• Fûka - Tome 03 - Kouji Seo

     

    Résumé :

    Fûka a pris la décision de fonder un groupe, et elle a évidemment impliqué Yû qui se met à jouer de la basse. Les nouveaux membres sont également rapidement intégrés, et une ambiance plutôt familiale s’installe très vite… Néanmoins, Yû se met une pression incroyable, en particulier lorsqu’il s’aperçoit qu’il n’est toujours pas capable de gérer le solo d’une chanson. Pourtant, la date de leur premier concert approche à grands pas ! En parallèle, une photo de Koyuki et de Yû surgit sur les réseaux sociaux et met les fans de la chanteuse ainsi que Fûka dans tous leurs états ! Koyuki fait une révélation fracassante aux médias, ce qui n’arrange pas les choses…

     

    Avis par Jake :

    Le sentiment se confirme réellement concernant ce shonen ! Il est moderne et assez électrisant ! La touche Orange road me plait toujours autant, mais la qualité est encore supérieure à mon sens, car la situation évolue plus rapidement. Le seul véritable bémol à mon sens est le manque de réciprocité des sentiments de Koyuki pour Yû, car la jeune femme est vraiment adorable. Je trouve qu’il s’agit du protagoniste le plus attachant, et c’est rageant que Yû lui préfère Fûka… M’enfin, il faut que je me fasse une raison puisqu’il s’agit du personnage éponyme du manga ! ^^ Les tons résolument musicaux de l’œuvre sont très appréciés et rendent le tout très dynamique ! Les graphismes quant à eux sont vraiment top : c’est un mélange de genre mais le coup de crayon penche clairement plus vers le shojo. Le fait que justement, ce manga frôle avec les conventions du shojo et du shonen le rende addictif ! A suivre impérativement !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Pourquoi Seiya Todoïn, 16 ans, n'arrive pas à pécho ? - Tome 05 - Shuya Uchino & Kanta Mogi

     

    Résumé :

    Seiya n’a toujours pas réussi à se faire une petite copine, bien qu’il ne soit pas arrivé bien loin. Par hasard, il va tomber sur les dessins d’une de ses camarades de classe. Les tentatives de cette dernière de devenir mangaka vont l’entraîner à demander au jeune homme s’il veut bien lire et corriger les dessins de son manga. Progressivement, le duo se transforme en trio à mesure que Yoshié, d’abord réservée, va afficher ouvertement sa passion pour le manga que Seiya écrit et largement basé sur sa propre vie…

     

    Avis par Jake :

    J’avais beaucoup aimé le premier volume, car c’était complètement décalé. On a un protagoniste qui n’est pas foncièrement mauvais, il veut juste faire comme tout le monde et classer cette affaire délicate qu’est le passage à l’acte. Mais au fur et à mesure qu’il se prend des râteaux, on l’apprécie un peu moins, car ce n’est pas vraiment une histoire d’amour qu’il recherche, mais plutôt juste de pouvoir cocher la case « est sorti avec une fille ». Il donne l’impression de tomber amoureux de tout ce qui bouge (et porte une jupe). Les quiproquos sont légions, et on s’amuse donc tout de même, mais l’histoire donne l’impression de trainer un peu en longueur. Côté graphisme en revanche, c’est une totale réussite : les détails sont foisonnants, autant au niveau des personnages que des décors. Souhaitons tout de même que les choses se finissent bien pour lui !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Your name. - Tome 01 - Makoto Shinkai & Ranmaru Kotone

     

    Résumé :

    Mitsuha est une jeune lycéenne campagnarde qui n’apprécie plus vraiment sa vie isolée… Elle aimerait découvrir la ville, et si possible Tokyo… Son désir de changement la pousse à souhaiter devenir un garçon vivant à Tokyo… Durant un rêve, elle va se retrouver dans la peau de Taki, qui vit précisément cette vie-là… Sauf que ce n’est pas un rêve : certains jours, les deux jeunes étudiants vont se retrouver dans la peau l’un de l’autre. Comprenant ce qui se passe et souhaitant en profiter, ils apprennent à communiquer par messages laissés sur des cahiers ou des portables… Chacun peut vivre la vie dont il a rêvé…

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ! A priori, ce manga en trois volumes est l’adaptation d’un film d’animation… Sans l’avoir vu, je ne peux évidemment pas juger l’adaptation en elle-même… mais qu’est-ce que j’ai pu passer un bon moment ! Les personnages (et Mitsuha en particulier) sont particulièrement attachants ! C’est très agréable de les voir tester une autre vie, si différente, et d’observer ce qu’ils en font. Car évidemment, l’entourage des deux jeunes peut apprécier des évolutions de caractères. Le côté fantastique est aussi appréciable, notamment les dernières pages qui nous laissent carrément sur notre faim ! Le suspense est donc bien présent avec le mystère des échanges de corps en fond. Quant aux graphismes, ils sont vraiment réussis ! Les textes ne sont pas trop présents, nous laissant ainsi apprécier le coup de crayon très précis des personnages. C’est très simple, mais parfait, à l’image de cette somptueuse couverture !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Devil devised departure - Tome 02 - Shinsen Tokugawa

     

    Résumé :

    Trahi par son pays et son frère, qui a est désormais contrôlé par un démon, Julius a décidé d’anéantir Garlonia. Il peut compter sur Trick Star, le démon qui a pris possession de sa main et lui permet de se battre avec brio. Un vieux chevalier s’obstine à vouloir l’épauler dans sa quête, et les deux tissent finalement des liens… Mais bientôt, Julius se retrouve seul, et découvre qu’il n’est pas le seul à être devenu un devil devised ! Un combat intense commence entre les deux êtres, alors qu’un nouveau type de démons se prépare à déferler sur le pays…

     

    Avis par Jake :

    Deuxième volume de cette trilogie, et comme la saga est courte, la trame avance très vite. Comme dirait ma petite femme, cela à la qualité de ses défauts… ^^ Autrement dit : on ne s’ennuie pas, puisqu’il se passe toujours quelque chose et que les combats sont nombreux ; en revanche, forcément on s’attache un peu moins puisque le mangaka ne prend pas vraiment le temps de développer les liens entre les protagonistes ou même leur état d’esprit. Il n’y a pas vraiment de nuances, c’est assez manichéen. On trouve quand même le temps de bien aimer le vieux chevalier qui est assez marrant et cultive une relation peu traditionnelle avec Julius ! Il n’empêche que l’on passe un bon moment ; les graphismes sont très réussis et les démons sont bien réalisés. Les combats ont beaucoup de caractères, et les transformations sont classes. Rendez-vous fin Septembre pour la fin de ce shonen fantastique !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • To your eternity - Tome 02 - Yoshitoki Oima

     

    Résumé :

    March, la petite fille du peuple de Ninanna choisie pour servir de sacrifice au Dieu ours, a renommé l’être immortel : Imm. Ce dernier a repris sa forme de loup pour sauver March, et tous les deux sont conduits par Palona dans une plus grande ville. Mais bientôt, ils sont faits prisonniers et devront faire leur possible pour s’enfuir. Durant tout ce temps, Imm apprend au fur et à mesure des expériences. La petite March lui apprend tout ce qu’elle sait, afin qu’il puisse communiquer avec elles…

     

    Avis par Jake :

    On se dit que le tempo ralentit, à mesure qu’Imm devient plus « humain », qu’il commence à savoir parler, savoir partager ses expériences et ses émotions… Et bam ! On se prend une nouvelle claque émotionnelle avec un revirement de situation ! Mais dès lors on s’interroge : tous les protagonistes entrant en contact avec l’entité devront ils mourir à leur tour pour lui permettre d’évoluer ? Je ne voyais pas arriver aussi tôt non plus une explication (ou une ébauche d’explication ^^) sur la nature d’Imm, ainsi que son origine, et pourtant avec une belle prise de risque, le mangaka tente de construire la mythologie de science-fiction. Les graphismes quant à eux sont très réussis, comme le prouve d’ailleurs la couverture sobre mais classe de ce volume. Les sentiments transparaissent bien, et les décors sont souvent fournis. Un manga ovni à découvrir…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Tokyo ghoul : re - Tome 08 - Sui Ishida

     

    Résumé :

    Pour résister à la montée en puissance de goules qui se structurent en groupes toujours plus organisés, le CCG lance le “projet Quinckes” afin de former des inspecteurs qui dépassent en efficacité le célèbre Kisho Arima. Les quatre Quinckes et leur mentor Sasaki sont d’abord rejetés par leurs collègues, mais ils prouvent leur valeur lors de l’opération d’extermination du clan Tsukiyama, qui fait de nombreuses victimes dans les deux camps. Le CCG, qui compte à présent détruire “Aogiri”, découvre que le quartier général de cette organisation se trouve sur l’île de Rushima. À l’occasion de la sortie de son dernier livre, Le Roi Bileygr, la romancière Sen Takatsuki annonce publiquement qu’elle est une goule. Le fossé commence alors à se creuser entre les humains, les goules et le CCG autour de la question du supposé chef d’Aogiri, le “Roi à l’œil écarlate”. Haise Sasaki, de garde à la Cochlée, décide d’attaquer la prison pour libérer Hinami. Alors qu’il s’apprête à s’enfuir avec elle, il se retrouve face à l’inspecteur Kisho Arima armé de la “Chouette”, un quinque de niveau SSS. Le combat commence, mais Haise est incapable de résister à son adversaire. Il se plonge alors dans les souvenirs de son ami Hide pour retrouver la force de vivre…

     

    Avis par Jake :

    Explosif ! Je suis clairement frustré par ce spin off, parce que l’intrigue est beaucoup plus complexe : il y a davantage de camps, et c’est parfois un peu compliqué de suivre tous les arcs en même temps… Et ça m’énerve, parce que le tout est de qualité ! Ce volume est absolument géant ! La relation entre Haise / Ken et Arima est incroyable, et elle touche son paroxysme avec leur combat. Et le plus impressionnant, c’est qu’après une série entière et 8 numéros de Tokyo ghoul : re, le mangaka parvienne encore à nous surprendre en ajoutant des éléments à la mythologie déjà bien établie de cet univers ! Cela relance une nouvelle fois l’histoire… Quant aux combats, ils sont superbes, c’est du grand art… Le seul inconvénient reste que parfois, on s’interroge sur l’identité des groupes qui se battent entre eux, et c’en est rageant ! Peut-être faudrait-il reprendre tous les volumes à la suite ^^. De plus, enfin une explication au titre du spin off à la fin de ce tome ! Bref, on est bien accro !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • One piece - Tome 83 - Eiichiro Oda

     

    Résumé :

    Sanji se retrouve finalement à son père, et dans l’attente de retrouver ses frères. Mais les retrouvailles ne se passent pas bien et le combat ne tarde pas à éclater entre les deux fortes figures, nous replongeons dans le passé de Sanji… Luffy et ses compagnons sont toujours à la recherche de leur ami manquant, et écument les îles aux parfums de confiseries. Bientôt, ils se rendent compte que tous et tout sont sous le joug de Big Mama. Son armée sans pareille commence à les attaquer…

     

    Avis par Jake :

    Un tome comme je les adore ! C'est-à-dire que ce n’est pas linéaire et qu’il se passe beaucoup de nouvelles choses ! On a évidemment des combats, mais on a beaucoup d’explications et des flashbacks intéressants ! J’ai adoré assister à une partie du passé de Sanji, c’est un protagoniste dont on ne connaît pas toute l’histoire, et voir sa famille surgir est quelque chose de très intelligent d’un point de vue scénaristique ! Big Mama n’est pas franchement le méchant le plus charismatique, en revanche, elle semble sacrément puissante, et peu compter sur une légion hors du commun. Pour ma part, ce sont les retrouvailles entre Sanji et ses (sales) frères qui m’intéressent le plus, bien que toute la trame promette des combats de qualité à venir… Une nouvelle fois, One piece parvient à m’embarquer dans la spirale ! ^^

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Ayakashi - Tome 02 - Izu & Vanrah

     

    Résumé :

    Japon, 1702. Le pays est la proie des Ayakashi, des créatures démoniaques dévastatrices.
    Alors que les navires du roi pirate assiègent la citadelle de Kagoshima, les hommes du clan Shimazu tentent de faire parler son émissaire. Quels sont les plans de Koxinga ? Combien de troupes possède-t-il ? Où compte-t-il attaquer ? Face au mutisme de Kwan, le clan pourrait bien devoir faire appel à des pouvoirs qu’il réprouve…

     

    Avis par Jake :

    Je me trouve très embêté avec ce shonen, car j’ai une opinion très partagée… Et je ne suis pas foutu de trancher avec mes propres sentiments ^^ ! J’ai un peu de mal à suivre la trame, que ce soit à cause du nombre important de protagonistes, de clans différents, ou même avec les très nombreux flashbacks qui nous ramènent à différentes époques. La mythologie est lourde et assez complexe à suivre. Cela fait donc pas mal de points négatifs à mon goût… Néanmoins, Ayakashi a de son côté des graphismes absolument superbes qui rappellent évidemment Stray dog (ne cherchez pas pourquoi, VanRah est aux manettes). Des monstres majestueux, des visages très réussis et des protagonistes un peu « agrandis ». Bien que les personnages ne soient pas excessivement attachants, on aime quand même les suivre, en particulier parce qu’il y a énormément d’humour ! Ces quelques scènes où les protagonistes se moquent entre eux valent de l’or ! Et leurs expressions sont impayables ! A suivre donc…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Dragon ball super - Tome 02 - Akira Toriyama & Toyotaro

     

    Résumé :

    Goku, Vegeta et Piccolo ont été enrôlés pour se battre dans le tournoi incluant les champions des univers 6 et 7 ! Leur premier adversaire est Frost, un être ressemblant presque trait pour trait à Freezer ! Puis c’est leur tour d’affronter un Saiyan de cet univers, avant de tenter de battre le terrible Hit, qui possède une certaine emprise sur le temps qui le rend très puissant… Finalement de retour dans leur monde, c’est le Trunks du futur qui fait son apparition avec un nouveau problème pour son univers parallèle…

     

    Avis par Jake :

    Quel plaisir d’attendre (et de découvrir, évidemment !) des nouvelles inédites de Goku et de ses amis ! J’ai apprécié le tournoi, mais je l’ai trouvé bien trop court ! Même si l’on est à peu près certain de le voir revenir, puisque le Dieu de tout a adoré l’expérience, on ne peut avoir un léger sentiment de frustration en ne découvrant pas d’autres protagonistes (méchants ?) charismatiques ! Le parallèle avec Dragon ball multiverse, que je suis depuis des années est évidemment imparable… Néanmoins, la nouvelle trame lancée s’avère géniale ! Comme cela avait été le cas à l’époque des Cyborgs et de Cell, Trunks du futur a beaucoup de cachet, avec son épée et son aura de super héros survivant. J’ai adoré le retrouver, et je suis très pressé de voir ce que nous réserve maître Toriyama pour la suite… En particulier avec des graphismes aussi fidèles aux originaux, on passe un moment délicieux !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Fairy tail - Tome 58 - Hiro Mashima

     

    Résumé :

    Eileen a utilisé son sortilège Universe one, redessinant par la même toute la géographie de Fiore. Ainsi, Zeleph est plus proche de Fairy heart, et Mavis est capturée. Mais une voix étrange appelle tous les membres de Fairy tail à rejoindre la guilde ! Mirajane se retrouve confrontée à plusieurs membres des Spriggan Twelve et se retrouve en mauvaise posture. Grey, quant à lui, affronte un mage contrôlant une glace pure plus puissante que la sienne. Bientôt, il se retrouve dans un duel à mort forcé contre Jubia ! Une seule solution pour que l’autre survive…

     

    Avis par Jake :

    Wahou, la pression ne cesse de monter et chaque volume est comme une explosion de sentiments, de combats et de révélations ! Désormais que l’on sait que le tout s’achève en 63 tomes, c’est un véritable compte à rebours qui se crée ! Alors, chaque numéro nous donne l’impression qu’un protagoniste va mourir, et même si on s’habitue un peu à cette façon de fonctionner (je meurs / je reviens), le tout est tellement bien fait que l’on ne peut s’empêcher d’être touché ! L’affrontement entre Jubia et Grey vous tirera des larmes ! C’est incroyablement émouvant de voir les sentiments réfrénés (ou pas pour Jubia) enfin étalés au grand jour ! Bref, c’est très très fort… Les combats sont classes, car les ennemis sont vraiment charismatiques. Chaque protagoniste passe pour un dernier rappel avant le grand départ… On ne peut s’empêcher de déjà regretter Fairy tail

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Majora’s mask / A link to the past - Akira Himekawa

     

    Résumé :

    Alors que Link est à la recherche de la fée Navy, il tombe sur un étrange personnage masqué nommé Skullkid. Ce dernier lui joue un tour en s’emparant de son Ocarina of time, et en le changeant en une créature étrange ! Incapable de redevenir lui-même, Link arrive en ville où il fait la connaissance d’une jeune femme qui attend désespérément son fiancé. Bientôt, la lune commence à se rapprocher dangereusement de la ville à cause des pouvoirs de Skullkid, et seule la réapparition des quatre géants pourra sauver les habitants, d’après une vieille légende…

     

    Avis par Jake :

    Deux histoires en un maxi volume hyper classe ! Si A link to the past est déjà sorti chez Soleil, il y a peu, il ne s’agit pas exactement de la même histoire. En effet, si les bases sont les mêmes, les graphismes sont très différents ! Ca a été revu au goût du jour, et comme dans la première histoire Majora’s mask, les dessins sont superbes ! Ils sont précis, modernes avec un trait assuré et cela donne presque un effet BD ! Les deux ont des histoires assez chouettes : on aime partir à l’aventure avec Link, et le voir se faire (avec une facilité déconcertante) de nouveaux amis ! Les combats sont plutôt classes, et les méchants gentillets… Il s’agit de quêtes épiques, et c’est très agréable à suivre… En particulier, dans ces « perfect editions » qui arborent une couverture dure, un modèle agrandi et font office de véritables trophées dans les bibliothèques ! Bref, un must !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Fairy girls - Tome 01 - Hiro Mashima & Boku

     

    Résumé :

    Lucy, Ezra, Jubia et Wendy se sont éclipsées de la fête donnée au palais royal en clôture du Grand Tournoi de la magie pour faire du tourisme dans la capitale. Elles tombent sur une bande de voyous qui se prétend de leur guilde et leur donnent une correction. Impressionné, leur jeune guide leur demande de trouver qui a agressé son père, un membre de la garde royale. Elles reviennent donc discrètement au palais pour enquêter. Et découvrent alors que le roi a été remplacé par un imposteur…

     

    Avis par Jake :

    C’est toujours un plaisir de voir l’univers de Fairy tail s’agrandir, mais il ne s’agit pas ici du meilleur spin off qui soit, malheureusement. L’idée de cibler la trame sur les femmes de la guilde était vraiment géniale. En effet, Hiro Mashima a toujours su (déjà à l’époque de Rave) créer des protagonistes féminins très forts et charismatiques (sans oublier souvent sexy ^^). Mais ici, les caractères des personnages ne ressemblent pas vraiment à tout ce que l’on a pouvoir découvrir sur eux dans le shonen original ! Erza est plutôt effacée, ainsi que Lucy que l’on entend peu, alors que Jubia parle de manière différente et paraît beaucoup plus extravertie que ce qu’elle est habituellement… Evidemment, on a aux manettes un autre mangaka pour le côté graphique, et c’est un peu surprenant de ne pas retrouver les traits classiques de personnages que l’on connait et adore déjà… C’est particulièrement surprenant et changeant sur Jubia, d’ailleurs… Un avis plutôt mitigé donc pour ce premier volume…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • One piece - Le mecha géant du chateau Karakuri - Eiichiro Oda

     

    Résumé :

    L’équipage du Chapeau de paille se retrouve à sauver malgré lui une vieille dame. Cette dernière, en échange de sa survie, leur confie la localisation d’un trésor sur l’île des Mechas d’où elle vient. Lorsqu’ils s’y retrouvent, ils découvrent une très ancienne comptine sensée leur en donner l’endroit exact… Mais ils se retrouveront confrontés au fils de la vieille dame, le terrible Ratchet, qui a des plans bien plus sombres…

     

    Avis par Jake :

    Cette aventure inédite de One piece se retrouve très tôt dans la chronologie de la série, car si Chopper et Robin sont présents, ce n’est pas le cas de Franky et Brook ! Effet nostalgique donc, avec une histoire assez prenante et toute mignonne par certains aspects. Tout d’abord, l’île a beaucoup de charme, et on comprend très vite pourquoi en découvrant sa véritable nature ! Le méchant n’est pas un des plus charismatiques, au contraire, en revanche il est très machiavélique et cela se sent immédiatement ! Il n’y a pas de protagonistes vraiment en reste, en revanche, ce sont Luffy (évidemment) et Nami qui sont clairement exposés le plus dans cette aventure. Quant aux graphismes, je commence à avoir l’habitude des anime comics et lorsque, comme ici, les images sont assez claires, c’est un vrai plaisir !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Our summer holiday - Kaori Ozaki

     

    Résumé :

    Natsuru a 11 ans et vit seul avec sa mère depuis le décès de son père. Il adore le football et accepte plutôt mal que son ancien entraineur, un vieil homme plein d’affection, se soit vu remplacé par un entraîneur officiel et bien moins sympathique après que le premier a commencé son traitement contre le cancer… Un jour, alors qu’il est dans la rue, il va faire la connaissance de sa camarade de classe, Rio. Cette dernière vit seule avec son petit frère dans un cabanon, dans l’attente du retour de leur père, parti en Alaska chasser le crabe. Touché par la force de Rio, il va renoncer à son stage estival de football pour passer les vacances avec elle et son petit-frère…

     

    Avis par Jake :

    Je lis très peu de one-shot, parce que j’aime le principe des séries, qui perdurent et nous permettent de nous attacher aux protagonistes à travers le temps. Mais j’ai été absolument époustouflé par la puissance émotionnelle que délivre ce shonen ! C’est superbe, on ne peut qu’être attendri par cette histoire. Les trois enfants sont terriblement touchants, et c’est dans une bulle qu’ils vivent cet été. C’est magique, c’est comme une parenthèse dans leur vie à tous, qui s’avèrera pourtant déterminante pour le reste de leurs jours. J’ai vraiment été impressionné par la force de ce qui transparait, on a l’impression de lire un roman tellement c’est puissant… Les graphismes sont superbes, à l’image de cette couverture, qui retranscrit bien l’essence du manga. Toutes les émotions passent bien au niveau des visages, les dessins sont précis, les décors présents. Tout est parfait, vraiment…

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Btooom! - Tome 21 - Junya Inoue

     

    Résumé :

    Il n’y a pas que sur l’île que les choses bougent ! En effet, Lida a tapé fort, avec certains de ses alliés pour neutraliser Tyrannos Japan, l’entreprise qui traite Btooom! Mais il tombe dans un piège… Parviendra-t-il à sauver les survivants ? Dans l’île, Ryota rebascule enfin vers sa personnalité classique et ses retrouvailles avec Himiko sont magnifiques, malgré la situation. Néanmoins, alors qu’ils sont tous attaqués par Kira qui a perdu l’esprit, Ryota se demande s’il est capable de lire le jeu aussi bien lorsqu’il n’est pas en mode « survival »…

     

    Avis par Jake :

    Bien que le shonen n’ait pas encore pris fin au Japon, on ne peut que penser que la conclusion est toute proche ! Le nombre de protagonistes sur l’île a largement été réduit, et il commence à y avoir du grabuge hors de l’île… Nul doute que Btooom! nous réserve tout de même des tonnes de surprises (et probablement un paquet de morts à venir ^^). Ca fait du bien de retrouver le Ryota habituel, et sa complicité avec Himiko. Kira, quant à lui, est particulièrement énervant et devient un vrai méchant qui a perdu l’esprit ! Les graphismes ne varient absolument pas dans le style et dans leur qualité, en témoigne la plus belle couverture du manga à ce jour ! Bref, Btooom! est un shonen qui tient la route !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Hinomaru sumo - Tome 06 - Kawada

     

    Résumé :

    Hinomaru a été autorisé à passer une journée au sein de l’écurie Shibakiyama, et il en profite au maximum, allant même jusqu’à s’entraîner pendant la nuit. Il y rencontre des adversaires incroyables, mais développe un lien spécifique avec l’entraîneur, plutôt petit également, qui se revoit jeune en la personne d’Hinomaru… Chacun des autres membres du club de sumo d’Hinomaru se voit proposé un entraînement particulier et propre à ses besoins… C’est ainsi que se préparent l’équipe pour les qualifications du grand tournoi national interlycées. Les progrès d’Hinomaru et de ses camarades sont impressionnants…

     

    Avis par Jake :

    Hinomaru sumo ne faiblit pas après un an de parution ! Sacré rythme, soit dit en passant… Et on suit avec plaisir les aventures du personnage éponyme, ainsi que de ses camarades qui sont devenus tous attachants, malgré leurs caractères très différents. C’est appréciable, parce que même les plus faibles commencent à avoir de bonnes capacités en combat, notamment le président du club, qui jusque là faisait un peu de peine. C’est chouette d’observer une évolution, non seulement vis-à-vis des techniques de combat, mais également dans les mentalités. L’action est bien sûr, toujours au rendez-vous, et il s’agit de plus en plus d’une équipe, plutôt que d’un personnage principal… et toute sa clique. Les graphismes sont parfaits, nets et non surchargés, ce qui permet de s’imprégner merveilleusement de l’atmosphère des combats !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Dragon ball Z - 7ème partie (6/6) Le réveil de Majin Boo - Akira Toriyama

     

    Résumé :

    Végéta s’est sacrifié, mais malgré un terrible étalage d’énergie, Boo a réussi à se reformer ! Les choses paraissent perdus, mais Goku insiste pour trouver une solution, et c’est à travers Goten et Trunks que la solution devient évidente : Goku profitera de son temps restant sur Terre pour apprendre aux deux jeunes la fusion, qui les rendra plus puissant que le djinn. Kaio Shin fait son possible pour permettre à Gohan de survivre, car c’est en lui qu’il voit le sauveur de la planète, il l’amène donc sur son monde pour l’entraîner. Enfin, lorsque Boo et Babidi se mettent à détruire les grandes villes de la planète, Goku se place sur leur chemin avec une nouvelle transformation inédite !

     

    Avis par Jake :

    On embraye avec la toute dernière partie de ce manga iconique ! Exit le duel entre Végéta et Goku, on change complètement de protagonistes principaux. Avec évidemment un dernier salut de la part de Goku, qui nous montre la prochaine transformation (et dernière de la saga, techniquement) des Saïyens qui rend très bien en couverture ! Mais le flambeau est passé, avec deux équipes qui se préparent au front : d’un côté les deux jeunes qui préparent une fusion qui devrait s’avérer surpuissante, et de l’autre Gohan (mon personnage préféré) qui pourrait bien redevenir la force ultime qu’il incarnait contre Cell ! Tout cela laisse présager de superbes combats, en particulier avec un Boo libéré de toute emrprise… Les paris sont ouverts pour le dernier arc de Dragon Ball Z !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Les brigades immunitaires - Tome 01 - Akane Shimizu

    Résumé :

    Au sein même de votre organisme, des tonnes de cellules différentes oeuvrent pour que tout fonctionne bien… Ce n’est pas toujours réussi, d’ailleurs. Une hématie (ou globule rouge) plutôt maladroite a tendance à se perdre dans les méandres du corps humain, et se retrouve bientôt en danger ! En effet, les éléments étrangers sont nombreux… Heureusement, un Leucocyte plutôt impressionnant et sûr de lui, maître de la réponse immunitaire, se retrouvera au bon endroit au bon moment. Les deux vont se retrouver une nouvelle fois pour une allergie !

     

    Avis par Jake :

    Sacré flashback ! Peut-être que certains se remémoreront leur jeunesse à travers les Il était une fois l’Homme. Pour ma part, ce manga m’a clairement ramené à la faculté, durant mes cours d’hématologie ! Pour le coup, c’était sacrément marrant ! Evidemment, cela a une valeur très pédagogique pour ceux qui auraient séché leurs cours de bio au lycée, mais c’est également assez sympa dans le sens où des micro aventures vont se dérouler au sein même de l’organisme. Malgré l’absence de prénoms, la mangaka n’arrive pas trop mal à personnifier les éléments du corps humain en leur donnant justement une forme humaine (ou monstrueuse pour les bactéries et les virus), ce qui nous permet de les suivre dans de petites trames. Dès lors, c’est un shonen qui reste dur à classer, mais qui sort également beaucoup de l’ordinaire. L’absence de suspense reste tout de même un point important, puisque l’on sait que l’étendue des « aventures » reste justement limité par la biologie… Les dessins quant à eux sont très réussis, comme le prouve la couverture ! La mangaka parvient à transformer le corps en une forme d’usine très classe, avec des éléments très bien trouvés ! A découvrir…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Toriko - Tome 36 - Mitsutoshi Shimabukuro

     

    Résumé :

    Pendant la dégustation de PAIR, Toriko et ses amis apprennent toute l’histoire entourant les Nitros et le menu idéal d’Acacia. Suite à cela, et à la disparition d’un de leurs amis, ils se voient diviser en groupes ! Ils seront donc plusieurs à se déployer dans les zones du monde Gourmet afin d’empêcher la disparition de la Terre. Leur première étape les conduira au fond de l’océan, au milieu d’un monde tout nouveau ayant sa propre culture culinaire…

     

    Avis par Jake :

    C’est marrant, cela faisait un moment que je me disais que ce shonen me rappelait un autre manga dans le style. Et cela m’a fait tilt : One piece ! Pourquoi ? Parce qu’ils partagent beaucoup de thème : l’amitié, la persévérance, l’aventure, le combat. De la même manière, on peut leur trouver le même petit défaut : l’excès de texte par rapport aux images. Sinon, c’est un vrai plaisir : la trame est palpitante et se ramifie de telle manière qu’on se plonge avec envie dans l’histoire. Les personnages sont nombreux, et relativement attachants avec une bonne dose d’humour tout au long de l’aventure. On découvre des univers incroyables et profitons au maximum de l’imagination débordante de l’auteur. J’adore découvrir ces nouvelles cultures culinaires, mais également les faunes et flores qui découlent des nouveaux environnements. Les dessins sont magnifiques et rendent justement justice aux incroyables lieux dans lesquels se rendent Toriko et ses amis. Bref, c’est clairement un succès qui donne envie de s’accrocher jusqu'au bout !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Distopiary - Tome 03 - Fumitaka Senga & Tellmin'

     

    Résumé :

    Tolza, l’exterminateur à la croix est interviewé alors que le cirque de Maleboge, alias le 23ème roi du mal, s’attaque ce coup-ci à une ville entière ! Ils sont trois à porter l’assaut : une invocatrice sur gage, un expert en gravitation et une mycicultrice hyphique. Seul un exterminateur peut espérer les battre, mais Tolza s’aperçoit bien vite qu’il ne fera pas le poids… C’est le moment que choisit le maire pour lâcher sa troupe de mercenaires, les Seventh Terapia, tout en sachant qu’ils seront condamnés avec l’attaque de Tolza… Ce dernier se trouve une nouvelle fois face à un dilemme…

     

    Avis par Jake :

    Voici le troisième volume de cette saga en 5 tomes, et c’est ici qu’on découvre véritablement Tolza. Jusque là, c’est l’originalité de l’œuvre qui a pu nous passionner et nous conquérir grâce au caractère si étrange du principal protagoniste. Il se trouve qu’ici, on le voit sous un autre jour, on a pour ainsi dire la version subjective de Tolza, avec sa vision des choses. Et c’est l’à qu’apparait véritablement son sacerdoce, sa croix… au sens propre également ! ^^ Bref, il devient un martyr aux yeux du lecteur car on sent que chaque sacrifice de combattant en est un pour lui aussi… Les combats sont toujours aussi intenses et prenants, et ceci est renforcé par des graphismes très classes, avec une grande imagination qui ressort, autant dans les pouvoirs des personnages que dans leur forme physique. On se demande un peu comment l’histoire peut-être bouclée en seulement deux numéros restants, mais on continue à être captivé !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique