• Riku-Do, la rage aux poings - Tome 05 - Toshimitsu Matsubara

     

    Résumé :

    Le prochain duel de Riku l’opposera au déjà célèbre Hyôdo. Ce dernier n’attend que de sentir les poings de Riku… Fils d’un boxeur professionnel et doté de capacités hors du commun, Hyôdo a une technique imparable et semble capable de déjouer tous les types de boxe. Lorsque Tokorozawa lui annonce de but en blanc que Riku ne parviendra pas à gagner, ce dernier tombe de haut. Il fait pourtant de son possible pour accroître son entraînement, et développe une toute nouvelle rage de vaincre… Mais celle-ci sera-t-elle suffisante pour lui garantir la victoire ?

     

    Avis par Jake :

    Chaque nouveau combat pour Riku amène son lot de nouveautés. Les états d’esprits des boxeurs sont vraiment très différents les uns des autres. C’est très intéressant, car cela nous montre de très nombreux schémas et motivations. On sent Riku fortement ébranlé lorsqu’il s’interroge sur les désirs de Tokorozawa. Il se demande de plus en plus pourquoi ce dernier a décidé de lui montrer comment se battre, alors que lors de ses deux derniers combats, il semblait plutôt vanter les mérites de ses opposants. Dans ce numéro, on ne voit pour ainsi dire pas Yuki, pourtant à un moment, Riku repense à ce qu’elle lui a dit… Elle manque, dans le sens où c’est tout un aspect différent du protagoniste qu’elle parvient à mettre en avant. Gageons que ce n’est qu’une question de temps avec de la voir revenir sur le devant de la scène. En fait, je réalise que le combat contre Hyôdo prend quasiment tout le volume… et on ne s’ennuie pourtant pas une seule seconde ! Un seinen en or !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Gambling school - Tome 03 - Toru Naomura & Homura Kawamoto

     

    Résumé :

    Suite à la réunion de réorganisation des débits, Yumeko et Mary se sont associées pour payer leur dette, et sont parvenus à un résultat incroyable. Si ce n’est là que les prémices d’une amitié, elle va être mise à mal car la présidente du conseil ne tarde pas à proposer à Mary une place dans le conseil : en effet, les élèves parvenant à quitter le statut de « bêtes » sont rarissimes. De son côté, Yumeko préfère garder ce statut plutôt que de payer sa dette afin de pouvoir défier qui elle veut, même au sein du conseil, mais avant qu’elle ne puisse attaquer, Yumeko est accostée par Midari, une fille à l’œil bandé et au tempérament psychopathe !

     

    Avis par Jake :

    J’avais adoré le second volume qui voyait deux personnages très forts et pourtant très différents se rapprocher. Bien qu’elles ne soient pas ensembles dans ce numéro, on sent cependant que quelque chose de très concret s’est créé entre Yumeko et Mary, et je trouve ce point vraiment génial ! En faisant son choix vis-à-vis de la présidente du conseil, Mary prend une décision qui va sceller son futur d’une manière ou d’une autre. Quant à Yumeko, j’ai apprécié qu’elle fasse une nouvelle fois équipe avec Suzui, car le garçon commence à foncièrement jouer les alliés ! Les nouveaux jeux sont sympas à découvrir, même si j’ai depuis longtemps arrêter de chercher comme Yumeko parvient à tout anticiper ! ^^ Les graphismes ne sont pas mauvais, dans un style très sombre voire borderline diabolique psychopathe. C’est relativement en adéquation avec le thème du seinen !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • To the abandonned sacred beasts - Tome 01 - Maybe

     

    Résumé :

    Afin de gagner la guerre, les hommes ont du conjurer des forces primitives extrêmement puissantes… mais pour les associer aux humains, ces derniers sont devenus des bêtes nommées « Divins mimétiques ». Mais lorsque la guerre s’est terminée, grâce aux Divins, ces derniers sont rentrés chez eux et ont commencé à être craints par la population. Rapidement assimilés à des parias, il n’a pas fallu longtemps au gouvernement pour mettre leur tête à prix. Charlotte est la fille de l’un d’eux, bien déterminée à tuer Hank, le chasseur de Divins… Mais c’est sans connaître toute la vérité qu’elle va faire sa rencontre…

     

    Avis par Jake :

    Prenant dès le départ ! Certains mangas mettent du temps avant de se mettre en place, afin de poser les bases de leur mythologie. Ici, c’est fait de manière très simple, et pourtant efficace. Bien que l’on ignore encore beaucoup d’informations, ce qui est capital est établi. Les protagonistes sont assez attachants, et assez charismatiques. J’attendais quelque chose d’un peu plus impressionnant pour la véritable nature de Hank, mais cela fait l’affaire malgré tout ^^. Charlotte semble intelligente, et sa réaction évolue très rapidement. On se demande comment elle interprétera la vérité lorsqu’elle la connaîtra. Le passé de Hank sera probablement distillé dans la suite de l’aventure. Les dessins sont superbes, avec une grande qualité et beaucoup d’originalité dans les graphismes des Divins. Bref, un super départ pour ce nouveau seinen qui semble nous réserver de belles surprises !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Gate - au-delà de la porte - Tome 07 - Takumi Yanai & Satoeu Sao

     

    Résumé :

    Itami et ses compagnons ont trouvé l’antre du dragon, qui n’est autre que le cratère d’un volcan. Assisté de plusieurs elfes, et armés de plusieurs lances roquettes. Rory s’occupe de monter la garde à l’extérieur alors que les autres tentent d’installer du C4 à l’intérieur de l’antre. Si Tuka ne parvient toujours pas à sortir de son état de transe, Lelei a fait son possible pour améliorer sa magie afin de percer les écailles du terrible dragon… Mais alors que leur plan se met doucement en place, toute l’équipe est bientôt prise par surprise par la monstrueuse créature…

     

    Avis par Jake :

    C’est la fin de la trame concernant le dragon, et c’est un passage vraiment dément ! J’ai adoré que l’on oublie pendant un temps la politique entre tous les états, entre les deux mondes, afin de se focaliser simplement sur les personnages les plus attachants au cœur d’un combat titanesque ! Chacun a son moment de gloire, que ce soit Lelei avec sa magie, ou la fragilité passagère de Rory. Evidemment, Itami est au centre du combat, mais l’évolution de Tuka (qui soyons honnête commençait à me gaver avec son blocage) est également appréciable. Le combat dans le volcan est excellent, et l’arrivée de protagonistes emblématiques juste à la fin du conflit, permet d’embrayer immédiatement sur une nouvelle trame sans temps mort ! Les graphismes rendent la bataille magnifique, avec un dragon pour le moins charismatique et des attaques magiques superbes ! En espérant que la suite soit au même niveau !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Riku-Do, la rage aux poings - Tome 04 - Toshimitsu Matsubara

     

    Résumé :

    C’est le premier tour du East Japan Rooki King, et Riku affronte Tsuwabuki, un garçon qui a plus ou moins été endurci et entraîné par Tokorozawa. Riku a beaucoup de mal à résister, en particulier car son adversaire ne semble fléchir sous aucune de ses attaques ! En parallèle, la relation de Yuki et Riku évoluent alors qu’ils s’embrassent pour la première fois. Mais lorsque cette dernière propose à Riku qu’ils emménagent ensemble après l’école, ce dernier lui fait comprendre la dure réalité de son choix de vie, de la boxe…

     

    Avis par Jake :

    Riku-Do est un seinen captivant ! Il va bien au-delà du simple sport qu’est la boxe. Dans ce volume en particulier, il y a deux points très intenses. Le premier est la rencontre entre Riku et Tokorozawa, notamment lorsque Riku comprend que ce dernier a entraîné son adversaire. Le second est encore plus personnel et intime : il s’agit de l’ébauche de relation amoureuse qui lie Riku à Yuki, la seule personne a avoir une véritable influence positif sur le garçon, extérieure au monde de la boxe. Evidemment, on se régale malgré tout à travers les combats qui sont très prenants. Les adversaires qu’affronte Riku sont très différents, et c’est agréable d’assister, non seulement à des techniques de boxe différentes, mais également à des états d’esprit très changeants… Pour finir, je dirais qu’à la mesure des couvertures que nous offre le manga, les dessins sont incroyablement adultes et réussis, bourrés de détails et très réguliers ! La recette du succès !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Bungô stray dogs - Tome 05 - Kafka Asagiri & Harukawa 35

     

    Résumé :

    Atsushi et Kyôka partent pour leur première mission depuis que cette dernière a rejoint les Détectives armés. Mais ils sont rapidement attaqués par Kôyô Ozaki, membre de la mafia portuaire qui met Atsushi KO dans l’optique de convaincre Kyôka de revenir dans l’organisation malhonnête… Mais le conflit prend beaucoup plus d’ampleur alors que la Guilde s’en mêle. En parallèle, la mafia attaque directement le cargo de la Guilde. Bientôt, c’est un conflit ouvert et total qui éclate entre les trois puissances !

     

    Avis par Jake :

    Montée en puissance des conflits entre les trois groupes. Si je pensais à la base que les Détectives armés seraient la seule cible de leurs deux ennemis, j’ai été très agréablement surpris de voir que la guerre était bien triangulaire. Les combats sont assez classes, avec des attaques originales et des pouvoirs très chouettes. C’était également bien agréable de voir le big boss des Détectives armés sortir de ses retranchements. J’étais surpris en revanche qu’Atsushi trime autant avec ses ennemis : le pauvre s’est fait exploser par Kôyô. La trame avance donc plutôt bien, et le rythme n’est jamais relâché ! Les graphismes sont magnifiques, ils ont un côté rétro que je trouve excellent et qui colle parfaitement avec le thème de ce seinen ! J’adore…

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Le chant des souliers rouges - Tome 03 - Mizu Sahara

     

    Résumé :

    Kimitaka est devenu ami avec Hana et Tsubura. Le premier ne parle pour ainsi dire plus, depuis qu’il a mué alors qu’il chantait avec une belle voix aiguë. Le second souffre d’embonpoint et ressent toujours le besoin d’aider les autres par manque de confiance en lui-même. Ce petit groupe tente de se soutenir alors que Kimitaka et Tsubura essaient de convaincre leur nouveau camarade de chanter pour les besoins d’un événement flamenco. En parallèle, Kimitaka poursuit ses cours de flamenco en tentant de s’épanouir…

     

    Avis par Jake :

    Un seinen magnifique aux couvertures encore plus belles encore ! J’adore la touche émouvante de ce manga. On dirait que l’on prend des tranches de vie et qu’on les décortique. Les protagonistes sont tout en contrastes, tout en faiblesses dévoilées. Il n’y a pas de jeux, on les sent vrais, avec un véritable désir d’évoluer. Hana est touchant par la façon dont il a été blessé après avoir mué. Tsubura dans son envie de toujours prêter assistante. Kimitaka qui semble tellement fort et qui est pourtant poussé à se dépasser… Chaque petite victoire est accueillie comme quelque chose d’énorme… C’est vraiment original et touchant. Les dessins sont spéciaux, presque lyriques, parfois très simples… On regrette qu’ils ne soient pas en couleurs comme les couvertures, car ce ton pastel sied parfaitement au style de ce seinen qui sort du lot !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Spice & wolf - Tome 14 - Isuna Hasekura & Keito Koume & Jyuu Ayakura

     

    Résumé :

    Lawrence a pris la décision de s’installer avec Holo à Lesco, nouvelle ville florissante où il fait bon investir, malgré le risque. C’est là qu’il souhaite acheter une boutique. Mais lorsqu’il franchit finalement le pas, les deux amis sont abordés par un lapin capable de parler qui leur demande de l’aide… Il vient en effet pour le compte des comptoirs de Devau et fait son possible pour éviter une guerre…

     

    Avis par Jake :

    Nous sommes au 14ème volume, et je suis toujours aussi heureux de retrouver Lawrence et Holo. Si les premiers tomes présentaient des rapports souvent conflictuels ou électriques entre les deux protagonistes, ils forment désormais une belle équipe très soudée, où ils apparaissent très complémentaires et disons le : amoureux. Les combats et les transformations de Holo sont bien moins courants, mais la complicité des deux héros rend l’œuvre incroyablement attachante. A cela se greffe le côté politique / marchand, qui classe immanquablement ce manga dans les seinens… Les graphismes sont vraiment magnifiques. C’est sûrement le manga qui possède le plus de détails au niveau de ses décors et des personnages ainsi que de leurs expressions. On sent que l’on se rapproche de la fin de l’œuvre, sans vraiment savoir à quelle moment elle s’achèvera : avec l’ouverture d’une boutique ? Quoi qu’il en soit, je suivrai ces deux là jusqu’à la fin !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Le 3e Gédéon - Tome 03 - Taro Nogizaka

     

    Résumé :

    Tandis que la France se débat dans les affres de la pauvreté, à Paris, Georges déclenche des émeutes et fomente un assassinat au palais royal, toujours accompagné par Solange, la fille de Gédéon. Mais ce dernier se lance à sa poursuite, bien décidé à contrer ses plans pour retrouver sa fille et protéger le royaume ! Solange en revanche, sombre de plus en plus dans le mode de penser de Georges. Heureusement, le roi veille sur sa famille…

     

    Avis par Jake :

    Bien que le thème soit loin de ce qui me passionne habituellement, j’aime beaucoup la façon dont est magné ce seinen. C’est très souvent dérangeant, et assez perturbant. Les personnages sont tout en contraste et on ne s’attache pas franchement à eux… Pourtant, on s’accroche véritablement à la trame et au suspense qui se construit. Dans ce volume, on est très satisfait de rencontrer des protagonistes aussi emblématiques que le roi de France, ou Marie-Antoinette. Idem pour le personnage de Solange, que l’on voit glisser progressivement vers le « côté obscur » de Georges. Au niveau des graphismes, c’est impeccable, avec un style qui sied parfaitement à l’époque présentée. Le côté suggestif, que se soit borderline gore ou pratiquement sexuel est toujours exploité de manière intelligente. Bref, c’est très réussi…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Fate/apocrypha - Tome 01 - Akira Ishida & Yuichiro Higashida

     

    Résumé :

    Désireux de gagner la prochaine grande guerre Sainte, la famille Yggdmillennia se débrouille pour tenter d’invoquer à elle seule les 7 Servants… Mais pour éviter une victoire évidente, les règles dictent l’invocation de 7 autres esprits héroïques ! Ainsi, c’est bientôt une guerre à 14 mages et 14 Servants, esprits des âmes héroïques du passé qui se prépare ! Les rouges contre les noirs, et c’est un jeu d’échec qui s’annonce pour le moins sanglant !

     

    Avis par Jake :

    Complètement addicted de Fate/zero, il me fallait absolument découvrir ce spin off…  Pourtant l’œuvre est assez différente sur plusieurs points… Au niveau scénario, si on comprend qu’une famille veuille invoquer tous les esprits pour s’assurer une victoire évidente, il paraît moins clair de le faire alors qu’elle sait que 7 autres seront invoqués par une autre famille… puisque le combat s’équilibre une nouvelle fois. Au niveau ambiance également, car le ton est bien moins grave, adulte (et parfois même, disons le : glauque) que dans Fate/zero. Les Servants semblent tout de même très charismatiques, et il me tarde de découvrir la suite pour apprendre à mieux les connaître. Enfin, au niveau des graphismes, et cela se voit immédiatement en couverture : c’est plus jeune, plus dynamique, mais également moins sombre ; ce qui va dans le même sens que l’ambiance finalement… A suivre donc pour voir si le niveau sera au moins égal à l’exceptionnel Fate/zero !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Crueler than dead - Tome 02 - Tsukasa Saimura & Kozo Takahashi

     

    Résumé :

    Après avoir échappé à la communauté de paradize, Maki et Shota ont enfin réussi à atteindre le Tokyo Dôme, le camp de réfugiés le plus grand de toute la région du Kanto et l'un des derniers endroits ayant survécu à l'épidémie de zombies qui a submergé le monde entier. Maki, qui apporte avec elle les doses restantes du vaccin développé au centre pharmaceutique de Gunma où elle s'est réveillée dans le premier tome, est prise en charge par la structure au pouvoir dans le Dôme, où une poignée de privilégiés, sous la direction du  colonel Shimamoto, vivent dans le luxe, pendant que la majorité du reste des survivants est réduite à survivre dans des conditions épouvantables. Shota et Miura sont quant à eux projetés dans le quotidien difficile des survivants qui n'ont pas la chance d'être privilégiés. Miura est assigné à une équipe de travail pendant que Shota se lie d'amitié avec la chef d'une bande d'enfants qui l'aide à retrouver son père…

     

    Avis par Jake :

    Dernière partie de ce sombre seinen en deux volumes. On a peu suivi les personnages, puisqu’il ne s’agit là que d’un diptyque, et les deux parties ont été commercialisées avec beaucoup d’intervalle, ce qui ne fait pas vraiment la force de l’ouvrage. Pourtant, lorsque l’on se replonge dedans, l’ambiance y est dure, tout comme l’image que le seinen laisse. C’est sombre, et même s’il reste une trace d’espoir, on perd des personnages principaux et le titre porte bien son nom ! Mais on n’a pas vraiment le temps de s’y attacher, ce qui laisse justement la place de s’intéresser véritablement à la trame. Les décors sont parfois trop absents, ce qui est dommage car lorsqu’ils sont là, ils sont extrêmement soignés et très classes ! Au même titre que la couverture (qui est canon), les protagonistes sont très bien réalisés… et l’horreur a beaucoup de cachet ! ^^

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Gantz - Tome 02 - Hiroya Oku

     

    Résumé :

    L’étrange entité qu’est Gantz a ramené à la vie plusieurs personnes et les a confrontés à un alien terrible qui a décimé une grande partie du groupe. Ayant miraculeusement survécu, Keï peut, pendant un temps, retrouver sa vie normale. Il utilise d’ailleurs la combinaison issue du Gantz pour se défendre contre des petites frappes qui tentent de racketter les lycéens. Mais tous sont bientôt téléportés une nouvelle fois dans l’appartement entourant Gantz, avec de nouvelles personnes. Avant que la mission ne commence, Keï et ses amis tentent d’en savoir plus sur Gantz et les missions auprès d’un garçon qui totalise 90 points sur les 100 demandés par Gantz…

     

    Avis par Jake :

    Génial ! C’est absolument captivant ! Lorsque l’on commence ce manga, on ne veut pas du tout le lâcher ! La sortie des volumes double est plutôt rapide, et c’est une bonne chose car on aimerait tout lire d’une traite ! Il y a tellement d’action et de suspense, que l’on s’interroge en permanence sur la suite et sur le devenir des protagonistes. Tous les caractères sont présents et dévoilent donc un sacré panel émotionnel. C’est une œuvre très adulte qui ne lésine pas sur le sexe et le gore, pourtant le tout n’est pas utilisé outrageusement, mais simplement pour donner un aspect crédible au seinen. Les graphismes sont parfaits, avec des alternances entre plans larges et plus restreints. On reconnait très bien les personnages, et c’est important puisqu’ils sont nombreux. Avec son format généreux et son thème très original, Gantz est un incontournable !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Tokkô zero - Tome 01 - Tôru Fujisawa & Yukai Asada

     

    Résumé :

    Ryôko est une jeune femme qui fait partie de la police. En charge de la circulation, elle est capable depuis son enfance de voir les esprits. Ce pouvoir lui permet d’éviter d’avoir trop de problèmes, et de les éloigner également des gens qu’elle côtoie. Mais un jour, Ryôko va rencontrer Hayato, un homme mystérieux dont l’ombre recèle une terrible odeur de mort ! Elle ne tardera pas à le voir confronté à de terrifiantes créatures qui mettront sa vie en danger. Embarqué dans la fuite de Hayato, elle découvrira l’étendue des pouvoirs de cet homme, et sa quête pour les pièces d’un artefact magique…

     

    Avis par Jake :

    Prévue en 4 volumes, ce seinen est pour le moins dynamique ! Les combats ne cessent pas, et sont plutôt classes avec des pouvoirs déployés assez sympathiques. On est bien vite immiscé au cœur de l’intrigue, cette dernière plutôt simple et classique, il faut bien l’avouer. Les protagonistes ne sont pas foncièrement attachants, même si Ryôko est plutôt mignonne voire même bonne poire. Hayato lui, est très charismatique : on lui a donné un genre bad boy, et la guitare électrique accroit encore le côté badass. La mythologie de l’histoire est assez plaisante, avec les pièces de l’artefact à reconquérir, façon puzzle. Côté graphisme, le genre m’a immédiatement sauté aux yeux… pour la bonne raison que le dessinateur n’est autre que Yukai Asada, le mangaka a qui l’on doit le génial Woodstock. Les protagonistes manquent parfois un peu de rigueur dans le coup de crayon, mais le style me plait assez… A suivre !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Back street girls - Tome 02 - Jasmine Gyuh

     

    Résumé :

    Kentarô, Ryô et Kazuhiko étaient trois yakuzas ayant fait une grosse erreur. Pour se racheter et éviter la peine de mort de la part du chef de leur clan, ils ont été contraints de changer de sexe et d’apprendre à chanter pour devenir des idols. Désormais, ils sont Airi, Mari et Chika… Néanmoins, chaque nouvelle aventure est un obstacle de plus pour eux. Que ce soit une banale interview où on leur demande la nature de leurs entraînements, ou les retrouvailles avec leurs parents… Mais le plus dur est sans conteste toutes les nouvelles lubies que trouve leur patron afin de rendre leur groupe plus populaire…

     

    Avis par Jake :

    Voilà un seinen très original ! Le rythme est un peu particulier dans ce sens que chaque chapitre semble complètement indépendant des précédents (façon Yo-kai watch)… C’est un peu frustrant parce que l’on n’a pas quelque chose vers lequel tendre, un but ultime (mettons l’autorisation pour les trois idols de redevenir des yakuzas ^^). Néanmoins, chaque chapitre comporte beaucoup d’humour (souvent noir) et c’est bien agréable de suivre les déconvenues de ces trois anciens durs ramenés au rang de fillettes ! Le mangaka n’hésite pas à jouer la carte sexe très souvent et s’en est vraiment marrant. Au niveau des graphismes, c’est assez sombre mais les expressions faciales sont super importantes, notamment pour faire passer les chocs et les expressions déconfites des trois filles. Les décors sont un peu en retrait mais cela ne lèse pas la qualité de l’ouvrage… Une originalité rafraichissante pour un manga qui ne se prend pas au sérieux !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Museum - Tome 02 - Ryôsuke Tomoe

     

    Résumé :

    Le lieutenant Sawamura s’est vu retirer l’enquête du tueur en séries qu’il tient pour responsable de la disparition de son fils et de son ex femme. Evidemment, il refuse de lâcher prise et se retrouve dans un face à face où le tueur tente de se débarrasser du partenaire de Sawamura. Ce dernier fait alors tout son possible pour suivre la piste et traquer le tueur qui n’agit que sous la pluie… En faisant confiance à son instinct, il remonte vers son suspect numéro 1, et se rend chez lui dans prévenir personne…

     

    Avis par Jake :

    Deuxième volume de cette trilogie haletante ! On a l’impression de suivre un véritable thriller en manga, c’est particulièrement prenant ! Les personnages sont très intéressants : pas foncièrement attachants, mais tellement complexes et humains que l’on est happé par leurs mésaventures. J’étais un peu surpris que tout avance si vite, mais en réalisant que le seinen ne compte que trois numéros, c’était obligé… Et pourtant, ça ne manque pas de logique, il n’y a pas de solution de facilité. C’est vraiment captivant, et terrible ! Le mangaka ne s’embarrasse pas des personnages et n’hésite pas à se débarrasser de certains pour rendre son histoire plus crédible. Au niveau des graphismes, c’est également très réaliste. Les personnages sont réussis et les réactions également. L’ambiance est assez glauque et colle parfaitement à l’intrigue. Il me tarde de découvrir la conclusion !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • L'attaque des titans - Tome 22 - Hajime Isayama

     

    Résumé :

    Après avoir vaincu le Titan bestial, Eren et les quelques survivants du bataillon d’exploration peuvent enfin se rendre au sous-sol de la maison Jäger. Mais la découverte qu’ils y font bouleverse littéralement la conception qu’ils se faisaient du monde et ébranlent tous leurs repères…

     

    Avis par Jake :

    C’est un seinen qui m’est très difficile de suivre étant donné que la série est à un état déjà très avancée. Néanmoins, on se rend vite compte que la mythologie est incroyablement riche, et que le mangaka parvient à surprendre encore son lecteur arrivé au volume 22, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Le nombre de protagonistes est assez élevé, et les possibilités de s’identifier sont donc nombreuses, en revanche, il ne faut pas trop s’attacher car il semblerait que les personnages tombent aussi comme des mouches ! L’action est très souvent présente et alterne avec des révélations. L’aspect émotionnel semble tout de même moins présent, ici en tous cas… Au niveau des graphismes, c’est plutôt pas mal. Un style très adulte qui peut virer au glauque et qui donne de la crédibilité à la monstruosité des Titans… Bref, un manga à découvrir très vite à partir du premier tome !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Fire punch - Tome 02 - Tatsuki Fujimoto

     

    Résumé :

    Agni, dong le corps brûle désormais est parvenu à se faire contrer et décapiter par un autre élu. Alors qu’il est transporté afin que sa tête soit jetée à la mère, quelqu’un vient à sa rescousse… Togata, une jeune élue âgée de 300 ans et possédant le même pouvoir qu’Agni lui vient effectivement en aide. Cette femme, un peu dérangé, n’a d’yeux que pour le cinéma et décide de faire d’Agni le héro de son film ! Assistée d’une femme qu’elle a sauvée et à qui elle fait porter la caméra, elle décide d’aider Agni à retrouver Doma, l’élu responsable de la mort de « fireman »…

     

    Avis par Jake :

    Fire punch nous en met vraiment plein la tronche !^^ Ce seinen prend très rapidement de la vitesse, et ne nous laisse aucune minute de répit ! Pas de temps morts, et de nouveaux protagonistes particulièrement dérangés qui viennent enrichir un univers post apocalyptique où les Hommes agissent comme des animaux (voire pire !). Togata est très spéciale et vraiment dure à cerne : dans ce volume, elle vole complètement la vedette d’Agni. On est curieux de savoir dans quelle direction va aller la trame (car toutes les possibilités sont franchement envisageables). C’est parfois vulgaire, outrancier au possible… Bref : une tranche d’originalité et de vie atroce dans un monde qui l’est tout autant ! Les graphismes également sont très singuliers. Je les trouve très classes, et on reconnait bien les personnages. Mais c’est comme si certains traits devaient rester flous à dessein. Il y a un jeu génial sur les gris… Bref, complètement happé par ce manga !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Alderamin on the sky - Tome 02 - Taiki Kawakami & Bokuto Uno

     

    Résumé :

    Alors que l’empire de Katjvarna est en guerre avec la république de Kioka, un groupe  d’officiers en devenir se retrouve coincé en territoire ennemi. Ikta en fait partie, c’est un jeune cadet connu pour sa fainéantise. Heureusement, il peut compter sur l’aide d’une amie de longue date. Mais pour ajouter à leur problème, le groupe doit cacher la présence en leur sein de la princesse de leur pays, qui constituerait une otage de choix… L’ingéniosité d’Ikta et de ses camarades leur permettra de rentrer indemne chez eux. Pourtant, même après leur retour, le groupe reste résolument soudé…

     

    Avis par Jake :

    J’avais été assez emballé par le premier volume, qui comportait énormément d’action, avec l’échouage du bateau, l’arrivée d’Ikta et de ses compagnons sur la terre ferme, leurs premières tentatives de survie et leurs confrontations avec l’ennemi. Je pensais qu’il s’agirait d’un loin trajet vers leur patrie, alors que le tout est bouclé en la moitié de ce second volume ! Manifestement je n’ai donc pas encore saisi le thème de ce seinen. Le reste du tome est constitué de politique, et non de combats à proprement parlé. Les relations entre les protagonistes sont plutôt complexes, et on comprend immédiatement pourquoi il n’a pas été classé en shonen… Reste à voir quel sera le thème principal de l’histoire avec la suite… Côté dessin, les personnages sont très réussis (comme en témoigne d’ailleurs la couverture), au détriment des décors qui sont pour le moins épurés ! A suivre…

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Le chant des souliers rouges - Tome 02 - Mizu Sahara

     

    Résumé :

    Kimie Morino a une vieille blessure au genou et pensait ne jamais redansé le flamenco, pour lequel elle était connu dans sa jeunesse. Mais lorsqu’elle voit Kimitaka insister en se tenant devant son vieux studio, elle décide de se relancer, et mandate son petit fils pour enseigner les bases au jeune homme. Les débuts sont difficiles, mais le tuteur comprend rapidement toute la motivation de son élève, malgré ses ridicules souliers rouges ! Bientôt, Kimitaka a l’occasion de recroiser Takara, celle avec qui il a échangé les chaussures, celle qui fait son possible pour réussir en basket ball… Mais se sentira-t-il à la hauteur pour la rencontrer de nouveau alors qu’il n’a pas réalisé sa partie de leur objectif ?

     

    Avis par Jake :

    J’avais été très intrigué par le premier volume, et j’ai trouvé que le second touchait encore plus ! On commence à véritablement s’intéresser aux personnages et à ce qu’il advient d’eux, à leurs rêves et à leur concrétisation. Kimitaka est très maladroit, et parfois, on se demande véritablement s’il est motivé, pourtant il ne lâche pas et continue d’insister. Le passage sur la vieille danseuse est particulière touchant, et triste évidemment. J’ai bien aimé son petit fils, qui a un caractère tranché, ce qui à mon sens manquait un peu dans le premier tome. Et j’étais particulièrement ravi de revoir Takara : j’avais peur que le mangaka ne s’intéresse qu’au jeune homme, et il prouve que ce n’est pas le cas en faisant en sorte que la route des deux protagonistes se croise de nouveau. Les graphismes ont un style très singulier, on ne croise pas beaucoup ce genre de coup de crayon ! C’est fluide et assez profond… à l’exception de kimitaka qui a une tête de paumé ! A suivre avec plaisir les 6 numéros de seinen orginal…

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Gantz - Tome 01 - Hiroya Oku

     

    Résumé :

    Kei et Masaru sont deux anciens amis de primaire, mais lorsqu’ils se retrouvent pas hasard dans le métro, c’est à peine s’ils se reconnaissent ! Alors qu’un SDF tombe sur les rails, Masaru est le premier à tenter de l’aider, et il tire Kei dans son plan. Ce dernier y va à reculons, seulement pour se voir tuer par le métro en même temps que son ancien ami. Mais tout ne s’arrête pas là, car leur corps se recompose aussitôt dans un appartement dont il semble impossible de s’échapper. Là, on leur donne un objectif, une mission. Ils sont envoyés dans un périmètre bien délimité du vrai monde, avec un équipement spécial et une cible à détruire… Dans l’attente de réponses à leurs questions, le groupe nouvellement formé tente la mission…

     

    Avis par Jake :

    Wahou ! Je n’avais jamais entendu parler de ce seinen, et je me demande comme c’est possible ! La parution d’une perfect edition est l’occasion rêvé d’y remédier ! Au début, tout commence doucement, on voit qu’on est dans de la SF, mais ce n’est pas transcendant… Et au fur et à mesure que les questions (plus que les réponses d’ailleurs) s’amoncellent, on est littéralement accro ! On tourne chaque page en espérant avoir des ébauches de réponses (qui viennent, je vous rassure !). De plus, quand on voit la longévité de la série, on ne peut que s’émerveiller, en particulier si le managa a su garder cette qualité du début à la fin ! Car c’est tout en contraste : les protagonistes sont complexes, avec des caractères différents. Il y en a pour tous les goûts et de tout horizon ! Les graphismes sont très bons et accompagnent avec brio le thème de SF qui est résolument adopté ! Bref, c’est une tuerie à découvrir si, comme moi, vous êtes à la traîne !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique