•  Altaïr - Tome 17 - Kotono Kato

     

    Résumé :

    Grâce à Mahmud, l’affrontement entre l’armée du Sud et celle de Zaganos a pu être évité. Après s’être débarrassé de toute faction ennemie dans la région de Rhain, la confédération anti-impériale resserre de plus en plus son étau autour de la gorge de son ennemi… La situation tourne clairement à l'avantage de la Türkiye. Mais soudain, Mahmud reçoit une nouvelle bouleversante de la part du Divan et ouvre enfin les yeux : à présent, ce n'est plus seulement la guerre, mais tout l'avenir de la Türkiye qui est en train de se jouer !

     

    Avis par Jake :

    Le ton change résolument, et pourtant j’ai adoré ce volume ! Peut-être justement à cause de ce changement de rythme. En fait, on a assisté à beaucoup d’affrontements jusque-là, et c’est une nouvelle fois le cas, il n’empêche que la position de Mahmud est clairement différente. Ici, il passe au second plan, il est même blâmé, ainsi que le sont ses compagnons. Et c’est intéressant de voir aux commandes un autre général, qui semble encore plus calculateur que lui ! On ne peut qu’être impressionné par Zaganos et ses méthodes, même s’il reste quelqu’un de très froid… La bataille en elle-même est géniale : j’ignore s’il s’agit de la fin de ce shonen ou non, mais l’on sent que l’on arrive à un tournant avec la possible chute de l’Empire. On arrive au paroxysme, et en tant que lecture, on se demande si la suite peut continuer à être prenante où si l’on risque de se perdre dans les méandres de la politique. Quoi qu’il en soit, pari réussi jusque là puisque le mangaka parvient encore à nous surprendre ! Vite la suite…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Fairy tail - Side stories - Tome 03 - Hiro Mashima & Kyôta Shibano

     

    Résumé :

    Après la dissolution de la guilde Fairy Tail, Luxus et sa bande choisissent d’intégrer les Blue Pegasus, où ils découvrent un chef très charismatique auprès de ses membres, mais aussi bien singulier ! Ce dernier est rapidement kidnappé par la guilde adverse de la guilde, et il est du devoir de Luxus et ses amis de le sauver ! Puis plus tard, la « bande à Luxus » se rend dans un village pour tenter de détruire une miroir maléfique… Mais bientôt, un homme débarque pour les empêcher de mener à bien leur quête…

     

    Avis par Jake :

    Dernier volume de ce spin off de Fairy tail, et c’est bien dommage, car il est à mon sens le meilleur et de loin ! Il est en fait le plus proche de l’univers original de Hiro Mashima, même s’il est censé avoir écrit tous les scénarios des séries dérivés… Et ici, non seulement l’esprit est le même : c'est-à-dire que l’on va retrouver la camaraderie, des combats sympas, des caractères forts etc… Mais on a également une qualité très proche de l’original au niveau du graphisme ! Les dessins sont magnifiques, et bien que l’on voie une touche différente, la griffe d’un autre mangaka au niveau du tracé, cela reste très proche et surtout d’une très grande précision ! Cette fois, c’est Luxus que l’on suit, et on se régale, car comme Gajil, il ne manque pas de caractère ! Puissant, mais bien entouré, on adore voir sa clique évoluer avec lui… Un tome super agréable !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Fairy girls - Tome 02 - Hiro Mashima & Boku

     

    Résumé :

    Fière des membres féminins de sa guilde pour avoir sauvé le roi, Mavis invite les quatre magiciennes à passer une journée dans une station de vacances en bord de mer. Mais alors qu’elles commencent à peine à se relaxer, Lucy découvre qu’il s’agit d’une supercherie menée par une guilde illégale qui plonge ses victimes dans un coma forcé pour en tirer leurs pouvoirs ! A peine remises, une fan de Wendy demande à joindre la guilde de Fairy Tail et suit partout la jeune chasseuse de dragons ! Les deux ne tardent pas à être attaquées… Enfin, Jubia parvient à se persuader que Lucy est intéressée par Gray et va jusqu’à la défier à un concours de charme féminin !

     

    Avis par Jake :

    J’avais un avis très mitigé sur le premier volume, car je trouvais que les protagonistes ne ressemblaient pas vraiment (en terme de caractère surtout, même si les graphismes sont forcément différents) à ceux que l’on connait dans Fairy tail… Ici, on retrouve ces mêmes différences un peu suspicieuses… néanmoins on passe un très bon moment ! Les trames sont légères et courtes. Elles ne manquent pas d’action, et d’humour (en particulier la dernière qui est très sympa !). En fait, je pense qu’il faut véritablement le prendre comme une œuvre à part, et redécouvrir les protagonistes… Les dessins sont très différents, ils font moins réalistes, mais finalement, ils collent bien à l’esprit plus léger de ce shonen ! L’univers plein de magie continue de plaire !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Re:zero - Deuxième arc : Une semaine au manoir - Tome 01 - Makoto Fugetsu & Tappei Nagatsuki & Shinichirou Otsuka

     

    Résumé :

    Après avoir été envoyé dans un monde incroyable où son seul don est la mort réversible, le lycéen Subaru a finalement réussi à sauver Emilia, la demi-elfe aux cheveux d’argent. Malgré ce, il n’a pas échappé à de terribles blessures. Mais la journée ne redémarre pas une nouvelle fois, et il se réveille cette-fois ci dans un manoir, entouré de personnes pour le moins étranges… Heureusement, il y retrouve également Emilia, dont il découvrira rapidement le rang… Mais Subaru n’est malheureusement pas au bout de ses peines, car bientôt son étrange pouvoir devra se remettre en route…

     

    Avis par Jake :

    Nouvel arc pour ce shonen basé sur le retour dans le temps après la mort de son protagoniste principal. J’avais adoré le premier arc, tout d’abord pour son thème de SF qui m’a toujours plu, quelle que soit la série dans laquelle il était proposé, mais aussi pour l’univers de fantasy plutôt sympa dans lequel Subaru évolue, ainsi que pour le caractère de protagonistes qui était assez varié. Ici, les personnages secondaires sont beaucoup plus étranges, et on a davantage de mal à les cerner. Le rythme est également beaucoup plus lent : dans le premier arc, on courrait en ville avec les personnages et on se battait à tout bout de champ, alors que ce premier volume permet plutôt de camper le décor inquiétant du manoir. Ainsi, c’est vraiment un numéro d’introduction qui invite à la lecture de la suite ! Les graphismes, quant à eux, restent au top avec une alternance de passages drôles et d'esquisses très précises et superbes !

    Lien direct : Editions Ototo


    votre commentaire
  • Pochi & Kuro - Tome 02 - Naoya Matsumoto

    Résumé :

    Pochi est devenue la cible de nombreux monstres, et en particulier du prince du royaume des démons qui aimerait la manger pour pouvoir battre son père et prendre le pouvoir ! Néanmoins, Kuro a réussi à la retrouver et la sauver de ses griffes, et tous se sont dirigé vers le vieil Ashley, seul démon à avoir vécu avec une humaine, et ce dernier leur dévoile un sortilège qui permettra à Kuro de communiquer avec Pochi. Cette dernière rêvant de retourner dans le monde des Humains, Kuro obtempère et fait son possible pour trouver un moyen de la ramener… Une nouvelle fois, le vieil Ashley offre une solution. Malheureusement, Pochi et ses nouveaux amis sont rapidement pris pour cibles !

     

    Avis par Jake :

    Génial ! Plus on s’immerge dans ce shonen fantastique, et plus on prend de plaisir ! Ce n’est pas que la trame soit foncièrement palpitante, puisque cela reste du classique (on pense un peu à Blood lad), mais les protagonistes sont vraiment attachants ! On se fiche qu’ils trouvent une solution, on a simplement envie de les voir évoluer ensemble, de se prendre les pieds dans le tapis, car ils sont vraiment maladroits ! Pourtant, le côté combat est assez bon également ! Les duels en jettent beaucoup avec des attaques classes et des monstres très marrants ! Les graphismes sont très plaisants, et collent parfaitement avec le ton du manga ! C’est empreint de légèreté, d’humour et d’affection ! Aucune chance que ce shonen ne passe inaperçu, il est bien trop agréable à suivre ! C’en est à regretter de n’avoir que 4 volumes à se mettre sous la dent !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Toriko et ses amis sont sur les traces du menu idéal d’Acacia, qu’ils doivent regrouper avant la prochaine éclipse Gourmet pour éviter la destruction de la Terre ! Pour se faire, tous se sont séparés et sont partis à travers le monde pour trouver les ingrédients nécessaires… Komatsu, lui, tente de mettre la main sur Another, le poisson idéal d’Acacia, il fait donc route vers Blue Grill avec ses collègues cuisiniers. Mais l’accès n’est pas si facile, et afin d’accéder au réseau de l’Envers, il leur faudra affronter les chefs des cinq meilleurs restaurants de la région !

     

    Avis par Jake :

    Impossible de ne pas faire le parallèle avec One piece, et c’est à se demander comme ce shonen n’est pas devenu aussi célèbre ! La mythologie est absolument incroyable ! Les monstres sont légions, comme le sont les préparations culinaires (tout pour me plaire, donc ! ^^). Les combats sont nombreux et ne nous laissent pas sur notre faim (c’est le cas de le dire, puisque cela revêt parfois des airs de Food wars !). L’histoire avance bien, et il n’y a jamais de temps morts dans la trame… Quant aux dessins, ils sont incroyablement précis ! Il y a un petit aspect souvent tranché dans les graphismes, notamment au niveau des visages des protagonistes (qui ne sont pas sans rappeler certains shonen musclés des années 80-90 !). Mais c’est bourré de détail et le travail sur les contrastes est magistral ! Très classe !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Yo-kai watch - Tome 06 - Noriyuki Konishi

     

    Résumé :

    Pour conclure l’été, Nathan tombe sur un Yo-kai qui ressemble étrangement à Jibanyan… sauf qu’il a une tête de pastèque et insiste pour jouer à ce jeu qui tombe en désuétude… Puis c’est le grand retour de Crocho, le Yo-kai qui hantait les bains publics en les rendant trop chauds ! Un Yo-kai fait de sable s’en prend à Nathan, puis c’est le tour des Yokaïs pluvieux et du soleil de faire leur apparition ! L’odeur devient terrible lorsqu’un Yo-kai avec des fesses à la place du visage se présente devant Jibanyan ! Nos amis ne sont pas au bout de leurs surprises !

     

    Avis par Jake :

    L’ambiance est toujours à la légèreté avec Nathan et ses amis ! La grande majorité des Yo-kais se rallie à lui, car on ne peut pas ne pas tomber sous le charme de son équipe de choc ! Entre Whisper et Jibanyan, le QI n’est certes pas bien élevé, mais cela ne nous empêche pas de passer un bon moment, au contraire ! Chaque volume est évidemment indépendant, pas de fil rouge concret, à part l’augmentation du nombre d’amis Yo-kai de Nathan. On apprécie cependant de revoir certains protagonistes revenir dans des suites de leurs premières péripéties. Les graphismes sont très réussis et mettent la plupart du temps en avant le côté humoristique, avec des scènes et des expressions plutôt hilarantes ! Bref, un shonen léger et drôle pour se changer les idées…

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Pochi & Kuro - Tome 01 - Naoya Matsumoto

     

    Résumé :

    Dans le monde des démons, il existe une légende : tous les 150 ans, un humain doit apparaître, et celui qui parvient à le manger devient alors capable d’écraser tous les autres démons et de devenir le maître du monde. Lorsqu’une jeune femme apparaît devant Kuro, un jeune démon et son ami Léo, les deux pensent immédiatement à la manger… Mais bientôt, la jeune humaine leur prépare à manger, et malgré la barrière du langage qui les empêche de se comprendre, Kuro se prend d’affection pour elle. Malheureusement, le monde dans lequel ils vivent est sauvage, et d’autres ne tarderont pas à découvrir l’existence de l’Humaine…

     

    Avis par Jake :

    Génial ! On nous présente ce shonen fantastique en une œuvre à 4 volumes… Et c’est top : on s’attache très rapidement aux protagonistes, aussi une saga courte est souvent plus agréable à lire. Pochi, l’humaine donc, est mignonette, mais ce n’est pas franchement pour elle que l’on suit l’intrigue. Non, on suit pour Kuro, qui tombe rapidement amoureux d’elle, pour sa relation amicale avec Leo qui est bien marrante, pour le ton résolument positif et rigolo qui es présent à travers tout le tome, et pour les mégas combats qui se préparent entre Kuro et tous ceux qui menaceront « son » humaine… Côté graphisme, j’adore vraiment l’univers qu’a créé le mangaka avec un monde des démons qui fait très envie, riche en détails. Les monstres marrants sont très bien conçus, et c’est un réel plaisir de tourner les pages, car le ratio texte / dessin est optimal ! Bref, vous l’aurez compris : c’est une superbe nouveauté à découvrir au plus tôt !

    Lien direct : Editions Kazé


    votre commentaire
  • Yamada kun & the 7 witches - Tome 13 - Miki Yoshikawa

     

    Résumé :

    Yamada a réussi à venir en aide à la première des sept nouvelles sorcières, qui possédait un genre de pouvoir amélioré de la version précédente… Le jeune homme est rapidement interpelé par Nancy et Sid, deux punks qui s’intéressent de près aux sorcières et aux capacités de Yamada. Ce dernier tente d’intégrer leur groupe, même si cela demande qu’il s’éloigne du conseil des élèves… Mais cela lui permet de découvrir deux nouvelles sorcières… Des précisions sur les nouveaux pouvoirs des sorcières sont mises en évidence…

     

    Avis par Jake :

    Avec la nouvelle vague de sorcières 2nde génération, le manga a changé de rythme, mais il a également pu s’offrir une seconde jeunesse. En effet, cela donne lieu à la découvert de nouveaux protagonistes, très hauts en couleurs (comme Sid et Nancy par exemple) ou foncièrement attachants (comme Kotori). Malheureusement, cela signifie que l’on voit également beaucoup moins des personnages auxquels on s’est réellement attaché, comme Urara… Pourtant, cela rend encore plus appréciable chacune de leur apparition (car heureusement, ils ne disparaissent pas complètement !). Le ton reste très agréable, dynamique est bourré d’humour ! Mais cela pose la question suivante, alors que l’on arrive presque à la moitié de l’œuvre complète (qui à priori s’est arrêtée au bout de 28 volumes au Japon L) : aura-t-on souvent un roulement de 7 sorcières ? Espérons que la mangaka nous réserve encore de belles surprises, en tous cas je serai au rendez-vous pour les découvrir !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Fûka - Tome 03 - Kouji Seo

     

    Résumé :

    Fûka a pris la décision de fonder un groupe, et elle a évidemment impliqué Yû qui se met à jouer de la basse. Les nouveaux membres sont également rapidement intégrés, et une ambiance plutôt familiale s’installe très vite… Néanmoins, Yû se met une pression incroyable, en particulier lorsqu’il s’aperçoit qu’il n’est toujours pas capable de gérer le solo d’une chanson. Pourtant, la date de leur premier concert approche à grands pas ! En parallèle, une photo de Koyuki et de Yû surgit sur les réseaux sociaux et met les fans de la chanteuse ainsi que Fûka dans tous leurs états ! Koyuki fait une révélation fracassante aux médias, ce qui n’arrange pas les choses…

     

    Avis par Jake :

    Le sentiment se confirme réellement concernant ce shonen ! Il est moderne et assez électrisant ! La touche Orange road me plait toujours autant, mais la qualité est encore supérieure à mon sens, car la situation évolue plus rapidement. Le seul véritable bémol à mon sens est le manque de réciprocité des sentiments de Koyuki pour Yû, car la jeune femme est vraiment adorable. Je trouve qu’il s’agit du protagoniste le plus attachant, et c’est rageant que Yû lui préfère Fûka… M’enfin, il faut que je me fasse une raison puisqu’il s’agit du personnage éponyme du manga ! ^^ Les tons résolument musicaux de l’œuvre sont très appréciés et rendent le tout très dynamique ! Les graphismes quant à eux sont vraiment top : c’est un mélange de genre mais le coup de crayon penche clairement plus vers le shojo. Le fait que justement, ce manga frôle avec les conventions du shojo et du shonen le rende addictif ! A suivre impérativement !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Pourquoi Seiya Todoïn, 16 ans, n'arrive pas à pécho ? - Tome 05 - Shuya Uchino & Kanta Mogi

     

    Résumé :

    Seiya n’a toujours pas réussi à se faire une petite copine, bien qu’il ne soit pas arrivé bien loin. Par hasard, il va tomber sur les dessins d’une de ses camarades de classe. Les tentatives de cette dernière de devenir mangaka vont l’entraîner à demander au jeune homme s’il veut bien lire et corriger les dessins de son manga. Progressivement, le duo se transforme en trio à mesure que Yoshié, d’abord réservée, va afficher ouvertement sa passion pour le manga que Seiya écrit et largement basé sur sa propre vie…

     

    Avis par Jake :

    J’avais beaucoup aimé le premier volume, car c’était complètement décalé. On a un protagoniste qui n’est pas foncièrement mauvais, il veut juste faire comme tout le monde et classer cette affaire délicate qu’est le passage à l’acte. Mais au fur et à mesure qu’il se prend des râteaux, on l’apprécie un peu moins, car ce n’est pas vraiment une histoire d’amour qu’il recherche, mais plutôt juste de pouvoir cocher la case « est sorti avec une fille ». Il donne l’impression de tomber amoureux de tout ce qui bouge (et porte une jupe). Les quiproquos sont légions, et on s’amuse donc tout de même, mais l’histoire donne l’impression de trainer un peu en longueur. Côté graphisme en revanche, c’est une totale réussite : les détails sont foisonnants, autant au niveau des personnages que des décors. Souhaitons tout de même que les choses se finissent bien pour lui !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam


    votre commentaire
  • Your name. - Tome 01 - Makoto Shinkai & Ranmaru Kotone

     

    Résumé :

    Mitsuha est une jeune lycéenne campagnarde qui n’apprécie plus vraiment sa vie isolée… Elle aimerait découvrir la ville, et si possible Tokyo… Son désir de changement la pousse à souhaiter devenir un garçon vivant à Tokyo… Durant un rêve, elle va se retrouver dans la peau de Taki, qui vit précisément cette vie-là… Sauf que ce n’est pas un rêve : certains jours, les deux jeunes étudiants vont se retrouver dans la peau l’un de l’autre. Comprenant ce qui se passe et souhaitant en profiter, ils apprennent à communiquer par messages laissés sur des cahiers ou des portables… Chacun peut vivre la vie dont il a rêvé…

     

    Avis par Jake :

    J’ai adoré ! A priori, ce manga en trois volumes est l’adaptation d’un film d’animation… Sans l’avoir vu, je ne peux évidemment pas juger l’adaptation en elle-même… mais qu’est-ce que j’ai pu passer un bon moment ! Les personnages (et Mitsuha en particulier) sont particulièrement attachants ! C’est très agréable de les voir tester une autre vie, si différente, et d’observer ce qu’ils en font. Car évidemment, l’entourage des deux jeunes peut apprécier des évolutions de caractères. Le côté fantastique est aussi appréciable, notamment les dernières pages qui nous laissent carrément sur notre faim ! Le suspense est donc bien présent avec le mystère des échanges de corps en fond. Quant aux graphismes, ils sont vraiment réussis ! Les textes ne sont pas trop présents, nous laissant ainsi apprécier le coup de crayon très précis des personnages. C’est très simple, mais parfait, à l’image de cette somptueuse couverture !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Devil devised departure - Tome 02 - Shinsen Tokugawa

     

    Résumé :

    Trahi par son pays et son frère, qui a est désormais contrôlé par un démon, Julius a décidé d’anéantir Garlonia. Il peut compter sur Trick Star, le démon qui a pris possession de sa main et lui permet de se battre avec brio. Un vieux chevalier s’obstine à vouloir l’épauler dans sa quête, et les deux tissent finalement des liens… Mais bientôt, Julius se retrouve seul, et découvre qu’il n’est pas le seul à être devenu un devil devised ! Un combat intense commence entre les deux êtres, alors qu’un nouveau type de démons se prépare à déferler sur le pays…

     

    Avis par Jake :

    Deuxième volume de cette trilogie, et comme la saga est courte, la trame avance très vite. Comme dirait ma petite femme, cela à la qualité de ses défauts… ^^ Autrement dit : on ne s’ennuie pas, puisqu’il se passe toujours quelque chose et que les combats sont nombreux ; en revanche, forcément on s’attache un peu moins puisque le mangaka ne prend pas vraiment le temps de développer les liens entre les protagonistes ou même leur état d’esprit. Il n’y a pas vraiment de nuances, c’est assez manichéen. On trouve quand même le temps de bien aimer le vieux chevalier qui est assez marrant et cultive une relation peu traditionnelle avec Julius ! Il n’empêche que l’on passe un bon moment ; les graphismes sont très réussis et les démons sont bien réalisés. Les combats ont beaucoup de caractères, et les transformations sont classes. Rendez-vous fin Septembre pour la fin de ce shonen fantastique !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • To your eternity - Tome 02 - Yoshitoki Oima

     

    Résumé :

    March, la petite fille du peuple de Ninanna choisie pour servir de sacrifice au Dieu ours, a renommé l’être immortel : Imm. Ce dernier a repris sa forme de loup pour sauver March, et tous les deux sont conduits par Palona dans une plus grande ville. Mais bientôt, ils sont faits prisonniers et devront faire leur possible pour s’enfuir. Durant tout ce temps, Imm apprend au fur et à mesure des expériences. La petite March lui apprend tout ce qu’elle sait, afin qu’il puisse communiquer avec elles…

     

    Avis par Jake :

    On se dit que le tempo ralentit, à mesure qu’Imm devient plus « humain », qu’il commence à savoir parler, savoir partager ses expériences et ses émotions… Et bam ! On se prend une nouvelle claque émotionnelle avec un revirement de situation ! Mais dès lors on s’interroge : tous les protagonistes entrant en contact avec l’entité devront ils mourir à leur tour pour lui permettre d’évoluer ? Je ne voyais pas arriver aussi tôt non plus une explication (ou une ébauche d’explication ^^) sur la nature d’Imm, ainsi que son origine, et pourtant avec une belle prise de risque, le mangaka tente de construire la mythologie de science-fiction. Les graphismes quant à eux sont très réussis, comme le prouve d’ailleurs la couverture sobre mais classe de ce volume. Les sentiments transparaissent bien, et les décors sont souvent fournis. Un manga ovni à découvrir…

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Tokyo ghoul : re - Tome 08 - Sui Ishida

     

    Résumé :

    Pour résister à la montée en puissance de goules qui se structurent en groupes toujours plus organisés, le CCG lance le “projet Quinckes” afin de former des inspecteurs qui dépassent en efficacité le célèbre Kisho Arima. Les quatre Quinckes et leur mentor Sasaki sont d’abord rejetés par leurs collègues, mais ils prouvent leur valeur lors de l’opération d’extermination du clan Tsukiyama, qui fait de nombreuses victimes dans les deux camps. Le CCG, qui compte à présent détruire “Aogiri”, découvre que le quartier général de cette organisation se trouve sur l’île de Rushima. À l’occasion de la sortie de son dernier livre, Le Roi Bileygr, la romancière Sen Takatsuki annonce publiquement qu’elle est une goule. Le fossé commence alors à se creuser entre les humains, les goules et le CCG autour de la question du supposé chef d’Aogiri, le “Roi à l’œil écarlate”. Haise Sasaki, de garde à la Cochlée, décide d’attaquer la prison pour libérer Hinami. Alors qu’il s’apprête à s’enfuir avec elle, il se retrouve face à l’inspecteur Kisho Arima armé de la “Chouette”, un quinque de niveau SSS. Le combat commence, mais Haise est incapable de résister à son adversaire. Il se plonge alors dans les souvenirs de son ami Hide pour retrouver la force de vivre…

     

    Avis par Jake :

    Explosif ! Je suis clairement frustré par ce spin off, parce que l’intrigue est beaucoup plus complexe : il y a davantage de camps, et c’est parfois un peu compliqué de suivre tous les arcs en même temps… Et ça m’énerve, parce que le tout est de qualité ! Ce volume est absolument géant ! La relation entre Haise / Ken et Arima est incroyable, et elle touche son paroxysme avec leur combat. Et le plus impressionnant, c’est qu’après une série entière et 8 numéros de Tokyo ghoul : re, le mangaka parvienne encore à nous surprendre en ajoutant des éléments à la mythologie déjà bien établie de cet univers ! Cela relance une nouvelle fois l’histoire… Quant aux combats, ils sont superbes, c’est du grand art… Le seul inconvénient reste que parfois, on s’interroge sur l’identité des groupes qui se battent entre eux, et c’en est rageant ! Peut-être faudrait-il reprendre tous les volumes à la suite ^^. De plus, enfin une explication au titre du spin off à la fin de ce tome ! Bref, on est bien accro !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • One piece - Tome 83 - Eiichiro Oda

     

    Résumé :

    Sanji se retrouve finalement à son père, et dans l’attente de retrouver ses frères. Mais les retrouvailles ne se passent pas bien et le combat ne tarde pas à éclater entre les deux fortes figures, nous replongeons dans le passé de Sanji… Luffy et ses compagnons sont toujours à la recherche de leur ami manquant, et écument les îles aux parfums de confiseries. Bientôt, ils se rendent compte que tous et tout sont sous le joug de Big Mama. Son armée sans pareille commence à les attaquer…

     

    Avis par Jake :

    Un tome comme je les adore ! C'est-à-dire que ce n’est pas linéaire et qu’il se passe beaucoup de nouvelles choses ! On a évidemment des combats, mais on a beaucoup d’explications et des flashbacks intéressants ! J’ai adoré assister à une partie du passé de Sanji, c’est un protagoniste dont on ne connaît pas toute l’histoire, et voir sa famille surgir est quelque chose de très intelligent d’un point de vue scénaristique ! Big Mama n’est pas franchement le méchant le plus charismatique, en revanche, elle semble sacrément puissante, et peu compter sur une légion hors du commun. Pour ma part, ce sont les retrouvailles entre Sanji et ses (sales) frères qui m’intéressent le plus, bien que toute la trame promette des combats de qualité à venir… Une nouvelle fois, One piece parvient à m’embarquer dans la spirale ! ^^

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Ayakashi - Tome 02 - Izu & Vanrah

     

    Résumé :

    Japon, 1702. Le pays est la proie des Ayakashi, des créatures démoniaques dévastatrices.
    Alors que les navires du roi pirate assiègent la citadelle de Kagoshima, les hommes du clan Shimazu tentent de faire parler son émissaire. Quels sont les plans de Koxinga ? Combien de troupes possède-t-il ? Où compte-t-il attaquer ? Face au mutisme de Kwan, le clan pourrait bien devoir faire appel à des pouvoirs qu’il réprouve…

     

    Avis par Jake :

    Je me trouve très embêté avec ce shonen, car j’ai une opinion très partagée… Et je ne suis pas foutu de trancher avec mes propres sentiments ^^ ! J’ai un peu de mal à suivre la trame, que ce soit à cause du nombre important de protagonistes, de clans différents, ou même avec les très nombreux flashbacks qui nous ramènent à différentes époques. La mythologie est lourde et assez complexe à suivre. Cela fait donc pas mal de points négatifs à mon goût… Néanmoins, Ayakashi a de son côté des graphismes absolument superbes qui rappellent évidemment Stray dog (ne cherchez pas pourquoi, VanRah est aux manettes). Des monstres majestueux, des visages très réussis et des protagonistes un peu « agrandis ». Bien que les personnages ne soient pas excessivement attachants, on aime quand même les suivre, en particulier parce qu’il y a énormément d’humour ! Ces quelques scènes où les protagonistes se moquent entre eux valent de l’or ! Et leurs expressions sont impayables ! A suivre donc…

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Dragon ball super - Tome 02 - Akira Toriyama & Toyotaro

     

    Résumé :

    Goku, Vegeta et Piccolo ont été enrôlés pour se battre dans le tournoi incluant les champions des univers 6 et 7 ! Leur premier adversaire est Frost, un être ressemblant presque trait pour trait à Freezer ! Puis c’est leur tour d’affronter un Saiyan de cet univers, avant de tenter de battre le terrible Hit, qui possède une certaine emprise sur le temps qui le rend très puissant… Finalement de retour dans leur monde, c’est le Trunks du futur qui fait son apparition avec un nouveau problème pour son univers parallèle…

     

    Avis par Jake :

    Quel plaisir d’attendre (et de découvrir, évidemment !) des nouvelles inédites de Goku et de ses amis ! J’ai apprécié le tournoi, mais je l’ai trouvé bien trop court ! Même si l’on est à peu près certain de le voir revenir, puisque le Dieu de tout a adoré l’expérience, on ne peut avoir un léger sentiment de frustration en ne découvrant pas d’autres protagonistes (méchants ?) charismatiques ! Le parallèle avec Dragon ball multiverse, que je suis depuis des années est évidemment imparable… Néanmoins, la nouvelle trame lancée s’avère géniale ! Comme cela avait été le cas à l’époque des Cyborgs et de Cell, Trunks du futur a beaucoup de cachet, avec son épée et son aura de super héros survivant. J’ai adoré le retrouver, et je suis très pressé de voir ce que nous réserve maître Toriyama pour la suite… En particulier avec des graphismes aussi fidèles aux originaux, on passe un moment délicieux !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Fairy tail - Tome 58 - Hiro Mashima

     

    Résumé :

    Eileen a utilisé son sortilège Universe one, redessinant par la même toute la géographie de Fiore. Ainsi, Zeleph est plus proche de Fairy heart, et Mavis est capturée. Mais une voix étrange appelle tous les membres de Fairy tail à rejoindre la guilde ! Mirajane se retrouve confrontée à plusieurs membres des Spriggan Twelve et se retrouve en mauvaise posture. Grey, quant à lui, affronte un mage contrôlant une glace pure plus puissante que la sienne. Bientôt, il se retrouve dans un duel à mort forcé contre Jubia ! Une seule solution pour que l’autre survive…

     

    Avis par Jake :

    Wahou, la pression ne cesse de monter et chaque volume est comme une explosion de sentiments, de combats et de révélations ! Désormais que l’on sait que le tout s’achève en 63 tomes, c’est un véritable compte à rebours qui se crée ! Alors, chaque numéro nous donne l’impression qu’un protagoniste va mourir, et même si on s’habitue un peu à cette façon de fonctionner (je meurs / je reviens), le tout est tellement bien fait que l’on ne peut s’empêcher d’être touché ! L’affrontement entre Jubia et Grey vous tirera des larmes ! C’est incroyablement émouvant de voir les sentiments réfrénés (ou pas pour Jubia) enfin étalés au grand jour ! Bref, c’est très très fort… Les combats sont classes, car les ennemis sont vraiment charismatiques. Chaque protagoniste passe pour un dernier rappel avant le grand départ… On ne peut s’empêcher de déjà regretter Fairy tail

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Majora’s mask / A link to the past - Akira Himekawa

     

    Résumé :

    Alors que Link est à la recherche de la fée Navy, il tombe sur un étrange personnage masqué nommé Skullkid. Ce dernier lui joue un tour en s’emparant de son Ocarina of time, et en le changeant en une créature étrange ! Incapable de redevenir lui-même, Link arrive en ville où il fait la connaissance d’une jeune femme qui attend désespérément son fiancé. Bientôt, la lune commence à se rapprocher dangereusement de la ville à cause des pouvoirs de Skullkid, et seule la réapparition des quatre géants pourra sauver les habitants, d’après une vieille légende…

     

    Avis par Jake :

    Deux histoires en un maxi volume hyper classe ! Si A link to the past est déjà sorti chez Soleil, il y a peu, il ne s’agit pas exactement de la même histoire. En effet, si les bases sont les mêmes, les graphismes sont très différents ! Ca a été revu au goût du jour, et comme dans la première histoire Majora’s mask, les dessins sont superbes ! Ils sont précis, modernes avec un trait assuré et cela donne presque un effet BD ! Les deux ont des histoires assez chouettes : on aime partir à l’aventure avec Link, et le voir se faire (avec une facilité déconcertante) de nouveaux amis ! Les combats sont plutôt classes, et les méchants gentillets… Il s’agit de quêtes épiques, et c’est très agréable à suivre… En particulier, dans ces « perfect editions » qui arborent une couverture dure, un modèle agrandi et font office de véritables trophées dans les bibliothèques ! Bref, un must !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique