé par une exceptionnelle et inexplicable vague de chaleur. Iye, lycéen qui aimerait devenir dessinateur, est soudainement kidnappé alors qu’il rentre de l’école avec son ami Kazu. Il se réveille dans un hangar, entouré d’hommes congelés et d’autres totalement hagards et obèses. Le paysage qui s’offre à lui est terrifiant, mais il est loin d’être au bout de ses surprises. Le cauchemar ne fait que commencer...

     

    Avis par Jake :

    Wahou ! Si j’ai été perturbé par la couverture, je l’ai été bien plus à la lecture de ce seinen ! Dérangeant au possible, on oscille entre l’horreur et la science-fiction durant tout le manga ! Ce n’est pas juste l’imagination qui fait peur, avec un scénario proprement terrifiant qui mêle agence gouvernementale et semble-t-il, invasion extraterrestre… Mais également la nature humaine révélée via certains protagonistes importants qui fait vraiment peur ! Forcément avec de telles révélations, on ne peut quitter le seinen des mains ! La question est de savoir si on parviendra à conserver ce niveau d’intérêt par la suite. Iye est plutôt attachant, mais jusque là c’est sans nul doute la trame qui captive… Les graphismes sont relativement bons. Très simples avec des décors parfois un peu légers, mais ils font le boulot et contribuent à plonger le lecteur dans l’angoisse avec des scènes clairement réservées aux adultes par leurs côtés gores ou sexuellement explicites… A suivre !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Iron hammer against the witch - Tome 01 - Murata Shinya & Hiyama Daisuke

     

    Résumé :

    Dans la ville sainte de Sévolle, l’église Catholite pratique encore régulièrement la chasse aux sorcières… Les exécutions de sorcières sont devenues une distraction pour les habitants de Sévolle mais aussi un moyen pour ces derniers de montrer leur dévotion et leur loyauté envers l’église. Sauf qu’en réalité, cette chasse aux sorcières est organisée par un démon. Que deviennent les victimes de ces atrocités ? La revanche des sorcières débute maintenant…

     

    Avis par Jake :

    Premier tome d’une courte saga en trois volumes ! Ici, on s’intéresse aux sorcières et on dénigre clairement la religion à travers ce qu’elle a pu engendrer (et engendre…) de plus horrible : les persécutions. L’œuvre semble un peu brouillon, et assez gore sur ce qu’elle montre. Si les graphismes ne sont pas horribles en eux-mêmes, on nous montre malgré tout de nombreuses méthodes de torture. Le principe en revanche de déclenchement des pouvoirs chez une sorcière est assez intéressant, et cela peut donner un manga plutôt bon. En trois numéros seulement, est-ce que cela sera le cas ? Le fait d’ajouter un démon et d’instaurer des sorcières du côté de la religion permet de dénaturer la réalité et d’instaurer un peu de chaos dans ce que l’on attend. Mais les répétitions de combats entre les sorcières brouillent un peu le suspense, dès ce premier volume… Les dessins manquent de détails, néanmoins les personnages sont bien dessinés et rappellent parfois dans le style Soul eater (sacré compliment pour info…). A voir avec la suite.

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Happiness - Tome 04 - Shuzo Oshimi

     

    Résumé :

    Yûki a sauvagement attaqué sa mère à l'hôpital et s'est enfui. Dans le même temps, Makoto est enlevé par un groupe d'hommes qui connaissent son secret, mais il parvient à s'échapper grâce à l'intervention de Yûki. Les deux garçons se rendent alors auprès de Nora pour lui demander de l'aide...

     

    Avis par Jake :

    Un ovni de littérature ! On peut l’observer rien qu’à sa couverture délirante. Je dois dire que je ne comprends pas exactement pourquoi, mais je suis assez captivé par cette œuvre. Il faut dire que l’on n’a aucune idée de la direction que l’intrigue va prendre. Le tout est très perturbant. J’adore la relation qui lie Nora et Makoto. Il y a une certaine douceur entre les deux. Nora prend un soin extrême avec le garçon. Yûki lui, vit quelque chose de très perturbé de son côté ! Lorsqu’il rejoint Nao, ça devient extrêmement bizarre… Triste aussi. Il y a un côté très pathétique à ce seinen. Les graphismes vont clairement dans ce sens. C’est particulièrement vide. De ce fait, le volume passe très vite, sans donner un grand nombre d’informations, car le texte est souvent absent de cases consécutives. Mais ça marche : on en veut plus !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique