• Walking dead - Tome 30 Nouvel ordre mondial ! - Kirkman & Adlard & Gaudiano & Rathburn

     

    Résumé :

    Après les derniers événements qui ont plongé Alexandria et ses habitants en plein désarroi, Rick, Dwight, Eugene et Negan ont tous quelque chose à prouver. Ce qui les attend, ce sont de nouveaux amis, de nouveaux ennemis et de nouvelles menaces, c’est à dire – pour résumer – un tout nouveau monde. Et ce nouveau monde recèle bien plus que cela, s’érigeant carrément en nouvel ordre mondial. Est-ce que les survivants d’Alexandria sont prêts à l’accepter ?

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ce volume ! C’est toujours un moment très excitant lorsque nos héros découvrent une nouvelle forme de civilisation, car c’est l’occasion de rencontrer quelque chose de différent et d’évaluer comme une timeline parallèle. Une tribu qui a eu un mode de fonctionnement différent et donc une façon d’évoluer étrangère. C’est évidemment la taille de cette civilisation qui surprend et qui pousse à s’interroger sur ce qui va se produire par la suite, si les deux groupes venaient à devoir s’affronter ! Ce qui m’a le plus comblé dans ce numéro, c’était la rencontre de Michonne avec la personne issue de son passé (vous avez vu, pas de spoilers ^^) ! C’est terriblement touchant et émouvant. C’est un des protagonistes les plus appréciés et les plus originaux. Elle a eu une aventure vraiment singulière, et sa réaction vis-à-vis du mode de fonctionnement social de la nouvelle société de la « gouverneuse » risque d’être intéressante. Les graphismes ne dévient pas de leur superbe qualité ! J’adore…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Les reines de sang - Catherine de Medicis (1/3) - Delalande & Mogavino & Gomez & Rio

     

    Résumé :

    6 mai 1527, les Lansquenets font le siège de Rome. Non loin de là, sur la colline adjacente, Charles III de Bourbon attend le moment propice pour lancer ses forces dans l’attaque. C’est le point d’orgue d’une croisade antipapiste. Les gardes suisses font tout leur possible pour mettre le pape Clément VII à l’abri. Mais le très saint père est rattrapé par les assaillants. La petite duchessina Catherine assiste à l’horrezur. Une partie de ses proches est assassinée. Elle-même réchappe de peu à la mort et ne doit son salut qu’à une opération de secours désespérée organisée par les partisans de sa famille… Elle s’abrite directement à Rome, sous la protection du Papa, pour y recevoir la plus parfaite éducation humaniste, avant d’être envoyée dans la plus prodigieuse cour du monde… celle de France !

     

    Avis par Jake :

    Une fois n’est pas coutume : cet album traitant d’histoire m’a beaucoup plu ! Tout d’abord, les graphismes sont vraiment très réussis. Ils parviennent à mettre en avant une époque largement révolue et pourtant à conserver une touche résolument moderne avec des dessins clairs et précis. La conservation de couleurs très sobres parvient à donner vie à la période de l’Histoire dépeinte. Côté scénario, évidemment le thème du début est particulièrement dur, mais cela permet de se prendre d’affection pour la jeune Catherine ! Et une fois que le lecteur a son héroïne, il suit bien volontiers la trame à mesure qu’elle est déroulée avec la jeunesse du personnage. C’est donc bien agréable et les nombreux rebondissements de l’histoire nous encouragent à découvrir la suite de cette trilogie !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Les trois Julia 1-3 La princesse de la poussière - Blengino & Sarchione & Georges

     

    Résumé :

    218 après J.-C. Après avoir comploté pour faire assassiner Caracalla, l’ancien préfet Macrin, devenu empereur de Rome, fait exiler en Syrie Julia Maesa, la tante du souverain déchu. De là, cette dernière commence à comploter pour reprendre la place qu’elle estime être la sienne. L’outil principal de sa vengeance : son neveu Varius Avitus Bassianus, adepte du culte de la Pierre noire, qu’elle entend bien faire sacrer Empereur de Rome...

     

    Avis par Jake :

    Premier tome d’une trilogie, ce volume nous plonge dans le passé… et m’y a complètement perdu. Impossible de me fixer sur des protagonistes, ils sont trop nombreux. Quant à la situation géopolitique de l’époque, elle est trop complexe pour moi. De ce fait, impossible de s’attacher à un personnage (pour peu qu’il y en ait un sympathique dans l’histoire ^^). Assez violent et sanglant, à cette partie là on pouvait s’attendre au vu de la période historique choisie ! Les graphismes sont bons, assez précis et bien coloriés. Les traits sont durs, mais là encore, vus les caractères désagréables des protagonistes, c’était couru d’avance ! ;-P Pas trop mon genre de BD…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Et puis Colette - Henrionnet & Mathou

     

    Résumé :

    Anouk, trentenaire parisienne enfermée dans la routine, vient d’apprendre le décès de sa soeur. Pire, celle-ci l’a désignée tutrice de Colette, 7 ans, ceinture noire de maturité et de mélancolie. Alors que la jeune femme craint de se faire dévorer par cette responsabilité imprévue, la petite fille va bousculer toutes ses certitudes. Saura-t-elle être à la hauteur de cette nouvelle relation ?

     

    Avis par Jake :

    Une très jolie histoire, assez émouvante. On regrette qu’elle ne dure pas un poil plus longtemps ou que les graphismes ne soient pas un peu plus authentiques. Car au niveau de la trame, on est sur du dramatique, mais quelque chose de beau et touchant, un vrai « Lifetime movie » ^^ ! Les dessins font très légers, peut-être un poil trop par moment. Car l’histoire est plutôt réservée à des adultes alors que le style graphique parlerait (à mon sens, toujours) davantage à des enfants… Anouk est très honnête, ce qui parfois pourrait laisser penser qu’elle est égoïste. Pourtant, c’est une vie qu’elle n’a vraiment pas demandée, alors dans quelle mesure doit on se « sacrifier » pour la famille ? Colette, elle, est incroyablement mature et donc foncièrement agréable et positive. Mais on sent qu’elle veut s’accrocher, et quoi de plus normal pour une enfant de 7 ans qui vient de perdre sa maman ? Bref, une très belle histoire qui m’a mis la larme à l’œil…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Un automne à Beyrouth - Lisa Mandel

     

    Résumé :

    De la trivialité des salles de gym ou des soirées de l’upper-class libanaise aux problématiques de la condition féminine, du harcèlement sexuel ou encore des tensions religieuses, Lisa Mandel réussit l’habile tour de force de nous dessiner un Liban aux multiples facettes. Le dénominateur commun de ces notes ? L’humour, évidemment.

                                   

    Avis par Jake :

    N’ayant aucune culture générale, en particulier lorsque cela commence à traiter de géopolitique, il était absolument hors de question que je m’aventure dans un ouvrage traitant d’un des pays ayant une des histoires religio-culturo-politico-etc… les plus complexes ! Mais c’était sans compter la femme de mon oncle et son incroyable houmous ! (parce qu’elle vit là-bas, hein, si vous n’avez pas suivi…). Donc why not ? Et alors effectivement ça fait peur car tout est incroyablement complexe ! Mais honnêtement j’ai appris plein de choses, et j’ai adoré le faire avec le ton léger et complice de Lisa Mandel ! On sent qu’elle maîtrise le sujet et c’est chouette de le découvrir en sa présence. Evidemment ce n’est pas mortellement drôle (faut voir, ils n’ont pas la vie rose tous les jours quand-même…), mais c’est dit de manière à faire sourire. Les dessins sont simples, un genre qui se prête à ce genre d’ouvrage sans fioriture… A découvrir si le sujet vous intéresse !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Polaris ou la nuit de Circé - Vehlmann & De Bonneval

     

    Résumé :

    Jeanne sépare soigneusement sa vie de flic et ses activités libertines nocturnes. Mais cette frontière vole en éclats quand elle va devoir enquêter sur le meurtre d’une jeune femme impliquant Circé, un cercle mystérieux cherchant à réinventer l’art érotique grâce à d’étonnants jeux sous contraintes, comme l’Oulipo le fit jadis avec la littérature.

     

    Avis par Jake :

    Très perturbant. A la croisée entre un ouvrage érotique et une affaire policière… C’est assez intéressant, mais j’avoue que par moments on se perd un peu. Il est question d’art, de libertés sexuelles, de critique de la société. Et évidemment de meurtre. C’est très original, on ne peut pas retirer cela à cette BD ! J’avoue que ce n’est pas mon type habituel de lecture, mais une fois dedans on a très envie de savoir ce qui va se produire. Finalement le suspense est bel et bien présent. Au niveau graphique, le noir et blanc fonctionne très bien pour cette œuvre. Le coup de crayon est également original, et cela ressort notamment au niveau des visages parfois un peu durs. Mais il y a un sacré travail, autant sur les protagonistes que sur les décors…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Medley - RaphaëlB.

     

    Résumé :

    Medley  décortique l’univers de la musique, qu’elle soit classique ou contemporaine, traque l’art de la posture et de l’imposture, l’art de composer comme l’art de critiquer. Beethoven était-il vraiment sourd ? Les DJ sont-ils des musiciens comme les autres ? Devient-on critique par vocation ? Les disquaires sont-ils tous sympas ? Autant de mythes déboulonnés de strip en strip. Pas de jaloux, tous les genres y passent. À l’heure où, des écouteurs dans nos oreilles, la musique nous accompagne dans nos moindres déplacements, Medley  en rit en 4 temps, enfin en 4 cases.

     

    Avis par Jake :

    Hilarant ! J’ai passé un super moment à rire à gorge déployée ou simplement à sourire devant ce petit album génialissime ! On rigole du début à la fin. L’humour est classique, décalé ou parfaitement irrévérencieux… et ça marche ! Tous les thèmes sont abordés à partir du moment où ils touchent de près ou de (très ?) loin à la musique. Le format est idéal pour être lu d’une traite ou complètement segmenté dès que vous avez deux minutes pour vous. On s’échappe, on rit et ça fait du bien ! Les graphismes sont simples, mais colorés et précis (particulièrement pour un format comme celui-ci, habituellement plus brouillon). Ca colle parfaitement. C’est un cadeau top pour les autres, ou simplement pour soi à lire et relire !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Ma vie d'artiste - Mademoiselle Caroline

     

    Résumé :

    Comment embrasser une carrière artistique ? Comment parvenir à se faire une place ? Ces questions, mademoiselle Caroline se les est posées en son temps. Son cas est exemplaire… et elle nous le raconte si bien ! Tout a commencé par la découverte du carton a dessin de Marie-Thérèse, la tante de la petite Caroline. Le dessin devient alors son passe-temps favori. Plus tard, elle ne doit pas ménager ses efforts pour persuader sa famille de la laisser s’engager dans des études artistiques. Et une fois le diplôme de l’école Penninghen obtenu, le plus dur est de se faire une place dans le milieu professionnel…

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ! Le ton est résolument positif, et tout est conté avec beaucoup d’humour. Pourtant, on sent que le contenu en lui-même ne pourrait être plus honnête. C’est très intéressant car on a vraiment les réponses aux questions que l’on pourrait se poser, et ce par tous les aspects. L’auteure nous parle d’aspiration, d’études, de réalités financières (combien ça coûte, et combien ça rapporte), des aspects très positifs et très durs de la vie d’artiste… Et la façon de concilier ça (plus ou moins bien) avec une vie de famille. C’est vraiment bien mené ! Les graphismes sont très divers. La première partie en noir et blanc m’a vraiment ennuyé, même si j’ai conscience que c’est un style évident pour passer d’une période révolue, d’une naissance de l’art (blablabla ^^)… Néanmoins c’était assez lourd, et ce n’était porté à mon sens que par la trame captivante. Le reste me plait beaucoup, et ce malgré des revirements de styles très agréables. Bref, j’ai adoré ! ^^

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Chroniques de l'île perdue - Clément & Montel

     

    Résumé :

    Sacha et Charlie, deux jeunes frères, font une croisière avec leurs parents. Soudain, une terrible tempête éclate : leur bateau sombre et tous deux échouent séparément sur de mystérieux rivages… À la recherche de son petit frère, Sacha va devoir lutter contre d’étranges entités malveillantes, tandis que Charlie fera la rencontre d’une jeune fille qui le protégera contre une force inconnue. Au gré de leurs aventures, tous vont croiser une faune fantasmagorique : les Doudous, peuple de peluches – originellement bienveillant – torturé et violent ; les Akupunkts, troncs d’arbres anthropomorphiques ; les Loups-cauchemars ; ou encore, les Moaïs, sages qui tiennent des discours apparemment sans queue ni tête. L’île, composée de six environnements distincts, semble être vivante et se nourrir des frayeurs et des angoisses des naufragés...

     

    Avis par Jake :

    J’ai été immédiatement conquis par la superbe couverture de cet ouvrage ! Mais comme cela a pu être le cas avec mes précédentes lectures, je me méfie maintenant énormément de la collection Métamorphose des éditions Soleil ! Et effectivement, on se retrouve dans une œuvre où le côté psychologique est excessivement mis en avant, façon Vanilla sky. Ne vous méprenez donc pas malgré la couverture, cela n’est pas un album pour enfants ! ^^ Les thèmes sont très durs. On parle d’espoirs, de peurs, de famille, d’abandon et de beaucoup d’autres idées plus abstraites. C’est traité de manière assez dur et il y a une large place faîte à l’interprétation de chacun (notamment à la fin… personnellement je préfère les issues plus fermées). Les dessins sont très beaux, mais semblent sortis de rêves. C’est beaucoup en pastel, avec peu de lignes définies pour délimiter les décors. On sent que l’on se trouve dans une atmosphère onirique…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Bolchoi arena - Tome 01 Caelum incognito - Boulet & Aseyn

     

    Résumé :

    Dans un futur proche, le Bolchoi, réseau mondial de réalité virtuelle, a remplacé Internet et pris le dessus sur le monde réel. Réplique parfaite de notre univers, il a relancé l’exploration spatiale car c’est aussi un immense simulateur pour les technologies futures. Marje, étudiante en astrophysique, va y faire ses premiers pas, guidée par son amie Dana, et découvrir les limites du Bolchoi et du réel…

     

    Avis par Jake :

    J’adore ! Si les graphismes sont sympathiques et originaux. C’est le scénario qui m’a conquis en un rien de temps. Côté dessin, ce sont des couleurs extrêmement pâles qui perturbent un petit peu au départ, et un coup de crayon assez léger qui manque parfois cruellement de décors (surtout aux vues des endroits incroyables où se déroulent certaines scènes). Côté trame, c’est là que le coup de cœur s’établit… On est dans une science-fiction qui n’est pas si éloignée de notre époque, ce qui la rend criante de vérité. Les protagonistes sont assez bien conçus, ils peuvent ressembler à des gens que nous connaissons. Un statut de jeunes étudiants, qui découvrent le monde et évaluent ce qu’ils veulent y faire… La réalité que les personnages découvrent à travers le Bolchoi est captivante, et pour le coup il a une valeur économique bien réelle. C’est à se demander comment les personnages daignent bien en sortir pour regagner la vie réelle et classique… C’est un des thèmes abordés d’ailleurs et une bien jolie satire de la société et de ses technologies. Bref, j’ai très envie de découvrir la suite !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Obscurcia - Chapitre 01 - Boriau & Dhondt & Guillo

     

    Résumé :

    Alex a 12 ans. Il fait beaucoup de cauchemars. Peut-être parce que sa mère est partie. Peut-être parce que son père est souvent absent. Il doit aussi s’occuper et prendre soin de sa petite soeur, Nina. Tout se passait bien jusqu’à cette nuit où l’esprit de Nina se retrouve alors piégé au pays d’Obscurcia, la terre des cauchemars. Pour tenter de la sauver, Alex va devoir passer de l’autre côté du miroir.

     

    Avis par Jake :

    Le thème est très intéressant. On a un passage très rapide d’un monde à l’autre et on sent que la mythologie de ce nouvel environnement est extrêmement vaste. Malheureusement, pour que la sauce ne prenne réellement, il manquait quelques critères. Tout d’abord : les personnages. Ils ne sont pas assez creusés et donc ne permettent pas au lecteur de s’attacher suffisamment vite. On n’est pas au top au niveau de l’intérêt… Qui plus est, on est propulsé dans un monde que l’on ne connait ni d’Eve ni d’Adam, de ce fait, on a une multitude d’interrogations sans avoir assez de réponse avant la fin de ce volume. Cela ne donne pas très envie de s’intéresser à la suite. Les graphismes sont assez chouettes, comme l’atteste la couverture. Mais les cases sans texte sont trop nombreuses : on aurait pu avoir beaucoup plus d’informations. Du coup, on a très vite terminé l’album avec l’impression de ne pas avoir lu grand-chose. C’est dommage

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Un gentil orc sauvage - Théo Grosjean

    Résumé :

    Après des décennies de guerre intestines, le royaume des Orcs s’est profondément transformé et ses habitants, jadis belliqueux et barbares, sont désormais civilisés. Hélas, une secte d’Orcs nostalgiques de leur état sauvage menace les habitants du pays. Après avoir assisté impuissant au massacre de son village, Oscar, un jeune orc moderne, tente de quitter son pays tombé aux mains des extrémistes. Il va alors se heurter à la politique très conservatrice du royaume des Gobelins et au racisme de ses habitants.

     

    Avis par Jake :

    Très original, mais assez perturbant. On suit les tribulations d’un jeune orc à très bon fond dans son malheur. Il voit son monde complètement perturbé et tente de garder un compas moral dans ses actions, alors même qu’il subit la perte des gens qu’il aime autour de lui. Ses nouveaux compagnons de fortune se révèlent rapidement très importants pour lui, et quelque chose de fort se crée entre eux. Malheureusement, l’œuvre est particulièrement dramatique et la peine poursuit le pauvre Oscar… C’est très bien fait, et on ne peut s’empêcher d’avoir le cœur pincé par le triste sort du gentil orc… La façon dont la vie et les événements le changent est assez troublante. Les graphismes sont particulièrement simplistes mais parviennent sans mal à faire passer le message. C’est un format intéressant, suffisamment long pour marquer et pas trop pour ne pas être ennuyeux. Un poil triste à mon goût, mais qui fait réfléchir…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • La tête dans les nuages - Joseph Remnant

     

    Résumé :

    Seth sort fraîchement diplômé du College of Art and Design de Cincinnati et doit se lancer dans la vie active. Cependant, le discours de son principal, M. Lasky, n’est pas rassurant et le garçon se rend compte que, maintenant professeur, il doit passer aux choses sérieuses et il n’a aucune idée de la manière dont il faut s’y prendre. Ce n’est pas son sarcastique ami Jeff, lui aussi diplômé, qui va le rassurer.

     

    Avis par Jake :

    J’ai beaucoup aimé ! L’ambiance est très singulière. En mettant à part le côté artistique qui a malgré tout beaucoup d’importance dans cet album, on retrouve des personnages à un âge charnière de leur vie. Il est question de remise en questions, de rêves, de sacrifice et de courage. Les relations entre les protagonistes sont très importantes, les influences et la chance également. Les relations amoureuses, sexuelles, amicales… Tout est très lié, et en cela La tête dans les nuages m’a beaucoup rappelé Strangers in paradise (ce qui est un compliment méga important !). Il y a clairement une note douce amère tout le long de l’ouvrage, mais cela donne un côté très réaliste au livre. Au niveau des graphismes, j’adore le coup de crayon, mon seul regret est la taille des cases un poil sous évaluée pour une telle qualité. Bref : un album qui vaut clairement le détour !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Amour djihad & RTT - Dubuisson

     

    Résumé :

    La vie s’écoule paisiblement au sein de l’administration départementale. Mais quand Kowalsky s’autoradicalise en regardant des vidéos sur Internet, la routine fait place au chaos. Quelles sont ses revendications ? Va-t-il mettre ses menaces à exécution ? Les heures supplémentaires lors d’une prise d’otage peuvent-elles être récupérées en RTT ? Le premier thriller d’entreprise à mourir de rire !

     

    Avis par Jake :

    Complètement décalé, irrévérencieux et parfaitement politiquement incorrect ! C’est immoral, et cela s’attaque à tout le monde : femmes, noirs, juifs, musulmans… Rien n’est respecté ! On rigole beaucoup car rien ni personne n’est pris au sérieux. Chaque page est une mini blague qui s’inscrit parfaitement dans une trame plus « importante » à savoir la prise d’otage de Kowalski. Les graphismes sont hyper simplistes, mais ça fonctionne. Cela colle parfaitement à l’humour. Les silences des protagonistes sont parfois aussi éloquents que leurs paroles ! Bref, cela dédramatise énormément toutes les affaires atroces qui ont marqué les esprits, et on aura beau dire : ça fait du bien…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Kraken - Pagani & Cannucciari

     

    Résumé :

    Serge est l’ancien présentateur d’un programme TV à succès sur les créatures des abysses. Rongé par la mort de son fils qui s’est noyé, il est hanté par des cauchemars sur les grands fonds marins. Un soir, il reçoit la visite d’un enfant paumé qui lui demande de l’aide. Il est l’unique survivant du naufrage d’un bateau où se trouvaient son père et son grand frère. Il est persuadé que leur route a croisé celle de l’effroyable créature marine, le Kraken, qu’il veut éliminer…

     

    Avis par Jake :

    Je m’attendais (et espérais) une BD sur le Kraken, sur une créature maritime étrange, inconnue et mystifiée… Pour être mystifiée, elle l’est ! Mais on a en réalité affaire à une BD policière extrêmement sombre et glauque. L’ambiance en elle-même suffirait à mettre le lecteur mal à l’aise en décrivant un village qui ne semble jamais avoir évolué avec la civilisation. Elle met en avant un personnage détruit, vieilli, qui lui-même fait face à ses propres problèmes. Mais la résolution de l’enquête est encore plus horrible : je n’aurais jamais cru à un tel dénouement… Les graphismes sont sombres et froids, à l’image de cette mer qui est décrite tout du long et qui détermine la survie du village. C’est un genre singulier mais vraiment bien maîtrisé. Le tout reste un peu noir à mon goût, mais ravira les fans du genre !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Moi en double - Navie & Lainé

     

    Résumé :

    Navie était malade. Elle était en obésité morbide et souffrait chaque jour, avec le sourire sans jamais le montrer… L’acceptation de soi est ce qui lui tient le plus à coeur, mais comment aimer cette fille dans le miroir qui n’est que le reflet de sa souffrance ? Navie portait son double. Un double qu’elle a aimé, qu’elle a essayé de fuir puis de tuer. Mais comment fait-on pour se tuer sans mourir ?

     

    Avis par Jake :

    Percutant et dérangeant. Bien que je n’en sois pas à ce point, je me suis toujours battu contre les problèmes de poids ; les hauts et les bas… et je viens d’une famille où c’est un problème et où le sport a toujours été un moyen de combattre ce fléau. Poussé à son paroxysme, cette histoire (vraie, en plus L) ne peut que nous ébranler en mettant à nu un problème de société qui ne s’arrête pas au surpoids. Il est question d’acceptation, d’image que l’on décide de donner, de mépris de soi-même, d’addiction… Les sujets sont nombreux et tout aussi délicats les uns que les autres. L’auteure se met à nue et dévoile sa vérité. C’est extrêmement courageux et cela rend l’ouvrage très fort. La mise en images semble parfaitement adaptée au ton que souhaite donner Navie… Désordonnée. Perturbée, perturbante. Bref, c’est une œuvre qui ne laisse pas indifférent…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • La promenade d’Elmer - David Mckee

     

    Résumé :

    « Je suis pressé ! » Les animaux de la jungle répètent tous la même chose quand Elmer les invite à contempler les merveilles qui les entourent. Heureusement, Elmer et son cousin Walter savent prendre le temps de regarder autour d'eux et de savourer l'instant présent... 

     

    Avis par Jake :

    Une nouvelle petite histoire toute mignonne de l’éléphant bariolé… mais également une petite leçon sur la société actuelle et sur son rythme de vie. La fin est d’ailleurs plutôt ironique, car nous sommes tous pris dans ce rythme un peu effréné qui nous fait parfois passer à côté du principal… Les graphismes sont à l’image du héros : plein de couleurs, et cela passe donc très bien auprès des enfants. C’est donc un moyen idéal pour passer un message, tout en leur expliquant des réalités de la vie… Un joli petit album qui s’inscrit dans la collection d’Elmer.

    Lien direct : Editions Kaléidoscope


    votre commentaire
  • Les petites cartes secrètes - Vachez & Cyrielle

     

    Résumé :

    Tom et Lili ont été séparés après le divorce de leurs parents. Pour qu'ils revivent tous ensemble, les deux enfants ont un plan : leurs parents doivent retomber amoureux ! À travers une correspondance secrète, Tom et Lili vont élaborer des stratagèmes en tout genre, parfois ingénieux mais souvent hasardeux... et ainsi bouleverser le monde des adultes.

     

    Avis par Jake :

    Oh wahou… Quelle force ! Je suis tellement partagé sur cette œuvre. Une part de moi a tellement aimé me replonger dans les années 90 qui ont aussi vu passer ma propre jeunesse. Donc je me suis retrouvé dans les vêtements, dans les séries tv que les enfants regardaient, dans les cadeaux typiques de Noël à cette période, dans tout ce qui était « in » et qui a fait des années 90… la meilleure décennie pour passer son enfance ! ^^ L’autre a été profondément ébranlé par la trame en elle-même. C’est tellement fort et dramatique ! On ne peut qu’être touché par cette histoire, foncièrement triste, et par le lien superbe qui relie Tom et Lili ! Les graphismes m’ont beaucoup plus : précis, ils ne manquaient pas de contribuer au caractère nostalgique de l’œuvre avec son côté vintage. Bouleversant.

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Green valley - Landis & Camuncoli & Rathburn & Beaulieu

     

    Résumé :

    Les Chevaliers de Kelodia sont les plus grands et les plus valeureux de leur contrée. Mais avant ce jour, ils n’ont jamais eu à faire face au pouvoir qui réside au coeur de la Vallée d’Émeraude. Ils vont devoir reprendre du service et s’embarquer pour une aventure sans pareille : mettre fin aux agissements d’un sorcier malfaisant et anéantir ses dragons. Mais un instant… En réalité, les sorciers et les dragons, nous sommes bien d’accord que cela n’existe pas, n’est-ce pas ?

     

    Avis par Jake :

    Génial ! Il s’agit d’abord d’une œuvre très généreuse… puisqu’on a affaire à un véritable pavé ! Les personnages ont des caractères bien trempés et bien déterminés. Ils font un groupe vraiment sociable et attachant. Les genres se mélangent, et le font vraiment bien ! On passe de la fantasy à la science-fiction de la meilleure des manières… Il y a énormément d’humour, et pourtant on arrive à passer très rapidement à des scènes dramatiques qui parviennent à nous émouvoir. La longueur de l’œuvre est d’ailleurs une des composantes qui rendent cela possible… Les graphismes sont hallucinants ! Les scènes ont beau (majoritairement) avoir lieu dans le passé (ou un passé ^^), le tout est emprunt de modernité ! Les dessins sont clairs, très précis. Les décors sont bourrés de détails… C’est époustouflant ! J’ai adoré !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Princesse Sara - Tome 11 Je te retrouverai - Alwett & Moretti & Duclos

     

    Résumé :

    Sara est contrainte de travailler à la conception d’automates dans le sous-marin de Larcan, le machiavélique membre du Club des automates. Elle ne peut voir son fiancé, James, que lors d’une partie d’échecs vespérale où Larcan le ridiculise systématiquement. Confinés dans un huis clos insupportable, les deux amoureux n’ont que peu de temps pour s’échapper, car la blessure de James semble empirer chaque jour…

     

    Avis par Jake :

    Je n’en reviens pas moi-même… mais j’adore ! Cet univers steampunk me plait énormément ! Tout comme Sara, un personnage résolument féministe. C’est une femme forte, fidèle et réactive. On adore la suivre. James est également très attachant, et les deux protagonistes une belle relation touchante. Ils sont accompagnés par une légion d’amis de tout horizon. Bref, c’est une belle histoire pleine d’éléments hétéroclites qui forment pourtant un tout vraiment réussi ! Prise sur le tard, cette saga me donne envie de la commencer dès le premier volume afin de rattraper mon retard ! La trame est assez captivante, et les dessins font la part belle à cet univers incroyable que je chéris tant ! Bref, je suis accro…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Les naufragés d'Ythaq - Tome 15 Imperator express - Arleston & Floch

     

    Résumé :

    Granite, Narvarth et Danaëlle sont coincés sur la planète Glèbe. Heureusement, des vaisseaux de la Fédération y ont établi une base. Il faut impérativement les rejoindre. Narvarth cataleptique et Danaëlle hors service, c’est seule, avec ses deux amis inconscients, que Granite doit prendre un train suspendu, l’Imperator Express, où elle se fait engagée comme hôtesse. Mais elle ignore qu’elle est surveillée par un individu intéressé par les armes technologiques qu’elle cache...

     

    Avis par Jake :

    Toute proportions gardées (parce que c’est du Arleston, et Arleston c’est un peu God ^^), j’ai été assez déçu par ce volume. Si la fin nous réserve un combat explosif et que le thème du train est absolument génial (quelque chose que l’on aime et qui nous intrigue probablement depuis l’enfance) ; l’absence de Narvarth se fait drôlement sentir… puis celle de Danaëlle peu après. Comme quoi, on s’est sacrément attaché au cyborg qui fait une bien meilleure acolyte que Calista ne l’a jamais été ! La débandade sur le train est géniale, on a l’impression d’être sur un champ de bataille qui fuserait au milieu de l’apocalypse (on n’est pas très loin du compte, remarque). La trame n’a malheureusement pas beaucoup avancé. RAS sur des dessins simplement parfaits, et ce depuis le début de l’aventure…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Olympus mons - Tome 04 Millénaires - Bec & Raffaele

     

    Résumé :

    Alors que les plongeurs du Oceans Pathfinder pénètrent dans l’anomalie engloutie pour y découvrir d’étranges caissons ouverts, Elena Chevtchenko part explorer l’épave spatiale crashée sur Mars. Son but : stopper le mécanisme qui entraîne le compte à rebours mortel. Parviendra-t-elle à éviter la fin du monde ?

     

    Avis par Jake :

    Une flopée de réponses que nous attentions depuis un moment ! Voilà ce qui se trouve dans ce volume… Tout se rejoint et se résout en même temps. C’est vraiment bien conçu ! L’auteur parvient à nous rendre très attachants des protagonistes qui ne sont de petites pièces au milieu de cette histoire grandiose. J’adore particulièrement Elena, la spationaute, qui est vraiment forte et courageuse. Elle reste pleine d’humour dans une situation catastrophe. Les scènes s’enchainent et on passe de Mars, au fond de la mère, et du passé au présent. Bref, c’est très réussi et ça parvient sans mal à capter notre attention ! Maintenant que la majorité des questions sur le passé est résolue, il nous tarde de découvrir ce qu’il va advenir du futur de l’Humanité ! Les graphismes sont magnifiques. Vraiment rien à redire : de superbes couleurs, une grande qualité… Ca fait très authentique, on n’a l’impression d’être dans l’histoire !

    Lien direct : Editions Soleil 


    votre commentaire
  • Les mythics - Tome 03 Amir - Sobral & Lyfoung & Ogaki

    Résumé :

    Il y a longtemps, alors que le Mal répandait sa toute puissance de destruction, six héros dotés de pouvoirs extraordinaires se dressèrent contre lui. Il fut vaincu et scellé dans un endroit secret du désert rouge de la planète Mars… Aujourd’hui, les six héritiers et dignes successeurs de ces héros antiques vont devoir faire face à la plus grande menace que le monde contemporain ait jamais connue. Amir est un petit garçon, riche héritier d’Egypte qui voit s’ouvrir une myriade de possibilités lorsqu’il reçoit son héritage magique…

     

    Avis par Jake :

    Je me suis un peu méfié au départ, car je ne suis pas un grand fan des Légendaires avec lesquels je n’ai jamais trop accroché… Mais ici, la cible est bien plus jeune que pour celle des héros de Sobral. L’histoire est mignonette : le cadre mythologique est très sympa et accrocheur. Le personnage d’Amir reste malgré tout très crédule. Pour autant, c’est un garçon vraiment gentil, et on aime suivre sa découverte de pouvoirs. Le tout est énormément simplifier, puisque personne ne semble choqué ou perturbé de le voir développer des pouvoirs (contrairement aux Légendaires, on est dans un monde très cartésien puisqu’il s’agit du notre…). En revanche, les graphismes ne déçoivent pas du tout. Ils sont extrêmement modernes et clairs. Forcément : c’est ce qui attirera le plus la jeunesse…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Conquêtes - Tome 01 Islandia - Istin & Radivojevic & Evangelista

     

     

    Résumé :

     L’Humanité est désormais composée de 5 colonies disposant d’une armada de vaisseaux qui sillonne l’espace vers 5 exoplanètes. Ces mondes, peuplés par des formes de vies intelligentes, impliquent un seul choix dicté par la survie : conquérir. L’objectif est atteint : Islandia, planète de glace où une seule race d’autochtones est répertoriée. Sur ordre de l’amiral Ragnvald Hakarsson, l’oberleutnant Kirsten Konig est chargée d’établir le contact avec les « Islandiens ». Mais depuis son réveil, Konig a des maux de crâne incessants, des vertiges et des hallucinations qui semblent reliés à la planète. Au sol, on lui apprend que Colony 2 a été attaquée ne laissant aucun survivant ni témoin. Konig enquête, et alors que tout accuse les Islandiens, elle creuse une toute autre piste qui va la mener au coeur d’un complot qu’elle n’aurait jamais cru possible.

     

     Avis par Jake :

     Les ouvrages BD de fantasy pullulent, mais il est nettement moins courant de tomber sur une saga de SF pure et dure ! Et c’est le cas ici, il n’y a qu’à le constater avec la couverture… Et personnellement, je me suis régalé ! Surtout que l’on a ce qui se rapproche d’un space opera, avec exil depuis la Terre afin de découvrir et rendre habitables d’autres mondes… Le thème est donc génial à mon goût, et ce volume en particulier ouvre bien le bal avec une fin qui me satisfait pleinement. Avec un côté génétique, un côté presque fantastique… Bref, c’est une réussite sur tous les plans ! Les protagonistes sont prenants, et en particulier (évidemment) l’héroïne qui est une femme (et mère) très forte… Elle n’est d’ailleurs pas sans rappeler une certaine Ripley ! ^^ Les graphismes sont parfaits : des couleurs magnifiques, un coup de crayon précis, beaucoup de clarté et de détails, que ce soit au niveau des protagonistes ou au niveau des décors… Vivement la suite !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Moriarty - Tome 01 Empire mécanique - Duval & Pécau & Subic & Scarlett

     

    Résumé :

    Dans une fumerie d’opium londonienne, un monstre est abattu par la police de 7 balles dans le corps. Au club Diogène, un enquêteur et son partenaire contrecarrent les plans machiavéliques d’un automate joueur de cartes. Ce soir-là, l’alter ego du monstre sortira indemne de l’hôpital et l’enquêteur sera chargé d’une nouvelle affaire. Ils s’appellent respectivement docteur Jekyll et Sherlock Holmes. La messe est dite…

     

    Avis par Jake :

    Un tome très agréable ! J’ai en général un peu de mal avec Holmes : même si l’idée me plait beaucoup, c’est souvent le contexte historique qui a une tendance à m’embrouiller ! ^^ Mais ici, ce n’était pas le cas, et j’étais très heureux que plusieurs éléments viennent se mélanger. Evidemment, on connait Sherlock Holmes et le docteur Watson, mais ils sont rarement rejoints par le Dr. Jeckyl et Mister Hyde ! Et quand on ajoute le grand frère de Sherlock, à savoir Mycroft… on obtient un mélange explosif ! L’enquête est chouette, prenante et les protagonistes sont bien conçus. Au niveau graphique, c’est un peu vintage. Je préfère un coup de crayon plus moderne. L’ambiance est plutôt bonne et réussie, avec un côté sombre et désuet. Mais à mon sens, les visages sont trop brouillon, cela manque de clarté et surtout de finesse à ce niveau (alors que ce n’est pas le cas en couverture…). Du bon boulot malgré tout !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Motor girl - Terry Moore

     

    Résumé :

    Samantha, ex-militaire qui a effectué trois séjours en territoire hostile et souffrant de syndrome post-traumatique, vit retirée du monde et gère un garage – ou plutôt une casse auto – en plein désert. Elle a pour seul compagnon un ami imaginaire, un gorille de 2,20 mètres de haut… Lorsqu’une soucoupe volante choisit de se crasher près de la casse, les ennuis de Samantha ne font que commencer…

     

    Avis par Jake :

    Il semblerait que chaque ouvrage de Terry Moore soit capable de me faire chialer… ^^ J’ai découvert ce brillant auteur sur le tard avec l’incroyable Strangers in paradise, qui semble capable de mêler avec brio tous les genres ! On passe du rire aux larmes. Les protagonistes sont incroyablement touchants, et sous une fine pellicule de légèreté, on découvre des problèmes de société bien réels (ici, le stress post traumatique, et en particulier celui que vivent les anciens combattants de guerre…). Les personnages sont tellement creusés et bien conçus que l’on ne peut que s’y attacher. Dès lors, en suivant leurs péripéties, on vit avec eux chaque réussite et chaque déception. C’est tellement fort. Les messages et les émotions qui transparaissent sont incroyables. Pour moi, Terry Moore est un génie. Quant à son coup de crayon, je le trouve formidable et tellement personnel. Bref, je suis devenu un inconditionnel de son travail. Bravo à Delcourt qui nous sort une nouvelle fois une intégrale superbe qui me comble !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Pan ! T'es mort - Guerse & Terreur graphique

     

    Résumé :

    Le principe est simple : un mort minimum par gag. Chaque strip, reformaté en petites pages de quatre cases, repose sur un ou plusieurs trépas, dans des situations absurdes, dramatiques ou anodines. Finalement, ce n’est pas si grave de mourir et, surtout, nul n’en réchappera ! Alors autant rire de la mort pour l’apprivoiser, avant qu’il ne soit trop tard.

     

    Avis par Jake :

    J'avais très peur d'être déçu, car je venais de découvrir un livre de la même collection qui m'avait profondément ennuyé. Mais cet ouvrage m'a fait mourir de rire (jeu de mots volontaire ^^). C'est extrêmement drôle. C'est bourré de cynisme, de second degré. La sujet, à la base tellement sérieux, est complètement tourné en dérision. Les blagues sont courtes et incisives. Elles font mouche quasiment à chaque coup. Le livre se dévore donc très rapidement, et on se marre à chaque page ! Les graphismes sont très bons, sans prétention mais clairs. Ils vont très bien avec le goût des blagues... De quoi dédramatiser à mort (^^) le sujet. Bref, j'ai passé un super moment !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Pour la peau - Saint-Marc Deloupy

     

    Résumé :

    Mathilde et Gabriel se rencontrent dans une fête. Lui est marié et père, elle est mariée, sans enfant. Dès le premier regard, les corps s’enflamment. Une relation illégitime démarre très vite pour tenter d’assouvir l’envie et le désir. Les rencontres sont d’abord purement sexuelles, animales, pleines de risque. Mais les sentiments naissent vite et le cadre de la relation devient trop restreint…

     

    Avis par Jake :

    Une œuvre très singulière. Evidemment, on est très vite marqué par le côté érotique (voire carrément pornographique) de l’ouvrage, qui est très prononcé et quasiment omniprésent. Le tout est dérangeant : on assiste à la naissance puis à l’histoire d’une relation extraconjugale. Les deux protagonistes ont des familles, pourtant ils semblent liés par un lien immuable qui semble incontrôlable. C’est perturbant, mais très bien fait : on suit l’état d’esprit des deux personnages et leur fil de pensée. Ca donne à réfléchir sur le couple, sur le sexe en général et sur la raison… Les graphismes sont intéressants. On les sent presque sortis d’un songe : ça reste très flou. Presque des esquisses sans couleurs. Comme des coups de crayons jetés sur une planche de papier… Une oeuvre très singulière…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Lila - Tome 03 Oh purée, le collège ! - De la Croix & Roland

     

    Résumé :

    « Cher journal, moi qui voulais tellement entrer chez les grands, c’est horrible parce que depuis que j’ai vu les autres, je me sens toute petite ! C’est même pire que ça : j’ai l’impression d’avoir rétréci ! Il y a tellement de monde dans mon collège, encore plus que dans un centre commercial. En fait, ça fait trop peur et je ne veux plus y aller, surtout que Coralie et Chaselyn sont dans une autre classe… »

     

    Avis par Jake :

    Je vous parle souvent du Bloc-note de Louise, que j’aime tellement car notamment il me replonge en enfance… Et bien j’adore Lila exactement pour les mêmes raisons ! Le personnage principal est très attachant, avec beaucoup d’esprit (et parfois de mauvaise foi). On adore ses péripéties et son noyau dur d’amies intimes. On prend énormément de plaisir à (re)vivre sa propre adolescence à travers toutes ses mésaventures. Et on a un sentiment extrêmement positif et agréable parce que l’on sent que tout finira bien. Sa famille est également très touchante et rassurante. C’est une famille recomposée qui parvient à fonctionner… Les graphismes sont très clairs, avec de superbes couleurs et des traits précis. C’est parfait !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Jour J - Tome 34 Le dieu vert - Duval & Pécau & Farkas

     

    Résumé :

    On retrouve dans cet album Jeanne, le clone déjanté de Jeanne d’Arc, et son amante Innana l’Amazone, en mission dans l’Afrique du rhinocéros d’or. Funèbres conspirations dans ce nouveau Jour J aux allures de western ! An de grâce 1475. Après les ravages de la peste noire en Europe dans La Ballade des pendus, l’Afrique des royaumes maliens a saisi sa chance et est devenu une grande puissance grâce à l’or de Guinée. C’est justement ces montagnes d’or qui intéressent les deux aventurières parties à la conquête de royaumes africains plongés dans les plus sombres intrigues...

     

    Avis par Jake :

    Si j’adhère complètement au concept de la série Jour J, j’ai souvent beaucoup de mal car énormément de lacunes en matière d’histoire, de géographie et de politique… soient les trois thèmes principaux de la saga ! ^^ Mais si je n’ai pas tout compris aux enjeux de ce volumes, j’ai pourtant passé un très bon moment. Plusieurs raisons, et la première est son duo imbattable. C’est un plaisir de trouver des protagonistes féminins et féministes ! Jeanne et Innana sont fortes, elles semblent dénuées de peur et ne manquent pas de courage ! Elles sont réfléchies et intelligentes. Et cela donne lieu à des combats hauts en couleur. En parlant de couleur, les graphismes de ce tome sont simplement superbes ! Et c’est la seconde grande raison pour laquelle j’ai pris autant de plaisir : c’est très clair (pour une fois), les traits sont précis. Bien que l’on parle d’une période ancienne, l’ouvrage est bourré de modernité et c’est un plaisir de se perdre dans ses pages !

    Lien direct : Editions Delcourt 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique