•  

    Les cicatrices - Claire Favan

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 368 pages / 20,00 €

     

    Résumé :

    Nous sommes dans l’état de Washington où  sévit en toute impunité depuis des années un serial killer surnommé Twice. Surnom donné car  il enlève, séquestre et viole deux jeunes femmes en même temps, avant de s'en débarrasser lorsqu'elles ne l'intéressent plus pour choisir deux nouvelles proies. Après de nombreuses années sans nouveaux crimes du genre, on retrouve un cadavre qui porte la marque de Twice. Et c’est là que la vie d’Owen Maker, vendeur de voiture, sympa, mari idéal qui vit l’enfer parce que son-ex-femme est folle et lui fait du chantage au suicide, va basculer. En effet, son Adn est retrouvé sur la scène du crime. Il devient alors le suspect numéro un.

     

    Avis par Lolo :

    A couper le souffle, impossible à lâcher ! Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un thriller comme celui-là ! C’est bien écrit, les chapitres se succèdent et les faits s’enchaînent à une vitesse folle. Le sujet est non seulement original, mais aussi complètement dingue ! Les personnages ont une psychologie complexe mais réaliste. Il y a bien sûr Owen auquel on se prend immédiatement d’affection, il y a Twice le monstre, les enquêteurs du FBI, l’ex-femme d’Owen et sa nouvelle compagne, bref tous jouent leur rôle à la perfection. Les descriptions des victimes, de leurs traitements et sévices sont abominables. On a très peu d’instants de répit pour souffler, on est tenu en haleine du début à la fin. En fait il y a plusieurs histoires dans l’histoire, c’est époustouflant ! Que dire du dénouement final, impossible à voir venir. Le thriller à une nouvelle reine et elle se nomme Claire Favan !


    votre commentaire
  •  

    Neuf parfaits étrangers - Liane Moriarty

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 512 pages / 22,90 €

     

    Résumé :

    Neuf citadins stressés, prêts pour un break dans une sublime station thermale. Le Tranquillum House leur propose, grâce à une approche révolutionnaire, de renouer avec l'énergie positive pour prendre un nouveau départ. Coupés du monde extérieur, délestés de leurs portables, tous s'attendent avec impatience à une transformation totale. Au fur et à mesure de la cure, entre méditation, tai chi et techniques de bien-être, les langues se délient, les secrets enfouis resurgissent, les animosités aussi. On leur avait promis la quiétude et le renouveau, c'est le lâcher-prise qui s'installe... mais pas vraiment ce qu’ils souhaitaient…

     

    Avis par Lolo :

    Excellent, à consommer sans modération ! C’est que je m’y voyais déjà moi dans ce magnifique centre de remise en forme, mais bon après réflexion je vais attendre un peu avant de m’inscrire. (Ah, ah !) J’ai trouvé ça génial ! Au début on ne sait pas vraiment si c’est un roman, un polar, un guide de bien-être, et c’est ce qui m’a plu. Au fil des chapitres, et au lieu de décompresser, on angoisse au contraire et que dire des personnages ! Ils sont tous terriblement attachants, et pourtant ils n’ont absolument rien en commun ! Et c’est souvent dans l’adversité que l’union fait la force et c’est ce qui va se passer. Masha la directrice du centre est incroyable, c’est vraiment un personnage à elle seule, mais elle va vite se rendre compte qu’on ne peut pas tout maîtriser. Bref, c’est tout à tour drôle, effrayant, triste aussi. Les rebondissements sont nombreux et certaines situations dingues ! Quoi qu’il en soit j’ai adoré le style de l’auteur et je m’en vais de ce pas me procurer ses autres romans.


    votre commentaire
  •  

    Il était deux fois - Franck Thilliez

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 528 pages / 22,90 €

     

    Résumé :

    En 2008, Julie, dix-sept ans, disparaît en ne laissant comme trace que son vélo posé contre un arbre. Le drame agite Sagas, petite ville au cœur des montagnes, et percute de plein fouet le père de la jeune fille, le lieutenant de gendarmerie Gabriel Moscato. Ce dernier se lance alors dans une enquête aussi désespérée qu'effrénée. Jusqu'au jour où ses pas le mènent à l'hôtel de la Falaise... Là, le propriétaire lui donne accès à son registre et lui propose de le consulter dans la chambre 29, au deuxième étage. Mais exténué par un mois de vaines recherches, il finit par s'endormir avant d'être brusquement réveillé en pleine nuit. Et là, le choc, dehors, il pleut des oiseaux morts. Et cette scène a d'autant moins de sens que Gabriel se trouve à présent au rez-de-chaussée, dans la chambre 7. Désorienté, il se rend à la réception où il apprend qu'on est en réalité en 2020 et que ça fait plus de douze ans que sa fille a disparu...

     

    Avis par Lolo :

    Encore un grand Thilliez, même s’il n’est pas mon préféré. J’ai mis du temps à rentrer dans le bouquin car ça commence assez lentement. En fait au début on ne sait pas trop où l’auteur veut en venir. Mais bien évidemment quand ça démarre, impossible de le lâcher ! Comme d’habitude, le sujet est plus qu’original, et part dans plusieurs directions possibles. Tout d’abord l’amnésie de Moscato, les disparitions, les meurtres, une histoire incroyable, bref, un vrai casse-tête chinois. Les fausses pistes sont nombreuses et l’on n’est pas au bout de nos surprises. Il y a comme toujours des descriptions horribles et détaillées, mais les fans sont habitués. Le monde de l’art est très présent et les connaissances de l’auteur impressionnantes. D’ailleurs c’est pour cela que malgré tout, l’histoire reste crédible. On voyage aussi pas mal, en partant de la Savoie et en passant par Paris, Lille, Orléans, la Belgique pour échouer en Pologne, mais c’est tout sauf une promenade de santé ! Ah ! Ah ! Les personnages sont tourmentés et les méchants abominables ! Mais je n’en dirai pas plus car ça serait trop dommage ! A vous de le lire sans tarder !


    votre commentaire
  •  

    Femmes sans merci - Camilla Läckberg

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 144 pages / 14,90 €

     

    Résumé :

    Prisonnières de leur mariage, trois femmes qui ne se connaissent pas échangent des confidences sur un forum internet. Ingrid, qui a sacrifié sa carrière de journaliste au profit de celle de son mari, découvre que ce dernier la trompe sans scrupules. Et n'aspire qu'à se venger. Birgitta se sait malade depuis plusieurs mois mais n'a cessé de repousser le moment de consulter un médecin. Ses ecchymoses pourraient trahir les violences qu'elle subit dans l'intimité. Victoria a quitté sa Russie natale pour venir s'installer en Suède avec un homme rencontré sur le net. Mais c'est une ordure. Ensemble, elles échafaudent un plan incroyable.

     

    Avis par Lolo :

    Excellent ! Un roman très court par rapport à ce que fait l’auteur d’habitude et cela ressemble plutôt à un recueil de nouvelles. Le message est clair, la vengeance est un plat qui se mange froid et ces trois femmes sont hyper courageuses. On remarque aussi que l’union fait la force et il faut que toutes ces femmes battues, humiliées, blessées se libèrent de leurs bourreaux. Hélas, dans la vraie vie ça n’est pas aussi simple ! Bien sûr le roman est complètement amoral, mais ça fait un bien fou de le lire. J’ai adoré les descriptions de leurs maris ce qui les rend encore plus affreux à nos yeux. L’auteur a vraiment eu une idée de génie quant à la façon de s’en débarrasser, des meurtres parfaits pour dégager du paysage de parfaits abrutis ! Un petit bijou de lecture !


    votre commentaire
  •  

    Madame B - Sandrine Destombes

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 332 pages / 19,95 €

     

    Résumé :

    Blanche Barjac, Madame B, est nettoyeur de profession. Malfaiteurs, tueurs à gages
    et meurtriers, tous font appel à elle pour qu'il ne reste plus une trace de leurs crimes
    et délits. Après plusieurs années passées à s'imposer dans ce monde d'hommes, Blanche est devenue une professionnelle respectée dans ce milieu si particulier. Digne héritière de son beau-père qui l'a formée, elle est reconnue pour son efficacité, sa discrétion et son savoir-faire. Si après chacune de ses interventions Madame B garde un indice comme " assurance-vie ", elle n'est pas la seule à accumuler les preuves compromettantes…

     

    Avis par Lolo :

    Parfait thriller psychologique bourré d’humour ! Le sujet est original et en plus, on a tendance à se mettre à la place de Blanche tant elle nous semble proche. Elle est terriblement attachante et on espère qu’elle ne va pas sombrer dans la folie, (ni nous avec), même si quelqu’un essaie de l’en convaincre. L’intrigue est telle que chaque protagoniste fait un coupable idéal, et j’avoue que je n’ai pas vu venir la fin. Les méchants ici sont non seulement méchants mais aussi extrêmement dangereux ! On n’est pas dans le monde des Bisounours, ah ! Ah ! Mais malgré cette ambiance de crime et de paranoïa, certaines scènes sont très drôles. Les rebondissements sont nombreux, ainsi que les descriptions. Un vrai bon polar noir !


    votre commentaire
  •  

    La reine noire - Pascal Martin

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 248 pages / 14,76 €

     

    Résumé :

    En ce temps-là, il y avait une raffinerie de sucre dont la grande cheminée dominait le village de Chanterelle. On l'appelait la Reine Noire. Tous les habitants y travaillaient. Ou presque... Mais depuis qu'elle a fermé ses portes, le village est mort. Et puis un jour débarque un homme vêtu de noir, effrayant et fascinant à la fois... Wotjeck est parti d'ici il y a bien longtemps, il a fait fortune ailleurs, on ne sait trop comment... Le même jour, un autre homme est arrivé. Lui porte un costume plutôt chic. L'un est tueur professionnel, l'autre flic. Depuis, tout semble aller de travers : poules égorgées, cimetière profané, suicide, meurtre... Alors que le village exige au plus vite un coupable, dans l'ombre se prépare un affrontement entre deux hommes que tout oppose : leur origine, leur classe sociale, et surtout leur passé…

     

    Avis par Lolo :

    Passionnant, un vrai polar noir, impossible à lâcher ! Encore un auteur qui gagne à être connu ! Je parle en connaissance de cause ayant lu tous ses romans. Bref, tout y est. L’ambiance noire, glauque dans ce petit village perdu en Lorraine où il ne se passe jamais rien. Un corbeau, (noir lui aussi ! ah !ah !). Deux hommes qui débarquent en même temps dans ce village paumé. Pourquoi ? Qui sont-ils ? Un gentil ou un méchant ? Qui est qui ? Que de questions ! Mais justement je ne veux pas trop en dire pour ne pas rompre le charme. L’ambiance est lourde, oppressante, et nous met mal à l’aise. Certains dialogues sont crus et les morts affluent. Le passé remonte à la surface, et avec lui, les secrets, les rancœurs, les non-dits, les jalousies…Les personnages sont effrayants de noirceur, avec en toile de fond, la Reine noire, l’ancienne raffinerie de sucre qui faisait vivre le village. A noter que c’est écrit à la troisième personne ce qui ajoute encore une touche d’originalité à l’intrigue. Noir, magistral, captivant !  


    votre commentaire
  •  

    Le jour des Cendres - Jean-Christophe Grangé

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 368 pages / 21,90 €

     

    Résumé :

    L’action se déroule en Alsace pendant les vendanges tardives. Un corps est découvert dans une communauté religieuse. Accident ou meurtre ? On pencherait plutôt pour l’accident mais le commissaire Pierre Niémans dépêché sur place n'y croit pas.... Avec son franc parlé et ses méthodes souvent peu ordinaires, il va enquêter. Quel sombre secret ces religieux si paisibles cachent-ils ?

     

    Avis par Lolo :

    Je crois bien que c’est un de mes préférés de l’auteur. En tous cas, comme d’habitude il ne manque rien à cet excellent thriller. Le fait que pour une fois, ’il n’y ait quasiment pas de scènes violentes, sanglantes, horribles, est vraiment un plus. Mais attention ce n’est pas de tout repos ! Comme d’habitude la plume de Grangé est unique en son genre et on est tenu en haleine du début à la fin. L’ambiance est terrifiante : Une communauté religieuse, la région froide, l’hiver glacial, des meurtres, des secrets, des personnages bizarres en veux-tu en voilà, bref tout pour nous glacer le sang ! On retrouve avec joie le commissaire Niémans et aussi sa jeune protégée, Ivana Bogdanovitch. Chaque protagoniste est en fait un coupable potentiel, tant l’auteur nous embrouille. L’intrigue est passionnante, et il est difficile de lâcher le livre. D’autant plus que les chapitres sont courts et le roman aussi… (Pour une fois). La fin est à couper le souffle ! Un régal !


    votre commentaire
  •  

    Un coin de parapluie - Sylvie Baron

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 320 pages / 19,50 €

     

    Résumé :

    À Vic-sur-Cère dans le Cantal, la villa Médard en impose par son élégance, ses secrets bien gardés, ses vies forgées autour de l’industrie du parapluie et d’une femme d’affaires exceptionnelle, Hélène Vitarelle. Remarquable dirigeante, au tempérament violent et à l’amour exclusif, elle fait trembler le personnel, plier sa famille, courber les échines.
    Son assassinat est un coup de tonnerre .Tout accuse son gendre, Jacques Naucelle, qui se suicide en prison, signant ainsi l’aveu de sa culpabilité. La seule à être persuadée de son innocence est sa maîtresse, Nina.La jeune femme ne voit qu’une personne capable de faire éclater la vérité : sa tante Joséfa. Bien que dubitative, celle-ci se laisse convaincre par sa nièce de se faire embaucher comme domestique dans la famille Vitarelle pour mener sa propre enquête. Fine mouche sous ses rondeurs avenantes, Joséfa va mettre à nu
    les rouages d’une diabolique machination.

     

    Avis par Lolo :

    Première fois que je lis cet auteur, et je suis tombée sous le charme ! C’est à la fois émouvant et captivant, bref, un polar génial ! Les personnages sont incroyables, soit attachants, soit détestables, mais en aucun cas ils ne nous laissent indifférent. Mention spéciale à Joséfa, « détective amateur », qui est tout simplement exceptionnelle ! C’est haut en couleurs, les descriptions du « jardin » des Vitarelle sont remarquables, le sujet est original. L’intrigue se passe dans le monde du parapluie et c’est drôlement intéressant, en plus ! L’intrigue est géniale, et le dénouement impossible à deviner ! La trame se construit au fil des chapitres, et est menée de main de maître. L’ambiance est telle, qu’on n’a vraiment pas envie de lâcher le livre. C’est addictif, poignant, intense, beau tout simplement ! Un vrai roman qui fait du bien, à découvrir de toute urgence !


    votre commentaire
  •  

    Les suicidées - Val McDermid

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 416 pages / 21,00 €

     

    Résumé :

    Une série de suicides attire l'attention du profiler Tony Hill : les défuntes sont toutes des femmes ayant revendiqué leur engagement féministe sur Internet, et elles ont toutes été victimes de cyber harcèlement. Mais ces suicides en sont-ils vraiment? Quel genre de tueur en série chercherait à camoufler ainsi ses crimes? Et que signifient les livres de Sylvia Plath et de Virginia Woolf retrouvés à leurs côtés? L'enquête s'avère vertigineuse et Tony Hill est amené à refaire équipe avec Carol Jordan, encore fragilisée par ses propres démons. Avec l'aide d'une hackeuse de génie et d'une brigade d'élite, ils se lancent à la poursuite d'un tueur obsessionnel. 

     

    Avis par Lolo :

    J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, mais ensuite on est tenu en haleine jusqu’à la fin. C’est le troisième roman que je lis de cet auteur et je ne savais pas qu’elle en avait écrit beaucoup plus et que l’on retrouvait le tandem : Carol Jordan et Tony Hill. Malgré tout le livre peut se lire seul, même si, ensuite, on a envie de découvrir tous les précédents. Le sujet est d’actualité, car il concerne le harcèlement des femmes qui osent s’exprimer. La psychologie du tueur n’est pas banale, d’où la difficulté de le coincer. Quant à Carol Jordan et son équipe de flics, ils sont tous très attachants, surtout la hackeuse Stacey. L’auteur s’attarde d’ailleurs beaucoup sur le profil psychologique de ses personnages, et on suit leur vie professionnelle autant que personnelle. Les références littéraires sont un plus et donnent du poids à l’intrigue. On découvre l’énorme pouvoir d’internet et l’aide inestimable des « hackers » dans la police. Le dénouement de l’histoire en est la preuve…J’ai bien aimé le petit clin d’œil à la fin justement concernant le carambolage… Mais je n’en dit pas plus… A vous de le découvrir !


    votre commentaire
  •  

    La nuit d’avant - Wendy Walker

     

     Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 352 pages / 21,00 €

     

    Résumé :

    Après une rupture difficile, Laura décide de tourner la page en se créant un profil sur un site de rencontres. Un premier rendez-vous est pris. L'homme s'appelle Jonathan Fields, il a quarante ans, il vient de divorcer. Laura promet à sa sœur, Rosie, d'être de retour le soir même. Le lendemain matin, elle n'est toujours pas rentrée. Que s'est-il passé cette nuit-là ?

     

    Avis par Lolo :

    Tout simplement génial ! Impossible à lâcher ! En fait chaque chapitre (il y en a cinquante-six) raconte une partie de la nuit d’avant justement, ou une consultation de Laura avec son psy le Dr Brody, ou enfin le lendemain de sa disparition, le point de vue de sa sœur aînée Rosie qui l’a toujours protégée. C’est incroyablement bien ficelé, l’angoisse monte au fil des pages. La psychologie des personnages est tellement complexe et tellement bien décrite qu’on voit des coupables potentiels partout ! L’auteur joue avec nos nerfs, qui est vraiment Laura ? Les interactions entre les différents protagonistes sont telles, que l’auteur nous fait douter de chacun d’entre eux. D’ailleurs le dénouement est incroyable, et ça m’a vraiment scotchée ! Bref, même si les informations sont distillées au fur et à mesure, on va de rebondissements en rebondissements et tout s’accélère à la fin. Un excellent thriller psychologique ! 


    votre commentaire
  •  

    La vallée - Bernard Minier

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 450 pages / 21,90 €

     

    Résumé :

    « Je crois que quelqu’un est en train d’agir comme s’il se prenait pour Dieu… ». Un appel au secours au milieu de la nuit, une vallée coupée du monde, une abbaye pleine de secrets, une forêt mystérieuse, une série de meurtres épouvantables, une population terrifiée qui veut se faire justice, un corbeau qui accuse, une communauté au bord du chaos, une nouvelle enquête de Martin Servaz.

     

    Avis par Lolo :

    Excellent, impossible à lâcher ! Encore une fois, l’auteur dont j’ai lu tous les romans ne nous déçoit pas avec celui-là, bien au contraire ! On est captivé dès les premières pages, et bien que les chapitres soient assez longs, ils  nous amènent toujours plus en avant de l’intrigue, et l’angoisse ne cesse d’aller crescendo. Evidemment, les meurtres sont tellement horribles (sans compter leurs descriptions) que ça donnerait des cauchemars…Sauf pour ceux qui ont l’habitude de lire Thilliez et Grangé qui excellent eux aussi dans l’art de décrire l’indescriptible ! Que dire du fait « d’isoler la vallée », tout en sachant qu’un ou plusieurs assassins rôdent…Bref, la trame est géniale, l’ambiance stressante à souhait et les personnages plus bizarres les uns que les autres. On retrouve justement Martin Servaz avec joie (ainsi qu’Irène Ziegler), et l’auteur réussit le tour de force d’avancer de front dans l’enquête mais également dans leur vie privée. De plus, il mêle la fiction et la réalité, que dis-je l’actualité avec brio ! La fin est tout bonnement hallucinante, bref, un thriller tout simplement remarquable ! 

    Lien direct : Editions XO

    https://www.xoeditions.com/livres/la-vallee/


    votre commentaire
  •  

    Une avalanche de conséquences - Elisabeth George

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 480 pages /23,50 €

     

    Résumé :

    Lily et Will Goldacre sont ensemble depuis plusieurs mois, mais ce dernier est très perturbé. Malgré cela, Lily veut quand même donner une deuxième chance à leur couple. Mais, lors d’un week-end randonnée dans le Dorset, Lily tombe sur le journal intime de Will. Horrifié, il la surprend en train de le lire, et s’enfuit en courant pour se précipiter du haut d’une falaise. Quelques temps plus tard, la mère de Will, Caroline se retrouve mêlée à une sombre affaire. La mort suspecte d’une femme écrivain dont elle était l’assistante. Le sergent Barbara Havers sera chargée de l’enquête car elle rencontre toutes les protagonistes, lors d’une dédicace peu de temps avant le drame. Bien sûr, son supérieur Thomas Lynley lui offre son soutien, pour restaurer  l’image de Barbara salement entachée, lors de l’enquête précédente. Petit à petit de terribles secrets vont ressurgir  chez les uns et les autres, ce qui va inévitablement déclencher, une avalanche de conséquences.

     

     

    Avis par Lolo :

    J’ai retrouvé avec joie l’écriture des débuts de l’auteur ! Je suis rentrée tout de suite dans l’histoire. Les questions se posent dès le début. Les personnages principaux sont excellents ! Remplis de réalisme, névrosés à souhait et comme d’habitude avant de savoir qui a fait quoi, il faut attendre la toute fin. On a de tout, ceux que l’on aime d’emblée, comme Rory, ou  Alastair par exemple. Sans parler du sergent Havers qui se bonifie en amorçant une sorte de changement, tout en gardant son côté rebelle. Lynley quant à lui se retrouve en retrait dans l’enquête et se débat plutôt dans sa vie privée. Le personnage de Caroline est exceptionnel, est-elle manipulatrice ou manipulée ? Cela dit on se pose la question sur la presque totalité des autres ce qui est une des qualités de l’auteur. La psychologie n’a pas de secrets pour elle, et elle nous balade en nous embarquant dans des intrigues et sur des pistes…fausses pour la plupart et tout notre raisonnement est à refaire ! L’écriture est admirable, et le dénouement …horrible, of course ! Bref, un vrai chef d’œuvre d’âmes bien noires, de secrets bien enfouis, de crimes en tous genres…Un excellent polar quoi !


    votre commentaire
  •  

    La fille du train - Paula Hawkins

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 378 pages / 21,00 €

     

    Résumé :

    Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Celui de 8h04 et celui de 17h56.

    A chaque fois, elle observe lors d’un arrêt, une jolie maison à côté de la voie ferrée. Elle la connaît bien et a même donné un prénom au couple qu’elle voit évoluer au fil des jours depuis sa place assise. Ils sont pour elle Jess et Jason, un couple qui file le parfait amour comme elle jadis avec son mari avant qu’il ne la quitte pour en épouser une autre. Tout va pour le mieux, jusqu’au jour où Rachel voit Jess embrasser un autre homme que Jason. Quelle n’est donc sa surprise, quand quelques jours plus tard, elle voit la photo de Jess, de son vrai nom Megan, à la une des journaux, cette dernière ayant mystérieusement disparu…

     

    Avis par Lolo :

    Excellent thriller psychologique que ce premier roman ! C’est incroyablement bien mené et on ne voit rien venir. Le livre se décompose en chapitres qui alternent avec les trois principales héroïnes. Il y a Rachel bien sûr, qui est bizarre dans ses comportements et peu fiable car alcoolique. Toutefois, elle est touchante et son addiction est décrite de manière très réaliste. Puis Megan qui est assez mystérieuse, et Anna la rivale directe de Rachel. Ces trois femmes vont raconter tout à tour les événements vus de leur côté. Le suspense monte au fil des pages et l’on est pris dans un terrible engrenage qui nous empêche de poser le roman. Les thèmes abordés sont pathétiques et vont de la trahison, aux mensonges, en passant par les violences psychologiques, bref de quoi passer un moment sombre et trembler jusqu’au dénouement final !


    votre commentaire
  •  

    La fille dans le brouillard - Donato Carrisi

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 320 pages / 20,50 €

     

    Résumé :

    Une adolescente disparaît la veille de Noël dans un petit village sans histoire. Le commissaire Vogel, star du petit écran est dépêché sur l’enquête. Cependant, il comprend rapidement qu’il sera très difficile de la résoudre. Alors, pour ne pas perdre la face aux yeux de tous, il va trouver le coupable idéal...

     

    Avis par Lolo :

    Bluffant, époustouflant, un excellent polar quoi ! Un peu différent de ce qu’il fait d’habitude, mais tout aussi génial, sinon plus selon moi. Ecriture fluide, chapitres qui sont en fait les jours qui nous rapprochent ou nous éloignent du drame, bref j’ai lu le roman d’une traite. Le commissaire vogel est antipathique au possible, et c’est peu dire de ses méthodes ! Mais ici, il est question de l’incroyable pouvoir des médias. Avec l’aide de Vogel, ils vont faire d’un présumé coupable, le monstre idéal. L’auteur montre aussi du doigt les adeptes d’une foi qui frise le fanatisme, et tout ce que cela implique. Par exemple pour des ados de se confier à leurs parents, des terribles secrets que chacun garde en soi par peur du « qu’en dira t’on ». L’intrigue est absolument incroyable, et la fin impressionnante en rebondissements s’achève en apothéose. Fabuleux !!!


    votre commentaire
  •  

    L’œil de Caine - Patrick Bauwen

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Format Poche : 477 pages / 7,10 €

     

    Résumé :

    Dix personnes triées sur le volet sont sélectionnées pour une émission de télé-réalité qui passionne l’Amérique. Hommes, femmes de milieux et conditions différents et il y a même un enfant qui y participe. Ils cachent tous un secret. Alors qu’ils sont acheminés sur leur lieu de résidence, un accident arrive, un terrible imprévu qui va les laisser à la merci d’un psychopathe…

     

    Avis par Lolo :

    Cet auteur est tout simplement un génie !!! Surtout quand on apprend qu’il s’agit de son premier roman. C’est diabolique, je n’ai jamais lu une intrigue pareille. Il y a des rebondissements en pagaille, et rien ne nous est épargné. Les lieux sont tellement bien décrits, que l’on se retrouve avec les participants, et c’est angoissant à souhait. Surtout que sur les dix, la majorité est sympathique, alors on tremble pour eux. Quant au psychopathe, il dépasse tout ce que l’on peut imaginer ! L’ambiance est survoltée, et on est scotché d’un bout à l’autre du roman…Que l’on ne peut absolument pas lâcher ! C’est à la fois original, complexe, réfléchi et surprenant ! Les Thilliez, Grangé et autres Coben, ont du souci à se faire, car Patrick Bauwen avec ce seul roman, les a tous détrôné ! Chapeau bas !


    votre commentaire
  •  

    Le berceau des ténèbres - Jean-Luc Bizien

     

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 496 pages / 20,00 €

     

    Résumé :

    Après leurs terribles péripéties en Corée du Nord, Seth et sa famille reviennent à New York. Il a d’ailleurs réussi à obtenir l’asile politique pour son ami Paik Dong Soo, sa femme et son fils. Malgré cela, Dong Soo n’arrive pas à s’intégrer à cette nouvelle vie si différente de la précédente ! Seth quant à lui va se trouver embarquer dans une horrible affaire d’enlèvements d’enfants. D’autant plus bizarre, que les deux grands parrains de la mafia Chinoise et Italienne joignent leurs forces pour mettre la main sur le tueur. Pour l’aider, Seth va faire appel à son ami Joshua Brolin profiler au FBI, et il va aussi compter sur Paik. Ils ne seront pas de trop pour essayer de démasquer celui que l’on surnomme « the ACE », et qui tient plus du fantôme, tellement il est insaisissable…

     

    Avis par Lolo :

    Enfin le dernier tome de la trilogie des « Ténèbres », et pas des moindres ! Ce thriller est époustouflant, haletant, et comme le dit Bernard Minier vraiment « impossible à lâcher ». L’intrigue est terrifiante et on tremble à chaque nouveau chapitre. L’écriture est soignée, impeccable, et l’angoisse ne cesse de grandir au fil des pages. Les personnages évoluent par rapport aux deux premiers tomes et s’adaptent au mieux selon les situations. Paik Dong Soo est impressionnant, dans son rôle. Quant à « The Ace », son profil psychologique est tout simplement monstrueux ! Il ferait presque passer les mafieux pour des enfants de cœur, c’est peu dire !! La fin m’a scotchée littéralement ! Avis donc aux amateurs de thrillers, sachez que cette trilogie est « ENORME » et que monsieur Bizien fait sans conteste parti des plus grands auteurs du genre ! 


    votre commentaire
  •  

    Opération Napoléon - Arnaldur Indridason

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 350 pages / 20,00 €

     

    Résumé :

    1945 : un bombardier allemand survole l'Islande dans le blizzard et s'écrase sur le Vatnajökull, le plus grand glacier d'Europe. Bizarrement il y a des officiers allemands et américains à bord et quelques survivants. L'Allemand le plus gradé s’en va une valise menottée au poignet, en affirmant  qu’il faut chercher du secours. Toutes les expéditions américaines menées dans les années suivantes pour retrouver l'avion restent vaines. 1999 : le glacier fond un peu et les nouveaux satellites repèrent une carcasse d'avion, les forces spéciales de l'armée américaine envahissent immédiatement le Vatnajökull et tentent en secret de dégager l'avion. Deux jeunes sportifs islandais surprennent malheureusement ces manœuvres et vont mal finir. Avant sa capture l'un d'eux, Elias, contacte sa sœur Kristin, avocate qui n’aura de cesse de rechercher la vérité sur ce qui est arrivé à son frère. Elle se lance alors dans une implacable course poursuite au péril de sa propre vie. En quoi consiste donc cette mystérieuse Opération Napoléon pour que les militaires Américains  soient prêts à tout pour que le monde entier n’en entende jamais parler ?

     

    Avis par Lolo :

    Prenant, Passionnant impossible à lâcher ! Ce roman est différent des précédents de l’auteur car il s’agit en fait de son troisième livre et l’inspecteur Erlendur n’existait pas encore. On a ici un roman d’espionnage historico-fictif  de toute beauté. On sent que l’auteur tout comme la plupart des Islandais n’a pas du tout apprécier « l’invasion » des militaires Américains sur son île. D’ailleurs dans le roman ce sont les méchants et ils sont mêmes pour certains pires que cela. Kristin le personnage principal est d’emblée attachante, quoique un peu naïve parfois, mais bon vu ce qui lui arrive on peut comprendre. Elle est très proche de son frère et ça c’est un thème extrêmement cher à l’auteur. Les descriptions des paysages Islandais notamment celles du glacier sont belles et effrayantes à la fois, tellement il s’agit de l’extrême. J’ai trouvé l’intrigue géniale et adoré la façon dont l’auteur réécrit l’Histoire, car cela aurait très bien pu arriver. Les rebondissements sont nombreux et la fin hyper réaliste même si je la voyais différente. Excellent moment de lecture !


    votre commentaire
  •  

    Le dompteur de lions - Camilla Läckberg

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 400 pages / 23,00 €

     

    Résumé :

    Une jeune fille erre à moitié nue à travers la forêt enneigée avant d’atterrir sur une route déserte. Une voiture arrive de nulle part, le choc est inévitable. L’accident n’explique pourtant pas les yeux crevés de la victime et les nombreuses blessures sur son corps. Quand Patrick Hedström et ses collègues l’identifient ils se rendent compte qu’il s’agit de Victoria, adolescente disparue quatre mois auparavant. D’autres cas de jeunes filles disparues pourraient faire croire  qu’il s’agisse d’un serial killer. Quant à Erica Falck, la femme de Patrick son nouveau bouquin raconte l’histoire d’une femme incarcérée dans les années 1960 pour le meurtre de son mari dompteur de lions. Il maltraitait avec sa complicité passive leur fille. Mais Erica pense que cette femme cache un terrible secret. Arrivera-t-elle à savoir lequel ? Cette vieille histoire aurait-elle un rapport avec les disparitions actuelles ? 

     

    Avis par Lolo :

    Toujours aussi passionnant et bien écrit. On retrouve avec joie la plupart des policiers du commissariat de Fjällbacka avec bien sûr en tête, Patrick. Il forme une équipe de choc d’ailleurs avec sa femme Erika qui se retrouve toujours à l’aider à résoudre les enquêtes. On avance encore davantage dans leur vie privée ainsi que dans celles des autres policiers.  Anna la sœur d’Erika et Dan ont toujours autant de problèmes, et on espère qu’ils vont s’en sortir. Bref, c’est comme une sorte de feuilleton dont on ne voudrait en aucun cas rater un épisode. Les descriptions des paysages suédois nous vont rêver et les gâteaux à la cannelle me font toujours autant envie. Quant à l’intrigue elle est particulièrement sordide et monstrueuse, mais menée de main de maître d’un bout à l’autre du roman. Il y a alternance entre le passé et le présent au niveau des chapitres ce qui est la meilleure manière pour ne pas lâcher le livre. Le dénouement est assez spectaculaire…et monstrueux à la fois, car il implique une suite…pour notre plus grand plaisir !


    votre commentaire
  •  

    Rêver - Franck Thilliez

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 600 pages / 21,90 €

     

    Résumé :

    Abigaël est psychologue et aide beaucoup à résoudre de nombreuses affaires criminelles. Mais elle semble elle-même en proie à de nombreux démons intérieurs, à cause de sa narcolepsie sévère. Donc afin de démêler le réel du rêve, elle en vient à se scarifier et à se faire des brûlures terribles, car seule la douleur est le signe de la réalité. Elle enquête actuellement sur un psychopathe qui enlève des enfants et leur faire vivre des tortures psychologiques insoutenables. Son père décide de l’emmener elle et sa fille en week-end afin de lui changer les idées. Ils ont un accident en chemin d’où Abigaël sort seule indemne alors que les deux autres sont morts. Comment est-ce possible ? Elle ne se rappelle plus de rien car elle dormait au moment du drame. Elle va alors essayer à tout prix de découvrir ce qu’il s’est passé et va apprendre que son père n’était peut-être pas  celui qu’elle croyait. 

     

    Avis par Lolo :

    Pas convaincue du tout ! D’abord le roman est construit très bizarrement. On avance et puis on repart en arrière et puis il y a un chapitre du milieu que l’on ne lit qu’à la toute fin du livre. Bref, tout ça plus le fait qu’il est souvent impossible de se dire si on est dans le rêve ou la réalité ne m’a pas vraiment enjouée. Ensuite le thème. Il y a tout d’abord la narcolepsie, ce qui est parfait, sauf que d’habitude l’auteur est plus explicite quant aux pathologies qu’il inclut dans ses livres. Bon, on arrive à comprendre de quoi il s’agit au bout d’un moment. Ensuite les enfants kidnappés avec des souffrances mentales…je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler, mais c’est limite, et trop tiré par les cheveux…Faut pas pousser tout de même ! Que dire d’Abigaël qui est complètement à l’ouest, et des enquêteurs qui selon moins ne vont pas au bout des choses. Il aura fallu grosso modo les cent dernières pages pour que l’intrigue me «réveille », c’est dire. On est vraiment loin des premiers thrillers qui ont fait le renom et l’originalité (dans le bon sens) de Franck Thilliez. Vraiment dommage.


    votre commentaire
  •  

    Cruel vendredi - Nicci French

    Caractéristiques :

    Genre : Policier

    Grand Format : 416 pages / 20,50 €

     

    Résumé :

    Tragique découverte dans la Tamise en ce cruel vendredi. Un cadavre est repêché avec un bracelet au nom du Dr Frieda Klein à son poignet. Cependant, il ne s’agit pas de Frieda, mais de Sandy son ex amant. Sa vie privée éclate donc au grand jour et passée au crible par la police. Aussi quant on retrouve le portefeuille de Sandy chez Frieda, cette dernière devient  immédiatement la coupable idéale. Frieda décide alors  de s’enfuir pour mener sa propre enquête afin de prouver son innocence.

     

    Avis par Lolo :

    Génial, encore meilleur que le précédent. On est toujours dans la série des « jours de la semaine », et malgré tout il y a encore du nouveau. Bien sûr, Frieda est pile au cœur de l’intrigue, mais elle va devoir vivre de manière différente en fugitive et rencontrer toute sorte de personnes…Bonnes et mauvaises évidemment ! On va découvrir une autre facette de son personnage. Il est beaucoup question d’amitié dans ce tome, et on constate qu’elle a certains vrais amis. Mes préférés sont Josef et l’inspecteur Karlsson, que l’on retrouve à chaque fois avec plaisir. Pas de temps mort, on est tout de suite au cœur de l’intrigue, et on se demande bien qui est l’auteur du crime. Les auteurs jouent sur la psychologie des personnages dans le but de nous embrouiller toujours plus. Il y a de nombreux rebondissements, et la fin bluffante !  Dire qu’il va falloir attendre une année avant d’avoir la suite…Dur, dur ! 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique