• Museum - Tome 02 - Ryôsuke Tomoe

     

    Résumé :

    Le lieutenant Sawamura s’est vu retirer l’enquête du tueur en séries qu’il tient pour responsable de la disparition de son fils et de son ex femme. Evidemment, il refuse de lâcher prise et se retrouve dans un face à face où le tueur tente de se débarrasser du partenaire de Sawamura. Ce dernier fait alors tout son possible pour suivre la piste et traquer le tueur qui n’agit que sous la pluie… En faisant confiance à son instinct, il remonte vers son suspect numéro 1, et se rend chez lui dans prévenir personne…

     

    Avis par Jake :

    Deuxième volume de cette trilogie haletante ! On a l’impression de suivre un véritable thriller en manga, c’est particulièrement prenant ! Les personnages sont très intéressants : pas foncièrement attachants, mais tellement complexes et humains que l’on est happé par leurs mésaventures. J’étais un peu surpris que tout avance si vite, mais en réalisant que le seinen ne compte que trois numéros, c’était obligé… Et pourtant, ça ne manque pas de logique, il n’y a pas de solution de facilité. C’est vraiment captivant, et terrible ! Le mangaka ne s’embarrasse pas des personnages et n’hésite pas à se débarrasser de certains pour rendre son histoire plus crédible. Au niveau des graphismes, c’est également très réaliste. Les personnages sont réussis et les réactions également. L’ambiance est assez glauque et colle parfaitement à l’intrigue. Il me tarde de découvrir la conclusion !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • L'attaque des titans - Tome 22 - Hajime Isayama

     

    Résumé :

    Après avoir vaincu le Titan bestial, Eren et les quelques survivants du bataillon d’exploration peuvent enfin se rendre au sous-sol de la maison Jäger. Mais la découverte qu’ils y font bouleverse littéralement la conception qu’ils se faisaient du monde et ébranlent tous leurs repères…

     

    Avis par Jake :

    C’est un seinen qui m’est très difficile de suivre étant donné que la série est à un état déjà très avancée. Néanmoins, on se rend vite compte que la mythologie est incroyablement riche, et que le mangaka parvient à surprendre encore son lecteur arrivé au volume 22, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Le nombre de protagonistes est assez élevé, et les possibilités de s’identifier sont donc nombreuses, en revanche, il ne faut pas trop s’attacher car il semblerait que les personnages tombent aussi comme des mouches ! L’action est très souvent présente et alterne avec des révélations. L’aspect émotionnel semble tout de même moins présent, ici en tous cas… Au niveau des graphismes, c’est plutôt pas mal. Un style très adulte qui peut virer au glauque et qui donne de la crédibilité à la monstruosité des Titans… Bref, un manga à découvrir très vite à partir du premier tome !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Fire punch - Tome 02 - Tatsuki Fujimoto

     

    Résumé :

    Agni, dong le corps brûle désormais est parvenu à se faire contrer et décapiter par un autre élu. Alors qu’il est transporté afin que sa tête soit jetée à la mère, quelqu’un vient à sa rescousse… Togata, une jeune élue âgée de 300 ans et possédant le même pouvoir qu’Agni lui vient effectivement en aide. Cette femme, un peu dérangé, n’a d’yeux que pour le cinéma et décide de faire d’Agni le héro de son film ! Assistée d’une femme qu’elle a sauvée et à qui elle fait porter la caméra, elle décide d’aider Agni à retrouver Doma, l’élu responsable de la mort de « fireman »…

     

    Avis par Jake :

    Fire punch nous en met vraiment plein la tronche !^^ Ce seinen prend très rapidement de la vitesse, et ne nous laisse aucune minute de répit ! Pas de temps morts, et de nouveaux protagonistes particulièrement dérangés qui viennent enrichir un univers post apocalyptique où les Hommes agissent comme des animaux (voire pire !). Togata est très spéciale et vraiment dure à cerne : dans ce volume, elle vole complètement la vedette d’Agni. On est curieux de savoir dans quelle direction va aller la trame (car toutes les possibilités sont franchement envisageables). C’est parfois vulgaire, outrancier au possible… Bref : une tranche d’originalité et de vie atroce dans un monde qui l’est tout autant ! Les graphismes également sont très singuliers. Je les trouve très classes, et on reconnait bien les personnages. Mais c’est comme si certains traits devaient rester flous à dessein. Il y a un jeu génial sur les gris… Bref, complètement happé par ce manga !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Alderamin on the sky - Tome 02 - Taiki Kawakami & Bokuto Uno

     

    Résumé :

    Alors que l’empire de Katjvarna est en guerre avec la république de Kioka, un groupe  d’officiers en devenir se retrouve coincé en territoire ennemi. Ikta en fait partie, c’est un jeune cadet connu pour sa fainéantise. Heureusement, il peut compter sur l’aide d’une amie de longue date. Mais pour ajouter à leur problème, le groupe doit cacher la présence en leur sein de la princesse de leur pays, qui constituerait une otage de choix… L’ingéniosité d’Ikta et de ses camarades leur permettra de rentrer indemne chez eux. Pourtant, même après leur retour, le groupe reste résolument soudé…

     

    Avis par Jake :

    J’avais été assez emballé par le premier volume, qui comportait énormément d’action, avec l’échouage du bateau, l’arrivée d’Ikta et de ses compagnons sur la terre ferme, leurs premières tentatives de survie et leurs confrontations avec l’ennemi. Je pensais qu’il s’agirait d’un loin trajet vers leur patrie, alors que le tout est bouclé en la moitié de ce second volume ! Manifestement je n’ai donc pas encore saisi le thème de ce seinen. Le reste du tome est constitué de politique, et non de combats à proprement parlé. Les relations entre les protagonistes sont plutôt complexes, et on comprend immédiatement pourquoi il n’a pas été classé en shonen… Reste à voir quel sera le thème principal de l’histoire avec la suite… Côté dessin, les personnages sont très réussis (comme en témoigne d’ailleurs la couverture), au détriment des décors qui sont pour le moins épurés ! A suivre…

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Le chant des souliers rouges - Tome 02 - Mizu Sahara

     

    Résumé :

    Kimie Morino a une vieille blessure au genou et pensait ne jamais redansé le flamenco, pour lequel elle était connu dans sa jeunesse. Mais lorsqu’elle voit Kimitaka insister en se tenant devant son vieux studio, elle décide de se relancer, et mandate son petit fils pour enseigner les bases au jeune homme. Les débuts sont difficiles, mais le tuteur comprend rapidement toute la motivation de son élève, malgré ses ridicules souliers rouges ! Bientôt, Kimitaka a l’occasion de recroiser Takara, celle avec qui il a échangé les chaussures, celle qui fait son possible pour réussir en basket ball… Mais se sentira-t-il à la hauteur pour la rencontrer de nouveau alors qu’il n’a pas réalisé sa partie de leur objectif ?

     

    Avis par Jake :

    J’avais été très intrigué par le premier volume, et j’ai trouvé que le second touchait encore plus ! On commence à véritablement s’intéresser aux personnages et à ce qu’il advient d’eux, à leurs rêves et à leur concrétisation. Kimitaka est très maladroit, et parfois, on se demande véritablement s’il est motivé, pourtant il ne lâche pas et continue d’insister. Le passage sur la vieille danseuse est particulière touchant, et triste évidemment. J’ai bien aimé son petit fils, qui a un caractère tranché, ce qui à mon sens manquait un peu dans le premier tome. Et j’étais particulièrement ravi de revoir Takara : j’avais peur que le mangaka ne s’intéresse qu’au jeune homme, et il prouve que ce n’est pas le cas en faisant en sorte que la route des deux protagonistes se croise de nouveau. Les graphismes ont un style très singulier, on ne croise pas beaucoup ce genre de coup de crayon ! C’est fluide et assez profond… à l’exception de kimitaka qui a une tête de paumé ! A suivre avec plaisir les 6 numéros de seinen orginal…

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Gantz - Tome 01 - Hiroya Oku

     

    Résumé :

    Kei et Masaru sont deux anciens amis de primaire, mais lorsqu’ils se retrouvent pas hasard dans le métro, c’est à peine s’ils se reconnaissent ! Alors qu’un SDF tombe sur les rails, Masaru est le premier à tenter de l’aider, et il tire Kei dans son plan. Ce dernier y va à reculons, seulement pour se voir tuer par le métro en même temps que son ancien ami. Mais tout ne s’arrête pas là, car leur corps se recompose aussitôt dans un appartement dont il semble impossible de s’échapper. Là, on leur donne un objectif, une mission. Ils sont envoyés dans un périmètre bien délimité du vrai monde, avec un équipement spécial et une cible à détruire… Dans l’attente de réponses à leurs questions, le groupe nouvellement formé tente la mission…

     

    Avis par Jake :

    Wahou ! Je n’avais jamais entendu parler de ce seinen, et je me demande comme c’est possible ! La parution d’une perfect edition est l’occasion rêvé d’y remédier ! Au début, tout commence doucement, on voit qu’on est dans de la SF, mais ce n’est pas transcendant… Et au fur et à mesure que les questions (plus que les réponses d’ailleurs) s’amoncellent, on est littéralement accro ! On tourne chaque page en espérant avoir des ébauches de réponses (qui viennent, je vous rassure !). De plus, quand on voit la longévité de la série, on ne peut que s’émerveiller, en particulier si le managa a su garder cette qualité du début à la fin ! Car c’est tout en contraste : les protagonistes sont complexes, avec des caractères différents. Il y en a pour tous les goûts et de tout horizon ! Les graphismes sont très bons et accompagnent avec brio le thème de SF qui est résolument adopté ! Bref, c’est une tuerie à découvrir si, comme moi, vous êtes à la traîne !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Gambling school - Tome 02 - Toru Naomura & Homura Kawamoto

     

    Résumé :

    A cause de la triche des membres du conseil, Yumeko, une nouvelle membre de l’école si spéciale de paris, a écopé d’une dette de 310 millions de yens ! Là bas, les destins sont décidés, et le statut de « bête » est donné aux moins chanceux, les condamnant à un futur médiocre. Pourtant, cela ne semble pas inquiéter Yumeko qui va s’allier à sa première victime : Saotome. Les deux filles formeront un duo redoutable dans le jeu suivant proposé par le conseil, une chance pour tous de virer leurs dettes…

     

    Avis par Jake :

    Tome deux assez sympa qui voit Yumeko se sortir de l’embarras, mais qui permet surtout de commencer à construire un groupe autour de cette dernière. Elle n’est plus seule, et aussi étrange que cela puisse paraître, son duo avec Saotome est génial ! Elles ont une super alchimie, chose qu’elles découvrent également ensemble ! Il faut apprécier le thème des jeux, des paris, et de la triche, mais une fois que c’est fait, on passe vraiment un bon moment… J’avais peur que le seinen s’essouffle rapidement, et ce second volet remet tout cela en doute, car franchement : je me suis pris au jeu ! Les graphismes sont spéciaux, très sombres évidemment, avec des décors très simplifiés pour mettre en avant les réactions souvent excentriques des protagonistes… Pas mal !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • The testament of sister new devil storm - Tome 01 - Tetsuto Uesu & Fumihiro Kiso & Nekosuke Okuma

     

    Résumé :

    Basara, lycéen et ancien membre des héros se retrouve à vivre avec ses deux nouvelles « sœurs ». L’une d’elle est Moi, la fille du roi des démons, avec laquelle il est liée par un pacte d’allégeance très spécial, aux retombés sexuelles assez intenses… Et la seconde, est justement Maria, une succube qui s’est fait un plaisir d’exécuter le dit pacte ! Bientôt, c’est l’ancienne meilleure amie de Basara qui débarque, et ne fait rien pour arranger une situation déjà très chaude !

     

    Avis par Jake :

    J’ai mis un petit moment avant de comprendre exactement ce qu’était cette nouvelle œuvre ! Lorsque l’on présente un spin-off, il peut s’agir de nouveaux personnages dans le même univers, ou des protagonistes secondaires qui prennent de l’importance et arrivent au centre de leurs propres aventures. Ici, il s’agit plus d’un reboot, où on oublie complètement l’objectif principal (qui consistait en de nombreux combats), pour se focaliser sur la composante sexuelle ! Le lecteur qui débarquerait sans connaître l’œuvre originelle ne comprendrait pratiquement rien… C’est donc un festival de seins et de comportement très aguicheurs, sur un fond d’adolescents en chaleurs… Si c’est ce que vous recherchez, foncez, sinon le tout est très léger. Heureusement, ce seinen carrément érotique peut s’appuyer sur des dessins très réussis et pour le moins explicites ! Si l’on devrait résumer ce manga en une phrase, cela donnerait probablement : « Libérez, les nichons ! »…

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Gambling school - Tome 01 - Toru Naomura & Homura Kawamoto

     

    Résumé :

    La célèbre école privée Hyakkaô est régie selon des règles très spécifiques… Là-bas, on y apprend à parier ! Et selon leurs résultats, les élèves sont divisés en castes, où les plus faibles sont pratiquement considérés comme des esclaves ou des animaux… C’est le conseil qui prime au dessus de tout ce petit monde, mais tout est bousculé lorsque la nouvelle, Yumeko Jabami, une fille qui vit pour le risque et les paris, se confrontent aux nombreux tricheurs de l’école…

     

    Avis par Jake :

    Ce seinen est très spécial… En effet, ne vous attendez pas à vous attacher à qui que ce soit ! Ni au garçon que Yumeko « sauve » de son sort en gagnant la première partie, et qui nous permet simplement de jouer les observateurs pour les aventures de la nouvelle… Ni même cette dernière, qui semble plutôt folle, et a juste un sens de l’observation très aiguisé, et à ce qu’il semblerait… beaucoup de chance ! A partir de là, on ne suit que pour le postulat de départ : un genre de Yu-Gi-Oh ! (dans les premiers volumes, précédent le jeu de cartes) où les perdants perdent tout, et les gagnants sont toujours les mêmes. On tient donc avec l’originalité des jeux présentés dans ce premier volume, néanmoins, on ne peut que s’interroger sur la longévité d’une telle œuvre si elle ne se diversifie pas, ou ne présente pas un peu plus de suspense (exemple : faire perdre Yumeko…). Au niveau du coup de crayon, c’est très moderne, un peu flippant par moment, mais très propre et évidemment : sombre ! A suivre avec le second tome…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Gunnm Mars chronicle - Tome 03 - Yukito Kishiro

     

    Résumé :

    Erika et Yoko ont été sauvé par un homme qui les conduit jusqu’à la maison de la petite fille blonde. Mais la famille dont elle se rappelle n’est pas vraiment celle qu’elle a connue, et tous se retrouvent devant une maison qui a été dévorée par les flammes. Mais bientôt, la mère de Yoko les rejoint et récupère sa fille, sous les pleurs d’Erika qui ne veut pas être séparée de son amie. Restée seule avec leur sauveur, les deux sont bientôt attaqués par des gens qui cherchent Yoko… Avant qu’un homme très étrange qui semble tenir le destin de Mars entre ses doigts, emporte avec lui Erika…

     

    Avis par Jake :

    Un nouveau flashback qui nous ramène dans la jeunesse des petites filles, et pour être honnête, c’est plus facile à suivre ! N’ayant pas (encore) lu Last order, j’étais un peu paumé dans le « futur »… Ici, je peux découvrir sans mal les origines de l’histoire, avec deux filles très attachantes qui ont beaucoup de malchance. Je ne pensais pas que l’on suive Erika, et pourtant le protagoniste est très intéressant. Elle a eu une enfance très dure, et a fait des choix compliqués (mais qui se comprennent…). On la voit grandir et évoluer. Deux chemins très différents pour les deux filles. Quant au mystère, il ne cesse de s’épaissir : pourquoi tout le monde recherche-t-il Yoko ? Les graphismes sont très beaux : précis, quoi que un peu vides au niveau des décors. En revanche, on ne reconnait pas vraiment la patte du mangaka. En effet, l’œuvre originale est bien plus sombre, avec des contrastes sur la lumière et beaucoup de détails autant dans les expressions que dans les décors… Etrange.

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Gunnm - Tome 05 - Yukito Kishiro

     

    Résumé :

    Après le Motorball, Gally est retourné ivre chez elle avec Ido, où elle s’est construite une vie bien agréable avec les membres du bar New Kansas. Elle a pour ainsi dire une famille, et s’est lancé dans la musique durant les deux dernières années. Malheureusement, la paix est de courte durée, car elle est bientôt attaquée par un ancien ennemi : Zapan. Mais à peine cette menace écartée, le corps Berserker refait surface, et Ido est obligé d’aller voir un inventeur assez effrayant : Desty Nova… Lorsque son ami ne revient pas, Gally part à sa recherche…

     

    Avis par Jake :

    D’enfer ! Cette saga mérite bel et bien son succès, et on comprend aisément comment il a pu s’en suivre deux spin off : on n’a tout simplement pas envie que cela prenne fin ! La qualité est exceptionnelle ! En commençant ce nouvel arc, on change complètement d’ambiance, avec une Gally bien plus ancrée dans le monde réelle puisqu’elle s’est créée une famille. Zapan n’est pas un ennemi bien effrayant cette fois-ci, mais lorsque la trame du Berserker entre en jeu, c’est bien plus captivant ! Les combats sont titanesques et très réussis ! Il y a des airs d’Alien dans cette créature effroyable ! La fidélité qui joint Ido à Gally est particulièrement touchante, et c’est une bonne équipe. Les graphismes sont fantastiques, avec des traits appuyés qui marquent le côté dramatique de la situation et des gros plans des expressions de Gally qui en jettent un max ! Le côté sombre ajoute à l’ambiance « post apocalyptique ». Bref, c’est excellent !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Ajin - Tome 09 - Gamon Sakurai

     

    Résumé :

    Le but de Kei était d’empêcher l’assassinat du dirigeant de Forge sécurité, ainsi, avec une force d’élite, il s’était enfermé dans le bâtiment, se préparant à l’arrivée de Sato. Mais alors qu’il souhaitait également démanteler la cellule terroriste de Sato, ce dernier l’a une nouvelle fois pris de court, notamment avec des capacités liées aux Ajins que Ken ignorait encore… Bien que réactif, la course poursuite dans le bâtiment ne cessera pas, et ira même jusqu’à s’inverser lorsque Sato avouera à Ken ses plans le concernant…

     

    Avis par Jake :

    J’arrive à court de nouveaux moyens pour dire à quel point Ajin me plait ! Je crois que le seul point faible est son rythme de parution, car on aimerait se plonger dans l’intrigue et ne jamais en sortir ! C’est terrible ! Il y a de l’action en permanence, mais pas de manière brute : c’est très réfléchi, comme le sont d’ailleurs deux personnages principaux et opposés. Les capacités des Ajins sont incroyables, et c’est un plaisir d’en découvrir encore de nouvelles alors que l’on approche du dixième volume. Ken change énormément, c’est stupéfiant de le voir mourir, et devenir également bien plus sombre et réaliste à mesure que les mésaventures le touchent, et atteignent également ceux autour de lui. La dernière scène est d’ailleurs particulièrement forte en ce sens… Quant aux graphismes, ils sont sublimes ! Cela fait partie des meilleurs dessins que je n’ai jamais vus dans l’univers du manga. Vous l’aurez compris, Ajin n’est pas seulement à découvrir : c’est un must !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Fire punch - Tome 01 - Tatsuki Fujimoto

     

    Résumé :

    Le monde est désormais recouvert de glace. Dans un village où les gens survivent à peine, Agni et sa sœur Luna font partis des élus : ils ont une capacité hors du commun. En effet, les deux sont capables de se régénérer, et c’est en coupant leurs membres qu’ils parviennent à nourrir les membres du village. Lorsqu’un jour, des hommes viennent voler les vivres du village, ils accusent les villageois de sauvages et les brûlent jusqu’au dernier. Seul Agni survit, continuant à brûler pendant plus de huit ans. Mais nourri par une colère et un désir de vengeance sans pareils, il se relève pour partir à la recherche de celui qui a tué sa sœur…

     

    Avis par Jake :

    Un seinen qui frappe fort, et dès le départ ! On nous plonge immédiatement dans une atmosphère lourde, dans un univers très sombre qui fait penser à une grande dystopie. Les protagonistes sont tranchés, et on se prend immédiatement d’affection pour le duo de frère et sœur qui permet à leur village de survivre. Les élus sont très classes, avec des pouvoirs qui donnent envie et les rendent pour le moins charismatique. D’emblée, après 8 ans de calvaire, Agni passe pour un martyr, animé que de revanche. Le tout est dramatique, très triste. Mais on a vraiment envie de découvrir où va nous porter l’histoire ! Les graphismes sont également très adultes, et confèrent à l’ambiance un cachet sans faille qui se marie parfaitement avec le thème. Bref, on ne sait pas exactement où on va, mais une chose est certaine : on est accroc dès le départ !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Bungô stray dogs - Tome 04 - Kafka Asagiri & Harukawa 35

     

    Résumé :

    On laisse à Atsushi le soin de mener sa première mission d’investigation ! Il peut choisir un compagnon et amène avec lui Kenji, mais ce dernier a une façon bien singulière de poser les questions lorsqu’il se retrouve face aux suspects, et il n’est pas certain qu’Atsushi puisse acquérir le même style ! Kyoka a réussi à échapper aux hommes de la Mafia portuaire, dont elle faisait partie, et parvient sans mal à intégrer l’Agence des détectives armés… Et c’est le moment que choisit Fitzgerald, magnat d’une guilde de groupe Nord américain pour débarquer et menacer l’Agence afin de prendre sa place et sa licence. Devant un refus, une jeune membre de la guilde, Lucy, s’attaque directement au membre de l’Agence…

     

    Avis par Jake :

    Plus je lis ce seinen et plus j’adore son style ! Je dois me répéter, j’en suis conscient, mais j’ai vraiment l’impression de revoir l’ambiance des premières saisons d’Angel, avec un petit côté fantastique de xxxHolic ! Sacré compliment puisque j’adore les deux oeuvres ! On évolue dans le fantastique, évidemment, mais on se régale à suivre l’ambiance de l’Agence, avec ses protagonistes si différents, aux caractères si spéciaux et pour la plupart hilarants ! Le ton passe sans problème de l’humour au dramatique. On suit les affaires avec intérêt, même lorsqu’elles sont indépendantes les unes des autres. L’originalité est de mise, puisqu’il y a toujours plus de pouvoirs paranormaux différents, ce qui laisse un beau panel de possibilités ! Quant aux dessins, ils sont proprement superbes ! C’est précis et classe. Un succès !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Fate/zero - Tome 12 - Takashi Takeuchi & Gen Urobushi

     

    Résumé :

    Waver se prépare pour un énième combat, mais son attitude a changé, et il se sent véritablement prêt à suivre Rider jusqu’à la fin et à ne pas se tenir sur son chemin. C’est ainsi que les deux se rendent face à Archer, dont la puissance semble hallucinante. L’heure de révéler leurs nobles fantasmes les plus puissants a sonné ! Kirei détient Irisviel et compte bien l’utiliser pour recueillir le Saint graal, mais il en profite également pour se renseigner sur Kiritsugu et se découvre une nouvelle raison de se battre ! De son côté, Saber affronte Berserker et se rend compte que celui qui se cache sous le masque appartenait à son passé !

     

    Avis par Jake :

    Wahou… Evidemment, je ne vais pas vous dire ce qui arrive exactement dans ce volume, mais sachez que l’on se rapproche inexorablement de la fin, avec notamment un des Guerriers principaux qui meurt ! Le nombre chute, et on se retrouve avec encore moins de participants. Personnellement, je trouve que malheureusement les plus charismatiques ont péri à ce niveau-là… La victoire de Saber serait assez classique, et j’espère être surpris comme je l’ai été durant la majorité de cette saga ! Le voeu final reste un mystère, et je croise les doigts pour que la conclusion soit tranchée, et pas simplement reportée (mettons à une cinquième guerre sainte ?). L’étau se resserre donc, et bien que l’on ne sache pas exactement combien de numéros restent à la série, on sait que l’on est plus proche de la fin que du début ! Les graphismes sont très classes, en particulier lors du combat (celui d’Archer et Rider est bien trop court à mon goût d’ailleurs !). Bref, on se régale !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Gate - au-delà de la porte - Tome 06 - Takumi Yanai & Satoeu Sao

     

    Résumé :

    Turka ne parvient pas à assumer la mort de son père et refuse d’accepter la réalité, même lorsqu’Itami la met face à face avec le dragon responsable de la mort de son paternel. Itami a pourtant pris avec lui des alliées qui ne le quittent plus : Rory, Lelei et Tuka ! Pendant ce temps, une des rescapées des otages Japonais de l’Empire est agressée par une Lapine guerrière.

     

    Avis par Jake :

    Génial ! J’adore particulièrement ce tome parce qu’au milieu de toute la politique, on retrouve les protagonistes qui font la force de ce seinen : les trois belles femmes fortes qui encadrent Itami. Rory est la plus drôle, et la retrouver en action est clairement un point positif pour le manga ! Mais l’elfe et la mage ne se défendent pas mal non plus, et cela donne lieu à des scènes très marrantes ! Les négociations entre les deux pays sont nettement moins prenantes. C’est également l’occasion d’accueillir un nouveau personnage assez charismatique : Delilah, la Lapine guerrière ! Les dessins sont superbes, très classes et savent souligner l’humour au bon moment. Bref, Gate est une adaptation que l’on adore et que l’on souhaite suivre longtemps !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Le chant des souliers rouges - Tome 01 - Mizu Sahara

     

    Résumé :

    Kimitaka, malgré son entraînement, était un garçon qui n’arrivait pas à percer dans le basket, malgré les belles chaussures rouges à éclairs offertes par son grand-père qui perd un peu la tête. Takara, elle est une fille aux grands pieds, grandes mains et avec une taille très respectable pour une fille. Mais malgré son travail, elle n’arriva jamais à percer dans la danse espagnole. Alors que les deux se retrouvent sur un toit prêts à balancer leurs chaussures rouges respectives, ils décident de se les échanges. Des années plus tard, Takara a percé dans le monde du basket ball féminin ! C’est au tour de Kimitaka, devenu lycéen, de sauter le pas et de s’essayer au flamenco…

     

    Avis par Jake :

    Très étrange ! On met un certain temps à rentrer dedans, se demander où veut en venir la mangaka… Mais arrivé au bout d’un moment, on est clairement interpelé. J’ai vraiment envie de découvrir la suite, devoir si ce garçon saute le pas. S’il suit cet instinct, contredisant tout ce qu’il a pu faire jusque là… Pour les graphismes, c’est exactement la même chose ! Il y a clairement quelque chose qui retient, qui sort de l’ordinaire, et ça se voit rien qu’à la couverture. C’est étrange, original… Il y a des touches de shojo, de shonen… avec une réflexion qui fait basculer le manga dans le seinen. Bref, vous l’aurez compris, cette une œuvre très peu commune, et j’adore cette originalité ! Je vous invite à suivre la suite avec moi, en espérant que ce sentiment sera grandissant sur les 6 volumes que compte ce seinen fini…

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Overlord - Tome 03 - Rugane Maruyama & Hugin Miyama

     

    Résumé :

    Ainz a pris l’apparence de Momon l’aventurier pour découvrir les lieux. Après un combat victorieux contre une bête mystérieuse nommée le Roi Sage, il le renomme Hamsuke et le prend parmi ses subordonnées. Puis c’est avec les membres de l’Epée des Ténèbres qu’il s’associe pour une quête. Mais lorsque Momon retourne en ville, c’est pour découvrir que ses nouveaux alliés sont morts, tués par Clémentine, une guerrière de l’organisation secrète Zurrernorm…

     

    Avis par Jake :

    C’est étrange parce que la trame devient un peu trop complexe à mon goût, et étrangement le tome se lit beaucoup plus vite. Peut-être est-ce justement parce que mon intérêt devient inégale… On s’éloigne beaucoup du thème original : à savoir un jeune homme perdu dans un monde parallèle (ou autre ?) sous une forme qui lui est étrangère. L’humour est parfois là, les combats sont plutôt bons, et le point positif est clairement un aspect graphique très réussi. Mais je reste indécis quant à mon engouement… Je ne me suis pas vraiment attaché aux protagonistes… A voir si cela va changer…

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Terra formars Asimov - Tome 02 - Ken-Ichi Fujiwara & Boichi

     

    Résumé :

    Le commandant Asimov a été missionné avant de partir pour Mars, afin de démanteler un trafic d’œufs de Terraformars. Mais en affrontant le terrible Ded Moroz, il se rend compte qu’il s’agit en fait d’un ancien subordonné, Bvak. Ce dernier est prêt à tout pour sauver sa fille Liliya, atteinte du virus A.E., et punir Asimov qu’il juge responsable… Mais lorsque cette dernière décède, Ded Moroz renonce à toute Humanité et se transforme en une créature à la puissance démesurée. Le duel à mort contre Asimov commence alors…

     

    Avis par Jake :

    Génial ! Deuxième partie de ce dyptique dérivée du manga Terra formars, ce volume est presque exclusivement composé de combats ! On ne s’ennuie donc pas un instant ! Les bases ont été posées avec le premier tome, ainsi que la trame en elle-même. Il est temps pour les deux colosses de s’affronter ! Si je trouvais déjà le seinen originel plutôt musclé, cela se confirme avec ce spin off aussi sexy que bagarreur ! Ca se lit très vite, parce qu’on se régale : les valeurs prônées sont le courage, la persévérance, la force, le devoir… Beaucoup d’excuse pour donner lieu à de superbes transformations monstrueuses, et à des duels qui valent le coup ! Les graphismes sont très chouettes, avec un grand souci du détail qui met le tout en valeur ! Bref, j’adore !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Back street girls - Tome 01 - Jasmine Gyuh

     

    Résumé :

    Trois yakuzas ont vraiment fauté, à tel point qu’ils craignent vraiment pour leur vie lorsque leur boss est sur le point de les réprimander. Néanmoins, indulgent, ce dernier leur propose un choix : les trois compères pourront se voir prélever leurs organes, ou sectionner leurs jambes… à moins qu’ils ne préfèrent devenir des idols. C’est ainsi que les trois hommes sont transformés en jeunes femmes incarnant le fantasme des uns et les idoles des autres. Cet entraînement les propulsera dans un milieu très lucratif pour leur boss, mais terrible pour l’image qu’ils avaient d’eux-mêmes…

     

    Avis par Jake :

    On ne peut pas dire, c’est un titre qui sort de l’ordinaire ! On ne s’attend pas du tout à voir ces malfrats machos transformés en jeunes femmes qui doivent en plus faire bonne impression à grand renfort de féminité. Apprendre à chanter, à se tenir, arrêter l’alcool, la cigarette… C’est leur univers entier qui bascule, et on se marre plutôt beaucoup ! Le seul petit regret est l’absence de lien d’un chapitre à l’autre : en fait, ce sont plusieurs anecdotes qui se suivent, souvent pour contraster au maximum avec leur vie précédente… Mais il y a de grandes chances pour que cela évolue, étant donné que le Japon est déjà à la publication d’un septième volume, ce qui laisse penser que le lecteur a plus à se mettre sous la dent ! Côté graphisme, c’est très allégé au niveau décor, mais le tout est conçu pour faire rire, notamment avec des expressions choquées ou choquantes des trois filles. Sympa et novateur !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique