• Toto l'ornithorynque et le dragon bleu - Yoann & Omond

     

    Résumé :

    Toto s’ennuie un peu avec la monotonie de ces amis, jusqu’à ce qu’il découvre qu’il existe un autre rêveur ! Qu’il n’est pas le seul à pouvoir s’entretenir avec les esprits ! Malgré l’inquiétude de ses amis, il partira pour un grand voyage vers la mer, à la recherche du dragon bleu… Car il doit forcément avoir beaucoup en commun avec un autre rêveur…

     

    Avis par Jake :

    Lorsqu’il était bébé, j’avais lu les premières histoires de Toto à mon petit garçon. Des années plus tard, la superbe couverture sous-marine de ce nouveau volet m’a attiré… Et j’ai beaucoup aimé me replonger dans ces aventures… Ce n’est pas la trame en elle-même qui m’a passionné, car je la trouve plutôt perdue entre deux âges : un peu simple pour les adultes et plutôt complexe pour des enfants… mais bel et bien les graphismes, que je trouve simplement magiques ! On dirait des peintures ! Tout ressort, que ce soient les animaux ou les couleurs utilisées… S’il y a évidemment une leçon à retirer de ce volume, on apprécie surtout de se laisser aller aux (més)aventures de l’ornithorynque dans un univers aquatique qui fait rêver !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Jour J - Tome 31 Le prince des ténèbres (3/3) - Duval & Pécau & Kordey

    Résumé :

    En 2006, les attentats du World Trade Center n’ont pas eu lieu grâce au Prince des ténèbres, devenu directeur du FBI, ainsi qu’à ses alliés. Mais Bob est capturé à Bagdad après avoir tué deux hommes alors qu’il était à la recherche de Ben Laden. Contre les conseils de tous et sans passer par les chemins officiels, le directeur O’Neill, alias le Prince des ténèbres va faire son possible pour sauver son ami et finir son travail…

     

    Avis par Jake :

    Dernier volume expliquant ce qui aurait pu se produire si les attentats avaient pu être évités. Si les deux premiers tomes m’ont semblé très complexes avec leur contexte politico-géographique, de dernier numéro était beaucoup plus simple et linéaire. J’ai ainsi passé un bien meilleur moment, en voyant simplement le Prince des ténèbres et ses alliés tenter de sauver leur ami sans se faire découvrir, et retrouver Ben Laden pour s’en débarrasser définitivement. Le style des graphismes en revanche, reste très singulier et ne me plait pas particulièrement. Il me replonge un peu dans les ’90s avec un coup de crayon plutôt gras et peu précis que je n’affectionne pas trop… Mais le thème du « voilà ce qui aurait pu se passer si… » est très intéressant et la saga présente donc un grand intérêt !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Fourmille est mandatée pour se rendre à Londres et enquêter sur les détournements de thé ! Cela pose de gros problèmes, en particulier pour cacher les transformations terribles des Preshauns qui arrivent lorsque ces derniers sont justement en manque de leur breuvage favoris ! Pour se faire, Fourmille devra intégrer le repère d’une bande de squatteurs… Drogue ou pouvoir magique, comment expliquer que Sherlock Holmes, le fameux (fictif ?) détective anglais prenne possession de Fourmille ?

     

    Avis par Jake :

    So british ! Ce volume était vraiment très agréable ! On rigole tout du long, et on adore l’ambiance si singulière de l’Angleterre. Le personnage de Sherlock Holmes est un classique et il se marie parfaitement avec la trame. L’histoire des Preshauns prend de plus en plus d’importance et on attend d’en savoir plus. Yuri en revanche est plus en retrait et c’est un peu dommage car le duo ensemble est impayable ! Malgré ce détail, on passe un moment génial et on regrette que la parution ne soit pas plus rapide ! Cette saga a tout pour plaire ! Les graphismes sont superbes, bourrés de détails, plein de couleurs magnifiques. Rien que la couverture donne le ton ! Complètement fan !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Lanfeust odyssey - Tome 09 Le stratège ingénu - Arleston & Tarquin

     

    Résumé :

    Lylth a perdu la majorité de ses pouvoirs, mais elle n’a pas encore été vaincue. De leurs côtés, Lanfeust et ses amis sont de retour à Castel Or-Azur où tous célèbrent la fin du calvaire. Mais notre héros les met en garde de la menace qui n’est toujours pas éteinte… Et justement, par un concours de circonstances, Lylth parvient à fusionner avec les Banshees et elle se multiplie ! Dans tout le monde de Troy se développe cette nouvelle espèce capable d’absorber l’énergie des gens ! Lanfeust et ses amis n’auront pas d’autres choix que de contacter les Dieux du Darshan pour tenter d’empêcher une nouvelle fois la fin du monde !

     

    Avis par Jake :

    Quel nouveau souffle depuis que l’incontournable Cixi est de retour ! Je suis une nouvelle fois happé par l’histoire, accroché à chaque nouvelle case ! On dirait qu’Arleston a retrouvé son rythme incomparable ! Et faire revenir les Dieux du Darshan est une idée géniale ! Il y a un tel potentiel, que l’on pouvait presque trouver sous-estimé lors de Lanfeust de Troy ! Evidemment, on peut compter sur le sempiternel humour de l’histoire pour pimenter le tout… On voit le retour du fils de Lanfeust et Cixi d’un sale œil, se demandant ce qu’il va en découler… Mais en vérité, c’est génial car les trames foisonnent et les histoires secondaires donnent souvent lieu à des tonnes d’événements passionnants ! Les dessins sont toujours au top du top avec des couleurs superbes, et des coups de crayon parfait ! Bref, vous l’aurez compris, Arleston et Tarquin n’ont rien perdu et on passe un moment divin !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Les forêts d'Opale - Tome 10 Le destin du jongleur - Arleston & Fernandez

     

    Résumé :

    Rodombre est un maître archéologue qui va s’intéresser de près à Luksand, un jongleur des rues qui ne tarde pas à s’associer au cortège de l’archéologue. Les deux seront épaulés par Altaï, l’assistante dévouée de Rodombre. Ils partent bientôt en quête d’un artefact à la vente. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu, et ils mettent en évidence une nouvelle menace qui pourrait fonde sur les cinq royaumes….

     

    Avis par Jake :

    En fan d’Arleston, j’avais évidemment tenté de découvrir cette saga avec le premier volume… Mais une fois n’est pas coutume, je n’avais pas du tout accroché et j’avais laissé tomber… A l’occasion de la sortie du second cycle de cette série (puisqu’il y a changement de héro), je me suis dit que c’était l’opportunité de retenter le coup… Grand bien m’en a fait, car on retrouve tous les éléments qui m’ont fait adorer Lanfeust en premier lieu ! On retrouve donc beaucoup d’aventure, de la magie, et évidemment de l’humour, pièce incontournable des ouvrages d’Arleston ! Mais on peut également compter sur de superbes graphismes, très modernes et pleins de couleurs pour mettre en avant les aventures des protagonistes ! Bref, que vous soyez fans de la première œuvre ou non, rien ne vous empêche de vous lancer avec le début de ce nouveau cycle ! Pour ma part, j’adore déjà !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Les petites morts - Davy Mourier

     

    Résumé :

    Au début il n’y avait rien. Puis, la divine Yaourtière, autrement appelée « Grand Tout », créa le monde. Mais le temps y était long. L’éternité, c’était bigrement interminable. On s’ennuyait à mourir, mais sans vraiment pouvoir trépasser. La Yaourtière créa donc la mort. C’était pratique pour arrêter de vivre mais très laborieux. Alors la Yaourtière inventa la première faucheuse et lui confia le job…

     

    Avis par Jake :

    Le thème me paraissait plutôt sympa, et la saga comptait plusieurs ouvrages à son actif… Malheureusement, j’ai vite été déçu. Autant par le contenu, que j’ai trouvé parfois absurde, même si certains passages m’ont légèrement fait sourire, que par la forme : avec des dessins plutôt simplets, petits et sans véritables détails ou couleur. Les blagues traversent effectivement les âges, mais cela ne doit pas être mon type d’humour. De plus, l’ouvrage est plutôt court et n’a à mon sens pas de vrai fil conducteur… Un gros bide.

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Atalante - Tome 10 Les hordes de Sargon - Crisse & Grey & Besson

     

    Résumé :

    Atalante a réussi sa mission et tente de s’intégrer à un camp d’Amazones, mais ce n’est pas chose aisé car elle a battu l’une d’entre elle et se retrouve rapidement engagée dans un duel. Heureusement, une distraction arrive rapidement alors que les Amazones sont attaquées par les armées de Sargon ! Mais les Amazones pourront non seulement sur Atalante, mais également sur Héraclès, prisonnier de la chef des Amazones afin de se battre contre les hordes assaillantes…

     

    Avis par Jake :

    Cela fait des années que je souhaite découvrir la série Atalante, et je peux ainsi dire que c’est chose faîte ! Ce qui m’attire depuis tout ce temps, ce sont les couvertures pleines de couleurs et le titre intriguant de la série… Et bien je n’ai pas été déçu ! En effet, les planches sont hyper claires, toutes en couleurs, avec un trait de crayon assez spécial et arrondi, en particulier pour les visages. Mais le résultat me plait beaucoup en sortant du lot ! L’univers dans lequel les protagonistes évoluent est assez sympa : il y a un ton léger qui est conservé malgré certains actes qui peuvent paraître un peu dur. Cela en fait une saga idéale pour les ados, mais également pour les jeunes adultes ! Le personnage principal semble sympathique, mais honnêtement j’ai été impressionné par la conception de tous les protagonistes secondaires. Bref, c’est réussi !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Star wars - Rogue one - Disney

     

    Résumé :

    La République n’est plus depuis 19 ans et l’Empire s’apprête à tester une arme incroyable capable de détruire les planètes. Il n’y a plus d’espoir pour la rébellion si un tel plan arrive à son terme… Jyn Erso est la fille d’un scientifique forcé d’aider l’Empire a mettre au point cette arme. Lorsqu’elle est contacté par la Résistance pour voler les plans de l’Etoile de la mort, elle s’associe à une équipe pour former « Rogue one »… un nouvel espoir pour la rébellion…

     

    Avis par Jake :

    Complètement déçu par le 7ème Star wars, j’avais en revanche très envie de découvrir Rogue one, qui permettait de faire le lien entre la première trilogie et la seconde, et qui expliquait la « facilité » avec laquelle l’Etoile de la mort parvenait à être détruite. Le scénario m’a beaucoup plus, il est plutôt simple et agit en one shot. Même si on ne connait pas ces protagonistes, on les apprécie rapidement, et en particulier l’héroïne Jyn Erso qui est forte et rafraichissante par sa simplicité. L’action est très présente, et la mission semble justement périlleuse… Cela ajoute énormément en crédibilité de voir certains personnages disparaître, non seulement parce que l’objectif est quasi impossible, mais également parce que pour que la trame suive une logique en s’inscrivant dans la grande histoire de Star wars, il fallait une explication rationnelle à la disparition des personnages… Côté dessin, ce volume s’inscrit parfaitement dans la série jeunesse de star wars. C’est style assumé qui fonctionne plutôt bien et permet sans mal de rentrer dans l’intrigue. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Dirtybiology - La grande aventure du sexe - Grasset & Grasset

     

    Résumé :

    Qu’est-ce que c’est le sexe ? Est-ce que ça a toujours existé ? À quoi ça sert ? Pourquoi y a-t-il des vagins et des pénis ? La promesse de DirtyBiology : tu voulais pas savoir, mais maintenant, c’est trop tard ! Saviez-vous que sur notre planète, certaines espèces ne font pas de sexe ? Qu’il existe une incroyable diversité de formes d’organes reproducteurs et que biologiquement, on peut faire du sexe sans sexes ? Des rites amoureux les plus improbables, à l’invention des mâles et femelles, en passant par le pseudo-sexe des bactéries et la sexualité des champignons : vous ne verrez plus le monde vivant du même oeil.

     

    Avis par Jake :

    Génial ! Tout d’abord, j’ai apprécié le côté scientifique de l’affaire ! Mais c’est évidemment les côtés dégueulasse et humoristique qui m’ont le plus plu ! ^^ L’auteur est bourré d’humour et sélectionne de nombreux exemples du monde animal qui sont la pour nous faire mourir de rire ! Cela m’a rappelé également pas mal de cours de biologie de la Fac, et c’eut été marrant de croiser Monsieur Grasset là-bas ! ^^ Le contenu est très riche et assez exhaustif ! Les graphismes sont assez spéciaux… C’est très simpliste, et c’est un peu dommage quand on voit à quel point la couverture est sublime et riche en détails. Néanmoins, on s’y fait rapidement et cela colle à l’image que transmet le texte ! Bref, c’est très réussi, enrichissant et vraiment drôle !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Solo - Tome 03 Le monde cannibale - Oscar Martin

     

    Résumé :

    Revenant d’une chasse peu fructueuse, Solo rentre dans son camp pour découvrir que Lyra et ses enfants ont été enlevés par les humains. N’écoutant que  son courage, le héros va alors s’embarquer dans une course désespérée et suicidaire pour sauver celle qu’il aime. En chemin, il affrontera de nombreux adversaires mais se découvrira également un précieux allié, un disciple…

     

    Avis par Jake :

    Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de découvrir les deux premiers volumes de cette trilogie, et c’est un tort… Car même si l’ouvrage peut sans mal se lire de manière indépendante, la qualité est telle que je regrette de ne pas tout avoir découvert dans l’ordre ! La trame elle, est un grand classique : le père qui rentre un jour et voit que sa famille a disparu. Néanmoins, il fallait parvenir avec brio à créer ce synopsis dans un monde fantastique qui n’a rien à voir avec le notre et dans lequel on se prend d’affection pour un rat héroïque et hors du commun ! La trame est dure, mais incroyablement touchante, quoi que très dramatique… Les messages sont complexes, et même si la fin donne un sentiment de paix, cela reste très triste. Les graphismes sont absolument superbes ! J’ai adoré la façon dont les animaux ont été humanisés. Les détails sont là, les traits sont transparents et témoignent de manière juste des émotions. Bref, c’est un sans faute à découvrir au plus tôt !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Serum - Pedrosa & Gaignard

     

    Résumé :

    Paris, 2050. Depuis les purges qui ont suivi le changement de régime, les tensions sont loin d’être apaisées. Une organisation clandestine semble préparer une action spectaculaire. Reclus dans son minuscule appartement, Kader vit seul. Il ne parle à personne. Une injection de « Sérum », un produit psychoactif, l’empêche de mentir. Qu’il le veuille ou non, il ne peut dire que la vérité. Rien que la vérité. Toute la vérité. Cette malédiction fait de sa vie un enfer.

     

    Avis par Jake :

    Extrêmement original ! Le synopsis m’avait immédiatement convaincu. Que ce soit le côté science-fiction, dystopie, ou même le sérum qui pousse des personnes ordinaires à vivre en étant forcées de dire la vérité… Tout sur papier parvenait à me donner l’eau à la bouche. Néanmoins, j’ai vite déchanté. En tout premier lieu, les graphismes ne m’ont pas du tout plu ! C’est très sombre et plutôt simpliste, autant dans la conception des protagonistes que dans les décors. Ensuite, la trame en elle-même prend pour cible un personnage qui n’est pas attachant. Or pour quelque chose d’aussi complexe, on eût apprécié avec quelqu’un dont on se sent proche, ressentir une forme d’empathie pour mieux s’immiscer dans l’intrigue. C’est probablement volontaire, car la trame est sciemment dure, néanmoins le mélange ne prend pas pour moi…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Luftballons - Tome 02 Defcon - Pécau & Maza & Fernandez

     

    Résumé :

    1983, la crise des euromissiles arrive à son paroxysme. Les manoeuvres Able Arche inquiètent les Soviétiques. L’attaque contre le vol 007 de la Korean Airline révolte le monde. À Berlin, Carlos le Chacal commandite un attentat contre la Maison de France. Alors qu’un conflit nucléaire entre l’Est et l’Ouest se dessine gravement, nos héroïnes tentent de désamorcer la crise. Mais n’est-il pas déjà trop tard...

     

    Avis par Jake :

    Impossible de me réconcilier avec les BD historiques ! C’est probablement le revers de la médaille à mes études scientifiques, ou le profond ennui que j’avais durant ces cours à l’école, mais le fait est que mon cerveau ne semble pas calibré pour suivre les intrigues. Je perds de vue les camps, les personnages, ou même les tensions politiques de l’époque. C’est un peu comme regarder Vanilla sky drogué (ou en tous cas, j’imagine ^^). En plus de cela, je n’accroche pas du tout avec les dessins au niveau des visages des personnages, alors que (je dois bien le reconnaître) les appareils sont toujours superbes (et en couvertures… coïncidence ?). A réserver aux fans de BD historiques…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Le Fulgur - Tome 02 Les survivants des ténèbres - Bec & Nenadov

     

    Résumé :

    Le Fulgur est un sous-marin révolutionnaire, envoyé en 1907 dans le canal du Yucatan où a sombré un navire porteur d’un milliard d’or pur ! Mais à la suite d’une périlleuse aventure, le Fulgur se retrouve coincé à 4000 mètres de profondeur, dans une fosse sous-marine qui semble avoir été épargnée de tout depuis des millions d’années. Les créatures qu’elle renferme datent d’ailleurs de la même époque… Avec peur de chances de retrouver le trésor, l’équipage du Fulgur se focalise surtout pour rattacher son espoir de revoir finalement la lumière du jour…

     

    Avis par Jake :

    J’avais adoré le premier volume, et bien le second de cette trilogie est tout autant palpitant ! On a affaire à un genre qui ressemble beaucoup au steampunk, et qui fait penser au fameux 20000 lieues sous les mers ! Tout est fait pour me plaire : que ce soit le milieu aquatique, l’aspect fosse isolée depuis des millénaires, les créatures fantasques qui attaquent l’équipage, et le mystère qui se creuse quant à ce fragile écosystème. Les personnages sont nombreux, et on s’attarde davantage sur la trame que sur eux à titre individuel. Les nouveaux ajouts permettent de gonfler le mystère. Les graphismes sont superbes ! Et rien que la couverture saurait me convaincre de découvrir cette œuvre si tel n’était pas déjà le cas ! Les dessins sont riches, un peu passés pour donner le côté 1907, mais plein de précisions. Bref, c’est un succès dont il me tarde de découvrir la conclusion !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Nains - Tome 09 Dröh des errants - Jarry & Bordier

     

    Résumé :

    Dröh est un nain des errants. Il n’a donc pas le droit de porter une hache de guerre. Il a pourtant parcouru le monde afin d’apprendre le métier des armes. Il est devenu extrêmement bon en lutte. Mais lorsqu’il rentre finalement chez lui, c’est pour se rendre compte qu’il n’y a définitivement plus sa place. Il n’a plus d’avenir auprès de sa sœur, de sa promise ou de sa mère. Dröh s’engage alors comme terrassier pour construire une route traversant le pas des Vents. Son équipe est bientôt confronté à une gigantesque tribu d’orcs qui les menace… Il y fera une rencontre qui l’éclairera sur sa nature profonde…

     

    Avis par Jake :

    Au même titre que le dernier titre des Elfes, j’ai senti une différence notable avec les autres ouvrages habituels de la saga. Je reconnais moi-même les fins d’ordinaire complètement dramatiques et parfois déprimantes des autres volumes, mais c’est ici très différent. Tout d’abord, la trame met énormément de temps à se mettre en place. C’est vers la fin que le tout devient palpitant, lorsqu’il rencontre l’orc qui lui parle de ses vies antérieures. On ne peut s’empêcher d’être imprégné d’un sentiment de frustration, alors que l’on s’ennuie un peu dans les débuts. Les graphismes sont en revanche absolument magnifiques, avec une précision, autant dans les décors que dans les personnages qui fait honneur à cette saga géniale ! Les encrages sont superbes et collent parfaitement avec le thème de ce numéro grâce à des couleurs majoritairement sombres. Du beau boulot !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Elfes - Tome 19 L'ermite de l'Ourann - Cobeyran & Vukic

     

    Résumé :

    Cleeris est une enfant pêcheuse. Un jour, deux elfes Blancs requièrent ses services pour gagner une petite île perdue dans l’océan. Les deux elfes poursuivent deux semi-elfes à la recherche d’une vérité qui pourrait ébranler leur peuple. Mais plus que tout, les elfes Blancs semblent désirer d’étouffer toute cette affaire. Coincée entre les deux races, Cleeris fait désormais partie d’un voyage qui marquera sa vie pour toujours…

     

    Avis par Jake :

    Cet ouvrage sort véritablement de l’ordinaire. Autant dans la façon dont il est conté (c’est une humaine qui raconte l’aventure), que par sa fin un peu dramatique et teintée d’oublie, ou même pas sa structure qui suit en parallèle plusieurs groupes. J’ai aimé cette originalité, plus que le fait de ne pas avoir véritablement de héros. La seule complètement innocente dans cette affaire est bien Cleeris. La frustration est donc de mise par moments… Les dessins sont magnifiques, en particulier dans les scènes sous-marines, qui sont rarissimes dans cette saga (dommage que l’on n’ait pas des Elfes aquatiques ! ^^). Les traits des 4 (semi-)elfes sont un peu durs et font comprendre immédiatement qu’aucun n’est vraiment innocent… Le tout est très bien mené !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Orcs & gobelins - Tome 01 Turuk - Istin & Saito

     

    Résumé :

    Turuk est un semi-orc. Lorsqu’il se réveille sonné et amnésique des derniers jours de son existence, il se trouve dans une ville où les habitants ont été transformés en goules, des créatures terrifiantes qui ne sortent que la nuit et tentent de le boulotter. Bientôt, il est rejoint par deux orcs en fuite, ainsi que leur poursuivante : une elfe Sylvaine. Les éléments commencent à lui revenir, pourtant, Turuk devra s’allieraux trois autres s’il veut espérer survivre aux goules…

     

    Avis par Jake :

    Après le succès d’Elfes, et de Nains, voici la très souvent réclamée nouvelle saga de cet univers de fantasy ! Les créateurs à l’imagination fertile ont décidé d’unir les deux races « malveillantes » et de sortir ainsi le premier ouvrage… Qu’en pensons-nous donc ? Et bien, en tout premier lieu, nous sommes évidemment ravis de voir cet univers s’étoffer ! Elfes et Nains ont su assurer au long du temps énormément de qualités autant graphiques que scénaristiques ! Ici, les graphismes sont assez jeunes. Les traits sont moins prononcés que dans certains ouvrages de Nains et Elfes. Cela confère un aspect moins grave, et les visages sont parfois un peu lisses à mon goût (surtout sur l’elfe). En revanche, les décors sont très réussis. L’histoire était assez sympa, elle vient s’inscrire au milieu de la trame de Lah’saa. La narration est parfois un peu lourde : il y a d’avantage du récit de Turuk que du dialogue. Et bien que la fin se conclut de manière assez marrante, on est assez frustré de finir sur une conclusion aussi ouverte… Il n’empêche que je suis accroché et qu’évidemment je découvrirai la suite avec plaisir !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Les p'tits diables - Tome 24 Prof et soeur ! - Dutto

     

    Résumé :

    Quand on a un frère, notre rôle ne s’arrête pas juste à être une soeur. Non, ce frère, nous devons aussi l’éduquer, lui apprendre à nous respecter, à nous servir et nous adorer. Prof et sœur : quel plus beau métier y a t’il au monde ?

     

    Avis par Jake :

    Une BD jeunesse qui m’a beaucoup plu ! Pourtant, je n’ai pas eu de grande sœur et ma relation avec mon petit frère n’a jamais été aussi conflictuelle ! ^^ Mais on adore ce plonger dans ces blagues qui alternent le « je-t’aime-moi-non-plus », et les crasses gratuites ! On rigole beaucoup et le ton est toujours léger. L’un et l’autre se valent… et du coup, on prend simplement plaisir à voir les victimes alterner ! Les couleurs sont vraiment belles, comme le montre la couverture. Les dessins sont très frais et les pages se tournent bien volontiers ! Bref, c’est une BD parfaitement politiquement incorrecte et dont on se délecte !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Walking dead - Comics compagnon - Kirkman & Adlard & Gaudiano & Rathburn

     

    Résumé :

    Retrouvez en librairie, sous la forme d’un ouvrage indispensable à tous les fans des séries de comics et TV, une sélection d’articles et d’interviews tirées du magazine officiel Walking Dead ! Un sommaire entièrement remis à jour à l’occasion de cette publication !

     

    Avis par Jake :

    Une véritable bible ! Cet ouvrage est incroyablement complet ! Il permet de retracer les sept dernières saisons de la série TV, mais bien plus important, il vous garantit de vous mettre à jour sur les 17 dernières années, car oui, le comic book est bien plus âgé que l’on ne le croit… On a un guide complet sur les personnages, leur tempérament et les événements marquants de leur survie. Les morts sont évidemment mis en avant, avec les chapitres qui nous ont le plus touché. Les différences entre la série TV et la BD sont notifiés et l’ouvrage nous permet également de passer derrière le décor avec des interviews exclusives des créateurs et dessinateurs de Walking dead ! Avec près de 200 pages, ne passe pas à côté de cette bible très complète !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Monstress - Tome 02 La quête - Liu & Takeda

     

    Résumé :

    Après avoir survécu au massacre entre les humains et les Arcaniques, Maika Demi-Loup partage un lien psychique avec un monstre aux pouvoirs incommensurables. Elle doit affronter un fantôme issu de son passé, qu’elle pensait disparu. Maika, Kippa et Ren décident de se rendre à Thyria à la recherche de réponses…Pour finalement découvrir et devoir faire face à une nouvelle terrible menace.

     

    Avis par Jake :

    Monstress est un comic book très original. Honnêtement, j’ai beau avoir fini les deux premiers volumes, je n’arrive pas vraiment à me positionner. Il y a clairement des éléments très positifs… On peut citer sans aucune réserve les graphismes, qui eux-mêmes sortent de l’ordinaire avec un style très singulier, des couleurs pastelles et des touches à la fois asiatiques et américaines. La complexité de la mythologie, surtout aussitôt dans la trame, qui est un défaut et une qualité : si on se passionne pour cet univers incroyable, on est aussi très rapidement perdus, ce qui est assez frustrant. Il est parfois compliqué de s’y retrouver au milieu des protagonistes, des espèces différentes, des possessions, et même de la timeline qui a son importance… Les personnages ne sont pas foncièrement attachants, et c’est peut-être le plus embêtant, car Monstress a clairement de beaux arguments…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Walking dead - Tome 28 Vainqueurs - Kirkman & Adlard & Gaudiano & Rathburn

     

    Résumé :

    La Colline a été dévastée et la communauté qui l’habitait a dû fuir les lieux, sous l’impulsion de Maggie. Dwight a rejoint Rick, en lui affirmant que les Chuchoteurs ont été anéantis. Malheureusement, même si Beta – qui a pris la tête des Chuchoteurs – a perdu une bataille, il lance une horde de rôdeurs sur Alexandria. La guerre est peut-être terminée, mais la survie d’Alexandria est en jeu…

     

    Avis par Jake :

    Avec Walking dead, que ce soit le comic book ou la série TV, on est habitué à l’action, au suspense, et à la mort, évidemment… En revanche, je suis le premier à admettre que ce volume m’a fichu une baffe, car je n’aurais jamais pensé pouvoir être autant touché par cette œuvre ! Sans vouloir spoiler, sachez qu’un protagoniste très important meurt dans ce numéro, et laisse un grand vide. Il part en laissant des paroles particulièrement marquantes qui, gageons le, suivront les autres personnages autant qu’elles ont pu nous toucher, lecteurs… Les revirements de situation, les caractères qui évoluent, les ennemis qui passent amis et vice versa. Cet univers est tellement riche… On comprend immédiatement son succès ! Les graphismes sont très réussis et transmettent énormément d’émotions. Bref, c’est un must…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Dr Watson - Tome 02 Le grand hiatus - Betbeder & Perovic

     

    Résumé :

    Après la disparition de Sherlock Holmes dans les chutes de Reichenbach, le docteur Watson part à sa recherche. Son enquête le mène de son Angleterre natale en Afghanistan où il s’était battu pour la couronne d’Angleterre onze ans auparavant. Ce retour en terre d’orient réveille les cicatrices du passé. Est-il manipulé ? Revivre ce traumatisme de guerre, est-ce la condition de la libération de Holmes ?

     

    Avis par Jake :

    J’avais eu l’occasion de lire un volume d’une autre BD concernant Dr Watson, dans la même collection, et je m’étais senti complètement largué… Et bien, je pense que je vais définitivement abandonner ce genre là ! ^^ J’ignore si c’est l’époque dans laquelle se déroule les éléments de la BD, ou plus simplement le déroulement des événements, les flashbacks ou les troubles de la mémoire de ce cher Watson, mais je ne parviens ni à véritablement apprécier la trame, ni même à suivre par moments ! Holmes existait-il ou n’était-il qu’une création de l’intellect de Watson ? Aucune idée… Un peu trop poussé pour moi j’imagine ! Les dessins sont très chouettes, vieillis pour l’époque, mais clairs, bien colorisés et fournis en détails… Mais ce n’est pas pour moi !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Leo Loden - Tome 25 Massilia aeterna - Carrere & Arleston & Nicoloff

     

    Résumé :

    Massilia, cité romaine où Leo Lodanum enquête contre de l’argent. C’est ainsi qu’il est engagé par une femme influente pour avoir la preuve que son mari la trompe. Mais lorsque Leo suit l’homme, c’est pour le découvrir victime d’un meurtre maquillé en accident… Pour découvrir qui en avait après ce dernier, il pourra compter sur son tonton et sur celle qui l’aime, et qui travaille dans la centurie. Finalement, Massilia c’est comme Marseille, mais en plus vieux !

     

    Avis par Jake :

    Je suis fan de Leo Loden depuis des années ! Depuis les premiers tomes en fait, qui restent pour ma part, assez uniques et spéciaux par rapport au reste de la saga. Heureusement, ce qui a fait le succès de la saga est encore bien présent : à savoir une bonne dose d’humour, et des personnages au tempérament très singulier ! L’affaire est plutôt légère, et c’est également le cas de l’ambiance (comparé aux premiers volumes justement, qui pouvaient être bien plus sombres). Le côté Romain est une chouette originalité, qui le temps d’un numéro, permet d’amener un petit côté pittoresque à l’intrigue ! Les dessins sont superbes, ils mettent en avant le côté humoristique, sont assez riches en détails et d’un coloris clair et beau ! Bref, encore un moment très agréable en compagnie du détective marseillais !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Le Marshall Bass est traqué alors qu’il est tranquillement installé dans un saloon, et cela le conduit bientôt sur les traces de meurtres en séries. En effet, une famille consanguine tue chaque visiteur qui vient quémander un peu de repos ou de nourriture dans sa ferme… afin de revendre plus tard toutes leurs possessions. Bass se retrouve bientôt impliqué la dedans, alors que la famille de tueurs tente de prendre le large…

     

    Avis par Jake :

    Très spécial… Le cadre historique est à lui seul relativement original. Le personnage principal l’est encore plus. On a plutôt affaire à un anti héro, qui n’est ni sympathique, ni attachant, mais plutôt bon dans son boulot semble-t-il… La trame en elle-même est plutôt bonne, même si c’est plus le côté de la famille de psychopathes tueurs qui m’a intéressé ! ^^ La conclusion est vraiment douce amère. Il y a de nombreux côtés pathétiques… C’est vraiment spécial comme ouvrage. Les graphismes collent parfaitement avec le lieu et l’époque : ce n’est pas très précis dans le détail, les couleurs épousent parfaitement le style désertique du décor. Les protagonistes ne sont pas très beaux, à l’image de leurs caractères… Je n’ai pas terriblement accroché, même si ma curiosité a été piquée…

    Lien direct : Editions Delcourt 


    votre commentaire
  • Libres ! - Ovidie & Diglee

     

    Résumé :

    Publicité, télévision, clips, blogs, magazines, applications, le sexe n’a jamais été aussi omniprésent dans notre environnement culturel. On en parle de plus en plus, mais en parle-t-on réellement mieux ? Au lieu de nous imposer un énième guide censé faire de nous des amantes parfaites, Ovidie et Diglee nous proposent de nous « foutre la paix » dans ce livre drôle, déculpabilisant et décomplexant.

     

    Avis par Jake :

    Je ne voudrais pas paraphraser le résumé, mais c’est exactement ça ! On a ici une approche radicalement différente de ce que l’on peut trouver habituellement dans les ouvrages traitant de sexe, de relations amoureuses et de style générationnels. J’ai adoré la façon dont tout est dédramatisé, et dont pourtant tout est dit franchement ! L’auteure pointe du doigt toutes les incohérences, qu’elles soient sexistes ou empiriques. J’ai trouvé géniales les illustrations qui ponctuent chaque chapitre. C’est même le seul point vraiment négatif : elles sont trop peu nombreuses. Tout est incisif, souvent très drôle ou piquant ! Des points irréfutables sont mis en avant, et je trouve cela génial qu’ils soient pointés du doigt, car c’est ainsi que les choses changent ! Bravo !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Sangre - Tome 02 Fesolggio l'inexorable fâcheux - Arleston & Floch

     

    Résumé :

    Sangre a vu sa famille massacrée, et sa mère enlevée devant ses yeux. Depuis, elle s’est décidée à traquer ses responsables et utiliser son pouvoir qu’elle parvient à mieux maîtriser… En effet, elle est capable de figer le temps… au lourd prix d’une cécité transitoire et aléatoire. Heureusement, elle peut compter sur Loup, un chien a la fidélité sans borne, pour l’aider. Sangre a retrouvé la trace d’un des coupables : Fesolggio, un des plus grands peintres de Tarasque. Mais ce dernier est tombé dans l’alcoolisme, et Sangre lui souhaite mieux qu’une mort salvatrice…

     

    Avis par Jake :

    Ce deuxième volume était très prenant… mais l’on pouvait s’y attendre avec une telle équipe de choc aux manettes ! C’est un peu surprenant au départ, car on focalise véritablement sur Fesolggio… donc le méchant, pour faire simple ! On déroule complètement sa vie, et on en oublierait Sangre pendant un sacré moment, ce qui est un peu perturbant. Evidemment, cela nous permet également d’appréhender parfaitement les lois de ce nouveau monde, dans lequel le protagoniste évolue, avec l’importance de l’art, et le danger des créatures sensibles aux œuvres du peintre, qui représentent une menace pour tous. Puis vient (enfin ?) le moment tant attendu, et on sent que Sangre évolue en se rapprochant du côté sombre, en cherchant la cruauté dans sa vengeance… C’est très intéressant à suivre…Les dessins sont superbes, mais on connaît le coup de crayon impeccable de Floch ! Une super nouvelle saga !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Princesse Sara - Tome 10 La guerre des automates - Alwett & Moretti & Duclos

     

    Résumé :

    Sara s’apprête à entrer au prestigieux Club des Automates. L’examen en est redoutable, il lui faut néanmoins le réussir si elle veut poursuivre son éclatante carrière. Toutefois, Sara n’a pas conscience du panier de crabes dans lequel elle est tombée. Alors que James tente désespérément de la demander en mariage, elle s’enlise de plus en plus dans le piège qui lui est tendu... et qui pourrait bien lui coûter la vie.

     

    Avis par Jake :

    Avec Princesse Sara, je m’attendais à une BD enfantine et très girly… et j’ai été pour le moins surpris ! Il s’agit en fait d’un univers steampunk hyper attrayant comme on en voit peu. C’est vraiment un genre rare, et c’est bien dommage, car c’est terriblement excitant, façon Wild wild west ou La confrérie de l’horloge… Sara, quant à elle, n’est pas la princesse type, même si elle est évidemment très belle et courtisée par de nombreux personnages masculins ^^. Elle est très ingénieuse, maligne et débrouillarde. C’est donc une princesse moderne, qui n’a besoin de personne mais peut compter sur ses amis. Côté graphismes, c’est un poil trop moderne à mon goût, dans le sens où les rides disparaissent et les visages sont très « lissés ». En revanche, la coloration est magnifique et le sens du détail au niveau des décors, très prononcé. Une belle découverte qui plaira au jeunes et ados !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Spawn dark ages - Volume 1 - McFarlane & Holguin & Niles & Sharp & Medina & Jones

     

    Résumé :

    Nous délaissons pour un temps Al Simmons, le Spawn contemporain, pour visiter le XIIe siècle. Cette fois-ci, la malédiction des Hellspawn a frappé Lord Covenant, un chevalier britannique tué au cours des croisades. Revenu à la vie et de retour sur ses terres, il va devoir choisir entre défendre les plus faibles et se ranger du côté des forces corrompues du mal.

     

    Avis par Jake :

    Autant j’avais adoré la saga Spawn renaissance qui suit Al Simmons, autant je n’ai pas du tout accroché avec celle-ci. Dans un premier temps, c’est un peu la temporalité qui m’a embêté : l’époque est beaucoup moins attrayante, car moins moderne que celle de Renaissance. Dans un second temps, c’est plus linéaire, et on ne suit pas vraiment de protagonistes secondaires. C’est plutôt deux nemesis qui ne cessent de se rencontrer et de se battre. Les textes sont plutôt légers, et j’ai même eu du mal à suivre la trame, probablement par manque d’intérêt… Côté graphisme, en revanche, c’est absolument superbe ! Beaucoup plus sombre que la version que je connaissais, les couleurs sont irrésistibles et les monstres des plus charismatiques… A vous de vous faire votre avis !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Chronosquad - Tome 04 Concerto en la mineur pour timbales et grosses têtes - Panaccione & Albertini

     

    Résumé :

    Penn est très surprise de retrouver Leonard dans les locaux des Chronosquads. Si elle est bien décidée à élever l’enfant seul, lui refuse d’abandonner celle qu’il aime, et d’imposer à sa progéniture le sort qu’il a lui-même subi. En parallèle, les Chronosquads s’affolent, car si les deux adolescents perdus dans les époques ne sont pas retrouvés très tôt, leur sort va être confié à la J.T.L., une société privée aux ambitions bien moins réservées que les Chronosquads. Bloch, de son côté, essaie de se remettre des révélations qui l’ont éclairé sur ses origines…

     

    Avis par Jake :

    Denier volume de cette saga pour le moins originale ! Toutes nos questions obtiennent des réponses, et c’est très satisfaisant car on a vraiment la sensation que chaque protagoniste voit son chapitre clôt. La conclusion de la relation triangulaire (au sens très large) de Leo, Penn et Bloch m’a bien plu, et j’ai adoré celle de Céleste ! Le thème des voyages dans le temps n’est pas innovant en soit, mais la façon dont il est traité ici l’est vraiment ! Le tourisme temporel est une super idée, et les Crhonosquads sont un bel ajout. Ces dessins sont également une partie du charme, car s’ils sont moins précis que beaucoup, ils ont un côté pittoresque très prononcé : on sent que c’est un graphisme vraiment « dessiné », et qu’il n’a pas été conçu entièrement par ordinateur… Bref, une bonne saga de SF à découvrir !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Les maîtres inquisiteurs - Tome 07 Orlias - Cordurié & Cuneo

     

    Résumé :

    Suite aux derniers événements et à la guerre, les maîtres inquisiteurs ont vu leur nombre revu à la baisse ! C’est pour cette raison qu’Orlias gagne un lieu reculé où les « recalés », les « dangereux » et tous les autres étudiants qui n’ont pas pu devenir maîtres inquisiteurs mais qui possèdent un don, séjournent. Là-bas, il tentera de leur faire dépasser leurs limites et contrôler leur potentiel afin de les amener à leur objectif final. Malheureusement, quelqu’un va attenter à sa vie, et lorsqu’Orlias réalisera qu’il s’agit d’un des apprentis, il lui devra découvrir l’identité et la raison du tueur en devenir…

     

    Avis par Jake :

    Mes prières ont été exaucées ! Mais comment aurait-il pu en être autrement ? On nous avait promis une saga en 6 volumes, mais au regard de la qualité de ces récits, de cette trame palpitante et de ces héros charismatiques, évidemment qu’il fallait poursuivre l’aventure ! On découvre alors un 7ème tome inédit en nous présentant un nouveau protagoniste pour le moins impressionnant et sage : Orlias. J’ai adoré cette nouvelle histoire, et cela permet de redonner un coup de jeune à l’intrigue en invitant de nouveaux personnages avec des pouvoirs différents. L’enquête et les combats, bourrés de magie, sont phénoménaux et nous donnent tellement envie de lire la suite ! Les graphismes sont superbes ! Des traits précis, de l’originalité dans les pouvoirs et une mise en scène géniale de ces derniers. Bref, on a l’impression de suivre un film tellement c’est prenant ! Longue vie aux Maîtres inquisiteurs !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Eté - Cadène & Safieddine & Duvelleroy & Surcouf

     

    Résumé :

    Abel et Olivia sont amoureux, et avant d’avoir trente ans et de se marier, ils décident de se séparer le temps d’un été. Juste un été, deux mois durant lesquels ils ne se verront pas, ne se donneront pas de nouvelles et ne se devront aucun compte. Et pendant ce temps, ils exploreront tout ce qu’ils n’ont jamais eu l’occasion de découvrir, tout en rêvant de le faire pourtant dans leur vie… Mais comment appréhender ce changement ? Et peut-on réellement en sortir indemne ?

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré cette BD très originale dans son concept ! Il faut avouer que c’est parfois un peu triste, et que l’on s’interroge beaucoup sur la fin, sans pouvoir véritablement trancher. Mais cela à quelque chose de poétique qui reflète pas trop mal la réalité finalement… Il y a des moments très drôles, et d’autres qui sonnent vraiment justes ! Cela fait beaucoup réfléchir, aux choses importantes de la vie, et à celles que l’on souhaite absolument faire avant qu’elle ne prenne fin. Cela fait penser à l’importance de l’engagement et aux priorités de la vie. Au niveau des dessins, c’est assez original également. Les cases sont souvent petites et pourtant bien pleines, on regrette de ne pas avoir un support plus grand. Mais la qualité est bien présente malgré ce genre à part… A découvrir !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique