• Bjorn le morphir 7-7 - Thomas Lavachery & Thomas Gilbert

     

    Résumé :

    Bjorn le morphir aurait-il perdu ses pouvoirs ? L’expédition en territoire gol a tourné au désastre et Bjorn s’est enrôlé, contraint et forcé, dans l’armée de Batachikhan, le nouveau maître des steppes. Côtoyer le seigneur de guerre n’est pas sans risque. L’homme a l’esprit tortueux, un cœur d’acier, une main de fer. Malheur à celui qui a l’heur de lui déplaire ! Dans le sillage du conquérant, Bjorn prend du galon, apprend l’art de la guerre et de la stratégie militaire. Entre deux combats, il devient même père en adoptant une fillette trouvée dans le désert. Le Fizzland paraît soudain bien loin… Qu’attend Bjorn pour délivrer son peuple et revoir sa chère Sigrid ? Qu’attend-t-il pour redevenir un morphir ?

     

    Avis par Jake :

    Voici la fin des aventures du Morphir ! Et qu’est qu’elles ont été intenses et diversifiées ! Incroyable de suivre la métamorphose d’un personnage depuis son enfance jusqu’à l’âge adulte, alors que tant de péripéties sont arrivées, et que tant de protagonistes ont croisé sa route. Aucun tome ne ressemblait au précédent, et on sent évidemment que l’œuvre est plus grande, avec les romans, ce qui donne la qualité présente dans les BD évidemment ! Depuis le tout début, les graphismes sont très singuliers. On s’habitue vite mais au départ, ça choque car le style est vraiment bizarre… Les couleurs en revanche sont magnifiques. L’œuvre dans sa globalité est vraiment réussie, avec une alternance de qualité et forcément des moments qui parlent plus ou moins au lecteur. Dans tous les cas, c’est une sacrée aventure qui prend fin…

    Lien direct : Editions Rue de Sèvres


    votre commentaire
  • Les chroniques de Groom Lake - Ryal & Templesmith

     

    Résumé :

    Karl Bauer est irrésistiblement attiré vers un étrange endroit, situé du côté de Roswell, dans le Nevada. Plus précisément à Groomlake, là où a été installée la fameuse Zone 51. Il y a quelques années, le père de Karl fut enlevé par des aliens, et en était revenu… changé. Aujourd’hui, Karl est pris au piège d’une conspiration visant à fabriquer des armes à l’aide d’une technologie extra-terrestre…

     

    Avis par Jake :

    Complètement décalé ! On découvre des personnalités ultra perturbantes et perturbés, et une histoire à contre sens ! Cela met Roswell au stade du vintage, avec des monstres aliens complètement différents, et des humains assez attachants au milieu de ce monde de fous ! Il ne faut pas se prendre au sérieux, et on découvre un comic book complètement en marge. On a envie de savoir comme va se conclure… même si on se demande si la planète ne va pas simplement exploser ! Les graphismes sont spéciaux mais très attractifs ! Les couleurs sont assez sombres, mais collent parfaitement au style décalé des personnages et de la trame. Bref, on finit comme on a commencé : complètement décalé !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Infinity 8 - Tome 07 Et rien pour finir - Boulet & Trondheim

     

    Résumé :

    Toute sa vie Douglas a vécu avec de grands rêves, et un premier amour qu’il n’a jamais su oublier. Il a également été plusieurs fois interpelé par un étrange individu qui lui a confié un objet que Douglas semblait perdre à répétition… Lorsque pour l’’avant dernière boucle temporelle du Infinity, on lui confie une mission, il se fait immédiatement avoir par le même individu à l’avoir suivi toute sa vie… qui s’avère être un robot plutôt sympathique capable d’envoyer des informations à travers le temps…

     

    Avis par Jake :

    Si un tome de la saga sort du lot, c’est véritablement celui-ci ! Il est tellement différent des autres et s’inscrit pourtant très bien dans l’histoire globale. Les personnages n’ont pas la même touche que ceux des 6 précédentes trames. C’est bourré d’humour, mais aussi incroyablement plus adulte. C’est mon numéro préféré depuis le début. L’incertitude et les questions existentielles, tout ça allié au retour dans le temps et aux possibilités de modifier le futur… C’est extraordinaire. Les graphismes ne paient pas de mine et vont pourtant avec brio avec le côté humoristique de l’ouvrage. Douglas est marrant pas sa naïveté, par la façon dont les événements lui arrivent indépendamment de sa volonté. Ils tentent toujours de faire au mieux alors que tous semblent décidés à choisir pour lui. Et que dire de la question qui sert de titre et à cette magistrale couverture ? « Et rien pour finir »… Brillant !

    Lien direct : Editions Rue de Sèvres


    votre commentaire
  • Alex + Ada - Tome 03 - Luna & Vaughn

     

    Résumé :

    Alors que les robots sont déverrouillés et qu’Ada est capturée par une vidéo rendue publique, sa relation avec Alex devient plus complexe. Si les deux ne se cachent pas les sentiments réciproques qu’ils éprouvent désormais, ils doivent pourtant faire attention à l’extérieur, même auprès des amis du jeune homme. Et lorsque le gouvernement pense qu’Ada est déverrouillée, il faudra au couple interdit fuir afin d’espérer rester ensemble… Mais cela suffira-t-il à leur garantir la liberté de s’aimer sans risque ?

     

    Avis par Jake :

    Voilà le dernier volume de cette trilogie incroyable. Depuis le tout début, je suis happé par cette histoire de science-fiction… et le suspense a été tenace jusqu’au bout. C’est magnifique et tragique, c’est beau et émouvant ! L’histoire est parfaitement crédible et les protagonistes sont vraiment attachants. On tourne les pages de plus en plus vite à mesure que le danger se rapproche du couple et les dernières nous tiennent carrément en apnée jusqu’à la conclusion. Je suis stupéfait par la charge émotionnelle que cet ouvrage est parvenu à susciter en moi. Les dessins sont très simples, et c’est un peu dommage étant donné la qualité du scénario, néanmoins j’ai passé un moment incroyable et je ne peux que recommander cette trilogie à couper le souffle !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Outcast - Tome 05 Une nouvelle voie - Kirkman & Azaceta

     

    Résumé :

    Le révérend n’est plus du tout vu de la même manière lorsque Kyle et sa famille réalisent qu’il a tué Sidney, qui était à la tête des démons. Kyle lui, a désormais le soutien de sa femme et de sa fille, qui réalisent le danger dans lequel ils se trouvent tous. Mais la contre-attaque des « bannis » s’apprête à démarrer lorsqu’un homme affirmant être le père de Kyle déboule pour les sauver en faisant preuve d’un pouvoir incroyable contre les démons !

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ! Autant, dès le départ j’ai senti le grand potentiel de cette saga qui tourne un peu entre l’horreur et le surnaturel (façon justement Supernatural), autant les derniers volumes voient l’histoire gagner en dynamisme et en action ! Les événements se succèdent sans temps morts et affirment le rythme affirmé de l’intrigue. C’est haletant ! Les protagonistes se complexifient, mais à l’exception du révérend, ils s’unifient également pour former un front, et c’est extrêmement gratifiant à suivre. On sent pour la première fois que le héros et ses amis ont une chance de triompher, alors qu’ils se faisaient balader jusque-là… Les graphismes sont toujours très réussis et contribuent pour beaucoup dans l’ambiance de la saga. Bref, c’est un véritable succès !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Pourquoi y a-t-il des inégalités entre les hommes et les femmes ? - Bravi & Werner

     

    Résumé :

    Comment expliquer les inégalités entre les hommes et les femmes ? Tout en humour et en s'appuyant sur des faits historiques et chronologiques, Soledad Bravi et Dorothée Werner, journaliste grand reporter au ELLE  remontent jusqu'à l’apparition des premiers humains pour trouver les origines de ce déséquilibre. Elles nous expliquent les causes de cette inégalité, pourquoi elle a perduré au fil des siècles et persiste encore aujourd’hui et quelles injustices en découlent. 

     

    Avis par Jake :

    En tant que féministe (et entouré de femmes plutôt fortes ^^), mon intérêt pour cet ouvrage n’était évidemment pas caché. Je ne m’attendais pour autant pas à une petite BD qui me ramènerait aussi loin dans le temps pour expliquer et raconter les sources des différences actuelles entre les hommes et les femmes. Mais finalement, l’ouvrage est plutôt bien conçu et déroule toute notre Histoire par voies de conséquences, en expliquant comment la femme a subi depuis toujours, et souvent à cause de croyances absurdes, un sort « inférieur » à celui de l’homme. Heureusement, ces disparités tendent à disparaître, même si c’est un processus long et acharné… et pour le moins inégal à travers le monde. Les dessins sont en revanche bien trop simplistes à mon goût, et bien qu’ils ne manquent pas d’humour, n’ont pas su me convaincre véritablement…

    Lien direct : Editions Rue de Sèvres 


    votre commentaire
  • La révolte des Valtis - Knox Ostertag & Shinn

     

    Résumé :

    Depuis 8 ans, la vie de Coline Cavannah et du peuple auquel elle appartient est dirigée par les Dricks, une race tyrannique et étrangère qui exploite la richesse locale : le kallium, minerai contenant un gaz servant de carburant ainsi que la population locale. Un jour, elle fait la connaissance de Jann, membre des Chromats, l’une des bandes rebelles aux Dricks. Alors que la plupart des membres de sa famille sont morts pendant les combats contre les Dricks, Coline retrouve sa nièce Lucie. En parallèle, elle rejoint la révolte souterraine des Valtis en détournant chaque jour un peu du dangereux minerai. Tandis que des rivalités naissent au sein des Chromats, Coline et Lucie sont prises à partie, heureusement Jann leur vient en aide. Des liens se tissent, des complicités se crééent, doucement, un nouvel esprit de famille né... Dans le chaos de l'assassinat du Chef des Dricks, Jann est arrêté. La rébellion s’organise, pour les Valtis, l’heure de l’offensive a sonné...

     

    Avis par Jake :

    Non seulement le résumé m’a donné immédiatement envie, mais la superbe couverture n’a fait qu’appuyer ce sentiment ! Le côté science-fiction développé dans une BD était évidemment fait pour me plaire ! Et je n’ai pas regretté : il est rare de pouvoir trouver une œuvre unique, façon one shot, qui développe une trame aussi aboutie, et en particulier dans ce genre là… L’œuvre est assez complexe, avec des personnages très nuancés. On est un peu surpris au départ, car les dessins peuvent paraître simplistes ou minimalistes, alors que le thème est très adulte… Les expressions des protagonistes sont très réalistes, et il y a beaucoup de sentiments qui transparaissent avec brio ! Au final, on passe vraiment un très bon moment, car la BD a de très nombreuses qualités !

    Lien direct : Editions Rue de Sèvres


    votre commentaire
  • Le troisième fils de Rome - Tome 01 Martius - Moënard & Martino

    Résumé :

    On connaît la légende de la naissance de Rome, fondée par les jumeaux Romulus et Remus, fruits de l’union entre Mars et la vestale Rhéa Silvia, sauvés du Tibre et élevés par une louve. Mais on ignore qu’un troisième enfant est né de l’union forcée entre Rhéa et Amulius. Ce troisième fils de Rome et ses partisans, à l’origine d’un ordre secret, vont influencer et changer à tout jamais l’histoire de Rome.

     

    Avis par Jake :

    Je ne suis pas trop branché BD historique, et ce n’est pas une nouvelle pour vous si vous nous suivez depuis un moment… Néanmoins, l’époque Romaine est un passage de l’histoire qui me plait bien, et en particulier lorsque vient s’y mêler la mythologie… Malheureusement, je n’ai pas été convaincu par cet ouvrage qui s’étale sur de nombreuses époques, et m’a donc perdu à travers le temps… On ne trouve pas de personnage franchement attachant, ni auquel on pourrait s’identifier, et l’aspect société secrète (qui serait plutôt un bon point à mes yeux) n’a pas non plus su trouver mon intérêt. Reste que les graphismes sont vraiment très réussis, avec un style plutôt old school et des couleurs pastelles qui se marient parfaitement à l’époque et au caractère dramatique de la trame…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Infinity 8 - Tome 06 Connaissance ultime - Biancarelli & Trondheim & Guibert

     

    Résumé :

    L’agent Leïla Sherald est en train de confronter un alien érudit spécialisé dans les artefacts lorsqu’elle est convoquée par le capitaine du vaisseau qui lui explique les boucles temporelles qui permettent d’explorer la singularité dans laquelle le vaisseau à pénétrer. Leïla choisit donc son nouvel acolyte alien pour explorer le mausolée… Les deux tomberont sur un organisme végétal qui n’a pour but que de gagner en territoire, et qui pourrait bien représenter une menace pour tout l’univers.

     

    Avis par Jake :

    Je suis accro à cette série incroyablement originale depuis ses débuts, et je dois dire que certains volumes sont clairement sortis du lot ! Celui-ci en fait d’ailleurs partie ! Cela s’explique par son duo de choc, qui n’est pas sans rappeler le tout premier. On s’attache à ces deux protagonistes qui ont une répartie du tonnerre et qui se contrebalance brillamment ! La révélation finale est passionnante et nous relance dans des tonnes d’interrogations. La découverte des artefacts et de l’organisme végétal est tout aussi bien menée : le suspense est toujours présent, et on tourne les pages avec l’envie de découvrir ce qui va se produire… les graphismes sont superbes, bourrés de couleurs et de détails. Bref, c’est un véritable succès qui se confirme en se rapprochant de la fin !

    Lien direct : Editions Rue de Sèvres


    votre commentaire
  • Les maîtres inquisiteurs - Tome 08 Synillia - Cordurié & Bonetti

     

    Résumé :

    Synillia fait partie de l’ordre des maîtres inquisiteurs, et elle est épaulée par l’elfe Eldeween. Les deux sont appelées à l’aide lorsque des mystiques, des prêtres sont tous assassinés d’une manière bien singulière par un seul individu. Synillia et sa partenaire prennent alors en chasse le meurtrier, mais ce dernier se révèle bientôt être un adversaire de taille. Il est d’ailleurs bien décidé à avoir beaucoup de témoins lorsqu’il commettra son méfait suivant… Mais malgré son absence de pouvoirs magiques, Synillia compte bien arrêter le meurtrier et apaiser les tensions politiques dans la région…

     

    Avis par Jake :

    Fan des Maîtres inquisiteurs depuis que j’ai découvert la série, je dois dire que j’ai nettement moins apprécié ce volume. Si l’intrigue est sympathique, elle m’a semblé complètement dénaturée par le fait que Synillia ne possède aucun pouvoir magique ! C’est un élément intrinsèque à l’histoire, et cela ressemblait donc davantage à une BD médiévale qu’au style de fantasy que ces ouvrages présentent habituellement… La relation entre Synillia et Eldeween est trop peu développée à mon sens, et l’ambiance était un peu trop sombre. L’élément le plus enthousiasmant de cet ouvrage était le meurtrier qui avait lui un style et des capacités plutôt intéressantes… J’espère retrouver mon engouement avec le prochain numéro !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Hillbilly - Tome 01 - Eric Powell

     

    Résumé :

    Rondel est un vagabond aveugle qui arrive pourtant à voir bien mieux que les autres… On raconte que tout a commencé avec la venue dans sa vie d’une sorcière… mais il raconte mieux l’histoire que les autres… Devenu un héros de folklore, Rondel parcourt pourtant le monde avec son hachoir, arme capable de tuer les sorcières, et traque sans relâche les créatures magiques maléfiques…

     

    Avis par Jake :

    Très intéressant ! Chaque chapitre raconte une nouvelle histoire. Le tout est très sombre, et assez triste. Cette dark fantasy amène un arrière gout doux amer. C’est quelque chose de très agréable et reposant à lire… On regrette qu’il n’y ait pas vraiment un fil conducteur… une quête autre que la destruction de toutes les sorcières du monde. Ca ressemble un peu à la première saison de Supernatural avec de nouvelles créatures étranges à chaque chapitre… Les dessins suivent parfaitement la thématique avec un aspect aérien et flou, comme si on intégrait un rêve en entrant dans cet univers, façon Silent hill… Le protagoniste principal est assez attachant dans le sens où on le sent en train de porter un fardeau. C’est un sacerdoce… Ca change de ce que l’on lit habituellement…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Kill or be killed - Tome 01 - Brubaker & Phillips & Breitweiser

     

    Résumé :

    Dylan est devenu très déprimé… Condamné à aimer sa meilleure amie qui sort avec son colocataire. Lorsqu’il l’entend avoir pitié de lui un soir, Dylan tente de se suicider en sautant du toit de l’immeuble et s’en tire par miracle… Sauf qu’un démon est à l’origine de ce sauvetage et lui propose alors le deal suivant : s’il veut continuer à vivre, il devra tuer une personne mauvaise par mois. Dylan a beau tenter de repousser l’échéance, lorsqu’il se rend compte que le deal est bien réel, et que sa vie dépend de cela, il passe à l’acte… C’est toute sa vie qui se retrouve chamboulée…

     

    Avis par Jake :

    Hyper génial ! Oui, c’est très enthousiaste ! Quelle originalité dans le scénario ! On s’est tous posé la question (ou ce n’est que moi, auquel cas je fais peur ^^) : jusqu’où serait-on prêt à aller pour survivre ? Le personnage est lambda au départ, plutôt bon et gentil, bien que ce soit vrai : il fait de la peine. Le changement est très intéressant, et sa descente aux enfers le conduit à se transformer, avec évidemment une nouvelle manière de voir les choses. Mais en plus du côté psychologique très agréable à suivre, on a droit à une narration de la part du protagoniste principale qui est tellement fluide et bonne que l’on a droit à une immersion complète dans l’ouvrage ! Les dessins sont très bons, c’est un style un peu à part, quoi qu’assez réaliste, et cela colle parfaitement avec la trame un peu sombre et énigmatique… Bref, c’est un gros coup de cœur pour cette nouvelle saga !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Brocéliande - Tome 03 Le jardin aux moines - Jarry & Djief & Jacquemoire

     

    Résumé :

    Méfiez-vous des mendiants du jardin aux moines. S’ils croisent votre route, ils chercheront à vous envoyer dans de sombres souterrains à la recherche d’un trésor enfoui qu’ils convoitent depuis des siècles ! Pour Ronan le petit dur, Mabik le costaud, Marie la bourgeoise, Ewen l’ombageuse et le jeune Kilou, l’aventure commence…

     

    Avis par Jake :

    Le premier numéro de cette saga m’avait bien plu, mais j’ai été énormément troublé par celui-ci. Les graphismes sont jolis, et donnent une touche enfantine à l’œuvre, ce qui colle parfaitement avec l’âge des protagonistes… En revanche, c’est en inadéquation totale avec le genre… Car le ton est noir, tellement triste et tragique que l’on se demande si on est en train de lire la même BD tout du long. Les couleurs sont magnifiques et les personnages bien dessinés ; il n’y a vraiment rien à redire sur les graphismes. Mais les enfants sont nombreux, et on a parfois du mal à trouver le fil conducteur. On attend tout du long que quelque chose d’important se précise, mais ce ne sont que des brides de la vie des personnages, avec des révélations dures sur leur passé, et des destins terribles… Bref, trop triste à mon goût…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Orcs & gobelins - Tome 02 Myth - Cordurie & Lorusso

     

    Résumé :

    Myth est un gobelin, mais c’est surtout un des plus grands voleurs qui soit ! Et il n’a pas peur de le crier sur tous les toits, ou plus précisément dans les tavernes… Bientôt, il est approché par un inconnu qui le pousse à voler un objet précieux caché dans la cité des elfes noirs : Slurce. Réputée imprenable, Myth se fera aider de compagnons gobelins pour tenter le larcin !

     

    Avis par Jake :

    Génial ! Encore mieux que le premier volume de cette nouvelle saga palpitante ! C’est bourré d’humour et le tout est pris avec une légèreté déconcertante ! La narration est absolument top avec un protagoniste principal tellement attachant qu’on souhaite qu’il se sorte même des pires situations… La trame est plutôt simple, mais on prend un malin plaisir à la suivre ! Les courses poursuites ne manquent pas, et quelques combats plutôt sympas, même s’ils ne sont forcément pas aussi grandioses que ceux des Elfes et des Nains… Les dessins sont magnifiques et mettent en avant une mythologie riche et exploitée au maximum ! Toutes sagas confondues de cet univers, c’est un des volumes qui m’aura donné le plus de plaisir ! Un must !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Les autres - Iris

     

    Résumé :

    Jérémy, Charlie, Jaco et Franck sont très différents. Ils sont amis et n’ont pratiquement qu’une chose en commun : ils font partis des autres. Ils ne sont pas sportifs, pas populaires, pas intellos… En fait, ce sont des losers. Mais dans leur malheur, ils partagent une belle amitié…

     

    Avis par Jake :

    Le thème donne très envie ! Malheureusement, je n’ai pas du tout accroché. L’amitié des quatre n’est pas franchement spéciale, même s’il y a certains gestes touchants entre eux. C’est surtout une liste de malheurs qui s’enchaînent. Entre eux, ils rient pas mal à leurs dépends respectifs. Les cases BD sont trop petites pour être vraiment appréciables, et les graphismes sont très simplistes. Les scénarios ne sont pas vraiment originaux, et on a l’impression de suivre « simplement » et sans morale les souffre-douleur de l’école… Le seul élément un peu positif est qu’effectivement, les origines des autre personnages principaux sont très diverses et que leur regroupement est plutôt sympa… Mais cela ne m’a pas suffi à passer un bon moment…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Dark blood - Tome 01 Icare - Sarn & Moreno

     

    Résumé :

    Paris, 2010. Quand Icare se réveille dans la rue, il ne se rappelle que de son nom. Des bribes de souvenirs provenant d’époques trop lointaines lui reviennent en mémoire de façon imprévisible. Il sait qu’il doit tuer pour survivre et cette idée lui fait horreur. Mais il ignore qui est Lucia Néra, vampire aussi belle que cruelle, et les raisons qui la poussent à le poursuivre depuis des siècles…

     

    Avis par Jake :

    Au départ, on est un peu pris de court, car il n’y a pas vraiment de préambules et les flashbacks sont légions et sans introductions. Mais rapidement, on prend le coup et on intègre tous les éléments de la (longue) vie d’Icare. J’ai beaucoup aimé le style de cette BD. C’est un genre à part, car s’il aborde évidemment le thème du vampire, plutôt façon Blade avec des visages horrifiques et une société cachée qui utilise les Humains ; le côté noir et mêlé à un touche historique. C’est plutôt bien conçu et le nombre de personnages important s’explique vite et prend tout son sens. Les graphismes vont parfaitement avec l’ambiance. Il y a un côté assez vintage grâce aux couleurs et aux floutages. Mais certains traits sont également précis pour épouser la modernité du mythe du vampire… Il me tarde de découvrir le second volume !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Olympus mons - Tome 03 Hangar 754 - Bec & Raffaele

     

    Résumé :

    Le compte à rebours vers la destruction de la planète semble inévitable ! Alors que les scientifiques poussent Elena Chevtchenko à découvrir ce qui se trame à l’intérieur des vaisseaux extraterrestres sur Mars ; sur Terre une conversation télépathique entre les médiums Martha Kulgina et Aaron Goodwin donne une chance pour sauver la planète. Enfin, le vaisseau englouti ou « anomalie un » est enfin pénétré… mais les forces Terriennes se battent entre elles et avec une entité bien différente…

     

    Avis par Jake :

    Ce troisième volume m’a un peu moins emballé que les deux précédents… S’il conserve des qualités indéniables, certains points sont un peu frustrants. Par exemple, on ne cesse de gonfler le mystère sans apporter de réponses (façon Lost saison 1) et c’en est énervant ! Les époques se croisent et les « visites » aliens se multiplient sans que l’on ne comprenne vraiment les forces en présence ou la raison de leur venue… Les personnages les plus attachants sont plus rares également, comme la cosmonaute ou le médium qui ne sont pas au cœur de la trame de ce volume. Finalement, on reste un peu sur notre faim, condamné à attendre une nouvelle fois le prochain tome ! Heureusement, le tout reste très bien conté, et la série bénéficie d’une telle qualité graphique que c’est un véritable plaisir de tourner les pages, quand bien même la vitesse d’action nous frustre parfois… C’est donc bien une série de SF à suivre, mais on aimerait voir la parution s’accélérer un peu, au même titre que la trame !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Hellboy - Tome 16 Le cirque de minuit - Mike Mignola

     

    Résumé :

    Alors qu’il n’est encore qu’un enfant, Hellboy s’enfuit des locaux où il évolue avec le professeur et tombe sur un cirque très étrange, où il assiste à une représentation qui pourrait bien témoigner de ses origines… Puis, adulte, alors qu’il ère au milieu de l’océan sur une pauvre barque, Hellboy est fait prisonnier par l’équipage d’un navire qui le considère comme un monstre ; mais les créatures qu’il rencontre après sont autrement plus maléfiques que Hellboy…

     

    Avis par Jake :

    L’univers d’Hellboy est très singulier, et on le voit car la psychologie des personnages est souvent mise en avant. Durant toute son enfance (et même à l’âge adulte, bien qu’il le cache mieux), le protagoniste se sent en retrait, comme mis à l’écart. La première histoire témoigne parfaitement de ce sentiment : elle est sombre et glauque par moments, et pourtant la fin est pour le moins touchante en mettant en avant sa relation avec le professeur. La seconde trame est bien plus singulière, elle m’a moins plu, car même si tout aussi noire, les aventures sont beaucoup plus dramatiques et les protagonistes secondaires moins présents… Les graphismes collent parfaitement à l’ambiance proposée, et cela donne un rendu très homogène et réussi ! Hellboy, vraiment un héros à part…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Bad ass - Tome 05 Jack goes to hell - Hanna & Redec

     

    Résumé :

    Jack Parks est mort, abattu dans une ruelle de San Francisco. En guise de lumière au bout du tunnel, ce sont des mains décharnées qui viennent le chercher et l’entraînent jusqu’aux tréfonds de l’enfer. Là, dans la salle d’attente des services administratifs infernaux, il attend son châtiment. Mais après avoir été informé des festivités à venir, Jack décide de ne pas traîner dans le coin et s’échappe dans l’immensité du désert infernal…

     

    Avis par Jake :

    Hilarant ! J’avais découvert cette saga avec son volume précédent, tout en croyant qu’il s’agissait là du dernier… Et bien que nenni ! Jack ne reste pas mort très longtemps, et quand il l’est, c’est bien marrant ! C’est tellement outrageux, on rigole du début à la fin ! Les personnages sont impayables ! Les dialogues sont drôles, les situations hyper cocaces… Tout se prête à l’humour, c’est vraiment un bon moment du début à la fin ! Il faut bien sûr oublier la morale, mais cela change justement des justiciers classiques. Les graphismes quant à eux, sont hyper réussis. C’est très moderne, et cela colle avec l’ambiance légère de la narration. Le coup de crayon est précis, les couleurs sont magnifiques. Franchement c’est un sans faute !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Toto l'ornithorynque et le dragon bleu - Yoann & Omond

     

    Résumé :

    Toto s’ennuie un peu avec la monotonie de ces amis, jusqu’à ce qu’il découvre qu’il existe un autre rêveur ! Qu’il n’est pas le seul à pouvoir s’entretenir avec les esprits ! Malgré l’inquiétude de ses amis, il partira pour un grand voyage vers la mer, à la recherche du dragon bleu… Car il doit forcément avoir beaucoup en commun avec un autre rêveur…

     

    Avis par Jake :

    Lorsqu’il était bébé, j’avais lu les premières histoires de Toto à mon petit garçon. Des années plus tard, la superbe couverture sous-marine de ce nouveau volet m’a attiré… Et j’ai beaucoup aimé me replonger dans ces aventures… Ce n’est pas la trame en elle-même qui m’a passionné, car je la trouve plutôt perdue entre deux âges : un peu simple pour les adultes et plutôt complexe pour des enfants… mais bel et bien les graphismes, que je trouve simplement magiques ! On dirait des peintures ! Tout ressort, que ce soient les animaux ou les couleurs utilisées… S’il y a évidemment une leçon à retirer de ce volume, on apprécie surtout de se laisser aller aux (més)aventures de l’ornithorynque dans un univers aquatique qui fait rêver !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Jour J - Tome 31 Le prince des ténèbres (3/3) - Duval & Pécau & Kordey

    Résumé :

    En 2006, les attentats du World Trade Center n’ont pas eu lieu grâce au Prince des ténèbres, devenu directeur du FBI, ainsi qu’à ses alliés. Mais Bob est capturé à Bagdad après avoir tué deux hommes alors qu’il était à la recherche de Ben Laden. Contre les conseils de tous et sans passer par les chemins officiels, le directeur O’Neill, alias le Prince des ténèbres va faire son possible pour sauver son ami et finir son travail…

     

    Avis par Jake :

    Dernier volume expliquant ce qui aurait pu se produire si les attentats avaient pu être évités. Si les deux premiers tomes m’ont semblé très complexes avec leur contexte politico-géographique, de dernier numéro était beaucoup plus simple et linéaire. J’ai ainsi passé un bien meilleur moment, en voyant simplement le Prince des ténèbres et ses alliés tenter de sauver leur ami sans se faire découvrir, et retrouver Ben Laden pour s’en débarrasser définitivement. Le style des graphismes en revanche, reste très singulier et ne me plait pas particulièrement. Il me replonge un peu dans les ’90s avec un coup de crayon plutôt gras et peu précis que je n’affectionne pas trop… Mais le thème du « voilà ce qui aurait pu se passer si… » est très intéressant et la saga présente donc un grand intérêt !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Fourmille est mandatée pour se rendre à Londres et enquêter sur les détournements de thé ! Cela pose de gros problèmes, en particulier pour cacher les transformations terribles des Preshauns qui arrivent lorsque ces derniers sont justement en manque de leur breuvage favoris ! Pour se faire, Fourmille devra intégrer le repère d’une bande de squatteurs… Drogue ou pouvoir magique, comment expliquer que Sherlock Holmes, le fameux (fictif ?) détective anglais prenne possession de Fourmille ?

     

    Avis par Jake :

    So british ! Ce volume était vraiment très agréable ! On rigole tout du long, et on adore l’ambiance si singulière de l’Angleterre. Le personnage de Sherlock Holmes est un classique et il se marie parfaitement avec la trame. L’histoire des Preshauns prend de plus en plus d’importance et on attend d’en savoir plus. Yuri en revanche est plus en retrait et c’est un peu dommage car le duo ensemble est impayable ! Malgré ce détail, on passe un moment génial et on regrette que la parution ne soit pas plus rapide ! Cette saga a tout pour plaire ! Les graphismes sont superbes, bourrés de détails, plein de couleurs magnifiques. Rien que la couverture donne le ton ! Complètement fan !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Lanfeust odyssey - Tome 09 Le stratège ingénu - Arleston & Tarquin

     

    Résumé :

    Lylth a perdu la majorité de ses pouvoirs, mais elle n’a pas encore été vaincue. De leurs côtés, Lanfeust et ses amis sont de retour à Castel Or-Azur où tous célèbrent la fin du calvaire. Mais notre héros les met en garde de la menace qui n’est toujours pas éteinte… Et justement, par un concours de circonstances, Lylth parvient à fusionner avec les Banshees et elle se multiplie ! Dans tout le monde de Troy se développe cette nouvelle espèce capable d’absorber l’énergie des gens ! Lanfeust et ses amis n’auront pas d’autres choix que de contacter les Dieux du Darshan pour tenter d’empêcher une nouvelle fois la fin du monde !

     

    Avis par Jake :

    Quel nouveau souffle depuis que l’incontournable Cixi est de retour ! Je suis une nouvelle fois happé par l’histoire, accroché à chaque nouvelle case ! On dirait qu’Arleston a retrouvé son rythme incomparable ! Et faire revenir les Dieux du Darshan est une idée géniale ! Il y a un tel potentiel, que l’on pouvait presque trouver sous-estimé lors de Lanfeust de Troy ! Evidemment, on peut compter sur le sempiternel humour de l’histoire pour pimenter le tout… On voit le retour du fils de Lanfeust et Cixi d’un sale œil, se demandant ce qu’il va en découler… Mais en vérité, c’est génial car les trames foisonnent et les histoires secondaires donnent souvent lieu à des tonnes d’événements passionnants ! Les dessins sont toujours au top du top avec des couleurs superbes, et des coups de crayon parfait ! Bref, vous l’aurez compris, Arleston et Tarquin n’ont rien perdu et on passe un moment divin !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Les forêts d'Opale - Tome 10 Le destin du jongleur - Arleston & Fernandez

     

    Résumé :

    Rodombre est un maître archéologue qui va s’intéresser de près à Luksand, un jongleur des rues qui ne tarde pas à s’associer au cortège de l’archéologue. Les deux seront épaulés par Altaï, l’assistante dévouée de Rodombre. Ils partent bientôt en quête d’un artefact à la vente. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu, et ils mettent en évidence une nouvelle menace qui pourrait fonde sur les cinq royaumes….

     

    Avis par Jake :

    En fan d’Arleston, j’avais évidemment tenté de découvrir cette saga avec le premier volume… Mais une fois n’est pas coutume, je n’avais pas du tout accroché et j’avais laissé tomber… A l’occasion de la sortie du second cycle de cette série (puisqu’il y a changement de héro), je me suis dit que c’était l’opportunité de retenter le coup… Grand bien m’en a fait, car on retrouve tous les éléments qui m’ont fait adorer Lanfeust en premier lieu ! On retrouve donc beaucoup d’aventure, de la magie, et évidemment de l’humour, pièce incontournable des ouvrages d’Arleston ! Mais on peut également compter sur de superbes graphismes, très modernes et pleins de couleurs pour mettre en avant les aventures des protagonistes ! Bref, que vous soyez fans de la première œuvre ou non, rien ne vous empêche de vous lancer avec le début de ce nouveau cycle ! Pour ma part, j’adore déjà !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Les petites morts - Davy Mourier

     

    Résumé :

    Au début il n’y avait rien. Puis, la divine Yaourtière, autrement appelée « Grand Tout », créa le monde. Mais le temps y était long. L’éternité, c’était bigrement interminable. On s’ennuyait à mourir, mais sans vraiment pouvoir trépasser. La Yaourtière créa donc la mort. C’était pratique pour arrêter de vivre mais très laborieux. Alors la Yaourtière inventa la première faucheuse et lui confia le job…

     

    Avis par Jake :

    Le thème me paraissait plutôt sympa, et la saga comptait plusieurs ouvrages à son actif… Malheureusement, j’ai vite été déçu. Autant par le contenu, que j’ai trouvé parfois absurde, même si certains passages m’ont légèrement fait sourire, que par la forme : avec des dessins plutôt simplets, petits et sans véritables détails ou couleur. Les blagues traversent effectivement les âges, mais cela ne doit pas être mon type d’humour. De plus, l’ouvrage est plutôt court et n’a à mon sens pas de vrai fil conducteur… Un gros bide.

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Atalante - Tome 10 Les hordes de Sargon - Crisse & Grey & Besson

     

    Résumé :

    Atalante a réussi sa mission et tente de s’intégrer à un camp d’Amazones, mais ce n’est pas chose aisé car elle a battu l’une d’entre elle et se retrouve rapidement engagée dans un duel. Heureusement, une distraction arrive rapidement alors que les Amazones sont attaquées par les armées de Sargon ! Mais les Amazones pourront non seulement sur Atalante, mais également sur Héraclès, prisonnier de la chef des Amazones afin de se battre contre les hordes assaillantes…

     

    Avis par Jake :

    Cela fait des années que je souhaite découvrir la série Atalante, et je peux ainsi dire que c’est chose faîte ! Ce qui m’attire depuis tout ce temps, ce sont les couvertures pleines de couleurs et le titre intriguant de la série… Et bien je n’ai pas été déçu ! En effet, les planches sont hyper claires, toutes en couleurs, avec un trait de crayon assez spécial et arrondi, en particulier pour les visages. Mais le résultat me plait beaucoup en sortant du lot ! L’univers dans lequel les protagonistes évoluent est assez sympa : il y a un ton léger qui est conservé malgré certains actes qui peuvent paraître un peu dur. Cela en fait une saga idéale pour les ados, mais également pour les jeunes adultes ! Le personnage principal semble sympathique, mais honnêtement j’ai été impressionné par la conception de tous les protagonistes secondaires. Bref, c’est réussi !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Star wars - Rogue one - Disney

     

    Résumé :

    La République n’est plus depuis 19 ans et l’Empire s’apprête à tester une arme incroyable capable de détruire les planètes. Il n’y a plus d’espoir pour la rébellion si un tel plan arrive à son terme… Jyn Erso est la fille d’un scientifique forcé d’aider l’Empire a mettre au point cette arme. Lorsqu’elle est contacté par la Résistance pour voler les plans de l’Etoile de la mort, elle s’associe à une équipe pour former « Rogue one »… un nouvel espoir pour la rébellion…

     

    Avis par Jake :

    Complètement déçu par le 7ème Star wars, j’avais en revanche très envie de découvrir Rogue one, qui permettait de faire le lien entre la première trilogie et la seconde, et qui expliquait la « facilité » avec laquelle l’Etoile de la mort parvenait à être détruite. Le scénario m’a beaucoup plus, il est plutôt simple et agit en one shot. Même si on ne connait pas ces protagonistes, on les apprécie rapidement, et en particulier l’héroïne Jyn Erso qui est forte et rafraichissante par sa simplicité. L’action est très présente, et la mission semble justement périlleuse… Cela ajoute énormément en crédibilité de voir certains personnages disparaître, non seulement parce que l’objectif est quasi impossible, mais également parce que pour que la trame suive une logique en s’inscrivant dans la grande histoire de Star wars, il fallait une explication rationnelle à la disparition des personnages… Côté dessin, ce volume s’inscrit parfaitement dans la série jeunesse de star wars. C’est style assumé qui fonctionne plutôt bien et permet sans mal de rentrer dans l’intrigue. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Dirtybiology - La grande aventure du sexe - Grasset & Grasset

     

    Résumé :

    Qu’est-ce que c’est le sexe ? Est-ce que ça a toujours existé ? À quoi ça sert ? Pourquoi y a-t-il des vagins et des pénis ? La promesse de DirtyBiology : tu voulais pas savoir, mais maintenant, c’est trop tard ! Saviez-vous que sur notre planète, certaines espèces ne font pas de sexe ? Qu’il existe une incroyable diversité de formes d’organes reproducteurs et que biologiquement, on peut faire du sexe sans sexes ? Des rites amoureux les plus improbables, à l’invention des mâles et femelles, en passant par le pseudo-sexe des bactéries et la sexualité des champignons : vous ne verrez plus le monde vivant du même oeil.

     

    Avis par Jake :

    Génial ! Tout d’abord, j’ai apprécié le côté scientifique de l’affaire ! Mais c’est évidemment les côtés dégueulasse et humoristique qui m’ont le plus plu ! ^^ L’auteur est bourré d’humour et sélectionne de nombreux exemples du monde animal qui sont la pour nous faire mourir de rire ! Cela m’a rappelé également pas mal de cours de biologie de la Fac, et c’eut été marrant de croiser Monsieur Grasset là-bas ! ^^ Le contenu est très riche et assez exhaustif ! Les graphismes sont assez spéciaux… C’est très simpliste, et c’est un peu dommage quand on voit à quel point la couverture est sublime et riche en détails. Néanmoins, on s’y fait rapidement et cela colle à l’image que transmet le texte ! Bref, c’est très réussi, enrichissant et vraiment drôle !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Solo - Tome 03 Le monde cannibale - Oscar Martin

     

    Résumé :

    Revenant d’une chasse peu fructueuse, Solo rentre dans son camp pour découvrir que Lyra et ses enfants ont été enlevés par les humains. N’écoutant que  son courage, le héros va alors s’embarquer dans une course désespérée et suicidaire pour sauver celle qu’il aime. En chemin, il affrontera de nombreux adversaires mais se découvrira également un précieux allié, un disciple…

     

    Avis par Jake :

    Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de découvrir les deux premiers volumes de cette trilogie, et c’est un tort… Car même si l’ouvrage peut sans mal se lire de manière indépendante, la qualité est telle que je regrette de ne pas tout avoir découvert dans l’ordre ! La trame elle, est un grand classique : le père qui rentre un jour et voit que sa famille a disparu. Néanmoins, il fallait parvenir avec brio à créer ce synopsis dans un monde fantastique qui n’a rien à voir avec le notre et dans lequel on se prend d’affection pour un rat héroïque et hors du commun ! La trame est dure, mais incroyablement touchante, quoi que très dramatique… Les messages sont complexes, et même si la fin donne un sentiment de paix, cela reste très triste. Les graphismes sont absolument superbes ! J’ai adoré la façon dont les animaux ont été humanisés. Les détails sont là, les traits sont transparents et témoignent de manière juste des émotions. Bref, c’est un sans faute à découvrir au plus tôt !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Serum - Pedrosa & Gaignard

     

    Résumé :

    Paris, 2050. Depuis les purges qui ont suivi le changement de régime, les tensions sont loin d’être apaisées. Une organisation clandestine semble préparer une action spectaculaire. Reclus dans son minuscule appartement, Kader vit seul. Il ne parle à personne. Une injection de « Sérum », un produit psychoactif, l’empêche de mentir. Qu’il le veuille ou non, il ne peut dire que la vérité. Rien que la vérité. Toute la vérité. Cette malédiction fait de sa vie un enfer.

     

    Avis par Jake :

    Extrêmement original ! Le synopsis m’avait immédiatement convaincu. Que ce soit le côté science-fiction, dystopie, ou même le sérum qui pousse des personnes ordinaires à vivre en étant forcées de dire la vérité… Tout sur papier parvenait à me donner l’eau à la bouche. Néanmoins, j’ai vite déchanté. En tout premier lieu, les graphismes ne m’ont pas du tout plu ! C’est très sombre et plutôt simpliste, autant dans la conception des protagonistes que dans les décors. Ensuite, la trame en elle-même prend pour cible un personnage qui n’est pas attachant. Or pour quelque chose d’aussi complexe, on eût apprécié avec quelqu’un dont on se sent proche, ressentir une forme d’empathie pour mieux s’immiscer dans l’intrigue. C’est probablement volontaire, car la trame est sciemment dure, néanmoins le mélange ne prend pas pour moi…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique