• Igai - Tome 06 - Tsukasa Saimura

     

    Résumé :

    Malgré la trêve négociée entre les deux factions, les humains ont tué des infectés. En découvrant ce fait, les trois membres du club de basket décident de réunir des armes sans rien dire à Akira… Furuchi, de son côté, est relâché de sa détention. Mais ce geste fait partie du plan de Hojo… inconscient ce fait, Akira et ses camarades fêtent de retour de Furuchi, mais alors que les trois heures promises sont terminées… Akira est témoin d'une scène qu'il était à mille lieues d'imaginer…

     

    Avis par Jake :

    Depuis le début, j’aime l’originalité et le côté un peu trash de ce shonen horrifique. L’aspect humain / zombie est très intéressant, et la façon dont chaque protagoniste réagit une fois transformé est assez bien conçue. Malheureusement, à défaut de réussir à se renouveler, la trame commence à tourner en rond avec un nombre de personnages très important, alors qu’ils sont peu à pouvoir sortir véritablement du lot… On est toujours coincé dans le lycée, ce qui limite également beaucoup le développement de l’intrigue. On a plus l’impression d’avoir affaire à une battle royale qu’à un scénario de fin de monde avec levée des zombies… Les graphismes servent l’horrifique et fonctionnent toujours bien malgré un manque de détails sur les décors…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Red dragon - Tome 03 - Masahiro Ikeno

     

    Résumé :

    Xiang Liang, désormais à la tête des forces rebelles, s’élance à l’assaut de la capitale du royaume de Qin, avec à ses côtés son neveu et ses nouveaux partenaires Liu Bang et Lu Wan. Chez les Qin, Zhao Gao mène une politique de terreur et élimine les uns après les autres tous ceux qui osent s’opposer à lui. Il nomme même Zhang Han, son petit protégé, général en chef de l’expédition punitive à venir ! La bataille qui va opposer la coalition rebelle aux Qin, et qui décidera du sort de la Chine, va enfin prendre place !

     

    Avis par Jake :

    Ce troisième volume casse un peu le rythme effréné de ce shonen. Si les combats ne s’arrêtaient pas jusque là, on a un élément important sur le champ de bataille qui permet d’explorer une nouvelle dimension. La mort d’un protagoniste relativement important (étant donné le jeune âge de ce manga) et qui touche de nombreux personnages, permet d’évoquer leurs sentiments. Evidemment, cela sert aussi l’intrigue politique… Et c’est l’aspect du shonen qui me plait le moins. Les aspects militaires et historiques sont également très prononcés ici… Heureusement, le tout est servi avec des graphismes superbes et très dynamiques. C’est un genre qui ressemble beaucoup au style de Hiromu Arakawa, à qui l’on doit le grand Fullmetal alchemist et Hero tales

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Yûna de la pension Yuragi - Tome 01 - Tadahiro Miura

     

    Résumé :

    Depuis qu’il est petit, Kogarashi est un garçon qui a tendance à se faire facilement posséder par les esprits. C’est ainsi qu’il a développé ses talents psychiques afin d’être capable de les exorciser à coups de poing !  Sans le sou, il tombe heureusement sur un bon plan : s’il est capable de débarrasser la pension Yuragi du fantôme qui la hante, il pourra y loger gratuitement à vie ! Mais le fantôme se révèle être une fille trop mignonne et plutôt innocente à laquelle il va rapidement s’attacher… même si elle lui apporte beaucoup de problèmes !

     

    Avis par Jake :

    Ce manga m’a beaucoup fait penser à Monster musume, sorti il y a peu, sauf que les « monstres » sont ici remplacés par des esprits ! On a beau être dans un shonen, il y a le côté shojo qui ressort énormément grâce aux relations entre les deux personnages principaux qui commencent immédiatement à se tourner autour… Mais on a aussi une touche de seinen, à travers l’aspect érotique de l’ouvrage, qui ne cesse de mettre en scènes des moments où les esprits (tous féminins ^^) se retrouvent dans leur plus simple appareil ! Le côté mythologique est assez sympa. Evidemment, on craint un peu la redondance, mais peut-être que le mangaka trouvera un fil conducteur un peu plus important… Côté dessin, c’est réussi. C’est assez simple et moderne, avec des filles à très fortes poitrines et des traits plutôt arrondis et des décors simples… Un manga très léger à la bonne ambiance !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Tinta run - Tome 01 - Christophe Cointault

     

    Résumé :

    Premiers jours de pâtisserie pour Arty. La loi de Phinéa exige d’apprendre un vrai métier pour devenir un bon citoyen. Seulement, à 16 ans, le garçon rêve à quelque chose de plus grand. Face à son maître tyrannique, d’étranges et puissantes capacités se font jour. Arty serait-il l’héritier de la Tinta, cette énergie magique qui régit toute loi sur Phinéa ? Pour percer le secret de ses pouvoirs, le jeune homme devra s’embarquer dans une course éperdue pour sa liberté, affronter de courageux habitants qui n’attaquent qu’en groupe, cavaler sans aucun slip de rechange, s’acoquiner avec une fontaine et réussir à esquiver sa mère. Deviendra-t-il l’un de ces mythiques Tinters qui font la loi ?

     

    Avis par Jake :

    Les Français sont rarement prêts à sortir des mangas, et lorsque c’est le cas, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous… Ici, c’est pourtant le cas, et tous les codes du shonen aventurier sont bien présents ! Que ce soit les personnages au caractère bien trempé ou le côté magique, l’aventure aux quatre coins du monde ou les méchants à combattre… tout est là ! On s’attache et surtout, on a envie d’en découvrir plus, de connaître le cheminement et l’apprentissage du héros. On veut connaître cette mythologie et comprendre les réactions de son père, et les liens avec la Tinta… Bref, on devient très vite accro ! Côté graphique, c’est également un succès ! Evidemment, il y a une touche occidentale plus présente, il n’empêche que les dessins n’ont franchement rien à envier à un Toriko ou un One piece ! Bref, vous l’aurez compris : il s’agit là d’un shonen à suivre absolument si vous êtes fan de ce genre de mangas !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Fairy tail illustrations 2 - Harvest - Hiro Mashima

     

    Résumé :

    Le 2e  artbook de Fairy Tail. Près d’une centaine d’images couleur  pour la plupart inédites en France. Inclus également : une interview de Hiro Mashima.

     

    Avis par Jake :

    Un superbe artbook qui comblera tous les fans ! Chaque page pourrait constituer un poster sublime de ce manga exceptionnel ! Le format est très généreux (il dépasse le A4), le papier est de qualité et les couleurs sont magnifiques. Les dessins sont très beaux et abordent tous les genres, dans le sens où on peut suivre des portraits, des moments en groupes ou en duo. Il y a même, cerise sur le gâteau, un cross over génial avec Rave ! Bref, un incontournable pour tous les fans qui se respectent ! ^^

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Fairy tail S - Tome 01 - Hiro Mashima

     

    Résumé :

    Pourquoi Happy est-il toujours heureux ? Que se passe-t-il lorsqu’une moitié de la guilde peut utiliser l’autre moitié comme esclave pendant un jour ? Frosh parviendra-t-il à rentrer chez lui sans aide extérieure ? Le même jour peut-il signifier quelque chose de différent pour Jubia et Grey ? Comment Erza fait-elle payer quelqu’un qui usurpe le nom de sa guilde ? Natsu peut-il battre Mavis dans un duel visant à faire ressentir la chaleur à la fondatrice de la guilde ? Ichiya peut-il pourrir la vie de tout Fairy Tail avec son nouveau parfum ? Le Noël des fées peut-il se finir nu ? Que fait Lucy quand Natsu part en vacances ?

     

    Avis par Jake :

    Voilà un recueil de 9 histoires courtes qui répondront à toutes ces questions ! Ecrites et dessinées par le grand Hiro Mashima, elles nous replongent dans le côté le plus loufoque et sexy de Fairy Tail ! Il l’avoue lui-même, le tout est bien plus osé que le manga de base, avec notamment une nouvelle sur Noël borderline… mais bien marrante ! On rigole du début à la fin, et pour cause, le ton est tout aussi léger (plus même) que dans l’œuvre originale. Les graphismes sont souvent hilarants, toujours magnifiques. Les trames quant à elles sont pour le moins diversifié, et on passe de bons moments, que votre personnage préféré soit Grey, Jubia, Natsu, Happy, Lucy ou Erza (oui, c’est c’est un autre, vous êtes marron ! ^^). Bref, vivement le deuxième et dernier numéro de ce recueil !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Re:zero - Deuxième arc Une semaine au manoir - Tome 03 - Makoto Fugetsu & Tappei Nagatsuki & Shinichirou Otsuka

     

    Résumé :

    Après sa troisième mort réversible dans le manoir, Subaru parvient à trouver un moyen de survivre à la nuit en profitant de la protection de Béatrice. Mais c’est pour trouver une autre victime qu’il se lève, et il me fait à ses jours de lui-même pour tenter de sauver tout le monde, en plus de sa vie… Rapidement, les soupçons se portent sur les gens du village… Il faudra que Subaru mène rapidement l’enquête s’il souhaite mettre un terme aux boucles infernales…

     

    Avis par Jake :

    Le plus palpitant (et le plus généreux) des tomes de ce deuxième arc ! Il se passe des tonnes de choses passionnantes et l’histoire avance à grands pas ! On découvre Béatrice d’une autre manière et elle est incroyablement attachante ! Je l’ai adorée dans ce volume, et j’aimerais beaucoup que l’on ait davantage de la croiser par la suite… Plus qu’un numéro avant la fin de ce nouvel arc. S’il a démarré bien plus doucement que le premier arc, La semaine au manoir s’avère plus complexe, beaucoup moins linéaire et réserve certainement encore des surprises, car on ignore toujours les raisons qui poussent le coupable à cette malédiction… Les graphismes sont magnifiques, et lorsque Ram et Béatrice utilisent leurs pouvoirs l’une contre l’autre, cela rend particulièrement bien ! Bref, un sans faute pour ce volume ! C’est complexe, parce que j’ai autant envie de découvrir la fin de cette histoire, que de découvrir le début de la prochaine ! J’adore ce manga dynamique et original !

    Lien direct : Editions Ototo 


    votre commentaire
  • Grimoire of Zero - Tome 02 - Takashi Iwasaki & Kakeru Kobashiri

     

    Résumé :

    Zero est arrivée en ville avec son Bestial mercenaire et le jeune garçon sorcier qui en voulait à la tête du Bestial. Et c’est l’occasion pour la sorcière et son nouvel employé de se rapprocher, en particulier lorsqu’un autre Bestial qui prône l’avilissement des sorcières vient traîner trop près de Zero… Mais les trois protagonistes reprennent vite leur route, et dans leur recherche de Treize, ils tombent sur un village où tous les habitants ont été brûlés vifs, sans qu’il n’y ait une quelconque trace d’incendie en ces lieux…

     

    Avis par Jake :

    Il était évident que, puisque ce shonen ne compte que 6 tomes, l’intrigue avancerait vite… Et c’est le cas ! Même si on passe le temps nécessaire au rapprochement des protagonistes, on avance rapidement. Pour ma part, j’ai adoré la séance de douche du Bestial en ville. C’est très drôle et l’ambiance y est chaude et agréable. Ca m’a rappelé la connivence des personnages principaux de Spice & wolf… Ce qui est un sacré compliment ! Et puis l’aventure continue avec la rencontre d’un personnage emblématique : Treize, qui semble beaucoup plus sombre que ce à quoi je m’attendais… Zero et son Bestial sont très attachants, et on a envie de faire un bout de chemin avec eux ! Les graphismes sont assez merveilleux, et on souhaite voir davantage de créatures comme le mercenaire, car c’est là que le talent du mangaka ressort le plus ! Bref, en seulement deux volumes, Grimoire of Zero s’impose comme une réussite dans le milieu de la fantasy !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Black clover - Tome 02 - Yûki Tabata

     

    Résumé :

    Asta et ses amis parviennent finalement à battre l’agresseur du village de Sossi, mais plutôt que se faire capturer, ce dernier préfère se suicider ! Les membres de la compagnie du Taureau noir sont pourtant récompensés… Et très vite envoyés pour une autre mission : ils partent ainsi explorer un donjon à la demande de l’Empereur-Mage… Mais ils ne sont pas les seuls sur le coup puisque Yuno et ses compagnons de la compagnie de l’Aube d’or sont également de la partie… Là bas, les deux équipes seront confrontées à des mercenaires d’un autre pays, aux pouvoirs terrifiants…

     

    Avis par Jake :

    Absolument génial ! Je découvre à peine ce shonen, et j’en suis déjà accro ! Les personnages sont super, très différents les nus des autres. Le ton est bourré d’humour, mais l’aventure ne manque absolument pas. Les combats sont superbes, et les déploiements de pouvoirs sont légions et très originaux. Le côté fantastique est bien développé et propose une mythologie qui fait envie alors qu’elle ne fait que démarrer ! Les notions d’amitié et de compagnons sont très développées et donne une bonne idée de la mentalité des protagonistes. On ne perd pas de temps et l’action est omniprésente. Le mystère est également au rendez-vous… Et pour clore le tout, on nous propose des graphismes vraiment magnifiques ! Les dessins sont riches et précis, autant au niveau des batailles que des décors ! Je vous le dis… accro !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Grimoire of Zero - Tome 01 - Takashi Iwasaki & Kakeru Kobashiri

     

    Résumé :

    Les sorcières sont traquées et tuées. De leur côté les « Bestial », des créatures mi-homme mi bête sont pourchassés par les sorcières pour leur tête utilisée comme une offrande. Mais si la sorcellerie existe depuis longtemps, la magie, un procédé très novateur fait à peine son apparition via à un grimoire très courtisé… Zero est une sorcière qui va croiser la route d’un mercenaire Bestial qui a juré de chasser les sorcières… Pourtant, leur rencontre donnera quelque chose très nouveau !

     

    Avis par Jake :

    Voici la nouveauté de chez Ototo ! Commençons par les dessins… La couverture de ce premier volume n’est pas extraordinaire et annonce un style plutôt classique de la fantasy, avec des traits un peu angulaires et originaux pour les yeux du personnage principal. Mais au fil des pages, on découvre une application toute particulière pour les Bestial (oui, moi aussi j’ai envie de dire « Bestiaux », mais non !). Et eux sont méga classes et bourrés du charisme ! Au niveau de l’intrigue, j’ai bien aimé l’idée ! Les deux outcasts qui se retrouvent ensemble alors qu’ils sont censés se détester… Finalement, le Bestial est le plus humain des deux, néanmoins Zero a une honnêteté fraiche et presque enfantine ! L’alchimie est bonne, et le tout est teinté de magie ! A la fin de ce premier tome, où les bases sont établies avec brio, on regrette que la saga prenne fin en seulement 6 volumes. Néanmoins, c’est parfois le signe d’une qualité linéaire ! Croisons les doigts pour que ce shonen soit aussi bon du début à la fin ! A découvrir…

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Dan Machi la légende des Familias - Tome 03 - Fujino Omori & Kunieda

    Résumé :

    Bell a découvert que Hestia, sa déesse, avait un travail et lui assure qu’il peut se débrouiller seul ! Il a désormais suffisamment d’argent pour s’offrir une armure, et rencontre bientôt Lili, une porteuse qui se met à son service et lui permet d’augmenter son butin. Mais Hestia est jalouse de cette nouvelle venue, qui semble d’ailleurs cacher un gros secret qui pourrait être lié à sa propre Familia. Hestia perd ses moyens lorsque Bell l’invite finalement à un diner en tête à tête…

     

    Avis par Jake :

    Hyper agréable ! Ce sont des genres très différents qui se mêlent avec ce shonen ! Il y a un côté shojo très prononcé à travers la relation qui lie Bell et Hestia. Ils sont touchants : incapables de se dire réellement ce qu’ils ressentent, alors qu’ils prennent tellement soin l’un de l’autre. Il y a un côté seinen, avec les différentes castes, les Familias, et les divinités qui vivent au milieu des Humains, cela confère presque un caractère politique à l’intrigue. Et évidemment, il y a le côté shonen que l’on adore : les combats, les différentes créatures, et l’aspect jeu vidéo qui pousse Bell à descendre toujours plus loin dans le donjon afin de gagner sa vie. Les graphismes sont réussis, purement dans le style Ototo avec beaucoup de modernité et un jeu sur les contrastes de gris qui rappellent beaucoup les sagas SAO. Bref, un shonen qui annonce beaucoup de bonnes choses à venir !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Rinne - Tome 22 - Rumiko Takahashi

     

    Résumé :

    Mlle Anematsuri découvre que quelqu’un va dérober sa boule de vision, et que par la même que Renge s’apprête à subir une lourde déconvenue avec Kain… Puis Refuto et Raito embauche Rinne pour utiliser une faux argentée qui pourrait leur rapporter beaucoup, à condition que le shinigami l’utilise suffisamment… S’ensuit un judoka hanté par des marques sur son front et ses jambes qu’il ne parvient pas à expliquer… Enfin, Rinne est suspecté de vol à cause de la boule de vision de Mlle Anematsuri… Et Rinne semble puni car chacune des boulettes de riz à la viande qu’il tente de manger sont vides ! Puis nos amis sont tous plongés dans un monde de rêves qui ne fait pas l’unaninmité…

     

    Avis par Jake :

    J’adore vraiment Rinne, la dernière œuvre de la grande Rumiko Takahasi ! Ce qui fait indéniablement son succès, c’est la richesse de l’univers qu’elle a su créer au même titre qu’Inu-Yasha ou Ranma ½… On ne cesse de découvrir de nouveaux protagonistes de plein de natures différentes. Ce sont les relations entre tous ces personnages qui sont si agréables à suivre ! En outre, le ton est toujours léger : on suit une ligne conductrice, mais chaque chapitre nous raconte une nouvelle petite trame originale et captivante ! C’est incroyable de réaliser l’imagination débordante de la mangaka ! Pour ma part, j’adore également les graphismes de l’ouvrage : il y a une certaine simplicité mêlée de grâce à chacun des personnages ; et je trouve que l’humour omniprésent dans le manga ressort à travers chaque dessin ! Bref, c’est top !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • To love darkness - Tome 18 - Kentaro Yabuki & Saki Hasemi

     

    Résumé :

    La désastreuse déclaration d’amour de Rito n’est peutêtre pas un fiasco finalement. Momo apprend que Lala veut devenir l’épouse de son frère Rito. Ce dernier peut toutefois rester marié à Haruna. Momo a alors une révélation. Elle doit aider Rito à devenir un homme et pour cela il doit se constituer un harem digne du souverain de Deviluke !

     

    Avis par Jake :

    Bon évidemment, je découvre cette saga non seulement avec son tout dernier volume, mais c’est en plus le spin off de la série originale To love ! Pourtant, je peux dire immédiatement que ce n’est pas mon genre de manga. Il est classé dans les shonens, mais l’on dirait plutôt du shojo érotique. Toutes les occasions sont bonnes pour dénuder les personnages, mais cela perd beaucoup en sens (ne parlons même pas de la crédibilité ^^). Il y a de nombreux protagonistes, en particulier de sexe féminin (forcément, puisqu’il s’agit d’un harem), mais on ne comprend pas vraiment ce qu’elle trouve au héros… Côté graphisme, c’est la même chose : on jurerait avoir un shojo pur et dur sous les yeux, avec le minima côté décors, et des plastiques très androgynes pour les garçons, et des seins monstrueux chez les filles… Malgré ce dernier bon point (lol), je n’ai pas du tout accroché…

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Yamada kun & the 7 witches - Tome 16 - Miki Yoshikawa

     

    Résumé :

    Yamada se retrouve une nouvelle fois confronté au septième sorcier, Rui Takuma, mais ce dernier se joue de lui et ne lui donne pas plus d’informations. Les choses se compliquent lorsqu’Urara annonce à Yamada qu’elle aussi est ensorcelée et qu’elle est obligée de faire un break avec lui. Les membres du conseil des élèves se plongent dans les archives officielles du lycée qui remontent à 100 ans et découvrent plusieurs informations intéressantes. Il devient bientôt évident que quelqu’un en a directement après le conseil et parvient à envouter les gens grâce à un simple contact physique ! Il est temps pour Yamada et ses amis de réagir avant que leurs opposants ne prennent complètement le pouvoir dans le lycée !

     

    Avis par Jake :

    Un nouvel opus où de nombreux événements se suivent ! Evidemment, au niveau de la trame principale puisque le conseil découvre l’identité de son adversaire direct. On a du mal à imaginer comment Yamada parviendra à défaire le pouvoir terrible de son opposant. Mais ce sont également les trames personnelles qui avances beaucoup (et j’adore ce côté-là, évidemment !). Un coup très dur avec le break d’Urara et Yamada, mais ce dernier semble bien cacher ce qu’il ressent… Nene en profite en revanche pour avoir une discussion à cœur ouvert avec Yamada, et il le prend très bien. C’est assez étrange de le voir accepter aussi facilement qu’il puisse – peut-être – un jour passer outre l’absence d’Urara… On aimerait accélérer le temps (plutôt que de voir des retours dans le passé lol) afin de savoir comment tout va se dérouler ! La contre-attaque s’annonce imminente ! Vivement la suite…

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Blue exorcist - Tome 19 - Kazue Kato

     

    Résumé :

    Assisté par Ryûji, Lightning a découvert de sombres secrets concernant la mystérieuse « section 13 » et la création d’un curieux « élixir ». Bien décidé à lui tirer les vers du nez, Lightning déboule alors chez Méphisto. Mais ce dernier, loin d’être inquiété par les menaces de l’Arch Knight, se contente de lui indiquer l’emplacement d’un lieu secret qui renfermerait bien des réponses…

     

    Avis par Jake :

    Plus je lis ce manga, et plus je comprends pour quelles raisons je me suis lancé dedans ! J’adore la notion de pouvoir surfer sur les relations entre les personnages, avec beaucoup de légèreté ; et passer sur une trame bien plus complexe et grave… En cela, ce shonen me rappelle beaucoup Soul eater, et c’est un sacré compliment ! Ce volume est riche en révélations à mesure que l’on découvre le laboratoire secret de la section 13 et les plans des principaux démons. On se dirige vers ce qui est la trame principale avec Satan, évidemment… Cela permet des flashbacks qui nous ramènent aux origines du manga… Avec son petit côté dark, Blue exorcist a vraiment des atouts pour convaincre ses lecteurs. Je ne saurais dire si c’est le nombre de protagonistes important, l’intrigue qui est bien conçue, ou les superbes dessins qui me plaisent le plus ! Les coups de crayon sont précis, les personnages charismatiques et les plans de vue très divers. Bref, on comprend le petit succès de l’œuvre !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Fairy girls - Tome 04 - Hiro Mashima & Boku

     

    Résumé :

    Alors que les Fairy girls sont interviewées et prises en photos par une reporter freelance, cette dernière leur confie qu’une entreprise tente par des moyens peu scrupuleux de prendre le contrôle de toutes les entreprises de Fiore. Alertée lorsque la journaliste est en danger, les filles de Fairy tail n’hésiteront pas à intervenir. Puis Wendy est missionnée comme magicienne de l’amour pour aider un jeune garçon de son âge à déclarer sa flamme à une fille… Les filles assisteront ensuite à un concert par comme les autres, menacé par des bombes sur le point d’exploser… Enfin, alors que toutes ses amies tombent malades, Lucy réalise l’affection qu’elles se portent toutes les unes pour les autres en prenant soin d’elles…

     

    Avis par Jake :

    Voilà la fin de la parenthèse sur celles qui ont été renommées les Fairy girls, et j’ai beaucoup apprécié ce dernier volet très léger et agréable. C’était d’ailleurs le cas pour toute la saga : on a besoin de s’écarter de Fairy tail pour les considérer différemment et tomber sur quelque chose qui ressemblerait presque à un shojo… Certains passages sont très fleur bleue, d’autres carrément érotiques, et certains mettent en œuvre des combats plutôt chouettes, notamment avec le chapitre sur les bombes menaçant le concert. Bref, il y en a pour tous les goûts, avec pas mal de clins d’œil, à partir du moment où justement on détache ce spin off de l’œuvre originale. Idem pour les graphismes qui permettent de faire une scission nette puisqu’ils sont moins précis, volontairement moins réalistes afin de ne pas se prendre la tête ! Un genre très différent pour les Fairy girls !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Fûka - Tome 05 - Kouji Seo

     

    Résumé :

    Fûka est décédée. Cela plonge tous ses amis dans des situations terribles. C’est Yû qui en souffre le plus en ne sortant plus de chez lui pendant un mois. Le groupe a explosé. Mais finalement, Yû reçoit comme un signe après qu’un fameux guitariste est venu récupérer sa basse. Dès lors, il n’a de cesse de faire de son mieux pour réunir ses anciens compagnons afin d’honorer pour toujours la mémoire de Fûka…

     

    Avis par Jake :

    Je n’en revenais pas tout du long ! Ce n’est pas possible d’avoir pris une telle décision scénaristique. Je veux dire, on ne peut pas décemment tuer le personnage éponyme, si ? Et bien si, exit la gentille Fûka fofolle ! Alors pour le coup, on ne l’avait pas vu venir, et on ne peut que respecter les cojones du mangaka. Le suspense est incroyable. Pourtant, on ne peut s’empêcher de penser que tout le reste du shonen sera teinté de cette tristesse : quoi que le groupe puisse accomplir, l’absence de Fûka sera toujours notable… On a très envie de connaître la suite. De comprendre dans quelle direction va partir l’intrigue et surtout comment va Yû va surmonter l’absence perpétuelle de Fûka. Les graphismes me plaisent beaucoup. Un petit côté shojo assumé avec un coup de crayon moderne et des dessins très classes ! A suivre…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Alice on border road - Tome 02 - Haro Asô & Takayoshi Kuroda

     

    Résumé :

    Alice et 11 autres personnes se sont retrouvés projetées dans un monde qui ressemble fort au leur, mais qui est inhabité et semble post apocalyptique. Tous sont munis d’une carte, qui semble revêtir une importance particulière. Si Alice essaie de garder la cohésion dans ce groupe hétéroclite, ce n’est pas le cas de tous, et elle a déjà réussi à trouver qui est le tueur des deux premières victimes… Pourtant, ce dernier n’est pas le plus dangereux, et l’animosité et la peur font vite monter la pression. Elle est telle que tout explose, et que le groupe ne manque pas de se diviser…

     

    Avis par Jake :

    Si on n’est pas sur une battle royale exactement, on s’en approche tout de même. J’ai adoré le concept ! Il y a un côté Lost très prononcé dans ce shonen ! Beaucoup de mystère avec la disparition de tout le monde, la présence de ces cartes énigmatiques. Chaque protagoniste a son histoire, tous sont différents et certains très contrastés. On ne sait absolument pas où on va, et on a très envie de le découvrir ! Le suspense est toujours présent et le lecteur est vraiment captivé. Si certains protagonistes ont immédiatement notre affection, comme Alice et son amie, certains nous révoltent et d’autres nous posent plus de problème d’un point de vue moral. Les dessins sont très réussis malgré des décors un peu simples (on ne le remarque pas tant que ça). Non seulement les deux premiers ouvrages donnent très envie de suivre la suite, mais ils nous poussent également à nous tourner vers l’œuvre initiale : Alice in borderland

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Seven deadly sins - Tome 24 - Nakaba Suzuki

     

    Résumé :

    Meliodas est revenu à la vie et ses retrouvailles avec Elizabeth sont très émouvantes ! Mais le Meliodas qui est de retour n’est pas exactement le même que celui qui est mort… et cela l’effraie beaucoup. Néanmoins, cela lui permet de se débarrasser aisément des deux démons qui s’en prenaient à Elizabeth. Enfin, il met le cap sur Liones afin d’aider les chevaliers à se battre contre Fraudrin et Graylord qui ont pris en otage les habitants du château et menacent de les transformer en monstres.

     

    Avis par Jake :

    Je commence à vraiment accrocher beaucoup avec Seven deadly sins, et cela est sans nul doute du à son action constante. Les personnages sot très nombreux, mais ils sont bien définis, avec des caractères et des pouvoirs propres. Cela permet de créer une mythologie énorme ! Les duels sont superbes, et les méchants sont aussi charismatiques que les gentils ! Les graphismes y sont pour beaucoup. Si je trouve que Meliodas ne paie pas de mine (en particulier pour un héros incroyable ^^) mais les autres sont vraiment très classes. Et les batailles sont impressionnantes. Les décors sont parfois un peu pauvres, mais les protagonistes sont parfaitement dessinés et leurs expressions également. Bref, c’est un shonen hyper agréable que l’on aimerait lire sans interruption du début à la fin !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Gantz G - Tome 02 - Hiroya Oku & Keita Iizuka

     

    Résumé :

    Les cinq filles, nouvelles dans le jeu, ont survécu à la première mission de Gantz. Le répit est de courte durée, car avant de se lancer dans la seconde mission, elles sont poussées par les deux vétérans du jeu à s’entraîner avec leurs combinaisons pour s’améliorer. Kei est la plus motivée d’entre toutes, bien décidée à utiliser les 100 points qu’elle compte gagner pour ramener Naiki à la vie plutôt que se libérer complètement du jeu. Mais les autres filles ne tardent pas à trouver leur propre motivation, même si cette dernière est d’une nature douteuse…

     

    Avis par Jake :

    Je suis raide dingue la saga originale et de ce spin off que j’ai découvert il y a très peu ! Le principe même du jeu est captivant quoi que terrible, même si on souhaiterait en savoir plus sur la « structure » (à défaut d’un meilleur terme) qu’est Gantz ! Les personnages sont tous très différents, et c’est très intéressant car on a tout un assortiment de sentiments et d’attachement différents envers eux. Et cela permet aussi (nettement plus gore ^^) d’avoir pas mal de chair à canon et de victimes… C’est très adulte par moment, et volontairement orienté sexe. Mais c’est loin d’être le seul thème, et cela passe donc plutôt bien. Les graphismes sont très modernes (façon btooom!), ça plait ou non. Pour ma part, j’aime bien dans ce cas là et cela colle au thème de science-fiction. Quant au suspense, lorsque l’on croit que cela devient linéaire, et bien on nous offre une scène comme la dernière de ce volume, qui nous laisse juste avec un « OMG » !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique