• La lettre d'amour interdite - Lucinda Riley

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 550 pages / 22,50 €

     

    Résumé :

    1995, Londres. L'année ne pourrait pas plus mal commencer pour Joanna Haslam, jeune et brillante journaliste londonienne. Non seulement elle vient d'être abandonnée par l'homme au côté duquel elle pensait passer le reste de sa vie, mais elle est tirée du lit par son patron pour aller couvrir les funérailles de sir James Harrison, monstre sacré du cinéma britannique, qui vient de s'éteindre à l'âge vénérable de 95 ans. Un reportage mondain qui a peu de chance de lancer sa carrière… Et pourtant, sous le luxe et le glamour qui entourent la dynastie Harrison, Joanna ne tarde pas à remonter la piste d'un secret. Déterminée à lever le voile sur plus de soixante-dix ans de mensonges et de mystère, la jeune femme comprend qu'elle est devenue la cible de personnes haut placées, prêtes à tout pour empêcher la vérité d'éclater. Marcus Harrison, le charismatique – et très troublant – petit-fils du grand acteur, sera-t-il un allié ou un ennemi dans cette quête de vérité ?

     

    Avis par Jake :

    Je suis un inconditionnel de Lucinda Riley, découverte pour moi grâce aux éditions Charleston ! Il fallait donc absolument que je découvre ce nouvel ouvrage… Peut-être est-ce le fait qu’il ait été écrit bien plus tôt, ou plus simplement qu’il mélange ouvertement le roman historique (maître genre de Mme Riley !) et le polar… Mais il m’a moins convaincu que le reste. Les protagonistes sont comme toujours relativement nombreux, et pour les héros, très attachants. La trame est assez complexe, car elle s’inscrit sur de nombreuses décennies, mais une fois encore, Lucinda Riley le gère très bien avec une belle écriture qui donne envie. Mais si la narration est habituellement si fluide, j’ai trouvé ici qu’il y avait des transitions difficiles et des temps morts qui plombaient un peu le rythme de lecture. J’ai trouvé la fin relativement frustrante, même si les héros ne s’en tirent pas trop mal étant donnée la situation… C’est malheureusement le titre de l’auteure que j’ai mis le plus de temps à lire et que j’ai le moins apprécié, même s’il ne manque pas de qualités…

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Philippe Carrese - Tango à la Romaine

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 361 pages / 21,00 €

     

    Résumé :

    En pleine guerre froide à Rome un petit groupe de révolutionnaires, le groupe Potere Rosso (le Pouvoir rouge) s’apprête à lancer une vague d’attentats pour combattre l’impérialisme Américain. ­Pietrino Belonore (petit fils du patriarche Volturno Belonore) est en charge du premier attentat… Mais c’est en fait le groupe Potere Rosso qui explose… ou plutôt se fait exploser… Qui est véritablement à l’origine de ce groupe ? Qui « tire les ficelles » de ce carnage ? Quelle est la véritable finalité de cette situation explosive ? Zéférino Gianlupino (chiffonnier et accessoirement chasseur de chats pour un fourreur), la CIA (en première ligne dans ce contexte international bouillant), les cellules communistes du Trastevere (clientélistes hors pairs…) ?

     

    Avis par Kiki :

    Tango à la Romaine est le quatrième Tome de la Trilogie Bélonore (Et oui, seul un marseillais digne de Raimu pouvait le faire…). Toutefois ce nouvel opus diffère des trois précédents. Si l’on retrouve la famille Bélonore, avec notamment Pietrino en révolutionnaire engagé (au cœur tendre), dans un ouvrage poursuivant la fresque historique initiée dans les trois premiers Tome, il se différencie des précédents tomes par des touches humoristiques dignes des précédents ouvrages de Philippe Carrese… Ce livre est en conséquence à la fois enrichissant et très agréable à lire… Seul point qui m’a un peu perturbé dans cette lecture, une alternance des temps (imparfait, passé composé…) qui bien que grammaticalement fondée me faisait « beuguer » systématiquement… Mais ce point ne m’a pas empêché de dévorer ce livre en vingt-quatre heures, et à attendre le cinquième Tome (s’il y en a un ?) avec une grande impatience…

    Lien direct : Editions de L’aube


    votre commentaire
  • La diplomatie du panda - Mi Jianxiu

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 328 pages / 21,00 €

     

    Résumé :

     

    Au début des années 1980, l’inspecteur Peng Yetai de la Sécurité publique de Pékin est chargé d’une affaire de meurtre. On vient de découvrir le cadavre squelettique d’un homme, vêtu d’habits qui ne sont pas les siens et abandonné dans une ruelle. Faisant appel à la sagacité de son ami Li Jianjia, juge du tribunal populaire du district Chonwen, il cherche désespérément à identifier la victime. Mais bientôt, de nouvelles victimes sont découvertes dans les mêmes conditions. Y-a-t-il un lien entre elles ? Qui peut en vouloir à ce point pour torturer de la sorte ? L’inspecteur et le juge vont tout faire pour essayer de trouver le coupable.

     

    Avis par Lolo :

    Je découvre avec joie cet auteur qui n’en est pas à son premier livre, et j’ai adoré ! Il faut dire que j’ai un faible pour cette collection de « l’aube noire » avec ses auteurs engagés qui nous font passer des messages et des infos bien réelles, hélas ! Sur ce qui se passe dans leurs pays respectifs. Ici nous sommes en Chine et cela se passe dans les années 1980, avec une référence aux grandes famines qui ont eues lieu en Chine dans les années 1960 sous Mao. C’est extrêmement bien écrit avec de nombreuses descriptions minutieuses, sur la nature, les rues, les personnages, qui rendent le récit très vivant. On adore d’emblée le juge Li et j’ai bien aimé également l’assistant de Peng qui s’appelle Po. Il y a une double enquête, d’une part l’affaire des pandas, d’autre part celles des victimes. Sont-elles liées ? A vous de le découvrir…L’auteur nous éclaire sur ce sombre pan de l’Histoire de la Chine, et de ces hommes politiques qui sous couvert de vouloir le bien du peuple, à tout prix, au nom d’un socialisme exacerbé, ne font pas mieux que les capitalistes qu’ils abhorrent.

    Lien direct : Editions de L’aube


    votre commentaire
  • T comme tombeau - Douglas Preston & Lincoln Child

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 316 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Entre la fermeture du laboratoire de haute technologie pour lequel il travaille et le fait d’apprendre qu’il ne lui reste plus que deux mois à vivre, Gideon Crew est doublement sous le choc. C’est pourquoi, lorsque son collègue et ami Manuel Garza lui parle d’un trésor datant de plusieurs milliers d’années enfoui au fin fond du désert Egyptien, il décide de partir avec lui à l’aventure. Mais comme rien n’est jamais simple avec eux, ils se retrouvent rapidement à faire face à tout un tas d’embûches auxquelles il n’était pas préparé. Heureusement ils vont rencontrer une égyptologue Imogen, qui pourrait bien décrypter une des découvertes fondamentales de l’Humanité.

     

     

     

    Avis par Lolo :

    Excellent ! On est tout de suite dans le bouquin, d’une part parce que Gideon n’en a plus pour longtemps à vivre, et d’autre part parce que l’aventure est digne de celles des « Aventuriers de l’Arche perdue ». Les chapitres se succèdent à un rythme effréné, c’est bien écrit, fluide, plein de rebondissements et on se dit à chaque fois qu’ils vont tous mourir…Les personnages sont complexes, car pas forcément attachants du moins au début (à part Gideon bien sûr !). Les descriptions du désert entre l’Egypte et le Soudan sont superbes et donnent vraiment envie de voir ça au moins une fois dans sa vie. Quant à ce que nos explorateurs vont découvrir, c’est passionnant et terrifiant à la fois. De plus il y a une bonne dose d’humour dans le roman et même si on n’est pas vraiment surpris à la fin, on se demande si par hasard il ne pourrait pas quand même y avoir une suite ?

    Lien direct : Editions L’archipel


    votre commentaire
  • Jeu de massacres - James Patterson & Howard Roughan

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 325 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Eminent professeur auteur d’un ouvrage de référence sur les « comportements déviants », Dylan Reinhart, se retrouve impliqué malgré lui dans une enquête impliquant un serial killer. Avec l’inspectrice du NYPD Elisabeth Needham, ils vont essayer d’anticiper les « coups » de celui que les journalistes surnomment le « Dealer ». Sa particularité, laisser une carte à jouer sur ses victimes, afin de défier la police et surtout le célèbre professeur Reinhart. Une à une, les cartes s’abattent et les victimes tombent, une véritable course contre la montre s’engage alors digne du jeu du chat et de la souris.

     

    Avis par Lolo :

    Excellent et encore une fois impossible à lâcher ! Les courts chapitres se succèdent à un rythme effréné et nous poussent toujours à aller plus loin dans la lecture. Le professeur Dylan n’est pas forcément attachant au début, mais il le devient au fil de l’enquête. On se pose des questions sur le « Dealer », qui ressemble quelquefois à une sorte de justicier. En filigrane, on a la vie privée de Dylan qui est pleine de surprises...L’action se déroule à New York, comme souvent avec cet auteur et ça file à toute vitesse. Bref, du suspense, une enquête somme toute originale, des personnages atypiques, un serial killer…Voici la liste des ingrédients pour un bon polar divertissant à souhait !

    Lien direct : Editions L’archipel


    votre commentaire
  • Gare aux fantômes - M.C. Beaton

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Format poche: 342 pages / 14,00 €

     

    Résumé :

    Mrs Witherspoon, une vieille mégère que personne ni même ses enfants ne supporte, pense que sa maison est hantée. Ce n’est que lorsqu’elle meurt subitement que les gens commencent à s’inquiéter. Et si c’était vrai ? Quels étranges secrets se cachent donc au fond de sa demeure ? Il n’en faut pas plus pour Agatha Raisin qui aidée de son nouveau voisin Paul Chatterton, va partir à la chasse aux fantômes...

     

    Avis par Jake :

    Pas le meilleur, mais toujours aussi agréable à lire. Le point négatif étant que l’enquête m’a semblé relativement plate et sans gros rebondissements. En revanche, Agatha est toujours aussi drôle et pathétique à la fois. J’ai adoré la scène où elle passe la nuit dans la maison hantée de Mrs Witherspoon. On suit également avec délices ses « errements amoureux ». Elle espère toujours trouver l’amour avec un grand A tout en étant consciente de son âge et de son incroyable look. J’adore son franc parler et sa façon de se mettre dans des situations pas possibles. La fin nous laisse présager une grande nouveauté qui était je pense le but de ce roman un peu transitoire. Du coup, j’attends le prochain tome avec impatience, car c’est un réel plaisir de retrouver cette incroyable Agatha Raisin.

    Lien direct : Editions Albin Michel 


    votre commentaire
  • Chantage au presbytère - M.C. Beaton

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 305 pages / 14,00 €

     

    Résumé :

    Larguée encore et encore  par James Lacey, délaissée par son voisin en qui elle mettait ses derniers espoirs, Agatha Raisin déclare la guerre aux hommes en se disant qu’on ne l’y prendrait plus…Jusqu’à l’arrivée à Carsely, d’un nouveau et sexy vicaire. Sa venue, révolutionne le village et comme par hasard toutes les femmes retrouvent la foi. Sauf, que lorsqu’on retrouve le fameux vicaire mort dans le bureau de l’église, les soupçons se portent immédiatement sur Alf Bloxby, vicaire en titre du village, qui aurait été pris de jalousie envers son remplaçant. C’est sans compter sur Agatha qui encore une fois va mettre son nez  là où il ne faut pas…

     

    Avis par Lolo :

    J’ai adoré, je suis vraiment fan de cette Mrs Raisin ! C’est un réel plaisir de la retrouver, ainsi que sa meilleure amie, Mrs Bloxby. En plus avec Agatha dans le coin, on est sûr de ne pas s’ennuyer, il y a toujours un ou deux meurtres qui ne vont pas tarder à se produire dans ce si paisible village des Costwolds. Malgré tout, dans ce tome, on dirait qu’Agatha a décidé de se prendre en mains et « God bless » il n’est plus question de l’horrible James Lacey que je ne supportais plus. D’ailleurs le personnage d’Agatha change et devient de plus en plus sympa. Même si elle est toujours aussi farfelue et drôle, elle est terriblement attachante. Quant à l’enquête, je la trouve meilleure que les précédentes. C’est léger, amusant, réaliste souvent, et vraiment divertissant. On passe toujours un bon moment en compagnie d’Agatha Raisin, et une fois qu’on a fait sa connaissance, eh bien on a du mal à la quitter !

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • De si belles fiançailles - Mary Higgins Clark & Alafair Burke

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 375 pages / 20,90 €

     

    Résumé :

    Depuis ses fiançailles, Laurie Moran, l'enquêtrice star de l'émission Suspicion, nage en plein conte de fées : mariage et lune de miel prévus à l'été prochain ! C'est sans compter sa nouvelle enquête qui risque de bouleverser ses projets...Un couple vient en effet de la solliciter pour rouvrir un dossier vieux de cinq ans : le meurtre jamais élucidé de leur fils, assassiné devant sa résidence de Greenwich Village. Principale suspecte : la femme du défunt, que ses beaux-parents accusent du crime, mais qui bien sûr s'en défend. Pourtant, alors que l'émission serait l'occasion de se laver des soupçons qui pèsent sur elle, celle-ci refuse de témoigner. Pourquoi ? Qui pouvait en vouloir à cette star de la neurologie, père et mari idéal ? Cette famille modèle avait-elle des secrets à cacher ?

     

    Avis par Lolo :

    Un régal, je l’ai lu d’une traite ! Un super bon polar à la « Mary Higgins Clark », avec en vedette la célèbre Laurie Moran. Quel plaisir de la retrouver ainsi que tous les personnages qui gravitent autour d’elle. Son père, son séduisant fiancé, son équipe de travail…Bref, je ne m’en lasse pas. Cette fois-ci j’ai trouvé beaucoup plus d’action que dans les précédentes affaires. De plus, les rebondissements sont variés et comme à l’habitude des deux auteurs, elles prennent un malin plaisir à nous embrouiller et  à multiplier, les coupables potentiels. Il y a de vrais méchants qui n’hésitent pas à tuer, et on tremble pour les autres. C’est toujours bien écrit, avec des descriptions sur la vie des « riches et influents New-Yorkais » qui font rêver. Et comme de bien entendu, une suite est à prévoir…Vivement !!

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • La parole du chacal - Clarence Pitz

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 332 pages / 20,40 €

     

    Résumé :

    Claire voulait vraiment faire ce voyage au Mali pour aller à la rencontre de son célèbre peuple, les Dogons et vivre avec eux le fameux Sigui, une fête religieuse qui n’a lieu que tous les soixante ans. Cependant, après avoir visionné un documentaire juste avant le départ, elle en est moins sûre. En effet, elle y a vu une sorte de spectre, et lorsqu’elle demande confirmation à Armand leur guide anthropologue, ce dernier reste évasif. Elle décide de partir tout de même et emmène avec elle Sacha son fils d’une dizaine d’années. Peu après leur arrivée au Mali, ils ont un accident de voiture, et notre dizaine de touristes va se retrouver dans un village hors du temps, qu’il semble impossible de quitter…L’enfer commence alors pour Claire, Sacha et leurs compagnons d’infortune…

     

    Avis par Lolo :

    Mon impression après la lecture de ce thriller est très bizarre. En effet, j’ai adoré et ai eu du mal à poser le bouquin, mais quand je suis arrivée à la fin, je l’ai vraiment détesté ! Je ne vais pas jouer les « spoilers », mais les conclusions de l’auteur m’ont laissée sans voix ! Bref, sinon avant la fin donc, c’est absolument génial ! Il y a tous les ingrédients d’un bon thriller, du suspense, de l’angoisse, de l’horreur, des meurtres et autres manifestations à la limite de la normalité…De plus, l’auteur connaît son sujet, car on apprend plein de choses sur ce peuple et certaines descriptions sont à couper le souffle. Les personnages aussi sont excellents, même si à part le jeune Sacha et Alice, les autres y compris Claire n’ont pas gagné ma sympathie. Il y a aussi tout un tas de rebondissements plus incroyables les uns que les autres. En tous cas ce n’est ni un polar banal, ni un roman qui vous laissera indifférent, d’ailleurs j’en suis encore à me demander si j’ai bien compris la fin ? Déroutant !

    Lien direct : Editions Le lys bleu


    votre commentaire
  • La petite fille du phare - Christophe Ferré

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 448 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Morgane doit rejoindre son mari dans un bar proche de leur maison, et pour cela, elle confie à leur fils Arthur adolescent, la garde de sa petite sœur Gaela âgée d’une dizaine de jours. Mais au retour, le berceau et vide et Arthur dort à poings fermés. Pas d’effraction, pas de demande de rançon, les pistes se multiplient, mais l’enquête n’avance pas. Du coup, Morgane devient le suspect numéro un. Sauf qu’un mois à peine après le drame, la petite réapparaît comme par magie. Le soulagement est intense, même si la police n’y comprend rien. Seul Arthur est persuadé que ce bébé n’est pas sa sœur…

     

    Avis par Lolo :

    Excellent, un thriller que j’ai dévoré ! Déjà cela se passe en Bretagne du côté de Ploumanac’h sur la côte de granit rose et on voit que l’auteur adore cette région car ses descriptions sont magnifiques. Elles sont d’un tel réalisme qu’à la lecture du roman j’étais vraiment transportée là-bas. Ensuite c’est remarquablement bien écrit, on ne voit pas les chapitres défilés et j’ai quasiment lu le livre d’un trait. Le sujet est passionnant et touchant et on est tout de suite dans le rythme. L’intrigue est bien menée et on n’arrive jamais à deviner qui est le coupable, car  l’auteur sème le doute dans nos esprits. Les personnages sont assez froids et pas vraiment attachants sauf le jeune Arthur. On a l’impression que dans ce village, tout le monde se hait et que cet enlèvement est l’excuse pour déblatérer sur ses voisins et rendre tout le monde coupable. Les rebondissements n’arrêtent pas et je dois dire que la fin m’a scotchée. Mention spéciale à la couverture qui est magnifique. Un polar à lire d’urgence, un auteur à découvrir, génial quoi !

    Lien direct : Editons L’archipel


    votre commentaire
  • Tout corps plongé - Lionel Fintoni

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 360 pages / 21,90 €

     

    Résumé :

    Le commandant Alain Dormeuil, se retrouve en charge d’une enquête visant à attraper un tueur en série obsédé par des mises en scènes aquatiques. Parallèlement à cela, un dossier informatique ultra confidentiel a été dérobé par une demi-mondaine que tout le monde recherche. Entouré d’une équipe qu’il n’a que partiellement choisie, il va se rendre compte que le principe d’Archimède a de nombreuses facettes…

     

    Avis par Lolo :

    Excellent, un polar qui n’a l’air de rien mais qui est vraiment agréable à lire ! Déjà, c’est super bien écrit, avec de courts chapitres qui se succèdent à un rythme effréné et qui nous pousse à ne pas lâcher le bouquin. De plus on est tout de suite dans le bain (si je puis dire !!!), et on alterne entre les bons et les méchants, plus tout un tas de personnages secondaires importants pour l’histoire. L’équipe des policiers est tout de suite sympathique, avec une  préférence pour Karine. Les deux enquêtes sont vraiment bien menées, crédibles et pourtant pas banales. Bien entendu s’agissant d’un auteur engagé, le second plan nous emmène sur un terrain plus sensible (je vous laisse le soin de découvrir lequel !). La fin est pleine de rebondissements, bref ce polar a tout bon et mérite largement que l’on en fasse la publicité !

    Lien direct : Editions de l’Aube


    votre commentaire
  • Blanc sur noir - Kris Nelscott

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Format Poche : 680 pages / 13,90 €

     

    Résumé :

    Nous sommes en décembre 1968, Smokey Dalton, détective privé, se retrouve à Chicago, après avoir fui Memphis avec son fils adoptif Jimmy âgé d’à peine onze ans. Ce dernier ayant été témoin dans le meurtre de Martin Luther King, ils sont tous deux traqués par certains flics corrompus. Depuis, Smokey se fait appeler Bill Grimshaw. A Chicago, la seule amie blanche qu’il connaît est Laura Hathaway, riche héritière qui essaie de s’imposer tant bien que mal dans la société Sturdy, créée par son père. Smokey est contacté par la veuve de Louis Foster, dentiste noir retrouvé assassiné dans un parc. La police a vite classé l’affaire en prenant pour cible les gangs des rues. Il se trouve que Jimmy a été approché par une de ces bandes qui terrorise les jeunes dans les écoles primaires. Bien entendu, Smokey est allé leur dire deux mots…Il devra essayer de résoudre toute une série de crimes non élucidés, avec l’aide du jeune photographe arrivé le premier sur les lieux du crime de Foster, et se débattre avec les gangs d’un côté, les blancs racistes de l’autre et au milieu la police…Mais que fait la police ?

     

    Avis par Lolo :

    Excellent, passionnant, impossible à lâcher ! Sur fond d’une bonne partie d’Histoire des Etats-Unis, et notamment celles de la ségrégation, nous suivons avec joie les aventures du détective Smokey Dalton. Il est terriblement attachant, il est intelligent, efficace, et c’est un redoutable enquêteur. De plus, il est le témoin vivant d’une époque terrible pour les Noirs Américains. D’un côté, il y a ceux qui prônent la non-violence, et de l’autre il y a les gangs qui se forment pour lutter contre le racisme dont ils sont victimes. L’auteur nous montre le Chicago des années 60 où la mixité sociale et raciale gagne du terrain dans des quartiers appelés « de transition ». Il y a de nombreux personnages dans l’entourage de Smokey et tous ont leur importance. J’ai bien aimé les deux flics qui l’aident, ainsi que le jeune photographe, et sa sympathique grand’mère. Smokey mène l’enquête sur le meurtre du dentiste avec rigueur et doigté. Malgré de nombreuses descriptions, on ne s’ennuie pas une seule seconde, et le roman ne comporte aucune longueur. Au contraire, la violence des rapports entre Blancs et Noirs est tellement bien décrite que l’on tremble avec Smokey et les siens. La fin nous laisse présager d’une suite que je vais m’empresser de lire ! A dévorer de toute urgence, c’est vraiment génial !

    Lien direct : Editions de L’aube


    votre commentaire
  • Le semeur de mort - Patrick Guillain

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 340 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    Il semblerait qu’une épidémie de peste, véritable fléau des civilisations, se répande de nos jours à Paris. Les cas affluent et de jours en jours, les morts se multiplient. Maud Bordet, médecin de l’Institut de Veille Sanitaire, est chargée de l’enquête. Elle va être assistée par les experts du laboratoire de recherche sur la peste de l’institut Pasteur et notamment du jeune chercheur Samuel Laveran. Mais à mesure que l’épidémie se propage, des incohérences font naître des doutes au sein même du laboratoire. Et si cette épidémie n’était pas naturelle ? Se pourrait-il que ce soit en fait une guerre bactériologique ? Ils vont devoir faire vite, car la mort noire se propage à toute allure.  

     

    Avis par Lolo :

    Beaucoup trop technique et trop descriptif à mon goût. Je n’ai pas accroché avec les personnages. Soit trop banals, soit atypiques, mais sans que cela apporte une quelconque valeur ajoutée à l’histoire. De plus je n’ai pas eu l’impression de lire un polar, mais plutôt une thèse sur les virus et autres bactéries. L’action est lente, il n’y a pas de rebondissements et certains « savants » ont plutôt l’air d’ahuris joyeux tant leur comportement semble complètement illogique. De plus la narration est quasi exclusivement au présent et ça non plus je n’ai pas apprécié. Après les passionnés de microbiologie et de bactériologie auront (et je l’espère) un avis plus positif que le mien.    

    Lien direct : Editions de l’Aube


    votre commentaire
  • Incontrôlable - James Patterson & David Ellis

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 368 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Le journaliste Ben Casper est en bien mauvaise posture. En effet, il sort à peine de l’appartement de son amie Diana, que cette dernière se jette par la fenêtre. Evidemment, il sera le suspect idéal, même s’il s’agit de prime abord d’un suicide. Mais, selon lui, Diana n’avait aucune raison d’en finir et il pense plutôt qu’on a cherché à la faire taire. Il va alors tout faire pour déjouer le terrible complot qui pourrait impliquer les plus hautes sphères du pouvoir.

     

    Avis par Lolo :

    Un bon thriller même si ce n’est pas mon préféré. Bien sûr cela démarre sur les chapeaux de roues, et on se demande bien comment le héros va s’en sortir, et s’il sera encore vivant à la fin du roman tant les obstacles sont nombreux et dangereux. Mais, suspense…L’auteur nous envoie souvent sur de fausses pistes pour notre plus grand plaisir. Il y a un peu plus d’une centaine de chapitres toujours très courts qui font qu’on se laisse aller à poursuivre la lecture et qui nous tiennent en haleine du début à la fin. J’ai trouvé les références aux différents présidents assez sympas. Cependant, celles concernant les films et les séries qui sont agréables au début deviennent vite agaçantes à la longue. L’auteur ne sait peut-être pas que le mieux est l’ennemi du bien ? Quoi qu’il en soit, un bon moment de lecture pour l’été aussitôt lu, aussitôt oublié.

    Lien direct : Editions L’archipel


    votre commentaire
  • Bleu, Marguerite et l’abominable L - Pierre Chiron

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 205 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    Marguerite est institutrice en Loire-Atlantique. La retraite venue, elle accepte l’offre d’un ancien élève devenu médecin et s’installe dans une maisonnette à côté de sa propriété. Un jour, elle entend des coups de feu. Le médecin, sa femme et leur fille ont été tués dans des conditions abominables. Crime passionnel et suicide ? Meurtre sordide ? Ancienne vengeance, programmée de très loin ? L’enquête sera menée par Marguerite avec le concours un peu lent du commissaire du coin, un autre ancien élève, blond, rougissant, homosexuel et franc-maçon. Mais le premier narrateur est un corbeau – Bleu –, qui sera vite révoqué pour parti-pris, mais ne pourra pas se retenir d’intervenir à nouveau, de temps à autre, non seulement dans la narration, mais aussi dans l’action, où son rôle sera décisif.

     

    Avis par Lolo :

    Agréable à lire, mais assez bizarre. En fait, je pense n’avoir pas toujours compris ce que l’auteur voulait nous faire passer comme message. Bleu est un corbeau qui communique plus ou moins avec Marguerite et c’est d’ailleurs le narrateur pour une grande partie du récit. Il y a selon moi beaucoup trop de descriptions qui nous éloignent souvent du principal. Les noms des protagonistes sont tirés par les cheveux ou imprononçables ce qui n’encourage pas vraiment le lecteur. Le rôle du commissaire quant à sa résolution de l’enquête est confus de même que le coupable ? Bref, un roman trop « space » à mon goût.

    Lien direct : Editions de L’aube


    votre commentaire
  • Crime glacé - Mary Jane Clark

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 286 pages / 21,00 €

     

    Résumé :

    Niché sur les collines de Hollywood, un spa ultrachic, l’Elysium, accueille en toute discrétion des célébrités en quête de bien-être et de jeunesse éternelle. La fille du propriétaire
    Jillian Abernathy, fait appel à Piper Donovan, spécialiste des pièces montées, pour son mariage. La condition est que cette dernière accepte de passer quelques jours au spa afin de régler les détails pour que tout soit parfait. Bien entendu, Piper accepte avec joie. Mais, le spa n’est peut-être pas le paradis que l’on pourrait imaginer. Peu après son arrivée, un crime terrible est commis. Est-ce pour empêcher Jillian de se marier ? Mais qui et pourquoi ?   

     

    Avis par Lolo :

    Un excellent thriller sans prise de tête pour l’été ! Encore une fois, avec les « Clark », mère, belle-mère, belle-fille…bref, on n’est toujours assuré de passer un bon moment. C’est léger, fluide,  avec des chapitres courts qui défilent sans que l’on voie le temps passer, et des suspects en veux-tu en voilà ! De plus l’auteur nous distille les infos les concernant à petite dose de-ci de-là, ce qui nous laisse toujours un peu dubitatif. Le roman se déroule sur les quinze jours qui précèdent le mariage de Jillian. L’ambiance est géniale, nous sommes dans l’univers des très riches, des stars, avec un spa qui fait rêver. Mais on voit aussi le côté dangereux de l’univers de la chirurgie esthétique, et cela nous rappelle qu’il peut être fatal de jouer les apprentis sorciers ou de se prendre pour Dieu en personne. Comme quoi, le paradis n’est pas toujours tel que l’on se l’imagine…

    Lien direct : Editions L’archipel


    votre commentaire
  • Une mer si froide - Linda Huber

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Format Poche : 410 pages / 8,50 €

     

    Résumé :

    Il aura suffi de quelques minutes d'inattention, pour que la petite Livy, âgée de  trois ans, disparaisse et reste introuvable. Elle était en vacances au bord de la mer avec ses parents et son petit frère. La police conclut rapidement à une noyade, pourtant sa mère refuse de se résigner. Mais comment sauver une enfant que tout le monde croit morte ?

    Avis par Lolo :

    Impossible à lâcher tellement l’angoisse est omniprésente ! En effet, dès lors que la vie d’un enfant est en jeu, forcément le thriller nous émeut beaucoup plus. Déjà, on est tout de suite dans le vif du sujet puisque le drame se déroule dès les premières pages. Ensuite on a quasiment deux histoires et deux familles en parallèle, et on sait tout de suite qui est qui. Malgré cela, on tremble pour cette fillette qui va vivre l’enfer…Je ne vais pas trop vous en dire pour ne pas révéler toute l’intrigue qui est excellente. Quoi qu’il en soit au fur et à mesure des chapitres, la psychose de l’une et l’espoir de l’autre qui s’amenuise au fil du temps nous fait souvent redouter le pire. Les personnages sont excellents, avec une Jennifer qui mériterait un oscar !!! De plus l’auteur aborde ici des thèmes dramatiques, comme la disparition d’un enfant, le deuil, la folie, la culpabilité et bien d’autres encore…Bref, on a de quoi se faire du souci. C’est bien ficelé, intense et les rebondissements sont multiples ! Génial, à lire sans tarder !

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire
  • Souvenirs effacés - Arno Strobel

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 330 pages / 21,00 €

     

    Résumé :

    Sibylle qui se réveille juste d’un coma de deux mois, croit pourtant se souvenir de tout ce qui s’est passé avant. L’enlèvement de son fils Lukas, sa fuite nocturne à travers le parc, le coup sur la tête, son âge et le fait que son mari doit impatiemment l’attendre. Mais, quand le médecin lui affirme qu’elle n’a pas d’enfant, elle prend peur, et s’enfuit de l’hôpital comme si elle avait le diable à ses trousses. Par chance, une automobiliste la prend en stop, et la raccompagne jusqu’à son domicile. Mais, lorsque son mari ouvre la porte, il ne la reconnaît pas malgré tous les détails intimes qu’elle lui livre. Que se passe-t-il ? Et si c’est la vérité, qui est-elle vraiment, et à qui peut-elle faire confiance ?

     

    Avis par Lolo :

    Génial, le thriller psychologique par excellence ! Encore un roman que j’ai lu d’une traite, car il est impossible à lâcher. On est tout de suite happé par cette sorte de course contre la montre que doit effectuer Sibylle pour essayer de découvrir ce qui s’est réellement passé. C’est prenant, haletant, il y a une tension souvent insoutenable car on ne sait jamais qui croire et à qui faire confiance. Les rebondissements sont multiples, et même si ça n’est pas « sanglant », on reste scotché du début à la fin. L’auteur joue avec nos nerfs, et ça marche, car on est complètement perdu : qui est gentil et qui ne l’est pas ? C’est bien écrit, les chapitres s’enchaînent rapidement et on ne souffle qu’à la toute dernière page. De plus le sujet est perturbant…Bref une bonne nuit blanche en perspective !!!

    Lien direct : Editions L’archipel


    votre commentaire
  • Un havre de paix - Stanislas Petrosky

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Format Poche : 160 pages / 8,50 €

     

    Résumé :

    Quand l'Embaumeur va pour récupérer un corps dans le centre pénitentiaire du Havre, et que le suicidé lui paraît suspect, il ne peut s'empêcher de remuer la fange à ses risques et périls. Surtout si le taulard décédé est un policier incarcéré pour faire tomber un monstre...

     

    Avis par Lolo :

    Tout d’abord, quand on m’a proposé ce livre, j’ai cru qu’il s’agissait d’une aventure de Requiem, donc j’ai été déçue de constater que ça n’était pas le cas. Comme je n’apprécie pas trop le parler vulgaire, populaire, ce fût doublement difficile. Mais il faut dire que c’est fait avec subtilité et ça m’a fait quelquefois sourire. Quoi qu’il en soit même si le personnage principal est attachant, on n’a pas vraiment de surprise quant à la fin. J’ai bien aimé l’originalité des chapitres qui sont autant de références musicales (qui annoncent du coup la couleur, si je puis dire …). En revanche, j’ai cru qu’il allait me falloir une loupe (en plus de ma paire de lunettes !!!) tellement les caractères sont petits !! On dirait des chiures de mouches, et çà, ce n’est pas cool du tout ! Ca a gâché ma lecture, pas top du tout donc !

    Lien direct : Editions French Pulp


    votre commentaire
  • La nuit de l’ogre - Patrick Bauwen

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 500 pages / 22,00 €

     

    Résumé :

    Chris Kovak, médecin urgentiste à Paris, prend une jeune femme blessée, en stop  qui s’enfuit au premier feu rouge en lui laissant son sac sur le siège de la voiture. Sauf que dans ce sac, se trouvent du sang, et un bocal contenant une tête humaine. A partir de là, les ennuis vont commencer pour le docteur…

     

    Avis par Lolo :

    Ca y est, pour moi Patrick Bauwen est le maître incontesté du thriller en France ! C’est angoissant à souhait, le sujet est vraiment original il s’agit ici de la « photographie post-mortem » qui était très développée les siècles précédents. Bref, préparez-vous à faire des cauchemars, car l’auteur ne vous laissera aucun répit. L’histoire commence dus les premières lignes et monte de manière crescendo jusqu’au dernier chapitre. Cependant les éléments nous sont distillés au compte-goutte afin que notre inquiétude aille grandissant. L’auteur, urgentiste lui-même connaît bien son sujet et fait souvent des clins d’œil à ses collègues via son héros. Ce roman est en fait la suite du « Jour du Chien » et il est quand même bon de l’avoir lu afin de tout saisir. On retrouve ainsi du côté des flics, l’équipe du commissaire Batista, avec l’inspecteur Valenti qui a eu une relation assez torride avec Kovak. Bref, il y a du frisson, de l’action, des cadavres, mais aussi et au second plan le « Chien », ce tueur en série qui rôde près de nos héros sans que l’on n’arrive à savoir qui il est en réalité. D’ailleurs pour cela il faudra attendre la suite…Vite Monsieur Bauwen, car l’attente est insoutenable ! 

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique