• No control! - Tome 01 - Lynn Okamoto & Mengo Yokoyari

     

    Résumé :

    Enfant, malgré leurs différences sociales, Subaru et Saito étaient inséparables. Après le départ de Subaru en internat huppé, Saito, a dû travailler pour obtenir une bourse. Six ans plus tard, elle le snobe. À la fin de son premier jour, Saito, déprimé, fait un voeu au dieu de la contrepartie. Dès lors, son placard va donner directement dans la chambre de Subaru, mais le prix à payer sera très élevé… Une heure par jour, Subaru perdra toute trace de self control, laissant apparaitre sa véritable personnalité…

     

    Avis par Jake :

    Clairement déconseillé aux mineurs, sans quoi vous les verrez s’exciter très rapidement ! Les scènes de sexe sont très crues et très claires : autant par les actes que par les paroles. Ce n’est même plus de l’érotique, mais bien du porno ! Pour ma part (adulte consentant ^^), cela ne me gêne pas du tout, et sous tout ce sexe, l’histoire est plutôt très mignonne avec un couple qui s’aime énormément… Les deux protagonistes sont deux adolescents plutôt lambda (à l’exception de la libido incroyable de Subaru peut-être ^^), qui tentent de s’aimer sans briser les codes que leur dicte la norme… Les graphismes sont assez simples. Pas mauvais, mais assez légers au niveau des décors notamment. Je ne manquerai pas le second tome qui viendra clore ce diptyque.

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam 


    votre commentaire
  • Blue giant - Tome 01 - Shinichi Ishizuka

     

    Résumé :

    Dai Miyamoto est en terminale. Il fait partie de l'équipe de basket, travaille à mi-temps dans une station service, et vit seul avec son père et sa petite sœur. Surtout, il s'est pris de passion pour le jazz depuis le collège. À tel point qu'il joue tous les jours sur les berges de la rivière, peu importe les conditions météo. Qu'il pleuve, qu'il vente ou que la canicule soit au rendez-vous, il joue. Il veut être un géant du jazz et reste persuadé qu'il peut y arriver. Seulement, pour cela, il va devoir se confronter à la réalité : entre les explications aux amis, les premières représentations chaotiques et les rencontres diverses, la détermination de Dai va être mise à rude épreuve...

     

    Avis par Jake :

    Quel plaisir de retrouver le mangaka à qui l’on doit Vertical aussi rapidement après la fin de ce seinen qui nous avait apporté autant de plaisir ! Et on doit reconnaître le talent de l’auteur car il change complètement de registre en taclant la musique, et plus particulièrement le jazz (alors que soyons honnête, cela n’a rien à voir avec la montagne ^^). On croise les doigts pour avoir davantage de protagonistes secondaires récurrents, mais cela commence plutôt bien. Une chose est certaine : ce nouveau manga s’annonce très riche en émotions ! La couverture est très plaisante, je trouve qu’elle fait très ’90s et cela me plait beaucoup ! Les graphismes sont évidemment les mêmes que dans Vertical, mais avec nettement moins de neige, cela en jette beaucoup plus ! ^^ Avec déjà 10 volumes (et un spin off) au compteur au Japon, nul doute que Blue giant va me captiver, c’est déjà le cas avec un épilogue plein de suspense qui nous pousse dans pas mal d’interrogations… A suivre !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Jusqu'à ce que nos os pourrissent - Tome 01 - Yae Utsumi

     

    Résumé :

    L’été de leurs 11 ans, cinq amis d’enfance commettent un meurtre et enterrent le corps au fond d’une grotte. Depuis, ils se réunissent chaque année pour se remémorer leur crime et renouveler leur serment d’amitié. Cependant, l’année de leurs 16 ans, tout ne se passe pas comme prévu : le corps a disparu et un maître-chanteur menace de révéler leur secret ! Peur et suspicion s’immiscent dans le groupe d’amis… 

     

    Avis par Jake :

    Premier tome de ce seinen en 7 numéros. Je dois dire que j’étais assez rebuté par la couverture qui fait particulièrement vieillotte, alors qu’il n’en est rien ! Au contraire, l’histoire est très moderne, et se veut légèrement outrancière en repoussant le politiquement correct et en frisant parfois avec le gore. De nombreux personnages à découvrir, qui vont sans aucun doute s’affronter à un moment ou un autre, probablement quand leur cohésion s’effritera devant la peur de la suite… J’ai adoré le style graphique, qui est moderne et clair. Il alterne les zones d’ombres et de lumière avec beaucoup de classe (rien à voir avec la couverture !). Bref, vous l’avez compris : je trouve cela génial et j’ai bien l’intention de suivre jusqu’au bout alors que je finis à peine le premier volume !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Le couvent des damnées - Tome 06 - Minoru Takeyoshi

     

    Résumé :

    XVIe siècle, Saint-Empire romain germanique. Tandis que l’ordre du Claustrum poursuit ses expériences cruelles et ses projets de manipulation des foules, Ella attend patiemment le jour où elle fera face à dame Edelgard. L’heure d’accomplir sa vengeance approche !

    Avis par Jake :

    Voici enfin la conclusion du couvent des damnées ! Et malgré deux tomes au milieu de la saga, que je n’ai pas pu me procurer (encore ?), je dois dire que j’ai accroché dès le départ avec ce seinen sensationnel dont la qualité n’a jamais faibli ! Cela est principalement du à une intrigue captivante, et à une alternance judicieuse d’actions et d’émotions… Mais le premier critère de réussite de ce manga est sans conteste la force des ses personnages principaux, qui sont à eux seuls incroyables ! Ella est d’une résolution sans faille, et après des années, elle a enfin la chance de porter un coup fatal à celle qui a tué sa mère. Mais ce qui est le plus émouvant, c’est finalement ce qu’elle a construit avec ses alliées du couvent. Après des années, leur unité est superbe, et pour ma part, j’ai vraiment adoré cette conclusion. Les superbes dessins qui, eux non plus, n’ont jamais changé d’un iota par rapport à la qualité excellent des débuts, sont en parfaite adéquation avec le scénario. Bref, un succès de A à Z !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Origin - Tome 01 - Boichi

     

    Résumé :

    Tokyo, 2048. La mégalopole est désormais le nid du terrorisme et du crime. Lorsque la nuit tombe, de mystérieux meurtres y sont perpétrés. C’est l’œuvre d’une poignée d’androïdes aux sombres desseins pour le genre humain. Mais l’un d’entre eux s’oppose au macabre projet. Son nom : Origin. Il est celui qui a servi de modèle pour tous les suivants, mais il refuse de laisser son héritage détruire l’Humanité. Ainsi, il se dresse contre eux et les chasse pour les détruire, tout en se faisant passer pour un Humain…

     

    Avis par Jake :

    Génial ! Très futuriste et très classe ! Pour ma part, les graphismes m’ont beaucoup rappelé ceux de Jojo’s bizarre adventures. Cela alterne entre des combats très sérieux et des scènes beaucoup plus légères et drôles, et cela se ressent dans le dessin ! Le tout est très futuriste, et le rendu magnifique ! C’est également le cas de l’histoire, qui est de la SF pure et dure, un genre que j’affectionne tout particulièrement. Le personnage principal est le héros qui doit se cacher mais qui se force à faire la bonne chose. Pas encore de protagonistes secondaires marquants, mais des flashbacks très intéressants qui permet de raconter l’Histoire de manière plus agréable et moins linéaire. Les ennemis sont d’ores et déjà déterminés et laisse penser que ce sera une saga relativement courte. Les objectifs sont fixés, et le tout donne très envie car c’est dynamique et attrayant ! Bref, j’adore !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Made in abyss - Tome 01 - Akihito Tsukushi

     

    Résumé :

    Au pied de la ville d’Orse s’étend l’Abysse, une faille gigantesque à la profondeur inconnue habitée par d’étranges créatures et emplie d’antiques reliques. Depuis des années, ce gouffre attire de nombreux aventuriers, séduits par l’aura de mystère qui l’entoure et qui se font appeler les « caverniers ». C’est ici que vit Rico, une jeune orpheline obsédée par l’Abysse, désirant marcher dans les traces de sa défunte mère. Un jour, lors de ses prospections, elle découvre le corps inanimé d’un jeune garçon. Elle n’imagine alors pas à quel point cette découverte va changer sa vie et accélérer son destin…

     

    Avis par Jake :

    Un coup de cœur ! Comment ne pas succomber immédiatement ? Tous les points sont réunis pour passer un moment divin ! On a l’impression de suivre un film ! Commençons par les dessins, qui sont superbes ! Le format géant est évidemment un très bon point également qui fait sortir le manga du lot… Les traits sont très précis et les protagonistes immédiatement adorables. Mais le monde fantastique que l’on découvre vaut celui d’Avatar ! C’est hallucinant ! La trame est carrément palpitante avec des artefacts, un univers incroyable et mystérieux, et des personnages qui le sont tout autant ! Ce qui fait également le point fort du récit, c’est la connexion qui s’établit entre les enfants. C’est touchant, et ils forment un petit groupe unis que l’on veut voir triompher… L’aventure commence à peine et je suis déjà accro ! Vite, la suite !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Alderamin on the sky - Tome 05 - Taiki Kawakami & Bokuto Uno

     

    Résumé :

    Ikta Solork, cadet de l’académie militaire de Ktjvarna est envoyé en poste dans la garnison Nord réputée tranquille. Mais la tribu des Shinaaks, persécutée par le commandant en chef de la garnison, décide de se révolter et de déclarer la guerre à l’empire. Ikta est forcé de participer à cette guerre civile dont l’issue apparait incertaine. Cependant, au milieu des combats, Ikta se retrouve à la tête de son groupe !

     

    Avis par Jake :

    C’est assez étrange parce que les différentes trames de ce seinen pourraient presque être indépendantes les unes des autres. A l’exception d’Ikta, on a très peu de protagonistes importants qui sont présents dans l’Histoire (ou alors, ils font de courtes apparitions assez peu importantes). Donc on suit pour l’intérêt politique, avec ses batailles. Et évidemment pour son personnage principal : Ikta. Ce dernier est assez impressionnant : alors que l’on a l’impression qu’il brille par sa paresse, lorsqu’il prend les commandes, il devient un expert hors pairs capable de réfléchir comme pas deux ! Dès lors, c’est très agréable à suivre, car très fluide : on se laisse guider par le personnage et ses capacités d’analyse. Les graphismes sont très réussis. C’est un genre assez à part, et cela va plutôt bien du coup avec le côté atypique de la trame… Doucement mais sûrement je me laisse conquérir ! ^^

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Bungô stray dog - Tome 08 - Kafka Asagiri & Harukawa 35

     

    Résumé :

    Suite à une proposition d’Atsushi, Fukuzawa et Mori, les patrons respectifs de l’Agence des détectives armés et de la Mafia portuaire, se rencontrent dans le but de former une alliance potentielle afin de venir à bout de la guilde, mais en vain. Dazai décide alors d’aller capturer Q, mais trouve sur son chemin Lovecraft et Steinbeck. C’est à ce moment qu’apparait à ses côtés un protagoniste des plus inattendus !

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ce volume ! Il y a de plus en plus d’action, et en parallèle on en apprend toujours plus sur les protagonistes. Il n’y a pas une seule vedette mais plusieurs personnages très charismatiques qui se développent en parallèle… Le duo que forment Dazai et son ancien partenaire est absolument génial ! Ils ont une harmonie tellement minable que c’en est hilarant ! Ils se complètement parfaitement en terme de capacités, mais se volent dans les plumes en permanence… A poursuivre, vraiment ! Atsushi AKA le tigre-garou est plein de courage, et très positif… Il est notre œil nouveau, l’équivalent du lecteur : celui qui intègre ce groupe et cet univers exceptionnel… Les graphismes sont très travaillés. Il y a un charme ancien avec une précision parfaite. Bref, un seinen que j’affectionne tout particulièrement et qui semble se bonifier à chaque numéro !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Le 3e Gédéon - Tome 05 - Taro Nogizaka

     

    Résumé :

    France, dans les derniers jours de l’Ancien Régime. Grâce aux machinations de Georges, Robespierre a décidé de s’attaquer à Louis XVI, le père du royaume. Échauffée par la faction révolutionnaire, la foule prend les armes et s’attaque à l’imprenable Bastille ! Tandis que Gédéon se démène pour tenter d’établir le dialogue entre le peuple et la monarchie, Georges prend la tête de l’assaut contre la forteresse. Leurs destins se mêlent aux fils de l’histoire, en ce jour fatidique qui marque le début de la Révolution…

     

    Avis par Jake :

    Le 3e Gédéon poursuit dans sa lignée assez perturbante… Les notions de bien et de mal sont assez floues. Les idéologies sont extrêmement importantes dans ce seinen. Le tout fait très « vrai », de façon que l’on ignore même la part de romance dans l’Histoire… On est spectateur impuissant face à ce jeu étrange, et on va même jusqu’à déplorer la chute de l monarchie qui semble très positive sous ce jeu de lumière… Et pourtant, quelles que soient les machinations qui se trament, on assiste également aux bases de la démocratie telle qu’on la connait… Les graphismes sont très forts, ils jouent sur le réalisme et sur un côté un peu gothique et gore très bien dosé. Bref, c’est assez étrange mais ça fonctionne en interpelant…

    Lien direct : Editions Glénat 


    votre commentaire
  • Monster musume - Tome 04 - Okayado

     

    Résumé :

    Kimihito et ses colocataires Monster girls ont échappé au réalisateur pervers qui les persécutait… Mais ils ne sont pas pour autant au bout de leurs surprises, car la semi-humaine que le pervers hébergeait s’est échappée. Et elle ne tarde pas à kidnapper le jeune homme ! Mais les qualités de Kimihito lui feront bientôt changer d’avis… Cela signifie-t-il la venue d’une nouvelle colocataire sexy ? Puis les Monster Girls tentent de nouveaux sous-vêtements plus adaptés à leur morphologie, et rendent même visite à une semi-humaine qui a ouvert une salle de sport spécialisée ! De quoi lancer un petit tournoi sympathique…

     

    Avis par Jake :

    Ce seinen est trop fun ! Il n’y a aucune prise de tête et tout résulte toujours par du positif, même si le cheminement blesse souvent ce pauvre Kimihito… mais ça passe pour tous ses côtés un peu pervers ! Les protagonistes féminins se ressemblent beaucoup par leur possessivité envers le garçon, mais c’est là la base de ce manga ! Clairement, il est beaucoup question de sexualité, car les Monster girls sont pour le moins aguicheuse et sacrément bien faîtes physiquement (enfin souvent que la partie supérieure puisque la zone inférieure est « monstrueuse » ^^). Les graphismes sont très chouettes : modernes et précis, ils permettent de mettre en avant les originalités de chaque espèce de monstre. Il n’y a pas de vrai fil rouge, on suite juste (comme le dit le sous-titre) le quotidien de cette sacrée ménagerie. Et pour ma part, je trouve cela très réussi !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Gunnm - other stories - Yukito Kishiro

     

    Résumé :

    Avant qu’Ido ne soit capable d’opérer les cyborgs, il n’était « qu’un » médecin… Mais sa rencontre avec Carol. Lorsqu’il la rencontre la première fois, elle n’est même pas capable de parler et lui se retrouve sans domicile. Pourtant, leur connexion va grandir et devenir très forte… Le changeant à jamais. Puis Gally va devoir affronter un terrible adversaire surnommé Doigt sonique, qui a une facilité déconcertante à détruire tous les cyborgs qu’il croise…

     

    Avis par Jake :

    Le résumé présente les deux histoires qui m’ont le plus plu et surtout qui m’ont le plus parlé, car je n’ai pas encore eu l’occasion de découvrir Last order, donc une partie de l’Histoire me manque pour réellement comprendre le tout. En effet, bien qu’il s’agisse d’un one shot, une connaissance de Gunnm est nécessaire pour réellement apprécier cet ouvrage. La première trame est terriblement touchante ! Ido semble tout innocent et naïf. Bien qu’il soit déjà très agréable dans le seinen originel, il l’est encore plus ici ! La romance est bien contée, et la trame s’étale sur deux chapitres, ce qui est très suffisant grâce à la magie de l’auteur pour nous présenter ces personnages. La seconde histoire est une petite quête d’action. On passe un bon moment avec des combats géniaux à la clé. Les dessins sont superbes et valent l’œuvre originale. Bref, un must pour tous les fans !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Kedamame, l'homme venu du futur - Tome 02 - Yukio Tamai

     

    Résumé :

    En 1246, pour protéger Mayu, l’énigmatique Kokemaru se métamorphose en monstre étrange et fait face aux troupes d’Onuki qui les traquent… Avant de finalement mourir et se retrouver en 2460 où la fertilité est un problème qui met en danger la race humaine. Bien que très risqué, Kokemaru fait tout pour repartir à l’époque de Mayu pour s’assurer de sa survie…

     

    Avis par Jake :

    Je n’ai pas découvert le premier tome, mais j’ai été intrigué par cette couverture qui sort de l’ordinaire… Et encore plus à la lecture de ce numéro ! On commence dans le passé, et j’ai eu une frayeur car ce sont rarement des thèmes avec lesquels j’accroche… Avant de se retrouver propulser dans un futur dystopique. La SF est donc bel et bien au rendez-vous et cela donne un tout nouvel aspect à l’œuvre ! On apprend à découvrir les personnages, et en particulier Mayu et Kokemaru car à ce niveau on ignore si d’autres ont réellement de l’importance. Les graphismes sont, comme le prouve la couverture, assez atypiques : le coup de crayon est très sombre, cela me rappelle Pact. Les émotions transparaissent très bien, mais cela donne également une dimension très dramatique à l’œuvre ! Bref, ça sort de l’ordinaire et on a très envie de découvrir la suite…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Fate/zero - Tome 14 - Shinjirô & Gen Urobuchi

     

    Résumé :

    Le garçon qui avait autrefois tué son père se retrouve perdu dans le vide. L’adolescent qui avait causé la mort de sa collègue se rend compte que ses rêves n’étaient que chimères. L’homme qui utilisait la balance de la justice pour décider de la vie et de la mort de ses victimes prend aujourd’hui conscience qu’elle était tronquée. Impuissant face à la disparition inéluctable du sourire de la fille qu’il aimait…. L’histoire de cet homme ayant passé sa vie à poursuivre un miracle inexistant… L’epsoir fera-t-il son apparition au bout des ténèbres ?

     

    Avis par Jake :

    Je suis cette œuvre depuis le début, et je dois admettre bien volontiers que je l’ai adoré, pour son originalité, pour ses caractéristiques très adultes. Il y a eu des hauts et des bas, des alternances de rythmes et de qualités, mais sommes toutes le résultat a été très satisfaisant. La conclusion est finalement à l’image du seinen dans sa globalité : perturbant. Il y a du très bon, avec des retours sur des protagonistes que l’on a beaucoup aimé, et du moins bon avec des gens cruels qui triomphent. Cela rend le tout crédible, mais assez dramatique par moments. J’imaginais quelque chose de plus explosif pour un final, bien que ce soit logique puisque la composante philosophique a toujours eu beaucoup d’importance dans l’œuvre Fate/zero. Bien qu’il s’agisse d’un spin off, j’ai commencé par lui, et je le juge toujours à l’heure actuelle comme une œuvre indépendante et très bonne de cette manière. Cela donne très envie de découvrir les autres branches de la famille, car j’ai adoré passer ces années à suivre ce seinen de qualité !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Les gouttes de Dieu - mariage - Tome 08 - Tadashi Agi & Shu Okimoto

     

    Résumé :

    Toujours à Paris, Shizuku cherche le vin à allier au rôti d’agneau de prés salés. À cette occasion, il rencontre Jiro, un jeune pâtissier franco-japonais, qui travaille dans un bistrot proposant des mariages originaux entre vins du Nouveau Monde et gastronomie française traditionnelle. Il décide de s’y rendre en compagnie d’Emiri Mikasa et de Louis, qui traîne un peu les pieds. Mais le sommelier va avoir une surprise... Et ce sera l’occasion pour Shizuku de s’attaquer au dernier plat de son menu : le gâteau au chocolat aux framboises ! Et qui sait, il pourrait bien ressortir de ces tentatives de mariages gustatives... un réel mariage ! Issei de son côté prépare également son épreuve en se rendant dans une église où toute la perspective intellectuel va le frapper...

     

    Avis par Jake :

    Je suis vraiment plus captivé par ce spin off que par l'oeuvre originale ! Si le vin ne m'intéresse pas du tout, ce n'est pas le cas de la nourriture ! Et les mariages sont vraiment appréciables. Ici en revanche, je dois dire que les comparaisons étaient assez nulles et très peu inspirées ! En revanche, les desserts font particulièrement envie, et les plats en sauce sont très réussis. L'histoire entre Emiri et Louis est un peu rapide pour être touchante, mais ça n'en reste pas moins mignon. Alors que la compétition s'apprête à éclater entre les deux champions, la tension monte doucement... Je préfère les aspects plus conviviaux, quand Shizuku débarque dans un nouvel endroit et révolutionne doucement son monde. Mais c'est un cycle qui se reproduit et qui est très agréable à suivre, on regrette un peu que certains de ses compagnons ne restent pas plus longtemps... Quoi qu'il en soit, c'est un seinen qui verse de plus en plus dans le gastronomique et qui est assez réussi !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Dino sapiens - Tome 01 - Meat Yasui & Yoshi Mori

     

    Résumé :

    Fisher est un garçon qui rêve de grandir et de devenir « plus fort qu’un T-Rex » alors que son ami Gattaca est très en avance sur son âge et tient à découvrir et comprendre le plus de choses possible dans l’univers. Alors que leur classe est en sortie scolaire à bord d’un train à grande vitesse, ils se font attaquer par des dinosaures qui semblent avoir surgi de nulle part pour éradiquer l’espèce humaine… Mais après la survie initiale, Fisher et ses amis réalisent qu’il ne s’agit pas de dinosaures classiques…

     

    Avis par Jake :

    C’est évidemment pour le thème que l’on se jette sur ce seinen ! Là encore, on peut s’interroger sur la classification : si certaines scènes sont un peu rudes, l’histoire rentre plutôt dans le genre du shonen, mais passons… Confronter les humains d’aujourd’hui aux dinosaures est un peu le principe de Jurassic Park, mais c’est fait ici à bien plus grande échelle ! Et pour s’assurer de la pérennité du manga, on ajoute pas mal de suspense en rendant les dinosaures différents… Les personnages sont assez sympas aussi : si au départ on peut imaginer qu’ils sont simples et caricaturaux, on se rend rapidement compte qu’ils ont de multiples facettes. Les dessins sont très réussis, et le tout (au même titre que la couverture) donne très envie ! Bref, on est directement accroché avec ce premier numéro !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • L'attaque des titans - Tome 24 - Hajime Isayama

     

    Résumé :

    Mis en difficulté par les différents adversaires auxquels il se trouve opposé, le gouvernement Marh décide de lancer un nouvel assaut sur l’île du Paradis, où vivent Eren et ses camarades. Il s’agit de mettre enfin la main sur le Titan originel, grâce auquel il espère renverser la situation. Sur le point d’être à nouveau envoyé sur l’île du Paradis, Reiner se remémore les événements survenus des années plus tôt, lors de son premier départ.

     

    Avis par Jake :

    J’ai beau avoir démarré voilà quelques tomes, je dois admettre que j’ai toujours un peu de mal à me situer au niveau de toutes ces intrigues… S’il y a habituellement beaucoup d’action dans ce seinen, on ne peut pas nier qu’il possède une forte composante politique, et ce volume-ci l’expose magistralement. Il est question d’espionnage, de double vie, d’aspirations et de dévotion pour une patrie. Les protagonistes font assez « vrais » : ce ne sont pas des héros ou des méchants, ils sont bourrés d’imperfections et aspirent pourtant au mieux. Ici, même la temporalité est complexe car il est question de retour en arrière et de flashbacks, mais cela est tellement fluide que l’on ne réalise même pas les changements d’époques… A noter que l’édition limitée de ce numéro offre six magnifiques badges qui viendront orner votre sac… ou le mien ! ^^

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Fate/Apocrypha - Tome 03 - Akira Ishida & Yuichiro Higashida

     

    Résumé :

    Dans les années 2000, le Saint-Graal est dérobé par un groupuscule rebelle. Pour les arrêter, l’Association des Mages parvint à déclencher une Guerre Sainte exceptionelle : 14 mages répartis en 2 factions lutteront à mort pour obtenir le calice divin. 14 Esprits héroïques, âmes des héros du passé, du présent et du futur, leur préteront main-forte dans cette battle royale à grande échelle. Un ultime Esprit héroïque est invoqué : Jeanne d’Arc. Sous le nom de Ruler, la jeune femme est chargée de superviser la Guerre et s’assurer du bon déroulement de celle-ci.

     

    Avis par Jake :

    Les combats ont bel et bien commencé, mais ce tome là donne lieu à de nombreux éléments assez perturbants et difficilement compréhensibles… L’attitude du Berserker Rouge n’est pas vraiment claire : est-elle suicidaire ou machiavélique ? La question se pose… mais il y a des incohérences également au niveau des Noirs puisque le master de Saber parait complètement déraisonnable ! Le Berserker rouge est très charismatique, et on croise les doigts pour le voir complètement en action face à d’autres Servants ! La trame semble avancer relativement vite, et on n’est pas déçu. Il semblerait que l’intervention d’Homocules ajoute une dimension presque morale à l’histoire… Les graphismes sont très classes et modernes. Cela rend très bien sur les personnages, un peu au détriment des décors beaucoup plus pauvres ce qui est regrettable…

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Ajin - Tome 11 - Tsuina Miura & Gamon Sakurai

     

    Résumé :

    Le camp de Kei Nagai a subi de lourdes pertes suite à l’échec de l’opération menée contre Sato dans les locaux de Forge Sécurité. Le jeune immortel promet pourtant à Nakano, Tosaki et Shimomura de vaincre le leader terroriste. Sato interrompt sa série d’assassinats, “deuxième vague” de ses actes de terreur, et lance les préparatifs de la troisième, qui vise le contrôle de la nation. Kei, l’ayant deviné, s’apprête à intervenir sans plan précis, sans armes et sans renforts…

     

    Avis par Jake :

    Ajin a dépassé la dizaine de tomes et parvient toujours à captiver son audience ! Les personnages deviennent de plus en plus approfondis, et on regrette que l’action ne passe pas plus vite lol. Ca ne s’arrête jamais, mais on aimerait tellement avec immédiatement la suite. On sent les tensions monter à ce qu’on croit être le paroxysme, mais honnêtement on ne sait pas combien de temps pourrait durer le conflit entre Sato et Kei… Le shonen aura-t-il un autre arc narratif ou est-ce là toute l’histoire des Ajins ? Les graphismes sont simples mais magnifiques, c’est vraiment un style qui me plait et qui m’a tapé dans l’œil dès le départ ! Bref, le succès est au rendez-vous et il est complet !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • De la richesse des nations - Adam Smith

     

    Résumé :

    Présentée comme l’un des ouvrages majeurs de la pensée économique moderne, La richesse des nations a posé les jalons de la pensée économique libérale qui présente la concrétisation de l’intérêt personnel au travers de l’intérêt général par le biais de la libre entreprise. Ce manga vous présentera ainsi une introduction à ce classique d’économie à travers divers exemples pratiques et pédagogiques. Nous suivrons ainsi le développement d’une petite entreprise anglaise de textile sur plusieurs années, avec les points de vue prolétaires et du patronat…

     

    Avis par Jake :

    Très intéressant ! Je dois dire que j’aimais particulièrement l’option économique et sociale de ma seconde, et j’ai retrouvé ici des éléments très parlant ! C’était extrêmement ludique, à travers des situations et des exemples très concrets qui permettent de se faire une idée claire des thèmes et des notions présentés en économie. Les personnages ne sont pas foncièrement attachants, puisque c’est surtout l’idée que l’on tente de s’approprier à la lecture, néanmoins le fait de voir les deux castes évoluer de manières interdépendantes… cela ajoutait une certaine réalité. La difficulté de concilier les intérêts de tous étant complexe. Les dessins sont très clairs, ils manquent un peu de cachet, c’est très classique, néanmoins c’est tout à fait approprié pour une œuvre telle que celle-ci !

    Lien direct : Editions Soleil manga


    votre commentaire
  • Tanya the evil - Tome 02 - Carlo Zen & Chika Tojo

     

    Résumé :

    Pour avoir insulté Dieu, un homme d’affaires arrogant tué par un employé qu’il venait de licencier, est condamné à renaître dans le corps de Tanya, orpheline, dans un univers semblable à l’Europe en 1914- 1918. Vers 9 ans, il décide d’entrer dans une Division spéciale de l’Empire espérant ainsi atteindre un rang suffisamment élevé pour rester loin du champ de bataille. Mais Dieu lui réserve bien des surprises…

     

    Avis par Jake :

    Je n’avais pas du tout accroché avec le premier volume, et je dois pourtant avoué avoir passé un bon moment avec celui-ci… Peut-être parce qu’il me fallait accepter le postulat de départ ? Quoi qu’il en soit, même si je ne qualifierais pas Tanya d’attachante, j’ai apprécié de découvrir la suite de ses aventures. Elle semble plus objective, moins vue comme une personne qui doit expier ses fautes. Du coup, on se retrouve dans un univers mêlant le militarisme à la magie, et c’est assez novateur ! On regrette cependant l’absence de vrais protagonistes secondaires, car même si Tanya n’est jamais seule, pas un seul personnage n’est sorti du lot jusque-là, et il est difficile de faire tenir un manga (même un seinen) sur les épaules d’un seul héros (en particulier s’il s’agit d’un anti-héros ^^). Les graphismes sont un peu chargés, mais assez bien réalisés et précis. Quoi qu’il en soit, le manga est très original et vaut de s’y pencher !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique