• Je suis Adèle Wolfe (2/2) - Ryan Graudin

     

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand Format : 491 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Yaël était une enfant juive lorsqu’elle a subi en centre de concentration les expérimentations Nazies qui lui ont permis de changer complètement son physique à volonté. C’est ainsi qu’elle s’est enfuie et a gagné la résistance. Alors qu’elle parvient enfin à approcher le führer et à lui tirer une balle, ce n’est que pour se rendre compte qu’elle n’est pas la seule « change-visage », et qu’elle n’a pas exécuté la bonne personne. En fuite, elle est rapidement rejointe par Luka, pour lequel ses sentiments ne cessent de grandir, ainsi que par Felix, frère d’Adèle dont elle avait pris l’apparence pour atteindre Hitler. Mais Yaël n’est pas au bout de ses surprises et son passé ne tardera pas à la rattraper…

     

    Avis par Jake :

    J’avais aimé le premier volume… j’ai vraiment adoré ce deuxième et dernier tome ! La partie SF est très agréable, on touche un peu au domaine des X-men, notamment avec les camps de concentration qui rappelle le passé de Magneto. Mais c’est surtout cette réalité parallèle où le IIIème Reich est toujours présent qui m’a beaucoup plus comme décorum. Dans les points forts, il y a évidemment Yaël ! Elle est incroyable, courageuse, c’est un vrai pilier, une force de la nature. Son tempérament autant que ses actes sont incroyables. Et c’est d’autant plus touchant de la voir se rapprocher de Luka. De sentir les sentiments des deux protagonistes évoluer et se renforcer avec chaque épreuve. De voir le jeune homme découvrir Yaël pour ce qu’elle est, contrairement à « la carapace » qu’elle présentait en tant qu’Adèle dans le premier volume. L’écriture est parfaite : elle nous immisce dans cette course poursuite. Le tempo est toujours très soutenu, nous tenant en haleine jusqu’au bout. La conclusion reste beaucoup trop triste à mon goût… Néanmoins, ce diptyque est un incontournable tant il est captivant !

    Lien direct : Editions MSK


    votre commentaire
  • Demain les chats - Bernard Werber

     

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand Format : 305 pages / 20,90 €

     

    Résumé :

    Bastet est une chatte classique. Elle vit avec sa maîtresse, qu’elle considère comme sa servante, puisqu’après tout, l’humaine la nourrit tous les jours et répond à ses besoins. Elle aime son indépendance et fait ce qui lui plaît, cherchant malgré tout à communiquer avec chaque être vivant, que ce soit l’animal ou l’humain. Mais toutes ses croyances sont bousculées lorsque Pythagore, un chat voisin, vient lui parler pour la première fois. Car ce siamois possède un troisième œil : un port USB lui permettant d’accéder à l’intégralité de la connaissance humaine… Alors que les temps sont difficiles et que la population s’apprête à entrer dans une guerre civile sanglante, Bastet sera-t-elle la première de sa race à pousser les chats vers un niveau supérieur ?

     

    Avis par Jake :

    Nouveau Werber, nouvelle aventure vers le futur ! Les chats ne sont vraiment pas ma tasse de thé : je les trouve individualistes, manipulateurs et égoïstes… Ce qui est d’ailleurs reconnu dans cet ouvrage ! ^^ Mais c’était très intéressant de les découvrir ici ! Les aventures de Bastet sont passionnantes, surtout lorsque l’on découvre l’histoire de Pythagore. Mais j’ai trouvé particulièrement intéressant ce que Bernard Werber a fait de la civilisation humaine. Poussant plus loin le climat de tension que connaît actuellement la France et le reste du monde, il a propulsé son petit univers dans un conflit semi apocalyptique qui permet de redistribuer la donne du pouvoir en permettant aux chats nouvellement éclairés de se faire une place… Comme souvent avec l’auteur, j’ai tout de même trouvé qu’il allait un peu loin (surtout à la fin) dans l’aspect philosophique des choses… Néanmoins, c’est un ouvrage très agréable à découvrir, surtout que l’écriture est simple, très fluide et complètement accessible !

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Je suis Adèle Wolfe - Ryan Graudin

     

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand Format : 338 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    En 1956, le IIIème Reich et l’empire du Japon gouvernent le monde. Chaque année, pour commémorer leur victoire contre le Royaume-Uni et la Russie, Hitler et l’empereur Hirohito organisent une course de moto… Dans l’ombre, la Résistance s’organise et attend le coup de feu qui embrasera la poudre ! Le meurtre public d’Hitler… Yael est une survivante des camps, et a subi dans sa jeunesse des expériences qui lui permettent de métamorphoser son corps pour ressemble à n’importe qui d’autre… Yael devra devenir Adele Wolfe, la précédente championne de la course, afin de pouvoir approcher Hitler, et changer le visage du monde…

     

    Avis par Jake :

    J’avais lu (et aimé) Fuir la citadelle, de la même auteure. L’ouvrage était particulièrement sombre, et celui-ci le reste dans une moindre mesure. Mais ce premier tome installe aussi les bases d’une nouvelle saga à la mythologie très intéressante ! L’alternance entre l’histoire de la course et le passé de Yael est très entraînant et nous fait découvrir les horribles tests qu’a subis l’agent durant son enfance. La course est chouette à suivre, mais c’est l’aspect science-fiction qui m’a le plus plu. On se croirait un peu dans les X-men, par moments ! La narration est agréable, avec un récit très présent. Personnellement, je préfère lorsque les dialogues sont plus nombreux, mais c’est un rythme spécial qui renforce l’ambiance sombre des jours que vivent les protagonistes au sein du IIIème Reich… C’est donc un roman très bien écrit au personnage emblématique, dans un monde alternatif qui n’attendait plus que d’être créé ! A découvrir pour ados, YA et adultes…

    Lien direct : Editions MSK


    votre commentaire
  • Sang-de-lune - Charlotte Bousquet

     

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand Format : 312 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    Alta est une cité dans laquelle les femelles – les Sang-de-lune – sont soumises aux Fils-du-soleil. Gia doit donc se plier au conseil des Sept et obéir à chaque règle étiquetée pour les femelles qui renferment l’obscurité, le mal. Les punitions sont terribles, et alors qu’elle assiste à la lapidation d’une femme qui a préféré tuer sa fille plutôt que la soumettre à cette vie, Gia se rend compte qu’elle doit fuir. Ainsi, la jeune femme prépare son départ avec sa jeune sœur, encore innocente. C’est l’imminence de son mariage qui décide Gia à sauter le pas. La Sang-de-lune devient alors prête à tout pour quitter cette société où les femelles n’ont même pas le rang d’humain…

     

    Avis par Jake :

    Si Charlotte Bousquet change de registre en passant du roman historique avec le superbe et dramatique Là où tombent les anges à la dystopie de SF légère, elle conserve pourtant un thème qui doit lui être très cher : le féminisme. C’est la trame de fond de cet ouvrage, qui voit Gia, une jeune femme qui pousse sa réflexion un peu plus loin que la majorité, et franchit le cap en tentant de fuir. Sa relation avec sa jeune sœur est particulièrement touchante, et on aurait souhaité qu’elle dure plus longtemps dans la trame. Le roman pourrait être découpé en trois phases en fait : la première qui consiste en la description de cette société injuste, la seconde qui décrit la fuite de Gia et sa sœur, et enfin la dernière qui présente la vie en dehors d’Alta… La dernière partie aurait pu servir de conclusion en étant un poil plus courte à mon sens, mais on passe un bon moment. L’écriture est très bonne, mais il faut aimer les textes un peu lourds, riches en récit et pauvres en dialogue. C’est la force des personnages, et le drame des situations qui accrochent véritablement le lecteur. C’est une belle œuvre, mais profondément triste…

    Lien direct : Editions Gulf Stream


    votre commentaire
  • Là-bas - Leonardo Patrignani

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand Format : 442 pages / 15,90 €

     

    Résumé :

    Tout a changé pour Veronica lors d’une journée sans aucun sens. Lorsqu’elle perd sa mère, la jeune femme sombre dans une terrible spirale qui la pousse à s’isoler, tout en la forçant à devenir adulte. Elle a du arrêter ses études, commencer à travailler dans une structure qu’elle déteste pour gagner une misère. Mais un jour, Veronica vit une expérience incroyable. Après quelques renseignements, elle se lance avec Samuele, un neurologue renseignée sur la théorie, dans des expériences qui la conduisent à la porte du monde que l’on connaît. Dans l’univers des morts imminentes, où les esprits se côtoient indépendamment du passé et du futur…

     

    Avis par Jake :

    Un roman très fort. De par son thème, mais également sa narration, le livre s’adresse à un public adulte voire YA… En effet, le tout n’est pas très gai… c’est même carrément dramatique ! L’écriture est lourde, chargée de la peine et de la torture de Veronica. Pourtant, on est pris, captivé par l’histoire terrible de Veronica, et surtout parce qu’elle est en train de découvrir… L’ombre de Leara, la mère de Veronica, est toujours présente, jusqu’à ses derniers mots pourtant incompréhensibles… Les personnages sont touchants par leurs faiblesses, par leurs blessures mis à nues. C’est un roman très dur, mais j’ai adoré l’aspect science-fiction : les expériences de morts imminentes, de sorties du corps. Le mystère est dévoilé petit à petit de sorte que le suspense reste total… Quant à la fin, simplement superbe !

    Lien direct : Editions Gallimard jeunesse


    votre commentaire
  • Conquise - Ally Condie

     

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 544 pages / 8,65 €

     

    Résumé :

    Ky, Xander et Cassia ont rejoint le Soulèvement. Ainsi, Xander a gagné le corps des Officiels, alors que Cassia tente de mettre en évidence l’incapacité de la Société à gérer les difficultés… Ky quant à lui passe directement sous les ordres du Pilote pour effectuer des vols de transport. Bien que les trois jeunes gens soient séparés, ils travaillent dans un même objectif qui ne tarde pas à se produire : le Soulèvement. Mais l’acte de rébellion est synonyme de la montée de cas de Peste, une maladie mortelle pour laquelle le Pilote propose un vaccin… Néanmoins, les risques collatéraux sont nombreux, et c’est uniquement l’alliance de Ky, Xander et Cassia qui permettra au monde de survivre…

     

    Avis par Jake :

    Voici la conclusion de la trilogie best seller Promise / Insoumise / Conquise… Ce dernier volet est bien meilleur que le tome intermédiaire que j’avais trouvé plus lent, moins captivant. Ici, on retrouve les éléments qui ont fait le grand succès de Promise. On retrouve le cœur de cette Société si défectueuse, on retrouve la relation compliquée qui lie les trois personnages. On met fin aux voyages sans fin, et on se focalise sur les sentiments et sur l’avancée de l’intrigue. Xander prend du galon et partage désormais équitablement la narration avec Ky et Cassia. On retrouve également les familles des personnages principaux et les enjeux de la guerre deviennent beaucoup plus personnels… On est dans du concret à travers tout le livre. Franchement, j’ai trouvé ce dernier volume mieux géré que celui de Hunger games qui m’avait laissé un goût un peu amer. On conclut toutes les petites trames. En revanche, l’auteur ne me comble pas au niveau des intrigues amoureuses : bien qu’elle ait été couru d’avance, je n’approuve pas le choix de Cassia… Mais c’était certain qu’il y ait des frustrés… Alors, êtes vous Team Ky ou plutôt Team Xander ? Quoi qu’il en soit, cette saga dystopique pour YA est brillamment close. A quand l’adaptation cinéma ?

    Lien direct : Editions Gallimard jeunesse


    votre commentaire
  • Morning star - Pierce Brown

     

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand Format : 544 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Ares a été découvert, et sa tête est une des dernières choses que Darrow ait vu avant que son calvaire ne commence… Après presque un an enfermé et torturé par le Chacal, Darrow, l’ancien rouge devenu le Faucheur, est libéré par les Fils d’Arès. Exécuté aux yeux de tous, Darrow doit se reconstruire. Les alliances sont nécessaires alors que les Ors sont plus divisés que jamais… Mais la guerre et la révolution ne se feront pas sans l’aide des autres couleurs. La première étape est de convaincre les Obsidiens que les Ors ne sont pas des Dieux… C’est avec l’assistance de Ragnar que Darrow et sa nouvelle alliée Mustang se rendent sur la dite planète…

     

    Avis par Jake :

    Voilà enfin la conclusion de Red rising… Le niveau ne dément pas. Ce volume, plus long que les deux précédents, ne connaît aucun temps mort. On n’a pas envie de le lâcher lorsque l’on a eu le malheur / bonheur de lire la première page. Les événements se succèdent avec un tempo impressionnant, cela donne une impression d’être encore davantage inclus dans l’intrigue. Les personnages sont touchants, car c’est plus que jamais leur Humanité qui ressort. Une nouvelle fois, Pierce Brown parvient à toucher son lecteur, et à l’énerver également ! A un moment, j’ai bien cru que j’allais lâcher mon ouvrage pour aller insulter l’auteur sur internet ! Ces personnages et leurs actions nous prennent aux tripes. La guerre est sanglante, les méchants sont terribles et détestables, et c’est également (parfois) le cas de nos héros qui cherchent toujours à sauver les plus exécrables personnages. L’écriture est incroyable, l’auteur fait preuve d’un talent monstrueux. La trame est géniale et bénéficie d’une imagination qui dépasse les limites. Si un jour la trilogie est adaptée au cinéma, je serai le premier en salle. Un best seller ! Un ouvrage passionnant ! Un vrai coup de cœur…

    Lien direct : Editions Hachette


    votre commentaire
  • Ciel (4/4) L'automne du renouveau - Johan Heliot

     

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand Format : 4 pages / 1,90 €

     

    Résumé :

    L'intelligence Artificielle qui a plongé le monde vers sa fin s'est heurté à une résistance dont elle n'imaginait pas la puissance ! Les Humains ont réussi à lui porter des coups magistraux et l'issue de ce combat ne fait plus de doute. Pourtant, l'IA s'accroche, et ses derniers acolytes sont poursuivis et punis par les résistants. Tomi continue de participer au mouvement, mais il sent la maladie progresser en lui. Son dernier souhait est de pouvoir revoir une dernière fois sa famille. Jenny a obtenu grâce à son père un pass pour éviter le recyclage, mais elle désespère de la mort de son nouveau né... sans savoir qu'il reste une chance pour l'enfant. Sarah tente de faire profil bas auprès de la résistance, tout en cherchant activement ses enfants. Peter, le nouveau chaînon entre homme et machine tente de coincer définitivement l'IA...

     

    Avis par Jake :

    Voici le dernier volume de la quadrilogie futuriste du CIEL ! Au même titre que les trois précédents tomes, L'automne du renouveau nous a amené dans un futur sombre qui n'était pas sans rappeler les années Nazis, avec ce qu'elles avaient de pire et de meilleur à apporter. L'écriture est agréable et le nombre de personnages idéal pour nous permettre d'avoir plusieurs visions d'une situation difficile. L'issue est bien trouvée, bien que j'aie regretté certaines ellipses comme le dernier duel entre Peter et l'IA. L'auteur n'a pas eu peur de sacrifier certains de ses personnages, ce qui rendait l'histoire plus crédible. Sarah est moins présente dans ce dernier volume, ce qui est un peu dommage car elle était un personnage fort et charismatique. Mais chaque trame a été traitée et connaît une conclusion satisfaisante... C'est une saga bien sympa !

    Lien direct : Editions Gulf Stream


    votre commentaire
  •  

    L'oeil de Chaac - Emma Lanero

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand Format : 320 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    A la fin du IXème siècle, une sphère mystérieuse issue des cieux vient à être utilisée par les Mayas, dont le peuple disparaît peu de temps après. La mystérieuse sphère, renfermant une terrible puissance semble capable d'anéantir des civilisations au profit de la nature... Longtemps cachée, la sphère refait surface en 2005 et plusieurs camps se jettent à sa poursuite. Keith est un ancien délinquant Irlandais exilé au Venezuela, qui va faire son possible pour trouver la sphère avant qu'un collectionneur dangereux ne mette la main dessus ! Keith est guidé par un ancien chamane, et peut compter sur la maligne et énigmatique Kaya, qui semble avoir un rapport particulier avec la sphère... Au delà de leur simple vie, l'enjeu est terrible puisqu'il suffit d'un simple déclencheur pour que le pouvoir terrible de la sphère détruise une nouvelle fois la civilisation Humaine...

     

    Avis par Jake :

    J'ai adoré le thème, qui est énigmatique au possible, et utilise à la fois le fantastique et la science-fiction en exploitant l'Histoire et la civilisation Maya. Ce sont d'ailleurs les passages dans le passé qui m'ont le plus plu, et j'aurais souhaité en voir davantage encore sur cette époque, et sur le drame survenu... En revanche, la lecture s'est avérée très laborieuse. Les lignes s'emmêlaient et ne parvenaient pas à conserver mon intérêt. J'ai décroché à plusieurs reprises, ce qui a forcé une lecture fragmentée (et donc encore moins agréable) du roman. Le texte est assez intense et lourd, il manque de dialogues et de "pauses". Il y a beaucoup de descriptions et de passages superflus qui desservent le récit. Au final, si l'idée m'a conquis, la mise en forme m'a complètement faussé. Du coup, la romance entre les personnages est également passée à la trappe. Dommage donc car je ne retiendrai qu'une narration pas du tout à mon goût...

    Lien direct : Editions Eletrogène


    votre commentaire
  • Golden son - Pierce Brown

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand Format : 503 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Deux ans ont passé. Non seulement Darrow est passé du statut de Rouge sur le point de mourir, à celui d’Or, la plus haute classe des couleurs… Mais il a en plus remporté le titre de vainqueur de l’académie, parvenant donc à intégrer une des plus prestigieuses maisons des Or : les Augustus. Son combat pour Arès, meneur anonyme de la rébellion, continue toujours. De plus en plus frustré d’ignorer l’identité d’Arès, Darrow obtempère pourtant, réussissant à créer l’ébauche d’une révolution lorsqu’il met en conflit les Augustus et la Souveraine… Les combats font rage à une toute autre échelle qu’à l’académie, puisque les vaisseaux spatiaux ont remplacé les armes classiques, mais les règles sont les mêmes : seuls les plus forts survivront…


    Avis par Jake :

    Deuxième tome de l’incroyable trilogie inaugurée par Red rising, le meilleur roman de 2015 à mes yeux, Golden son reprend l’action deux ans après, la fin du premier volume. Si l’on ne retrouve pas la guerre à huit clos de l’académie, c’est bien le seul bémol que nous pouvons reprocher à cet ouvrage. L’action est omniprésente, tout comme le suspense et la politique. Darrow est devenu un sage qui sait manier son arme aussi bien que son esprit. Les personnages sont attachants et les drames nous touchent car nous sommes complètement immergés dans cet univers incroyable. Le nombre de personnages rend parfois les choses un peu complexes, et ceux qui enchaînent directement après le premier tome auront donc plus de facilité à suivre. Les castes commencent à se mélanger et les conflits prennent de l’ampleur… Cette dystopie de SF amène le genre à un tout autre niveau. La qualité est incroyable : le récit palpitant mêlé à une narration parfaite rend le livre addictif. Un must incontournable qui détrônera certainement Hunger games… Vite, le dernier volume est pour Mai 2016…

    Lien direct : Editions Hachette


    votre commentaire
  • Ciel 3-4 L'été de la révolte - Johan Heliot

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 245 pages / 16,00 €

     

    Résumé :

    La Résistance a réussi à faire réagir l’IA qui prévoit un plan terrible. En effet, le CIEL met en scène la toute nouvelle espèce qui doit prendre la suite de l’Homo sapiens dans l’évolution : l’homo mechanicus, un hybride entre le robot et l’humain. C’est Peter qui est utilisé comme test, à son grand damne… Son fils, Thomas tente de faire au mieux sous les ordres d’une collaboratrice, en aidant la résistance. Quant à sa fille, Jenny, elle parvient toujours à cacher sa grossesse, mais est bientôt séparée de son compagnon. Son ex-femme Sarah, ancienne porte parole du CIEL, a vu son enveloppe corporelle dupliquée au profit du CIEL qui l’utilise désormais de façon indépendant. La vraie Sarah, elle, fait son possible pour retrouver sa famille…

     

    Avis par Jake :

    J’ai été moins emballé par ce volume. Il garde de bonnes qualités, comme l’alternance des narrations à chaque chapitre. Mais c’est un peu le volume charnière entre la présentation des personnages et de l’intrigue, et la conclusion des aventures de ce nouveau monde. Il y a quelques grosses révélations, mais les membres de la famille très compliquée de Peter sont toujours éparpillés (même si certains finissent par se retrouver). On aurait aimé avoir davantage d’action, et une ébauche de conclusion, avec des pistes. Reste que cela signifie sans aucun doute que le dernier tome sera probablement explosif (car il y a encore énormément à faire pour aboutir à une fin digne de ce nom !). Un peu trop court à mon goût, donc… Il m’en faut plus à me mettre sous la dent ! ^^ Moins d’un an avant la sortie quatrième opus de la quadrilogie : L’automne du renouveau… Il me tarde de découvrir ce que l’auteur va choisir de faire comme sacrifices…

    Lien direct : Editions Gulf stream


    votre commentaire
  • Les libérés - Neal Shusterman

    Caractéristiques :

    Genre :Science-fiction

    Grand Format : 498 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    Les lois sur la fragmentation sont en pleine évolution… Mais alors que la population commence à réaliser qu’elle a peut-être été dans l’erreur, mais est trop craintive pour se manifester réellement ; des mouvements politiques s’appuient sur les actes extrémistes de certains fragmentés déserteurs pour pousser des lois encore plus tranchées ! Connor et Risa tentent de trouver une alternative à la fragmentation… Lev, quant à lui, essaie de trouver une nation qui daigne accepter d’héberger et de protéger les enfants voués à la fragmentation… Enfin, Cam souhaite que jamais qui que ce soit ait à subir la même expérience que lui…

     

    Avis par Jake :

    Deux ans presque jour pour jour que j’ai découvert le premier tome de cette tétralogie dystopique : Les fragmentés… Deux ans donc, que j’attends l’épique conclusion de cette histoire qui nous conduit dans un monde terrifiant où la population a perdu confiance en sa jeunesse, et où elle voue donc les « éléments perturbateurs » à un sort pire que la mort. Chapeau à l’auteur qui a maintenant l’habitude de nous conter des histoires incroyables avec brio, en nous faisant découvrir des personnages attachants, souvent très complexes… Ce tome-ci, met un long moment avant de démarrer véritablement, en fait, on dirait l’introduction d’une longue conclusion. Ce n’est pas pour moi le meilleur de la saga, et cela est principalement du à la multitude de narrateurs. En effet, pour amener plusieurs angles de vue, Shusterman multiplie les personnages et leurs prises de vue, alors que les premiers volumes étaient plus ciblés sur le trio de départ (Connor, Risa et Lev) plus tard rejoint par Cam… En revanche, l’écriture est toujours aussi bonne et le suspense aussi haletant ! (je ne cache pas avoir eu la trouille plusieurs fois sur le sort de nos héros !) La conclusion en elle-même, car ne nous leurrons pas, c’est le principal ici… est parfaite. Elle est tout ce que j’attendais, et c’est parfaitement délivré, sans exagération et superflu. Juste génial…

    Lien direct : Editions MSK


    votre commentaire
  • Conquise - Ally Condie

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 528 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    Ky, Xander et Cassia ont rejoint le Soulèvement. Ainsi, Xander a gagné le corps des Officiels, alors que Cassia tente de mettre en évidence l’incapacité de la Société à gérer les difficultés… Ky quant à lui passe directement sous les ordres du Pilote pour effectuer des vols de transport. Bien que les trois jeunes gens soient séparés, ils travaillent dans un même objectif qui ne tarde pas à se produire : le Soulèvement. Mais l’acte de rébellion est synonyme de la montée de cas de Peste, une maladie mortelle pour laquelle le Pilote propose un vaccin… Néanmoins, les risques collatéraux sont nombreux, et c’est uniquement l’alliance de Ky, Xander et Cassia qui permettra au monde de survivre…

     

    Avis par Jake :

    Voici la conclusion de la trilogie best seller Promise / Insoumise / Conquise… Ce dernier volet est bien meilleur que le tome intermédiaire que j’avais trouvé plus lent, moins captivant. Ici, on retrouve les éléments qui ont fait le grand succès de Promise. On retrouve le cœur de cette Société si défectueuse, on retrouve la relation compliquée qui lie les trois personnages. On met fin aux voyages sans fin, et on se focalise sur les sentiments et sur l’avancée de l’intrigue. Xander prend du galon et partage désormais équitablement la narration avec Ky et Cassia. On retrouve également les familles des personnages principaux et les enjeux de la guerre deviennent beaucoup plus personnels… On est dans du concret à travers tout le livre. Franchement, j’ai trouvé ce dernier volume mieux géré que celui de Hunger games qui m’avait laissé un goût un peu amer. On conclut toutes les petites trames. En revanche, l’auteur ne me comble pas au niveau des intrigues amoureuses : bien qu’elle ait été couru d’avance, je n’approuve pas le choix de Cassia… Mais c’était certain qu’il y ait des frustrés… Alors, êtes vous Team Ky ou plutôt Team Xander ? Quoi qu’il en soit, cette saga dystopique pour YA est brillamment close. A quand l’adaptation cinéma ?

    Lien direct : Editions Gallimard jeunesse


    votre commentaire
  • Stone rider - David Hofmeyer

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 309 pages / 15,00 €

     

    Résumé :

    Adam Stone vit avec son frère, la seule personne qu’il lui reste vraiment, à Blackwater, une ville désertique…Son rêve est de fuir, et si possible de le faire avec Sadie Blood, une fille magnifique qu’il aime depuis le premier jour mais à qui il semble impossible d’adresser la parole… Pour se faire, Adam va tenter le circuit de Blackwater : une course à moto où les morts sont presque aussi nombreux que les perdants. La première place est synonyme d’un ticket pour la Base, la promesse d’un paradis, d’une vie bien plus simple qu’il peut reprendre de zéro. Adam va tenter le coup, au côté de Sadie et de Kane, un pilote aux origines inquiétantes et énigmatiques, qui semble le prendre sous son aile…

     

    Avis par Jake :

    Stone rider est une dystopie très dynamique, un genre de Mad Max pour ados et YA. Le thème est pas mal du tout, il surfe sans mal sur la vague de science-fiction légère. En effet, cet univers désertiques plaît bien, avec ses survivants qui tentent de se faire une place, au milieu de castes privilégiées avec un paradis quasi inaccessible. L’écriture est bonne, c’est très fluide, et le rythme est soutenu : il n’y a pas de temps mort, de repos. On peut facilement lire le roman d’une traite et c’est très agréable. Les trois personnages principaux sont sympathiques, intrigants. On regrette tout de même que le tout ne soit pas un peu plus approfondi… On aimerait en apprendre plus sur ce monde, comme en est-on arrivé là, quelles sont les origines des personnages… Ce serait un bon moyen de s’en sentir plus proche. On nous prépare à un second tome dans le même style, avec une nouvelle course en vue… Pourquoi pas ? Néanmoins, j’aimerais beaucoup découvrir ce qu’est la « Base », et je verrais bien une histoire dans ce nouvel univers.

    Lien direct : Editions Gallimard jeunesse


    votre commentaire
  • Le sixième sommeil - Bernard Werber

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 396 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Jacques a peur des requins et de l’eau depuis qu’il est enfant… Son père est navigateur alors que sa mère, Caroline Klein, est une référence en matière de sommeil. Elle souffre d’ailleurs de graves épisodes de somnambulisme qui la pousse à atteindre le sixième sommeil, un stade permettant une compréhension totale et une foule de possibilités… Une fois adulte et devenu médecin, Jacques devra mettre à profit tout ce qu’il a appris sur le sujet afin de sauver sa mère et par la même un peuple qui voit comme une espèce de religion le sommeil et l’étude des rêves. En partant sur les traces de sa mère et du peuple Sénoï, Jacques découvrira une partie de lui-même qu’il n’aurait jamais cru possible de rencontrer…

     

    Avis par Jake :

    Je n’ai pas lu toute la bibliographie de Bernard Werber, mais j’en ai découvert une bonne partie, et très souvent avec beaucoup de plaisir. Les deux premiers tomes de la trilogie des Fourmis restant évidemment mes préférés… mais j’avais également adoré Le père de nos pères qui faisait réfléchir et partait dans une direction originale de la branche de la science-fiction… C’est donc avec beaucoup d’espoir que j’ai commencé la lecture du Sixième sommeil, malheureusement, j’ai rapidement déchanté… La narration m’a perturbé au départ, ainsi que les dialogues bien trop soutenu pour un peuple indigène… On perd en crédibilité et c’est donc difficile de rentrer dans le roman. Et j’ai comme l’impression que dans les derniers ouvrages de l’auteur, ce dernier cherche absolument une symétrie entre ses personnages, ses métaphores et ses trames… Là encore, c’est la crédibilité qui trinque : on ne peut croire à quelque chose d’aussi « parfait », il faut des différences, des routes différentes, des erreurs… Si le paradoxe temporel est un thème que j’adore en SF, il est ici à mon sens assez mal utilisé… Bref, l’idée était bonne, mais la tournure m’a déplu. Dommage…

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Revival - Stephen King

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 438 pages / 23,50 €

     

    Résumé :

    Le révérend Charles Jacobs a tout pour plaire, et il se fond donc sans encombre dans la petite ville de Harlow, dans le Maine. La population l’adore, et Jamie, le premier ! Le petit garçon s’est immédiatement pris d’affection pour cet adulte féru d’électricité qui n’a pas peur de se mettre à son niveau pour lui expliquer les choses. Mais après un terrible accident et un sermon que les habitants de Harlow ne pourront oublier, le révérend quitte la ville… Plusieurs années plus tard, alors que Jamie est entré dans le business de la musique et a sombré dans la drogue, Charles Jacobs reparaît. Sorti du clergé, il n’a pas pour autant abandonné ses expériences électriques, et va tenter de les utiliser pour sortir Jamie de sa terrible addiction. Mais Jamie ignore qu’il est loin d’être le premier, et que les conséquences des guérisons (des « revival ») de l’ancien révérend ne sont pas sans conséquences…

     

    Avis par Jake :

    Wahou. Comme c’est souvent le cas, cet ouvrage du King retrace le parcours de plusieurs vies. On accompagne Jamie de son plus jeune âge, jusqu’à la fin (ou pas loin, en tous cas). Le scénario est très sympa, frôlant avec la science-fiction et le paranormal tout du long, comme un bon épisode de The X-Files… Mais ce qui fait la force du récit c’est la vie que l’auteur parvient à inculquer à ses personnages ! Le récit est tellement riche que tout prend des proportions bien plus importantes ! On a l’impression d’y être, de connaître ces gens, que cela se passe dans le monde dans lequel on vit ! J’ignore si ce sont les détails qui sont saupoudrés avec brio à travers de l’œuvre, ou le caractère des personnages, jamais complètement noirs, jamais tout à fait blanc… mais le tout fait la magie du King ! Jamie m’a d’ailleurs fait beaucoup pensé à Danny, héros de The shining et plus récemment de Docteur sleep : un homme qui a ses démons mais tente de faire au mieux. Le révérend est quant à lui le portrait de l’être bon qui dégringole et ne cesse d’empirer avec les années… Bref, encore un pavé dont on ne veut s’extirper sous aucun prétexte, et que l’on aimerait ne jamais finir afin de rester un peu plus dans cette ambiance si particulière… Un sans faute !

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Insoumise - Ally Condie

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 388 pages / 7,75 €

     

    Résumé :

    Ky a été saisi par la Société et envoyé dans les Provinces Lointaines où il est sensé servir de chair à canon dans la guerre qui oppose la Société aux forces étrangères. Sachant cela, Cassia a décidé de le rechercher, et c’est avec l’aval de ses parents qu’elle rejoint un camp qui vise à recadrer les jeunes adultes qui s’éloignent du droit chemin. Elle y rencontrera d’ailleurs de possibles alliés. Car elle n’est pas la seule à tenter de raller le Soulèvement, la force qui commence à se dresser face à la Société et ses manigances. Pourtant, leur recherche commune du Pilote pourrait bien les orienter dans une quête susceptible de les éloigner encore davantage… Alors que Xander tente de s’accrocher à elle, Cassia devra choisir ce qui est le plus important pour elle : des deux garçons, ou du Soulèvement…

     

    Avis par Jake :

    Je dois admettre que j’avais été prévenu que les deux tomes suivants le premier étaient très différents… Et effectivement, je ne peux m’empêcher d’être assez déçu. Ce n’est pas que l’écriture ait changé, croyez-moi : la qualité est toujours bien présente. C’est très fluide et agréable à lire. Mais les thèmes ne sont plus les mêmes. Ce volume est plus philosophique, les personnages sont séparés, et donc la dynamique présente dans le premier opus n’est plus là. De même, cette Société bourrée de défaut apparaît comme une entité propre, alors que précédemment les personnages évoluaient à l’intérieur. Ce tome deux entier est consacré à un voyage à travers les Provinces lointaines dans le seul but que Ky et Cassia se retrouvent. Il prépare la conclusion de cette trilogie ! D’ailleurs, la direction prise en fin de livre me plait beaucoup, et je ne peux qu’espérer qu’on retournera à Cassia dans la Société, en train de tenter de changer les choses de l’intérieur. De même, il semblerait que Xander (un personnage en or !) revienne sur le devant de la scène, car malgré une ou deux apparences, il manque véritablement à ce volume… La réponse bientôt dès ma lecture de Conquise

    Lien direct : Editions Gallimard jeunesse


    votre commentaire
  • Promise - Ally Condie

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 437 pages / 8,15 €

     

    Résumé :

    Cassia vit dans une société où la grande majorité des actes sont régentés par les Officiels, qui fixent l’heure des repas, des activités, le nombre d’enfants, les espèces d’arbres autorisées, et qui vont jusqu’à former les couples afin de favoriser le meilleur brassage génétique possible. C’est ainsi que Cassia se retrouve promise à son meilleur ami, Xander. Tout va pour le mieux, pour cette jeune femme qui aime l’ordre, jusqu’à ce qu’une erreur informatique lui montre pendant un bref instant, un autre promis qui aurait pu lui être destiné : Ky, un garçon qui semble parfaitement dans la norme, et qu’elle connaît vaguement depuis toujours. Après une brève angoisse, sa curiosité est piquée, et Cassia se rapproche de Ky pour découvrir qu’il n’a en fait rien du garçon ordinaire… Car Ky ne pourra jamais être son promis : il fait en réalité partie d’une caste que l’on empêche de se joindre à un promis, il est puni pour un acte que son père a accompli…

     

    Avis par Jake :

    Evidemment, j’avais été interpellé lorsque cette trilogie dystopique YA a fait parler d’elle, à sa sortie. Il faut dire qu’elle est particulièrement reconnaissable, avec ses trois couvertures, à la fois très sobres et intrigantes… Pourtant, ce qui m’a convaincu de me lancer dans cette saga, c’est sans l’ombre d’un doute le coup de cœur que j’ai eu pour Atlantia, ouvrage du même auteur sorti plus récemment ! Et bien l’écriture, ou devrais-je dire le talent d’Ally Condie fait mouche une nouvelle fois ! On se passionne pour ses romans, car ils recèlent un mélange parfait : on retrouve des personnages avec des valeurs et des caractères assez forts. Il y a également ces univers dystopiques qui prennent le meilleur et le pire de notre civilisation pour en faire un mélange détonnant, où on retrouvera souvent des vérités poussées aux extrêmes pour donner des absolus qui abolissent les libertés individuelles. Et le tout est conté avec une écriture fluide qui parle véritablement au lecteur : on ne voit pas défiler les pages tant on se régale ! Personnellement, j’ai beaucoup aimé Cassia évidemment, mais sa famille, qui est très touchante par son unité qui défie les règles. Xander est également un personnage touchant, on ne peut s’empêcher de le prendre un peu en pitié malgré tout… Un premier tome qui n’est qu’une invitation à découvrir le reste de cette trilogie best-seller !

    Lien direct : Editions Gallimard jeunesse


    votre commentaire
  • Atlantia - Ally Condie

    Caractéristiques :

    Genre :Science-fiction

    Grand Format : 328 pages / 16,50 €

     

    Résumé :

    Depuis des générations, la Terre du Haut s’est chargée de pollution et d’un air toxique, c’est ainsi qu’une partie du peuple a été transféré en Bas, à Atlantia, dans une cité sous la mer où les heureux élus jouissent d’une vie plus agréable. Après des générations, plusieurs miracles se sont produits, comme l’apparition de Sirènes : des humains ayant la capacité d’imposer leur volonté avec leur voix. Rio en est une, même si elle garde l’information secrète, en particulier depuis que sa mère, l’ancienne ministre d’Atlantia est morte dans d’étranges circonstances. Alors que la cérémonie qui permet à certaines personnes du Bas de monter vivre en Haut, Rio qui a accepté de rester en Bas pour sa sœur jumelle Bay est atterrée lorsqu’elle voit sa sœur choisir de quitter Atlantia pour vivre en surface. Incapable de comprendre la raison d’un tel acte, Rio ne pourra se fier qu’à sa tante, une sirène aux mœurs douteuses et à True, un garçon d’Atlantia au grand cœur, pour trouver un moyen de braver l’interdit et de gagner la surface à son tour…

     

    Avis par Jake :

    Atlantia est un roman de science-fiction typé dystopique pour ados, YA et adultes. Si comme moi, vous vos interrogiez : non, ce n’est pas le début d’une saga mais bien un volume unique. Son auteur est célèbre pour sa trilogie best-seller Promise. Et on comprend pourquoi : Atlantia est parfaitement captivant ! Pour ma part, ce n’est pas tant les personnages qui m’ont particulièrement plu, bien que la majorité soit attachante et l’autre partie suffisamment mystérieuse pour intriguer, mais bien l’histoire ! La trame est absolument géniale et surfe complètement sur la new-wave de dystopie que l’on peut apprécier depuis quelques années ! Le monde d’Atlantia est aussi curieux et passionnant, puisque depuis toujours l’Homme se demande s’il ne serait pas possible de vivre dans l’espace… et sous l’eau ! Le côté culte et miracles est très bien entretenu de sorte que le genre friserait presque avec le fantastique… L’écriture est géniale, on se fond dans le décor aquatique et l’on suit Rio dans chacun de ses efforts pour tenter de gagner la surface. J’ai beaucoup aimé le personnage de Sea, la tante, qui est très difficile à cerner… True est quant à lui le digne héritier de Peeta dans Hunger games, tant pas sa gentillesse que pour son amour inconditionnel… Bref, Atlantia est un roman complètement génial qui ne m’a donné qu’une envie : découvrir au plus tôt la trilogie Promise / Insoumise / Conquise !

    Lien direct : Editions Gallimard


    votre commentaire
  • Red rising - Pierce Brown

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand Format : 475 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Darrow est un rouge, soit un des êtres les plus insignifiants de l’univers. Il passe son temps à creuser les profondeurs de Mars, sans jamais voir la lumière du jour, afin de terraformer un monde pour que les générations futures des autres couleurs en profitent… Mais lorsque sa femme Eo se sacrifie pour le pousser à se dépasser, il devient une arme pour le groupement Arès, qui vise à révolutionner l’ordre actuel, et faire tomber les Ors, au sommet de cette pyramide. Darrow devient un Or, pour mieux détruire son ennemi de l’intérieur. Un terrible combat commence alors qu’il rejoint un champ de bataille qui vise à former les jeunes Ors à leur vie future…

     

    Avis par Jake :

    La meilleure dystopie depuis Hunger games, et encore, cette dernière n’était pas aussi dynamique ! Red rising est un roman de SF parfait, où l’écriture est irréprochable. Les personnages sont complexes et nombreux, et s’ancrent dans un univers incroyable où les règles tiennent la route en une effrayante pyramide sociale. Darrow est un héro en puissance, d’abord martyr, puis combattant, toujours espoir pour son peuple. La romance est là, le suspense et l’action sont omniprésents. Il est impossible de lâcher ce roman. C’est la nouvelle bombe qui va déchaîner le monde littéraire, avant de s’attaquer sans l’ombre d’un doute à l’audiovisuel. Le tout est tellement bien narré que l’on s’immerge avec une facilité déconcertante dans ces décors vivants, au milieu de ces personnages terribles. Vous ne pourrez lâcher ce livre, et croyez-moi : Red rising ne vous quittera pas, même après sa lecture. Marquez bien mes mots quand je vous dis : cette saga est une putain de révélation ! Méga coup de cœur !

    Lien direct : Editions Hachette


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique