• Enclave 1-3 Ann Aguirre

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 314 pages / 6,90 €

     

    Résumé :

    Trèfle vit dans une enclave, et elle ne connaît que ce monde là… Depuis les catastrophes en surface, seul le monde souterrain a survécu. Les monstres rodent et les survivants se sont organisés en enclaves. La durée de vie se termine vers les 25 ans, et les gens n’ont véritablement un prénom qu’après avoir fait leurs preuves. Les capacités de Trèfle lui ont permis de devenir une chasseuse. Son partenaire de chasse est Del, un garçon retrouvé vivant hors de l’enclave… Les Aînés ne prêchent que par l’enclave… Del a une toute autre vision de la vie et du monde extérieur…

     

    Avis par Jake :

    J’avais lu le troisième et dernier volume de cette trilogie Young Adult il y a quelques années, et je l’avais trouvé sympa… Mais c’est bien plus agréable lorsque l’on ne prend pas le train en route ! Le personnage de Trèfle est très chouette, il n’est pas sans rappeler Katniss de Hunger games… D’ailleurs ces deux dystopies ont beaucoup de points communs ! La narration est plaisante et la trame aussi, bien que pas très originale… Les personnages secondaires sont chouette : on retrouve certaines caricatures, mais la plupart ont de la profondeur. Bandit est très différent de Del, et cela permet de créer de la diversité. Le monde créé par Ann Aguirre est assez sombre, pourtant on se l’imagine très bien grâce à l’écriture imagée de l’auteure… C’est vraiment un bon roman pour ados et adultes !

    Lien direct : Editions Le livre de poche jeunesse


    votre commentaire
  • La saga des sept soleils 4-7 Soleils éclatés - Kevin anderson

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 711 pages / 10,20 €

     

    Résumé :

    L’épouse du roi Peter tombe enceinte, mais Peter est effrayé de la réaction possible du président, qui ne cesse de les menacer ouvertement. Il fait d’ailleurs un exemple du prince Daniel… Les Ildirans sont en pleine guerre civile, ce qui est une première pour ce peuple habituellement si unis, et les rebelles utilisent une drogue afin de rallier de nouveaux membres… La guerre entre Hydrogues, Faeros et Verdanis fait toujours rage, alors que les Wentals poursuivent leur expansion en secret, avec l’aide de Jess, devenu depuis un être aux pouvoirs incroyables… Les robots Klikiss attaquent finalement les Humains qui se retrouvent pris entre plusieurs feux. Quant aux Vagabonds, ils font leur possible pour s’en sortir…

     

    Avis par Jake :

    Un tome 4 que j’ai trouvé moins palpitant que les précédents, certainement pour une raison simple : la majorité de cet opus suit les aventures des Ildirans, et depuis le début, c’est un peuple que je trouve assez inintéressant… Leurs noms sont trop compliqués, leurs coutumes un peu embêtantes… Ceci explique donc mon manque d’engouement. Cependant, c’est quand même un livre de SF très prenant qui voit avancer doucement l’histoire de Jess et de sa sœur, qui sont deux très bons personnages. Le roi Peter et sa compagne attirent également la sympathie, et on n’a qu’une hâte : que quelqu’un nous débarrasse du Président Basil ! La guerre entre les Elémentaux ne connaît pas de véritables tournants, et c’est dommage car ces batailles stellaires ont tendance à beaucoup me plaire ! Enfin, les pièces de l’échiquier sont installées, et on attend la suite avec impatience…


    votre commentaire
  • L'épreuve - Prequel L'ordre de tuer - James Dashner

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 349 pages / 18,50 €

     

    Résumé :

    Treize ans avant de l’entrée de Thomas dans le labyrinthe, une éruption solaire a mis à mal la planète et a tué une grande partie de sa population par la chaleur ou les radiations. Mais les survivants parviennent à reprendre le dessus, comme Mark et Trina, qui se sont rapprochés et sont parvenus à rester en vie en formant un groupe avec d’autres survivants, dont deux anciens militaires… Mais leurs vies basculent une nouvelle fois lorsque des inconnus débarquent un jour pour mitrailler tout le monde de fléchette contenant un liquide qui semble rendre malade la grande majorité de ses victimes… Mark et ses amis feront leur possible pour traquer les responsables de l’attaque, dans l’optique de trouver un remède à la nouvelle maladie que l’on nomme « la braise »…

     

    Avis par Jake :

    J’avais dévoré la trilogie, et trouvé le premier film plutôt pas mal et relativement fidèle au roman. J’étais donc forcément attiré par ce prequel, même si j’étais convaincu que c’était une façon pour l’auteur de surfer sur la vague de son succès. Alors, il y a certainement un peu de cela, pourtant j’ai adoré ce nouvel opus ! L’ambiance est celle que l’on a adoré dans la trilogie : la narration est telle que l’on se transporte immédiatement dans ce monde dytopique ! Les personnages sont très sympathiques, et on se prend rapidement d’affection pour eux… D’ailleurs, c’est tellement dommage d’avoir fait un seul roman plutôt court, là où on aurait pu raconter deux histoires bien distinctes ! En effet, il y a l’évolution de la braise, mais également (et j’ai envie de dire « surtout » !) les éruptions solaires ! (Qui sont contées en flashbacks par Mark.) On a envie de découvrir Mark, sa vie d’antan et la façon dont il s’est rapproché de Trina. Il y avait largement un potentiel pour une nouvelle saga, alors pourquoi être si radin ? ^^ Bref, vous l’aurez compris : j’ai adoré… même si c’est une trame plutôt dramatique… Et une bonne nouvelle nous est annoncée pour 2016 : un autre prequel verra le jour, s’intéressant cette fois-ci aux vies des Bloqueurs avant leur entrée dans le labyrinthe…

    Lien direct : Editions PKJ


    votre commentaire
  • Brainless - Jérôme Noirez

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 249 pages / 16,00 €

     

    Résumé :

    Jason est un adolescent moyen que tout le monde – y compris sa mère – a surnommé Brainless. Et encore, c’était avant qu’il meure et qu’il soit atteint du syndrome coma homéostasique juvénile, qui lui permet de rester en vie alors que son corps tend à pourrir… Il doit d’ailleurs se faire une injection quotidienne de formol et manger de la viande crue pour rester en « non vie ». Zombie ? Le terme est politiquement incorrect, pourtant c’est ce que Brainless ressent… Et cela lui va bien, puisqu’il est adepte de ce genre de films depuis toujours ! Dans un lycée de cinglés, il rencontrera une fille en marge qui pourrait bien lui prêter assistance…

     

    Avis par Jake :

    Franchement, à la place de « science-fiction », j’aurais pu mettre un gros point d’interrogation dans le genre du livre ! Avec sa couverture glauque et sa tranche orange, c’est à reculons que j’ai découvert cet ouvrage… Et pourtant, il est extra ! Je me suis bidonné du début à la fin ! Je veux dire, j’ai franchement éclaté de rire (alors qu’il y avait des gens autour) à la lecture du roman. C’est décalé, mais en même temps très réaliste. Le personnage de Brainless est super et attachant, mais le proviseur raciste homophobe culturiste est simplement hilarant ! Les chapitres sont fractionnés en récit et en une sorte de journal intime de Brainless (ces passages là sont en or !). C’est politiquement incorrect jusqu’au point final, on adore ! On en redemande ! C’est franchement un livre qui sort du lot et que je relierais avec plaisir pour me changer les idées et passer un super moment. Top ! On croise les doigts pour que la nouvelle filiale de Gulf stream « Eletrogène » nous sorte de nouveaux ouvrages dans ce style !

    Lien direct : Editions Eletrogène

    Et pour découvrir cette collection, c'est ici !


    votre commentaire
  • Ruines - Dan Wells

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand Format : 441 pages / 19,50 €

     

    Résumé :

    Les Partials qui ont pris le contrôle de l’île où a toujours vécu Kira mettent une pression incroyable sur les Humains, allant jusqu’à tuer un de ces derniers chaque jour afin de trouver la jeune femme. Ils cherchent également le bébé humain ayant résisté au virus RM. Kira, elle, a retrouvé l’un des membres de l’Alliance et lui permet de pratiquer sur elle des expériences afin de tenter de trouver un remède à l’expiration des Partials… en vain. Finalement, elle tente de stopper une guerre qui semble sur le point d’atteindre son point culminant avec l’explosion d’une tête nucléaire… Samm, séparé de Kira, fait également son possible ; mais sur leur chemin à tous, se dressent deux êtres qui ne semblent ni Humains ni Partials et qui ont une toute autre idée sur la suite des choses pour le monde…

     

    Avis par Jake :

    Voilà enfin le dernier tome de la trilogie Partials, qui fait directement suite aux événements de Fragments… Alors, c’est toujours un peu frustrant d’attendre un an pour découvrir la suite des aventures d’une saga avec laquelle on accroche, mais l’auteur parvient très rapidement à nous remettre dans le bain ! Les fans de la love story entre Kira et Samm, seront tristes d’apprendre que les deux personnages ne se retrouvent pas très souvent ensemble durant l’œuvre, pourtant, cela ne dessert pas la trame. Au contraire, cet opus respecte ses engagements en nous apportant toutes les réponses que l’on était en droit d’attendre ! C’est donc une pleine satisfaction de ce côté-là… La narration est bonne, même si elle pourrait être légèrement allégée grâce à davantage de dialogues. Les personnages sont bons, en fait, l’auteur parvient à retransmettre les différents types de caractère, ce qui est plus crédible : on a les « toujours plein d’espoir », les fanatiques, et toutes les nuances entre ces deux-là… La trilogie Partials est donc une très bonne dystopie, et vaut à être lue, surtout si vous avez l’occasion de lire les trois tomes d’une traite !

    Lien direct : Wiz Albin Michel


    votre commentaire
  • Ciel 2-4 Le printemps de l'espoir - Johan Heliot

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 228 pages / 16,00 €

     

    Résumé :

    L’hiver des machines s’est achevé sur un tableau difficile pour les Keller… Et quand le Printemps arrive, l’entité connue sous le nom de CIEL continue son plan machiavélique pour éteindre l’espèce humaine. Ainsi, Sarah, son ambassadrice se voit contrainte de faire des apparitions dans toutes les anciennes capitales afin de partager une propagande visant à faire l’apologie de cette nouvelle ère. Sa fille Jenny, cache toujours sa grossesse et cherche à quitter l’Allemagne pour regagner la France. Son fils Thomas est promu par Camille, une collaboratrice orgueilleuse, qui cherche à utiliser le jeune homme pour gagner du galon. Quant à son ex mari Peter, il est devenu responsable de la résistance…

     

    Avis par Jake :

    J’avais adoré le premier tome de cette quadrilogie de science-fiction légère se passant sur le territoire français… et c’est également le cas avec ce nouvel opus ! La narration alternée est chouette et permet de nous changer les idées. En revanche, les personnages manquent un peu de contraste : on ne suit que des « gentils », et cela manque un peu de complication et d’originalité. La narration en elle-même est très agréable et le récit se lit vite, car on se plaît dans cette nouvelle ère où les Humains tentent de résister. On regrette aussi que les volumes ne soient pas un peu plus gros, car on aimerait prolonger notre voyage dans cet univers ! J’aimerais beaucoup que les personnages puissent commencer à se retrouver, et la fin du roman nous pousse à croire que cela va être le cas ! Bref : vivement L’été de la révolte…  

    Lien direct : Editions Gulf stream


    votre commentaire
  • L'enfant papillon - Gabrielle Massat

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 396 pages / 16,00 €

     

    Résumé :

    Depuis qu’une grande épidémie a fait rage, la cité a été isolée du reste du monde. Voilà près de 100 ans qu’elle vit en autarcie. La maladie en a tué la majorité, et parmi la minorité restante, certains sont devenus une caste isolée que la pathologie ronge lentement : les Lazuli. Maïa est une militaire de 17 ans et son monde s’écroule lorsque son mentor Dimitri est condamné à la torture en partie par sa faute… Car les deux amis font des recherches sur « l’enfant papillon » : une légende urbaine qui assure qu’un individu a réussi à quitter l’enceinte de la ville par le passé. Obtenir des réponses est plus pressant que jamais, car la liberté est la seule chance de survie pour Dimitri…

     

    Avis par Jake :

    Il est rare que j’accroche avec des auteurs français, mais je dois dire qu’Hachette a bien fait de débusquer ce jeune talent car il y a beaucoup de bonnes choses à dire sur son écriture… Tout d’abord, la narration est très agréable, et ce principalement grâce à une écriture fluide et de qualité qui ne manque pas de vocabulaire ! Ensuite, bien que la romance ait sa place dans l’œuvre, elle n’oblitère pas le sujet et passe donc au second plan (sa juste place dans un livre de SF légère). Le sujet n’est pas extrêmement original, mais il est bien mené. Et au même titre que sa superbe couverture, le scénario donne vraiment l’impression de servir de storyboard pour un film ! C’est très visuel, et donc très agréable à lire. L’ambiance en revanche est assez oppressante, ce qui va de pair avec le thème plutôt sombre typé « scénario-catastrophe ». Les personnages sont bien conçus, mais on pourrait les trouver un poil plus sympathiques afin de rendre le roman plus palpitant. Quoi qu’il en soit, c’est un livre très chouette pour ados et adultes, et je ne peux que souhaiter une bonne continuation à ce nouvel auteur !

    Lien direct : Editions Hachette


    votre commentaire
  • BZRK 3-3 Apocalypse - Michael Grant

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction / Policier

    Grand format : 480 pages / 19,90 €

     

    Résumé :

    Sadie et Noah croient être tranquilles au large de la Madagascar après que le Doll Ship a été détruit, mais un attentat les force à rentrer à New York. Pris entre Lear et les jumeaux, les deux adolescents sont obligés de subir les affronts qui plongent le monde dans la détresse. En effet, de plus en plus de personnes semblent touchées par la folie dues au nanostructures qui envahissent les corps... La véritable identité de Lear devient clair alors qu'il dévoile son plan ignoble qui destine le monde à la destruction totale ! Les jumeaux ne pensent qu'à se venger et préparent également un funeste destin pour la planète... Sadie et Noah parviendront-ils à sauver la Terre... et eux même ? Le dernier match de BZRK se joue maintenant : mort ou folie ?

     

    Avis par Jake :

    Je n'ai pas eu le loisir de découvrir les deux premiers tomes de cette saga, mais rien qu'à la lecture de cette conclusion, on peut en dire beaucoup... En premier lieu ; Michael Grant n'a rien perdu de son talent d'écriture. Il offre une nouvelle fois un texte très prenant et fluide qui nous guide au coeur d'une intrigue incroyable. Plus noir et sombre que Gone (malgré des derniers opus assez dark !), BZRK ressemble à un thriller de science-fiction qui piégerait des ados dans un monde où la nanotechnologie permet le meilleur comme (et surtout) le pire ! La majorité des personnages est diabolique, donc il n'est pas difficile de s'attacher à la poignée agréable. Le tout est traité avec énormément d'humour et c'est très agréable à lire. Le suspense reste entier car il est impossible de prédire l'issue finale, surtout que Michael Grant n'a aucun scrupule à tuer ses personnages, quels qu'ils soient... Je pense que je ne tarderai pas à me plonger dans les deux premiers opus, même si le thriller psychologique n'est pas à la base quelque chose que je dévore... Avis aux ados comme aux adultes, pour cette trilogie diabolique...

    Lien direct : Editions Gallimard


    votre commentaire
  • The young world - Chris Weitz

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand Format : 369 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    Un virus nouveau a tué tous les adultes, et tous les jeunes enfants… Seuls les adolescents subsistent dans ce monde qui ne tarde pas à redevenir sauvage. Des clans se forment, et les règles ne veulent bientôt plus rien dire. Quand tout le monde s’imagine qu’il n’a plus de futur, on ne suit plus que son instinct…Jefferson devient le leader des Washington square lorsque son grand frère meure à cause du virus. Il est épaulé par Donna, une jeune femme au caractère très appuyé, dont il est amoureux depuis toujours, sans oser lui avouer ses sentiments. Lorsque Brainbox, un geek qui fait partie de la bande, annonce qu’il a peut-être une explication sur l’apparition du virus, Jeff forme une équipe pour traverser New York et tenter d’obtenir des réponses… Mais l’ordre ne fait plus partie de la ville… une ville devenue très dangereuse…

     

    Avis par Jake :

    On doit cette nouvelle dystopie au scénariste de nombreuses œuvres cinématographiques comme Twiligt 2, American pie ou Pour un garçon… Force est de constater que cet homme a également du talent dans l’écriture de romans ! The young world est son premier livre et c’est une réussite ! Surfant sur la vague et profitant de l’engouement pour les mondes post-apocalyptiques, il crée un environnement dépourvu de parents où la loi de la jungle a repris ses droits. Jefferson et Donna sont deux ados très authentiques qui font de leur mieux étant données les circonstances. Le personnage de Peter est également très réussi, il est immédiatement sympathique et on accroche vite ! On se plait dans cet univers dénué d’adultes et on attend avec une certaine excitations les malheureuses péripéties du clan de Washington Square ! L’écriture est très fluide, et l’alternance de narration permet une certaine clarté bien agréable. Ce premier tome rentre complètement dans la lignée des Partials et Seuls au monde. Bref, une réussite dans le milieu du young adult !

    Lien direct : Editions MSK


    1 commentaire
  • L'empreinte de cinq - Pittacus Lore

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand Format : 317 pages / 15,00 €

     

    Résumé :

    Sam est toujours retenu prisonnier par les Mogs, mais contre toute attente, c’est son propre père, disparu depuis des années, qui vient l’y secourir, avec l’aide d’un allié très inhabituel… La Garde commence à se rassembler et il ne manque bientôt plus que Numéro 5 pour être au complet ! Les uns et les autres commencent à apprendre à mieux fonctionner ensemble, et même à mener un intense entraînement qui leur permettra peut-être d’affronter et de sortir victorieux contre Setrakus Ra… Sam et Sarah font également leur possible pour s’intégrer, même si leur statut d’humains ne leur permet pas d’effectuer les mêmes prodiges que les Loriens. Numéro 5, en revanche, semble avoir complètement échappé aux horreurs qu’ont vécues les autres numéros…

     

    Avis par Jake :

    Une saga qui devient meilleure à chaque tome ! Voilà comment je résumerais cet opus. On rassemble enfin tous les Numéros et leurs pouvoirs sont exceptionnels, surtout combinés. Les séances d’entraînement sont géniales et on apprécie vraiment certains numéros. Marina (Numéro 7) est une personne super qui est pleine de compassion et prend soin des autres, notamment de la petite Ella (10) qui semble avoir beaucoup à apprendre sur son passé (et son futur d’ailleurs !). Numéro 8 est super, plein d’humour et cela donne une dynamique prenante avec son comparse : Numéro 9, qui même s’il étouffe sous le manque de modestie, fait preuve de beaucoup plus de sens pratique dans ce roman. Sarah et Sam s’impliquent merveilleusement et se font leur propre place. La relation entre Sam et Six est d’ailleurs (un peu) explorée. Je regrette seulement que le tome soit si court, et que l’un des personnages périsse… Mais promis, je ne vous révèle pas lequel ! Vivement la suite !


    votre commentaire
  • Transition - Iain Banks

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 376 pages / 20,90 €

     

    Résumé :

    Il existe autant d’univers que de choix possibles. Une quantité astronomique… Certains se ressemblent à un détail près, alors que d’autres sont aux antipodes. Pour protéger ces univers et s’assurer qu’ils avancent dans la bonne direction, une organisation crée une drogue permettant à certains élus d’évoluer entre ces univers, de passer des uns aux autres en transformant les événements de sorte que la vie prenne la bonne tournure… Mais de nombreuses tensions naissent au sein même de cet organisme… Des éléments se révoltent et développent des pouvoirs dont le contrôle dépasse l’organisation…


    Avis par Jake :

    Est-ce que Iain Banks est un taré ou un génie ? C’est la question que je me suis posée régulièrement à travers la lecture de cet ouvrage ! Je sais qu’il est considéré comme un maître de la SF, et effectivement, cet univers à la Fringeest assez hallucinant… Les narrations sont multiples : il y en a autant de sorte que de personnages. D’ailleurs, il est difficile de suivre l’aventure au départ, car les personnages sont nombreux et bien que chaque chapitre soit précisément défini, on a un peu de mal à se souvenir qui est qui… Au bout d’un moment, la trame s’éclaircit et les relations entre les protagonistes deviennent évidentes ! La fin est absolument géniale, mais attention de bien lire les dernières lignes ! (A l’avant dernière page, je me disais encore : « mais il se fout de moi ! »). Certains passages traînent un peu en longueur notamment au milieu du roman… Au final : chapeau pour l’imagination débordante de l’auteur, je découvrirai volontiers d’autres ouvrages de ce monsieur !


    votre commentaire
  • Troisième Humanité 3-3 La voix de la Terre - Bernard Werbre

    Caractéristiques :

     

    Genre : Science-fiction

    Grand Format : 592 pages / 22,90 €

     

    Résumé :

    Les tensions entre les micro-humains et le reste de l'Humanité ne cessent de s'accentuer. Pourtant, ils sont le seul espoir lorsqu'un astéroïde menace de détruire 90 % de la population ! Ce n'est pourtant pas du goût de Gaïa, le 8ème joueur qui se rend compte qu'au même titre qu'elle, l'astéroïde en question possède une question et représente peut-être sa seule chance de s'unir... En parallèle, les autres joueurs : ceux qui veulent la vie éternelle, ceux qui prônent la robotique, ceux pour le capitalisme, la religion, le féminisme, les micro-humains et enfin ceux qui veulent essaimer la vie dans l'espace ; se battent pour prendre le contrôle sur Terre... sans considérer l'avis du 8ème joueur... Jusqu'à ce que celui-ci se rebelle.

     

    Avis par Jake :

    Un tome plus long que les précédents qui s'inspirent de plusieurs scénarios catastrophe pour tenir son lecteur en haleine. Et c'est réussi : on se prend à suivre les péripéties des Humains, qui ne nous sont pas vraiment sympathiques. Les micro-humains sont en revanche très intéressants, mais ils sont moins au centre de l'intrigue que dans les deux précédents opus. D'ailleurs, ce sont tous les personnages qui passent au second plan de l'actualité politique, économique et sociale. On suit plus la partie d'échec "du dessus"... Ce n'est pas un mauvais point, mais cela rend le tome un peu plus impersonnel. L'écriture est géniale, comme on l'attend de Bernard Werber. J'ai adoré les libertés prises durant tout le livre, l'auteur prend des risques et s'engage... sauf à la toute fin ! La conclusion est très sécurisante, sans prendre parti du tout ! J'étais très frustré, car ce n'est pas le cas durant la lecture de l'ouvrage, et c'est tellement d'arriver au bout et de faire machine arrière... à moins que l'on nous propose une suite...

    Lien direct : Editions Albin Michel


    votre commentaire
  • Ciel 1-4 L'hiver des machines - Johan Heliot

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 304 pages / 16,00 €

     

    Résumé :

    Peter, militaire, ne parle plus à son père Tomi depuis que ce dernier vit en ermite dans l’est de la France. Le fils de Peter est en internat alors que sa fille participe à une grande fête en Allemagne. Quant à son ex-femme, elle appartient à une organisation visant à défendre la planète. Leur monde est organisé par le CIEL, le futur d’internet… mais c’est sans imaginer que cette intelligence artificielle puisse se retourner contre les Humains en imaginant le seul scénario possible pour préserver la Terre. Ainsi, le CIEL retourne les machines contre leurs créateurs. Peter s’organise immédiatement pour créer la résistance, et c’est également le cas de Tomi, qui recueille plusieurs personnes grâce à son anticipation. Les deux jeunes adultes font leur possible pour survivre dans ces difficiles conditions. Sarah, quant à elle, est utilisée contre son gré en tant que porte parole du CIEL…


    Avis par Jake :

    Voilà une superbe nouveauté chez Gulf stream ! Si le thème des machines et de leur rébellion est utilisé depuis très longtemps, que ce soit dans les BD jeunesse (Qui arrêtera Cyanure ? pour Spirou) les romans de SF pur et dure adultes ou le cinéma (I, robot), c’est très agréable de le retrouver dans un roman très fluide qu’on adore dévorer ! Les personnages sont très différents les uns des autres, ce qui fait que vous trouverez forcément un auquel vous identifier. Pour ma part, je n’ai pas du tout apprécié Peter, alors que Sarah et les enfants m’ont beaucoup plu ! L’écriture est simple et très agréable. L’alternance des personnages principaux selon le chapitre donne une narration très aérée et prenante. La trame en elle-même n’est donc pas hyper originale, mais on se laisse captiver, et elle a le mérite de voir son action se dérouler en France ! J’ai lu très vite ce livre relativement court, mais je pense qu’il aurait été très agréable également de le lire progressivement : on se délecte de ses pages. C’est donc une très bonne chose que cette saga compte 4 tomes. On attend d’ailleurs (avec impatience) le second pour début 2015 : Le printemps de l’espoir.

    Lien direct : Editions Gulf stream


    votre commentaire
  • Olium la constellation du diadème - Kevin Anderson & Brian Herbert

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 424 pages / 22,50 €

     

    Résumé :

    Dans la constellation du Diadème, il existe une planète vouée à l’exil, on l’appelle le Fond de l’Enfer. C’est là que vit Adolphus, ancien général rebelle maté par le Diadème : une femme qui régit la vie dans la constellation d’une main de fer (sans le gant de velours !). Cette planète portait une vie aliène jusqu’à ce qu’un astéroïde ne vienne en détruire la moindre trace… Ou c’est ce que l’on croyait. Le général réunit depuis 10 ans tous les artefacts extraterrestres qu’il parvient à retrouver sur cette planète, tramant dans l’ombre un plan pour redonner le pouvoir à la Zone Profonde, qui doit payer un fort tribu au Diadème. La découverte de l’Olium risque de bouleverser ses plans… 


    Avis par Jake :

    Co-écrit par Brian Herbert (fils de Franck, à qui l’on doit le premier Dune) et Kevin Anderson, dont je dévore La saga des sept soleils en parallèle ; deux maîtres de la SF. Et on retrouve d’ailleurs des deux dans leur roman. L’imagination d’Anderson, avec la politique intrinsèque à ses œuvres et ses sociétés inégales m’a encore une fois beaucoup plu ! Mais son écriture d’habitude si fluide et simple a beaucoup perdu de sa légèreté (peut-être est-ce la patte des Herbert ? Après tout, Dune a beau être mythique, ce n’est pas le roman le plus digeste que j’ai pu découvrir…). Les personnages sont nombreux, mais pas forcément sympathiques… Et cela déroute un peu au départ : on a du mal à rentrer véritablement dans l’histoire. D’ailleurs, l’Olium débarque très tard… Mais une fois que cela commence, c’est très prenant et il nous tarde de découvrir la fin… Sauf que : BAM ! ce n’est que le début d’une saga… Autant j’adore me lancer dans des séries de plusieurs tomes, autant j’ai été très frustré de ne pas avoir mes réponses à la fin de l’ouvrage ! C’est donc un bon roman de SF, mais j’ai tout de même eu un sentiment mitigé à la lecture…


    votre commentaire
  • La saga des sept soleils 3-7 Tempêtes sur l'horizon - Kevin Anderson

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 506 pages / 25,00 €

     

    Résumé :

    Le conflit s’intensifie dans la guerre face aux Hydrogues, et les Humains se décident à utiliser la seule véritable arme efficace contre ces extraterrestres : le flambeau Klikiss qui transforme les mondes gazeux des Hydrogues en étoiles. De leur côté, les Vagabonds se rendent compte des attaques vicieuses des forces de la Grosse Dinde et la guerre devient officielle. Côté Empire Ildiran, une rébellion remet en question la royauté… Les Faeros poursuivent leurs batailles contre les Hydrogues alors que grâce à Jess, les Wentals continuent de coloniser les mondes aquatiques pour gagner davantage de pouvoirs…


    Avis par Jake :

    Ce tome traite énormément de politique, et cette partie là est assez ennuyeuse notamment celle concernant l’empire Ildiran. Les conflits Hydrogues / Faeros passionnent en revanche, et on attend d’en savoir davantage sur la guerre qui a eu lieu bien avant l’arrivée de l’Humanité… L’histoire des Vagabonds est pas mal non plus, et les personnages que l’on affectionne le plus continuent de nous épater. Cependant, la trame qui m’a le plus plu est sans conteste l’expansion des Wentals ! On a l’impression de participer à un jeu vidéo dans lequel on doit faire progresser son propre peuple. Les Wentals paraissent comme une force tranquille, et leur union avec Jess fait de lui un personnage très puissant et original… Il me tarde de découvrir la suite !


    votre commentaire
  • La saga des sept soleils 2-7 Une forêt d'étoiles - Kevin Anderson

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 549 pages / 25,00 €

     

    Résumé :

    Voilà 5 ans que les Hydrogues se sont attaqués aux humains qui avaient par accident fait exploser l'un de leur monde, situé au coeur des planètes géantes gazeuses. La guerre a pris de l'importance et ces aliens cherchent désormais à éliminer la forêt monde ainsi que les autres créatures sans distinctions. Leurs conflits remontent à des millénaires et refont surfae en révélant les aliens qui les affrontaient voilà si longtemps... Les mystérieux et démoniaques robots Klikiss prennent de l'importance et manipulent les Humains pour mieux les piéger. Heureusement, de nouveaux alliés feront leur apparition.


    Avis par Jake :

    Un deuxième tome un peu moins prenant que le premier, forcément puisqu'il n'y a plus là découverte de ce fantastique univers. Les chapitres sont un peu plus court, ce qui n'est pas si mal ! Heureusement, les manques sont comblés par des révélations superbement dosées qui donnent très envie de poursuivre la lecture et de découvrir le fin mot de l'histoire. Les personnages nous sont maintenant familiers et c'est beaucoup plus simple de suivre le fil. Des liaisons se créent, des tensions également... Encore un opus qui donne tout ce que la SF a de meilleur ! Vivement que je me lance dans le troisième tome !


    votre commentaire
  • Reset - Amy Tintera

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 310 pages / 17,00 €

     

    Résumé :

    Wren et Callum ont réussi à fuir le SHER en emportant avec eux tous les Reboots du centre. Avec l’aide des rebelles humains, ils sont arrivés jusqu’à la réserve de Reboots… Mais la vie là-bas est loin d’être idyllique : Micah 163 dirige le groupe de Reboot en les poussant à haïr les Humains, tous autant qu’ils sont. La tension grimpera rapidement entre lui et Wren. Celle-ci est d’abord indifférente envers la guerre opposant les Humains aux Reboots, mais son amour pour Callum lui fait bientôt comprendre la responsabilité qu’ils ont envers le reste de l’Humanité… Parviendront-ils à lier les Humains aux Reboots, sans pour autant retomber entre les griffes de la SHER ?


    Avis par Jake :

    Un second opus qui clôt (malheureusement) les aventures de Wren et Callum. Ce qui est bien dommage, car on s’est rapidement entiché de ces deux personnages ! Le livre est un peu plus court que le précédent, mais tout autant addictif. En fait, si la découverte de cet univers m’a un peu manqué, par rapport à Reboot, j’ai pris bien plus de plaisir avec la relation magnifique qui évolue entre Wren et Callum. Ils sont touchants, mais jamais niais. Leur relation est très belle, et ils forment une belle complémentarité. C’est réellement leurs différences qui font leur force… Micah est un bon ajout : il est le personnage détestable à qui l’on souhaite la pire fin (je regrette d’ailleurs que l’on ne s’attarde pas plus sur son cas…). Le camp de Reboot est un passage agréable du livre, et on réalise (comme c’est bien souvent le cas), qu’il n’y a ni noir ni blanc… J’ai trouvé la fin vraiment satisfaisante, mais je regrette que ce soit la fin des aventures de Wren et Callum : ce sont des livres qui se dévorent et avec lesquels on ne voit pas le temps passer !

    Lien direct : Editions MSK


    votre commentaire
  • La saga des sept soleils 1- L'empire caché - Kevin Anderson

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 623 pages / 10,70 €

     

    Résumé :

    Graces aux Ildirans, un peuple extraterrestre, les Humains parviennent à voyager plus rapidement que la lumière après purification d’un gaz prélevé dans les planètes gazeuses. Mais lors d’une expérience consistant à transformer une de ces planètes en soleil, les Humains assistent à un spectacle étrange : trois sphères de diamant fusent du cœur de la planète avant qu’elle n’explose. Bientôt, des sphères semblables attaquent les deux peuples… Peut-être la disparition des Klikiss, une espèce extraterrestre n’ayant laissé derrière elles que des robots sans souvenirs, est-elle en rapport avec la nouvelle menace qui ébranle ce bras de notre galaxie…


    Avis par Jake :

    Une superbe découverte ! J’allais à reculons dans cette saga longue (et chaque tome fait plus de 600 pages !) mais c’est finalement un délice de trouver un nouvel auteur de SF, qui écrit avec une telle fluidité et fait preuve d’une superbe imagination ! Si les personnages sont relativement nombreux (ça aussi, ça me flanquait la trouille au départ : « saurais-je me rappeler de tout le monde ? »), on parvient à se remettre dans la bonne situation, grâce à quelques lignes bien senties que l’auteur introduit au début des chapitres. La trame en elle-même est géniale : elle fait rêver et met en scène plusieurs peuples extraterrestres avec leurs mystères. Les personnages sont très différents les uns des autres et nous permet donc de trouver notre préféré, et on suit le récit avec encore plus d’intérêt ! Bref, je ne dis pas que je vais dévorer les six autres opus dans la seconde, mais il est clair qu’ils sont sur ma liste !


    votre commentaire
  • La chute des mondes - Alexis Aubenque

     

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Format poche : 511 pages

     

    Résumé :

    A l’aube du XXVIIème siècle, l’Humanité est partout dans la galaxie, mais certaines planètes connaissent un statut particulier qui leur permet de se replonger complètement dans une époque passée. C’est ainsi que la royauté, ou la féodalité a refait surface à certains endroits. Une nouvelle religion menace les anciennes, et c’est d’autant plus le cas lorsqu’une relique extraterrestre venant attester de la véracité des faits, est retrouvée. L’équilibre de la Fédération est sur le point de sombrer, menant ainsi à la chute des mondes…

     

    Avis par Jake :

    J’aime d’habitude beaucoup la science-fiction, mais pour le coup… J’ai vraiment dû me contraindre à finir la lecture de ce roman. L’écriture est très bonne, et c’est d’autant plus frustrant ! Mais les personnages sont bien trop nombreux, tout comme les mondes que l’on suit. La mixité des époques est assez perturbante, de sorte que l’on se mélange rapidement les pinceaux. Il y a des éléments très intéressants, qui arrivent malheureusement tard dans la trame, mais l’on ne se prend véritablement d’affection pour aucun personnage. Le suspense n’est pas vraiment là, tout comme ma volonté de poursuivre cette saga ou cette chronique. La chute des mondes ne m’a vraiment pas convaincu !


    votre commentaire
  • L'épreuve 3- Le remède mortel - James Dashner

    Caractéristiques :

    Genre : Science-fiction

    Grand format : 382 pages / 18,50 €

     

    Résumé :

    Thomas est enfin parvenu à sortir des terres brûlées, mais c'est pour tomber entre les griffes du WICKED ! La plupart des enfants ont été infectés lors de leur traversée des terres dévastées par le virus. Mais les agents du WICKED leur apprennent que certains d'entre eux sont immunisés, et que toutes les épreuves visaient justement à trouver un remède contre cette maladie mortelle. Une division va alors se faire entre ceux qui sont condamnées, et les autres... Pourtant, c'est à tous les adolescents que le WICKED va faire la proposition de récupérer enfin leurs souvenirs. Thomas hésite : bien qu'il souhaite comprendre, il ne fait pas confiance aux WICKED... 

     

    Avis :

    Voilà la fin de cette trilogie haletante (même si on nous promet pour l'année prochaine un tome qui doit revenir sur les origines du WICKED). Par certains aspect, la conclusion est assez frustrante... Difficile de vous en dire plus sans vous révéler le tout ! Heureusement, le rythme est très prenant durant tout le tome, et on obtient une majorité de réponses. Un opus assez sanglant, d'ailleurs nombreux sont les personnages qui meurent (et oui, même des personnages que nous apprécions depuis le tout début !). L'écriture est géniale et on est en immersion totale ! D'ailleurs, c'est un peu une impression de Resident evil qui est donnée à travers le centre du WICKED, et même dans la ville infectée... Thomas est fidèle à lui même, en revanche, Teresa est toujours aussi difficile à cerner... Mais voilà les dernières vraies aventures des Bloqueurs... Vivement le film !

    Lien direct : Editions PKJ


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique