• The empire of corpses - Tome 01 - Project Itoh & Toh Enjoe's & Tomoyuki Hino

     

    Résumé :

    À la fin du 19e siècle, une technologie révolutionnaire permettant de redonner la vie à des cadavres humains se répand dans le monde entier. L’intégration d’âmes factices par le biais d’un nécrogiciel permet ainsi d’exploiter les nécromates, main d’œuvre gratuite et corvéable à merci. Pris en flagrant délit de «  résurrection  » non autorisée, John Watson, brillant étudiant en médecine, est contraint par le gouvernement britannique de rechercher les écrits légendaires du docteur Victor Frankenstein dans lesquels serait inscrit le procédé qui a permis la naissance de "la Créature", le seul cadavre doté de parole et de libre-arbitre.

     

    Avis par Jake :

    Un style très original, autant dans le scénario que dans le coup de crayon. L’histoire est pas mal. Elle part d’un bon postulat de départ qui rebondit sur l’histoire de la créature de Frankenstein et va beaucoup plus loin. Il y a une idée pas si éloignée que ça de la robotique et la notion d’âme semble très importante. Il n’y a pas vraiment d’affection qui transparait envers les protagonistes, et on se demande comment cela pourrait-être le cas à ce rythme avec une saga en seulement trois opus. C’est très lent, et le dialogue manque parfois beaucoup à mon goût. Au niveau du graphisme, ça m’a fait penser à D. Grayman. Les décors sont malheureusement trop vides. Les personnages sont bien réalisés et c’est un style général qui plait. A voir avec la suite…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • L'atelier des sorciers - Tome 03 - Kamome Shirahama

     

    Résumé :

    Pour sauver un jeune garçon, Coco a utilisé un sort pour transformer un rocher en sable. Mais catastrophe ! Son sort a eu bien plus de portée qu’elle ne le pensait, et tout le lit de la rivière s’est effondré en conséquence. Coco est accusée par la milice magique d’avoir eu recours à un sort interdit et condamnée à voir sa mémoire effacée. Elle est sur le point d’être bannie à jamais du monde des sorciers…

     

    Avis par Jake :

    Première impression confirmée avec ce troisième opus : j’adore ce manga ! L’ambiance y est pour beaucoup ! On a beau évoluer dans du fantastique, avec des sorciers, contrairement à Harry Potter, il y a une note résolument vintage dans ce seinen ! On sent la magie version vieille école, et cela se sent également au dessin. Les personnages sont très attachants, et on commence à déceler la présence ennemie, ce qui signifie des conflits intéressants à venir… Le personnage de Tarta est sacrément attachant ! Ce petit garçon incapable de faire de la magie à cause de sa maladie, et qui apprend à passer outre… J’espère qu’il s’agira d’un protagoniste récurrent ! Le coup de crayon est très précis, souvent un peu sombre avec une gamme de gris exemplaire ! C’est superbe, et on le comprend directement avec la couverture qui est… magique !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Starving anonymous - Tome 01 - Yuu Kuraishi & Kazu Inabe & Kengo Mizutani

     

    Résumé :

    En plein mois de mars, le Japon est frappé par une exceptionnelle et inexplicable vague de chaleur. Iye, lycéen qui aimerait devenir dessinateur, est soudainement kidnappé alors qu’il rentre de l’école avec son ami Kazu. Il se réveille dans un hangar, entouré d’hommes congelés et d’autres totalement hagards et obèses. Le paysage qui s’offre à lui est terrifiant, mais il est loin d’être au bout de ses surprises. Le cauchemar ne fait que commencer...

     

    Avis par Jake :

    Wahou ! Si j’ai été perturbé par la couverture, je l’ai été bien plus à la lecture de ce seinen ! Dérangeant au possible, on oscille entre l’horreur et la science-fiction durant tout le manga ! Ce n’est pas juste l’imagination qui fait peur, avec un scénario proprement terrifiant qui mêle agence gouvernementale et semble-t-il, invasion extraterrestre… Mais également la nature humaine révélée via certains protagonistes importants qui fait vraiment peur ! Forcément avec de telles révélations, on ne peut quitter le seinen des mains ! La question est de savoir si on parviendra à conserver ce niveau d’intérêt par la suite. Iye est plutôt attachant, mais jusque là c’est sans nul doute la trame qui captive… Les graphismes sont relativement bons. Très simples avec des décors parfois un peu légers, mais ils font le boulot et contribuent à plonger le lecteur dans l’angoisse avec des scènes clairement réservées aux adultes par leurs côtés gores ou sexuellement explicites… A suivre !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Iron hammer against the witch - Tome 01 - Murata Shinya & Hiyama Daisuke

     

    Résumé :

    Dans la ville sainte de Sévolle, l’église Catholite pratique encore régulièrement la chasse aux sorcières… Les exécutions de sorcières sont devenues une distraction pour les habitants de Sévolle mais aussi un moyen pour ces derniers de montrer leur dévotion et leur loyauté envers l’église. Sauf qu’en réalité, cette chasse aux sorcières est organisée par un démon. Que deviennent les victimes de ces atrocités ? La revanche des sorcières débute maintenant…

     

    Avis par Jake :

    Premier tome d’une courte saga en trois volumes ! Ici, on s’intéresse aux sorcières et on dénigre clairement la religion à travers ce qu’elle a pu engendrer (et engendre…) de plus horrible : les persécutions. L’œuvre semble un peu brouillon, et assez gore sur ce qu’elle montre. Si les graphismes ne sont pas horribles en eux-mêmes, on nous montre malgré tout de nombreuses méthodes de torture. Le principe en revanche de déclenchement des pouvoirs chez une sorcière est assez intéressant, et cela peut donner un manga plutôt bon. En trois numéros seulement, est-ce que cela sera le cas ? Le fait d’ajouter un démon et d’instaurer des sorcières du côté de la religion permet de dénaturer la réalité et d’instaurer un peu de chaos dans ce que l’on attend. Mais les répétitions de combats entre les sorcières brouillent un peu le suspense, dès ce premier volume… Les dessins manquent de détails, néanmoins les personnages sont bien dessinés et rappellent parfois dans le style Soul eater (sacré compliment pour info…). A voir avec la suite.

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Happiness - Tome 04 - Shuzo Oshimi

     

    Résumé :

    Yûki a sauvagement attaqué sa mère à l'hôpital et s'est enfui. Dans le même temps, Makoto est enlevé par un groupe d'hommes qui connaissent son secret, mais il parvient à s'échapper grâce à l'intervention de Yûki. Les deux garçons se rendent alors auprès de Nora pour lui demander de l'aide...

     

    Avis par Jake :

    Un ovni de littérature ! On peut l’observer rien qu’à sa couverture délirante. Je dois dire que je ne comprends pas exactement pourquoi, mais je suis assez captivé par cette œuvre. Il faut dire que l’on n’a aucune idée de la direction que l’intrigue va prendre. Le tout est très perturbant. J’adore la relation qui lie Nora et Makoto. Il y a une certaine douceur entre les deux. Nora prend un soin extrême avec le garçon. Yûki lui, vit quelque chose de très perturbé de son côté ! Lorsqu’il rejoint Nao, ça devient extrêmement bizarre… Triste aussi. Il y a un côté très pathétique à ce seinen. Les graphismes vont clairement dans ce sens. C’est particulièrement vide. De ce fait, le volume passe très vite, sans donner un grand nombre d’informations, car le texte est souvent absent de cases consécutives. Mais ça marche : on en veut plus !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • La fille du temple aux chats - Tome 01 - Makoto Ojiro

     

    Résumé :

    Gen décide de quitter son cocon familial et d’intégrer un lycée à la campagne où il a vécu étant tout petit. Il retrouve sa grand-mère et s’installe dans le vieux temple où vit déjà Chion, une jeune femme d’une vingtaine d’année. Cette cousine éloignée a pris la succession de la grand-mère et garde un excellent souvenir de Gen, enfant. Leur complicité enfantine aurait-elle survécu à toutes ces années ?

     

    Avis par Jake :

    Tout mignon ! J’ai beaucoup aimé ce premier volume. Il y a une certaine simplicité. Il s’agit d’un garçon qui débarque dans un environnement qu’il ne connaît pas, et qui redécouvre une fille dont il était très proche enfant. Le rythme est très lent, on a l’impression d’être coupé du temps et de la civilisation dans le temps. J’aime comme Gen et Chion se côtoient, apprennent à connaître leurs modes de fonctionnement. Il y a un côté humain que je retrouvais dans Le chant des souliers rouges… Côté graphisme aussi c’est très orignal, et je trouve qu’on le note dès la couverture. Ce ne sont pas les traits habituels du manga. C’est plus arrondi. Plus ressemblant à la réalité finalement. Parfois les décors sont pratiquement inexistants, et à d’autres ils sont plein de détails superbes… C’est une œuvre qui interpelle… J’ai très envie de découvrir la suite.

    Lien direct : Editions Soleil 


    votre commentaire
  • Dead tube - Tome 09 - Mikoto Yamaguchi & Touta Kitakawa

     

    Résumé :

    Justiceman sévit en ville pour expurger le mal qui s’y propage. Les scènes d’exécution connaissent un véritable succès sur la chaîne Dead Tube du justicier, la Justice channel. Mais ce qui devait arriver arriva : la route de Justiceman finit par croiser celle du duo le plus craint du site : Tomohiro Machiya et la reine de la folie, Mai Mashiro…

     

    Avis par Jake :

    Un manga qui parvient à exploiter complètement le gore et le sexuel. On ne redira que rapidement ce qui a déjà été expliqué : politiquement incorrect, petits secrets cachés, trash et tout ce qui émoustille sans qu’on ne l’avoue. Avec un fond de violence très prononcé. Mais la trame avance pourtant ! Tomohiro ne ressemble plus à un humain, au point que Mai n’est qu’un instrument de sa vengeance : elle paraît inexistante dans ce numéro, même si elle trucide un paquet de joueurs… Tomohiro montre même qu’il se fiche des innocents à travers un passage… Son but ultime est révélé, et une part de nous souhaite qu’il aille jusqu’au bout. Qu’il fasse le nécessaire sans perdre des yeux l’objectif. Quitte à devenir ce qu’il méprisait au début… Les graphismes sont bons. On regrette franchement la censure au niveau des sexes, car tout ce qui est montré est bien plus explicite que le dessin à proprement parler des organes génitaux… C’est à se demander combien de temps peut durer ce seinen…

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Jusqu'à ce que nos os pourrissent - Tome 04 - Yae Utsumi

    Résumé :

    Les quatre amis décident d'enquêter pour découvrir l'identité du maître-chanteur qui a subtilisé le squelette et tué Akira. Très vite, ils vont apprendre que ce dernier était impliqué dans une sombre affaire et qu'il connaissait l'homme dont ils ont dû découper le corps... À la lumière de ces révélations, leurs liens, pourtant si forts, ne vont pas tarder à se dégrader...

     

    Avis par Jake :

    Plus les volumes passent et plus l’histoire s’assombrit. Mais ce qui est terrible c’est évidemment le manque de cohésion des amis, alors qu’elle était si marquée au début de l’histoire. Les histoires de sexe s’en mêlent et ce n’est pas pour faciliter la confiance entre les protagonistes. Ca devient presque une histoire politique avec le groupe qui s’en mêle et qui se met à faire chanter les amis restants. Si la première partie (le meurtre d’Akira), les regroupe tous, il sera un temps proche où ces nouveaux venus deviendront probablement des ennemis… Les éléments sont découverts tout petit à petit, ce qui est un peu frustrant. Les graphismes restent très bons avec un coup de crayon qui me rappelle celui des CLAMP. A suivre évidemment !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Monster musume - Tome 06 - Okayado

    Résumé :

    L’identité du mystérieux expéditeur de la lettre de menace est enfin révélée, et celui-ci leur apporte une nouvelle surprenante : Kimihito serait aux portes de la mort ! Et c’est sous l’aspect d’un nouveau monstre que la nouvelle se présente… Evidemment, les colocataires de Kimihito vont faire leur possible pour sauver celui qui prend soin d’elles… Mais n’en viendraient-elles pas à faire pire en voulant aider ?

     

    Avis par Jake :

    Hilarant ! Je me susi régalé avec ce nouveau volume ! J’avais peur qu’à mesure que les protagonistes augmentent, j’aie du mal à suivre… Mais il n’en est rien ! Chacune des additions faîtes à la colocation de Kimihito arrive avec son propre caractère bien individuel et marqué. Ainsi, c’est autant de personnalités souvent très drôles qui viennent s’ajouter. Lala, la nouvelle, est complètement décalée. Elle paraît endormie en permanence, c’est vraiment marrant. J’adore vraiment Rachnera, qui me semble plus mature que les autres… Les graphismes sont toujours aussi magnifiques et précis. Et franchement, les chapitres en couleurs apportent un véritable plus ! En très peu de temps, Monster musume est devenu un de mes mangas fétiches, car il permet de vraiment rigoler et s’évader ! Un must…

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Gambling school twin - Tome 02 - Kei Saiki & Homura Kawamoto

    Résumé :

    Une année avant l’entrée au lycée de Yumeko, l’établissement Hyakkaô accueille une jeune boursière ambitieuse, Mary. Elle devient rapidement une cible pour ses camarades. Mais son sang-froid, sa ténacité et son ambition vont très vite jouer en sa faveur même si elle n’éprouve aucun plaisir dans le jeu. Accompagnée par sa riche, mais pleutre amie Tsuzura Hanatemori, elle est prête à tout pour s’élever !

     

    Avis par Jake :

    C’est très intéressant de suivre Mary, cela donne une perspective nouvelle au manga original. Je regrette un peu de ne pas avoir pu découvrir le tout premier volume. Mais l’histoire est encore à ses débuts, et c’est chouette de pouvoir comprendre les fondements du protagoniste. Finalement, peu de choses diffèrent du manga mère… Et en fait, je me demande si je n’apprécie pas davantage ! Car bien sûr, les jeux ont les mêmes qualités : originaux, ils savent se renouveler et captiver leur audience grâce à des subtilités, des tabous et des non dits… Finalement, Mary est très humaine. A ce niveau en tous cas, elle croit encore à l’amitié, à la confiance. Et ce qui est chouette, c’est qu’elle est faillible. Cela change de Yumeko. Elle fait des erreurs et s’en mord les doigts. Les dessins sont très bons. Ils sont modernes et se focalisent sur les personnages plutôt que sur les décors.

    Lien direct : Editions Soleil

     


    votre commentaire
  • Murciélago - Tome 02 - Yoshimura Kana

     

    Résumé :

    « N’est-ce pas une intention louable que de vouloir purger notre pays des sous-hommes que vous êtes ? ». Un riche vieillard, persuadé d’être le bras armé de la justice divine, invite une tripotée de criminels dans son manoir rempli de pièges mortels pour les massacrer et venger sa défunte famille… En cherchant la sortie, Kuroko tombe avec plaisir sur l’étonnante domestique de son hôte, qui semble être privée de sensation. Un challenge de rêve pour notre héroïne !

     

    Avis par Jake :

    Avec ce volume, l’intrigue dans le château se conclue. Et j’ai beaucoup aimé ! C’est plein de pièges, et alors qu’un petit groupe s’est formé pour tenter de s’enfuir vivant, cela donne lieu à énormément d’humour, car Koruko n’est absolument pas effrayée et garde une confiance absolue et semble-t-il, inébranlable ! Les personnages secondaires sont marrants, et les « méchants » comme la domestique sont assez bien conçus. Pour l’instant cependant, personne ne semble arriver à la cheville de la tueuse… Quant à la seconde partie du tome (la plus courte ^^), il semble nous plonger dans une toute nouvelle histoire… Vivement la suite, car on passe un très bon moment dans cette ambiance politiquement incorrecte au possible et bourrée de second degré.

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Gate - au delà de la porte - Tome 08 - Yakumi Yanai & Satoru Sao

     

    Résumé :

    Les pourparlers de paix entre le Japon et l’Empire débutent enfin, ce qui n’est pas pour plaire au prince Zorzal, qui profite d’une crise foudroyante de son père pour organiser un coup d’état sur la capitale…

     

    Avis par Jake :

    La première partie de ce volume est assez politique. Forcément, après le terrible affrontement qui a opposé nos héros au terrifiant dragon, il fallait bien que la pression retombe un peu… Gate, c’est aussi ça en plus des combats délirants façon fantasy : des peuples qui pour la grande majorité se font la guerre. Ce sont donc les protagonistes secondaires qui sont mis en avant. Heureusement, le temps mort ne dure pas bien longtemps car Lelei tombe malade et c’est son équipe d’amis qui va tenter le tout pour le tout dans l’objectif de trouver un remède. Les aventures reprennent dans un univers mystérieux qui regorge encore de surprises. Les graphismes gardent toute leur qualité, et ce sont bien les femmes qui sont mises en avant, autant par leur caractère appuyé que par leurs plastiques… soulignées ! ^^

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Gambling school - Tome 07 - Toru Naomura & Homura Kawamoto

     

    Résumé :

    Dans cette école, ce ne sont ni les résultats scolaires ni les performances sportives qui comptent, mais les prouesses aux jeux de hasard. Des sommes parfois colossales peuvent être pariées. Les élèves les plus forts sont enviés, les plus faibles persécutés. Yumeko, une nouvelle élève, est immédiatement placée sur la liste des personnalités à surveiller. Étrangement, elle ne semble pas être là pour « gagner », mais par pur amour du jeu et de l’excitation…

     

    Avis par Jake :

    Si les enjeux augmentent dans l’histoire, alors que la nouvelle présidente de l’école sera choisie par le jeu, ce n’est pas vraiment le cas de la lecture… et pourtant on continue et on en redemande ! En fait, il n’y a rien de vraiment nouveau et on ne voit pas du tout l’héroïne perdre, donc cela gache le suspense par de nombreux aspects. En revanche, je pense que le lecteur continuera cette série tant que les mangakas parviendront à se renouveler en termes de jeux à sensations et de danger. En ce sens, l’innovation est toujours excellente et fait beaucoup de bruit. Ce qui est également très appréciable, c’est la montée du nombre de protagonistes importants à l’histoire, même s’ils ne sont pas foncièrement bons. Il n’y a plus que Yumeko, et on peut s’intéresser à d’autres qu’elle. Au niveau des graphismes, on garde le côté un peu morbide et glauque (voire carrément érotique par moments) qui collent bien à l’histoire…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Murciélago - Tome 01 - Yoshimura Kana

     

    Résumé :

    La justice est parfois inutile pour éradiquer le mal. Pour faire face à la gangrène criminelle grandissante, le pays fait appel à une tueuse à gages professionnelle en la relaxant temporairement de sa peine de mort. Son nom : Kuroko Kômori. Avec à ses côtés, Hinako Tozakura, fanatique de véhicules en tout genre et également chargée de sa surveillance... Embarquez et suivez leurs aventures dévastatrices. Début sur les chapeaux de roues d'une saga érotico-violente à l'humour noir et mordant !

     

    Avis par Jake :

    Trop génial ! Ultra original ! Donc pour ceux qui n’auraient pas suivi, on suit Kuroko qui est une tueuse psychopathe avec juste un soupçon de raison qui est condamnée à mort et se retrouve à bosser pour les gentils. Evidemment, elle tue des méchants malgré tout ^^. Ajoutez à cela qu’elle est obsédée et lesbienne et vous comprendrez vite pourquoi on ne trouve pas d’équivalent à ce seinen déroutant ! C’est politiquement incorrect, c’est très drôle et très gore. On aime la relation perturbée / perturbante qu’elle entretient avec Hinako. On aime comme elle drague chaque nana qu’elle rencontre, et comment elle se bastonne avec chaque mec, sans pitié. Niveau graphisme, il y a un côté gothique qui cadre parfaitement avec le genre. Beaucoup de détails au niveau des protagonistes, moins avec les décors. On ne sait pas encore dans quelle direction on va au niveau du scénario, mais on y va volontiers !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Le 3e Gédéon - Tome 06 - Taro Nogizaka

     

    Résumé :

    France, dans les derniers jours de l’Ancien Régime. Georges n’a de cesse d’attiser la colère du peuple affamé pour renverser le trône tandis que Gédéon prône encore la conciliation auprès du roi, tout en l’aidant à surmonter ses problèmes conjugaux. Mais ils doivent composer avec les plans de deux femmes à la volonté de fer. L’une est la propre sœur du roi, Élisabeth de France. Et l’autre une révolutionnaire bien décidée à marquer l’histoire. Nous sommes en octobre 1789 et la marche des femmes se prépare…

    Avis par Jake :

    L’effet boule de neige semble ne pas se calmer malgré tous les efforts du roi pour l’en empêcher. Et ce sont tous les fronts qui s’enflamment. On sent que la Révolution n’est qu’à un pas d’éclater véritablement. La montée du mouvement féministe est très intéressante à suivre car jusque là, nous n’en avions pas vraiment idée. Les batailles intestines sont légions et permettent de pimenter l’œuvre qui, sans elles, serait très majoritairement Historique… Le passé de Georges le rattrape avec l’arrivée de sa femme disparue, bientôt confrontée à la fille qu’elle a abandonnée. Pour ma part, c’est ce qui se trame à la cours qui m’intéresse le plus. La mort d’un des personnages est assez horrible et rendent les sentiments du lecteur pour Georges encore plus conflictuels… Côté graphisme, pas de changement : c’est bien exécuté et cela met toujours en avant le côté glauque ou un peu sexuel. Un genre qui colle bien avec le ton de ce seinen…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Les gouttes de Dieu - mariage - Tome 09 - Tadashi Agi & Shu Okimoto

     

    Résumé :

    C’est le début du duel qui met en jeu quatre des sept feuillets de l’article sur les Gouttes de Dieu. Shizuku et Issei dévoilent en rivalisant de créativité les mariages qu’ils ont élaborés pour la ratatouille, le saumon meunière sauce au vin blanc, puis le rôti d’agneau de prés-salés. Arrive alors le moment du dernier mariage, celui avec le gâteau au chocolat…

     

    Avis par Jake :

    Un tome assez banal dans lequel nous observons les deux frères s’affronter dans un duel pur et dur : les plats se succèdent et chacun présente à chaque fois un vin pour se marier avec le plat. Et comme toujours, s’ensuit une présentation extrêmement subjective qui me perd sans cesse. Si je comprends complètement l’intérêt que l’on peut porter, autant pour le côté « œnologie » que pour le côté « culinaire » (ce qui m’intéresse le plus évidemment ^^) ; je ne comprends en revanche pas comme on peut suivre après autant de volumes des métaphores à chaque fois que quelqu’un prend une goutte de vin… Les graphismes sont très bons et ne changent pas du tout. Je regrette simplement les tomes où les héros de ce shonen sur le vin évoluent dans des restaurants pour les aider, leur trouver des solutions et découvrir de nouveaux menus gastronomiques incroyables…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Signal 100 - Tome 01 - Arata Miyatsuki & Shigure Kondo

     

    Résumé :

    M.Shimobe, professeur principal et souffre-douleur d’une classe indisciplinée, leur diffuse un jour un film étrange. Ses élèves réalisent alors qu’ils viennent d’être hypnotisés ! Pour parfaire sa vengeance, M.Shimobe se suicide après leur avoir dévoilé une dernière information : Il existe 100 actions à ne pas réaliser sous peine de mort ! Leur vie prend un tournant macabre.

     

    Avis par Jake :

    Voici une énième oeuvre du type DeadTube qui traite de gore et de sexe chez des adolescents. C'est un genre qui plait beaucoup en ce moment et qui s'est notamment multiplié après les sorties importantes de Walking dead, notamment. On ne peut donc pas parler de manière objective d'originalité, mais cela se lit très facilement. Les personnages sont trop superficiels pour être attachants (contrairement à un Battle royale par exemple), mais on suit pour justement l'absence de moralité et le côté inattendu des morts. C'est un peu de la curiosité mal placée, il faut bien l'avouer. On suit comment des gens innocents (et des sales types aussi) se font zigouiller par des moyens plus ou moins innovants. Côté graphique, rien de transcendant non plus, mais c'est loin d'être déplaisant : on est sur un style très classique dans ce genre (genre Dead/alive). Ca passe le temps sans non plus marquer très longtemps...

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam 


    votre commentaire
  • Blue giant - Tome 03 - Shinichi Ishizuka

     

    Résumé :

    Grâce aux leçons spartiates de son mentor Yui, Dai apprend la technique et le solfège. Il décide alors de monter sur scène à l’occasion de son dernier festival culturel au lycée. Au milieu des groupes de rock et de pop, il se présente seul devant le public, avec son saxophone ténor. Il est certain que le jazz touchera les spectateurs… a-t-il raison d’avoir confiance ?

     

    Avis par Jake :

    J’appréciais beaucoup Vertical, mais avec Blue giant, le mangaka parvient à se hisser à un nouveau stade ! On a des personnages très touchants, et les personnages secondaires sont bien développés. On les suit très régulièrement et on se met à beaucoup les apprécier, comme le père de Dai qui fait son possible pour ses enfants. C’en est très touchant. On aime aussi le passage qui suit le mentor de Dai : Yui. Sa vie est singulière. Il transpose tous ses rêves sur son apprenti, et tient pourtant à lui montrer à quel point la voie qu’il a choisie peut être complexe. Les moments comme le concert que Dai partage avec son professeur de musique sont vraiment beaux. Et la façon dont les années passent est vraiment fluide. Cela permet de construire l’histoire et de suivre le héros à travers ses années d’apprentissage sans jamais s’ennuyer. Les graphismes sont superbes, avec leur côté rétro ; et bourrés de détails ! La couverture à elle seule en jette ! Une réussite !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Ne me quitte pas - Hagi

     

    Résumé :

    L’histoire d’un premier amour... Tajima ne voit jamais personne pleurer, les seuls souvenirs qu'il a d'un tel spectacle remontent à l'enfance. Alors, quelle surprise quand il aperçoit un des élèves de son lycée, Koga, sangloter dans la cour... Leur rencontre fait suite à un malheureux concours de circonstances : le chat de Tajima serait responsable de la mort du poisson rouge de Koga. En tentant de le lui avouer, il va finalement découvrir la vérité cachée derrière ses larmes. Un secret qui va les rapprocher.

     

    Avis par Jake :

    Je commence à découvrir les yaoi, et j'ai parfois de très belles surprises. Ici, le côté sexe est complètement ignoré (ce qui ne me gène pas ^^). L'ouvrage est très singulier, il se focalise sur des réactions minimes et parfois difficiles à interpréter. Les relations amoureuses ne sont pas clairement établies. Ce sont deux personnages jeunes, qui se découvrent et commencent à se tourner autour. A mon sens, cela manque d'interactions plus évidentes. Koga est quelqu'un d'extrêmement fragile, c'en est touchant. Il se lie progressivement à Tajima et se laisse aller, ayant peur de le perdre. Je regrette que ça n'ait pas été plus direct, que l'on ait parlé de sentiments véritablement. Les graphismes sont assez bons, même s'ils ressemblent plus au genre shojo qu'on shonen. C'est donc assez léger, avec un coup de crayon peu appuyé et très aéré. Ce n'est pas mon style préféré mais ça fonctionne. Ca colle avec le côté assez "rêveur" de l'oeuvre...

    Lien direct : Editions Taifu


    votre commentaire
  • L'ère des cristaux - Tome 08 - Haruko Ichikawa

     

    Résumé :

    Dans un avenir lointain se poursuit la bataille entre les cristaux, au corps immortel, et les Séléniens. Phosphophyllite, le personnage principal, a réussi à se faire enlever par l’ennemi avec l’aide de Morion, et atterrit sur le monde lunaire. Il y trouve une civilisation qu’il n’attendait absolument pas, et autant de réponses sur leur passé à tous que sur la nature des Humains et de Maître Vajra… Quelle sera son attitude et comment réagira-t-il à son retour sur Terre ?

     

    Avis par Jake :

    Le tome explosif que l’on attendait depuis le début ! Pour ceux qui s’interrogeait quant à savoir si le rythme allait rester plutôt lent comme ça a été le cas jusque là… Voici la réponse : non. Ce volume apporte une légion de réponses à des questions que nous nous posons dès le départ ! Nous apprenons enfin les origines des Cristaux, mais également celles des Séléniens, et de Maître Vajra qui a un statut pour le moins singulier. A travers Phos, on découvre donc un tout nouveau point de vue et on ne peut s’empêcher de se demander comment va évoluer la trame ! Phos tiendra-t-il tête aux Séléniens, deviendra-t-il une sorte d’agent double… ou fera-t-il tout pour découvrir la vérité… Bref, toutes ces réponses nous amène à reconsidérer complètement l’œuvre et ses enjeux. On passe un superbe moment et on est suspendu à chaque nouvelle. Les graphismes restent beaux et singuliers… Vite la suite !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique