• Obscurcia - Chapitre 02 - Boriau & Dhondt & Guillo

     

    Résumé :

    Bidibidou prétend qu’il peut soigner la pauvre Laécia mais Alex se méfie de cet horrible clown, de son médecin sadique et ses doudous esclaves. Le kiki, à qui il vient de découdre la bouche, compte pourtant sur lui pour les sauver tous et, lors d’une altercation avec les robots de Bidibidou, Alex se découvre de nouvelles capacités. Cela suffira-t-il à changer la donne pour sauver sa petite soeur Nina ?

     

    Avis par Jake :

    J’avais été pour le moins surpris par le premier volume. C’est toujours d’actualité avec le second volet de cette trilogie. Je ne parviens pas à savoir à quel type de population cette saga s’adresse… Les plus jeunes seront clairement traumatisés par le côté horrifique du monde dans lequel Alex est projeté. Les adultes trouveront la trame un peu simpliste et surtout très accélérée… Il y a clairement des points intéressants, comme le mélange des genres. Entre imaginaire et horreur. On a envie de savoir ce qui va se produire, mais c’est parfois un peu glauque et le sort de certains personnages secondaires est assez dramatique. Les graphismes suivent absolument la même recette. Parfois trop simplistes pour des adultes, et paradoxalement trop gore pour des enfants… Inclassable.

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Les fantômes de Neptune - Tome 03 Collapsus - Valp

     

    Résumé :

    Il est temps pour la jeune Meena de sortir de son statut de simple pion dans une guerre qui la dépasse, pour enfin embrasser celui de pièce maîtresse dans l’histoire unissant Neptune et la Terre. Dans les coursives du Rorqual qui parcourt l’espace infini, Meena reste inconsolable depuis la mort de Marie Curie. Elle se sent responsable. Mais lorsqu’elle découvre que Viktor lui a probablement menti, que la savante est certainement encore en vie et, qui plus est, que Lorelei est aussi à bord, son sang ne fait qu’un tour !

     

    Avis par Jake :

    Je découvre à peine cette saga, et je regrette que cela se fasse au troisième volume, car elle présente des points positifs incontestables. D’abord cet univers steampunk me plait énormément ! On parle de science-fiction dans le passé, d’espace, de technologie futuriste… C’est captivant ! En plus, le personnage principal pourrait bien développer des super pouvoirs avec des expériences biologiques avant-gardistes et borderline… Bref, de très bons arguments ! Le nombre de protagonistes est un peu élevé pour prendre le train en route… A côté de cela, les graphismes ont un côté très vintage qui colle parfaitement avec cet univers ! Les pastels utilisés mettent le passé en avant. Les personnages sont bien conçus, même si j’aime un poil plus de précisions en général. Clairement, il faut se pencher sur cette saga…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Les Raspberry - Tome 01 La nuit du rituel - Pacco

     

    Résumé :

    Rock voudrait à tout prix que son fils soit un petit dur, un costaud  bravache. Mais Mini préfère jouer avec ses poupées et, comme le reste de la famille Raspberry, le confort du jurassique moderne. Rock décide alors de faire passer à Mini un effrayant rituel d’initiation… attention mauvaise idée !

     

    Avis par Jake :

    Les dessins sont vraiment réussis et donnent envie. C’est clair, très lumineux, et le mélange de technologie avec cette ère où les dino évoluent… c’est très bon. Passés ces points, j’ai vraiment détesté cette œuvre. Je l’ai trouvée rétrograde au possible. Le père est un sombre dégénéré qui veut façonner sa famille à son image. Qui veut un fils complètement masculin. Qui est prêt à étouffer qui il est et le mettre en danger pour arriver à ses fins. La fin ne rattrape pas grand-chose au niveau de la morale. L’idée transmise est minable et m’a convaincu de deux choses : de ne sûrement pas faire lire cette BD à mon fils, et de remercier mon père de n’avoir jamais été aussi con.

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Leo Loden - Tome 26 Fugue en rave mineure - Carrere & Nicoloff

     

    Résumé :

    Les enfants c’est du souci. Léo doit retrouver un fils de bonne famille qui a disparu mais il a déjà fort à faire avec ses pitchouns, et des jumeaux, c’est comme au scrabble, ça compte double ! Voilà Léo et Tonton partis à la recherche de l’héritier du créateur des boutiques La Farigoule provençale, connues dans le monde entier et d’une cardiologue de la Timone, originaire d’Afrique du Nord, dont la réputation n’est plus à faire. Forcément, ça offre des pistes tous azimuts... Et si tout ça se finissait comme dans une rave ?!!

     

    Avis par Jake :

    Comme c’est expliqué en première page : le flambeau est définitivement passé puisqu’Arleston quitte l’aventure débutée voilà 26 ans et lègue son bébé à Nicoloff qui travaillait main dans la main avec le génie depuis un moment… Et force est de constater qu’effectivement, le ton reste le même, et on continue à profiter de la série comme au bon vieux temps (car oui, je suis pratiquement depuis le début ^^). L’atmosphère de notre ville du sud (et ouaip, j’ai vécu 9 ans à Marseille ;-P) est conservée et l’humour est omniprésent. Seuls les dessins en autant de temps sont devenus plus clairs et plus légers (les ambiances des premiers volumes étaient bien plus sombres). On rigole, on suit une enquête, on se détend. J’adore toujours autant Leo Loden !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Spider - Tome 01 Rabbit hole - Bec & Daoust & Raffaele

     

    Résumé :

    Detroit, Michigan ; une ville en décrépitude. Charlie, femme flic tout juste sortie de l’école de police, découvre qu’une nouvelle drogue fait des ravages dans les rues de l’ex-cité industrielle. Issue d’expérimentations génétiques, la Spider provoque des mutations inouïes. Charlie s’engouffre bientôt dans une enquête obsessionnelle qui la mènera au plus profond de la Toile, l’organisation qui gère le trafic de Spider, contrôlé par Anansi, un homme ravagé par la drogue. Elle devra dépasser toutes ses limites pour parvenir à démanteler ce réseau…

     

    Avis par Jake :

    Wahou ! Sacrée BD policière qui commence ici ! Flirtant entre le thriller, le mystérieux et le fantastique ; Spider nous entraîne dans un univers très sombre où la morale ne semble pas exister. On suit plus pour la trame que pour les protagonistes, car à l’exception de l’héroïne (qui semble paumée et dépendre du bon vouloir du reste du corps policier…), les autres sont franchement pourris ! On a envie d’en apprendre plus sur la drogue Spider, mais également sur l’issue de l’enquête. Le suspense est totalement maîtrisé ! A peine lâché, on souhaiterait se jeter sur le prochain tome ! Les graphismes sont géniaux. Ils frisent l’horreur mais restent précis et clairs. Ce n’est pas surchargé, les protagonistes sont bien conçus. Le trait est précis. Bref, une vraie réussite pour un genre avec lequel j’ai habituellement beaucoup de mal ! Chapeau !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Hellboy & B.P.R.D. - Tome 04 1955 - Mignola & Roberson &Churilla & Martinbrough & Rivera & Stewart

     

    Résumé :

    1955. Hellboy rencontre des prédateurs invisibles, des cas de combustion spontanée et une arme étrange située au coeur d’une base de l’Air Force qui est en réalité bien plus qu’elle ne paraît. Le démon cornu poursuit son apprentissage au sein du B.P.R.D. en accomplissant ces premières missions qui vont forger l’enquêteur du paranormal hors-pair qu’il deviendra par la suite.

     

    Avis par Jake :

    J’ai beaucoup aimé ce volume qui voit plusieurs trames se succéder. Les histoires sont relativement courtes mais font toujours preuve d’originalité et parviennent à reprendre du passé des aventures de Hellboy. Cela permet de réellement créer une trame et donne beaucoup de sens à la saga. On retrouve le coup de crayon original de la saga. C’est parfois un peu dommage que l’on n’ait pas autant de précision à l’intérieur que sur le Hellboy en couverture… Mais le style est assez chouette. C’est coloré, même si un peu plus brouillon. On regrette seulement une trame un poil plus forte, avec des enjeux plus importants (comme dans les films…). Mais on passe un bon moment.

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Solo - Tome 04 Legatus - Martin

     

    Résumé :

    Au décès de son mentor, Legatus le chien décide d’explorer de nouvelles voies de survie, construisant ainsi sa propre légende. Autour de lui se réunissent des « adeptes » de toutes les espèces cherchant à coexister dans le monde cannibale. Mais cette nouvelle faction fait peur aux humains : si Legatus est un leader, ses fidèles sont une armée représentant un danger qu’il faut rapidement écraser...

     

    Avis par Jake :

    Quant on jette un œil au dessin, on a vraiment l’impression d’une BD pour enfants très réussie, aux allures de Sonic. Et en effet, les graphismes sont magistraux en humanisant des animaux pour rendre des populations et des civilisations criantes de vérité. Mais ne vous leurrez pas, il s’agit bel et bien d’une BD adulte avec des thèmes qui le sont tout autant ! C’est même plutôt sombre. Avec la mort du personnage principal, on pourrait croire que c’était la fin de la saga, pourtant il n’en est rien. Legatus prend le relais et le fait avec brio en rendant le combat de son mentor plus grand encore. Les dessins sont superbes, ils nous plongent dans cette ambiance lourde et dramatique, qui n’a rien à envier aux meilleures dystopies… A suivre donc !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Conquêtes - Tome 02 Deluvenn - Jarry & Benoit & Héban

     

    Résumé :

    Une planète bleue où l’eau submerge la plupart des terres. Au fond de l’océan et sur les rares sommets émergés subsistent les ruines d’anciennes civilisations qui adoraient une race de pieuvre douée de pouvoirs psychiques... Les gigantesques céphalopodes refont surface pour accueillir les humains qui se sont installés sur les îlots. Mais les aliens ne sont pas aussi pacifiques qu’ils le paraissent et prennent le contrôle de certains humains. Une guerre commence, mais le conflit oppose cette fois l’homme à l’homme.

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ! Une œuvre tellement complète et prenante ! D’un point de vue du scénario, même si on peut parfois penser que la trame s’éparpille un peu, je la trouve pour ma part surtout incroyablement aboutie ! Il est question d’aventures, de découvertes, de populations aliens incroyables, de famille, de confiance etc… Les protagonistes sont pittoresques, bourrés de qualité et de défauts. Ils font des lors très humains et c’est un réel plaisir de les suivre car ils sont crédibles ! Les graphismes sont magistraux, mais ça on pouvait le dire en un clin d’œil via à la couverture ! Le trait est précis, la technologie est aussi réussie que les décors ou les êtres (qu’ils soient humains ou aliens). Pour moi, cette nouvelle saga est véritablement une réussite, et vient s’inscrire dans la liste des incontournables au même titre que les Androïdes du même éditeur !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • La cathédrale des abymes - Tome 02 La guilde des assassins - Istin & Grenier

     

    Résumé :

    À Anselme, capitale bruyante et puante de l’empire du nord, le bâtisseur Pier de La Vita engage l’avocat Don Coskarelli afin d’intenter un procès contre le mage Ronfield qui refuse de payer l’artisan, tout en étant le responsable de la mort de sa femme et d’un de ses enfants. Commence alors un jeu des plus tordus aux mortelles conséquences… Parallèlement, Sinead fait connaissance avec le druide Brahnann. L’heure est grave puisque une armée marche vers eux avec pour objectif de s’emparer de l’évangile d’Ariathie. Celui qui dirige cette armée est lié directement au passé de Sinead, lorsque naguère, dans les rues de Dakareen, elle croisa Don Costelnau et son mage nécromant, Lazerath.

     

    Avis par Jake :

    Superbe ! Une fois que l’on s’est habitué au coup de crayon un peu flouté et aux images pastels, on devient très vite accro à ce style original ! La trame est complètement palpitante ! On suit plusieurs arcs à la fois, et on suit même plusieurs époques, grâce à des flashbacks brillamment orchestrés ! On est captivé par la densité de personnages, et par ce qu’ils parviennent tous à apporter à la trame. A l’exception de son héroïne, la saga présente principalement des protagonistes secondaires auxquels à peu près tout peut arriver ! Le côté fantasy est très bien distillé, de sorte qu’il ne s’agisse pas d’une BD pure fantasy ou fantastique, mais que le thème ait bel et bien sa place ici ! Bref, c’est un vrai succès qui se confirme avec ce second volet !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Un faux livre 2 - Un faux graphiste

     

    Résumé :

    La brigade du tri, Roy le chasseur d’assistés, Tourette-boy, les obsessions capillaires du major Wilkinson, René Monsanto et son double-arrosoir, Gulliver l’alcootest de poche, Capitaine non-voyant, Zinzin le lapin pyromane, Jim le Relookeur solitaire, Régis & Régis, le retour de Captain Nazi, Cyrano de Bergerac le pervers narcissique, le plus beau caniche de tout Kingston, Jésus et son correcteur d’orthographe défaillant… Il y en aura encore pour tout le monde !!

     

    Avis par Jake :

    Complètement ridicule… et pourtant on en redemande ! L’auteur s’en prend à tous les classiques, et à tous les sujets ! Ces BD détournés sont un moyen très innovant d’aborder des sujets de société avec énormément d’humour. On tourne la page en se demandant ce qui va suivre. Le concept est original et plaisant. Ca fait particulièrement bizarre au départ, puis on s’y habitue. Impossible de classer le coup de crayon puisqu’il n’y en a pas ! Chaque page est différente et présente un style nouveau et différent… Alors j’ai passé un très bon moment, ne sachant jamais à quoi m’attendre !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Olympus mons - Tome 05 Dans l'ombre du soleil - Bec & Raffaele

     

    Résumé :

    Les armées russe et américaine ne parviennent pas à enrayer l’escalade de la violence et l’humanité ne peut désormais plus compter que sur la cosmonaute Elena Chevtchenko et le mystérieux androïde qu’elle a rencontré sur Mars… En mer de Barents, les armées russe et américaine s’affrontent à coups de missiles pour le contrôle de la zone et de l’anomalie 1. Sur Mars, Elena Chevtchenko a fait une rencontre inattendue en explorant l’épave spatiale : la voilà désormais à dialoguer avec un androïde d’origine extraterrestre qui lui fait d’étonnantes (et inquiétantes) révélations ! Le compte à rebours ne sera pas si simple à stopper…

     

    Avis par Jake :

    Cette saga me coupe le souffle depuis ses débuts et ne cesse de m’émerveiller ! C’est intenable de patienter entre deux volumes. La qualité ne faiblit pas, au contraire d’ailleurs ! Si elle parvient à recueillir de plus en plus de suspense et de questions… elle assouvit également notre besoin de réponses en apportant constamment des éléments qui parviennent à nous éviter une totale frustration ! ^^ Certains personnages, dont Elena, sont particulièrement attachants. Mais c’est la trame à l’échelle globale qui est vraiment palpitante ! L’envergure des enjeux est colossale… On se régale ! Les dessins sont simplement magnifiques, ils font rêver (ou cauchemarder selon le funeste destin qui attend la race Humaine…). Cette BD a encore de belles années devant elle si elle tient ce cap exemplaire ! J’adore !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Androïdes - Tome 05 Synn - Louis & Lamirand

     

    Résumé :

    Dans un monde extrêmement hostile où la vie est une lutte de tous les instants, une androïde va se retrouver obsédée par une notion qu’il lui est impossible d’expérimenter : la mort. Comment savoir que l’on vit, que l’on a une âme, comme les prédécesseurs humains disparus, si l’on ne peut mourir ? Et si ce qui faisait de l’homme un être singulier était sa mortalité ? Synn l’androïde en est convaincue et elle va tout mettre en oeuvre pour réussir à faire ce que son corps lui refuse : mourir. Et pour cela, Synn l’androïde a un plan: devenir humaine.

     

    Avis par Jake :

    Quel plaisir de retrouver cette saga, à laquelle j’avais complètement accroché pour sa première saison ! Et on commence en force avec un ouvrage hors du commun qui m’a complètement scotché ! J’avais l’impression d’être en totale immersion, comme dans un roman, comme si j’avais passé ces siècles en compagnie de Synn et Krit ! Ca fait vraiment réfléchir, et le scénario est véritablement brillant ! Les personnages sont tellement, tellement attachants ! La fin nous arrache forcément des larmes. La relation qui lie Synn et Krit, l’évolution de ce dernier et sa progression vers une conscience propre et des sentiments très humains… C’est sensationnel ! Quant aux graphismes ? Ils sont tout bonnement parfaits ! Il n’y a rien à redire : l’imagination, la précision, les traits, la couleur… C’est une merveille ! Cette BD est un vrai coup de cœur ! Elle est à mon sens, tout simplement parfaite !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Ces cabots qui nous dirigent - J.C. Morchoisne & J.L. Festjens

     

    Caractéristiques :

    Genre : BD Humour

    Grand Format : 48 pages / 14,95 €

     

    Résumé :

    Entre les politiques et les chiens on peut dire que les ressemblances sont nombreuses. Les dents longues déjà, indispensables à la fonction, l’art de prendre les autres pour des (truffes en leur faisant de la lèche, et un talent incontestable pour faire le beau. Ajouter à cela les grognements des uns, les aboiements des autres et les couinements des roquets écrasés aux élections, et vous obtiendrez un chenil pourvu en chiens de tous genres.

     

    Avis par Lolo :

    Un bijou, une merveille, le cadeau incontournable à offrir et à s’offrir à Noël ! C’est génial, que dire d’autre ! C’est truffé (c’est le cas de le dire !!!) d’humour, de vérités, d’à-propos, de justesse, bref de tout ce que les politiques n’ont pas, et chaque page m’a fait mourir de rire. Les dessins sont somptueux. Les métamorphoses des chiens en hommes politiques sont impressionnantes et tellement amusantes. D’ailleurs j’ai eu du mal à départager les candidats c’est dire ! Bon il y en a quand même certains qui méritent la palme d’or ! Par exemple, le chien-loup de Sibérie (de la race Poutine !!!)  Ah ! Ah ! Ah ! Je ne m’en suis toujours pas remise de celle-là ! Ou encore le shih-tzu, ou encore mieux, la levrette (ce sont les auteurs qui le disent !!). Bref, si vous ne l’avez pas encore compris, il faut vraiment vous procurer cette BD, pour Noël, à lire seul ou en famille, pour faire une pause rigolote entre la dinde et la bûche par exemple…Os court !!!

    Lien direct : Editions L’archipel


    votre commentaire
  • Les contes macabres - Volume II - Edgar Allan Poe & Benjamin Lacombe

     

    Résumé :

    L’influence d’Edgar Allan Poe dans le monde a été et demeure considérable : la critique contemporaine le situe parmi les plus remarquables écrivains de la littérature américaine du XIXe siècle, et ses nouvelles ont revêtu, au fil des ans, grand nombre de titres et d’aspects. Le premier volume des Contes macabres s’articulait autour de la vision de la femme et de la mort, tandis que ce second volume s’intéresse à celle de l’homme et du fantastique. Forte, pleutre, habitée par la mélancolie ou basculant dans la folie, la figure masculine selon Poe est complexe et, par là même, terriblement envoûtante. Benjamin Lacombe a sélectionné de nouveaux contes, parmi lesquels Manuscrit trouvé dans une bouteille ou Petite discussion avec une momie, et propose un nouveau voyage graphique, à la frontière du réel, dans les tréfonds de l’âme humaine.

     

    Avis par Jake :

    Voilà un ouvrage très majestueux qui poursuit dans la continuité du premier volume ! Evidemment, il faut apprécier la plume de Monsieur Poe, qui pour ma part est un peu lourde. Forcément, on est dans de la littérature pure et dure ! Mais c’est intéressant d’aborder le côté vraiment fantastique, bien développé dans ce recueil… Intéressons nous une seconde à la forme maintenant : le livre est simplement magnifique ! Une couverture épaisse et reliée, une couverture intimidante et qui s’accorde parfaitement avec le contenu. Tout le recueil est parsemé de ces images un peu angoissantes qui illustrent parfaitement le fantastique à la Poe ! On regrette parfois que le texte soit au format poche pour un format de page aussi important… On aurait pu avoir un rendu plus chouette, mais c’est la fidélité aux œuvres originales qui a du être privilégiée…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Virus - Tome 01 Incubation - Ricard & Rica

     

    Résumé :

    Que se passerait-il si un virus mortel hautement pathogène, et capable de faire basculer un continent entier dans une tragédie irrémédiable, venait à contaminer les passagers d’un bateau de croisière en Méditerranée ? Une équipe d’intervention spéciale pénètre chez Guillaume pour l’interroger sur les évènements récents qui ont eu lieu au laboratoire où il travaille. Mais il n’y a que sa petite amie chez lui qui les informe qu’il est parti en croisière se ressourcer. C’est une catastrophe : Guillaume est porteur d’un virus mortel.

     

    Avis par Jake :

    Est-ce la version française de Walking dead ? Le résultat est plutôt intéressant ! Alors, bien sûr, il n’est pas question de revenants ici puisque les morts restent morts, mais j’adore le thème de la maladie qui décime la population et que l’on essaie d’enrayer ! (Qu’est-ce que ça dit de moi, ça fait un peu peur, mais passons !^^) Voilà un scénario catastrophe bien prenant. Le début est un peu lent pour une BD, mais collerait parfaitement avec une adaptation cinématographique ! On campe vraiment le milieu et les protagonistes avant de lancer le fléau… Et ça marche ! On a envie de savoir ce qu’il va advenir de chaque personnage. Côté graphique, la patte franco-belge est bel et bien présente. Il y a un arrondi vraiment propre aux illustrateurs de cette orgines. C’est sympathiques, mais si à mon sens cela fait moins dramatique (et pourtant plus réaliste… Je sais, là encore ce n’est pas très logique). Bref, j’ai bien accroché avec le début de cette trilogie !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Le troisième fils de Rome - Tome 04 César et Vercingétorix - Moënard & Nenadov

     

    Résumé :

    Au début de l’année 52 avant J.-C., le triumvirat Pompée-César-Crassus n’est plus qu’une chimère ballottée par les manoeuvres politiques. L’anarchie règne à Rome. César décide alors de s’y rendre pour regagner le pouvoir, mais les tribus gauloises se soulèvent et la situation requiert sa présence en Gaule. De leur côté, les druides peuvent compter sur le soutien de l’ordre du « troisième fils de Rome »…

     

    Avis par Jake :

    Je suis assez peu versé dans la BD historique, et les deux premiers volumes de cette saga ne m’ont pas vraiment captivé. Ici, cela a été très différent. Peut-être était-ce parce que j’ai toujours eu un faible pour les « irréductibles gaulois » ! ^^ Et pour une fois, le thème résonnait à mes oreilles… Il a été donc très agréable de découvrir cette version du conflit entre Vercingétorix et César, avec l’implication de la secte du troisième fils de Rome, même si j’ai trouvé cette apparition plutôt limitée… J’ai trouvé géniale la conclusion de César qui permet d’éluder complètement de l’Histoire certains de ses opposants ! Les graphismes sont plutôt bons. Assez vieillissants, mais ils collent bien avec la trame et donnent un aspect beaucoup plus grave que mettons… Astérix ! ^^ Un chouette tome !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Redneck - Tome 02 -  Cates & Estherren & Cunniffe

     

    Résumé :

    Après avoir quitté à la hâte Sulphur Spring, à la suite du bain de sang perpétré par un membre de la famille, les Bowman se mettent au vert, en essayant d’échapper à la justice. Mais la justice des vampires n’est pas celle des hommes. Et lorsqu’une règle séculaire est enfreinte, c’est toute la famille qui a de grandes chances de souffrir… des conséquences.

     

    Avis par Jake :

    Très singulier ! Pour ma part, j’ai vachement accroché. Dans le thème, on retrouve beaucoup des comics très réussis de Kirkman à qui l’on doit Walking dead et Outcast… Il y a de nombreuses ressemblances avec la seconde déjà, ne serait-ce que par le côté surnaturel qui est utilisé de manière très originale et réaliste. On est plongé dans ce nouveau monde, qui s’immisce parfaitement dans le nôtre ! Les règles sont clairement établies, et nous les découvrons au fur et à mesure que certains personnages se dévoilent, et que d’autres en apprennent davantage à note rythme… Les protagonistes sont bien ancrés, tous différents, et on parvient déjà à s’attacher et même à porter le deuil pour certains d’entre eux ! Les mystères semblent légions, et si les auteurs les distillent bien, on peut vraiment s’attendre à un comics de qualité sir le durée ! Les graphismes sont originaux. Si j’accroche beaucoup avec la colorisation, je regrette que le coup de crayon ne soit pas aussi précis que sur la couverture… Une BD que je garde à l’œil pour la suite !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Le secret de Zara - Bernard & Flao

     

    Résumé :

    Les parents de Zara possèdent un magasin pour artistes. C’est là qu’elle découvre sa passion pour la peinture. Mais rien n’arrête sa fougue créatrice et ses dessins se poursuivent immanquablement au-delà de sa feuille, sur les tables, sur les murs… au désespoir de ses parents qui placent les tubes de couleur en hauteur et interdisent à Zara d’y toucher avant d’être assez grande pour les atteindre. 

     

    Avis par Jake :

    La trame est un peu facile. Il n’y a pas franchement de quoi tenir son lecteur de ce côté-là. On suit une petite fille un peu obsessionnelle. Ca devient mignon quand on imagine qu’elle veut faire vivre sa passion et que c’est un cri du cœur… Mais quand on l’intègre d’un point de vue pratique (genre à la place des parents ^^), on a plutôt envie de lui donner des baffes ! ^^ En revanche, et c’est là que tout se joue : les graphismes sont vraiment très beaux. La couverture l’illustre parfaitement. Les couleurs sont nombreuses et très importantes pour l’histoire. C’est de l’art, clairement ! La plupart des décors sont abstraits, jusqu’à ce que les peintures entrent en scène… et là c’est l’explosion de couleurs ! Ca résonne et on dévore très rapidement cette très courte BD. Je le vois plutôt en album jeunesse que véritablement en BD pour adulte. Mais quoi qu’on puisse en dire, cela reste du très beau travail…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Les aventuriers du Mekong - Guerse & Pichelin

     

    Résumé :

    Marco et Gégé, les alter ego un peu losers des deux auteurs, cèdent à la mode du moment en écrivant un récit de voyage pour enfin rencontrer le succès. Ils choisissent le Laos, pays encore peu traité en bande dessinée, sur ce seul critère opportuniste. Et là démarre un séjour purement touristique qui va tourner à l’aventure loufoque. Ou quand deux pieds nickelés tentent de se prendre pour Tintin…

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ! Ca ne commençait pas forcément bien car les graphismes demandent un peu de temps pour s’habituer. La couverture me fait penser à un vieux Spirou & Fantasio… Côté nostalgique quand tu nous tiens ! Et finalement, j’ai adoré ! La BD est très longue, pittoresque et surtout : elle est bourrée d’humour ! Sans l’ombre d’un doute, Milou est mon personnage préféré ! Et si le canard est mon animal favori, ce n’est pas un hasard ! Ajouter ce protagoniste en tant que side-kick est une idée phénoménale ! Il est terriblement attachant et ses deux propriétaires sont franchement marrants ! Leurs mésaventures sont très drôles et on adore (comme eux ? ^^) découvrir le Mekong à leurs côtés. Le dessin fait un peu vieillot : c’est petit et pas très précis avec des couleurs parfois un peu ternes. Le coup de crayon accentue clairement le côté humoristique. Je le redis : c’est vraiment très drôle et j’ai passé un très bon moment !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Krieg machine - Pécau & Mavric & Andronik & Fernandez

     

    Résumé :

    1942 en Rhénanie-du- Nord, Otto Von Sholtiz et Kurt Seibel se retrouvent au centre d’entraînement des troupes blindées du château de Paderborn, pour la présentation du dernier char de la Panzerwaffe : Le Tigre. Ce char est un fauve qui va ronger l’âme de certains de ses équipages qui ont fondu leur destin dans celui de l’idéologie nazie…

     

    Avis par Jake :

    Je n’aime habituellement pas les BD militaires et encore moins historiques… Mais je dois admettre que j’ai passé ici un bon moment. Le gros point positif a été sans l’ombre d’un doute les graphismes. En effet, c’est très précis. Le coup de crayon est ferme, pas trop épais. Les protagonistes sont bien dessinés, réalistes, et les décors ne sont pas en reste. Au niveau de la trame, forcément le côté militaire m’a un peu perdu ! ^^ Néanmoins, le fait de suivre les mêmes personnages et de voir les années passer permet de s’y accoutumer à défaut de s’y attacher (étant donné le climat international et le fait que l’ouvrage soit un one shot…). Avec plus de 70 pages, Krieg machine est une BD sympathique et très généreuse !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Nils - Tome 03 L'arbre de vie - Hamon & Carrion

     

    Résumé :

    Selon de vieilles légendes, il existerait un monde au-delà de la matière. Un monde constitué d’êtres lumineux - les élémentaires -, sans lesquels cette matière resterait inerte. Ainsi, quand les territoires du Nord, jadis fertiles et florissants, se muent en terres arides où plus rien ne pousse, ces légendes ressurgissent. Jeune garçon dans la fleur de l’âge, Nils détient à présent le pouvoir de la téléportation et l’omniscience. L’esprit de la déesse Verdandi le guide, avec l’espoir qu’il réussisse à sauver les neuf mondes de la colère de la déesse Skuld, sa soeur. Après une lutte sans merci, le destin de l’humanité semble scellé… Skuld réaliserat- elle que son comportement est finalement peu différent de celui des Hommes ? Action et métaphysique s’entrechoquent dans ce tome conclusif de toute beauté.

     

    Avis par Jake :

    Présenté à la croisée de la mythologie nordique et des œuvres de Miyazaki… Je n’aurais pas dit mieux, et pour cause : de la même manière que ce cher Totoro m’est passé au-dessus, je n’ai pas compris grand-chose à Nils ! ^^ Principalement, je l’espère, parce que j’ai commencé avec cette conclusion. Mais le texte est très rare, et il faut beaucoup lire entre les lignes. Pour ma part, j’aime davantage les propos concrets… En revanche, une réalisation graphique brillante qui en met plein les yeux à chaque page avec un coup de crayon superbe et des jeux de lumières qui classe cette BD bien au-dessus des autres ! A défaut de comprendre la trame, j’ai donc regardé les belles images ! ^^ Mais contrairement à de nombreuses œuvres, pour appréhender Nils, il faut le découvrir du début…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Le détective du bizarre - Tome 01 Billy Brouillard et la chasse aux fantômes - Bianco

     

    Résumé :

    Il s’appelle Brouillard… Billy Brouillard… et ce qu’il apprécie par-dessus tout, c’est de partir à l’aventure ! Lorsque la nuit vient, il s’éveille pour résoudre des mystères. Ses enquêtes et ses exploits sont célèbres à travers le monde de la nuit. Ses copains sont au nombre de quatre : Samoth, petit démon dévoué, Jack, feu follet timide, Ayram, vampire pacifiste, et Léa, fantôme coquette et jalouse. Mais c’est aux côtés d’une petite sorcière qu’il va mener sa nouvelle enquête : pour suivre une piste, il faut des traces… et pour trouver des traces, il faut une loupe de trouble-vue ! Billy Brouillard parviendra-t-il à empêcher qu’un être malintentionné ne soit doté d’un pouvoir surpuissant ?... Grâce à ta loupe de trouble-vue à filtre rouge, qui permet de voir au travers des choses comme par magie, découvre l’envers du décor. Une multitude de petits détails se révèle, amuse-toi à espionner ceux qui se croient bien cachés.

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ! Voilà une BD qui risque de faire beaucoup de bruit en jeunesse ! Avec des personnages terriblement attachants, Billy Brouillard évolue dans un milieu très original et complètement fantastique. L’auteur n’a pas peur de développer une mythologie assez importante et très intéressante qui prouvera qu’il ne prend pas ses lecteurs pour des billes ! Avec des thèmes qui ne peuvent que toucher les enfants (et les plus grands) : amour, amitié, familles qui se séparent ; l’auteur utilise le registre fantastique pour parler de tout. Evidemment, ce n’est qu’un fond puisque l’on s’amuse énormément en suivant les aventures de Billy qui nous emmène dans le plus « bizarre » ! Les graphismes sont super bons, avec un coup de crayon précis et très riche. On regrette simplement que les images ne soient pas de vraies cases qui rempliraient toute la page… Un super cadeau pour les jeunes !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Elfes - Tome 22 Le gardien des racins - Jarry & Maconi

     

    Résumé :

    Bëloenn, le maître des Écorces irascible, veille sur les arbres anciens. Il vit en ermite jusqu’au jour où Laëdyss, une chasseuse dont le clan a été massacré, vient lui demander son aide. Partout sur les Terres d’Arran, les créatures des bois deviennent folles et attaquent les elfes Sylvains... L’origine du mal plonge ses racines au plus profond de la forêt de Duhann, dans le sanctuaire de la reine Ora, gardienne du cristal vert...

     

    Avis par Jake :

    Ce volume est bien moins « époustouflant » que ce que la trame de Lahsaa, néanmoins j’ai passé un excellent moment. On évolue toujours dans les conséquences de ce que la horde de l’Elfe rouge a laissé dans son sillage. Pour moi, ce qui est génial dans ce volume, c’est que le côté champêtre des Elfes Sylvains est complètement exploité ! Avant d’avoir un scénario sympathique, cet ouvrage a surtout des graphismes sublimes ! C’est tellement beau de voir évoluer les protagonistes dans un environnement vert, bourré de détails magnifiques. C’est clair, il y a un arbre-maison monstrueux capable de se déplacer, des animaux attachants… Ca donne tellement envie ! Forcément, on est accro ! Au niveau de l’intrigue, c’est sympathique mais sans plus. C’est vers la fin que l’on commence vraiment à suivre avec intérêt l’évolution des personnages alors que leurs interactions sont meilleures… et on nous coupe rapidement l’herbe sous le pied. Ca reste un tome extra !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • La montagne invisible - Tome 01 Le disque de Kailash - Makyo & Richaud & Léomacs

     

    Résumé :

    Un mystérieux disque d’argile vieux de 3000 ans découvert en Inde semble donner accès à une fabuleuse montagne invisible. La légende prétend que celui qui parvient à apercevoir cette montagne reçoit un don inestimable. C’est pour tenter de la découvrir que Zacharie Kahn, jeune philosophe juif, et Gunther Gruber, informaticien allemand, vont unir leurs efforts.

     

    Avis par Jake :

    Je ne suis pas vraiment branché polar, sous quel format que ce soit, mais j’ai immédiatement accroché avec celui-ci ! Les personnages sont assez intéressants, de sorte que même s’ils ont des caractères très humains (au contraire de héroïques), on les affectionne rapidement et on a envie de les suivre. Ce qui marche également très bien ici, c’est le côté mystique qui est attribué avec énormément de parcimonie. Ce fameux disque de Kailash… Que renferme-t-il et qu’est-ce exactement que la montagne invisible ? L’intrigue policière est bien menée, et pour ma part, j’ai bien apprécié le retour dans le passé afin de montrer les bases de cette étrange quête. Les graphismes sont très bons, pas surchargés. Le coup de crayon est un peu épais, très précis. L’encrage est nickel. Bref, une vraie BD de qualité !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • La geste des chevaliers dragons - Tome 27 Le draconomicon - Ange & Boutin-Gagné

     

    Résumé :

    Line, de l’Ordre des Chevaliers Dragons, ne sait pas se battre. Le danger la pétrifie et elle est agoraphobe. Mais Line est aussi une érudite, une alchimiste et grâce à l’aide de ses pairs elle va élaborer une théorie sur les apparitions draconiques, qu’elle va révéler dans un précieux manuscrit. La tête de Line est mise à prix et toutes les forces politiques des deux Empires vont se déchirer pour s’emparer du manuscrit.

     

    Avis par Jake :

    Je découvre seulement cet ouvrage après ce qui semble être deux décennies de publication ! Et je le regrette énormément car le contenu m’a beaucoup plu ! D’abord le thème est très intéressant, avec un côté mythique du dragon et des sectes qui le chassent ou le protègent. Mais ce que j’ai cru comprendre, c’est que chaque duo de volumes parus se consacre à un protagoniste avant d’en changer. C’est une idée très originale… Elle est évidemment à double tranchant : elle empêche de véritablement s’attacher puisque ce processus doit s’inscrire dans la durée, en revanche elle permet de se renouveler constamment ! Et ici, on suit l’héroïne avec énormément d’attention, et le suspense fonctionne jusqu’à la dernière page. Ici, les dessins me plaisent beaucoup : c’est moderne, bien coloré avec un coup de crayon ferme et précis. On dirait du Lanfeust ! Bref, j’accroche énormément !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Star wars - Forces du destin

     

    Résumé :

    Ce recueil est l’occasion de célébrer les personnages de Leia, Rey, Padmé, Ahsoka et de bien d’autres, qui entraînent les lecteurs aux quatre coins de l’univers Star Wars. Retrouvez également Rose et Paige, de nouveaux personnages, issus du film Les Derniers Jedi, servis par les talents d’auteures venues de divers horizons, notamment Elsa Charretier (Infinite Loop, Harley Quinn), une dessinatrice française.

     

    Avis par Jake :

    Très sympathique ! Si la couverture classe immédiatement l’ouvrage en jeunesse, ce n’est pas pour autant que l’on ne passe pas un très bon moment. On a le plaisir de suivre durant une histoire à chaque fois les personnages féminins qui ont pu marquer toute la saga Star Wars. La qualité n’est évidemment pas identique entre chaque petite histoire. Clairement, c’est celle suivant Leia qui est pour moi la plus aboutie et la plus réussie. Non pas que le personnage me plaise plus qu’un autre, mais contrairement à l’histoire sur Padmé (que j’aime nettement plus habituellement !), Leia en est vraiment l’héroïne et le côté moral est beaucoup plus présent. Rose et Paige sont des ajouts assez chouettes qui nous permettent de faire vivre la nouvelle trilogie. Quant à celle sur Rey, elle met en avant la nature simple et pure du protagoniste. Les graphismes sont un peu simplistes… Les enfants sont visés ! Mais les couleurs sont bien belles, comme en témoigne la couverture !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Les maîtres inquisiteurs - Tome 11 Zakariel - Jarry & Popescu

     

    Résumé :

    5 ans se sont écoulés depuis la bataille d’Ares durant laquelle le juge Adrael a combattu et tué sa propre fille, l’impératrice Assinya. Alors que l’Inquisition se relève à peine du chaos dont elle fut l’investigatrice, Assinya est de retour… Assinya s’est réincarnée et Adrael ne peut se résoudre à l’abandonner à son sort. L’enfant, qui n’est pas encore consciente de son immense pouvoir, est en grand danger... Un puissant clan orc veut l’utiliser pour contrôler le fleuve-monde et rétablir sa domination en Oscitan. Mais tous les maîtres inquisiteurs qui ont survécu sont déjà en mission. Adrael demande alors à l’elfe Alwënn de convaincre son ancien compagnon, Zakariel, de reprendre du service afin de porter secours à sa fille.

     

    Avis par Jake :

    Un super volume ! Pour ma part, au niveau du scénario ce n’est pas vraiment le retour d’Assinya qui m’a convaincu. Certes, c’est plutôt mignon cette réincarnation de la fille du juge Adrael qui veut l’empêcher de suivre le même chemin… et il faut bien l’avouer, les transformations en dragons, ça en jette ! ^^ Néanmoins, ce qui m’a conquis, a été le personnage de Zakariel ! Son pouvoir est évidemment super : avec une relation privilégiée aux animaux, le potentiel est énorme ! Mais c’est bien son caractère, et ses relations spéciales avec le juge Adrael et l’elfe Alwënn qui savent marquer les esprits. Son rapprochement avec la réincarnation d’Assinya est également touchante, même si elle ne dure pas assez à mon goût… Côté graphisme, réussite propre aux Maîtres inquisiteurs qui ne fautent pas jusque là : de la précision, du détail, de bonnes couleurs et encrage… On en veut encore !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Des idées dans la garde-robe - Ihler & Dormeau

     

    Résumé :

    Pourquoi nous habillons-nous comme nous le faisons ? Loin d’être superficielle, la mode en dit long sur notre monde et sur nous-mêmes ! Cet album explore les codes d’un langage riche et foisonnant. Scoop : la mode n’a pas toujours été à la mode ! Ni de tous temps ni de toutes les civilisations, il a fallu attendre la fin du Moyen Âge pour qu’elle voit (enfin) le jour en Occident ! Piercing, maquillage, baggy… À travers leurs pérégrinations et leur regard d’expert, Odette et Jean-Paul donnent du sens et de la profondeur à ce qui pouvait d’abord paraître frivole et futile…

     

    Avis par Jake :

    Quiconque m’a parlé plus de cinq minutes aura noté que la mode n’est vraiment pas ma priorité, ni absolue ni relative. En effet, je porte les mêmes frusques infâmes chaque jour que la grande Wintour fait ^^. Mais j’ai beaucoup aimé cet ouvrage ! D’abord, le contenu historique est passionnant. On ne voit jamais à travers les milliers de magazines de mode sur le marché l’Histoire de la mode et véritablement son évolution (ou alors j’ai pas bien cherché. Ok, j’ai pas cherché.). Des tonnes de messages passent à travers la façon dont on s’habille. C’est très bien décortiqué. Tout est exposé avec énormément d’humour, donc en plus d’être ludique, c’est vraiment très drôle. Les graphismes simplistes se prêtent parfaitement à ce type d’œuvre. Complètement le genre de parutions Delcourt qui sort de l’ordinaire et qu’on adore lire et relire !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Outcast - Tome 06 Invasion - Kirkman & Azaceta

     

    Résumé :

    La ville de Rome, en Virginie, a toujours été un haut lieu d’activités démoniaques. Mais récemment les forces des ténèbres ont commencé à se regrouper de plus en plus afin de contrer l’action de Kyle Barnes, le paria qu’on appelle « le proscrit » qui rassemble ses alliés en vue de la grande guerre qui s’annonce. Après cette invasion qui donne son titre à l’album, plus rien ne sera jamais pareil…

     

    Avis par Jake :

    On se demande combien de temps cette série incroyable saura se renouveler étant donné le billant niveau qu’elle donne, mais également avec la façon dont elle monte en pression à chaque volume. La confrontation est inévitable, puis elle se produit finalement, puis maintenant on passe à un niveau bien plus global. L’ennemi de Kyle devient terriblement important, et charismatique : on le sent très fort, très maître de lui. Mais Kyle de son côté, qui voit ses pouvoirs décuplés alors qu’il s’allie à d’autres bannis… C’est extraordinaire ! Ils ont constitué une force, non seulement de frappe, mais également morale, une unité… C’est passionnant et on veut connaître la suite ! Les graphismes, très originaux, perturbent au début, puis ne tardent pas à convaincre ! C’est un genre à part, sombre mais bien défini. Des jeux d’ombres, de couleurs… J’adore !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Nains - Tome 12 Kardum du Talion - Jarry & Crety

     

    Résumé :

    Kardum est le fils d’un souffleur de verre. Il refuse cette vie médiocre de tâcheron. Au terme d’une longue et sanglante ascension, il devient l’un des plus puissants marchands de son peuple. Son commerce : les armes. De la dague aux engins de sièges, Kardum fonde un empire. Il fournit quiconque est en mesure de payer le prix fort, quel que soit sa race ou ses intentions...

     

    Avis par Jake :

    Une fois n’est pas coutume : si les Nains me comblent habituellement avec des histoires bien construites, très souvent touchantes et tristes, mais toujours captivantes… celui-ci m’a profondément ennuyé, au point d’en sauter des pages entières. Tout d’abord, et c’est essentiel à mon goût : le ratio texte / image est bien trop surchargé. Ainsi, on n’a plus l’impression d’avoir affaire à une BD, et on passe notre temps à lire sans véritablement pouvoir profiter des images. Ensuite, le personnage principal (et franchement ça se voit en couverture !) n’est pas foncièrement sympathique ! Il est plutôt hautain et ne respecte que sa propre loi… Les graphismes quant à eux me semblent moins profonds que d’habitude. Le coup de crayon est plus épais, les couleurs font un peu moins réalistes. On perd de la qualité habituelle. Bref, j’ai été déçu…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique