• Hillbilly - Tome 02 - Eric Powell

     

    Résumé :

    Rondel est un vagabond aveugle, qui en réalité comprend et voit le monde bien mieux que le commun des mortels. Rondel est un solitaire, armé d’un hachoir géant qui est finalement plus à l’aise auprès des créatures magiques et des sorcières. Il est même devenu pour beaucoup un héros de folklore pour ceux qui errent à l’orée du monde des rêves. Mais Rondel est également bien plus que cela…

     

    Avis par Jake :

    J’ai encore préféré ce volume au premier ! Si les histoires sont du même genre : plutôt sombres, indépendantes, prenantes et très souvent porteuses d’une morale ; la différence pour moi a été la trame contant la rencontre entre Rondel et l’ourse, son amie… C’était superbe, extrêmement touchant. Et c’est incroyable : dans ce genre si original qu’est la dark fantasy et que l’on croise bien peu en comics ; l’auteur parvient à nous émerveiller avec des passages bourrés d’émotions ! La morale, si elle est très souvent là, n’est pas toujours très claire : il y a une liberté d’interprétation et de jugement… C’est très original… Les graphismes n’échappent pas à cette règle ! A la base, ce n’est pas mon genre : c’est trouble, sombre… Et pourtant c’est absolument ce qu’il faut à cette histoire ! Cela donne très envie de découvrir tout le registre de l’auteur, car on lui doit également l’excellent Big man plans ! Un nouvel incontournable Delcourt, ne serait-ce que pour élargir son genre de lecture…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Kill or be killed - Tome 02 - Brubaker & Phillips & Breitweiser

     

    Résumé :

    Dylan doit toujours tuer un salopard par mois pour le démon a qui il doit la vie depuis sa tentative ratée de suicide. Mais les choses se corsent lorsque la police de New York se focalise sur ses meurtres répétés à un mois d’intervalle. C’est encore plus compliqué lorsque la mafia russe s’en mêle pour retrouver le coupable du meurtre de l’un des leurs… En parallèle, Dylan est retombé sur une ancienne petite amie qu’il recommence à voir. Mais Kira, son ex petite amie, tente de se rapprocher de lui et tombe sur ses médicaments, qu’elle va faire examiner en secret…

     

    Avis par Jake :

    Incroyable ! Avec de petits airs de Dexter et de grands côtés fantastiques, cette œuvre est simplement incontournable ! Il y a tellement de points passionnants qu’il est dur de focaliser sur quelque chose de précis ! On adore en priorité la narration qui implique le lecteur dans l’histoire et le place au même point que le protagoniste principal. On adore le lien qui existe entre Dylan et son père, car il y a véritablement quelque chose que l’on découvre progressivement : le suspense est terrible ! On est fan de l’histoire complexe avec Kira, car elle est au moins aussi complexe que Dylan lui-même ! Et évidemment, on est captivé par les morts que Dylan doit enchaîner sans pour autant se faire prendre ! Les graphismes sont simplement parfaits ! Précis, avec des couleurs qui collent parfaitement. Zéro défaut. Deuxième tome d’une tétralogie qu’il vous faut absolument découvrir sans attendre !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Elfes - Tome 21 Renaissance - Istin & Duarte

     

    Résumé :

    Lanawyn a promis à Lah’saa de trouver le moyen de changer les elfes Noirs Lea’yn et Feda’yn en elfes Rouges. Alors que le lien qui l’unit au crystal bleu semble de plus en plus distendu, elle et ses alliés doivent affronter mille périples afin que puisse renaître la dynastie Rouge. Mais dans l’ombre, certains se sont ligués et ont engagé la compagnie Noire pour les empêcher d’accomplir leur dessein.

     

    Avis par Jake :

    La saga Elfes a finalement dépassé les 20 tomes, et le succès et la qualité sont toujours au rendez-vous ! Les auteurs parviennent brillamment à alterner les one shot, et les opus qui s’intègreront finalement dans la plus grande trame de cette série passionnante ! Ici, on arrive finalement au point majeur de la métamorphose des elfes noirs en rouges. A la renaissance d’une espèce. C’est très entraînant… Pour ma part, je pensais que cette trame durerait plus longtemps, pourtant en achevant cet arc, les auteurs parviennent à ce que cela ne soit qu’une pierre ajoutée à l’édifice, en particulier avec les dernières pages qui donnent une nouvelle impulsion et revêtent un suspense très intense ! L’idée d’associer Turuk, que l’on avait découvert dans Orcs et Gobelins, est simplement géniale ! Cela apporte une sacrée dose d’humour et de légèreté que cette saga n’avait pas toujours… Les graphismes sont toujours aussi majestueux. Bref, c’est parfait !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Poussière - Tome 01 - Monde

     

    Résumé :

    Poussière est une habitante d’Alta, planète dotée d’un écosystème sain et équilibré. L’évolution de sa population humaine s’est effectuée en harmonie avec la nature. Mais elle subit depuis peu, et sans qu’on sache pourquoi, les dérèglements climatiques de la planète Terre, symbolisés par l’attaque des Cyclopes, géants personnifiant la colère de la Nature contre les progrès destructeurs de l’homme.

     

    Avis par Jake :

    Assez perturbant…. Le thème est assez intéressant, mais on est jeté dans cet univers original sans plus d’explication et on découvre tout sur le tas alors que le quotidien est devenu quelque chose d’accepté par les protagonistes. Il y a donc un décalage avec le lecteur et c’est parfois dur à appréhender… Il y a également de nombreux personnages (cf la couverture), donc cela fait beaucoup (trop) d’informations à traiter de prime à bord… Il faut s’accrocher… Reste que l’originalité de la trame donne envie au lecteur de persévérer. Au niveau des graphiques, là encore c’est l’originalité qui prime… On est loin de la régularité ou de la précision habituelle. Ici, on joue énormément les contrastes, sur les floutages et sur les pastels. De ce côté-là, je suis nettement moins fan de l’œuvre… A voir au niveau de la suite…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Le chant des Stryges - Tome 18 Mythes - Corbeyran & Guerineau & Fogolin

     

    Résumé :

    Toutes les civilisations se sont effondrées après le déluge de pierre et de feu qui a suivi la destruction de la caverne du Cornu. Les rares survivants sont désormais soumis à la famine, aux mutations… et à un Carson enfin en capacité de mettre en application ses projets anarchistes délirants. Mais Debrah, Nivek, Chrys, Tom et Abeau ont aussi survécu… et peut-être ne sont-ils pas les seuls.

     

    Avis par Jake :

    Et voilà le tome qui conclut complètement cette saga épique… Enfin c’est ce qu’on dit, malheureusement je n’ai pu découvrir qu’avec le volume précédent ! Mais je dois admettre bien volontiers que c’est captivant ! J’adore le fait que la trame remonte aussi loin, cela donne une mythologie extrêmement complète et intense. Dur de savoir du coup qui sont les protagonistes les plus importants… Néanmoins on aime découvrir ce qu’il reste du monde et comment les survivants vont s’organiser. Il reste l’espoir et on sent la pression monter alors qu’un parallèle est fait avec les bases de l’histoire elle-même. Les graphismes sont très réussis (et ils sont souvent très charismatiques comme le prouve la couverture) ; très précis et la mise en couleur est réussie. Le contraste des couleurs est utilisé à la perfection. Bref, c’est un ouvrage qui donne envie de découvrir toute la saga !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Les légendaires Origines - Tome 05 Razzia - Sobral & Nadou & Jenny

     

    Résumé :

    Razzia n’a pas toujours été connu sous ce patronyme. Auparavant, on l’appelait Korbo, l’ombre rouge. C’est sous ce nom qu’il vengea sa famille, tuant un à un les membres de l’armée des 1 000 loups. Cela dura 20 ans, jusqu’au jour où il croisa la route de Ténébris qui lui proposa de créer un monde meilleur et de la rejoindre diriger à ses côtés l’armée de son père, Darkhell, le sorcier noir.

     

    Avis par Jake :

    Décidément, je ne parviens pas réellement à accrocher avec cette pourtant très encensée BD ! Je dois admettre que les graphismes sont simplement magiques : les couleurs sont chatoyantes, le coup de crayon est résolument moderne. Toutes les émotions transparaissent plutôt bien à travers les visages des protagonistes, et ils sont souvent bourrés de charisme ! Mais les couleurs notamment donnent un ton très léger à l’œuvre alors que le contenu est souvent dramatique (voire carrément triste !) ; ce qui contraste énormément et perturbe beaucoup… Au niveau de la trame, c’est bien construit. On n’a pas vraiment le temps de s’attacher si on ne connaît pas déjà les protagonistes. L’histoire est tragique, mais plutôt agréable à suivre !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Janski Beeeats

     

    Résumé :

    L’histoire est celle d’un jeune homme : Janski. Né avec le virus sur le visage, il a le pouvoir de le contrôler à condition qu’il ait de la musique dans les oreilles. Son but est de devenir une rock star à Tower city, et de témoigner de son extraordinaire capacité à vaincre la peste violette. Mais il désire surtout se faire accepter parmi les êtres humains et retrouver sa seule amie : Doloréanne.

     

    Avis par Jake :

    Complètement décalé ! J’ai adoré le type de dystopie dans laquelle on nous a plongé ! Les personnages sont outrageux et à mourir de rire. Il y a énormément d’humour même s’il est très souvent caustique ! C’est hyper groovy et rock’n’roll, comme en témoigne parfaitement la couverture ! C’est même dommage qu’il ne s’agisse que d’un one shot, car c’est probablement quelque chose que l’on aurait pu voir s’étirer afin de mieux découvrir cet univers. Les graphismes sont absolument magnifiques ! Autant dans le style du dessin qui est très moderne et addictif, que dans les couleurs utilisées qui sont vives et prenantes… On a l’impression d’une BD sous LSD, et franchement ça rend du tonnerre !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • La soutenable légèreté de l'être - Costes & Karensac

     

    Résumé :

    Lolo a peur d’à peu près tout : elle évite les transports en commun, l’ascenseur, les soirées… À la veille de ses 30 ans, elle est hospitalisée pour une douleur dont on ignore la cause. Les médecins sont unanimes, c’est « dans sa tête ». En faisant le point sur sa vie, sa famille, ses addictions, Lolo va peut-être enfin comprendre à quel point est soutenable, cette légèreté de l’être...

     

    Avis par Jake :

    Je n’ai pas accroché. Les graphismes sont très chouettes. Ils sont légers, et assez réussis. Les couleurs m’ont plu, et il y a un caractère assez marrant aux dessins. C’est le côté scénario qui m’a contrarié. C’est très perturbant. Le personnage principal (l’auteure ?) est bourré de faiblesses, de problèmes. Sa famille est très spéciale. Par certains aspects ils sont très touchants (les photos de fin en témoignent allègrement), par d’autres c’en est perturbant… franchement ! On est mal à l’aise. Ce n’est pas une BD très positive, plutôt très anxiogène, comme l’est son protagoniste principal. Bref, je n’ai pas aimé…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Star wars - Strips quotidiens - Tome 01 - Russ Manning

     

    Résumé :

    Alors que l’histoire de la franchise Star Wars  n’en était qu’à ses balbutiements, les récits situés en dehors des films se limitaient à quelques romans, quelques dizaines de comics et une gamme de jouets encore peu étendue. Le développement d’un comics strip  quotidien de Star Wars  fut alors ce qui se rapprochait quasiment le plus du ton et de l’esprit des films. C’est Russ Manning, dessinateur légendaire de Magnus  et de Tarzan, qui ouvrit alors le bal…

     

    Avis par Jake :

    J’aime beaucoup Star wars, notamment en comics justement, et j’avais eu l’occasion d’en découvrir plusieurs. La collection Icones chez Delcourt m’avait absolument comblé avec des histoires plus ou moins récentes mais toujours très riches. Il y avait un côté très nostalgique qui pour ma part me plaisait beaucoup. Si ici, le format de l’ouvrage est magnifique et très riche, je dois avouer que je n’ai pas accroché. Tout a beaucoup vieilli, et pas de la meilleure des manières. Les dessins en noir et blanc sont assez rebutants pour un comic book (à l’exception de Walking dead qui arrive brillamment à s’en sortir sans couleur ^^). Mais même les scenarii sont un peu longs à démarrer, on s’ennuie un peu. C’est dommage, peut-être que la suite de la saga sera plus prenante avec des histoires plus récentes…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Junk food book - Noémie Weber

    Résumé :

    À Malbouffe-City, un petit d'homme, bébé d'un trafiquant de légumes, est abandonné dans un fast-food. Adopté par les salariés du restaurant, Pépito vit dans une chambre-friteuse et s'entraîne avec enthousiasme au concours de goinfrerie. Mais un jour, après dix ans de cette vie rêvée du gras, ses origines végétariennes le rattrappent... Pépito devra rejoindre sa vraie famille pour avoir une chance de s'en sortir, et trouver sa véritable nature... légume ou friture?

     

    Avis par Jake :

    Très original ! Cette œuvre est clairement une satire de ce que la société, notamment de consommation est en train de devenir. Il y a plusieurs niveaux à l’histoire et c’en est très intéressant. Indirectement, il est question de légalisation de drogues. Mais on parle aussi beaucoup d’alimentation, d’habitudes, de résistance, de principes… Les sujets sont légions. L’intrigue en elle-même est plutôt simple mais assez agréable à suivre. Il n’y a pas de protagoniste foncièrement sympathique ou attachant, c’est vraiment pour l’histoire en elle-même que l’on suit. Au niveau des graphismes, ce n’est pas trop mon style à la base, ça rappelle un peu Les Bidochons : ça semble assez grossier, presque caricatural. Mais finalement, ça colle plutôt bien avec le décalage de l’histoire…

    Lien direct : Editions Gallimard


    votre commentaire
  • Walking dead - Negan - Kirkman & Adlard & Rathburn

     

    Résumé :

    Découvrez les origines tant attendues du plus emblématique de tous les anti-héros psychopathes de la BD. Découvrez ce qui fit de Negan ce personnage que l’on aime haïr. Cet album hors-série de la série est complété de récits courts consacrés à Michonne, Tyresse, Morgan et Le Gouverneur.

     

    Avis par Jake :

    C’est très intéressant de découvrir les origines de Negan. Ce n’est pas le personnage que je préfère, mais apprendre celui qu’il était avant que tout ne commence, et comprendre comment il est devenu la terreur qui a sévi au milieu de nos héros… C’était assez chouette ! En revanche, gros bémol sur les autres histoires. Les personnages secondaires ne sont pas suffisamment importants (ou désormais morts…) pour véritablement intéresser, à l’exception de Michonne, protagoniste que j’adore, mais dont le passé est plutôt bâclé. Avec ce qui lui est arrivé, on aimerait pouvoir suivre son état émotionnel, voir son histoire s’allonger pour la comprendre, suivre son état d’esprit… C’est bien dommage que ce ne soit pas le cas… Les graphismes sont tout aussi magnifiques (et en noir et blanc ^^) que l’œuvre originale. Il s’agit d’un comics qui intéressera surtout les fans purs et durs…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Spill zone - Tome 01 - Westerfeld & Puvilland

     

    Résumé :

    Il y a trois ans un événement a détruit la petite ville de Poughkeepsie, était-ce un accident changeant pour toujours la réalité de ses frontières ? La ville est devenue une zone à risque, contrôlée par le gouvernement où plus personne ne s’aventure car d’étranges phénomènes et dangers mortels guettent les curieux. Depuis cette fameuse nuit où tout a basculé, les parents d’Addison ont disparu, sa petite sœur Lexa est muette et communique avec son étrange poupée devenue animée. Addison décide de savoir ce qu’il s’est passé et pénètre clandestinement toujours plus loin dans la zone tout en respectant son propre code de survie. Elle y prend des photos qu’elle vend illégalement à une collectionneuse. A l’occasion d’une commande qu’elle ne peut refuser, Addison s’avancera encore plus loin dans le coeur de la no-go zone. Que découvrira-t-elle ?

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ! Ultime frustration : j’étais convaincu qu’il s’agissait d’un one shot jusqu’à ce qu’à la fin je m’aperçoive qu’il y avait bien un petit numéro « 1 » sur la couverture, et que l’aventure s’arrêtait avec un suspense incroyable ! C’est extrêmement bien trouvé, c’est mystérieux et passionnant, façon Gone de Michael Grant ou Dôme de Stephen King. Une BD que l’on adapterait sans mal en roman ou en film ! Addison et Lexa sont terriblement attachantes. La première est courageuse. Elle est incroyable ! Le côté fantastique est très bien traité. Quant aux graphismes, ils sont très bons ! Les couleurs sont bonnes. Les traits sont assez troubles, assez simples par moments. Mais le genre fonctionne bien… Assez pour me rendre complètement accro avec seulement un volume !

    Lien direct : Editions Rue de Sèvres


    votre commentaire
  • Aspirine - Joann Sfar

     

    Résumé :

    Aspirine, étudiante en philosophie à la Sorbonne a la rage, elle ne supporte plus de revivre sans cesse les mêmes épisodes de sa vie pourrie. Et ça fait 300 ans que ça dure car Aspirine est vampire, coincée dans son état d’adolescente de 17 ans. Elle partage un appartement avec sa soeur Josacine, heureuse et sublime jeune femme de 23 ans, qui elle au moins, a eu l’avantage de devenir vampire au bon âge. En perpétuelle crise d’adolescence, elle passe ses nerfs sur son prof, sa soeur et tous les hommes «relous » qui croisent sa route. Assoiffée de sang, elle n’hésite pas à les dévorer (au sens propre) ou les dépecer. C’est même devenu un rituel avec les amants que sa jolie grande soeur collectionne. Malgré tout, elle attise la curiosité d’Ydgor ado attardé, un étudiant de type « no-life » : vaguement gothique, légèrement bigleux et mal peigné… avec comme kiff dans la vie, le fantastique et la légende de Cthulhu… Il rêve de vivre un truc magique, d’un destin exceptionnel et a compris qu’Aspirine est une vampire. Pour acquérir le privilège de pouvoir l’accompagner, il s’engage à garder le secret et à devenir son serviteur… son esclave. Parviendra-t-il à gagner sa confiance voire même son amitié ? Arrivera-t-il à la calmer de ses pulsions mortifères ? Au final, lequel sera le plus enragé des deux ? 

     

    Avis par Jake :

    Extrêmement bizarre ! On peut aussi dire original ! ^^ Les protagonistes sont foncièrement perturbés et perturbants ! Aspirine a clairement un tempérament adolescent qui cherche les choses et leur contraire. On se demande comment Ydgor parvient à lui apporter un équilibre, et pourtant c’est effectivement ce qui se passe… La relation qu’elle partage avec sa grande sœur est également très intéressante. C’est parfaitement décalé, autant dans la logique que dans la conception. On n’a pas vraiment d’explication sur l’Histoire, le passé d’Aspirine, et c’est un peu dommage. La fin est très ouverte, plutôt positive… Au niveau des dessins, ce n’est pas à mon goût. Ca fait assez brouillon, que ce soit au niveau des personnages, comme côté décors. Les couleurs sont très sombres, même si ça colle plutôt bien avec l’ambiance bizarre de l’œuvre…

    Lien direct : Editions Rue de Sèvres


    votre commentaire
  • Skybourne - Franck Cho & Marcio Menyz

     

    Résumé :

    Après sa miraculeuse résurrection, Lazare eut trois enfants : Abraham Skybourne, Thomas Skybourne et Grace Skybourne. Sa progéniture se vit alors dotée de pouvoirs hors du commun (des mortels) : une force extraordinaire, une peau impénétrable et… l’immortalité. Ceci est leur histoire… Une histoire faite de vengeance, de pouvoir et de meurtres… Le jour où Grace se fait finalement tuer par nu homme plein de pouvoirs alors qu’elle tente de récupérer Excalibur, l’organisation qui l’emploie part à la recherche de Thomas, son frère, pour éliminer la menace qui projette de détruire le monde…

     

    Avis par Jake :

    Extraordinaire ! J’ai adoré du début à la fin (à l’exception de la mort de Grace au début qui m’a foutu les boules étant donné qu’elle est en couverture, mais quelque chose vient contrebalancer la frustration plus tard). C’est bourré d’humour et de magie ! Les personnages sont foncièrement drôles, avec énormément de second degrés. Les réparties sont d’enfer ! L’action est omniprésente… Cela ferait un film excellent et à mourir de rire ! Les graphismes sont simplement magiques : très clairs, avec des couleurs superbes et des visages qui transmettent brillamment chaque émotion ! C’est simplement parfait !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Les porteurs d'eau - Duval & Sure

     

    Résumé :

    Jérôme et Florian sont sur le point d’acheter des produits dopants lorsque la douane débarque, obligeant les deux jeunes espoirs du cyclisme à prendre la fuite, le coffre plein d’argent et de marchandise. Leur cavale va les mener de Dieppe jusqu’au Mont Ventoux. Une poursuite tragi-comique durant laquelle le petit Pignon devra également affronter le fantôme de son père, coureur professionnel mort à 37 ans d’une embolie pulmonaire.

     

    Avis par Jake :

    Très original ! Il est rare de trouver des formats de BD tel que celui-ci dans le milieu européen, et j’ai été très agréablement surpris ! Surtout que le genre est loin du fantastique que j’affectionne habituellement avec ce modèle. Mais la trame est très bonne, elle traite de drogues, de marché noir, de cavale et de problèmes familiaux. C’est très global et très réussi. Les protagonistes ne sont pas spécialement attachants, on regarde vraiment l’histoire de l’extérieur. Au niveau graphique, on reconnait la patte française. Il y a un genre qui me rappelle beaucoup Spirou et Fantasio par exemple ^^. J’ai regretté que les couleurs soient un peu pâles à mon gout, mais le tout est fait avec beaucoup de clarté et de précision… Du bon boulot pour un one shot agréable.

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Les maîtres inquisiteurs - Tome 09 Bakael - Istin & Laci

     

    Résumé :

    En Oscitan, Bakael est le seul Maître Inquisiteur Ashinn, le peuple nain. Il se rend avec l’elfe Tanaween dans le village de son enfance. Là, les mineurs se font mystérieusement tués. Les corps, à moitié dévorés, laissent à penser qu’ils ont été attaqués par une bête sauvage. Reste qu’il est étrange que les victimes ne soient que des mineurs. Alors qu’il entame cette enquête, Bakael doit faire face aux démons du passé, à cette tragédie, qui l’a marqué à tout jamais.

     

    Avis par Jake :

    J’ai trouvé ce volume très original ! Il y a tout d’abord le fait que le maître inquisiteur soit un nain… Ce qui n’était jamais arrivé jusque là. Puis, il y a sa romance avec l’elfe qui l’accompagne, et leur relation est pour le moins touchante ! Mais j’ai également beaucoup apprécié tout le côté relationnel de la famille de Bakael… C’est conflictuel, complexe… C’est très réaliste et cela m’a beaucoup plu ! L’intrigue est intéressante et vient s’inscrire dans une trame plus complète, même si l’aventure en soi dans les mines m’a plu. J’ai surtout aimé les flashbacks qui ramènent à la jeunesse de Bakael et à la découverte de ses pouvoirs. Les graphismes sont très beaux et ne démentent pas la qualité de la série. C’est très précis, un peu sombre (et c’est normal étant donné la zone de la mine)… Très bien réalisé.

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Le Fulgur - Tome 03 Les terres brûlées - Bec & Nenadov

     

    Résumé :

    Échoués dans une caverne souterraine, Claudian et ses comparses ont trouvé deux nouveaux rescapés du séisme. Le petit groupe de survivants va devoir trouver le moyen de regagner la surface… Un immense puits aux parois de quartz est découvert… le puits de la liberté ? Au péril de leur vie, deux volontaires entreprennent alors une ascension extrêmement périlleuse !

     

    Avis par Jake :

    Voici enfin la conclusion de cette trilogie ! L’œuvre m’a plu du début à la fin ! Tout est bien réalisé, mais c’est surtout le côté mystérieux et vintage qui m’intéresse. On a un peu l’impression d’être dans Voyage au centre de la Terre ! Des cavernes, des créatures disparues, des appareils technologiques steampunk… Ce ne sont pas tant les personnages qui m’ont passionné, mais leurs incroyables aventures ! Toutes les réponses sont apportées ici… Les dessins sont superbes ! Il y a un côté vintage qui cadre parfaitement avec l’intrigue. Les protagonistes sont bien dessinés. L’ambiance dans la caverne est parfaite. On a envie de se trouver dans cet endroit, et de tenter de trouver une sortie… à guetter chaque nouvelle découverte. La fin apporte une réponse pour chaque personnage, et cette trilogie m’aura vraiment comblé !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Centaurus - Tome 04 Terre d'angoisse - Leo & Rodolphe & Janjetoy

     

    Résumé :

    À bord du vaisseau, les forces de l’ordre poursuivent leur enquête sur des meurtres perpétués ces derniers temps. La tâche ne leur est pas facilitée dans l’atmosphère délétère qui semble s’appauvrir en oxygène. L’équipage, lui, a atterri sur une planète qui n’est pas la planète Véra mais pour l’instant ils font face à une autre priorité : retrouver June sans qui leur sécurité est compromise.

     

    Avis par Jake :

    Une des BD les plus frustrantes du moment… à cause de son rythme excessivement lent de parution et sa qualité incroyable ! Mettons rapidement de côté les dessins qui sont très vieillissants, en particulier au niveau des visages des protagonistes. En revanche, l’environnement de la planète alien et le vaisseau est très réussi. Maintenant que cela est fait, passons à la trame qui est hallucinante ! Les protagonistes sont loin d’être le plus captivant ! Il y a une machination de fond absolument énorme qui pousse le lecteur à se poser des milliers de questions ! Que ce soit du fantastique (avec les pouvoirs de June, son lien avec la planète ou son défunt grand-père), ou de la science-fiction pure et dure avec la créature responsable de tout se qui se passe à bord du vaisseau et sur la planète alien. Bref, c’est terriblement prenant, et me dire que je dois attendre un an entre chaque révélation me frustre à mort ! ^^ Bon… à l’année prochaine pour la suite !

    Lien direct : Editions Delcourt 


    votre commentaire
  • Crimes gourmands - Tome 02 Un cadavre en toque - Raven & Chetville & Quaresma

     

    Résumé :

    Julien Villedieu, chef étoilé, est assassiné dans les cuisines de son établissement. Laure Grenadier,  rédactrice en chef du mensuel Plaisirs de table, compte parmi ses plus proches amis. Alors qu’elle boucle le dernier numéro consacré à la cuisine du marché, elle apprend la terrible nouvelle. Pour la mémoire de son ami, elle décide de mener l’enquête. Mais toutes les vérités ne sont pas bonnes à entendre… 

     

    Avis par Jake :

    Voici le deuxième volume de cette saga tirée d’un roman, qui nous entraîne dans un milieu mêlant le policier et la gastronomie ! Et il faut bien avouer que c’est un mélange que l’on trouve très rarement, à une époque où pourtant la cuisine est vraiment à l’honneur ! C’est définitivement une recette (merci pour le jeu de mots ^^) originale qui fonctionne à merveille pour moi… Ce ne sont pas vraiment les personnages qui sont à l’honneur, à l’exception évidente de Laure, mais plutôt le monde dans lequel les chefs évoluent… La trame policière est bien trouvée et nous emporte où elle le souhaite. Les graphismes sont également réussis. C’est précis, les couleurs et les coups de crayons sont classiques et sans défauts. Je ne regrette qu’une chose : l’absence de spécialités culinaires qui pourraient nous mettre l’eau à la bouche ! Vivement la suite…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Panique au zoo, une enquête de Poulpe et Castor Burma - Bagères & Voyelle

     

    Résumé :

    Rien ne va plus au Zoo du Chanoine ! D’étranges mutations donnent naissance à d’étonnants hybrides tels que le chat-poney, le serpent-pie-thon, les oursins polaires ou les stupéfiantes loutre-Epics. Le directeur du Zoo embauche deux détectives privés, Poulpe et Castor Burma, pour tenter de lever le voile sur cet édifiant mystère, tandis que dans les allées du Zoo, on murmure, on complote, on ourdit…

     

    Avis par Jake :

    Trop génial ! Les personnages sont hilarants ! L’enquête est digne des Sherlock Holmes (ok, je n’ai jamais lu, mais le fait est que l’on est baladé de bout en bout par l’énigme ^^). Et les graphismes sont magnifiques ! C’est d’ailleurs ce qui m’a attiré en premier ! La couverture est drôle et maligne. Les personnages sont superbement dessinés, et le tout ne manque pas d’humour avec des expressions à mourir de rire, notamment de la part de Poulpe ! C’est très clair, et les animaux sont réussis. Les protagonistes sont drôles, et Poule fait un super duo avec le beaucoup plus discret et intelligent Castor Burma. Mais on retient énormément de personnages très drôles : le gorille, les oursins, le directeur du zoo. Quant aux métamorphoses, elles sont encore davantage propres à la rigolade ! Bref, c’est un duo que l’on veut absolument revoir ! Vite, une suite !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Walking dead - Tome 29 La ligne blanche - Kirkman & Adlard & Gaudiano & Rathburn

     

    Résumé :

    Carl ne parvient pas à admettre la mort d’Andrea. Tandis que Rick fait au mieux, Maggie n’accepte pas sa décision de laisser Negan en liberté et le fait étroitement surveillé. Eugene contacte Stephanie par radio et ils conviennent de se rencontrer. À la suite de ces tragiques événements, Rick envisage d’établir une communauté dans l’Ohio. Une nouvelle ère débute pour les survivants de l’apocalypse…

     

    Avis par Jake :

    Un nouvel opus génial de Walking dead ! La force de ce comics, c'est clairement le côté humain. Tellement de personnalités différentes et pourtant elles sont toutes criantes de vérité ! Les couples se font et se défont de manière réaliste. Le deuil est superbement traité, que ce soit par Carl, qui tente d'aller de l'avant, que par Rick qui s'enlise clairement et ne parvient pas à l'accepter. De même, voir Negan auprès de la tombe de Lucille, c'est très fort et plein d'émotions. De plus, on attendait sa confrontation avec Maggie depuis un moment et elle a enfin lieu. On sent que tout est traité de manière minutieuse, sans jamais rien oublier. C'est une saga intense et qui s'inscrit dans le temps ! Les graphismes sont magnifiques également, bien que le noir et blanc surprenne un peu au départ, cela colle parfaitement avec le thème ! Les traits sont précis. On en devient accro...

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Les survivants de la révolte finale de l'apocalypse : l'ultime prophétie de la sorbetière perdue - Barte

     

    Résumé :

    La jeune Shalindra, Bretzel et toute leur bande en ont assez de ce monde trop parfait. Cela leur donne une bonne raison de se rebeller, crier sur le président, voir de tuer son chat de combat et peut-être, par mégarde, dans l’enthousiasme du moment, plonger la planète dans une apocalypse terrifiante… jusqu’à ce qu’un justicier solitaire accepte de se dresser face à la plus vile des injustices.

     

    Avis par Jake :

    Gros flop pour ma part. D’abord les graphismes qui ne me plaisent pas. Les couleurs sont trop simples et sans contrastes, les traits sont imprécis et le style plutôt débilisant. C’est également le cas du scénario qui n’a ni queue ni tête, et qui s’appuie sur un humour à prendre au 8ème degré au moins. On ne s’attache à personne, on ne rigole pas. Bref, on perd son temps…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Notes - Tome 11 Un royaume magique - Boulet

     

    Résumé :

    Les superpouvoirs du cerveau humain, la multiplication de nouvelles technologies dignes du meilleur des romans de science-fiction, les effets spéciaux du cinéma, l’immensité de notre univers, l’infinité des découvertes scientifiques… Pertinent et toujours drôle, Boulet nous guide sur le chemin de la connaissance pour nous montrer l’incroyable magie qui anime notre planète.

     

    Avis par Jake :

    J’ai beaucoup aimé ! Il faut dire que le support est très original… Il s’agit d’un mélange de réflexions assez intéressantes, qui pousse à l’introspection. D’idées générales et d’études sur notre environnement. La plupart du temps, tout cela prête à sourire, mais parfois cela fait beaucoup réfléchir et relativiser. L’humour est presque omniprésent, et les moments qui m’ont fait le plus rire, sont ceux mettant en scène le cerveau et l’instinct de survie… C’est vraiment hilarant. Les graphismes quant à eux sont assez spéciaux. Il y a alternance de planches colorées et en noir et blanc. Le style est original, pas foncièrement précis, mais il colle parfaitement avec le thème un peu fourre tout des pensées de l’auteur. En tous cas, cela donne envie de connaître davantage ce Boulet ! ^^

    Lien direct : Editions Delcourt 


    votre commentaire
  • Joe Golem - Tome 01 - Mignola & Golden & Reynolds & Stewart

     

    Résumé :

    Quarante années ont passé depuis le Grand Désastre qui a submergé tout le bas de Manhattan, laissant cette partie du coeur de New York engloutie sous une dizaine de mètres d’eau. Des événements étranges ont commencé à survenir, et Joe Golem enquête lorsqu’une mystérieuse et terrifiante créature enlève des enfants pour les emmener dans les profondeurs de la cité engloutie, tandis que les noyés resurgissent de ces eaux sombres… vivants.

     

    Avis par Jake :

    Très agréable, bien que possédant une ambiance vraiment étrange, qui met presque mal à l’aise. J’ai mis un moment avant de réaliser à quelle saga Joe Golem me faisait penser par ce thème et par cet air oppressant : il s’agit en fait d’une série indépendante de l’univers d’Hellboy ! Et effectivement, on retrouve beaucoup de similitudes, à commencer par le personnage principal qui est sombre et mystérieux, avec des côtés obscurs… Cela rend le tout beaucoup plus pittoresque et angoissant. On se pose autant de questions sur les « gentils » que sur les créatures qu’ils combattent. Pour ma part, j’aime cet univers qui est loin de la vision manichéenne que l’on retrouve majoritairement chez les super héros. Les graphismes sont bons, très sombres, mais agréables, avec un jeu sur les couleurs qui est intéressant. Bref, ça m’a plu !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Rat et les animaux moches - Sibylline, Capucine et Jérôme D'Aviau

     

    Résumé :

    Ne supportant plus les hurlements injustes de la propriétaire, Rat part à la recherche d’une nouvelle maison. Ses errances vont le mener au Village des animaux moches qui font un petit peu peur. Rat va petit à petit découvrir que les habitants ne sont pas toujours heureux. Il va s’investir dans cette mission et dévouer sa vie à la réhabilitation des animaux moches…

     

    Avis par Jake :

    Voilà un ouvrage qui sort de l’ordinaire ! Autant par sa couverture que par son thème, on pourrait penser que l’album est destiné à la jeunesse… et je ne suis pas encore persuadé que je ne le lirai pas à mon petit garçon ! Mais il y a également quelque chose de très adulte dans cet ouvrage qui fait penser à un conte. Il y a beaucoup de poésie. Et malgré des aspects très tristes (je ne me remets pas de l’araignée…), c’est aussi très beau et touchant. Les graphismes sont intéressants, et j’ai beaucoup aimé le choix des animaux utilisés, qui sont assez peu courants dans la littérature (ok, pas Ratatouille, mais pour les autres si ^^). Ca se lit très vite car les textes ne sont pas légions, on laisse la place à la morale et à la petite histoire, sans réellement savoir où elle va nous guider… Bref, j’ai beaucoup aimé.

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Star wars - Adventures - Tome 01

     

    Résumé :

    Chaque album de cette nouvelle série est composé de divers récits complets, mettant en scène des personnages différents par différentes équipes de créateurs. Les histoires peuvent couvrir la période qui va du tout premier film jusqu’à l’Épisode VIII : Les Derniers Jedi. Personnages majeurs ou secondaires, Star Wars Aventures vous entraîne bien au-delà des limites de l’univers Star Wars connu dans des récits qui plairont à toutes les générations de lecteurs.

     

    Avis par Jake :

    Une nouvelle collection pour Star wars en comic books. Plutôt très sympa et abordable, avec un ton résolument jeunesse comme l’attestent, et la couverture et les dessins très clairs, et le ton positif des intrigues. A l’exception de la nouvelle principale concernant Rey, on oublie un peu tout le reste qui est trop court pour être vraiment appréciée. Les générations se mêlent et il semble un peu dommage qu’il n’y ait pas un thème véritablement pour chaque volume. En attendant, les fans du genre apprécieront, surtout que les graphismes sont très beaux. Assez précis avec de belles couleurs. Mais tous ces détails font que la collection plaira davantage aux plus jeunes, qu’aux vétérans des premières générations ! ^^

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Bad ass - Tome 06 Kitty kitty kill kill - Hanna & Motteler

     

    Résumé :

    Dans un musée d’histoire naturelle de Los Angeles, l’inauguration d’une exposition est troublée par Amadeus Kitty, venue dérober un ancien grimoire, supposément maudit et magique. L’arrivée des New Masters of Crime n’arrange rien. Eux aussi convoitent le livre, à l’instar de Jack Parks, alias Dead-End. Le musée est bientôt en proie au chaos et Kitty voit ses chances de succès chuter en flèche. A moins que le grimoire ait aussi son mot à dire...

     

    Avis par Jake :

    Je suis tombé amoureux de ce comic book ! Il a décidément tout pour plaire : de l’action, de la magie, et une dose incroyable d’humour ! Il n’y a pas vraiment de gentils, plutôt une somme d’anti héros. Mais cela rend les dialogues simplement hilarants ! Ca taille de tous les côtés. C’est original, piquant et on adore ! Les graphismes sont magnifiques, les couleurs sont chatoyantes comme le prouve la couverture. Le trait est précis et là encore, l’originalité est au rendez-vous avec des méchants marrants. Je ne sais pas comment vous vendre davantage cette œuvre qui est bien trop peu connu pour le succès qu’elle mérite ! Deadpool est un petit joueur à côté, c’est vraiment le top !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • L'histoire secrète - Tome 00 Les ivoires de Thot - Pécau & Kordey & Maffre

     

    Résumé :

    On dit que le livre de Thot est l’origine de toute sagesse sur Terre, qu’il est à l’origine des premières ivoires, du tarot et des quatre archontes. Car dans les premiers temps de l’ancien empire d’Égypte, bien avant les premiers pharaons, au moment où les hommes commencèrent la construction des pyramides pour plaire à leurs dieux, Thot, au savoir illimité, s’éprit d’une fille des hommes, et tout changea…

     

    Avis par Jake :

    Je ne connaissais pas du tout cette très longue saga de BD, et j’ai adoré bénéficier d’un fresh boost avec ce volume 00 ! Le côté ésotérique de l’histoire, avec les Egyptiens, les aliens et la technologie mêlée façon Stargate SG-1… On se plait à découvrir une histoire où la mythologie est foisonnante, où les protagonistes sont nombreux et très différents les uns des autres. Cela donne tellement envie de découvrir la suite de la BD ! Pour une œuvre aussi spécifique, les textes ne sont pas trop imposants, et l’image est au centre de l’ouvrage. Le style d’ailleurs, est un peu mystique, un peu vieilli façon intemporelle. Si on découvre comme moi la BD avec ce tome, on se demande si on va continuer à suivre les Humains uniquement, ou si les Dieux reviendront… Génial !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Le troisième fils de Rome - Tome 02 Eunous, le premier Spartacus - Moënard & Nenadov

     

    Résumé :

    Lors d’un banquet fastueux et orgiaque donné par le cruel Damophile, l’esclave Eunous, versé dans la magie et le mysticisme, se met en scène pour les convives. Alors qu’il crache du feu et amuse l’assistance, qui le prend pour un fou, un bouffon, Eunous s’immobilise brusquement et clame : « Un jour, je serai roi ! ». Il provoque alors le rire des fats. Mais les larmes ne sont jamais loin du rire. Eunous va mener l’insurrection de ses pairs…

     

    Avis par Jake :

    Je n’avais absolument pas accroché avec le premier volume de cette saga, et c’est à reculons que je me suis mis à la lecture de ce numéro… Et je dois avouer que le niveau m’a agréablement surpris ! Si le thème historique n’est pas vraiment pour me plaire à la base, j’ai aimé suivre la lutte des esclaves façon Spartacus. C’est extrêmement sanglant, et il y a une forte idée politique derrière tout cela, mais on suit le mouvement en étant assez impliqué finalement. Ce ne sont pas les protagonistes qui nous captivent, loin de là car ils ne sont pas franchement sympathiques, mais bien l’histoire. Les dessins sont un peu vieillots. Cela colle avec l’histoire mais cela manque de modernité à mon goût…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Brocéliande - Tome 04 Le tombeau des géants - Betbeder & Frichet

     

    Résumé :

    Saltipius ordonne l’ouverture du tombeau des géants afin de prouver que les géants sont des êtres de légende. Un gnome s’oppose à cette profanation. Pour les départager, on propose un défi. Si le gnome convainc Saltipius de l’existence des géants, alors il sera démontré que ses écrits sont inutiles et la bibliothèque de Saltipius sera brûlée. S’il ne le convainc pas, la tombe sera ouverte, et les ouvrages savants prendront une place centrale dans l’éducation du petit peuple.

     

    Avis par Jake :

    Je trouve le niveau de la saga très inégale. Selon le volume, ce n’est pas vraiment le thème qui change, mais plutôt le ton, passant de choses douces à des idées très sombres et parfois assez dramatiques. Si on est loin du troisième tome qui était profondément triste, on reste sur une note assez amère avec un climat de conflits et dévolution des ères… Certains personnages sont attachants, mais ils se fondent au milieu d’une foule de protagonistes un peu trop nombreuse. C’est dommage parce que la mythologie est assez agréable et riche. Côté graphismes en revanche, c’est une pure réussite : tous les peuples sont mis en avant avec de belles couleurs et des traits fins et précis. On retrouve vraiment la beauté des œuvres telles que Nains, Elfes de la collection Soleil. Au final, cette saga me laisse vraiment un goût mitigé…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique