• Aux livres exquis - Fanny Vandermeersch

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Grand Format : 178 pages / 18,00 €

     

    Résumé :

    Chloé, mère d’un jeune garçon, vit mariée à un homme qu’elle ne voit jamais, et qui lui montre de moins en moins d’affection et de considération. Mais lorsqu’elle lit une annonce d’emploi dans le journal, elle se précipite au café littéraire Aux livres exquis, afin de postuler. Elle est forcée de mentir sur sa situation familiale à l’embauche, lorsqu’elle se retrouve face à un patron très désagréable, quoi que séduisant. Elle s’entendra en revanche à merveille avec le comptable et frère du patron, ainsi qu’avec la serveuse qu’elle s’apprête à remplacer. Bientôt, c’est tout son univers qui s’effondre, la poussant à rechercher ses origines…

     

    Avis par Jake :

    Le roman feelgood par excellence ! Et d’ailleurs, il est arrivé à point nommé pour moi puisque je l’ai commencé et fini dans le train alors qu’une grosse baisse de moral me taraudait ! Et le format est idéal : il est très court (moins de 200 pages !) et ne ment absolument pas sur ce qu’il s’apprête à délivrer ! Le ton est relativement léger malgré la gravité de certains événements. Et bien que le suspense soit complètement absent : on sait exactement qui va finir avec qui etc… c’est tout à fait ce dont on a besoin parfois ! Les protagonistes sont relativement attachants, et l’écriture est très fluide et sans prise de tête ! Ce n’est pas un roman qui marque complètement les esprits, mais il garantit en revanche de passer un bon moment pour se détendre et se sentir mieux !

    Lien direct : Editions Charleston 


    votre commentaire
  • Pact - Tome 05 - Shinosuke Kuji

     

    Résumé :

    La multitude de bombes à tête chercheuse finit par neutraliser Neko et son équipe en blessant gravement Misaki. Haru décide de se rendre en haut de la tour au plus vite sans se soucier d’elle, mais Neko, qui tient à Misaki plus que tout, s’oppose fermement à cette idée. Son opiniâtreté finira par sauver Misaki... mais l’heure n’est pas encore aux réjouissances car il leur reste à désamorcer la dernière bombe à azote…

     

    Avis par Jake :

    Je n’ai (malheureusement) pas encore eu l’occasion de lire le quatrième volume, ce qui me fait un léger trou au niveau de l’intrigue… mais j’ai enfin pu découvrir la conclusion de cette saga très sombre à l’ambiance glauque ! Et la fin est très satisfaisante, fidèle à la saga en elle-même. On garde les mêmes personnages (après en avoir éliminé encore un paquet ^^) et on poursuit la quête ultime. Les dernières pages m’ont beaucoup plu, gardant vraiment à l’esprit la complicité et la force de certains protagonistes. En bonus dans ce numéro, on a également Lost man, le manga vainqueur du prix Chiba Tetsuya ! Les graphismes eux, ne bougent pas, et continuent à appuyer l’excentricité de l’histoire, son côté assez macabres, avec des personnages aux grands yeux, très effrayants par moments et des décors sombres et chargés… Un très bon seinen !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Dr Watson - Tome 02 Le grand hiatus - Betbeder & Perovic

     

    Résumé :

    Après la disparition de Sherlock Holmes dans les chutes de Reichenbach, le docteur Watson part à sa recherche. Son enquête le mène de son Angleterre natale en Afghanistan où il s’était battu pour la couronne d’Angleterre onze ans auparavant. Ce retour en terre d’orient réveille les cicatrices du passé. Est-il manipulé ? Revivre ce traumatisme de guerre, est-ce la condition de la libération de Holmes ?

     

    Avis par Jake :

    J’avais eu l’occasion de lire un volume d’une autre BD concernant Dr Watson, dans la même collection, et je m’étais senti complètement largué… Et bien, je pense que je vais définitivement abandonner ce genre là ! ^^ J’ignore si c’est l’époque dans laquelle se déroule les éléments de la BD, ou plus simplement le déroulement des événements, les flashbacks ou les troubles de la mémoire de ce cher Watson, mais je ne parviens ni à véritablement apprécier la trame, ni même à suivre par moments ! Holmes existait-il ou n’était-il qu’une création de l’intellect de Watson ? Aucune idée… Un peu trop poussé pour moi j’imagine ! Les dessins sont très chouettes, vieillis pour l’époque, mais clairs, bien colorisés et fournis en détails… Mais ce n’est pas pour moi !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Museum - Tome 03 - Ryôsuke Tomoe

     

    Résumé :

    Le serial killer est parvenu à emprisonner le lieutenant qui avait débusqué l’homme-grenouille. Le tueur s’amuse d’ailleurs à jouer cruellement avec son captif en lui faisant imaginer qu’il lui a servi à manger sa propre famille ! Cette dernière est tenue à part pour la dernière partie du jeu… Heureusement, la police est sur les traces du serial killer… Mais sera-t-elle là à temps pour empêcher le pire de se produire ?

     

    Avis par Jake :

    Voilà la fin de cette trilogie très spéciale… C’était probablement la première fois que je suivais un thriller sous forme de manga (il y avait bien Psychometrer Eiji, mais l’ambiance était bien différente). Ici, l’atmosphère est glauque, très lourde et chargée ! Le suspense est présent jusqu’au bout, et le mangaka fait d’ailleurs planer un doute insoutenable dans les dernières pages. L’action est très présente sur la fin, car il s’engage une véritable course poursuite entre les derniers protagonistes. Le côté psychologique est très intense, et lorsque l’on se met à la place du lieutenant, on en vient à prendre peur. Les graphismes sont relativement simples mais bons, autant du côté des décors que des personnages. Une vraie bonne trilogie dans un genre trop peu présent en mangas !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • Leo Loden - Tome 25 Massilia aeterna - Carrere & Arleston & Nicoloff

     

    Résumé :

    Massilia, cité romaine où Leo Lodanum enquête contre de l’argent. C’est ainsi qu’il est engagé par une femme influente pour avoir la preuve que son mari la trompe. Mais lorsque Leo suit l’homme, c’est pour le découvrir victime d’un meurtre maquillé en accident… Pour découvrir qui en avait après ce dernier, il pourra compter sur son tonton et sur celle qui l’aime, et qui travaille dans la centurie. Finalement, Massilia c’est comme Marseille, mais en plus vieux !

     

    Avis par Jake :

    Je suis fan de Leo Loden depuis des années ! Depuis les premiers tomes en fait, qui restent pour ma part, assez uniques et spéciaux par rapport au reste de la saga. Heureusement, ce qui a fait le succès de la saga est encore bien présent : à savoir une bonne dose d’humour, et des personnages au tempérament très singulier ! L’affaire est plutôt légère, et c’est également le cas de l’ambiance (comparé aux premiers volumes justement, qui pouvaient être bien plus sombres). Le côté Romain est une chouette originalité, qui le temps d’un numéro, permet d’amener un petit côté pittoresque à l’intrigue ! Les dessins sont superbes, ils mettent en avant le côté humoristique, sont assez riches en détails et d’un coloris clair et beau ! Bref, encore un moment très agréable en compagnie du détective marseillais !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Distopiary - Tome 05 - Fumitaka Senga & Tellmin'

     

    Résumé :

    Lorsque l’observatoire se fait tromper, il n’hésite pas à faire payer les coupables ! La nouvelle observatrice d’Azoth, l’exterminateur aux flacons, découvre la supercherie et confronte immédiatement son ancienne amie, qui s’est associée à l’exterminateur. Cela n’empêche pas ce dernier de s’attaquer au roi du mal. De même, Tolza, apprend une bien dure nouvelle quant à sa santé, mais n’hésite pas non plus à tenter sa chance contre le roi du mal… Quel exterminateur arrivera à bout de ce monstre ? Mais cela a-t-il toujours un sens de quitter une telle dystopie ?

     

    Avis par Jake :

    Fin de l’histoire… Original, ça c’est sûr ! On pourra dire que ce shonen m’aura surpris du début à la fin, et pourtant je lis des mangas à la pelle ! Ma première erreur a été de penser qu’il y avait un personnage principal, alors que clairement (et le manga porte donc très bien son nom), ce qui est au centre de l’intrigue, c’est cet univers, cette dystopie incroyable qui est mise en avant… La fin est triste, dramatique, parfaitement en adéquation avec le monde fou et cruel dans lequel évoluent les protagonistes. C’est génial de pouvoir découvrir un ouvrage qui sort complètement de l’ordinaire, et qui parvient à nous tenir en haleine jusqu’à la fin, pour la simple et bonne raison que l’on a aucune idée de la direction dans laquelle souhaite aller le mangaka ! Les graphismes sont très bons, assez légers sur les décors, mais très soignés. Ils mettent justement en avant le côté « crazy » de toute cette mascarade. Bref, j’ai adoré ce style à part !

    Lien direct : Editions Pika


    votre commentaire
  • The legend of Zelda - Art & artifacts

     

    Résumé :

    Depuis une trentaine d’année, Nintendo a su faire vivre de grandes aventures épiques à son jeune héros Link dans sa quête permanente pour protéger le monde d’Hyrule et la princesse Zelda. Que ce soit les premiers dessins, les premiers sprites des jeux sorties sur Nintendo NES ou les grandes illustrations du dernier jeu sorti sur Switch, tous sont réunis dans plus de 400 pages d’illustrations agrémentés de commentaires et interview.

     

    Avis par Jake :

    Un ouvrage incroyable qui servira probablement de bible à tous les fans du très riche univers de Zelda ! Un format énorme et généreux, afin de garantir toute la richesse des jeux vidéos. Ils y sont d’ailleurs tous répertoriés, avec énormément de détails : jaquettes, dates de sortie, console concernée… Le manuel regroupe également toutes les images emblématiques, tous les personnages, les objets et artefacts de chaque jeu. On dirait simplement une œuvre d’art ! D’ailleurs, la couverture, très sobre et classe annonce immédiatement la couleur ! Un incontournable de 400 pages qui est autant une bible qu’un artefact en lui-même !

    Lien direct : Editions Soleil


    votre commentaire
  • Le japonais en manga - Marc Bernabé

     

    Résumé :

    Les manuels d'apprentissage de la collection Le Japonais en manga ont permis à nombre de fans de s'initier à la langue d'Akira Toriyama par une méthode ludique. Aujourd'hui, le manga n'est plus une mode mais une culture à part entière, et chaque année, de nouveaux adeptes continuent à s'intéresser au japonais. Il était donc temps de leur proposer une version réactualisée du manuel culte. Le tome 1 de cette nouvelle édition combine le Cours élémentaire et le Cahier d'exercices 1 de l'ancienne édition et propose donc un manuel très complet pour débuter dans l'apprentissage de la langue.

     

    Avis par Jake :

    Une révolution dans la méthode d’apprentissage ! En se basant sur une véritable passion pour les afficionados du manga, cet ouvrage nous propose une méthode alternative pour découvrir les bases de la langue du mythique Akira Toriyama, et des autres grands mangakas ! Le livre est très complet et offre des clés d’apprentissages, des conseils importants, et surtout : toutes les bases grammaticales du Japonais ! On se croirait de retour à l’école… si l’école avait pu nous proposer des cours d’anglais basés sur Friends et des mathématiques façon Numbers ! C’est très ludique, et cela donne envie de faire l’effort, de se pousser à apprendre le Japonais, ce que la majorité des lecteurs de mangas souhaitent savoir faire ! Très complet, ce manuel compte près de 400 pages de vocabulaire, de grammaire et de phonétique. Bref, un must !

    Lien direct : Editions Glénat


    votre commentaire
  • Alice on border road - Tome 01 - Haro Asô & Takayoshi Kuroda

     

    Résumé :

    Kina Sano est une jeune étudiante introvertie qui trouve le monde plutôt dérisoire et qui va e retrouvée transportée du jour au lendemain dans un monde qui semble post apocalyptique et où la nature semble avoir repris complètement ses droits. Persuadée d’être seule, Kina va finalement rencontrer Alice, une jeune femme qui partage son point de vue et avec qui le contact se fait très bien. Mais bientôt, les deux femmes vont tomber sur un petit groupe nettement moins stable. Les survivants ont du mal à s’entendre, et ont pour seul point commun une carte de jeu à l’effigie d’un valet, d’une dame ou d’un roi… Comment tous survivront-ils dans le nouvel univers qui est le leur ?

     

    Avis par Jake :

    Je ne connais la série originale dont est issue ce spin off que de ne nom, mais j’avoue qu’elle m’avait pourtant attiré. J’ai donc trouvé génial de pouvoir découvrir Alice on border road. Le postulat de départ n’est pas mal, même si c’est un thème que l’on retrouve relativement fréquemment : ça m’a fait penser à btooom!, ou même à Autre-monde en littérature. Le principe est d’avoir un petit regroupement de gens très différent dans un nouveau monde plutôt étrange et post apocalyptique. Les personnalités sont très différentes, et on s’attend donc à tout… Le mystère reste grand, puisqu’à la fin de ce premier volume, on ne sait pas encore comment tous ont atterri là, ce qu’ils doivent faire, ou à quoi correspondent ces cartes à jouer. Les meurtres commencent, et on espère juste que les deux filles sympathiques que l’on nous présente au début, vont s’en sortir… Question graphique, c’est très classique avec des dessins modernes, la seule différence étant que les décors sont particulièrement soignés et que cela rend donc très bien dans ce nouveau monde où la nature a repris ses droits !

    Lien direct : Editions Delcourt / Tonkam 


    votre commentaire
  • Tout (n’)est (pas du tout) sous contrôle - Sophie Henrionnet

     

    Caractéristiques :

    Genre : Roman

    Format poche : 392 pages / 8,90 €

     

    Résumé :

    Olympe est une mère célibataire qui vit avec sa fille très mature, et doit malgré tout cependant traiter avec un ex-mari très consciencieux et sa nouvelle femme « adorable » ! Mais Olympe passe une très mauvaise journée lorsqu’en sauvant un homme qui tente pour la énième fois de se suicider, elle se retrouve virée de son boulot de photographe professionnelle spécialisée en cuisine ! Pour joindre les deux bouts, elle supplie son meilleur ami Hugo de l’embaucher pour un temps, et rejoint donc l’équipe de détectives privés de l’agence de ce dernier… Voilà en gros comment Olympe se retrouve devant son premier homicide… Heureusement, elle peut compter sur sa vie amoureuse rocambolesque, entre un ancien camarade de classe devenu policier, et un nouveau voisin de palier pratiquant le même métier, pour la sortir de ce… merdier !


    Avis par Jake :

    Génial ! Je me suis marré du début à la fin ! On adore beaucoup de choses dans ce roman, mais c’est principalement le personnage principal bourré d’auto-dérision (qui nous fait une narration exemplaire et bourrée d’humour) qui empoche la palme ! Les personnages sont drôles, en particulier ceux de la famille d’Olympe (on pensera à sa mère et sa grand-mère). Les multiples petites trames trouvent des réponses, bien que l’on sente qu’une suite serait la bienvenue pour savoir qui saura conquérir le cœur d’Olympe ! Sa fille hyper responsable et maligne apporte une touche en plus au roman. On se prend d’affection pour toute cette petite clique et on adore partager leur quotidien, même s’il leur arrive un paquet d’embrouilles ! Drôle, léger, hyper agréable à lire… C’est tout à fait le genre de Charleston dont on se régale ! On en veut encore !!!

    Lien direct : Editions Charleston


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires