• Le secret de Zara - Bernard & Flao

     

    Résumé :

    Les parents de Zara possèdent un magasin pour artistes. C’est là qu’elle découvre sa passion pour la peinture. Mais rien n’arrête sa fougue créatrice et ses dessins se poursuivent immanquablement au-delà de sa feuille, sur les tables, sur les murs… au désespoir de ses parents qui placent les tubes de couleur en hauteur et interdisent à Zara d’y toucher avant d’être assez grande pour les atteindre. 

     

    Avis par Jake :

    La trame est un peu facile. Il n’y a pas franchement de quoi tenir son lecteur de ce côté-là. On suit une petite fille un peu obsessionnelle. Ca devient mignon quand on imagine qu’elle veut faire vivre sa passion et que c’est un cri du cœur… Mais quand on l’intègre d’un point de vue pratique (genre à la place des parents ^^), on a plutôt envie de lui donner des baffes ! ^^ En revanche, et c’est là que tout se joue : les graphismes sont vraiment très beaux. La couverture l’illustre parfaitement. Les couleurs sont nombreuses et très importantes pour l’histoire. C’est de l’art, clairement ! La plupart des décors sont abstraits, jusqu’à ce que les peintures entrent en scène… et là c’est l’explosion de couleurs ! Ca résonne et on dévore très rapidement cette très courte BD. Je le vois plutôt en album jeunesse que véritablement en BD pour adulte. Mais quoi qu’on puisse en dire, cela reste du très beau travail…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Les aventuriers du Mekong - Guerse & Pichelin

     

    Résumé :

    Marco et Gégé, les alter ego un peu losers des deux auteurs, cèdent à la mode du moment en écrivant un récit de voyage pour enfin rencontrer le succès. Ils choisissent le Laos, pays encore peu traité en bande dessinée, sur ce seul critère opportuniste. Et là démarre un séjour purement touristique qui va tourner à l’aventure loufoque. Ou quand deux pieds nickelés tentent de se prendre pour Tintin…

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ! Ca ne commençait pas forcément bien car les graphismes demandent un peu de temps pour s’habituer. La couverture me fait penser à un vieux Spirou & Fantasio… Côté nostalgique quand tu nous tiens ! Et finalement, j’ai adoré ! La BD est très longue, pittoresque et surtout : elle est bourrée d’humour ! Sans l’ombre d’un doute, Milou est mon personnage préféré ! Et si le canard est mon animal favori, ce n’est pas un hasard ! Ajouter ce protagoniste en tant que side-kick est une idée phénoménale ! Il est terriblement attachant et ses deux propriétaires sont franchement marrants ! Leurs mésaventures sont très drôles et on adore (comme eux ? ^^) découvrir le Mekong à leurs côtés. Le dessin fait un peu vieillot : c’est petit et pas très précis avec des couleurs parfois un peu ternes. Le coup de crayon accentue clairement le côté humoristique. Je le redis : c’est vraiment très drôle et j’ai passé un très bon moment !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Krieg machine - Pécau & Mavric & Andronik & Fernandez

     

    Résumé :

    1942 en Rhénanie-du- Nord, Otto Von Sholtiz et Kurt Seibel se retrouvent au centre d’entraînement des troupes blindées du château de Paderborn, pour la présentation du dernier char de la Panzerwaffe : Le Tigre. Ce char est un fauve qui va ronger l’âme de certains de ses équipages qui ont fondu leur destin dans celui de l’idéologie nazie…

     

    Avis par Jake :

    Je n’aime habituellement pas les BD militaires et encore moins historiques… Mais je dois admettre que j’ai passé ici un bon moment. Le gros point positif a été sans l’ombre d’un doute les graphismes. En effet, c’est très précis. Le coup de crayon est ferme, pas trop épais. Les protagonistes sont bien dessinés, réalistes, et les décors ne sont pas en reste. Au niveau de la trame, forcément le côté militaire m’a un peu perdu ! ^^ Néanmoins, le fait de suivre les mêmes personnages et de voir les années passer permet de s’y accoutumer à défaut de s’y attacher (étant donné le climat international et le fait que l’ouvrage soit un one shot…). Avec plus de 70 pages, Krieg machine est une BD sympathique et très généreuse !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Nils - Tome 03 L'arbre de vie - Hamon & Carrion

     

    Résumé :

    Selon de vieilles légendes, il existerait un monde au-delà de la matière. Un monde constitué d’êtres lumineux - les élémentaires -, sans lesquels cette matière resterait inerte. Ainsi, quand les territoires du Nord, jadis fertiles et florissants, se muent en terres arides où plus rien ne pousse, ces légendes ressurgissent. Jeune garçon dans la fleur de l’âge, Nils détient à présent le pouvoir de la téléportation et l’omniscience. L’esprit de la déesse Verdandi le guide, avec l’espoir qu’il réussisse à sauver les neuf mondes de la colère de la déesse Skuld, sa soeur. Après une lutte sans merci, le destin de l’humanité semble scellé… Skuld réaliserat- elle que son comportement est finalement peu différent de celui des Hommes ? Action et métaphysique s’entrechoquent dans ce tome conclusif de toute beauté.

     

    Avis par Jake :

    Présenté à la croisée de la mythologie nordique et des œuvres de Miyazaki… Je n’aurais pas dit mieux, et pour cause : de la même manière que ce cher Totoro m’est passé au-dessus, je n’ai pas compris grand-chose à Nils ! ^^ Principalement, je l’espère, parce que j’ai commencé avec cette conclusion. Mais le texte est très rare, et il faut beaucoup lire entre les lignes. Pour ma part, j’aime davantage les propos concrets… En revanche, une réalisation graphique brillante qui en met plein les yeux à chaque page avec un coup de crayon superbe et des jeux de lumières qui classe cette BD bien au-dessus des autres ! A défaut de comprendre la trame, j’ai donc regardé les belles images ! ^^ Mais contrairement à de nombreuses œuvres, pour appréhender Nils, il faut le découvrir du début…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Le détective du bizarre - Tome 01 Billy Brouillard et la chasse aux fantômes - Bianco

     

    Résumé :

    Il s’appelle Brouillard… Billy Brouillard… et ce qu’il apprécie par-dessus tout, c’est de partir à l’aventure ! Lorsque la nuit vient, il s’éveille pour résoudre des mystères. Ses enquêtes et ses exploits sont célèbres à travers le monde de la nuit. Ses copains sont au nombre de quatre : Samoth, petit démon dévoué, Jack, feu follet timide, Ayram, vampire pacifiste, et Léa, fantôme coquette et jalouse. Mais c’est aux côtés d’une petite sorcière qu’il va mener sa nouvelle enquête : pour suivre une piste, il faut des traces… et pour trouver des traces, il faut une loupe de trouble-vue ! Billy Brouillard parviendra-t-il à empêcher qu’un être malintentionné ne soit doté d’un pouvoir surpuissant ?... Grâce à ta loupe de trouble-vue à filtre rouge, qui permet de voir au travers des choses comme par magie, découvre l’envers du décor. Une multitude de petits détails se révèle, amuse-toi à espionner ceux qui se croient bien cachés.

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ! Voilà une BD qui risque de faire beaucoup de bruit en jeunesse ! Avec des personnages terriblement attachants, Billy Brouillard évolue dans un milieu très original et complètement fantastique. L’auteur n’a pas peur de développer une mythologie assez importante et très intéressante qui prouvera qu’il ne prend pas ses lecteurs pour des billes ! Avec des thèmes qui ne peuvent que toucher les enfants (et les plus grands) : amour, amitié, familles qui se séparent ; l’auteur utilise le registre fantastique pour parler de tout. Evidemment, ce n’est qu’un fond puisque l’on s’amuse énormément en suivant les aventures de Billy qui nous emmène dans le plus « bizarre » ! Les graphismes sont super bons, avec un coup de crayon précis et très riche. On regrette simplement que les images ne soient pas de vraies cases qui rempliraient toute la page… Un super cadeau pour les jeunes !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Elfes - Tome 22 Le gardien des racins - Jarry & Maconi

     

    Résumé :

    Bëloenn, le maître des Écorces irascible, veille sur les arbres anciens. Il vit en ermite jusqu’au jour où Laëdyss, une chasseuse dont le clan a été massacré, vient lui demander son aide. Partout sur les Terres d’Arran, les créatures des bois deviennent folles et attaquent les elfes Sylvains... L’origine du mal plonge ses racines au plus profond de la forêt de Duhann, dans le sanctuaire de la reine Ora, gardienne du cristal vert...

     

    Avis par Jake :

    Ce volume est bien moins « époustouflant » que ce que la trame de Lahsaa, néanmoins j’ai passé un excellent moment. On évolue toujours dans les conséquences de ce que la horde de l’Elfe rouge a laissé dans son sillage. Pour moi, ce qui est génial dans ce volume, c’est que le côté champêtre des Elfes Sylvains est complètement exploité ! Avant d’avoir un scénario sympathique, cet ouvrage a surtout des graphismes sublimes ! C’est tellement beau de voir évoluer les protagonistes dans un environnement vert, bourré de détails magnifiques. C’est clair, il y a un arbre-maison monstrueux capable de se déplacer, des animaux attachants… Ca donne tellement envie ! Forcément, on est accro ! Au niveau de l’intrigue, c’est sympathique mais sans plus. C’est vers la fin que l’on commence vraiment à suivre avec intérêt l’évolution des personnages alors que leurs interactions sont meilleures… et on nous coupe rapidement l’herbe sous le pied. Ca reste un tome extra !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • La montagne invisible - Tome 01 Le disque de Kailash - Makyo & Richaud & Léomacs

     

    Résumé :

    Un mystérieux disque d’argile vieux de 3000 ans découvert en Inde semble donner accès à une fabuleuse montagne invisible. La légende prétend que celui qui parvient à apercevoir cette montagne reçoit un don inestimable. C’est pour tenter de la découvrir que Zacharie Kahn, jeune philosophe juif, et Gunther Gruber, informaticien allemand, vont unir leurs efforts.

     

    Avis par Jake :

    Je ne suis pas vraiment branché polar, sous quel format que ce soit, mais j’ai immédiatement accroché avec celui-ci ! Les personnages sont assez intéressants, de sorte que même s’ils ont des caractères très humains (au contraire de héroïques), on les affectionne rapidement et on a envie de les suivre. Ce qui marche également très bien ici, c’est le côté mystique qui est attribué avec énormément de parcimonie. Ce fameux disque de Kailash… Que renferme-t-il et qu’est-ce exactement que la montagne invisible ? L’intrigue policière est bien menée, et pour ma part, j’ai bien apprécié le retour dans le passé afin de montrer les bases de cette étrange quête. Les graphismes sont très bons, pas surchargés. Le coup de crayon est un peu épais, très précis. L’encrage est nickel. Bref, une vraie BD de qualité !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • La geste des chevaliers dragons - Tome 27 Le draconomicon - Ange & Boutin-Gagné

     

    Résumé :

    Line, de l’Ordre des Chevaliers Dragons, ne sait pas se battre. Le danger la pétrifie et elle est agoraphobe. Mais Line est aussi une érudite, une alchimiste et grâce à l’aide de ses pairs elle va élaborer une théorie sur les apparitions draconiques, qu’elle va révéler dans un précieux manuscrit. La tête de Line est mise à prix et toutes les forces politiques des deux Empires vont se déchirer pour s’emparer du manuscrit.

     

    Avis par Jake :

    Je découvre seulement cet ouvrage après ce qui semble être deux décennies de publication ! Et je le regrette énormément car le contenu m’a beaucoup plu ! D’abord le thème est très intéressant, avec un côté mythique du dragon et des sectes qui le chassent ou le protègent. Mais ce que j’ai cru comprendre, c’est que chaque duo de volumes parus se consacre à un protagoniste avant d’en changer. C’est une idée très originale… Elle est évidemment à double tranchant : elle empêche de véritablement s’attacher puisque ce processus doit s’inscrire dans la durée, en revanche elle permet de se renouveler constamment ! Et ici, on suit l’héroïne avec énormément d’attention, et le suspense fonctionne jusqu’à la dernière page. Ici, les dessins me plaisent beaucoup : c’est moderne, bien coloré avec un coup de crayon ferme et précis. On dirait du Lanfeust ! Bref, j’accroche énormément !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Star wars - Forces du destin

     

    Résumé :

    Ce recueil est l’occasion de célébrer les personnages de Leia, Rey, Padmé, Ahsoka et de bien d’autres, qui entraînent les lecteurs aux quatre coins de l’univers Star Wars. Retrouvez également Rose et Paige, de nouveaux personnages, issus du film Les Derniers Jedi, servis par les talents d’auteures venues de divers horizons, notamment Elsa Charretier (Infinite Loop, Harley Quinn), une dessinatrice française.

     

    Avis par Jake :

    Très sympathique ! Si la couverture classe immédiatement l’ouvrage en jeunesse, ce n’est pas pour autant que l’on ne passe pas un très bon moment. On a le plaisir de suivre durant une histoire à chaque fois les personnages féminins qui ont pu marquer toute la saga Star Wars. La qualité n’est évidemment pas identique entre chaque petite histoire. Clairement, c’est celle suivant Leia qui est pour moi la plus aboutie et la plus réussie. Non pas que le personnage me plaise plus qu’un autre, mais contrairement à l’histoire sur Padmé (que j’aime nettement plus habituellement !), Leia en est vraiment l’héroïne et le côté moral est beaucoup plus présent. Rose et Paige sont des ajouts assez chouettes qui nous permettent de faire vivre la nouvelle trilogie. Quant à celle sur Rey, elle met en avant la nature simple et pure du protagoniste. Les graphismes sont un peu simplistes… Les enfants sont visés ! Mais les couleurs sont bien belles, comme en témoigne la couverture !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Les maîtres inquisiteurs - Tome 11 Zakariel - Jarry & Popescu

     

    Résumé :

    5 ans se sont écoulés depuis la bataille d’Ares durant laquelle le juge Adrael a combattu et tué sa propre fille, l’impératrice Assinya. Alors que l’Inquisition se relève à peine du chaos dont elle fut l’investigatrice, Assinya est de retour… Assinya s’est réincarnée et Adrael ne peut se résoudre à l’abandonner à son sort. L’enfant, qui n’est pas encore consciente de son immense pouvoir, est en grand danger... Un puissant clan orc veut l’utiliser pour contrôler le fleuve-monde et rétablir sa domination en Oscitan. Mais tous les maîtres inquisiteurs qui ont survécu sont déjà en mission. Adrael demande alors à l’elfe Alwënn de convaincre son ancien compagnon, Zakariel, de reprendre du service afin de porter secours à sa fille.

     

    Avis par Jake :

    Un super volume ! Pour ma part, au niveau du scénario ce n’est pas vraiment le retour d’Assinya qui m’a convaincu. Certes, c’est plutôt mignon cette réincarnation de la fille du juge Adrael qui veut l’empêcher de suivre le même chemin… et il faut bien l’avouer, les transformations en dragons, ça en jette ! ^^ Néanmoins, ce qui m’a conquis, a été le personnage de Zakariel ! Son pouvoir est évidemment super : avec une relation privilégiée aux animaux, le potentiel est énorme ! Mais c’est bien son caractère, et ses relations spéciales avec le juge Adrael et l’elfe Alwënn qui savent marquer les esprits. Son rapprochement avec la réincarnation d’Assinya est également touchante, même si elle ne dure pas assez à mon goût… Côté graphisme, réussite propre aux Maîtres inquisiteurs qui ne fautent pas jusque là : de la précision, du détail, de bonnes couleurs et encrage… On en veut encore !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Des idées dans la garde-robe - Ihler & Dormeau

     

    Résumé :

    Pourquoi nous habillons-nous comme nous le faisons ? Loin d’être superficielle, la mode en dit long sur notre monde et sur nous-mêmes ! Cet album explore les codes d’un langage riche et foisonnant. Scoop : la mode n’a pas toujours été à la mode ! Ni de tous temps ni de toutes les civilisations, il a fallu attendre la fin du Moyen Âge pour qu’elle voit (enfin) le jour en Occident ! Piercing, maquillage, baggy… À travers leurs pérégrinations et leur regard d’expert, Odette et Jean-Paul donnent du sens et de la profondeur à ce qui pouvait d’abord paraître frivole et futile…

     

    Avis par Jake :

    Quiconque m’a parlé plus de cinq minutes aura noté que la mode n’est vraiment pas ma priorité, ni absolue ni relative. En effet, je porte les mêmes frusques infâmes chaque jour que la grande Wintour fait ^^. Mais j’ai beaucoup aimé cet ouvrage ! D’abord, le contenu historique est passionnant. On ne voit jamais à travers les milliers de magazines de mode sur le marché l’Histoire de la mode et véritablement son évolution (ou alors j’ai pas bien cherché. Ok, j’ai pas cherché.). Des tonnes de messages passent à travers la façon dont on s’habille. C’est très bien décortiqué. Tout est exposé avec énormément d’humour, donc en plus d’être ludique, c’est vraiment très drôle. Les graphismes simplistes se prêtent parfaitement à ce type d’œuvre. Complètement le genre de parutions Delcourt qui sort de l’ordinaire et qu’on adore lire et relire !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Outcast - Tome 06 Invasion - Kirkman & Azaceta

     

    Résumé :

    La ville de Rome, en Virginie, a toujours été un haut lieu d’activités démoniaques. Mais récemment les forces des ténèbres ont commencé à se regrouper de plus en plus afin de contrer l’action de Kyle Barnes, le paria qu’on appelle « le proscrit » qui rassemble ses alliés en vue de la grande guerre qui s’annonce. Après cette invasion qui donne son titre à l’album, plus rien ne sera jamais pareil…

     

    Avis par Jake :

    On se demande combien de temps cette série incroyable saura se renouveler étant donné le billant niveau qu’elle donne, mais également avec la façon dont elle monte en pression à chaque volume. La confrontation est inévitable, puis elle se produit finalement, puis maintenant on passe à un niveau bien plus global. L’ennemi de Kyle devient terriblement important, et charismatique : on le sent très fort, très maître de lui. Mais Kyle de son côté, qui voit ses pouvoirs décuplés alors qu’il s’allie à d’autres bannis… C’est extraordinaire ! Ils ont constitué une force, non seulement de frappe, mais également morale, une unité… C’est passionnant et on veut connaître la suite ! Les graphismes, très originaux, perturbent au début, puis ne tardent pas à convaincre ! C’est un genre à part, sombre mais bien défini. Des jeux d’ombres, de couleurs… J’adore !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Nains - Tome 12 Kardum du Talion - Jarry & Crety

     

    Résumé :

    Kardum est le fils d’un souffleur de verre. Il refuse cette vie médiocre de tâcheron. Au terme d’une longue et sanglante ascension, il devient l’un des plus puissants marchands de son peuple. Son commerce : les armes. De la dague aux engins de sièges, Kardum fonde un empire. Il fournit quiconque est en mesure de payer le prix fort, quel que soit sa race ou ses intentions...

     

    Avis par Jake :

    Une fois n’est pas coutume : si les Nains me comblent habituellement avec des histoires bien construites, très souvent touchantes et tristes, mais toujours captivantes… celui-ci m’a profondément ennuyé, au point d’en sauter des pages entières. Tout d’abord, et c’est essentiel à mon goût : le ratio texte / image est bien trop surchargé. Ainsi, on n’a plus l’impression d’avoir affaire à une BD, et on passe notre temps à lire sans véritablement pouvoir profiter des images. Ensuite, le personnage principal (et franchement ça se voit en couverture !) n’est pas foncièrement sympathique ! Il est plutôt hautain et ne respecte que sa propre loi… Les graphismes quant à eux me semblent moins profonds que d’habitude. Le coup de crayon est plus épais, les couleurs font un peu moins réalistes. On perd de la qualité habituelle. Bref, j’ai été déçu…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Kill or be killed - Tome 03 - Brubaker & Phillips & Breitweiser

     

    Résumé :

    Brubaker et Phillips tapent de plus en plus fort avec ce 3e tome de leur tétralogie ! Notre justicier s’enfonce toujours un peu plus dans les ténèbres, tandis que les forces de police de New York commencent à réaliser qu’un type masqué s’en prend aux salopards de la ville. Ce thriller qui déconstruit le genre du polar vous happera sans jamais vous lâcher.

     

    Avis par Jake :

    Grosse montée en puissance dans ce volume ! Dans un premier temps, on se demande vraiment si Dylan a raccroché… et même s’il n’a pas imaginé toute cette histoire de démons… Tout en continuant à s’interroger sur les raisons qui ont poussé son propre père a également dessiner le démon des années plus tard… On aime évidemment le rapprochement qui se crée entre Dylan et Kira ! Et BOUM ! Tout s’escalade rapidement pour confronter Dylan au groupe qui le recherche activement. L’action ne dément pas. Les révélations vont bon train, et Dylan change. Il prend les devants, gagne en assurance ! C’est passionnant, on est captivé par l’intrigue et l’évolution des personnes et de leurs relations… Les dessins sont absolument parfaits : précis mais suffisamment sombres pour s’accorder avec l’ambiance. C’est un coup de cœur et il me tarde tellement de découvrir la conclusion dans le prochain opus !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Cyberwar - Tome 01 Day one - Pecqueur & Denys

     

    Résumé :

    Lors d’un match de baseball auquel le président assiste, un blackout plonge la ville dans les ténèbres. C’est la panique. Le chef du gouvernement est évacué par hélicoptère pour éviter les troubles qui s’emparent de la rue. Jack rentre chez lui en moto et croise sur sa route un homme mourant qui lui intime d’emmener une clef usb à la Maison blanche pour éviter une troisième guerre mondiale…

     

    Avis par Jake :

    Le thème ne peut que plaire, façon Revolution, la série TV. J’aurais préféré que le suspense s’installe davantage avant d’avoir beaucoup de réponses. Mais ce qui manque le plus, c’est un héros. Un personnage auquel on puisse tenter de s’identifier, et surtout auquel on tienne. Ici, il est question de types à la morale douteuse. Et lorsqu’une femme forte tente de faire la chose morale… elle se fait violer et tuer… C’est un peu frustrant. A partir de ce moment là, on ne suit l’ouvrage que pour découvrir ce qu’il va advenir. C’est la trame en elle-même qui nous tient. Mais cela ne fonctionne pas aussi bien que lorsque le lecteur se sent proche des personnages de l’œuvre… Les graphismes sont sympas, mais pas vraiment comme la couverture. A l’intérieur, c’est un peu plus simpliste. Le coup de crayon est très large et s’en est perturbant. Les visages manquent parfois de détails pour être davantage vivants… Dommage.

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Orcs & gobelins - Tome 05 La Poisse - Peru & Martino & Dellac

     

    Résumé :

    La Poisse est un Orkelin, une créature bâtarde mi-Orc, mi-Gobelin. Assassin et voleur hors pair, il est l’un des meilleurs mercenaires de la compagnie Grise. Hélas pour lui, il souffre d’une encombrante malédiction : la déveine.

     

    Avis par Jake :

    Trop génial ! Voilà un côté bien plus léger par rapport au volume précédent. Pourtant, on reste dans le monde de la mort puisqu’il est question d’immortalité, de fantômes qui hantent cet endroit. Mais la façon dont c’est traité est brillante ! La narration par La Poisse est géniale ! On adore également Pépère, le grand-père du personnage principal. Cela donne une dynamique extra ! C’est traité avec plus de légèreté et d’humour (même si ce n’est pas du second degré ^^). La trame de fond est un peu dure à cerner au départ, donc on préfère se focaliser sur celle qui tourne autour de La Poisse, et on se rend vite compte que les deux histoires se rejoignent et sont liées. J’ai adoré l’idée qui fait germer cette histoire. L’aventure est omniprésente. Les protagonistes (oui, même les méchants ^^) sont très bien conçus et intéressants. Les graphismes, sont géniaux. Là encore, bien que très sombres, il y a une lumière presque radioactive qui permet de tout éclairer ! Un volume en or !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • L'homme à la tête de vis et autres histoires déjantées - Mike Mignola

     

    Résumé :

    Lorsque l’Empereur Zombie menace la vie sur Terre, le Président Lincoln envoie à la rescousse son meilleur agent : l’incroyable Homme à la Tête de vis ! Avec l’aide de ses fidèles serviteurs, Mr Groin et Mr Dog (un chien), il devra braver de funestes tombeaux, faire face à un appareil volant de l’ère victorienne et combattre des démons venus d’autres dimensions. Vous trouverez aussi de nouveaux récits, entièrement inédits en VF et en couleurs, tout aussi déjantés que L’Homme à la tête de vis.

     

    Avis par Jake :

    Alors « déjantées » oui… Mais assez perturbantes également. On ne comprend pas tout, et franchement on n’a pas vraiment le temps de comprendre. C’est très frustrant. Je sais que nous avons un maître aux commandes, puisque Mike Mignola a énormément travaillé sur Hellboy, que j’aime beaucoup. Et effectivement, on retrouve de grandes similitudes au niveau du coup de crayon, toujours très sombre. Avec des protagonistes aux physiques exagérés et assez originaux. Des décors très noirs et souvent simplistes. Côté trame, c’est le même type d’humour un peu noir. Mais les histoires sont beaucoup trop courtes. On ne s’attache à personne, et parfois on ne comprend pas la finalité… Dommage, une BD qui m’est passée à côté !

    Lien direct : Editions Delcourt 


    votre commentaire
  • Nains - Tome 11 Torun de la forge - Jarry & Goux

     

    Résumé :

    Fuyant la vengeance d’un maître du Talion, la famille de Torun s’est exilée à l’autre bout du monde. Le jeune nain se retrouve alors sans mentor pour lui enseigner l’art de la forge. Le prêtre du village se propose de le prendre comme disciple afin qu’il puisse lui succéder. La mort dans l’âme, il s’apprête à accepter quand sa route croise celle d’un ermite à moitié fou, un nain vivant comme une bête au fin fond des bois...

     

    Avis par Jake :

    Wahou ! J’ai adoré ce tome ! Les Nains nous réservent très souvent de magistrales surprises et c’est le cas ici ! Evidemment, on ne peut que se prendre d’affection pour le jeune Torun qui est foncièrement bon. Il tient à prendre soin de sa famille, de ses amis, mais il ne veut surtout pas faire honte à son sang. Sa rencontre avec « l’hermite » est déterminante, mais ce qui m’a le plus touché, c’est son amitié avec le jeune Hum. L’évolution de cette relation est assez marquante dans le volume… Evidemment, le personnage incontournable que l’on avait croisé dans un numéro précédent (pas de spoiler ^^) est absolument énorme ! On est ravi de le retrouver ! En fait, il y a tout dans ce tome : le côté très champêtre de l’univers des Nains façon Contée du Seigneur des anneaux, mais également le côté forgeur et les nombreux combats marquants. Les graphismes sont magnifiques : c’est tour à tour lumineux ou sombre, selon l’ambiance. L’histoire autant que les dessins sont un succès !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Trolls de Troy - Tome 23 Art brut - Arleston & Mourier

     

    Résumé :

    Le khalife Hopéïdemerfeil règne sur la cité d’Hogdad, joyau du Delpont, mais la ville nouvelle manque de renommée. Pour lui offrir le rayonnement qu’elle mérite, le khalife organise une exposition universelle et un concours de peinture ouvert à tous et dont le premier prix est la main de la Princesse Petypoï. Elle en choisit le thème : « Peindre un troll ». Or ils n’ont pas envie d’être peints…

     

    Avis par Jake :

    Nous retrouvons notre bande de Trolls préférés pour de nouvelles aventures. Et nous attaquons un genre auquel ils ne comprennent absolument rien : l’art ! Alors oui, c’est un nouveau volume en one shot et on regrette un peu les sagas plus longues comme la toute première de cette série… Mais on passe malgré tout un très bon moment ! Il faut dire que les références culturelles sont légions et on se marre beaucoup ! Ce n’est pas à chaque fois, mais ici c’est vraiment tous les personnages du village Troll qui participe à l’intrigue. C’est quelque chose de plus global. J’adore évidemment quand Waha dévoile ses pouvoirs, et c’est le cas ici… Côté graphisme, ce tome est magnifique ! C’est clair et très coloré ! Il y a énormément de détails à qui prête attention à tout le décor de l’univers Troll. Les couleurs sont magnifiques ! Encore une réussite !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Orcs & gobelins - Tome 04 Sa'ar - Jarry & Vukic & Deplano

     

    Résumé :

    Sa’ar n’est jamais sorti de sa mangrove et ne connaît rien des terres qui s’étendent au-delà l’estuaire. Jusqu’au jour où un seigneur Orc réduit son clan en esclavage. Privé de tout espoir, le gobelin découvre un monde où seuls les forts survivent. Il fait alors le serment de devenir le maître de la cité des Sang-mêlés, un ramassis de voleurs, d’assassins et de bâtards... Même si pour cela il doit devenir le pire d’entre eux !

     

    Avis par Jake :

    Habituellement, les ouvrages de cette collection sont bien plus légers que leurs confrères de Nains et d’Elfes… Pourtant, l’intensité de celui-ci les égalait sans peine. Alors évidemment, nous ne retrouvons pas l’humour exceptionnel découvert dans le premier tome d’Orcs & Gobelins, mais nous avons en contre partie une trame assez géniale ! On suit l’évolution de Sa’ar durant toute sa vie. C’est incroyable de pouvoir le voir changer, grandir, murir, et devenir plus dur que ce qu’il a jadis été… Toute l’histoire reste malgré tout très dramatique, même si le succès est au rendez-vous pour Sa’ar sur le plan professionnel (si on peut dire ^^). C’est un opus assez sombre. Mais c’est passionnant ! Les dessins sont magnifiques, ils suivent parfaitement l’ambiance glauque donnée par la ville dans laquelle la majorité de l’intrigue se déroule. Bref : un succès !

    Lien direct : Editions Soleil 


    votre commentaire
  • Walking dead - Tome 30 Nouvel ordre mondial ! - Kirkman & Adlard & Gaudiano & Rathburn

     

    Résumé :

    Après les derniers événements qui ont plongé Alexandria et ses habitants en plein désarroi, Rick, Dwight, Eugene et Negan ont tous quelque chose à prouver. Ce qui les attend, ce sont de nouveaux amis, de nouveaux ennemis et de nouvelles menaces, c’est à dire – pour résumer – un tout nouveau monde. Et ce nouveau monde recèle bien plus que cela, s’érigeant carrément en nouvel ordre mondial. Est-ce que les survivants d’Alexandria sont prêts à l’accepter ?

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ce volume ! C’est toujours un moment très excitant lorsque nos héros découvrent une nouvelle forme de civilisation, car c’est l’occasion de rencontrer quelque chose de différent et d’évaluer comme une timeline parallèle. Une tribu qui a eu un mode de fonctionnement différent et donc une façon d’évoluer étrangère. C’est évidemment la taille de cette civilisation qui surprend et qui pousse à s’interroger sur ce qui va se produire par la suite, si les deux groupes venaient à devoir s’affronter ! Ce qui m’a le plus comblé dans ce numéro, c’était la rencontre de Michonne avec la personne issue de son passé (vous avez vu, pas de spoilers ^^) ! C’est terriblement touchant et émouvant. C’est un des protagonistes les plus appréciés et les plus originaux. Elle a eu une aventure vraiment singulière, et sa réaction vis-à-vis du mode de fonctionnement social de la nouvelle société de la « gouverneuse » risque d’être intéressante. Les graphismes ne dévient pas de leur superbe qualité ! J’adore…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Les reines de sang - Catherine de Medicis (1/3) - Delalande & Mogavino & Gomez & Rio

     

    Résumé :

    6 mai 1527, les Lansquenets font le siège de Rome. Non loin de là, sur la colline adjacente, Charles III de Bourbon attend le moment propice pour lancer ses forces dans l’attaque. C’est le point d’orgue d’une croisade antipapiste. Les gardes suisses font tout leur possible pour mettre le pape Clément VII à l’abri. Mais le très saint père est rattrapé par les assaillants. La petite duchessina Catherine assiste à l’horrezur. Une partie de ses proches est assassinée. Elle-même réchappe de peu à la mort et ne doit son salut qu’à une opération de secours désespérée organisée par les partisans de sa famille… Elle s’abrite directement à Rome, sous la protection du Papa, pour y recevoir la plus parfaite éducation humaniste, avant d’être envoyée dans la plus prodigieuse cour du monde… celle de France !

     

    Avis par Jake :

    Une fois n’est pas coutume : cet album traitant d’histoire m’a beaucoup plu ! Tout d’abord, les graphismes sont vraiment très réussis. Ils parviennent à mettre en avant une époque largement révolue et pourtant à conserver une touche résolument moderne avec des dessins clairs et précis. La conservation de couleurs très sobres parvient à donner vie à la période de l’Histoire dépeinte. Côté scénario, évidemment le thème du début est particulièrement dur, mais cela permet de se prendre d’affection pour la jeune Catherine ! Et une fois que le lecteur a son héroïne, il suit bien volontiers la trame à mesure qu’elle est déroulée avec la jeunesse du personnage. C’est donc bien agréable et les nombreux rebondissements de l’histoire nous encouragent à découvrir la suite de cette trilogie !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Les trois Julia 1-3 La princesse de la poussière - Blengino & Sarchione & Georges

     

    Résumé :

    218 après J.-C. Après avoir comploté pour faire assassiner Caracalla, l’ancien préfet Macrin, devenu empereur de Rome, fait exiler en Syrie Julia Maesa, la tante du souverain déchu. De là, cette dernière commence à comploter pour reprendre la place qu’elle estime être la sienne. L’outil principal de sa vengeance : son neveu Varius Avitus Bassianus, adepte du culte de la Pierre noire, qu’elle entend bien faire sacrer Empereur de Rome...

     

    Avis par Jake :

    Premier tome d’une trilogie, ce volume nous plonge dans le passé… et m’y a complètement perdu. Impossible de me fixer sur des protagonistes, ils sont trop nombreux. Quant à la situation géopolitique de l’époque, elle est trop complexe pour moi. De ce fait, impossible de s’attacher à un personnage (pour peu qu’il y en ait un sympathique dans l’histoire ^^). Assez violent et sanglant, à cette partie là on pouvait s’attendre au vu de la période historique choisie ! Les graphismes sont bons, assez précis et bien coloriés. Les traits sont durs, mais là encore, vus les caractères désagréables des protagonistes, c’était couru d’avance ! ;-P Pas trop mon genre de BD…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Et puis Colette - Henrionnet & Mathou

     

    Résumé :

    Anouk, trentenaire parisienne enfermée dans la routine, vient d’apprendre le décès de sa soeur. Pire, celle-ci l’a désignée tutrice de Colette, 7 ans, ceinture noire de maturité et de mélancolie. Alors que la jeune femme craint de se faire dévorer par cette responsabilité imprévue, la petite fille va bousculer toutes ses certitudes. Saura-t-elle être à la hauteur de cette nouvelle relation ?

     

    Avis par Jake :

    Une très jolie histoire, assez émouvante. On regrette qu’elle ne dure pas un poil plus longtemps ou que les graphismes ne soient pas un peu plus authentiques. Car au niveau de la trame, on est sur du dramatique, mais quelque chose de beau et touchant, un vrai « Lifetime movie » ^^ ! Les dessins font très légers, peut-être un poil trop par moment. Car l’histoire est plutôt réservée à des adultes alors que le style graphique parlerait (à mon sens, toujours) davantage à des enfants… Anouk est très honnête, ce qui parfois pourrait laisser penser qu’elle est égoïste. Pourtant, c’est une vie qu’elle n’a vraiment pas demandée, alors dans quelle mesure doit on se « sacrifier » pour la famille ? Colette, elle, est incroyablement mature et donc foncièrement agréable et positive. Mais on sent qu’elle veut s’accrocher, et quoi de plus normal pour une enfant de 7 ans qui vient de perdre sa maman ? Bref, une très belle histoire qui m’a mis la larme à l’œil…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Un automne à Beyrouth - Lisa Mandel

     

    Résumé :

    De la trivialité des salles de gym ou des soirées de l’upper-class libanaise aux problématiques de la condition féminine, du harcèlement sexuel ou encore des tensions religieuses, Lisa Mandel réussit l’habile tour de force de nous dessiner un Liban aux multiples facettes. Le dénominateur commun de ces notes ? L’humour, évidemment.

                                   

    Avis par Jake :

    N’ayant aucune culture générale, en particulier lorsque cela commence à traiter de géopolitique, il était absolument hors de question que je m’aventure dans un ouvrage traitant d’un des pays ayant une des histoires religio-culturo-politico-etc… les plus complexes ! Mais c’était sans compter la femme de mon oncle et son incroyable houmous ! (parce qu’elle vit là-bas, hein, si vous n’avez pas suivi…). Donc why not ? Et alors effectivement ça fait peur car tout est incroyablement complexe ! Mais honnêtement j’ai appris plein de choses, et j’ai adoré le faire avec le ton léger et complice de Lisa Mandel ! On sent qu’elle maîtrise le sujet et c’est chouette de le découvrir en sa présence. Evidemment ce n’est pas mortellement drôle (faut voir, ils n’ont pas la vie rose tous les jours quand-même…), mais c’est dit de manière à faire sourire. Les dessins sont simples, un genre qui se prête à ce genre d’ouvrage sans fioriture… A découvrir si le sujet vous intéresse !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Polaris ou la nuit de Circé - Vehlmann & De Bonneval

     

    Résumé :

    Jeanne sépare soigneusement sa vie de flic et ses activités libertines nocturnes. Mais cette frontière vole en éclats quand elle va devoir enquêter sur le meurtre d’une jeune femme impliquant Circé, un cercle mystérieux cherchant à réinventer l’art érotique grâce à d’étonnants jeux sous contraintes, comme l’Oulipo le fit jadis avec la littérature.

     

    Avis par Jake :

    Très perturbant. A la croisée entre un ouvrage érotique et une affaire policière… C’est assez intéressant, mais j’avoue que par moments on se perd un peu. Il est question d’art, de libertés sexuelles, de critique de la société. Et évidemment de meurtre. C’est très original, on ne peut pas retirer cela à cette BD ! J’avoue que ce n’est pas mon type habituel de lecture, mais une fois dedans on a très envie de savoir ce qui va se produire. Finalement le suspense est bel et bien présent. Au niveau graphique, le noir et blanc fonctionne très bien pour cette œuvre. Le coup de crayon est également original, et cela ressort notamment au niveau des visages parfois un peu durs. Mais il y a un sacré travail, autant sur les protagonistes que sur les décors…

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Medley - RaphaëlB.

     

    Résumé :

    Medley  décortique l’univers de la musique, qu’elle soit classique ou contemporaine, traque l’art de la posture et de l’imposture, l’art de composer comme l’art de critiquer. Beethoven était-il vraiment sourd ? Les DJ sont-ils des musiciens comme les autres ? Devient-on critique par vocation ? Les disquaires sont-ils tous sympas ? Autant de mythes déboulonnés de strip en strip. Pas de jaloux, tous les genres y passent. À l’heure où, des écouteurs dans nos oreilles, la musique nous accompagne dans nos moindres déplacements, Medley  en rit en 4 temps, enfin en 4 cases.

     

    Avis par Jake :

    Hilarant ! J’ai passé un super moment à rire à gorge déployée ou simplement à sourire devant ce petit album génialissime ! On rigole du début à la fin. L’humour est classique, décalé ou parfaitement irrévérencieux… et ça marche ! Tous les thèmes sont abordés à partir du moment où ils touchent de près ou de (très ?) loin à la musique. Le format est idéal pour être lu d’une traite ou complètement segmenté dès que vous avez deux minutes pour vous. On s’échappe, on rit et ça fait du bien ! Les graphismes sont simples, mais colorés et précis (particulièrement pour un format comme celui-ci, habituellement plus brouillon). Ca colle parfaitement. C’est un cadeau top pour les autres, ou simplement pour soi à lire et relire !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Ma vie d'artiste - Mademoiselle Caroline

     

    Résumé :

    Comment embrasser une carrière artistique ? Comment parvenir à se faire une place ? Ces questions, mademoiselle Caroline se les est posées en son temps. Son cas est exemplaire… et elle nous le raconte si bien ! Tout a commencé par la découverte du carton a dessin de Marie-Thérèse, la tante de la petite Caroline. Le dessin devient alors son passe-temps favori. Plus tard, elle ne doit pas ménager ses efforts pour persuader sa famille de la laisser s’engager dans des études artistiques. Et une fois le diplôme de l’école Penninghen obtenu, le plus dur est de se faire une place dans le milieu professionnel…

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ! Le ton est résolument positif, et tout est conté avec beaucoup d’humour. Pourtant, on sent que le contenu en lui-même ne pourrait être plus honnête. C’est très intéressant car on a vraiment les réponses aux questions que l’on pourrait se poser, et ce par tous les aspects. L’auteure nous parle d’aspiration, d’études, de réalités financières (combien ça coûte, et combien ça rapporte), des aspects très positifs et très durs de la vie d’artiste… Et la façon de concilier ça (plus ou moins bien) avec une vie de famille. C’est vraiment bien mené ! Les graphismes sont très divers. La première partie en noir et blanc m’a vraiment ennuyé, même si j’ai conscience que c’est un style évident pour passer d’une période révolue, d’une naissance de l’art (blablabla ^^)… Néanmoins c’était assez lourd, et ce n’était porté à mon sens que par la trame captivante. Le reste me plait beaucoup, et ce malgré des revirements de styles très agréables. Bref, j’ai adoré ! ^^

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire
  • Chroniques de l'île perdue - Clément & Montel

     

    Résumé :

    Sacha et Charlie, deux jeunes frères, font une croisière avec leurs parents. Soudain, une terrible tempête éclate : leur bateau sombre et tous deux échouent séparément sur de mystérieux rivages… À la recherche de son petit frère, Sacha va devoir lutter contre d’étranges entités malveillantes, tandis que Charlie fera la rencontre d’une jeune fille qui le protégera contre une force inconnue. Au gré de leurs aventures, tous vont croiser une faune fantasmagorique : les Doudous, peuple de peluches – originellement bienveillant – torturé et violent ; les Akupunkts, troncs d’arbres anthropomorphiques ; les Loups-cauchemars ; ou encore, les Moaïs, sages qui tiennent des discours apparemment sans queue ni tête. L’île, composée de six environnements distincts, semble être vivante et se nourrir des frayeurs et des angoisses des naufragés...

     

    Avis par Jake :

    J’ai été immédiatement conquis par la superbe couverture de cet ouvrage ! Mais comme cela a pu être le cas avec mes précédentes lectures, je me méfie maintenant énormément de la collection Métamorphose des éditions Soleil ! Et effectivement, on se retrouve dans une œuvre où le côté psychologique est excessivement mis en avant, façon Vanilla sky. Ne vous méprenez donc pas malgré la couverture, cela n’est pas un album pour enfants ! ^^ Les thèmes sont très durs. On parle d’espoirs, de peurs, de famille, d’abandon et de beaucoup d’autres idées plus abstraites. C’est traité de manière assez dur et il y a une large place faîte à l’interprétation de chacun (notamment à la fin… personnellement je préfère les issues plus fermées). Les dessins sont très beaux, mais semblent sortis de rêves. C’est beaucoup en pastel, avec peu de lignes définies pour délimiter les décors. On sent que l’on se trouve dans une atmosphère onirique…

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Bolchoi arena - Tome 01 Caelum incognito - Boulet & Aseyn

     

    Résumé :

    Dans un futur proche, le Bolchoi, réseau mondial de réalité virtuelle, a remplacé Internet et pris le dessus sur le monde réel. Réplique parfaite de notre univers, il a relancé l’exploration spatiale car c’est aussi un immense simulateur pour les technologies futures. Marje, étudiante en astrophysique, va y faire ses premiers pas, guidée par son amie Dana, et découvrir les limites du Bolchoi et du réel…

     

    Avis par Jake :

    J’adore ! Si les graphismes sont sympathiques et originaux. C’est le scénario qui m’a conquis en un rien de temps. Côté dessin, ce sont des couleurs extrêmement pâles qui perturbent un petit peu au départ, et un coup de crayon assez léger qui manque parfois cruellement de décors (surtout aux vues des endroits incroyables où se déroulent certaines scènes). Côté trame, c’est là que le coup de cœur s’établit… On est dans une science-fiction qui n’est pas si éloignée de notre époque, ce qui la rend criante de vérité. Les protagonistes sont assez bien conçus, ils peuvent ressembler à des gens que nous connaissons. Un statut de jeunes étudiants, qui découvrent le monde et évaluent ce qu’ils veulent y faire… La réalité que les personnages découvrent à travers le Bolchoi est captivante, et pour le coup il a une valeur économique bien réelle. C’est à se demander comment les personnages daignent bien en sortir pour regagner la vie réelle et classique… C’est un des thèmes abordés d’ailleurs et une bien jolie satire de la société et de ses technologies. Bref, j’ai très envie de découvrir la suite !

    Lien direct : Editions Delcourt


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique